Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires des verset VII.24-25 de la très sainte Gitopanishad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Commentaires des verset VII.24-25 de la très sainte Gitopanishad   Sam 14 Mar 2015 - 9:05

Versets essentiels pour comprendre le Védanta, commenté par le swami Chinmayananda c'est un régal, un pur nectar.

"Ignorant Ma nature suprême, immuable, les insensés pensent que Moi, le Non Manifesté, J'ai pris une forme" (ou parfois traduit par "Je suis limité par cette forme".)


" Les hommes dénués de discrimination et de subtilité, ne peuvent pas réaliser le Soi unique et immuable qui resplendit
au sein de la pluralité. Obnubilés par le mouvement fascinant du monde, ils ne perçoivent pas le facteur unique qui le sous tend.
Cette réalité est appelée "Non manifestée" car il n'est pas accessible par nos organes des sens, par le mental et l'intellect.
[...]
Plus l'esprit est pur, plus le rayonnement de cette essence divine resplendit. Lorsqu'elle brille librement dans un esprit complètement pur et transparent on parle d'incarnation divine. Ces êtres exceptionnels incarnent la Réalité suprême, ils ont réalisé le Soi, ont vécu ans le Soi à chaque instant de leur vie le percevant en tous. Mais prendre leur forme pour l'Essence ultime revient à prendre une vague pour l'océan. Le Seigneur nous dit qu'une telle erreur est le fait d'un intellect manquant de subtilité"

et pourtant cette erreur est très répandue, y compris dans les religions. Quelle en est la cause ?

" Voilé par Ma divine maya, (illusion cosmique) Je ne Me révèle pas aux ignorants, qui ne connaissent pas Ma nature transcendante, non née, éternelle."

L'illusion est le prisme à travers lequel la Réalité unique s'exprime et semble se déployer sous la forme de cet univers. Le principe de maya dans l'individu est appelée ignorance. Cette hallucination a été analysé finement par les rsi de l'époque védique. Les trois modes sur lesquels fonctionne cette ignorance constituent le prisme à travers lequel le kaléidoscope de ce monde semble danser. L'être illusionné par le jeu de la dualité, ne peut percevoir le Soi, il lui faudra écouter l'enseignement d'êtres illuminés spirituellement, et suivre une pratique intense pour lever le voile.

(à rapprocher avec le mythe de la caverne de Platon)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaires des verset VII.24-25 de la très sainte Gitopanishad   Sam 14 Mar 2015 - 9:52

Pour le Védanta la "création" n'est qu'un prisme qui reflète une variation infinie du champs unique, en surface comme les vagues de l'océan ou la lumière dans un kaléidoscope. Cette vision fragmentée est due à l'ignorance originelle qui touche l'âme au contact de la nature (que d'autres traditions imagent par la chute). L'identification de l'âme aux modalités de la nature s'appelle l'Ego. L'Ego est en quelque sorte notre lest faire l'expérience du monde de la dualité. Alors que toutes les actions sont faites par les modes de la nature, l'âme conditionnée pense en être l'auteur et, de ce fait se trouve enchaînée à la chaîne de causalité ou karma.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6313
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Commentaires des verset VII.24-25 de la très sainte Gitopanishad   Dim 15 Mar 2015 - 0:18

"Ignorant Ma nature suprême, immuable, les insensés pensent que Moi, le Non Manifesté, J'ai pris une forme" (ou parfois traduit par "Je suis limité par cette forme".) a écrit:

"""les insensés pensent que Moi , "Je suis limité par cette forme".

Il n'est pas limité , par cette forme humaine et peut agir et créer des évènements à distance
, ses pouvoirs divins ne se voient pas seuls les êtres divins peuvent témoigner de sa puissance .

Egalement je déclare devant l'absolu avoir ce pouvoir de témoigner et être très proche de
Vischnu .


Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6313
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Commentaires des verset VII.24-25 de la très sainte Gitopanishad   Dim 15 Mar 2015 - 9:36

Par ailleurs , Vishnu n'est-il pas éternel et omniprésent dans ( les ) univers , certes
il s'incarne en de nombreux avataras mais en réalité ce que l'on nomme l'absolu et
maître du grand tout demeure éternellement ses énergies célestes . Il ne fait qu'un
avec l'absolu c'est le même être composé de plusieurs parties spirituelles et physiques .
Cependant et du fait de son omniprésence universelle , seul cet être nommé Vishnu
demeure un terrien ; il appartient à notre fratrie humano-céleste . Et c'est pourquoi
je le compte parmi mes amis terriens .

Et ce ridicule asuras qui croit ne pas avoir de preuves de l'existence des avataras , devrait
se poser la question simple : les vestiges anciens ceux des dieux premiers nés de notre
fratrie et connus à ce jour , datent de 12000 années . Je ne suis donc pas né de la dernière
pluie ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaires des verset VII.24-25 de la très sainte Gitopanishad   Dim 15 Mar 2015 - 9:46

Il est toutefois évident que la forme devient une aide, un support pour concentrer l'esprit et l'amener à réaliser l'essence divine. En réalité le point de concentration vers lequel converge l'adoration est le symbole de la Vérité recherchée, et si le symbole n'est pas en lui-même la Vérité, il y conduit. Là est toute la subtilité. Sans support, sans guidance, ou l'esprit peut-il aller ? Si toutefois ce chemin est possible, il est aride et malaisé. Même le Soleil spirituel reste un support Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaires des verset VII.24-25 de la très sainte Gitopanishad   Dim 15 Mar 2015 - 9:55

Loganj a écrit:
Par ailleurs , Vishnu n'est-il pas éternel et omniprésent dans ( les ) univers , certes
il s'incarne en de nombreux avataras mais en réalité ce que l'on nomme l'absolu et
maître du grand tout demeure éternellement ses énergies célestes . Il ne fait qu'un
avec l'absolu c'est le même être composé de plusieurs parties spirituelles et physiques .
Cependant et du fait de son omniprésence universelle , seul cet être nommé Vishnu
demeure un terrien ; il appartient à notre fratrie humano-céleste . Et c'est pourquoi
je le compte parmi mes amis terriens .

Et ce ridicule asuras qui croit ne pas avoir de preuves de l'existence des avataras , devrait
se poser la question simple : les vestiges anciens ceux des dieux premiers nés de notre
fratrie et connus à ce jour , datent de 12000 années . Je ne suis donc pas né de la dernière
pluie ...

Il est omniprésent au moyen de ses trois émanations, Maha Vishnu au centre de la création toute entière, puis Garbhodakasayi Vishnu qui en émane pénètre au centre de chaque univers et le soutient, enfin Ksirodakasayi Vishnu pénètre chaque être vivant et le soutient, sous la forme de l'Âme suprême, le paramatma.  C'est pourquoi il correspond au Christ cosmique, Christ planétaire et au Christ intérieur des écoles néo gnostiques.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires des verset VII.24-25 de la très sainte Gitopanishad   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires des verset VII.24-25 de la très sainte Gitopanishad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaires des verset VII.24-25 de la très sainte Gitopanishad
» COMMENTAIRE DU 1er VERSET DE L'ÉVANGILE DE S. JEAN (PAR S. JEAN CHRYSOSTÔME)
» Quel outil pour faire apparaître des commentaires sur une image ?
» Répondre aux commentaires
» citation: verset 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions orientales :: Hindouisme-
Sauter vers: