Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le Sacramentum Caritatis

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30243
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: le Sacramentum Caritatis   Jeu 22 Mar 2007 - 9:37

le vatican vient de publier le "Sacramentum Caritatis".

le pape y montre enfin son vrai visage, celui qui était déjà le sien du temps ou il présidait l'inquisition, dans cette exhortation apostolique sur l'Eucharistie, Benoid XVI recommande notamment la célébration de la messe en latin et en grégorien pour les rassemblements internationaux.

dans cet écrit, on retrouve les préocupations chères à l'inquisition, pardon, la congrégation pour la doctrine de la foi.

- l'obéissance fidèle aux normes liturgiques dans leur totalité.

Citation :
38. Au cours des travaux du Synode, on a recommandé à de nombreuses reprises la nécessité de dépasser toute séparation possible entre l'ars celebrandi, à savoir l'art de bien célébrer, et la participation pleine, active et fructueuse de tous les fidèles. En effet, le premier moyen de favoriser la participation du peuple de Dieu au Rite sacré est la célébration appropriée du Rite lui-même. L'ars celebrandi est la meilleure condition pour une actuosa participatio. (114) L'ars celebrandi découle de l'obéissance fidèle aux normes liturgiques dans leur totalité, puisque c'est justement cette façon de célébrer qui a assuré, depuis 2000 ans, la vie de foi de tous les croyants, qui sont appelés à vivre la célébration en tant que peuple de Dieu, sacerdoce royal, nation sainte (cf. 1 P 2, 4-5.9). (115)

- l'importance du "décorum"

Citation :
40. En soulignant l'importance de l'ars celebrandi, on met par conséquent en lumière la valeur des normes liturgiques. (121) L'ars celebrandi doit favoriser le sens du sacré et l'utilisation des formes extérieures qui éduquent à un tel sens, comme par exemple l'harmonie du rite, des vêtements liturgiques, de l'ameublement et du lieu sacré.

Citation :
41. Le lien profond entre la beauté et la liturgie doit nous rendre attentifs à toutes les expressions artistiques mises au service de la célébration. (122) Un aspect important de l'art sacré est certainement l'architecture des églises, (123) dans lesquelles doit ressortir l'unité entre les éléments constitutifs du chœur: autel, crucifix, tabernacle, ambon, siège. À ce propos, on doit garder présent à l'esprit que l'architecture sacrée a pour but d'offrir à l'Église qui célèbre les mystères de la foi, en particulier l'Eucharistie, l'espace le plus adapté au déroulement approprié de son action liturgique. (124) En effet, la nature du temple chrétien est définie par l'action liturgique elle-même, qui implique le rassemblement des fidèles (ecclesia), qui sont les pierres vivantes du temple (cf. 1 P 2, 5).
Ce même principe vaut pour tout l'art sacré en général, spécialement la peinture et la sculpture, dans lequel l'iconographie religieuse doit être orientée vers la mystagogie sacramentelle. Une connaissance approfondie des formes que l'art sacré a su produire tout au long des siècles peut être d'une grande aide pour les personnes qui, face aux architectes et aux artistes, ont la responsabilité de la commande d'œuvres artistiques liées à l'action liturgique. Il est donc indispensable que dans la formation des séminaristes et des prêtres soit incluse, comme discipline importante, l'histoire de l'art, avec une référence spéciale aux édifices du culte à la lumière des normes liturgiques. En définitive, il est nécessaire qu'en tout ce qui concerne l'Eucharistie, on ait le goût de la beauté. On devra donc respecter et soigner aussi les vêtements liturgiques, le mobilier, les vases sacrés, afin que, reliés entre eux de façon organique et ordonnée, ils entretiennent la vénération pour le mystère de Dieu, qu'ils manifestent l'unité de la foi et qu'ils renforcent la dévotion. (125)

- le retour à l'usage du latin lors de la messe.

Citation :
62. Ce qui vient d'être dit ne doit pas, toutefois, cacher la valeur de ces grandes liturgies. Je pense en ce moment, en particulier, aux célébrations qui ont lieu durant des rencontres internationales, aujourd'hui toujours plus fréquentes. Elles doivent justement être mises en valeur. Pour mieux exprimer l'unité et l'universalité de l'Église, je voudrais recommander ce qui a été suggéré par le Synode des Évêques, en harmonie avec les directives du Concile Vatican II: (182) excepté les lectures, l'homélie et la prière des fidèles, il est bon que ces célébrations soient en langue latine; et donc que soient récitées en latin les prières les plus connues (183) de la tradition de l'Église et éventuellement que soient exécutés des pièces de chant grégorien. De façon plus générale, je demande que les futurs prêtres, dès le temps du séminaire, soient préparés à comprendre et à célébrer la Messe en latin, ainsi qu'à utiliser des textes latins et à utiliser le chant grégorien; on ne négligera pas la possibilité d'éduquer les fidèles eux-mêmes à la connaissance des prières les plus communes en latin, ainsi qu'au chant en grégorien de certaines parties de la liturgie.

- le retour du chant grégorien pendant la messe !

Citation :
42. Dans l'ars celebrandi, le chant liturgique occupe une place importante. (126) Saint Augustin a raison, lorsqu'il affirme dans un sermon célèbre: « L'homme nouveau sait quel est le cantique nouveau. Chanter, c'est exprimer sa joie et, si nous y pensons avec un peu plus d'attention, c'est exprimer son amour ». (127) Le peuple de Dieu rassemblé pour la célébration chante les louanges de Dieu. L'Église, dans son histoire bimillénaire, a créé et continue de créer des musiques et des chants qui constituent un patrimoine de foi et d'amour qui ne doit pas être perdu. En réalité, dans la liturgie nous ne pouvons pas dire qu'un cantique équivaut à un autre. À ce sujet, il convient d'éviter l'improvisation générale ou l'introduction de genres musicaux qui ne sont pas respectueux du sens de la liturgie. En tant qu'élément liturgique, le chant doit s'intégrer dans la forme propre de la célébration. (128) Par conséquent, tout – dans le texte, dans la mélodie, dans l'exécution – doit correspondre au sens du mystère célébré, aux différents moments du rite et aux temps liturgiques. (129) Enfin, tout en tenant compte des diverses orientations et des diverses traditions très louables, je désire que, comme les Pères synodaux l'ont demandé, le chant grégorien, (130) en tant que chant propre de la liturgie romaine, (131) soit valorisé de manière appropriée.

- la confirmation de l'obligation du célibat des prêtres

Citation :
24. Les Pères synodaux ont voulu souligner que le sacerdoce ministériel requiert, à travers l'ordination, l'entière configuration au Christ. Tout en respectant les pratiques différentes et la tradition orientale, il convient de rappeler le sens profond du célibat sacerdotal, justement considéré comme une richesse inestimable et confirmé aussi dans la pratique orientale pour les candidats à l'épiscopat. Dans un tel choix, en effet, le dévouement qui conforme le prêtre au Christ et l'offrande exclusive de lui-même pour le Règne de Dieu trouvent une expression particulière. (75) Le fait que le Christ lui-même, prêtre pour l'éternité, ait vécu sa mission jusqu'au Sacrifice de la croix dans l'état de virginité constitue le point de référence sûr pour recueillir le sens de la tradition de l'Église latine sur cette question. Il n'est donc pas suffisant de comprendre le célibat sacerdotal en termes purement fonctionnels. En réalité, il est une conformation particulière au style de vie du Christ lui-même. Ce choix est avant tout sponsal; il est identification au cœur du Christ Époux, qui donne sa vie pour son Épouse. Unie à la grande tradition ecclésiale, au Concile Vatican II (76) et aux Souverains Pontifes mes prédécesseurs, (77) je redis la beauté et l'importance d'une vie sacerdotale vécue dans le célibat comme signe exprimant le don de soi total et exclusif au Christ, à l'Église et au Règne de Dieu, et j'en confirme donc le caractère obligatoire pour la tradition latine. Le célibat sacerdotal vécu avec maturité, joie et dévouement est une très grande bénédiction pour l'Église et pour la société elle-même.

cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Sarah
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 834
Age : 69
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Jeu 22 Mar 2007 - 11:47

Et, oui, je n'ai jamais été attiré par ce pape, ni l'église catholique et je ne regrette pas d'être sortie de la aussi.

Les rites, les usages, tout ce qui doit être vu par l'être humain est plus important que ce que les gens ont dans leurs coeurs.

Par la confirmation du célibat des prêtres, le latin ETC, .........ce n'est pas ça qui va donner envie de se convertir ou d'attirer les gens à l'église au contraire ça va les éloigner.

Bientôt les catholiques vont devoir faire 5 fois la prière comme les misulmans.

obligation, rite, usages quand tu nous tiens.

Sarah
Revenir en haut Aller en bas
nuage
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 52
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Jeu 22 Mar 2007 - 14:34

Revenir en haut Aller en bas
Sarah
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 834
Age : 69
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Jeu 22 Mar 2007 - 19:10

nuage a écrit:

oui, nuage c'est triste de voir ça.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11019
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Ven 23 Mar 2007 - 22:02

Sarah a écrit:
nuage a écrit:

oui, nuage c'est triste de voir ça.

Bah !
Revenir en haut Aller en bas
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Ven 23 Mar 2007 - 22:55

Le pape a pleinement raison. Quand on fait du sacré, on fait du solide et on n'a pas à céder aux modes.

florence_yvonne a écrit:
l- l'obéissance fidèle aux normes liturgiques dans leur totalité.
Voyez la caricature qu'a fait Jean Yanne des dérives liturgiques des années 70. Ces trouvailles ont vidé les églises. Il est normal d'y remettre de l'ordre.

Citation :
- l'importance du "décorum"
Cela existe dans toutes les religions et dans d'autres activités souciales. Essayez de célébrer un anniversaire sans gâteau et sans bougies, pour voir! Faites-vous élire maire d'un village et organisez un 14 juillet sans fanfare, sans bal, et sans feu d'artifice, et rapportez nous ce qu'en ont pensé vos administrés. Avez-vous remarqué que les mariés des mariages civils et leurs invités s'habillent comme ceux des mariages religieux ?

Citation :
- le retour à l'usage du latin lors de la messe.
Citation :
Je pense en ce moment, en particulier, aux célébrations qui ont lieu durant des rencontres internationales, aujourd'hui toujours plus fréquentes. Elles doivent justement être mises en valeur.
Raisonnement inattaquable.

Citation :
- le retour du chant grégorien pendant la messe !
Avez-vous seulement écouté les horreurs qu'on fait chanter aux fidèles en français ?
Ecoutez plutôt ceci : https://www.youtube.com/v/73eB-aAo8Eg

Citation :
- la confirmation de l'obligation du célibat des prêtres
Une institution aussi hiérarchisée ne peut pas avoir des prêtres mariés.
Il y a une corrélation entre l’aspect décentralisé des églises protestantes et orthodoxes et la permission donnée à leurs prêtres de se marier.
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30243
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Ven 23 Mar 2007 - 23:20

si tu le dis ...
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Mer 28 Mar 2007 - 16:57

Citation :
Yeva Agetuya a écrit:
Avez-vous seulement écouté les horreurs qu'on fait chanter aux fidèles en français ?
Écoutez plutôt ceci : https://www.youtube.com/v/73eB-aAo8Eg

Je suis assez sensible à ce genre de musique.
J'ai toujours aimé les chants religieux.

Mais, Yeva..., tu es bizarre..., tu défends le Pape et ses idées et d'un autre côté tu descends, tu critiques les textes qui en quelque sorte sont le support du Christianisme, les textes autour desquels se réunissent les catholiques et d'après lesquels ils érigent leur doctrine.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11019
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Mer 28 Mar 2007 - 22:44

jean a écrit:
Citation :
Yeva Agetuya a écrit:
Avez-vous seulement écouté les horreurs qu'on fait chanter aux fidèles en français ?
Écoutez plutôt ceci : https://www.youtube.com/v/73eB-aAo8Eg

Je suis assez sensible à ce genre de musique.
J'ai toujours aimé les chants religieux.

Mais, Yeva..., tu es bizarre..., tu défends le Pape et ses idées et d'un autre côté tu descends, tu critiques les textes qui en quelque sorte sont le support du Christianisme, les textes autour desquels se réunissent les catholiques et d'après lesquels ils érigent leur doctrine.

Moi aussi, j'ai trouvé ça très beau ; les images aussi. Est-ce vraiment "religieux" ? Je ne sais pas, mais quelle importance.

Mais si Yeva préfère du plus traditionnel, pourquoi pas ?

"De gustatibus et coloribus non est discutandum".
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Mer 28 Mar 2007 - 23:27

J-P Mouvaux a écrit:

Moi aussi, j'ai trouvé ça très beau ; les images aussi. Est-ce vraiment "religieux" ? Je ne sais pas, mais quelle importance.

Je crois que c'est un hymne patriotique Anglais.
Mais je ne sais pas exactement.

Le titre est bien "Jérusalem" Et je me souviens l'avoir entendu dans un film
"Les chariots de Feu" La Musique était de Vangélis.

C'est le genre de musique que j'écouterais sans me lasser.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Mer 28 Mar 2007 - 23:36

jean a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:
Moi aussi, j'ai trouvé ça très beau ; les images aussi. Est-ce vraiment "religieux" ? Je ne sais pas, mais quelle importance.
Je crois que c'est un hymne patriotique Anglais.
Mais je ne sais pas exactement.
Il n'y a que les Français pour exclure la religion du champ patriotique.
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11019
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Mer 28 Mar 2007 - 23:39

Yeva Agetuya a écrit:
Il n'y a que les Français pour exclure la religion du champ patriotique.

Où as-tu vu ça, Yeva ?

Que ce soit religieux ou patriotique, du moment que c'est de la belle musique, quelle importance ?
Revenir en haut Aller en bas
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Mer 28 Mar 2007 - 23:42

Cet hymne est chanté sur les stades anglais.

Les Anglais chant "God save the Queen" et les Ricains "God bless America".
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Mer 28 Mar 2007 - 23:54

Yeva Agetuya a écrit:

Il n'y a que les Français pour exclure la religion du champ patriotique.
Ben, c'es normal, les révolutionnaires ne copinaient pas avec les curés.

Mais qu'entends tu par champ patriotique et religion, nous sommes un état laîque, donc ?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Sarah
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 834
Age : 69
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Jeu 29 Mar 2007 - 0:14

En tout les cas moi je préfère les chants que l'on chante dans les église protestants et messianiques au moins on sait ce que l'on chante, je peus vous en mettre des paroles de ces chants.

sarah
Revenir en haut Aller en bas
Sarah
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 834
Age : 69
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Jeu 29 Mar 2007 - 0:14

La Bible ne change pas mais les loi du pape, oui et ça c'est pas normal.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30243
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Jeu 29 Mar 2007 - 10:24

Yeva Agetuya a écrit:
jean a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:
Moi aussi, j'ai trouvé ça très beau ; les images aussi. Est-ce vraiment "religieux" ? Je ne sais pas, mais quelle importance.
Je crois que c'est un hymne patriotique Anglais.
Mais je ne sais pas exactement.
Il n'y a que les Français pour exclure la religion du champ patriotique.

je ne vois même pas le lien entre les 2 :hein:
Revenir en haut Aller en bas
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   Jeu 29 Mar 2007 - 14:57

Chaque culture a sa religion.

A part ça, il n'y pas de lien...
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Sacramentum Caritatis   

Revenir en haut Aller en bas
 
le Sacramentum Caritatis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum chrétien catholique apostolique romain-
Sauter vers: