Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fin de vie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin


Nombre de messages : 31184
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin - 13:53

Parles moi de ton expérience personnelle sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin - 15:01

levergero78 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
L'euthanasie en France ne peut à ma connaissance se faire que sur la demande de la personne en fin de fin en lui donnant une dose létale d'un médicament déjà prescrit.

Non, le suicide assisté est absolument interdit en France, pour le moment du moins.



Il est interdit officiellement mais cela se pratique officieusement lorsque le patient souffre.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin - 15:07

Que pensez vous de la décision récente de la cour europeenne des droits de l homme sur le cas de Vincent Lambert ?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4674
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin - 15:35

Dans la mesure ou il ne souffre pas c'est une sage décision puisqu'en France l'euthanasie passive repose sur ce texte:
• La loi n° 2005-370 du 22 avril 2005 dite de « Leonetti » a fait avancer le débat en autorisant l’euthanasie passive, c’est-à-dire la possibilité de laisser mourir un patient et de l’accompagner « vers une fin de vie paisible ».

Il était donc en soins palliatifs et ceux-ci vont ètre arrétés, c'est le cas, je suppose, que cite Florence-Yvonne!
L'arret des soins palliatifs, est un droit!
Le cas de Chantal sébire est net! https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Chantal_S%C3%A9bire
le « refus de tout traitement » est un droit reconnu aux malades par le Code de la santé publique.
Elle refusait ce traitement et c'était son droit, n'en déplaise à Christine Boutin du parti Chrétien!
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 5990
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: La fin de vie   Mer 17 Juin - 15:40

La réponse est clair et satisfaisante, il avait exprimé sa dernière volonté,soit de ne pas être maintenue en vie artificiellement et les responsables ont su délibérer correctement sur son cas.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin - 6:56

@Dédé: Je parle de Vincent Lambert, pas Vincent Humbert.


@Pandore: Le truc c est qu'il n est absolument pas en fin de vie. il se trouve juste que c 'est un handicapé profond. Donc cesser de l'alimenter et l'hydrater revient au mieux à un suicide assisté mais un suicide à petit feu !
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31184
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin - 7:15

spamoi a écrit:
Que pensez vous de la décision récente de la cour europeenne des droits de l homme sur le cas de Vincent Lambert ?

Je croies qu'il ont voté pour, voila qui me réconcilie avec la race humaine.

Enfin un peu de compassion.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31184
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin - 7:21

spamoi a écrit:
@Dédé: Je parle de Vincent Lambert, pas Vincent Humbert.


@Pandore: Le truc c est qu'il n est absolument pas en fin de vie. il se trouve juste que c 'est un handicapé profond. Donc cesser de l'alimenter et l'hydrater revient au mieux à un suicide assisté mais un suicide à petit feu !

Parce que tu penses que c'est une vie ? Vincent a écrit une lettre ouverte au président de la république pour le supplier de mettre fin a son calvaire, je ne sais même pas si on lui a répondu, et si c'est le cas, je me demande ce que l'on a bien pu lui répondre.

La mort par arrête de l'alimentation et de l'hydratation est clairement un meurtre, la mort par une injection progressive jusqu'à la dose létale de morphine est une mort charitable.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4674
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin - 7:32

spamoi a écrit:
@Dédé: Je parle de Vincent Lambert, pas Vincent Humbert.

@Pandore: Le truc c est qu'il n est absolument pas en fin de vie. il se trouve juste que c 'est un handicapé profond. Donc cesser de l'alimenter et l'hydrater revient au mieux à un suicide assisté mais un suicide à petit feu !

Oui moi aussi je parlais de Lambert, le cas Humbert est différent, c'est lui qui demandait l'euthanasie.
Dans le cas de Lambert, c'est certains de ses proches, en l'occurence, sa femme! Lui n'en à pas la capacité, c'est pourquoi, par rapport à la loi Léonetti, un tribunal à du statuer!
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin - 7:36

florence_yvonne a écrit:
spamoi a écrit:
@Dédé: Je parle de Vincent Lambert, pas Vincent Humbert.


@Pandore: Le truc c est qu'il n est absolument pas en fin de vie. il se trouve juste que c 'est un handicapé profond. Donc cesser de l'alimenter et l'hydrater revient au mieux à un suicide assisté mais un suicide à petit feu !

Parce que tu penses que c'est une vie ? Vincent a écrit une lettre ouverte au président de la république pour le supplier de mettre fin a son calvaire, je ne sais même pas si on lui a répondu, et si c'est le cas, je me demande ce que l'on a bien pu lui répondre.

La mort par arrête de l'alimentation et de l'hydratation est clairement un meurtre, la mort par une injection progressive jusqu'à la dose létale de morphine est une mort charitable.



Je ne crois pas qu'on parle du meme cas, tu parles de Humbert et je parle de Lambert. Et je ne suis pas là pour dire si "c est une vie" ou si ca ne l'est pas. Y a que l'interressé qui pourrait s'exprimer la dessus mais il en est incapable.

Ce dont je parle c est cette décision aberrante et hautement cruelle de cesser de l alimenter et l hydrater. Qu il soit euthanasié normalement ou laissé en vie.


Dernière édition par spamoi le Jeu 18 Juin - 8:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4674
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin - 8:00

Citation :
Ce dont je parle c est cette décision aberrante et hautement cruelle de cesser de l alimenter et l hydrater. Qu il soit euthanasié normalement ou laissé en vie.
Tout à fait, c'est pourquoi doit ètre envisager le plus tot possible la possibilité d'euthanasie active!
Pour moi la loi Léonetti est dépassée, et le tribunal à statuer par rapport à la loi Française!

Ce qui se passe c'est que la loi actuelle dit ceci:
Citation :
•La décision de cesser l’administration d’un traitement, lorsque le prolonger semble relever de « l'obstination déraisonnable » doit être collégiale et ne peut être prise qu’après consultation de la « personne de confiance », de la famille, ou à défaut d’un de ses proches et des « directives anticipées » du patient (articles 1 à 9).
Or il n'y a pas décision collégiale, puisqu'il y a d'un coté les médecins traitants et la femme et de l'autre coté la mère et la famille, soutenu par les Pro-vie (ne les oublions pas)!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31184
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin - 9:25

Je ne crois pas que l'on puisse être objectif quand on n'a pas été personnellement confronté à l'agonie, au malade qui supplie qu'on lui donne la paix, que l'on fasse cesser ses souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31184
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin - 9:55

Le suicide assisté en direct

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin - 15:59

Si on n'a pas le courage de s'enlever soi-même la vie lorsqu'on en a encore la capacité... c'est qu'on ne mérite pas de mourir, que l'on n'en a pas vraiment la volonté.

Il est donc parfaitement envisageable de s'en remettre aux autres pour arriver à ses fins.

L'euthanasie est donc tout à fait justifiée.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin - 17:03

Pfft... tu en es encore au gamin qui évalue le "courage" ou la "faiblesse" devant la mort?
Tu n'as pas beaucoup vécu alors.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Jeu 18 Juin - 18:52

Ĵe n'ai tout simplement pas de respect pour ceux qui sont incapable de faire les choses par eux-mêmes lorsqu'ils en ont la capacité et qui misent sur la pitié des autres pour parvenir à leur fin. Sans doute êtes-vous rendu trop vieux et usé par la vie pour comprendre ça... ça va avec l'âge, la capacité à renier les convictions et les valeurs qu'on avaient lorsque plus jeune.

Effectivement, et ça a un nom: la sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
HorizonB
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2639
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin - 3:24

La Folie a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Je ne crois pas que l'on puisse être objectif quand on n'a pas été personnellement confronté à l'agonie, au malade qui supplie qu'on lui donne la paix, que l'on fasse cesser ses souffrances.

Si on n'a pas le courage de s'enlever soi-même la vie lorsqu'on en a encore la capacité... c'est qu'on ne mérite pas de mourir, que l'on n'en a pas vraiment la volonté.  
Apparemment, tu ne tien pas compte du poids de la religion qui interdit le suicide. Même si la personne souffre de manière insupportable, l'interdit religieux parfois l'emporte sur la raison et l'acte du suicide. N'oublie pas non plus ceux qui voudraient bien se suicider et qu'ils ne le peuvent pas physiquement, doit-on les contempler dans leur souffrance sans rien faire pour eux ?
Où est l'empathie compassionnelle là ?
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin - 4:28

Ou la sénilité...  Déjà, dire à propos de soi qu'on ferait preuve de sagesse, c'est pas un signe de sagesse. Very Happy

Ce devrait te rassurer alors: selon toi vieux = sage, jeune = pas sage. Il me reste donc de beaux jours.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin - 4:30

HorizonB a écrit:
La Folie a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Je ne crois pas que l'on puisse être objectif quand on n'a pas été personnellement confronté à l'agonie, au malade qui supplie qu'on lui donne la paix, que l'on fasse cesser ses souffrances.

Si on n'a pas le courage de s'enlever soi-même la vie lorsqu'on en a encore la capacité... c'est qu'on ne mérite pas de mourir, que l'on n'en a pas vraiment la volonté.  
Apparemment, tu ne tien pas compte du poids de la religion qui interdit le suicide. Même si la personne souffre de manière insupportable, l'interdit religieux parfois l'emporte sur la raison et l'acte du suicide. N'oublie pas non plus ceux qui voudraient bien se suicider et qu'ils ne le peuvent pas physiquement, doit-on les contempler dans leur souffrance sans rien faire pour eux ?
Où est l'empathie compassionnelle là ?
Je sais pas ma mère à souvent était dépressive et a voulu plus d'une fois mourir mon empathie à moi ça à était de la soutenir et de tout faire pour égayer sa vie plutôt que de l'aider dans son choix de se suicider. Alors pourquoi à ce point idolâtrer la mort? C'est vrai que c'est plus facile de se débarrasser entre guillemets hein ^_^ d'un proche en souffrance que de l'épauler chaque jour durant des années quitte à mettre sa propre vie personnelle de côté.

Et vous allez me dire que la souffrance physique ne peut être comparable à la souffrance psychique. Qu'être paralysé à vie n'est pas la même chose qu'être dépressif. Mais en fait si c'est juste une paralysie différente. L'un a le corps paralysé, l'autre à le coeur, son être entier paralysé. Un paralysé physiquement s'il a un mental d'acier pourra remonter la pente mais que reste-t-il a un dépressif quand c'est son mental censé être en béton qui est touché? Comment remonter la pente?

Aucune souffrance n'est à négliger mais ici vous ne faites que regarder avec les yeux. Et quand vos yeux voient des choses qui leur font pitié ils veulent les éliminer pour ne plus ressentir cette pitié au lieu de la dépasser et de tout faire pour que cette personne vive voir retrouve l'envie de vivre en améliorant son quotidien. Les médicaments ne soigne pas tout. Beaucoup dans les mouroirs souffre plus de l'isolement que des maladies physiques.
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin - 4:33

florence a écrit:
Je n'ai jamais  dis qu'il fallait penser à la place du malade, je dis qu'il faut accéder à la demande du malade pleinement conscient et capable de s'exprimer, ou dans une situation extrême exécuter les dernières volonté du malade.

Moi, je ne veux pas végéter dans les conditions décrites plus haut, m'accorder l'euthanasie dans ces conditions sera faire oeuvre de pitié et de charité.

Oui ces cas sont plutôt rares, mais qui a dit le contraire ? pas moi en tout cas
Comme ces cas sont plutôt rare et que pour cette rareté on est prêts à prendre le risque de ce voir avec des euthanasie abusive. Que devons nous privilégier? Les rares cas ou les innocents qui risques d'en subir les conséquences?
Revenir en haut Aller en bas
Le_Pere_Colateur
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 65
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin - 4:41

C'est marrant comme tout le monde ramène toujours tout à sa petite expérience personnelle.
Le cas de ta mère (qui semble tout de même assez bénin) n'est pas nécessairement le cas d'un autre.

L'égoisme n'est-il pas plutot de juger les désirs de quelqu'un à l'aune de tes propres conceptions de jeune femme? Pour toi tout va bien, donc pour l'autre tout doit aller bien... suffit de, ya plus qu'à...

Et puis le monde il, est mauvais, les home pour personnes agées sont des mouroirs, (ce qui n'est pas vrai, c'est juste un raccourci) la société est vilaine, revenons aux vraies valeurs blablabla...

Je peux te dire que dans mon cas ( ben oui, hein, puisqu'on on parle de ses cas perso, pourquoi pas) je peux te dire que j'ai toujours estimé que je déciderai de ma porte de sortie, de la manière dont je le souhaiterai et au moment que je déciderai. Et ça, depuis bien plus jeune que tu ne l'est. Et que jamais, au grand jamais, je ne finirai ma vie dans un hopital relié à des machines.

Alors, reste open mind, et respecte les désirs et les valeurs que peuvent avoir les autres, même si ce ne sont pas les mêmes que les tiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: La fin de vie   Ven 19 Juin - 4:43

Dédé 95 a écrit:
Sincèrement Mariine tu as lu la loi sur l'Ethanasie en en Belgique?
Moi j'ai l'impression que non! Ou alors tu as un apriori morale, qui au XXIème siècle est assez crade!

1 - Euthanasie active passe par la rédaction préalable d'un testament de vie?
Es tu pour ou opposé?
2 - Elle est encadrée par des conditions draconiennes!
Le savais-tu?
3 - Cet acte est sous controle médicale et ne peut etre pratiqué QUE par un médecin qui accepte!
Respect de la déontologie médicale, Serment d'Hypocrathe mais aussi évolution morale!
Le savais-tu?

Les exemple que tu cites sont INTERDIT par la loi sur l'euthanasie en Belgique et donc sont des crimes!
Maintenant nous parlons de ceux qui sont concernés par  cette pratique.
Je n'ais pas le temps mais je t'expliquerais mon cas qui te montreras pourquoi je connais le sujet! A ce soir et profites-en pour étudier ce qui existe... La loi pas les contrevenants!
Depuis quand les loi ne peuvent être contourner? Je me répète mais en belgique la comission même le dit qu'elle n'est pas en mesure de connaitre réellement le nombre d'euthanasie pratiqué dans son pays. Comprends tu cette phrase? La comission avoue donc qu'il peut y avoir des euthanasie non déclarer et dessus elle n'a aucun pouvoir puisqu'elle les ignore. C'est donc la porte ouverte à toutes les fenêtres comme dirais djamel debouz.

De plus en Belgique ce qui n'est pas normal c'est que le médecin prévient la commission seulement après avoir effectué l'acte d'euthanasie. On peut donc conclure que si cet acte n'a pas était fait en respectant la loi il suffira simplement au médecin de ne pas en avertir la commission. Le comprends-tu aussi qu'il y a à l'heure actuel un disfonctinnement qui permet l'abus?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin de vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin de vie
Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Mythes et légendes :: Révélations/Interprétations/Théories :: Médias Actualités :: Politique, économie et société.-
Sauter vers: