Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les nouveaux programmes au collège

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
levergero78
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 941
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Les nouveaux programmes au collège   Jeu 30 Avr 2015 - 9:25

L ' extrait du Figaro :

.....C'est en parcourant ensuite la liste des sujets abordés ( par le programme du collège ) que l'inquiétude surgit: le Conseil supérieur des programmes (CSP) distingue les sujets «obligatoirement étudiés» des sujets «traités au choix de l'enseignant». Ainsi, l'étude de l'Islam sera obligatoire, mais celle du christianisme médiéval facultative - ceux qui choisiront de l'enseigner devront le faire uniquement sous l'angle de l' «emprise de l'Eglise sur les mentalités rurales». Dans une société en mal d'intégration et de cohésion nationale, on ne manquera pas de s'étonner d'une curiosité si grande pour les religions venues d'ailleurs, et d'une révulsion si manifeste pour nos racines judéo-chrétiennes. N'est-ce pas pourtant en redonnant à l'élève ces racines que nous le rendrons d'autant plus ouvert à l'altérité? Par ailleurs, où est-il passé, ce «cadre national» que le CSP évoquait précédemment?


Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4477
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Jeu 30 Avr 2015 - 10:04

Je ne lis rien de tel sur le site du CSP, c'est un avis de Madeleine Bazin de Jessey [est] agrégée de Lettres classiques. Porte-parole de Sens Commun, elle est secrétaire nationale en charge des programmes de formation à l'UMP.

Cette dame est tout simplement une prof de Français, est-elle qualifiées en histoire pour parler des programmes ? Non bien sur!
Alors?

Citation :
Autrement dit, avec l’islam à la place du christianisme, le « grand remplacement » fantasmé dans certains milieux, ferait son trou à l’école. Sauf que c’est faux. En premier lieu, parce que la religion musulmane dans les programmes de collège est tout ce qu’on veut, sauf une nouveauté ; elle y a même sa place depuis une bonne quarantaine d’années. Ensuite parce que le christianisme n’est pas oublié mais étudié en classe de sixième (nouveau cycle 3 prévu par la loi d’orientation), ainsi que la religion juive. Au collège, les trois grandes religions monothéistes sont donc traitées sur le même plan.
souligne Bernard Girard (prof d'Histoire) et il explique:
Citation :
Et si, par exemple, un professeur d’histoire-géographie souhaite élargir son cours à une approche chrétienne de l’Occident médiéval, rien ne l’empêche – comme le font déjà beaucoup – de le faire dans le cadre de l’histoire des arts, où les possibilités d’activité sont infinies ou encore en lien avec d’autres disciplines, comme ça l’est également pour l’humanisme, la Renaissance, les Lumières. Autant de questions qui n’ont pas disparu des programmes, comme on le prétend malhonnêtement, mais qui permettent mille approches différentes, à la portée, peut-on penser, d’un enseignant qui a derrière lui cinq années d’études supérieures et un cerveau pour en faire profiter ses élèves.

Il fallait le dire, je le dis!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30627
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Jeu 30 Avr 2015 - 12:50

Quoi qu'il en soit, je me félicite que la scolarité de mes enfants soit derrière eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Ven 1 Mai 2015 - 13:49

Rien de nouveau ni d'étonnant, ce gouvernement de renégats fait tout pour effacer les racines chrétiennes, on se croirait revenu au temps de la révolution.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6992
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Dim 3 Mai 2015 - 9:55

Bah , je ne trouve pas que la droite fasse des progrès sur ce point , ni même la gauche .
C'est pourtant là que tout commence , l'école produit l'avenir d'une société en partie .
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4477
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Dim 3 Mai 2015 - 12:16

Loganj a écrit:
Bah , je ne trouve pas que la droite fasse des progrès sur ce point , ni même la gauche .
C'est pourtant là que tout commence , l'école produit l'avenir d'une société en partie .
Tout à fait, et l'avenir n'est pas aux religions, on le voit bien aujourd'hui!
L'avenir est aux hommes épris de justice, et non aux curés, immams et autres rabins!
Les guerres de religions et autre pogroms au bénéfice d'une poignée de profiteurs, on a assez donné!
L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux-mêmes, c'est celà que nous devons enseigner à nos enfants, pas que la terre est plate ou qu'elle a été créée d'un coup de baguette magique!
Nos ancètres qui ont créés notre civilisation n'étaient ni chrétiens ni musulman, ni juif, ils se battaient pour vivre! Point!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30627
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Dim 3 Mai 2015 - 15:41

Quel est le rôle du collège
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4477
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Dim 3 Mai 2015 - 16:32

florence_yvonne a écrit:
Quel est le rôle du collège
Comme celui de la maternelle, du primaire et comme celui du collège! L'enseignement! Very Happy
La grande réforme avait été justement de définir l'enseignement par cycles et plus par classes (même si elle existent encore).

le cycle 1, cycle des apprentissages premiers, en petite section, moyenne section et grande section d'école maternelle
le cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux, en cours préparatoire, cours élémentaire première année et cours élémentaire deuxième année d'école élémentaire
le cycle 3, cycle de consolidation, en cours moyen première année, cours moyen deuxième année d'école élémentaire et en classe de sixième, au collège
le cycle 4, cycle des approfondissements, en classes de cinquième, de quatrième et de troisième, au collège.

Ca reposais sur le fait que ,
1 - la maternelle est reconnue comme un enseignement et plus une garderie!
2 - L'école est obligatoire jusqu'à 16 ans.

A partir de 16 ans on est censé soit poursuivre en lycée (seconde à terminale) soit travailler (effectif ou apprentissage)

Autrefois à 14 ans on allait bosser, et donc il y avait après le cours moyen, le cours supérieur avec à la clé le Certificat d'Etude!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30627
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Dim 3 Mai 2015 - 17:35

Donc le but du collège n'est pas le prosélytisme.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6992
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Dim 3 Mai 2015 - 17:38

Dédé:

Ok , et la spiritualité s'enseignerait dans quelle cellule sociale si tu dis que les religieux
sont devenus obsolètes ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30627
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Dim 3 Mai 2015 - 17:46

Ce sont les religions qui sont devenues obsolètes.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4477
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Dim 3 Mai 2015 - 18:30

Loganj a écrit:
Dédé:

Ok , et la spiritualité s'enseignerait dans quelle cellule sociale si tu dis que les religieux
sont devenus obsolètes ?

Définie moi le mot spiritualité et alors je pourrais répondre à ta question!
Profites-en pour me dire ce que tu entend par cellule sociale dans ce cadre de la spiritualité!

Tu parles des religieux, mais ces gens là ne sont pas les seuls détenteurs de la spiritualité, heureusement du reste!

Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6992
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 9:10

Dédé:

La spiritualité c'est ce qui concerne le savoir vivre avec soi-même et l'autre , ce sont
des règles d'hygiène mentale et physique élaborées au cours de l'évolution dans le
bien le discernement , la justice etc .
Par exemple l'enseignement de Bouddha et de Jésus ou encore Gandhi .

La cellule sociale , ouais je veux dire dans quel édifice et par rapport à quelle politique
l'enseignement du savoir vivre pourrait-être enseigné ailleurs que dans la religion ?

Il existe bien des enseignements au niveau de l'instruction civique au lycée mais pas
au niveau du savoir être pour le développement personnel basé sur la métaphysique .
On parle de cerveaux au lycée pas de l'âme ni de l'esprit ni de Dieu à moins qu'il ne
s'agisse de cellules spécialisées et indépendantes pour l'enseignement de la métaphysique ,
il existe des écoles de métaphysique mais à quel prix , grâce à l'effort d'une minorité ?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4477
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 10:38

Je ne sais pas d'où tu tiens tes interrogations sur l'absence d'enseignement de la morale et du bien vivre ensemble car voilà la directive de l'EN:
Citation :
Au cycle des approfondissements, les objectifs de l’instruction civique et morale sont en priorité la compréhension des grands principes de l’action morale.
Il s'agit de mettre en place un véritable parcours civique de l'élève, constitué de valeurs, de savoirs, de pratiques et de comportements dont le but est de favoriser une participation efficace et constructive à la vie sociale, d'exercer sa liberté en pleine conscience des droits de chacun, de refuser la violence. Pour cela, les élèves devront apprendre à établir la différence entre les principes universels (les droits de l'homme), les règles de l'Etat de droit (la loi) et les usages
sociaux (la civilité).
Il s'agit aussi de développer le sentiment d'appartenance à son pays, à l'Union européenne, dans le respect dû à la diversité des choix et des options personnels.
L'École transmet les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité, laïcité, refus de toutes les discriminations. Les élèves étudient les grands textes qui les fondent.
Le socle commun de connaissances et de compétences intègre cette mission fondamentale : il s'agit de préparer les élèves à vivre en société et à devenir des citoyens responsables, conscients des principes et des règles qui fondent notre démocratie. Il appartient à l'ensemble des adultes qui interviennent auprès des élèves dans l'exercice de leurs fonctions de faire partager ces valeurs.
L’analyse de situations concrètes présentant un dilemme permettra de faire évoluer le jugement moral. L’étude de maximes, d’adages juridiques, de morales tirées des fables, le recours à des récits, textes, romans présentant une problématique morale, permettront de mettre en place des séances
d’enseignement dans le respect des thèmes abordés dans la circulaire relative à l’instruction morale à l’école n°2011-131 du 25 août 2011.
L’apprentissage de l’argumentation passera par la justification des points de vue pour aboutir au raisonnement, étayer une idée, voire fonder une opinion.
L’élève est amené à réfléchir, nommer les choses, argumenter, défendre sa position, s’interroger, douter, rechercher. Le maître est le garant des conditions de l’échange et de la conclusion des réflexions menées.
Une trace écrite, reflet d’une interprétation claire et partagée, est indispensable pour formaliser le principe moral dégagé ou fixer la règle de conclusion.
Brève, elle se réfère à la problématique soulevée, qu’elle évoque, et permet par sa clarté la mémorisation du principe moral. Des liens sont parfois proposés avec d’autres domaines disciplinaires ou transversaux.

J'ai souligné en gras ce qui me parait répondre à tes questions, sauf à ton souci que je résume en : mais pourquoi on n'apprend pas dieu à l'école?

Je passerais sur le savoir être pour le développement personnel basé sur la métaphysique .
Imagine que nombre d'entre nous sur les forums méta et autres spiritualités ne sommes pas capables de répondre aux problèmes que posent la métaphysique (qui n'est pas une science) alors enseigner les religions à travers la philosophie (définition de la métaphysique) à des enfants de 14 ans, imagine avec le nombre de religions (car il te faudrait enseigner TOUTES les religions), quand à la philo elle est enseignée en approche au lycée!

Alors pourquoi on apprend pas dieu à l'école de la république française ?
Tout simplement que nous sommes un pays qui repose sur le principe de la laicité, laicité qui implique que le religieux est affaire privé, l'école est une école publique!

Un vieux texte qui date d'avant la loi de 1905!
La circulaire de 1883 et le programme d’enseignement moral et civique
Citation :
Monsieur l'Instituteur,
L'année scolaire qui vient de s'ouvrir sera la seconde année d'application de la loi du 28 mars 1882. Je ne veux pas la laisser commencer sans vous adresser personnellement quelques recommandations qui sans doute ne vous paraîtront pas superflues après la première année d'expérience que vous venez de faire du régime nouveau. Des diverses obligations qu'il vous impose, celle assurément qui vous tient le plus à coeur, celle qui vous apporte le plus lourd surcroît de travail et de souci, c'est la mission qui vous est confiée de donner à vos élèves l'éducation morale et l'instruction civique : vous me saurez gré de répondre à vos préoccupations en essayant de bien fixer le caractère et l'objet de ce nouvel enseignement ; et, pour y mieux réussir, vous me permettrez de me mettre un instant à votre place, afin de vous montrer, par des exemples empruntés au détail même de vos fonctions, comment vous pourrez remplir à cet égard tout votre devoir et rien que votre devoir.
La loi du 28 mars se caractérise par deux dispositions qui se complètent sans se contredire : d'une part, elle met en dehors du programme obligatoire l'enseignement de tout dogme particulier, d'autre part elle y place au premier rang l'enseignement moral et civique. L'instruction religieuse appartient aux familles et à l'église, l'instruction morale à l'école.
Le législateur n'a donc pas entendu faire une oeuvre purement négative. Sans doute il a eu pour premier objet de séparer l'école de l'église, d'assurer la liberté de conscience et des maîtres et des élèves, de distinguer enfin deux domaines trop longtemps confondus, celui des croyances qui sont personnelles, libres et variables, et celui des connaissances qui sont communes et indispensables à tous. Mais il y a autre chose dans la loi du 28 mars : elle affirme la volonté de fonder chez nous une éducation nationale et de la fonder sur des notions du devoir et du droit que le législateur n'hésite pas à inscrire au nombre des premières vérités que nul ne peut ignorer.
cette partie capitale de l'éducation, c'est sur vous, Monsieur, que les pouvoirs publics ont compté. En vous dispensant de l'enseignement religieux, on n'a pas songé à vous décharger de l'enseignement moral : c'eût été vous enlever ce qui fait la dignité de votre profession. Au contraire, il a paru tout naturel que l'instituteur, en même temps qu'il apprend aux enfants à lire et à écrire, leur enseigne aussi ces règles élémentaires de la vie morale qui ne sont pas moins universellement acceptées que celles du langage et du calcul.

Et Jules Ferry de conclure:

Citation :
Si parfois vous étiez embarrassé pour savoir jusqu'où il vous est permis d'aller dans votre enseignement moral, voici une règle pratique à laquelle vous pourrez vous tenir : avant de proposer à vos élèves un précepte, une maxime quelconque, demandez-vous s'il se trouve, à votre connaissance, un seul honnête homme qui puisse être froissé de ce que vous allez dire. Demandez-vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe et vous écoutant, pourrait de bonne foi refuser son assentiment à ce qu'il vous entendrait dire. Si oui, abstenez-vous de le dire ; sinon, parlez hardiment, car ce que vous allez communiquer à l'enfant, ce n'est pas votre propre sagesse, c'est la sagesse du genre humain, c'est une de ces idées d'ordre universel que plusieurs siècles de civilisation ont fait entrer dans le patrimoine de l'humanité.

Donc l'Ecole se doit d'apprendre la morale commune à tous et non celles enseignée par les religions et leurs dogmes, d'autant plus que personnellemnt les morales de celles-ci....excuse moi!
Et tu sais qu'elle est mon expérience en ce domaine!
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6992
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 11:35

C'est pour ça qu'il y a tant de doute au sujet de l'âme ? Car j'ai même entendu des croyants affirmer
qu'il n'osent pas se prononcer à ce sujet et même pire car certains disent qu'il n'ont plus la foi en ces
concepts . Je doute qu'on enseigne ce qu'est l'âme ... et ces idées .
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4477
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 11:44

L'ame ? Scientifiquement il n'y a pas de doute...c'est la conscience!
Chacun lui donne le nom qu'il veut!
Tu considère l'ame comme une petite bebete qui quitte le corps à la mort, c'est ton droit, mais je refuserais toujours qu'on enseigne une telle absurdité dans une école de la république, surtout au XXI ème siècle...il y a des madrasas ou des écoles privées pour celà, à condition que ce soit pas les athées qui les financent!
Revenir en haut Aller en bas
kawthar
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2415
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 12:48

quelle est ta définition de la conscience Dédé?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4477
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 12:58

kawthar a écrit:
quelle est ta définition de la conscience Dédé?
Simple!
La fonction qui me permet de te répondre en accord avec ce que mon cerveau à acquis!
Je suis matérialiste, si j'avais été déiste je t'aurais répondu autrement!
Revenir en haut Aller en bas
kawthar
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2415
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 13:22

pourtant une personne qui n'est pas capable de répondre, ayant perdu ses capacités mentales (exemple un malade d’Alzheimer), n'est pas morte pour autant. Donc la conscience ne maintient pas en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4477
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 13:46

En effet, mais la conscience n'est que le vecteur qui permet de prendre des décisions, vecteur qui réside dans une petite partie du cerveau!
Ex: si je suis paralysé des deux jambes, ma conscience aura beau me dire qu'il faut marcher pour me déplacer, si le cerveau à enregistrer que mes deux jambes sont hors services, il ne pourra rien faire!
En plus il se trouvera confronté à une impossibilité matériel, la paralysie! On peut penser qu'il tenteras! Mais là je ne suis pas neurologue! Je suis un ex ouvrier tourneur et infographiste, désolé! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30627
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 13:56

Une personne en état végétatif définitif, autrement dit une personne ayant un EEG définitivement plat, possède t-elle encore son âme ? ou bien celle si est-elle partie ?
Revenir en haut Aller en bas
kawthar
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2415
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 14:42

Dédé 95 a écrit:
En effet, mais la conscience n'est que le vecteur qui permet de prendre des décisions, vecteur qui réside dans une petite partie du cerveau!
Ex: si je suis paralysé des deux jambes, ma conscience aura beau me dire qu'il faut marcher pour me déplacer, si le cerveau à enregistrer que mes deux jambes sont hors services, il ne pourra rien faire!
En plus il se trouvera confronté à une impossibilité matériel, la paralysie! On peut penser qu'il tenteras! Mais là je ne suis pas neurologue! Je suis un ex ouvrier tourneur et infographiste, désolé! Very Happy

Donc selon ce que tu viens d'écrire, la conscience serait plus liée plus au cerveau qu'à la mort car l'absence de cette conscience ne signe pas la fin de l'être humain. La conscience et l'âme sont donc bien deux choses différentes.

ps: si tu es paralysé des deux jambes, ta conscience peut même développer des douleurs fantômes, les prouesses du cerveau sont extraordinaires.
Revenir en haut Aller en bas
kawthar
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2415
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 14:55

florence_yvonne a écrit:
Une personne en état végétatif définitif, autrement dit une personne ayant un EEG définitivement plat, possède t-elle encore son âme ? ou bien celle si est-elle partie ?

a -t-on déjà observé des personnes en mort encéphalique rester en vie sans maintien artificiel ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30627
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 16:30

kawthar a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Une personne en état végétatif définitif, autrement dit une personne ayant un EEG définitivement plat, possède t-elle encore son âme ? ou bien celle si est-elle partie ?

a -t-on déjà observé des personnes en mort encéphalique rester en vie sans maintien artificiel ?

Non, jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4477
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   Lun 4 Mai 2015 - 18:37

Khawtar a écrit:
Donc selon ce que tu viens d'écrire, la conscience serait plus liée plus au cerveau qu'à la mort car l'absence de cette conscience ne signe pas la fin de l'être humain.

Mais la mort réelle c'est la mort du cerveau, avec cette mort la conscience n'existe plus puisque les mémoires n'existent plus!

Citation :
La conscience et l'âme sont donc bien deux choses différentes.
Pour un croyant oui, mais pas pour moi; pour moi ame et conscience sont deux dénominations pour un même objet!
L'ame est pour le croyant quelque chose d'abstrait, mais qui existe dans le vivant, pour l'athée -surtout le matérialiste- rien n'est abstrait dans l'ètre humain! Il suffit de demander aux chirurgiens!  Very Happy

Citation :
ps: si tu es paralysé des deux jambes, ta conscience peut même développer des douleurs fantômes, les prouesses du cerveau sont extraordinaires.
Ce n'est pas la conscience qui développe les douleurs mais le cerveau lui-même par l'intermédiaire des nerfs, la douleur n'étant qu'un "signal" émis au cerveau pour le "prévenir" d'intervenir, c'est seulement après que la conscience (la mémoire) décide - ou non- d'intervenir, dans certains cas ça se fait même sans intervention de la conscience, on appelle celà un réflexe!

Florence a écrit:
Une personne en état végétatif définitif, autrement dit une personne ayant un EEG définitivement plat, possède t-elle encore son âme ? ou bien celle si est-elle partie ?
En tout cas elle n'a plus de conscience qui fonctionne, elle est donc morte; la mort réelle est définie par la mort cérébrale!

Citation :
La mort cérébrale se singularise par le caractère irréversible de l'arrêt des activités électriques corticales (elle-même reflet de l'activité électrique des neurones).
Selon toute vraisemblance, l'arrêt de l'activité électrique du cerveau est synonyme d'abolition de la conscience. Ceux qui considèrent que le néocortex est le seul siège des phénomènes donnant naissance à la conscience avancent que la destruction de cette partie antérieure du cerveau devrait suffire à définir la mort cérébrale.

Il y a quelques décennies on affirmait la mort par l'arret du coeur, ce qui est aujourd'hui rejeté, la mort est définie par l'arret définitif du cerveau! Entre l'arret du coeur et l'arret du cerveau il se passe un certain temps  et si le coeur redémarre et que le cerveau n'est pas mort on appelle celà ? Very Happy

Ps: je le reprécise, je ne suis pas médecin! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nouveaux programmes au collège   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nouveaux programmes au collège
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Mathématiques] nouveaux programmes du collège
» [sondage] Nouveaux programmes en collège : Avez-vous remanié vos cours et beaucoup travaillé cet été ?
» Nouveaux programmes : il faudra faire des dictées au collège
» Entrée en vigueur des nouveaux programmes d'hist-géo collège : en 2016 ou à partir de 2016?
» Nouveaux programmes de primaire et du collège : diffusion le 18 septembre 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Mythes et légendes :: Révélations/Interprétations/Théories :: Médias Actualités :: Politique, économie et société.-
Sauter vers: