Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fin de vie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin


Nombre de messages : 31488
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin 2015 - 18:53

Parles moi de ton expérience personnelle sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin 2015 - 20:01

levergero78 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
L'euthanasie en France ne peut à ma connaissance se faire que sur la demande de la personne en fin de fin en lui donnant une dose létale d'un médicament déjà prescrit.

Non, le suicide assisté est absolument interdit en France, pour le moment du moins.



Il est interdit officiellement mais cela se pratique officieusement lorsque le patient souffre.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin 2015 - 20:07

Que pensez vous de la décision récente de la cour europeenne des droits de l homme sur le cas de Vincent Lambert ?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5086
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin 2015 - 20:35

Dans la mesure ou il ne souffre pas c'est une sage décision puisqu'en France l'euthanasie passive repose sur ce texte:
• La loi n° 2005-370 du 22 avril 2005 dite de « Leonetti » a fait avancer le débat en autorisant l’euthanasie passive, c’est-à-dire la possibilité de laisser mourir un patient et de l’accompagner « vers une fin de vie paisible ».

Il était donc en soins palliatifs et ceux-ci vont ètre arrétés, c'est le cas, je suppose, que cite Florence-Yvonne!
L'arret des soins palliatifs, est un droit!
Le cas de Chantal sébire est net! https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Chantal_S%C3%A9bire
le « refus de tout traitement » est un droit reconnu aux malades par le Code de la santé publique.
Elle refusait ce traitement et c'était son droit, n'en déplaise à Christine Boutin du parti Chrétien!
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin 2015 - 20:40

La réponse est clair et satisfaisante, il avait exprimé sa dernière volonté,soit de ne pas être maintenue en vie artificiellement et les responsables ont su délibérer correctement sur son cas.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 11:56

@Dédé: Je parle de Vincent Lambert, pas Vincent Humbert.


@Pandore: Le truc c est qu'il n est absolument pas en fin de vie. il se trouve juste que c 'est un handicapé profond. Donc cesser de l'alimenter et l'hydrater revient au mieux à un suicide assisté mais un suicide à petit feu !
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 12:15

spamoi a écrit:
Que pensez vous de la décision récente de la cour europeenne des droits de l homme sur le cas de Vincent Lambert ?

Je croies qu'il ont voté pour, voila qui me réconcilie avec la race humaine.

Enfin un peu de compassion.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 12:21

spamoi a écrit:
@Dédé: Je parle de Vincent Lambert, pas Vincent Humbert.


@Pandore: Le truc c est qu'il n est absolument pas en fin de vie. il se trouve juste que c 'est un handicapé profond. Donc cesser de l'alimenter et l'hydrater revient au mieux à un suicide assisté mais un suicide à petit feu !

Parce que tu penses que c'est une vie ? Vincent a écrit une lettre ouverte au président de la république pour le supplier de mettre fin a son calvaire, je ne sais même pas si on lui a répondu, et si c'est le cas, je me demande ce que l'on a bien pu lui répondre.

La mort par arrête de l'alimentation et de l'hydratation est clairement un meurtre, la mort par une injection progressive jusqu'à la dose létale de morphine est une mort charitable.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5086
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 12:32

spamoi a écrit:
@Dédé: Je parle de Vincent Lambert, pas Vincent Humbert.

@Pandore: Le truc c est qu'il n est absolument pas en fin de vie. il se trouve juste que c 'est un handicapé profond. Donc cesser de l'alimenter et l'hydrater revient au mieux à un suicide assisté mais un suicide à petit feu !

Oui moi aussi je parlais de Lambert, le cas Humbert est différent, c'est lui qui demandait l'euthanasie.
Dans le cas de Lambert, c'est certains de ses proches, en l'occurence, sa femme! Lui n'en à pas la capacité, c'est pourquoi, par rapport à la loi Léonetti, un tribunal à du statuer!
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 12:36

florence_yvonne a écrit:
spamoi a écrit:
@Dédé: Je parle de Vincent Lambert, pas Vincent Humbert.


@Pandore: Le truc c est qu'il n est absolument pas en fin de vie. il se trouve juste que c 'est un handicapé profond. Donc cesser de l'alimenter et l'hydrater revient au mieux à un suicide assisté mais un suicide à petit feu !

Parce que tu penses que c'est une vie ? Vincent a écrit une lettre ouverte au président de la république pour le supplier de mettre fin a son calvaire, je ne sais même pas si on lui a répondu, et si c'est le cas, je me demande ce que l'on a bien pu lui répondre.

La mort par arrête de l'alimentation et de l'hydratation est clairement un meurtre, la mort par une injection progressive jusqu'à la dose létale de morphine est une mort charitable.



Je ne crois pas qu'on parle du meme cas, tu parles de Humbert et je parle de Lambert. Et je ne suis pas là pour dire si "c est une vie" ou si ca ne l'est pas. Y a que l'interressé qui pourrait s'exprimer la dessus mais il en est incapable.

Ce dont je parle c est cette décision aberrante et hautement cruelle de cesser de l alimenter et l hydrater. Qu il soit euthanasié normalement ou laissé en vie.


Dernière édition par spamoi le Jeu 18 Juin 2015 - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5086
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 13:00

Citation :
Ce dont je parle c est cette décision aberrante et hautement cruelle de cesser de l alimenter et l hydrater. Qu il soit euthanasié normalement ou laissé en vie.
Tout à fait, c'est pourquoi doit ètre envisager le plus tot possible la possibilité d'euthanasie active!
Pour moi la loi Léonetti est dépassée, et le tribunal à statuer par rapport à la loi Française!

Ce qui se passe c'est que la loi actuelle dit ceci:
Citation :
•La décision de cesser l’administration d’un traitement, lorsque le prolonger semble relever de « l'obstination déraisonnable » doit être collégiale et ne peut être prise qu’après consultation de la « personne de confiance », de la famille, ou à défaut d’un de ses proches et des « directives anticipées » du patient (articles 1 à 9).
Or il n'y a pas décision collégiale, puisqu'il y a d'un coté les médecins traitants et la femme et de l'autre coté la mère et la famille, soutenu par les Pro-vie (ne les oublions pas)!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 14:25

Je ne crois pas que l'on puisse être objectif quand on n'a pas été personnellement confronté à l'agonie, au malade qui supplie qu'on lui donne la paix, que l'on fasse cesser ses souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 14:55

Le suicide assisté en direct

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 20:59

Si on n'a pas le courage de s'enlever soi-même la vie lorsqu'on en a encore la capacité... c'est qu'on ne mérite pas de mourir, que l'on n'en a pas vraiment la volonté.

Il est donc parfaitement envisageable de s'en remettre aux autres pour arriver à ses fins.

L'euthanasie est donc tout à fait justifiée.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 22:03

Pfft... tu en es encore au gamin qui évalue le "courage" ou la "faiblesse" devant la mort?
Tu n'as pas beaucoup vécu alors.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin 2015 - 23:52

Ĵe n'ai tout simplement pas de respect pour ceux qui sont incapable de faire les choses par eux-mêmes lorsqu'ils en ont la capacité et qui misent sur la pitié des autres pour parvenir à leur fin. Sans doute êtes-vous rendu trop vieux et usé par la vie pour comprendre ça... ça va avec l'âge, la capacité à renier les convictions et les valeurs qu'on avaient lorsque plus jeune.

Effectivement, et ça a un nom: la sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
HorizonB
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2756
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 8:24

La Folie a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Je ne crois pas que l'on puisse être objectif quand on n'a pas été personnellement confronté à l'agonie, au malade qui supplie qu'on lui donne la paix, que l'on fasse cesser ses souffrances.

Si on n'a pas le courage de s'enlever soi-même la vie lorsqu'on en a encore la capacité... c'est qu'on ne mérite pas de mourir, que l'on n'en a pas vraiment la volonté.  
Apparemment, tu ne tien pas compte du poids de la religion qui interdit le suicide. Même si la personne souffre de manière insupportable, l'interdit religieux parfois l'emporte sur la raison et l'acte du suicide. N'oublie pas non plus ceux qui voudraient bien se suicider et qu'ils ne le peuvent pas physiquement, doit-on les contempler dans leur souffrance sans rien faire pour eux ?
Où est l'empathie compassionnelle là ?
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 9:28

Ou la sénilité...  Déjà, dire à propos de soi qu'on ferait preuve de sagesse, c'est pas un signe de sagesse. Very Happy

Ce devrait te rassurer alors: selon toi vieux = sage, jeune = pas sage. Il me reste donc de beaux jours.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 9:30

HorizonB a écrit:
La Folie a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Je ne crois pas que l'on puisse être objectif quand on n'a pas été personnellement confronté à l'agonie, au malade qui supplie qu'on lui donne la paix, que l'on fasse cesser ses souffrances.

Si on n'a pas le courage de s'enlever soi-même la vie lorsqu'on en a encore la capacité... c'est qu'on ne mérite pas de mourir, que l'on n'en a pas vraiment la volonté.  
Apparemment, tu ne tien pas compte du poids de la religion qui interdit le suicide. Même si la personne souffre de manière insupportable, l'interdit religieux parfois l'emporte sur la raison et l'acte du suicide. N'oublie pas non plus ceux qui voudraient bien se suicider et qu'ils ne le peuvent pas physiquement, doit-on les contempler dans leur souffrance sans rien faire pour eux ?
Où est l'empathie compassionnelle là ?
Je sais pas ma mère à souvent était dépressive et a voulu plus d'une fois mourir mon empathie à moi ça à était de la soutenir et de tout faire pour égayer sa vie plutôt que de l'aider dans son choix de se suicider. Alors pourquoi à ce point idolâtrer la mort? C'est vrai que c'est plus facile de se débarrasser entre guillemets hein ^_^ d'un proche en souffrance que de l'épauler chaque jour durant des années quitte à mettre sa propre vie personnelle de côté.

Et vous allez me dire que la souffrance physique ne peut être comparable à la souffrance psychique. Qu'être paralysé à vie n'est pas la même chose qu'être dépressif. Mais en fait si c'est juste une paralysie différente. L'un a le corps paralysé, l'autre à le coeur, son être entier paralysé. Un paralysé physiquement s'il a un mental d'acier pourra remonter la pente mais que reste-t-il a un dépressif quand c'est son mental censé être en béton qui est touché? Comment remonter la pente?

Aucune souffrance n'est à négliger mais ici vous ne faites que regarder avec les yeux. Et quand vos yeux voient des choses qui leur font pitié ils veulent les éliminer pour ne plus ressentir cette pitié au lieu de la dépasser et de tout faire pour que cette personne vive voir retrouve l'envie de vivre en améliorant son quotidien. Les médicaments ne soigne pas tout. Beaucoup dans les mouroirs souffre plus de l'isolement que des maladies physiques.
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 9:33

florence a écrit:
Je n'ai jamais  dis qu'il fallait penser à la place du malade, je dis qu'il faut accéder à la demande du malade pleinement conscient et capable de s'exprimer, ou dans une situation extrême exécuter les dernières volonté du malade.

Moi, je ne veux pas végéter dans les conditions décrites plus haut, m'accorder l'euthanasie dans ces conditions sera faire oeuvre de pitié et de charité.

Oui ces cas sont plutôt rares, mais qui a dit le contraire ? pas moi en tout cas
Comme ces cas sont plutôt rare et que pour cette rareté on est prêts à prendre le risque de ce voir avec des euthanasie abusive. Que devons nous privilégier? Les rares cas ou les innocents qui risques d'en subir les conséquences?
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 9:41

C'est marrant comme tout le monde ramène toujours tout à sa petite expérience personnelle.
Le cas de ta mère (qui semble tout de même assez bénin) n'est pas nécessairement le cas d'un autre.

L'égoisme n'est-il pas plutot de juger les désirs de quelqu'un à l'aune de tes propres conceptions de jeune femme? Pour toi tout va bien, donc pour l'autre tout doit aller bien... suffit de, ya plus qu'à...

Et puis le monde il, est mauvais, les home pour personnes agées sont des mouroirs, (ce qui n'est pas vrai, c'est juste un raccourci) la société est vilaine, revenons aux vraies valeurs blablabla...

Je peux te dire que dans mon cas ( ben oui, hein, puisqu'on on parle de ses cas perso, pourquoi pas) je peux te dire que j'ai toujours estimé que je déciderai de ma porte de sortie, de la manière dont je le souhaiterai et au moment que je déciderai. Et ça, depuis bien plus jeune que tu ne l'est. Et que jamais, au grand jamais, je ne finirai ma vie dans un hopital relié à des machines.

Alors, reste open mind, et respecte les désirs et les valeurs que peuvent avoir les autres, même si ce ne sont pas les mêmes que les tiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 9:43

Dédé 95 a écrit:
Sincèrement Mariine tu as lu la loi sur l'Ethanasie en en Belgique?
Moi j'ai l'impression que non! Ou alors tu as un apriori morale, qui au XXIème siècle est assez crade!

1 - Euthanasie active passe par la rédaction préalable d'un testament de vie?
Es tu pour ou opposé?
2 - Elle est encadrée par des conditions draconiennes!
Le savais-tu?
3 - Cet acte est sous controle médicale et ne peut etre pratiqué QUE par un médecin qui accepte!
Respect de la déontologie médicale, Serment d'Hypocrathe mais aussi évolution morale!
Le savais-tu?

Les exemple que tu cites sont INTERDIT par la loi sur l'euthanasie en Belgique et donc sont des crimes!
Maintenant nous parlons de ceux qui sont concernés par  cette pratique.
Je n'ais pas le temps mais je t'expliquerais mon cas qui te montreras pourquoi je connais le sujet! A ce soir et profites-en pour étudier ce qui existe... La loi pas les contrevenants!
Depuis quand les loi ne peuvent être contourner? Je me répète mais en belgique la comission même le dit qu'elle n'est pas en mesure de connaitre réellement le nombre d'euthanasie pratiqué dans son pays. Comprends tu cette phrase? La comission avoue donc qu'il peut y avoir des euthanasie non déclarer et dessus elle n'a aucun pouvoir puisqu'elle les ignore. C'est donc la porte ouverte à toutes les fenêtres comme dirais djamel debouz.

De plus en Belgique ce qui n'est pas normal c'est que le médecin prévient la commission seulement après avoir effectué l'acte d'euthanasie. On peut donc conclure que si cet acte n'a pas était fait en respectant la loi il suffira simplement au médecin de ne pas en avertir la commission. Le comprends-tu aussi qu'il y a à l'heure actuel un disfonctinnement qui permet l'abus?
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 9:51

Marine, quand quelqu'un veut vraiment mourir, il trouvera un médecin compatissant qui abrègera ses souffrances, c'est clair, que ce soit légal ou illébal. Ou il utilisera des méthodes qu'il a sous la main, et qui sont loin d'être optimales: des gens qui boivent du déboucheur liquide ou de l'eau de javel, parce qu'ils n'ont pas les moyens (et les connaissances) pour mourir proprement et sans douleur, il y en a un paquet.
Et si j'étais médecin, en mon âme et conscience, oui, j'accèderais e,n toute discretion au désir du patient si j'estime que sa motivation est justifiée.

C'est comme pour l'avortement: tu estimes qu'il valait mieux s'en remettre à l'aiguille à tricoter, plutot quà des règles strictes et encadrées?
Allons donc...
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 9:55

Concernant la Belgique, tu ne connais pas trop la loi.
Un médecin ne décide pas seul de procéder à une euthanasie.
Et ce que tu oublies aussi, c'est qu'on peut en faire un choix volontaire en introduisant une demande en ce sens bien avant d'être confronté au problème, ce qui implique un choix réfléchi du patient (Il faut d'ailleurs que je m'occupe de ça, on remet, on remet...).

Quant à faire part à la commission de controle, il s'agit de lui faire part que l'acte a bien eu lieu et dans quelles conditions, signatures de médecinS et de témoinS à la clef.
C'est une simple question d'enterriner administrativement l'acte ce dont tu parles. Pas du choix et de la décision qui conduit à l'acte, qui est strictement encadré.
La décision est prise en amon.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 10:16

La Folie a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Je ne crois pas que l'on puisse être objectif quand on n'a pas été personnellement confronté à l'agonie, au malade qui supplie qu'on lui donne la paix, que l'on fasse cesser ses souffrances.

Si on n'a pas le courage de s'enlever soi-même la vie lorsqu'on en a encore la capacité... c'est qu'on ne mérite pas de mourir, que l'on n'en a pas vraiment la volonté.  

Beaucoup de personnes n'ont pas les capacités physique pour se suicider mais ils ont toute leur tête et la capacité de s'exprimer pour supplier l'aide nécessaire pour quitter l'enfer qu'est devenu leur vie.

Ton manque de compassion est vraiment navrant, je te pains beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 10:27

Le_Pere_Colateur a écrit:
C'est marrant comme tout le monde ramène toujours tout à sa petite expérience personnelle.
Le cas de ta mère (qui semble tout de même assez bénin) n'est pas nécessairement le cas d'un autre.

L'égoisme n'est-il pas plutot de juger les désirs de quelqu'un à l'aune de tes propres conceptions de jeune femme? Pour toi tout va bien, donc pour l'autre tout doit aller bien... suffit de, ya plus qu'à...

Et puis le monde il, est mauvais, les home pour personnes agées sont des mouroirs, (ce qui n'est pas vrai, c'est juste un raccourci) la société est vilaine, revenons aux vraies valeurs blablabla...

Je peux te dire que dans mon cas ( ben oui, hein, puisqu'on on parle de ses cas perso, pourquoi pas) je peux te dire que j'ai toujours estimé que je déciderai de ma porte de sortie, de la manière dont je le souhaiterai et au moment que je déciderai. Et ça, depuis bien plus jeune que tu ne l'est. Et que jamais, au grand jamais, je ne finirai ma vie dans un hopital relié à des machines.

Alors, reste open mind, et respecte les désirs et les valeurs que peuvent avoir les autres, même si ce ne sont pas les mêmes que les tiennes.

Tu préférerais que l'on parle de ce que l'on ne connait pas ?

Les maladies orphelines ont la spécificité d'être rare, faut-il pour autant ne pas s'en occuper ?

Pourquoi laisser entendre que l'euthanasie est un acte imposé au malade alors que justement elle ne se pratique que lorsque l'on est certain que c'est la volonté du malade.

Ce n'est que quand l'euthanasie concerne l'un de ses proches que l'on peut comprendre le profond désir de paix et de soulagement qui habite le malade.
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 10:29

le pere colateur a écrit:
C'est marrant comme tout le monde ramène toujours tout à sa petite expérience personnelle.
Le cas de ta mère (qui semble tout de même assez bénin) n'est pas nécessairement le cas d'un autre.
La meilleure compréhension est celle obtenue dans sa vie celle auquel on a été confronté voilà pourquoi beaucoup ici en parlent. Peut-être que pour toi la dépression est bénigne mais pourtant elle peut être un argument valable à une demande d'euthanasie quand celle-ci est pour eux irréversible après sur quoi se base t'il? Qu'est-ce qu'une dépression irréversible? Peut être celle ou on a plus envie de se casser la tête. LOL.

le pere colateur a écrit:
L'égoisme n'est-il pas plutot de juger les désirs de quelqu'un à l'aune de tes propres conceptions de jeune femme? Pour toi tout va bien, donc pour l'autre tout doit aller bien... suffit de, ya plus qu'à...
À quel moment j'ai dit que tout allée bien? Je parle bien de souffrance. Quant à ton propos retourne le aussi sur ta personne. L'égoïsme n'est-il pas celui de préférer ce qui nous facilite en aidant un proche à mourir plutôt que la difficulté de l'accompagner et de redoubler d'efforts pour lui insuffler de la vie?
Je sais pas imaginons que t'as femme souffre et souhaite mourir tu ne vas pas te battre pour lui faciliter la vie à lui redonner envie de vivre car pour toi choisir la vie serais de l'égoïsme . Tu vas donc aller dans son sens et l'emmener se faire piquer car la mort et ce qui t'artiste le moins, finalement tu me donnes raison. Tu préfères voir une personne morte qu'une personne malade qui vit. Ça soulage tes yeux.

le pere colateur a écrit:
Je peux te dire que dans mon cas ( ben oui, hein, puisqu'on on parle de ses cas perso, pourquoi pas) je peux te dire que j'ai toujours estimé que je déciderai de ma porte de sortie, de la manière dont je le souhaiterai et au moment que je déciderai. Et ça, depuis bien plus jeune que tu ne l'est. Et que jamais, au grand jamais, je ne finirai ma vie dans un hopital relié à des machines.
Le problème vient peut être de là. Tout comme Florence vous semblez être tétaniser de votre propre mort, peur qu'elle se fasse douloureusement du coup vous souhaitez vous faire piquer et souhaiter que tout le monde puissent y avoir accès. Mais le problème c'est qu'a l'heure actuel il y a des abus et comme dit à Florence Yvonne devons nous sacrifier des futures victimes pour quelques cas rare? Devons nous sacrifier des gens pour votre peur?

Ps : Personne ne peut décider de sa mort. Tu finira peut être sur un lit avec des machines pour seuls compagnies.

le pere colateur a écrit:
Alors, reste open mind, et respecte les désirs et les valeurs que peuvent avoir les autres, même si ce ne sont pas les mêmes que les tiennes.
Pas quand celles-ci mettent en danger des personnes qui n'ont rien demandé. Tant que l'euthanasie ne sera pas mieux encadrée et contrôler il est hors de question que je sois pour.
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 10:33

Le_Pere_Colateur a écrit:
Marine, quand quelqu'un veut vraiment mourir, il trouvera un médecin compatissant qui abrègera ses souffrances, c'est clair, que ce soit légal ou illébal. Ou il utilisera des méthodes qu'il a sous la main, et qui sont loin d'être optimales: des gens qui boivent du déboucheur liquide ou de l'eau de javel, parce qu'ils n'ont pas les moyens (et les connaissances) pour mourir proprement et sans douleur, il y en a un paquet.
Et si j'étais médecin, en mon âme et conscience, oui, j'accèderais e,n toute discretion au désir du patient si j'estime que sa motivation est justifiée.

C'est comme pour l'avortement: tu estimes qu'il valait mieux s'en remettre à l'aiguille à tricoter, plutot quà des règles strictes et encadrées?
Allons donc...
Dans ma vidéo tu as des témoignages notamment de medeccin et d'infirmière qui atteste avoir était confronté à des euthanasies FORCÉ! Maintenant que tu souhaites le nier c'est un choix. Mais ton jugement ne prend donc pas en compte les risques et est donc biaisé.
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 10:35

Le_Pere_Colateur a écrit:
Concernant la Belgique, tu ne connais pas trop la loi.
Un médecin ne décide pas seul de procéder à une euthanasie.
Et ce que tu oublies aussi, c'est qu'on peut en faire un choix volontaire en introduisant une demande en ce sens bien avant d'être confronté au problème, ce qui implique un choix réfléchi du patient (Il faut d'ailleurs que je m'occupe de ça, on remet, on remet...).

Quant à faire part à la commission de controle, il s'agit de lui faire part que l'acte a bien eu lieu et dans quelles conditions, signatures de médecinS et de témoinS à la clef.
C'est une simple question d'enterriner administrativement l'acte ce dont tu parles. Pas du choix et de la décision qui conduit à l'acte, qui est strictement encadré.
La décision est prise en amon.
En amon par qui? Les médecins donc on tourne en rond. C'est bien ce que je dis il y a un libre accès à l'euthanasie illégal.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 10:37

Quand je débutais dans le métier d'aide-soignante (le début des années 80), j'ai assisté à une conférence de Léon Schwartzenberg, (un des plus grand oncologue si ce n'est le plus grand)dans laquelle il racontais son implication dans l'euthanasie qu'il effectuaient sur des malades en fin de vie. Ces actes étaient toujours filmés et nous avons eu le privilège de voir des extraits de films. j'ai été frappée par le calme et le soulagement exprimés par les malades qui s’appétaient à partir.

Bien que la conférence est été annoncée plusieurs semaines à l'avance et son contenu révélé, a la sortie, il n'y avait pas de policier pour arrêter le médecin.


Dernière édition par florence_yvonne le Ven 19 Juin 2015 - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 10:38

Tu es vraiment obtuse Marline.
Pour toi, l'euthanisie est " régler facilement un problème" parce qu'on ne veut pas s'emmerder avec quelqu'un qui souffre. Alors que c'est l'inverse. Il faut beaucoup d'amour et un sacré courage (des proches mais aussi des médecins et du corps médical) pour dire "ok, on débranche..."
Mais ça te passre un peu au dessus de la tête, cette notion là.

Mais tu n'es peut être pas très empathique vis à vis des autres Mariine. tu te contentes de te regarder le nombril à propos d'un problème auquel - malgré la dépression de ta mère - tu n'as jamais été confrontée.

Et tu n'as pas répondu à la question qui te gène: les avortements, avec aiguilles à tricoter ou dans les meilleures conditions possibles?
Et boire du solvant et (peut être) mourir dans des souffrances atroces ( Parceque souvent on n'en meurt pas en plus..0 on continue juste à vivre détruit) ou bien l'euthanasie?

Et la décision faite "a froid" par la personne, ça ne te parait pas une garantie suffisante de sa volonté?

Tu réponds toujours à côté en fait. Ou sans tenir compte des arguments qu'on te propose et qui te gènent.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 10:44

Qui songerait a faire devant notaire un acte qui donne sa décision de se faire euthanasié le jour où la vie deviendra un enfer alors que l'on est en pleine santé ? personne et pourtant, il faudrait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1242
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 10:48

Pas besoin de la faire devant notaire. Il suffit de remettre un papier à son médecin-traitant qui le mettra dans son dossier pour le ressortir au bon moment ou tout simplement à un membre de sa famille auquel on a confiance...
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 10:49

florence_yvonne a écrit:
Qui songerait a faire devant notaire un acte qui donne sa décision de se faire euthanasié le jour où la vie deviendra un enfer alors que l'on est en pleine santé ? personne et pourtant, il faudrait le faire.

Oh, moi je le fais . Il me reste à trouver 2 témoins. Tu te proposes, Florence Yvonne?  Very Happy
Et j'ai signé comme témoin actif (je suis partie prenante dans la décision) pour une personne agée dans un home qui me l'a demandé.
Il ne faut pas un acte notarié ici: c'est un document officiel qu'on rentre à la mairie. Signature du sujet, de 2 témoins, de 2 médecins. En general, tu signes en même temps pour accepter ou pas le don d'organes, ou pour léguer ton corps ou pas à la science.

C'est assez imparable.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 10:52

levergero78 a écrit:
Pas besoin de la faire devant notaire. Il suffit de remettre un papier à son médecin-traitant qui le mettra dans son dossier pour le ressortir au bon moment ou tout simplement à un membre de sa famille auquel on a confiance...

Tu peux changer de médecin, déménager, ton médecin peut mourir, le notaire, c'est mieux
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 10:58

florence_yvonne a écrit:
levergero78 a écrit:
Pas besoin de la faire devant notaire. Il suffit de remettre un papier à son médecin-traitant qui le mettra dans son dossier pour le ressortir au bon moment ou tout simplement à un membre de sa famille auquel on a confiance...

Tu peux changer de médecin, déménager, ton médecin peut mourir, le notaire, c'est mieux

Non, c'est notifié dans ton "dossier medical global" qui contient tes pathologies, tes traitements médicaux, et que tout médecin qui t'a en charge peut consulter. Dont ces documents.
Et puis, ma famille est au courant de ma décision aussi, si la question se pose.
Le notaire, il n'entendra parler de ta mort qu'au moment de ton héritage, ce sera un peu tard :-)
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2756
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 11:19

Mariine,

contrairement à ce que tu penses, les personnes favorables à la dépénalisation ou à la légalisation de l'euthanasie ne forcent personne à se faire euthanasier.
Il me semble que la réciproque n'est pas aussi évidente, et les a priori et préjugés sont nombreux, souvent avancés pour masquer simplement le côté religieux de l'affaire.
Que celui ou celle qui souhaite mourir dans la souffrance puisse le faire si il ou elle le veut, mais surtout que l'on n’empêche pas celui ou celle qui ne le souhaite pas de la subir, surtout pour une croyance religieuse obsolète.

Le moindre des respects est, en s'entourant des précautions nécessaires, de respecter la volonté de la personne en fin de vie et sans espoir de guérison, car c'est bien de cela que l'euthanasie parle, et sûrement pas de se "débarrasser" de nos aïeux, même si malheureusement quelques exemples confirment la règle.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 11:57

J'espère que le moment venu, il se trouvera quelqu'un pour m'aider a partir en douceur.
Revenir en haut Aller en bas
SoleM
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 533
Localisation : France
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 12:21

Si certains naissent tout seul, d'autres ont besoin d'un coup de main (césarienne) pour naître.

Pourquoi n'en serait-il pas de même pour le mouvement opposé qu'est la mort ?


Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 13:32

Quand le soin laisse t-il la place à l'acharnement thérapeutique ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 14:35

La Folie a écrit:
florence_yvonne a écrit:
La Folie a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Je ne crois pas que l'on puisse être objectif quand on n'a pas été personnellement confronté à l'agonie, au malade qui supplie qu'on lui donne la paix, que l'on fasse cesser ses souffrances.

Si on n'a pas le courage de s'enlever soi-même la vie lorsqu'on en a encore la capacité... c'est qu'on ne mérite pas de mourir, que l'on n'en a pas vraiment la volonté.  

Beaucoup de personnes n'ont pas les capacités physique pour se suicider mais ils ont toute leur tête et la capacité de s'exprimer pour supplier l'aide nécessaire pour quitter l'enfer qu'est devenu leur vie.

Ton manque de compassion est vraiment navrant, je te pains beaucoup.

Vous savez pas lire?  Il me semble avoir mis en gras un bout de la phrase, non?  Ai-je parlé de ceux qui n'ont pas la capacité de le faire... plaignez-moi si ça vous chante, moins je ne vous plains pas du tout.

Mais je ne te demande rien, ce qu'il te manque en fait, c'est l'empathie.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 16:50

Ton raisonnement (hum) ne tient pas la route La folie.
Si quelqu'un desire effectivement mettre fin à ses jours en cas de déliquescence et prend ses dispositions, disons vers 30 ans, ce n'est pas pour ça qu'il ne voudra pas profiter du reste de sa vie. Et au stade ou il sera au moment presque ultime (disons vers 90 ans, diminué et grabataire) , il est peu probable qu'il en ait encore les capacités. Donc, bien sur qu'il doit s'en remettre aux autres.
On parle bien d'euthanasie.

Et tes fanfaronades qui sentent bon le sirop d'érable n'y changeront rien.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31488
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin 2015 - 17:48

La Folie a écrit:
florence_yvonne a écrit:
La Folie a écrit:
florence_yvonne a écrit:


Beaucoup de personnes n'ont pas les capacités physique pour se suicider mais ils ont toute leur tête et la capacité de s'exprimer pour supplier l'aide nécessaire pour quitter l'enfer qu'est devenu leur vie.

Ton manque de compassion est vraiment navrant, je te pains beaucoup.

Vous savez pas lire?  Il me semble avoir mis en gras un bout de la phrase, non?  Ai-je parlé de ceux qui n'ont pas la capacité de le faire... plaignez-moi si ça vous chante, moins je ne vous plains pas du tout.

Mais je ne te demande rien, ce qu'il te manque en fait, c'est l'empathie.

Je peux fort bien me mettre à la place de celui qui a la capacité de s'enlever la vie et qui n'en a pas le courage... ça me permettra seulement de comprendre qu'il n'a pas le courage de le faire et qu'il voudrait qu'un autre fasse à sa place ce qu'il n'a pas le courage de faire.

Mais je pense pas que vous allez comprendre ça... c'est ce qui vous fait justement défaut, la compréhension.

L'empathie prend naissance dans un amour inconditionnel de son prochain, mais tu n'es capable ni de l'un ni de l'autre, car tu te crois trop bien, les autre ne sont pas dignes que tu éprouves envers eux autre chose que du dédain, du mépris.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin de vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin de vie
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Mythes et légendes :: Révélations/Interprétations/Théories :: Médias Actualités :: Politique, économie et société.-
Sauter vers: