Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fin de vie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mariine
Expert
Expert


Nombre de messages : 1128
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Lun 15 Juin 2015 - 10:48

Dédé 95 a écrit:
Combien ont vu leur mère de 81 ans, crier "maman j'ai trop mal" ? Sachant que RIEN ne pouvait calmer cette douleur que la mort!
Que celui qui reste insensible ait le courage de me le dire!

C'est de ces cas là que nous parlons.
Les médecins n'ont pas le droit de pratiquer l'euthanasie active, certains l'ont fait ils sont en prison!
La raison des réticences de la loi ? Les religions et leurs dogmes criminels!

Il est grand temps de faire une loi comme en Belgique! Grace en particulier à l'association ADMD!
http://www.admdblog.fr/


Dédé je ne fais partie d'aucune religion et pourtant je ne suis pas favorable à cette loi. Il y aura de l'abus et  les abuseurs auront la loi de leurs côtés.

Ps : à l'heure actuelle le capitalisme (nomé aussi libéralisme par oxymore) est plus criminel que des interprétations de texte dit sacré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fin de vie   Lun 15 Juin 2015 - 11:42

Je suis pour l'euthanasie. Mais la mort doit venir de soi pas d'autrui, car c'est alors la porte ouverte aux abus.
Il est alors necessaire de se preparer pour SE donner la mort soi meme.
Le suicide est une porte laissee ouverte par DIEU comme pour l'avortement.
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Lun 15 Juin 2015 - 11:46

D'une part, Marine, on a un certain recul (+/-20 ans environ) dans les pays qui ont autorisé l'euthanasie. Et à ce jour, aucune dérive n'a été constatée. Il existe tout de même des procédures et des comités d'éthique au cas ou ce serait nécessaire.

On aurait aussi pu interdire l'avortement pour la raison qu'il puisse y avoir d'éventuels abus. ou interdire la voiture, le train et l'avion, sujets à abus aussi. et le sucre et le sel, tant qu'à faire.

C'est toujours rigolo de voir des gens qui n'ont jamais été confronté à la souffrance avoir un avis définitif sur celle des autres. ( En général, là, l'intervenant prétend qu'il connait très bien la souffrance, car dans son enfance, il a subi un ongle incarné ou d'une autre joyeuseté la plus impressionnante possible Very Happy ).

Donc, restons dans le borderline et l'illégalité: si je suis atteint d'un mal psychologique ou physique qui me ferait atrocement souffrir, je n'ai plus qu'à trainer dans les bars mal famés et tenter d'acheter un glock ou un colt 45 (mieux vaut un gros calibre hein, c'est plus définitif. Assez salissant aussi, mais bon, ce n'est pas moi qui nettoierai, aussi...  Very Happy ).

Et pour paraphraser ta réponse à un intervenant précédent "quand tu te tordras de douleur dans un lit d'hopital parce que la morphine, ça n'a qu'un temps, on en reparlera".
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Lun 15 Juin 2015 - 12:42

Mariine a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Mariine a écrit:
Je sais pas pour moi ces histoires d'euthanasie "consenti" résonne comme ça --> Eutanisions les vieux ça fera moins de retraite à payer.

Quand tu sera dans une agonie de douleur sans autre espoir que la mort pour mettre fin à tes souffrance, on en reparlera.
Quand on va euthanasier ton fils en prétextant qu'il n'y a plus rien à faire alors qu'on souhaite juste libérer un lit on en reparlera.  


Affaires Vincent Lambert on est en plein  dedans.
http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Affaire_Vincent_Lambert

"On" a euthanasié ma soeur, mais ce n'était pas pour "libérer" un lit, c'était à sa demande.

Alors, on en reparle ?

A propos de Vincent Lambert, tu veux prendre sa place ?



Les extraits du livre choc du médecin de Vincent Lambert

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/07/01016-20150107ARTFIG00041-les-extraits-du-livre-choc-du-medecin-de-vincent-lambert.php
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Lun 15 Juin 2015 - 13:02

levergero78 a écrit:
florence_yvonne a écrit:


Tu es sur sur d'être catholique ? Dieu n'arrive jamais comme un voleur et la souffrance extrême sans espoir de soulagement, tu ne sais pas ce que c'est, l'empathie, tu ne sais pas ce que c'est, la compassion, tu ne sais pas ce que c'est.

Non, je ne connais rien de tout cela...

Toi, par contre, tu ne connais vraiment pas les évangiles, sinon tu saurais que Dieu avec la mort arrive sans prévenir et qu'il faut donc y être constamment préparé.

La grande souffrance, si je connais, et il faut tout faire, absolument tout faire, pour la traiter même si cela doit abréger la vie, n'en déplaise aux fondamentalistes/extrémistes...

En cela je suis en plein accord avec toi, c'est d'ailleurs la seule euthanasie humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: La fin de vie   Lun 15 Juin 2015 - 23:36

un argument qui est contre l'euthanasie et que je trouve pertinent

Code:
La question est de savoir si c’est un service que le patient va demander ou un service qui sera administré au patient « pour son bien », peu importe s’il donne son consentement ou même s’il en a connaissance. Autrement dit, combien de temps faudra-t-il avant que l’« aide médicale à mourir » cesse d’être donnée sur demande pour être prescrite aux gens malgré eux?

bonne conclusion
Code:
S’il y a déjà pénurie d’options de soins palliatifs au Québec et dans le reste du Canada, l’euthanasie n’aura pour effet que de dissuader d’en offrir plus. Il sera toujours plus facile et plus économique de tuer les patients que de prendre bien soin d’eux
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5101
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 7:57

Sur le premier point la réponse est simple, contrairement à la question!
Le meilleur moyen c'est de légiférer en France (ou ailleurs) avec l'expérience du modèle belge .
http://www.belgium.be/fr/sante/soins_de_sante/fin_de_vie/euthanasie/

Ca me semble très clair!

Sur le deuxième il serait souhaitable que tu mettes Pandore, l'origine de cette infame conclusion!
Les soins palliatifs sont appliqués quand le patient avec ses médecins peut compter sur une amélioration de son état.
L'euthanasie justement est appliquée quand il ne peut plus y avoir d'amélioration de l'état, et doncça ne fait que prolonger la vie dans la souffrance! Ce que personnellement je trouve du sadisme pur!
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 9:16

Le père colateur a écrit:
D'une part, Marine, on a un certain recul (+/-20 ans environ) dans les pays qui ont autorisé l'euthanasie. Et à ce jour, aucune dérive n'a été constatée. Il existe tout de même des procédures et des comités d'éthique au cas ou ce serait nécessaire.
C'est faux il y a des dérives. Et notamment en Belgique la commission le dit elle-même qu'elle n'a pas la possibilité d'évaluer toutes les euthanasies pratiquer. De plus les médecins réalisent l'acte et seulement après sont tenus d'envoyer une fiche à la commission. Il est donc possible à certains médecins de ne pas en informer la commission et de pratiquer une euthanasie illégale.

le père colateur a écrit:
C'est toujours rigolo de voir des gens qui n'ont jamais été confronté à la souffrance avoir un avis définitif sur celle des autres. ( En général, là, l'intervenant prétend qu'il connait très bien la souffrance, car dans son enfance, il a subi un ongle incarné ou d'une autre joyeuseté la plus impressionnante possible  ).
     
C'est toujours rigolo de voir des gens qui n'ont jamais été confronté à la vie des autres et qui ont un avis définitif sur celle-ci en jugeant sans connaitre. ( En général, ils en arrivent là par manque d'argument et en viennent à inventer des enfances aux autres, des histoires ridicules d'oncles incarnés ou d'autres ânneries dès plus impressionnantes possible.  Very Happy )

le père colateur a écrit:
Et pour paraphraser ta réponse à un intervenant précédent "quand tu te tordras de douleur dans un lit d'hopital parce que la morphine, ça n'a qu'un temps, on en reparlera".
Quand toi et Flo auraient fini de souhaiter à autrui souffrance sur son lit de mort par manque d'argument vous me ferez signe heeiiin.

Ps : Tkt fin de vie ne rime pas forcément avec "allo maman bobo" à coup sûre.


Dernière édition par Mariine le Mar 16 Juin 2015 - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 9:20

Pandore a écrit:
un argument qui est contre l'euthanasie et que je trouve pertinent

Code:
La question est de savoir si c’est un service que le patient va demander ou un service qui sera administré au patient « pour son bien », peu importe s’il donne son consentement ou même s’il en a connaissance. Autrement dit, combien de temps faudra-t-il avant que l’« aide médicale à mourir » cesse d’être donnée sur demande pour être prescrite aux gens malgré eux?

bonne conclusion
Code:
S’il y a déjà pénurie d’options de soins palliatifs au Québec et dans le reste du Canada, l’euthanasie n’aura pour effet que de dissuader d’en offrir plus. Il sera toujours plus facile et plus économique de tuer les patients que de prendre bien soin d’eux
Oui Pandore! T'as conclusion est juste. Des infirmières notamment le pensent aussi. Faut que je retrouves le reportage ou on a notamment le témoignage d'une infirmières de 30 ans de carrière qui l'atteste.
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 9:26

Dédé a écrit:
Les soins palliatifs sont appliqués quand le patient avec ses médecins peut compter sur une amélioration de son état.
FAUX!

wiki a écrit:
Les soins palliatifs sont des soins actifs, évolutifs, délivrés dans une approche globale de la personne atteinte d'une maladie grave, évolutive ou terminale. L’objectif des soins palliatifs est de prévenir et de soulager les douleurs physiques et tout autre symptôme inconfortable (nausées, constipation ou encore anxiété), mais aussi de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle par une prise en charge pluridisciplinaire dans le respect de la personne humaine.

Ils s'adressent au malade en tant que personne, à domicile ou en institution, ainsi qu'à sa famille et à ses proches.

Dans une vision plus imagée, un soin palliatif est une mesure visant à endiguer les conséquences d'un problème, en ne se préoccupant plus de sa cause.

suite ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Soins_palliatifs
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 9:58

Un reportage très intéressant sur l'euthanasie autorisé dans certains pays avec une grosse partie du reportage réaliser en Belgique.

Je retranscrit ici certains passages qui méritent réflexions.

1) Premier cas évoqué. Une euthanasie qui a eu lieu sans prévenir la famille car cette personne ne rentrait pas dans les conditions de la loi "d'une souffrance insupportable"

2) À 12 mins je cite " la commission n'a pas la possibilité d'évaluer la proportion du nombre d'euthanasies réellement pratiquées"
Entre nous c'est pas rassurant du tout.

3) À 15 mins 30 à peu près une infirmière affirme avoir refusée l'ordre d'inoculer du potassium à un patient qui n'avait pas demandé d'être euthanasié et qui ne souffrait pas de douleur physique et morale. Une autre personne que cette infirmière l'a donc fait dans la nuit.

4) Euthanasie pour gain d'héritage à 22 mins. Ou plutôt "petit meurtre en famille légalisé

5) À 32 mins témoignage d'une infirmière avec 30 années de métier, qui dit avoir peur pour sa fin de vie car elle constate ainsi que d'autres collègues à elles du même âge, une baisse de la qualité des soins qui peuvent entrainer dans certains cas une demande d'euthanasie.

6) Petites apparitions des amis à Dédé (l'ADMD) à 42 mins. Wink

7) Citation d'un médecin à 52 mins : "que des gens veulent mourir, ça ne me gène pas du tout. Mais que la société valorise ça, l'entérine si vous voulez comme un choix. Je pense que c'est un signal social qui dit que nous préférons la valorisation de l'autonomie et la liberté contre la valorisation du lien. Hors nos sociétés d'aujourd'hui ce dont elles manquent c'est de liens."
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 12:01

Bon, pas de chance, je ne regarde jamais les videos sur le net.
Je trouve ça chronophage pour un intérêt mineur, et qui plus est, toujours orienté, car pour renforcer le propos d'un intervenant, il suffit de piocher dans celles qui conviennent à son argumentation et d'oblitérer celles qui prétendent l'inverse.

Ne me fais pas rire Marine: des gens qui en liquident d'autres pour toucher un héritage, on n'a pas attendu la loi sur l'euthanasie. Des infirmières et des médecins pour qui il y a un souci moral à appliquer la demande du patient, il y en aura toujours, loi ou pas loi. Et des cas qu'on présente comme des "abus" aussi.

Et oui, pour répondre au dernier intervenant que tu cites, la société ( pour une part d'entre elle, la preuve, vu ta position) valorise le droit de tout un chacun à mettre fin à ses souffrances. C'est un fait et je suis le premier à le faire. Et puis, il y en a d'autres comme toi, qui n'ont pas vraiment d'empathie pour la souffrance des autres, et c'est donc la preuve qu'une partie de la société dont on parle s'arroge le droit de s'immiscer dans la vie et la douleur des autres pour des raisons de "morale" qui ne leur coute pas cher. Si c'est ça la morale, je te la laisse très volontiers.

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 12:03

Mariine a écrit:
Quand toi et Flo auraient fini de souhaiter à autrui souffrance sur son lit de mort par manque d'argument vous me ferez signe heeiiin.

Mariine, je te propose une "mise en situation" basée sur mon expérience professionnelle.

Imagines, tu es entièrement paralysée, tu ne peux même pas cligner des paupières, tu ne peux pas parler, tu fait tes besoins dans une couche culotte, tu urines grâce à une sonde enfoncé dans ton pénis, tu est nourri grâce, à un tuyau enfoncé à travers ton ventre dans ton estomac, tes membres sont atrophiés, tu a des escarres aux fesses et aux talons, mais tu es conscient de ton état, terriblement conscient et cela peut durer des années.

Mais laissons parler les personnes concernées

http://www.admd.net/la-salle-de-presse/temoignage-de-vincent-humbert.html
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 12:12

florence_yvonne a écrit:
Mariine a écrit:
Quand toi et Flo auraient fini de souhaiter à autrui souffrance sur son lit de mort par manque d'argument vous me ferez signe heeiiin.

Mariine, je te propose une "mise en situation" basée sur mon expérience professionnelle.

Imagines, tu es entièrement paralysée, tu ne peux même pas cligner des paupières, tu ne peux pas parler, tu fait tes besoins dans une couche culotte, tu urines grâce à une sonde enfoncé dans ton pénis, tu est nourri grâce, à un tuyau enfoncé à travers ton ventre dans ton estomac, tes membres sont atrophiés, tu a des escarres aux fesses et aux talons, mais tu es conscient de ton état, terriblement conscient et cela peut durer des années.
oui et c'est un cas sur combien? Et qui sommes nous pour penser et décider à la place des autres? Qui souffre le plus celui qui le vit ou celui qui voit? Est-ce à nous d'enlever la vie à autruu parsqu'on a décider qu'il en serait ainsi? De plus vous semblez encore une fois ne pas tenir compte des abus.Qu'en est il de ses personnes à qui on a hauté la vie sans leur accord car on a estimé qu'il en était mieux ainsi pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 12:23

Le pere colateur quand t'aura fini tes attaques perso à critiquer les gens sans les connaitres et donnera enfin des arguments tu me fera signe heiiiinn. Tu sais les négriers et les racistes de l'époque étaient les plus empathique du monde c'était pour le bien des sauvages tout ça. De même que l'euthanasie c'est pour le bien des malades tout ça
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 12:35

Mariine a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Mariine a écrit:
Quand toi et Flo auraient fini de souhaiter à autrui souffrance sur son lit de mort par manque d'argument vous me ferez signe heeiiin.

Mariine, je te propose une "mise en situation" basée sur mon expérience professionnelle.

Imagines, tu es entièrement paralysée, tu ne peux même pas cligner des paupières, tu ne peux pas parler, tu fait tes besoins dans une couche culotte, tu urines grâce à une sonde enfoncé dans ton pénis, tu est nourri grâce, à un tuyau enfoncé à travers ton ventre dans ton estomac, tes membres sont atrophiés, tu a des escarres aux fesses et aux talons, mais tu es conscient de ton état, terriblement conscient et cela peut durer des années.
oui et c'est un cas sur combien? Et qui sommes nous pour penser et décider à la place des autres? Qui souffre le plus celui qui le vit ou celui qui voit? Est-ce à nous d'enlever la vie à autruu parsqu'on a décider qu'il en serait ainsi? De plus vous semblez encore une fois ne pas tenir compte des abus.Qu'en est il de ses personnes à qui on a hauté la vie sans leur accord car on a estimé qu'il en était mieux ainsi pour eux.

Je n'ai jamais  dis qu'il fallait penser à la place du malade, je dis qu'il faut accéder à la demande du malade pleinement conscient et capable de s'exprimer, ou dans une situation extrême exécuter les dernières volonté du malade.

Moi, je ne veux pas végéter dans les conditions décrites plus haut, m'accorder l'euthanasie dans ces conditions sera faire oeuvre de pitié et de charité.

Oui ces cas sont plutôt rares, mais qui a dit le contraire ? pas moi en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 12:44

Mariine a écrit:
Le pere colateur quand t'aura fini tes attaques perso à critiquer les gens sans les connaitres et donnera enfin des arguments tu me fera signe heiiiinn. Tu sais les négriers et les racistes de l'époque étaient les plus empathique du monde c'était pour le bien des sauvages tout ça. De même que l'euthanasie c'est pour le bien des malades tout ça

Ma chère Mariine, tu as raison, n'insistons pas.
Quant à connaitre les gens, tu serais surprise de savoir ce que l'intervention la plus anodine laisse passer comme renseignement sur celui qui l'édite. A contrario, tu as aussi une opinions me concernant. La différence, c'est que je m'en fous à un point que tu n'imagines même pas. Mais il est vrai que j'ai un peu de mal à donner une quelconque caution concernant un sujet aussi réel et grave que la souffrance et la mort d'autrui de la part de quelqu'un qui s'attaque avec sérieux aux mystère des pyramides. Very Happy Ce qui, néanmoins est tout à fait ton droit s'entend.
Quant à l'esclavage et au racisme, navré, mais tu ne m'entrainera pas là dedans, tout au moins ici. C'est bien essayé, mais bon...

A un jour donc, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 13:27

Citation :
"que des gens veulent mourir, ça ne me gène pas du tout. Mais que la société valorise ça, l'entérine si vous voulez comme un choix. Je pense que c'est un signal social qui dit que nous préférons la valorisation de l'autonomie et la liberté contre la valorisation du lien. Hors nos sociétés d'aujourd'hui ce dont elles manquent c'est de liens."

En effet, des soignants ou des quidams qui abrègent les souffrances de leurs proches, ça a surement toujours existé. Ca devient dangereux quand on en fait un symbole, dont le but est de "maitriser" la fin de vie.
En tout cas, le système actuel de maisons de retraites où l'on laisse mourir les gens loin de notre société, n'est pas à la hauteur de notre civilisation. Il est dommage de mettre à l'écart les personnes âgées qui sont des mines de connaissances, des trésor de savoir vivre et qui ont encore tant à donner. Je crois, en effet, que le chantier le plus urgent à mettre en place est la réhabilitation du lien social. C'est ce qui fait le plus défaut en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5101
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 13:38

Sincèrement Mariine tu as lu la loi sur l'Ethanasie en en Belgique?
Moi j'ai l'impression que non! Ou alors tu as un apriori morale, qui au XXIème siècle est assez crade!

1 - Euthanasie active passe par la rédaction préalable d'un testament de vie?
Es tu pour ou opposé?
2 - Elle est encadrée par des conditions draconiennes!
Le savais-tu?
3 - Cet acte est sous controle médicale et ne peut etre pratiqué QUE par un médecin qui accepte!
Respect de la déontologie médicale, Serment d'Hypocrathe mais aussi évolution morale!
Le savais-tu?

Les exemple que tu cites sont INTERDIT par la loi sur l'euthanasie en Belgique et donc sont des crimes!
Maintenant nous parlons de ceux qui sont concernés par cette pratique.
Je n'ais pas le temps mais je t'expliquerais mon cas qui te montreras pourquoi je connais le sujet! A ce soir et profites-en pour étudier ce qui existe... La loi pas les contrevenants!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 13:50

L'euthanasie en France ne peut à ma connaissance se faire que sur la demande de la personne en fin de fin en lui donnant une dose létale d'un médicament déjà prescrit.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 14:16

dédé 95
Code:
Sur le deuxième il serait souhaitable que tu mettes Pandore, l'origine de cette infame conclusion

voici le lien
http://www.lifecanada.org/le-projet-de-loi-sur-leuthanasie-au-quebec-projet-de-loi-52


mariine
Code:
Oui Pandore! T'as conclusion est juste
ce n'est pas ma conclusion mais celle d'un article mais je l'ai trouvé quand même pertinente
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 14:31

En clair, la promotion des soins palliatifs par les médecins qui pratiquent les soins palliatifs Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1242
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 14:33

florence_yvonne a écrit:
L'euthanasie en France ne peut à ma connaissance se faire que sur la demande de la personne en fin de fin en lui donnant une dose létale d'un médicament déjà prescrit.

Non, le suicide assisté est absolument interdit en France, pour le moment du moins.
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mar 16 Juin 2015 - 16:31

levergero78 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
L'euthanasie en France ne peut à ma connaissance se faire que sur la demande de la personne en fin de fin en lui donnant une dose létale d'un médicament déjà prescrit.

Non, le suicide assisté est absolument interdit en France, pour le moment du moins.

ce n'est pas considéré comme du suicide assisté, mais comme un soin palliatif, c'est tout à fait légal et ma soeur en a bénéficié.
Revenir en haut Aller en bas
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1242
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin 2015 - 18:31

florence_yvonne a écrit:
levergero78 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
L'euthanasie en France ne peut à ma connaissance se faire que sur la demande de la personne en fin de fin en lui donnant une dose létale d'un médicament déjà prescrit.

Non, le suicide assisté est absolument interdit en France, pour le moment du moins.

ce n'est pas considéré comme du suicide assisté, mais comme un soin palliatif, c'est tout à fait légal et ma soeur en a bénéficié.

Pas du tout, rien à voir avec les soins palliatifs...
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin 2015 - 18:53

Parles moi de ton expérience personnelle sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin 2015 - 20:01

levergero78 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
L'euthanasie en France ne peut à ma connaissance se faire que sur la demande de la personne en fin de fin en lui donnant une dose létale d'un médicament déjà prescrit.

Non, le suicide assisté est absolument interdit en France, pour le moment du moins.



Il est interdit officiellement mais cela se pratique officieusement lorsque le patient souffre.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin 2015 - 20:07

Que pensez vous de la décision récente de la cour europeenne des droits de l homme sur le cas de Vincent Lambert ?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5101
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin 2015 - 20:35

Dans la mesure ou il ne souffre pas c'est une sage décision puisqu'en France l'euthanasie passive repose sur ce texte:
• La loi n° 2005-370 du 22 avril 2005 dite de « Leonetti » a fait avancer le débat en autorisant l’euthanasie passive, c’est-à-dire la possibilité de laisser mourir un patient et de l’accompagner « vers une fin de vie paisible ».

Il était donc en soins palliatifs et ceux-ci vont ètre arrétés, c'est le cas, je suppose, que cite Florence-Yvonne!
L'arret des soins palliatifs, est un droit!
Le cas de Chantal sébire est net! https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Chantal_S%C3%A9bire
le « refus de tout traitement » est un droit reconnu aux malades par le Code de la santé publique.
Elle refusait ce traitement et c'était son droit, n'en déplaise à Christine Boutin du parti Chrétien!
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin 2015 - 20:40

La réponse est clair et satisfaisante, il avait exprimé sa dernière volonté,soit de ne pas être maintenue en vie artificiellement et les responsables ont su délibérer correctement sur son cas.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 11:56

@Dédé: Je parle de Vincent Lambert, pas Vincent Humbert.


@Pandore: Le truc c est qu'il n est absolument pas en fin de vie. il se trouve juste que c 'est un handicapé profond. Donc cesser de l'alimenter et l'hydrater revient au mieux à un suicide assisté mais un suicide à petit feu !
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 12:15

spamoi a écrit:
Que pensez vous de la décision récente de la cour europeenne des droits de l homme sur le cas de Vincent Lambert ?

Je croies qu'il ont voté pour, voila qui me réconcilie avec la race humaine.

Enfin un peu de compassion.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 12:21

spamoi a écrit:
@Dédé: Je parle de Vincent Lambert, pas Vincent Humbert.


@Pandore: Le truc c est qu'il n est absolument pas en fin de vie. il se trouve juste que c 'est un handicapé profond. Donc cesser de l'alimenter et l'hydrater revient au mieux à un suicide assisté mais un suicide à petit feu !

Parce que tu penses que c'est une vie ? Vincent a écrit une lettre ouverte au président de la république pour le supplier de mettre fin a son calvaire, je ne sais même pas si on lui a répondu, et si c'est le cas, je me demande ce que l'on a bien pu lui répondre.

La mort par arrête de l'alimentation et de l'hydratation est clairement un meurtre, la mort par une injection progressive jusqu'à la dose létale de morphine est une mort charitable.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5101
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 12:32

spamoi a écrit:
@Dédé: Je parle de Vincent Lambert, pas Vincent Humbert.

@Pandore: Le truc c est qu'il n est absolument pas en fin de vie. il se trouve juste que c 'est un handicapé profond. Donc cesser de l'alimenter et l'hydrater revient au mieux à un suicide assisté mais un suicide à petit feu !

Oui moi aussi je parlais de Lambert, le cas Humbert est différent, c'est lui qui demandait l'euthanasie.
Dans le cas de Lambert, c'est certains de ses proches, en l'occurence, sa femme! Lui n'en à pas la capacité, c'est pourquoi, par rapport à la loi Léonetti, un tribunal à du statuer!
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 12:36

florence_yvonne a écrit:
spamoi a écrit:
@Dédé: Je parle de Vincent Lambert, pas Vincent Humbert.


@Pandore: Le truc c est qu'il n est absolument pas en fin de vie. il se trouve juste que c 'est un handicapé profond. Donc cesser de l'alimenter et l'hydrater revient au mieux à un suicide assisté mais un suicide à petit feu !

Parce que tu penses que c'est une vie ? Vincent a écrit une lettre ouverte au président de la république pour le supplier de mettre fin a son calvaire, je ne sais même pas si on lui a répondu, et si c'est le cas, je me demande ce que l'on a bien pu lui répondre.

La mort par arrête de l'alimentation et de l'hydratation est clairement un meurtre, la mort par une injection progressive jusqu'à la dose létale de morphine est une mort charitable.



Je ne crois pas qu'on parle du meme cas, tu parles de Humbert et je parle de Lambert. Et je ne suis pas là pour dire si "c est une vie" ou si ca ne l'est pas. Y a que l'interressé qui pourrait s'exprimer la dessus mais il en est incapable.

Ce dont je parle c est cette décision aberrante et hautement cruelle de cesser de l alimenter et l hydrater. Qu il soit euthanasié normalement ou laissé en vie.


Dernière édition par spamoi le Jeu 18 Juin 2015 - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5101
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 13:00

Citation :
Ce dont je parle c est cette décision aberrante et hautement cruelle de cesser de l alimenter et l hydrater. Qu il soit euthanasié normalement ou laissé en vie.
Tout à fait, c'est pourquoi doit ètre envisager le plus tot possible la possibilité d'euthanasie active!
Pour moi la loi Léonetti est dépassée, et le tribunal à statuer par rapport à la loi Française!

Ce qui se passe c'est que la loi actuelle dit ceci:
Citation :
•La décision de cesser l’administration d’un traitement, lorsque le prolonger semble relever de « l'obstination déraisonnable » doit être collégiale et ne peut être prise qu’après consultation de la « personne de confiance », de la famille, ou à défaut d’un de ses proches et des « directives anticipées » du patient (articles 1 à 9).
Or il n'y a pas décision collégiale, puisqu'il y a d'un coté les médecins traitants et la femme et de l'autre coté la mère et la famille, soutenu par les Pro-vie (ne les oublions pas)!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 14:25

Je ne crois pas que l'on puisse être objectif quand on n'a pas été personnellement confronté à l'agonie, au malade qui supplie qu'on lui donne la paix, que l'on fasse cesser ses souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 14:55

Le suicide assisté en direct

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 20:59

Si on n'a pas le courage de s'enlever soi-même la vie lorsqu'on en a encore la capacité... c'est qu'on ne mérite pas de mourir, que l'on n'en a pas vraiment la volonté.

Il est donc parfaitement envisageable de s'en remettre aux autres pour arriver à ses fins.

L'euthanasie est donc tout à fait justifiée.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 22:03

Pfft... tu en es encore au gamin qui évalue le "courage" ou la "faiblesse" devant la mort?
Tu n'as pas beaucoup vécu alors.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 23:52

Ĵe n'ai tout simplement pas de respect pour ceux qui sont incapable de faire les choses par eux-mêmes lorsqu'ils en ont la capacité et qui misent sur la pitié des autres pour parvenir à leur fin. Sans doute êtes-vous rendu trop vieux et usé par la vie pour comprendre ça... ça va avec l'âge, la capacité à renier les convictions et les valeurs qu'on avaient lorsque plus jeune.

Effectivement, et ça a un nom: la sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
HorizonB
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2759
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 8:24

La Folie a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Je ne crois pas que l'on puisse être objectif quand on n'a pas été personnellement confronté à l'agonie, au malade qui supplie qu'on lui donne la paix, que l'on fasse cesser ses souffrances.

Si on n'a pas le courage de s'enlever soi-même la vie lorsqu'on en a encore la capacité... c'est qu'on ne mérite pas de mourir, que l'on n'en a pas vraiment la volonté.  
Apparemment, tu ne tien pas compte du poids de la religion qui interdit le suicide. Même si la personne souffre de manière insupportable, l'interdit religieux parfois l'emporte sur la raison et l'acte du suicide. N'oublie pas non plus ceux qui voudraient bien se suicider et qu'ils ne le peuvent pas physiquement, doit-on les contempler dans leur souffrance sans rien faire pour eux ?
Où est l'empathie compassionnelle là ?
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 9:28

Ou la sénilité...  Déjà, dire à propos de soi qu'on ferait preuve de sagesse, c'est pas un signe de sagesse. Very Happy

Ce devrait te rassurer alors: selon toi vieux = sage, jeune = pas sage. Il me reste donc de beaux jours.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 9:30

HorizonB a écrit:
La Folie a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Je ne crois pas que l'on puisse être objectif quand on n'a pas été personnellement confronté à l'agonie, au malade qui supplie qu'on lui donne la paix, que l'on fasse cesser ses souffrances.

Si on n'a pas le courage de s'enlever soi-même la vie lorsqu'on en a encore la capacité... c'est qu'on ne mérite pas de mourir, que l'on n'en a pas vraiment la volonté.  
Apparemment, tu ne tien pas compte du poids de la religion qui interdit le suicide. Même si la personne souffre de manière insupportable, l'interdit religieux parfois l'emporte sur la raison et l'acte du suicide. N'oublie pas non plus ceux qui voudraient bien se suicider et qu'ils ne le peuvent pas physiquement, doit-on les contempler dans leur souffrance sans rien faire pour eux ?
Où est l'empathie compassionnelle là ?
Je sais pas ma mère à souvent était dépressive et a voulu plus d'une fois mourir mon empathie à moi ça à était de la soutenir et de tout faire pour égayer sa vie plutôt que de l'aider dans son choix de se suicider. Alors pourquoi à ce point idolâtrer la mort? C'est vrai que c'est plus facile de se débarrasser entre guillemets hein ^_^ d'un proche en souffrance que de l'épauler chaque jour durant des années quitte à mettre sa propre vie personnelle de côté.

Et vous allez me dire que la souffrance physique ne peut être comparable à la souffrance psychique. Qu'être paralysé à vie n'est pas la même chose qu'être dépressif. Mais en fait si c'est juste une paralysie différente. L'un a le corps paralysé, l'autre à le coeur, son être entier paralysé. Un paralysé physiquement s'il a un mental d'acier pourra remonter la pente mais que reste-t-il a un dépressif quand c'est son mental censé être en béton qui est touché? Comment remonter la pente?

Aucune souffrance n'est à négliger mais ici vous ne faites que regarder avec les yeux. Et quand vos yeux voient des choses qui leur font pitié ils veulent les éliminer pour ne plus ressentir cette pitié au lieu de la dépasser et de tout faire pour que cette personne vive voir retrouve l'envie de vivre en améliorant son quotidien. Les médicaments ne soigne pas tout. Beaucoup dans les mouroirs souffre plus de l'isolement que des maladies physiques.
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 9:33

florence a écrit:
Je n'ai jamais  dis qu'il fallait penser à la place du malade, je dis qu'il faut accéder à la demande du malade pleinement conscient et capable de s'exprimer, ou dans une situation extrême exécuter les dernières volonté du malade.

Moi, je ne veux pas végéter dans les conditions décrites plus haut, m'accorder l'euthanasie dans ces conditions sera faire oeuvre de pitié et de charité.

Oui ces cas sont plutôt rares, mais qui a dit le contraire ? pas moi en tout cas
Comme ces cas sont plutôt rare et que pour cette rareté on est prêts à prendre le risque de ce voir avec des euthanasie abusive. Que devons nous privilégier? Les rares cas ou les innocents qui risques d'en subir les conséquences?
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 9:41

C'est marrant comme tout le monde ramène toujours tout à sa petite expérience personnelle.
Le cas de ta mère (qui semble tout de même assez bénin) n'est pas nécessairement le cas d'un autre.

L'égoisme n'est-il pas plutot de juger les désirs de quelqu'un à l'aune de tes propres conceptions de jeune femme? Pour toi tout va bien, donc pour l'autre tout doit aller bien... suffit de, ya plus qu'à...

Et puis le monde il, est mauvais, les home pour personnes agées sont des mouroirs, (ce qui n'est pas vrai, c'est juste un raccourci) la société est vilaine, revenons aux vraies valeurs blablabla...

Je peux te dire que dans mon cas ( ben oui, hein, puisqu'on on parle de ses cas perso, pourquoi pas) je peux te dire que j'ai toujours estimé que je déciderai de ma porte de sortie, de la manière dont je le souhaiterai et au moment que je déciderai. Et ça, depuis bien plus jeune que tu ne l'est. Et que jamais, au grand jamais, je ne finirai ma vie dans un hopital relié à des machines.

Alors, reste open mind, et respecte les désirs et les valeurs que peuvent avoir les autres, même si ce ne sont pas les mêmes que les tiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 9:43

Dédé 95 a écrit:
Sincèrement Mariine tu as lu la loi sur l'Ethanasie en en Belgique?
Moi j'ai l'impression que non! Ou alors tu as un apriori morale, qui au XXIème siècle est assez crade!

1 - Euthanasie active passe par la rédaction préalable d'un testament de vie?
Es tu pour ou opposé?
2 - Elle est encadrée par des conditions draconiennes!
Le savais-tu?
3 - Cet acte est sous controle médicale et ne peut etre pratiqué QUE par un médecin qui accepte!
Respect de la déontologie médicale, Serment d'Hypocrathe mais aussi évolution morale!
Le savais-tu?

Les exemple que tu cites sont INTERDIT par la loi sur l'euthanasie en Belgique et donc sont des crimes!
Maintenant nous parlons de ceux qui sont concernés par  cette pratique.
Je n'ais pas le temps mais je t'expliquerais mon cas qui te montreras pourquoi je connais le sujet! A ce soir et profites-en pour étudier ce qui existe... La loi pas les contrevenants!
Depuis quand les loi ne peuvent être contourner? Je me répète mais en belgique la comission même le dit qu'elle n'est pas en mesure de connaitre réellement le nombre d'euthanasie pratiqué dans son pays. Comprends tu cette phrase? La comission avoue donc qu'il peut y avoir des euthanasie non déclarer et dessus elle n'a aucun pouvoir puisqu'elle les ignore. C'est donc la porte ouverte à toutes les fenêtres comme dirais djamel debouz.

De plus en Belgique ce qui n'est pas normal c'est que le médecin prévient la commission seulement après avoir effectué l'acte d'euthanasie. On peut donc conclure que si cet acte n'a pas était fait en respectant la loi il suffira simplement au médecin de ne pas en avertir la commission. Le comprends-tu aussi qu'il y a à l'heure actuel un disfonctinnement qui permet l'abus?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin de vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin de vie
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Mythes et légendes :: Révélations/Interprétations/Théories :: Médias Actualités :: Politique, économie et société.-
Sauter vers: