Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Dim 18 Mar 2007 - 10:00

Expressions diverses et très courantes:


* Les trois repas ici sont: le déjeuner (matin), le dîner (midi) et le souper (soir).

* Ajout de "-tu" après les questions: T'en veux-tu? Il en veut-tu? Ils en veulent-tu? Tu m'écoutes-tu? Je l'ai-tu?

* J'en ai en masse, j'en ai un char et puis une barge (beaucoup, en grande quantité)

* T'sais? (réduction de: tu sais?). Plusieurs Québécois ponctuent généreusement leurs phrases de cette petite expression!

* À c't'heure ou Asteure (réduction de "À cette heure", a le sens de maintenant)

* Envoye-donc! (lorsqu'on veut convaicre quelqu'un de faire quelque chose)

* Pantoute! (ou "pas-en-toute", signifie "pas du tout!")

* Tiguidou! (c'est d'accord!)

* C'est écoeurant! C'est l'enfer! (peut être extrêmement négatif OU extrêmement positif)

* Pendant la belle température, comme il est agréable de prendre une marche (faire une ballade à pied)

* Je suis tanné, c'est plate (j'en ai marre, c'est ennuyant / ennuyeux)

* Je suis mal pris (en détresse, j'ai besoin d'aide)

* Au Québec, on n'aime pas les gens qui s'énervent! Tords pas tes bas! Capote pas! Brise pas ta chaîne! Garde tes shorts! Grimpe pas dans les rideaux! Mange pas tes bas! Pogne pas les nerfs! Prends ton gaz égal (du calme!)

Les noms (lexique):


* Un abreuvoir (fontaine pour boire)

* Une agace (aguicheuse)

* Un aiguisoir (taille-crayon)

* La balloune (ballon)

* Un barbier (coiffeur)

* Des barniques (lunettes)

* Une broue (une bière)

* Un bazou (une vieille auto)

* Des bébelles (jouets ou babioles)

* Un bec (un bécot, un baiser)

* Une bécosse (toilette sèche)

* Un bécyque (une bicyclette)

* Une bédaine (gros ventre)

* Une bibitte (insecte ou animal inconnu)

* Des bidoux (de l'argent)

* Ma blonde (mon amoureuse)

* Des bobettes (caleçon, sous-vêtement)

* Une calotte (casquette)

* La cassonade (sucre brun)

* Un cégep (collège)

* Un char (voiture)

* Une chicane (conflit)

* Mon chum (ami, copain ou amoureux)

* Un citron (auto en mauvais état)

* Des claques ou chouclaques (couvre-chaussures)

* Une craque (remarque désobligeante)

* Une débarbouillette (une savonnette)

* Un dépanneur (petit magasin général)

* Des flots (des enfants)

* Du foin (de l'argent)

* Des foufounes (fesses)

* Un frigidaire (réfrigérateur)

* Galarneau (le soleil)

* Un Gino (un macho, un phallocrate)

* Une lampe de poche (lampe-torche)

* De la liqueur (boisson gazeuse)

* Un minou (un chat)

* Mes mitaines (moufles)

* Une passe (un laissez-passer)

* Une patate frite (des frites)

* Des patates pilées (pommes de terre en purée)

* La pâte à dents (dentifrice)

* Une patente, un cossin (truc, chose, objet inconnu)

* Une peignure (coiffure)

* Un perron (petite véranda)

* Une piastre ou piasse (un dollar)

* Un piton (bouton qu'on appuie)

* Un pitou (un chien)

* Un plasteur (pansement)

* Une pogne (piège, ruse)

* Une polyvalente (école secondaire)

* Quétaine (moche, passé mode)

* Un siffleux (marmotte)

* Des sparages (grands gestes)

* Une tabagie (vend cigarettes et journaux)

* Une tuque (bonnet d'hiver en laine)

* Des vidanges (ordures)

* Une vue (un film)

Les actions (verbes):


* S'accorder comme chien et chat (se chicaner tout le temps)

* Se prendre pour un autre (se croire plus important qu'on ne l'est réellement)

* Achaler, gosser, tomber sur les nerfs (déranger quelqu'un)

* Être sur son 36, se mettre beau ou belle (être chic)

* Ambitionner su' l'pain béni (abuser d'une situation avantageuse)

* Attacher son manteau (boutonner)

* Avoir le coeur gros (être triste, mélancolique)

* Avoir les yeux dans la graisse de binnes (regard amoureux, rêveur)

* Baragouiner l'anglais, parler anglais comme une vache espagnole (avec beaucoup de difficulté)

* Barrer la porte (fermer à clé)

* Bavasser (bavarder, se comporter en délateur)

* Bêcher (tomber tête première)

* Becotter (embrasser)

* Brailler (pleurer)

* Brosser (se saouler la gueule)

* Capoter, perdre le nord (paniquer, devenir fou)

* Chauffer (conduire un véhicule)

* Chiâler (se plaindre)

* Chicaner (engueuler, réprimander)

* Crouser (faire la cour, conter fleurette)

* Écrapoutir (écraser)

* Au Québec on embarque et on débarque d'une voiture (d'un char)

* Enfirouaper (jouer quelqu'un)

* Être fou comme un balai ou comme d'la marde (dingue, en état de panique ou fou de joie)

* S'évacher (s'affaler, paresser)

* Faire la baboune, faire du boudin (bouder)

* Faire dur (avoir mauvaise mine, mauvaise apparence)

* Faire ses commissions (ses emplettes)

* Magasiner (faire des achats)

* Manger une volée (se faire tabasser)

* Minoucher (caresser)

* Paqueter, paqueter ses p'tits (empaqueter ses choses, faire ses valises)

* Partir le char (démarrer la voiture)

* Placotter, jaser, potiner (bavarder, discuter)

* Pogner (agripper, empoigner ou encore avoir du succès en amour)

* Se faire passer un sapin (se faire rouler)

* Se pogner l'cul (ne rien faire, paresser)

* Sacrer son camp (partir, quitter)

* Se sauter dans la face (s'engueuler)

* Taponner (perdre son temps)

* Tirer la pipe à quelqu'un (agacer, taquiner)
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Dim 18 Mar 2007 - 10:03

Emprunts aux langues amérindiennes:


* achigan (mot algonquin qui signifie «celui qui se débat»): perche noire.

* babiche (de l'amérindien «sisibabiche» qui signifie «petite corde»): ce mot désigne aujourd'hui des sandales.

* carcajou (blaireau du Labrador).

* caribou (mot algonquin signifiant «qui creuse avec une pelle»): renne nordique qui creuse la neige pour trouver sa nourriture.

* mocassin (mot d'origine algonquine): chaussure souple en cuir.

* ouananiche (mot montagnais qui signifie «le petit égaré»): saumon d'eau douce de la région du Saguenay.

* ouaouaron (mot d'origine iroquoise qui signifie «grenouille verte»): grenouille de très grande taille.

* tabagie: à l'origine, cérémonie amérindienne au cours de laquelle on fumait le calumet de la paix. Aujourd'hui, le mot est employé pour identifier un marchand de tabac.

* toboggan (mot d'origine algonquine «otaban» ou «tabascan»): traîneau de bois sans patins recourbé à l'avant. Les Amérindiens se servaient du toboggan pour transporter des marchandises en hiver. Ils le tiraient à l'aide d'une courroie passant autour de la poitrine. Encore aujourd'hui appelé «traîne sauvage», le toboggan est devenu un des jeux d'hiver préférés des jeunes Québécois.

* wapiti (mot d'origine algonquine qui signifie «daim blanc»): grand cerf du Canada et de la Sibérie.

Les anglicismes:


* Baquer (donner son appui, son accord)

* Bosser (se comporter comme si on était le patron)

* Canceller (annuler)

* Une cédule (un horaire)

* Être djammé (coincé), raqué (fatigué, endolori), dérenché (en piteux état), fucké (brisé), badloqué (malchanceux).

* Kiquer (donner un coup de pied)

* ouatcher (garder à l'oeil)

* Ploguer (brancher)

* Puncher (donner un coup de poing)

* Slaquer (congédier)

* Spotter (apercevoir)

* Rusher (se dépêcher, faire à la hâte)

* Toffer (endurer une situation désagréable)

* tripper, bozer (avoir énormément de plaisir, être en extase)

* Vedger (paresser, perdre son temps)

* La sloche (gadoue), la scrappe (déchets), la poque (rondelle de hockey), l'élévateur (ascenseur), le flat (crevaison), le beurre de pinottes (d'arachides).

* Le "Bonhomme Sept Heure", personnage légendaire utilisé pour faire peur aux enfants qui refusaient d'aller se coucher, prendrait son nom de "Bone Setter", nom anglais donné aux ramancheurs.

* Le mot "pitoune" utilisé aujourd'hui pour parler d'une belle femme (pas toujours très flatteur pour la fille en question), fut également utilisé par les bûcherons pour parler de troncs d'arbres. Le mot viendrait de l'anglais puisque les bûcherons anglophones avaient hâte à leur congé pour aller fêter et revoir des femmes à la "Happy Town" (la pitoune pour des oreilles francophones).


La météo:


* Il mouille (il pleut)

* Il fait frette (très froid)

* Il mouille à boire debout (abondamment)

* Il mouille à sieaux (beaucoup, comme si on vidait des seaux d'eau)

* Il vente pour écorner les boeufs (violemment)

* Des bancs de neige (congères)

* Du frimas dans les vitres (fine couche de glace)

* De la poudrerie (blizzard)


P'tits mots doux:


Mon pitou, ma pitoune, mon minou, ma minoune, mon b'bé, mon pitte, mon coco, ma cocotte, mon chou, mon chouchou, ma chouchoune, ma belle chouette, ma poupoune, ma poune, mon toutou, ma toutoune, mon pitchounet, ma pitchounette, ti-gars, fifille, mon beau bonhomme, mon homme, mon ti-nomme.

[b] Les insultes [b]


Niaiseux, niaiseuse, cave, épais, épaisse, tarla, innocent, sans-dessein, sans-génie, bozo, clown, colon, légume, mal-amanché, mal-engueulé, croûte, cacaille, zouave, tata, toton, totoche, têteux, têteuse, cruchon, cruche, guidoune, licheux, senteux, morveux, maniéreux, mouk-mouk, ti-coune, agrais, grand flanc mou, grand slaque, effronté, polisson, cochon, zouf, courailleux, pissou, taupin, face de boeuf, air bête, quétaine, guerlot, grébiche, v'limeux, seineux, pisseux, bretteux, colleux, ostineux, râleux, renifleux, écornifleux, chiâleux, tapon, baveux, barbeux, pouilleux, langue sale, mon écoeurant, ti-cul, gino, crotté, chien à culottes, pas-bon, poche, lètte, pioche, gratteux, poire, moron, vendu, pourri, tout-nu, mangeux d'marde, grosse torche, cornichon, braillard, r'chigneux, creton, fatiquant, achalant, gossant, gniochon, cucu, quétaine, casseux de party, petite vinyenne, poisseux, fendant, frappable, aguissable, patate, tête de cochon, tête de melon, tête de pioche, magané, marabout, mal-amanché, baquais, bavasseux, bavasseuse, beigne, pâte molle, péteux de broue, grosse plorine, poche-molle, tête-folle... Mettre "maudit" devant ces insultes en augmente l'effet. Ou encore...
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Sarah
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 834
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Dim 18 Mar 2007 - 11:41

:mdr95: On dirait un dialecte wallon.

Sarah


Dernière édition par le Lun 19 Mar 2007 - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan l
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 262
Age : 43
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Dim 18 Mar 2007 - 13:03

Osti tu t fourrer... (crotte tu t'es trompé)
La balloune= L'alco-test. Comme dans: petez la balloune=echouez l'alco-test
sa balloune= l'égo, rêve. comme dans: m'as y peter sa balloune= Je vais lui dégonflé l'égo. briser son rêve

Une balloune= ballon

Ne pas confondre avec: partir su' une balloune=se souler pendant un long moment, généralement plusieurs jours.


Pour accentuer l'effet tu peut aussi mettre osti de, criss de, calice de, tabarnac de, ou une combinaison de plusieurs. Exemple mon osti de criss de sans-dessin.

certain que tu devrais aujoutez sont:
Pis : puis, et, et puis, alors
faque : Donc
fake : faux (anglicisme)
tit : petit EX: tit-criss, tit-maudit, tit-innocent, tit-sans-dessein
s'ostiner: joute verbale, avec connotation négative. defendre un point de vue avec véhémence. dérivé de obstiner.
ostineux/euse: personne qui s'ostine.
flaner : vagabonder
planter : tomber. remettre quelqu'un a sa place verbalement ou physiquement. EX: J'ai planté l'gros cave=J'ai donné une raclé a ce gros imbécile.
chu : je suis EX: Chu parti sa balloune=Je suis soul depuis un bon moment
j'me su : je me suis
su'l : sur EX: j'me su planter su'l trottoir= Je suis tombé sur le trottoir.
bêcher=tomber. J'me su bêché su' l'trottoir
sauté/peter une coche/un plomb/une fuse : perdre la boule
chieux : peureux. Chanceux. EX: L'osti de Chieux a gagné a 6/49= Le très chanceux a gagne à la Loto
un pak : un paquet. Se dit surtout d'un paquet de cigarette.
un cartoune : une cartouche de cigarette.
une poff : une bouffé
sale : personne mauvaise, peu recommendable
st'un : C'est un. EX: St'un sale=C'est un être mauvais
soucoupe/secoupe : faible intellectuelement, deranger mentalement, fou
legume : secoupe Ex S'tun osti de legume= il est deficient mental
vedge (anglicisme tiré de vegetable/legume) : voir legume. Ou se dit d'une situation/activité monotone ou qui demande peu de qualité intellectuel. Ce dit d'une personne possédant peu de qualité intellectuelle EX: c ben vedge= Que c'est monotone
C : C'est
Ben : bien. EX: C ben plate=cela est bien ennuyeux
Plate : Monotone, ennuyeux, plat (comme dans un ventre plat)



Razz
Revenir en haut Aller en bas
Sarah
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 834
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Dim 18 Mar 2007 - 14:36

Je ne suis plus surprise pourquoi je ne comprenais pas toujours Eliaqim.

Sarah
Revenir en haut Aller en bas
nuage
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 51
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Lun 19 Mar 2007 - 8:51

Sarah a écrit:
Je ne suis plus surprise pourquoi je ne comprenais pas toujours Eliaqim.

Sarah

lol! moi non plus!
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan l
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 262
Age : 43
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Lun 19 Mar 2007 - 21:19

ne vous en faites pas, moi non plus je le comprennait pas toujours, mais pas a cause d'une raison linguistiques Razz
Revenir en haut Aller en bas
Sarah
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 834
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Lun 19 Mar 2007 - 22:02

Jonathan l a écrit:
ne vous en faites pas, moi non plus je le comprennait pas toujours, mais pas a cause d'une raison linguistiques Razz

Oui pas non plus, il n'y avait pas que ça.

Sarah
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Lun 19 Mar 2007 - 23:43

Sarah a écrit:
:mdr95: On dirait un dialecte wallon.

Sarah

Moi, j’y r’trouv’ des expressions qui ont cours par chez nous, entre Lille et Valenciennes, avec quelquefois certaines variantes :

Les trois repas ici sont: le déjeuner (matin), le dîner (midi) et le souper (soir).
À c't'heure ou Asteure (réduction de "À cette heure", a le sens de maintenant)

Chez nous aussi.

Je suis mal pris (en détresse, j'ai besoin d'aide)

Nous « mal pris » c’est plutôt « de mauvaise humeur »

Ma blonde (mon amoureuse)

J’ai un beau-frère qui disait toujours « ma blonde » pour parler de sa femme.

La cassonade (sucre brun)

Et la meilleure de toutes, c’est la cassonade belge « Graefe ».

Une craque (remarque désobligeante)

Nous, « une craque », c’est un mensonge pour embobiner les gens : « faut pas m’raconter des craques »

Une patate frite (des frites)

Quand je veux faire plaisir à mes petits-enfants, je leur fait des patates frites ; mais c’est des pommes de terre coupées en lamelles et frites à la poêle.

Être sur son 36, se mettre beau ou belle (être chic)

Nous, on se met « sur son 31 ».

Avoir le coeur gros (être triste, mélancolique)

Pour nous aussi.

Brailler (pleurer)
Chiâler (se plaindre)

Nous, chialer, c’est pleurer ; on dit aussi « braire » : « qu’est-ce qu’il a, c’marmot, à braire ainsi ? »

Faire ses commissions (ses emplettes)

Nous aussi.

Se pogner l'cul (ne rien faire, paresser)

Nous, « s’magner l’cul », c’est, au contraire, s’activer.

Il vente pour écorner les boeufs (violemment)

Chez nous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Lun 19 Mar 2007 - 23:51

chez nous également, le matin on déjeune, à midi, on dine et le soir, on soupe
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Sarah
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 834
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Mar 20 Mar 2007 - 0:16

Code:
La cassonade (sucre brun)

Et la meilleure de toutes, c’est la cassonade belge « Graefe ».

Ah, oui tu as raison, nous on l'appelle le petit gamin parce qu'il y a un petit garçon sur le paquet.

Code:
Nous, chialer, c’est pleurer ; on dit aussi « braire » : « qu’est-ce qu’il a, c’marmot, à braire ainsi ? »

c'est du wallon, ma maman était wallonne et quand elle parlait avec sa soeur je ne comprennait presque rien.

Dans le temps, je savais un peu de wallon, aujourd'hui je l'ai complètement perdu, mais il y a beaucoup de dialecte.

quand mes 4 enfants étaient difficiles et que j'étais fachée je disais, ah salle d'geonne ( salles jeunes )

Pour dire toi aussi, a charleroi, on disait "ti étou"

sarah
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan l
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 262
Age : 43
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Ven 23 Mar 2007 - 12:26

ici c'est toé itou
Revenir en haut Aller en bas
nuage
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 51
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Ven 23 Mar 2007 - 12:53

en normandie...té itou! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan l
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 262
Age : 43
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Sam 24 Mar 2007 - 10:31

toé itou viens probablement du latin. expression rendu populaire par Jules César. Etu Brutus? Toi aussi Brutus? (pas certain de l'ortographe par contre).
Revenir en haut Aller en bas
nuage
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 51
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   Sam 24 Mar 2007 - 10:49

Nos langues locales ont les même racines, normale qu'elles se ressemble! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES   

Revenir en haut Aller en bas
 
EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Top 10 des expressions québécoises les plus étranges
» EXPRESSIONS QUÉBÉCOISES
» Les petites "expressions" de nos enfants
» Super Pédant Man : mille et un mots et expressions français expliqués
» Jeu des expressions animalières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Rions ensemble :: Humour :: Dictons et maximes-
Sauter vers: