Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La laïcité

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: La laïcité   Ven 6 Fév 2015 - 14:06

Le dictionnaire Larousse définit la laïcité comme étant « le principe de séparation de la société civile et de la société religieuse, l’Etat n’exerçant aucun pouvoir religieux et les Eglises aucun pouvoir politique ». Cette définition permet de différencier aisément la situation juridique française de celle d’autres Etats. Ainsi, « l’islam est la religion de l’Etat » selon l’article 2 de la Constitution égyptienne de 2005. L’Etat brésilien considère, dès le préambule de sa Constitution de 1988, que celle-ci est placée « sous la protection de Dieu ». De la même manière, le préambule de la Constitution philippine de 1987 débute ainsi : « nous le peuple souverain philippins, implorant le secours de Dieu tout puissant ». Au contraire, d’autres Etats se considèrent laïcs selon diverses modalités. La Constitution espagnole reconnait que « aucune religion n’aura le caractère de religion d’Etat ». Dans un modèle différent, la Constitution italienne, en son article 7, dispose que « l’Etat et l’Eglise catholique sont, chacun dans son ordre, indépendants et souverains », un accord bilatéral déterminant leurs relations.

En France, le premier texte portant sur la laïcité fut le décret du 3 ventôse An II, qui fut ensuite repris dans la Constitution thermidorienne de 1795. En 1801, Napoléon et le Vatican signèrent le concordat. Il s’agissait d’un accord prévoyant les liens entre l’Etat et l’Eglise. Par la suite, il fut abrogé unilatéralement par la France. Plusieurs lois furent alors votées de la seconde moitié du XIXème siècle jusqu’au début du XXème siècle afin de laïciser l’Etat français. Ce furent les lois Ferry et Goblet à propos de l’école républicaine en 1882, puis, en 1884, la loi interdisant les prières publiques. En 1902 fut crée le délit de congrégation. On aboutit alors à la loi du 9 décembre 1905 portant séparation de l’Eglise et de l’Etat, complétée par la loi organique de 1907. A cette évolution législative, la jurisprudence administrative incorpora elle aussi le principe de laïcité. En 1946, le préambule ainsi que le premier article de la Constitution donnèrent valeur constitutionnelle au principe de laïcité. Il fut ensuite repris dans le premier article de la Constitution de 1958. « La France est une République indivisible, démocratique, laïque et sociale ». Toutefois, si le principe a valeur constitutionnelle et qu’il n’est en rien remis en cause, ce thème continue de défouler les passions et d’animer l’actualité politique. Cela commença à la fin des années 1980, il était question du foulard islamique au sein des établissements publics scolaires. Ce débat sur la laïcité s’amplifia au cours des années et toucha des domaines de plus en plus nombreux. S’il porta à l’origine sur l’école, il fut appliqué ensuite à la fonction publique dans son ensemble, puis on le mit en œuvre dans l’espace public.

Le principe de laïcité veut tenir la religion hors de l’Etat et l’Etat hors de la religion. La Cour européenne des droits de l’homme considère qu’il s’agit de « l’un des principes fondateurs de l’Etat qui cadrent avec la prééminence du droit et les respects des droits de l’homme et de la démocratie » [2]. Les instances communautaires et européennes estiment toutefois que ce principe relève dans son application de la tradition de chaque Etat ; ceux-ci bénéficiant d’une large marge de manœuvre en la matière. La mise en œuvre de la laïcité est donc une question quasi-exclusivement nationale, et s’est développée au gré des réformes constitutionnelles, législatives et jurisprudentielles.

Dans quelles mesures le principe de laïcité est-il remis en cause par les évolutions récentes tendant à le mettre en œuvre ?

Il est nécessaire d’étudier la loi de 1905 en prenant en compte les évolutions jurisprudentielles récentes (I), celles-ci mettant en relief les dérogations au principe de laïcité. La principale dérogation à ce principe réside en un particularisme juridique local, c’est le concordat (II). Enfin, les dérogations à ce principe constitutionnel amènent à se demander ce qu’il en est de la jurisprudence du Conseil constitutionnel (III).
La loi de 1905 et ses dérogations
Le principe et ses nuances

Cette loi a eu trois effets majeurs : la promotion et la protection de la liberté de culte, la suppression du contrôle du culte par l’Etat, et la libéralisation de l’exercice du culte sans aucune subordination à une quelconque forme de reconnaissance publique. Le deuxième effet qui a été mis en avant peut être formulé d’une autre manière. La loi de 1905 met fin au concordat. Il s’agit d’instaurer un équilibre reposant sur deux principes fondamentaux : la liberté de conscience et le principe de séparation. Ce dernier comprend deux aspects : le principe de non-reconnaissance des cultes par l’Etat et le principe de non-subventionnement des cultes.

Certaines nuances sont apportées à ces principes. Tous les édifices cultuels, leurs dépendances immobilières et les objets mobiliers les garnissant sont la propriété de l’Etat, des départements, des communes ou des établissements publics de coopération intercommunale. Cela ne concerne que les édifices érigés avant 1905. Les édifices construits après l’entrée en vigueur de la loi sont donc la propriété de personnes privées majoritairement, puisque la loi ne concerne que les édifices construits au moment de son entrée en vigueur et qu’elle interdit à l’Etat de financer la construction de ces bâtiments. Pour les édifices appartenant aux personnes publiques, ils doivent être laissés gratuitement à la disposition des croyants et des ministres du culte (établissements publics du culte puis associations cultuelles). En 1906, l’Eglise catholique a refusé de se constituer sous de telles formes, ce qui poussa le législateur à redéfinir les conditions de l’affectation par la loi de 1907. Parmi les nuances, il faut aussi citer le deuxième alinéa de l’article 2. Dès lors que des personnes sont tenues de rester dans un lieu plus ou moins fermé, il doit leur être laissé la possibilité d’exercer leur culte. Cela vaut pour les prisons, les hospices, les asiles, les hôpitaux [3] et les établissements publics scolaires [4]. Enfin, Les personnes publiques sont tenues d’engager leurs finances afin d’assurer l’entretien et la conservation des édifices cultuels dont elles sont propriétaires. De plus, ne sont pas considérées comme des subventions les sommes allouées aux associations cultuelles aux fins de réparation des édifices [5]. C’est la seule exception prévue par la loi de 1905 au principe de non-subventionnement. Par conséquent, la loi de 1905 crée un équilibre entre la liberté effective de culte et la neutralité de l’Etat. Aristide Briand nommera cet équilibre « la pacification ».


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 8:25

Oui et ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 14:33

Et je pense que quand nous abordons la question de la laïcité, nous ne parlons pas tous de la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 16:29

C'est possible.
Disons qu'elle ne prend pas la même dimension pour chacun d'entre nous.
Bien souvent elle sert de prétexte, d'étendard ou le terme est employé pour dissimuler haine ou ressentiment.
Certains la pressentent comme un danger d'autres comme une sécurité.
Si chacun disait comment il/elle accueille la laïcité, ce serait intéressant.
Mais il me semble que le sujet a déjà été exploré...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 16:33

Oui, mais depuis de nouveaux membres sont venus enrichir le forum, donc je pense qu'il est pertinent de relancer le débat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 16:38

Je pense que La laicité c'est comme la religion.. Il y en a tellement et plusieurs et j'ai l'impression que chaque etat a sa propre laicité
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 16:40

UmpluggedReboot a écrit:
Je pense que La laicité c'est comme la religion.. Il y en a tellement et plusieurs et j'ai l'impression que chaque etat a sa propre laicité

C'est pas faux.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 17:15

certains états conservent une religion d'état ,tandis que d'autres fixe le principe de liberté religieuse.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 38
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 17:50

la laîcité n'est pas fixe, elle est malléable elle change selon les évènements, années, générations.
les lois ne sont pas fixes. on en inventent chaque jours selon les besoins du peuple.

mais la laîcité de la france a du boulot a faire, pour le moment elle fait rage, comme l'a dit umplungetrotot. chaque pays a sa propre laicité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 18:03

Même en France il y a plusieurs interprétation de la laïcité. Difficile de faire concorder la laïcité avec la liberté d'expression. Par exemple, il ne faudrait pas que la laïcité soit un tremplin pour faire la propagande d'une société athée comme le souhaitait Peillon.

"Le but de la morale laïque est de permettre à chaque élève de s'émanciper, car le point de départ de la laïcité c'est le respect absolu de la liberté de conscience. Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d'arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix"... On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique"

Par contre Sarkozy avait lancé l'idée de laïcité positive, qui est tout l'inverse.

J’appelle de tous mes vœux l’avènement d’une laïcité positive, c’est-à-dire une laïcité qui, tout en veillant à la liberté de penser, à celle de croire et de ne pas croire, ne considère pas que les religions sont un danger, mais plutôt un atout. Je crois en une laïcité positive, c’est-à-dire une laïcité qui garantit le droit de vivre sa religion comme un droit fondamental de la personne. La laïcité est au service de la liberté pour chacun des citoyens de la République de vivre ou non une religion et de la transmettre à ses enfants comme il l’entend.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 38
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 18:14

très bien, connaît tu d'autres politiciens et leur idée sur la laîcité ?
c'est intéressant de comparer merci.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 18:25

Personnellement je refuse que l'on m'impose les codes religieux qui pourraient entraver ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 18:40

et moi je refuse qu'on profite de la laïcité à l'école pour influencer les enfants dans le sens de l'athéisme et du matérialisme, alors je reconnais que ce n'est pas facile de trouver le juste équilibre

Je plains les profs, ils ne sont pas du tout formés pour aborder les religions de façon impartial, sans porter de jugement, et d'ailleurs c'est presque impossible.

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 19:08

jayrâm a écrit:
et moi je refuse qu'on profite de la laïcité à l'école pour influencer les enfants dans le sens de l'athéisme et du matérialisme, alors je reconnais que ce n'est pas facile de trouver le juste équilibre

Je plains les profs, ils ne sont pas du tout formés pour aborder les religions de façon impartial, sans porter de jugement, et d'ailleurs c'est presque impossible.


Enseigner les religions ne fait pas partie du rôle de l'école publique et laïque, les professeurs n'ont pas a aborder le sujet de la religion, les parents qui désirent que leurs enfants aient un enseignement religieux n'ont qu'a les scolariser dans le secteur privé.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 19:58

jayrâm a écrit:
Même en France il y a plusieurs interprétation de la laïcité. Difficile de faire concorder la laïcité avec la liberté d'expression. Par exemple, il ne faudrait pas que la laïcité soit un tremplin pour faire la propagande d'une société athée comme le souhaitait Peillon.

"Le but de la morale laïque est de permettre à chaque élève de s'émanciper, car le point de départ de la laïcité c'est le respect absolu de la liberté de conscience. Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d'arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix"... On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique"

Par contre Sarkozy avait lancé l'idée de laïcité positive, qui est tout l'inverse.

J’appelle de tous mes vœux l’avènement d’une laïcité positive, c’est-à-dire une laïcité qui, tout en veillant à la liberté de penser, à celle de croire et de ne pas croire, ne considère pas que les religions sont un danger, mais plutôt un atout. Je crois en une laïcité positive, c’est-à-dire une laïcité qui garantit le droit de vivre sa religion comme un droit fondamental de la personne. La laïcité est au service de la liberté pour chacun des citoyens de la République de vivre ou non une religion et de la transmettre à ses enfants comme il l’entend.


La laicité positive de Sarkozy, c'etait l 'inverse de l'esprit de la loi de 1905. Il s est servi de cette idée de laicité positive pour organiser le culte musulman.

De toute facon , le terme laicité est totalmeent dévoyé depuis quelques années, tout comme le terme République. Les 2 sont invoqués en raison du prestige symbolique qu' ils véhiculent mais ils sont employés pour justifier tout et son contraire. En gros ca n est plus que des termes de marketing, mais la politique ne fonctionne plus que de cette manière, 99% de communication et le reste d'idées.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5105
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 20:16

Le 9 décembre 1905 était votée la loi de Séparation des Eglises et de l'Etat qui mettait fin à plus d'un siècle de concordat, en allant jusqu'au bout de l'œuvre de sécularisation initiée par la Révolution française.
En proclamant comme un principe institutionnel que "La République assure la liberté de conscience", la laïcité interdisait tout financement direct et indirect des religions par l'article 2 de la loi : "La République ne reconnaît, ne subventionne, ni ne salarie aucun culte".
Les tenants de la démocratie politique ont dû s'y prendre à trois reprises pour instaurer cette séparation : en 1795, en 1871 puis en 1905. Par deux fois, les partisans de l'oppression avec Bonaparte en 1801, puis Thiers après l'écrasement de la Commune, ont jeté à bas cette construction de liberté.

Depuis 1905, beaucoup d'autres ont aussi remis en cause gravement le principe de séparation des Eglises et de l'Etat.
Après la Commune de Paris et la semaine sanglante, le mouvement ouvrier renaissant a lié son combat d'émancipation sociale à celui des républicains pour l'avènement de la laïcité scolaire, puis celle de l'Etat, pour faire triompher l'absolue liberté de conscience.
La séparation des Eglises et de l'Etat était l'aboutissement de la grande Révolution française qui avait proclamé l'exigence de l'égalité des droits des citoyens.
Jean Jaurès pouvait ainsi dire : "La loi de séparation, c'est la marche délibérée de l'esprit vers la pleine lumière, la pleine science et l'entière raison".
Et Ferdinand Buisson, président de la Commission parlementaire chargé d'élaborer la loi rajoutera : "La séparation n'est pas le dernier mot de la révolution sociale, mais elle en constitue indéniablement le premier".

Il faut restaurer et étendre la loi de 1905 !

Les coups les plus rudes ont été portés contre les principes de séparation par Vichy, à travers les lois du 5 février 1941, du 8 avril et du 25 décembre 1942 qui ont refait de l'Eglise catholique une puissance considérable, financière, mobilière et immobilière, et qui ont permis le retour des congrégations.
Toutes ces mesures antilaïques ont été maintenues depuis la Libération.
En maintenant le statut clérical d'exception en Alsace Moselle (le plus vieux concordat existant en Europe qui est associé à l'application intégrale de la loi cléricale du vicomte de Falloux de 1850 et des lois datant de l'annexion allemande de 1870 à 1918) et les décrets Mandel de 1939 pour les Territoires d'Outre-mer, les gouvernements qui se sont succédé au pouvoir depuis 1945 ont violé délibérément la laïcité de l'Ecole et de l'Etat.
En faisant voter les lois antilaïques, les gouvernements successifs de la IVéme et Vème République ont porté atteinte de manière grave à la loi de 1905.
Aujourd'hui, c'est un budget équivalent à 200 000 postes qui est détourné de l'Ecole publique au profit de l'école privée essentiellement catholique.

La laïcité, garantie par la séparation des Eglises et de l'Etat, c'est la démocratie !

La démocratie politique impose que la République ne connaisse que des citoyens et non des communautés. C'est la condition fondamentale pour assurer une véritable liberté de conscience.
A l'inverse, le communautarisme ne connaît pas les citoyens et n'organise que les sujets. La notion de droits est remplacée par celle de devoirs liés à une appartenance communautariste présupposée et incontournable.

Le respect absolu de la séparation des Eglises et de l'Etat impose la non-reconnaissance des religions dans l'Ecole laïque et dans les services publics.
Ce principe interdit tout prosélytisme religieux par des signes, insignes et emblèmes ainsi que l'enseignement de la catéchèse dans l'Education nationale.
La laïcité prohibe tout financement direct et indirect de bâtiments à vocation cultuelle. La démocratie impose que la religion soit exclusivement une affaire privée.
Quand la République a été une nouvelle fois fondée en 1870, quand elle s'est affirmée en 1877 et en 1879, elle a instauré dans un même mouvement d'émancipation la laïcité scolaire et celle de l'Etat.
Elle proclamait comme un principe intangible le respect de la liberté absolue de conscience.
Au même moment, elle reconnaissait la plus totale liberté syndicale en 1884, c'est-à-dire le droit pour les ouvriers de s'organiser en toute indépendance pour la défense de leurs intérêts contre ceux des classes dominantes.
S'affirmait aussi dans le même temps la pleine et entière liberté d'agir des partis politiques, sans laquelle il ne peut y avoir de véritable démocratie.
L'affirmation des libertés démocratiques et politiques était accompagnée de conquêtes sociales d'envergure.

Les principes fondamentaux et les modalités de mise en pratique de la Laïcité ont vocation à être exportés sur le plan international.

C'est celà la laicité, ça n'a rien à voir avec l'athéisme (!) ou le prosélitisme anticlérical!
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 7 Fév 2015 - 20:37

Hum..je pense que qu'à l 'époque le but etait quand meme de donner le coup de grace à l'Eglise qui avait deja perdu la majeure partie de son influence durant le siecle qui venait de s 'ecouler. La République s 'est d'ailleurs beaucoup construite en opposition à l'Eglise, vestige politique de l'Ancien Régime. Et puis (entre autres) Jaurès, grand promoteur de la loi de 1905 etait un anticlérical notoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité   Mer 8 Juil 2015 - 10:18

Quand la mairie de Paris offre aux frais du contribuable une nuit du ramadan, elle est en infraction avec la laïcité, ce même gouvernement qui s'acharne à interdire les crèches ... toujours ce deux poids deux mesures, dans un but purement électoraliste.

Le sujet a déjà été largement commenté, c'est juste que cette manifestation a eu lieu lundi, une fois de plus. On aurait pu espérer qu'en 2015, ils tirent des leçons et reviennent à une laïcité équitable mais non, ils n'ont aucune gène à bafouer les principes qu'ils prétendent défendre.

http://www.lefigaro.fr/vox/religion/2015/07/06/31004-20150706ARTFIG00234-nuit-du-ramadan-a-la-mairie-de-paris-ou-la-laicite-a-geometrie-variable.php
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité   Mer 8 Juil 2015 - 15:11

La Folie a écrit:
jayrâm a écrit:
Quand la mairie de Paris offre aux frais du contribuable une nuit du ramadan, elle est en infraction avec la laïcité...

En quoi est-elle en infraction?

ah c'est vrai que vous ne connaissez pas trop les usages de notre vieux continent. La laïcité à la française impose une stricte neutralité des pouvoirs publics, d'autant plus quand il s'agit d'une fête payée avec l'argent des contribuables. C'est l'inégalité de traitement de la part de ceux qui ne cessent de clamer les valeurs laïques qui est choquante ... c'est au nom de cette même laïcité qu'on veut interdire les sapins, les crèches etc... si le sapin de Noël peut être vu comme une tradition en Europe, ce n'est pas le cas du ramadan qui est strictement religieux. Enfin on comprend que venant de la part des socialistes, il leur faut bien choyer leurs électeurs pour 2017.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité   Mer 8 Juil 2015 - 17:56

C'est tellement évident ! mais vous ne vivez pas en France, vous ne connaissez rien à la politique française.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité   Mer 8 Juil 2015 - 19:11

la politique et la justice ... il faut être bien naïf pour ne pas voir la manipulation dans un but électoral, de la part des dirigeants quels qu'ils soient. Non mais vous vivez sur quelle planète ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité   Mer 8 Juil 2015 - 20:05

Je vous appellerai bien l'Ingénu, mais non, votre indignation à sens unique ne trompe personne, vous faites partie de la 5ème colonne, un collabo en puissance de l'islamisme en occident, bien planqué au Québec qui n'est même pas la terre de vos ancêtres. Vous savez j'ai le don de deviner les gens.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1242
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: La laïcité   Ven 10 Juil 2015 - 10:08

Laïcs, laïcards, avec ces derniers nous sommes bien en France avec ses exagérations dans tous les sens...

L'intolérance est bien un défaut français...
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1242
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: La laïcité   Ven 10 Juil 2015 - 17:12

La laïcité extrémiste, représentée par les laïcards, est en effet intolérante car son but est de détruire toutes les religions même exercées dans le cadre privé.

Ce sont notamment des bouffeurs de curés qui caricaturent jusqu'à en vomir les représentants des religions, dont principalement la religion catholique qu'ils haïssent.

Le meilleur exemple en est la franc-maçonnerie.
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité   Ven 10 Juil 2015 - 17:19

Tout à fait, et ce sont ceux qui nous gouvernent actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1242
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: La laïcité   Ven 10 Juil 2015 - 17:23

Eh oui, pour notre malheur et pour la déconfiture de l'Etat français....
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité   Ven 10 Juil 2015 - 20:49

ptolemee a écrit:
levergero78 a écrit:
La laïcité extrémiste, représentée par les laïcards, est en effet intolérante car son but est de détruire toutes les religions même exercées dans le cadre privé..

Chacun peut baratiner ce qu'il veut et cracher .. mais il faut un minimum de sérieux ! Où est-il ecrit dans les principe laïques la "destruction des religions" ? C'est exactement le contraire ! Mais ca n’empêchera pas des militants d'asséner leurs bêtises !

levergero a raison. Tu confonds laïcité positive et laïcisme, il faut bien être naïf pour ne pas reconnaître dans ceux qui nous gouvernent des francs-maçons haineux du christianisme, c'est pas nouveau, et qui pour arriver à leur fin pensent pouvoir utiliser l'islam. De toutes façons ils ne s'en cachent même plus.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1242
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 11 Juil 2015 - 10:07

jayrâm a écrit:


levergero a raison. Tu confonds laïcité positive et laïcisme, il faut bien être naïf pour ne pas reconnaître dans ceux qui nous gouvernent des francs-maçons haineux du christianisme, c'est pas nouveau, et qui pour arriver à leur fin pensent pouvoir utiliser l'islam. De toutes façons ils ne s'en cachent même plus.  

Oui, et avec la Belkacem et la Taubira, notamment,  la France est bien gréée sur ce point très inquiétant...
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1242
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: La laïcité   Sam 11 Juil 2015 - 14:01

Tu es hors sujet, mon pauvre vieux, en détournant la discussion sur la victimisation de ces deux personnes, truc habituel de la gauche pour éluder le débat...
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1242
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: La laïcité   Dim 12 Juil 2015 - 11:40

Et les instituteurs laïcs, les profs de gym et les moniteurs de colonies de vacances ? Tu fais l'impasse sur ces pédophiles beaucoup plus nombreux ?
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1242
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: La laïcité   Dim 12 Juil 2015 - 18:46

Tu oublies l'évêque qui est jugé actuellement par le tribunal du Vatican et qui risque de très nombreuses années de prison. Benoit XVI et le pape François ont décidé, tu le sais bien, de stopper cet omerta de l'Eglise et de faire punir tous les religieux qui ont commis ces actes infâmes...
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La laïcité   

Revenir en haut Aller en bas
 
La laïcité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Néssécité de dépasser les barrières des religions
» Une laïcité du déni
» Débats à la Cité des livres par Non Fiction : C. Fourest, la bioéthique, L. Thuram, M. Rocard, E. Guigou, P. Moscovici, M. Wieviorka
» Définitions utiles: athéisme, laïcité
» les piéces à fournir pr la cité univ de la FST de FES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Mythes et légendes :: Révélations/Interprétations/Théories :: Médias Actualités :: Politique, économie et société.-
Sauter vers: