Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -50%
-50% sur le Hub 4 ports USB 3.0 de KabelDirekt
Voir le deal
6.99 €
-25%
Le deal à ne pas rater :
25% sur l’Ecran Gamer Hp 25MX
149.99 € 199.99 €
Voir le deal

 

 Passer à côté de sa vie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 19  Suivant

Qu'est ce qui permet de se dire qu'on est pas passé à côté de sa vie?
On a été heureux .
Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_lcap14%Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_rcap
 14% [ 5 ]
On a servi Dieu .
Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_lcap5%Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_rcap
 5% [ 2 ]
On a servi une grande cause .
Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_lcap14%Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_rcap
 14% [ 5 ]
On a construit des choses qui nous survivront .
Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_lcap16%Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_rcap
 16% [ 6 ]
On a rendu notre entourage heureux
Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_lcap19%Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_rcap
 19% [ 7 ]
On a accumulé des biens matériels .
Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_lcap3%Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_rcap
 3% [ 1 ]
On a connu le grand amour
Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_lcap11%Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_rcap
 11% [ 4 ]
On a bien élevé nos enfants
Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_lcap18%Passer à côté de sa vie - Page 13 Vote_rcap
 18% [ 7 ]
Total des votes : 37
 

AuteurMessage
ElleEstAuNord
Curieux
Curieux


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 30/09/2015

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyMer 7 Oct 2015 - 20:34

Qu'est-ce que passer à côté de sa vie? Pardon je reviens au sujet principal?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyMer 7 Oct 2015 - 21:18

Bonjour ElleEstAuNord, passer à côté de sa vie, ça commence par le fait de ne pas s'accepter comme on est, de ne pas s'aimer soi-même. Ça ne veut pas dire de ne pas vouloir s'améliorer, mais juste de ne pas chercher à être quelqu'un d'autre, de s'assumer.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4918
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyJeu 8 Oct 2015 - 11:39

Parfois on confond la passion et l'obsession..
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Râm
Expert
Expert
Râm

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 66
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyJeu 8 Oct 2015 - 16:15

La passion c'est la non maitrise du mental, elle fausse le jugement et aliène, donc tu es un aliéné du phénomène religieux.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyJeu 8 Oct 2015 - 18:04

''La passion c'est aimer , apprécier  une activité, un sujet , une personne.''


Non, la passion c'est plus que ça.

Par définition : Émotion très forte qui va à l'encontre de la raison...
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
Loganj

Masculin Nombre de messages : 7879
Age : 51
Localisation : Flandre Romane
Date d'inscription : 19/11/2013

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyJeu 8 Oct 2015 - 22:03


http://www.cnrtl.fr/definition/passion

2. Vx ou littér. [Le plus souvent dans un cont. métaph., p.allus. à la Passion du Christ; gén. avec une majuscule] Ce qui est subi, supporté de très pénible; grande souffrance (généralement corporelle), tourment. Que dire de ces villageois qui suspendent une oie vivante pour la décoller de loin au tranchant du bâton? Leur maladresse prolonge son martyre, et ils s'amusent pendant plus de deux heures, de la Passion de cette pauvre bête (MercierNéol.1801).Jésus-Christ n'eût pas fondé une croyance s'il n'avait eu ses quarante jours de passion... Or, ma passion à moi..., ma croix, c'est Sainte-Hélène (Dumas père, Napoléon, 1831, vi, 4, p.151):
1. Mais n'appartient-il pas à toute mère de souffrir, et, depuis Celle dont nous adorons le fruit ineffable, n'y-a-t-il pas quelque adoucissement pour les autres à faire comparaison de leurs douleurs, malgré tout bornées, avec toute cette Passion dont Elle fut crucifiée dans son amour? Toulet, Tendres mén., 1904, p.162.
− Loc. fig., fam. Souffrir mort et passion. Éprouver de très vives souffrances, être torturé par quelque chose. Il hésitait à chaque moment dans son discours: je souffrais mort et passion de l'entendre, à l'entendre (Ac.).Dans la torture de cette vie, où elle souffrait mort et passion, Germinie (...) était revenue au verre qu'elle avait pris un matin des mains d'Adèle et qui lui avait donné toute une journée d'oubli (Goncourt, G. Lacerteux, 1864, p.153).
− PATHOL., rare. Nom de plusieurs maladies très douloureuses.
♦ Passion (hystérique). Synon. affection hystérique (v. affection2I C).La passion ou affection hystérique, à laquelle on donne souvent le nom de vapeurs, et qui fait le tourment de bien des femmes, (...) a beaucoup de rapport avec l'affection mélancolique et hypocondriaque, à laquelle les hommes sont plus sujets (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p.490).
♦ Passion iliaque. Synon. colique de miserere (v. ce mot B).La passion iliaque consiste dans une irritation spasmodique de l'intestin, annoncée par une constipation opiniâtre et des vomissements de matières fécales qui se trouvent entraînées par un effet de la perturbation du mouvement péristaltique (Encyclop. méthod. Méd.t.111824).

C. − [Avec une idée de démesure, d'exagération, d'intensité]
1. Domaine de l'esprit et des sentiments.Tendance d'origine affective caractérisée par son intensité et par l'intérêt exclusif et impérieux porté à un seul objet entraînant la diminution ou la perte du sens moral, de l'esprit critique et pouvant provoquer une rupture de l'équilibre psychique. La clinique ne connaît pas d'avares qui «guérissent»; leur passion se renforce d'un culte intolérant qui les rend agressifs pour tous ceux qui semblent le contester peu ou prou (Mounier, Traité caract., 1946, p.536).V. amour ex. 1, 112:
4. ... son avarice s'était accrue comme s'accroissent toutes les passions persistantes de l'homme. Suivant une observation faite sur les avares, sur les ambitieux, sur tous les gens dont la vie a été consacrée à une idée dominante, son sentiment avait affectionné plus particulièrement un symbole de sa passion. La vue de l'or, la possession de l'or était devenue sa monomanie. Balzac, E. Grandet, 1834, p.212.
SYNT. Passion aveugle, déchaînée, dévorante, effrénée, égoïste, exclusive, fébrile, furieuse, généreuse, impétueuse, véhémente, violente; passions humaines; passions mauvaises; folle, grande, noble, vive passion; ardeur, assaut, asservissement, choc, conflit, entraînement, fièvre, fureur, ravage, tumulte, violence de la/des passion(s); la passion aveugle, naît, s'assoupit, se calme, se réveille; assouvir, calmer, contenir, dominer, faire taire, maîtriser, modérer, réfréner, réprimer, retenir, satisfaire, suivre, vaincre sa/ses passion(s); commander, être exposé, imposer silence, lâcher la bride/les rênes, obéir, résister, se laisser aller à ses passions/aux passions; assouvir, dominer, éprouver, éveiller une/des passions; lutter contre une/des passion(s); être l'esclave de ses passions.
♦ Passion dominante. Passion qui exerce le principal empire sur une personne. La passion dominante s'y fait aisément reconnaître [chez le malade]: l'avare tient sur ses trésors enfouis les propos les plus indiscrets; tel autre meurt assiégé de religieuses terreurs (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p.255).V. dominant ex. de About.
♦ Passion de/pour + subst.Je n'ai eu qu'une passion dans ma vie, c'est la passion des femmes. Mais autant j'étais passionné, autant j'étais difficile dans mes choix (Janin, Âne mort, 1829, p.115).J'étais jalouse de la place qu'elle [ma mère] occupait dans le coeur de mon père car ma passion pour lui n'avait fait que grandir (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p.108).
− En partic. [Avec une valeur laud., la passion comme source de volonté] Tendance dominante qui, contrôlée par la raison, sert de moteur à l'action, permet la réalisation de grandes entreprises. Nous verrons avec quelle passion brûlante Gandhi ne cesse de combattre cette iniquité sociale [la question des parias] (Rolland, Gandhi, 1923, p.42):
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loganj
Exégète
Exégète
Loganj

Masculin Nombre de messages : 7879
Age : 51
Localisation : Flandre Romane
Date d'inscription : 19/11/2013

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyJeu 8 Oct 2015 - 23:55

Tendance dominante qui, contrôlée par la raison, sert de moteur à l'action, permet la réalisation de grandes entreprises. Nous verrons avec quelle passion brûlante Gandhi ne cesse de combattre cette iniquité sociale [la question des parias] (Rolland, Gandhi, 1923, p.42): a écrit:

T"as oublié ma desnière citation et le lien que j'ai fourni décidément
tu es un sacré loustique , enfin si ça t'amuse ... nous ça nous instruit Razz
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loganj
Exégète
Exégète
Loganj

Masculin Nombre de messages : 7879
Age : 51
Localisation : Flandre Romane
Date d'inscription : 19/11/2013

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 0:20

Taratata dans le Zen ou même Bouddhisme il y a une variation paradoxale
de la règle : Sois sans passion ni parti pris ni rancoeur .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 0:53

♦ Avoir la passion de, avoir une passion pour. Avoir un intérêt, un goût extrême pour.

Parce que ça mène à l'extrémisme. C'est le danger de ce siècle l'extrémisme, alors faut pas partager ni imposer sa passion aux autres, faut la garder pour soi sinon c'est dangereux. Les passionnés sont des extrémistes.

La croyance, c'est de la passion. La passion, c'est contraire à la raison.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
runnsborg
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 252
Age : 56
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/09/2014

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 2:22

Personne ne passe à côté de sa vie.
Ceux qui sont mort ont vécu la vie qu'ils ont pu. Certains on vécu une succession de malheurs, d'autres rien de particulier (la majorité), et quelques uns, privilégiés, ont eu une vie heureuse, pleine d'abondances et riche de toutes sortes de belles expériences. Mais à l'origine, rares sont ceux qui ont eu le choix de la maîtrise parfaite de leur vie qui est le plus souvent la résultante (depuis l'enfance) de facteurs divers qui échappent à notre volonté.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 2:26

''Peux tu répondre pourquoi c'est normal d'etre passionné par le sport, par le cinema, l'art, la politique, les voyages, sont travail ,sa femme !!! etc et que ce serait grave d'être passionné par le phénomène religieux dans son ensemble ? ''

Mais c'est tout ce qu'il y a de plus normal d'être passionné par la religion, faut juste pas partager et imposer ta passion aux autres, c'est trop dangereux, c'est trop extrême, trop lié à ta psyché, faut la garder pour toi, la preuve c'est ta femme, tu partages pas et tu imposes pas ta passion pour ta femme avec les autres, tu la gardes pour toi. Ben c'est la même chose pour la passion religieuse, la passion religieuse est le danger de ce siècle quant on cherche à la partager et l'imposer aux autres, ça commence par une guerre de mots et ça finit dans un bain de sang avec des massacres et des bombes atomiques puis des viols et de l'esclavage à cause de la passion qui est contraire à la raison. C'est la preuve irréfutable que toutes les guerres depuis le début du monde sont le résultat de la passion que les hommes ont voulu partager et imposer aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
runnsborg
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 252
Age : 56
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/09/2014

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 2:44

Tu ne penses tout de même pas que je vais perdre une heure de ma vie à écouter ta malheureuse vidéo d'un vieux pseudo-sage qui se croit au-dessus de tout le monde ? Passer à côté de sa vie - Page 13 717651
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 2:46

Bonjour Solasido, je te rappelle qu'il t'a été demandé de présenter un résumé des vidéos le moindrement longue lorsque tu en mets dans les fils de discussion.

Merci d'avance de ta coopération.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 3:46

Bonjour Solasido, tu écris ceci :

Pas d'erreur, tant que  l'action aide mieux que le mot, mieux vaut,
dès lors, poser des questions ou  des actions que se perdre en suppositions,
car un résumé, largement commenté, accompagne chacune des vidéos,
souvent , même, en tant qu'outil d'investigation d'une voie spirituelle consciente.


+0
+1- Une action fut posée, une demande fut faite.
+2- Cette demande le fut avec des mots simples, ta coopération fut souhaité.
+3- Ce petit 7% de mots était respectueusement suffisant.
+4- Ta compréhension ils n'ont pas susciter.

10 - Plus rien à ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Râm
Expert
Expert
Râm

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 66
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 10:21

runnsborg a écrit:
Tu ne penses tout de même pas que je vais perdre une heure de ma vie à écouter ta malheureuse vidéo d'un vieux pseudo-sage qui se croit au-dessus de tout le monde ? Passer à côté de sa vie - Page 13 717651

comment peux-tu dire dans ce cas que c'est un pseudo sage ? c'est quoi un vrai sage ? c'est quoi un prophète ?
Revenir en haut Aller en bas
runnsborg
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 252
Age : 56
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/09/2014

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 11:03

Râm a écrit:
runnsborg a écrit:
Tu ne penses tout de même pas que je vais perdre une heure de ma vie à écouter ta malheureuse vidéo d'un vieux pseudo-sage qui se croit au-dessus de tout le monde ? Passer à côté de sa vie - Page 13 717651

comment peux-tu dire dans ce cas que c'est un pseudo sage ? c'est quoi un vrai sage ? c'est quoi un prophète ?

Je ne suis pas né de la dernière pluie, juste à la gueule du personnage je connais le reste de la vidéo, parce que des "zen" dans ce style, j'en ai étudié en masse! Wink
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
spamoi
Expert
Expert
spamoi

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 43
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 14:41

dan 26 a écrit:

Bon alors c'est simple , trouve moi un seul livre qui parle des religions en général, dans l'histoire de l'humanité ,  et qui dit que le monothéisme est une religion  qui remonte au début de l'humanité .
a part Guénon (monothéiste convaincu ) qui ose faire mention de la fameuse " religion primordiale "sans aucune preuve archéologique. Je n'en connais pas ?  

Dan, j'avais envie de te faire partager un texte de Paul-Eric Blanrue, fondateur du Cercle Zététique et éminent démystificateur (je suppose que tu as lu son ouvrage sur le suaire de Turin). J'aimerais savoir ce que t'inspire ce texte (qui n'a d'ailleurs pas de lien direct avec ton post, si ce n'est, evidemment, la personne de René Guénon).


Citation :

"Mais, au fond, c'est quoi la métaphysique de René Guénon ?" Voyant que je m'intéresse de près au meilleur spécialiste de la connaissance sacrée (ça ne date pas d'hier, j'ai lu la Crise du monde moderne en préparant mon bac philo), on me pose une question passionnante qui, étrangement, n'effleure guère l'esprit de la plupart de ses lecteurs. Fascinés par ses exposés sur le symbolisme, époustouflés par la justesse du diagnostic qu'il pose sur notre temps, entraînés dans les volutes d'une pensée qui touche au moindre aspect de "la Manifestation" (histoire, philosophie, sciences, mathématiques, religion comparée, mythes, etc.), peu d'entre eux ont tenté de formaliser une conception métaphysique qui se situe pourtant au coeur de sa démarche, en fournit la charpente, le soubassement théorique, et relie entre elles, comme un chapelet de prière, chacune des parties.
Comprendre la métaphysique de René Guénon (qu'il ne faut pas confondre avec une théologie ou une dogmatique religieuse, je m'empresse de la signaler) permet d'éclaircir des moments de son oeuvre qui semblent obscurs, tous les éléments présentés n'étant pas systématiquement explicités par l'auteur. S'il n'a pas cherché à l'exposer de façon didactique, sinon peut-être, de manière fragmentaire, dans La Métaphysique orientale (1939), c'est pour au moins une bonne raison : Guénon ne présente pas une métaphysique comme étant issue de son propre cerveau à la manière d'une doctrine personnelle, comme le ferait un philosophe persuadé d'avoir découvert un concept révolutionnaire génial qui bouleverse l'histoire de la pensée, mais comme un corpus relevant de la tradition la plus lointaine, non-humaine, la quintessence de la sophia perennis qui remonte aux temps originels de notre Cycle et appartient à ce que l'intuition intellectuelle de chacun peut saisir s'il se met en état de le faire, c'est-à-dire en s'en "ressouvenant" à la manière de Platon.
Sans doute René Guénon estime-t-il aussi qu'il importe de réaliser un travail intérieur qui requiert, pour parvenir à saisir les linéaments de cette métaphysique qu'il nomme intégrale, un énorme effort de concentration et une disposition particulière de l'âme et de l'esprit. Relevant le défi qui m'est proposé, je vais tenter d'un brosser la synthèse la plus exacte possible en usant d'un minium de mots. Attachez vos ceintures, nous décollons !
Tout commence par l'Être. Dans la métaphysique classique, celle initiée par Aristote, l'Être pur est le principe de la Manifestation (la "nature") ; depuis lors, les métaphysiciens dits réalistes ont tenté de cerner les qualités de cet Être fameux. L'effort de Guénon consiste au contraire à dévoiler que cette recherche multiséculaire, qui a certes montré ses mérites pour la zone qu'elle explore, limite notre compréhension de la Totalité et nous sépare de l'essentiel qui doit être atteint : la contemplation de l'Absolu. L'Être convient ainsi d'être dépassé. Pourquoi ? Parce que l'Être, qui s'offre comme le déterminant suprême, contient encore une détermination en ceci qu'il se détermine lui-même. Se déterminant, il est limité par cette auto-détermination. Ainsi l'Infinité ne peut lui être attribuée, car elle ne saurait être limitée, et par conséquent l'Être ne peut en aucune manière être considéré comme le Principe suprême. Pour accéder à ce Principe, il faut s'ouvrir à un au-delà de l'Être : le Non-Être !
Qu'est-ce que le Non-Être ? Le Néant ? Pour la créature, oui. Pour l'Être, absolument pas, puisqu'on va voir qu'il dépend de lui. Inconcevable pour l'esprit, le Non-Être est une convention de langage qui nous permet d'accéder à un stade supérieur de notre intellect définissant un Point suprême, un rien suressentiel au fondement de tout ce qui est et qui contient l'Être ainsi que la Non-Manifestation - celle-ci pouvant être assimilée "au silence qui comporte en lui-même le principe de la parole" (Guénon). Cet Être et ce Non-Être, associés, sont les deux faces de ce que Guénon nomme la Possibilité universelle, qui seule est vraiment totale.
Le Non-Être peut être considéré comme le Zéro métaphysique ou encore l'Unité non-affirmée, antérieure à l'Unité, qu'il comprend ; doté d'une potentialité fondamentale, il ouvre la voie à l'Infinité. Or la notion primordiale, vierge de toute détermination, est précisément cet Infini, qui, lui, n'est réductible à aucune Manifestation car il est illimité. C'est sur cette notion que notre intuition intellectuelle ("l'Intellect pur" d'Aristote, non discursif, coïncidant sans médiation avec la Vérité) doit se relier si nous sommes en état de réceptivité et d'ascèse : l'idée se trouve ancrée dans notre esprit même s'il ne la cerne pas puisqu'elle n'a ni définition ni accessibilité. Ancrés dans la Manifestation, nous ne pouvons qu'oeuvrer à dire l'impossibilité de parler de l'Infini, concept inexprimable qui s'apparente à une non-connaissance, un non-savoir, comparable à une lumière qui ne se donnerait que par son absence.
Guénon ne s'arrête pas à cette étape, à la radicalité pourtant vertigineuse. Dans ce fantastique voyage ascensionnel, il pulvérise toutes nos frontières mentales et dynamite les formules et les concepts avec lesquels nous sommes habitués à penser dans la philosophie occidentale qu'on nous a enseignée, pour nous faire accéder au coeur du réacteur nucléaire de la doctrine. Il s'agit pour lui de nous faire saisir que la Manifestation, notre "monde", n'est rigoureusement rien au regard de l'Infini. Il importe de se situer hors du temps et de la soumission au monde des phénomènes pour se diriger vers le Principe, dépouillé de toute qualité.
Mais le Principe lui-même n'est pas tout ! Il convient d'aller au-delà et dépouiller la notion du Principe, afin de la transcender pour la vider de son essence dans une sorte de grande négation purificatrice rendant possible la Délivrance de toute illusion phénoménale.
Cette tension spirituelle est ce que Guénon nomme "la Réalisation". Nous sommes là dans l'aspect pratique de sa métaphysique. Son objectif principal est de nous faire "sentir" que l'individu n'est qu'une manifestation transitoire de l'Être. C'est en accédant à ces hautes cîmes que nous pourrons retrouver en nous l'Homme véritable, celui qui a le sens de l'éternité ; que nous serons en mesure d'accéder à des états supra-individuels libérés de toute limitation ; et de nous diriger, au-delà encore (grimpons, grimpons dans le supra-rationnel !), vers l'état inconditionné et inexprimable.
C'est l'accession à ce dernier état qui constitue la vraie Délivrance, la totale universalisation nous permettant de dépasser la dualité (vie, mort...) et de percevoir l'illusion des formes. Une fois parvenus à ce stade, nous savons que le Soi est sans cause, qu'il n'y a ni naissance, ni mort, ni temps ni même éternité !
Délire ? Fantasme ? C'est la première réaction des néophytes, et même (et surtout ?) des universitaires formés à l'école classique, qui prennent connaissance de ce processus intellectuel. Incendairie mise en abîme de l'esprit humain, lequel est prié de se détacher de tout ce qu'il croit connaître, cette métaphysique abrupte traverse pourtant toutes les traditions de notre Cycle : doctrine hindoue du maître indien Shankara, bouddhisme, soufisme, mystique rhénane, approches de saint Grégoire de Naziance, saint Grégoire de Nysse, saint Jean Damascène, qui s'exclamera : "De Dieu il est impossible de dire ce qu'il est en lui-même, et il est plus exact d'en parler par le rejet de tout : il n'est en effet rien de ce qui est... Il est au-dessus de tout ce qui est, et au-dessus de l'être même" !
René Guénon, et après lui les "traditionistes" Julius Evola, Ananda Kentish Coomaraswamy, Frithjof Schuon, Georges Vallin, Titus Burckhardt, Michel Vâlsan et tant d'autres, n'ont cessé de démontrer, de diverses façons, dans leurs travaux, l'existence de cette métaphysique traversant les siècles.  
Rien n'est plus normal que d'être déboussolé, désorienté, affolé ou scandalisé par cette métaphysique ultime. C'est la mise en condition mentale nécessaire pour accéder à une connaissance supérieure et sacrée. Ce n'est pas par hasard que nos ancêtres avaient institué de sévères initiations (devenues aujourd'hui parodiques dans les loges maçonniques), qui avaient pour but, étapes par étapes, de faire progresser l'esprit vers ces lumières salvatrices et ineffables.
Je vous laisse y réfléchir ; nul n'est contraint de donner son assentiment à cette perspective métaphysique sans l'avoir comprise et absorbée complètement. Le plus important est de la méditer, de se sentir stimulé voire provoqué dans nos certitudes, et de faire des expériences pour en savourer (ou non) les fruits.
En attendant, j'espère avoir répondu à la question qui m'a été posée par quelques lecteurs désirant aller plus loin que la vulgate et que je félicite pour leur saine curiosité en ces temps de crétinisme généralisé.

Paul-Éric Blanrue


Dernière édition par spamoi le Ven 9 Oct 2015 - 14:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
spamoi
Expert
Expert
spamoi

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 43
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 15:19

dan 26 a écrit:
spamoi a écrit:
Dan, j'avais envie de te faire partager un texte de Paul-Eric Blanrue, fondateur du Cercle Zététique et éminent démystificateur (je suppose que tu as lu son ouvrage sur le suaire de Turin).

J'ai ce livre dans ma bibliothèque , Edition Golias .


Citation :
J'aimerais savoir ce que t'inspire ce texte (qui n'a d'ailleurs pas de lien direct avec ton post, si ce n'est, evidemment, la personne de René Guénon).
Intéressant, merci .
mais je ne suis pas du tout spécialiste , et attiré par ces approches ésotériques, et philosophiques ampoulées, désolé !!

Oui, je sais bien que ce genre de thèmes et d'approche métaphysique n'est pas du tout ta tasse de thé. Et naturellement je le respecte car nous sommes tous différents, c'est d'ailleurs ce qui fait la richesse de l'humanité. Mais ce que j'aurais aimé savoir, c'est si tu considérais ce texte comme sérieux et digne d'interet ou bien s'il s'agissait pour toi d'un charabia esoterico-philosophico-métaphysique vide de sens mais masqué derriere un verbiage pompeux car c'est d'ordinaire ce que t'inspire ce type de prose.


Dernière édition par spamoi le Ven 9 Oct 2015 - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
spamoi
Expert
Expert
spamoi

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 43
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 15:51

dan 26 a écrit:
spamoi a écrit:


c'est si tu considérais ce texte comme sérieux et digne d'interet ou bien s'il s'agissait pour toi d'un charabia esoterico-philosophico-métaphysique vide de sens mais masqué derriere un verbiage pompeux car c'est d'ordinaire c'est ce que t'inspire ce type de prose.
C'est exactement cela . pour preuve merci de voir Google , "controverse René Guénon" , et tu veras que je ne suis pas le seul à refuser ce type d'approche totalement débile à mes yeux .
Sous un langage alambiquée, on fait croire à de la science , méthode utilisée par les gourous.
Pour en revenir au sujet Guénon est le seul a faire remonter d'une façon particulière une sorte de  croyance monothéiste à l'origine de l'etre humain , avec son fameux "Etre" !!!! . C'est te dire le problème
amicalement  

Je n'irai rien voir sur google, car ce n'est pas l'avis des autres qui m'interressait mais le tien.

Tu considères donc qu' il s'agit d'un texte attrappe-gogos vide de sens qui se cache derriere un style compliqué. C'est ton droit le plus absolu, peut etre même as tu raison, de toute facon mon propos n'est pas de débattre de ce texte ni de René Guénon.
Ce que j'aimerais savoir, c'est comment tu expliques que Paul Eric Blanrue, défenseur de la raison et de la pensée, fondateur du Cercle Zététique auquel tu fais d'ailleurs souvent référence, pourfendeur de mythes en tous genre et de faux gourous, puisse ici se transformer lui même - d'apres toi du moins - en gourou mystificateur.
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
Râm

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 66
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 16:32

dan 26 a écrit:
Pour en revenir au sujet Guénon est le seul a faire remonter d'une façon particulière une sorte de croyance monothéiste à l'origine de l'etre humain , avec son fameux "Etre" !!!! . C'est te dire le problème
amicalement

preuve que tu n'as rien compris pour affirmer que Guénon est monothéiste... son fameux "Etre" ! évidemment, mais pourquoi ajouter fameux ? alors que c'est une évidence, à moins que tu ne sois pas ? ... quel ridicule tu fais.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
Loganj

Masculin Nombre de messages : 7879
Age : 51
Localisation : Flandre Romane
Date d'inscription : 19/11/2013

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptyVen 9 Oct 2015 - 23:28

runnsborg a écrit:
Râm a écrit:
runnsborg a écrit:
Tu ne penses tout de même pas que je vais perdre une heure de ma vie à écouter ta malheureuse vidéo d'un vieux pseudo-sage qui se croit au-dessus de tout le monde ? Passer à côté de sa vie - Page 13 717651

comment peux-tu dire dans ce cas que c'est un pseudo sage ? c'est quoi un vrai sage ? c'est quoi un prophète ?

Je ne suis pas né de la dernière pluie, juste à la gueule du personnage je connais le reste de la vidéo, parce que des "zen" dans ce style, j'en ai étudié en masse! Wink

Zen ne veut pas dire cool .
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
Râm

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 66
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptySam 10 Oct 2015 - 9:20

runnsborg a écrit:
Râm a écrit:
runnsborg a écrit:
Tu ne penses tout de même pas que je vais perdre une heure de ma vie à écouter ta malheureuse vidéo d'un vieux pseudo-sage qui se croit au-dessus de tout le monde ? Passer à côté de sa vie - Page 13 717651

comment peux-tu dire dans ce cas que c'est un pseudo sage ? c'est quoi un vrai sage ? c'est quoi un prophète ?

Je ne suis pas né de la dernière pluie, juste à la gueule du personnage je connais le reste de la vidéo, parce que des "zen" dans ce style, j'en ai étudié en masse! Wink

Ha les préjugés ! je serais curieux de savoir quelle doit être la gueule d'un vrai sage ?

Il est à noter que Krishnamurti attirait majoritairement les athées, donc à moi il ne me convient pas comme maitre à penser, mais
n'empêche on ne peut pas laisser dire qu'il est un charlatan, c'est plutôt dans son genre l'anti gourou, juste un penseur et un conférencier mondialement connu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptySam 10 Oct 2015 - 13:37

Krishnamurti : un grand libérateur d'âmes.
Mission accomplie pour ceux qu'il a touché en plein vol.
Il n'est pas bon de voler trop haut, c'est ce que j'ai retenu de Lui et Son enseignement est des plus apaisants.
Mais Râm, pourquoi qualifier un missionnaire de maître à penser ?
ça n'a aucun sens.
Comme tous les missionnaires, ils ont existé et existeront, non pour la gloire mais pour la transmission de la Sagesse irréductible et en vue de libérer les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
Loganj

Masculin Nombre de messages : 7879
Age : 51
Localisation : Flandre Romane
Date d'inscription : 19/11/2013

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptySam 10 Oct 2015 - 13:42

Ok et se bourrer le crâne de livre sur le zen ça équivaut à se perdre en conjecture Runsbog
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptySam 10 Oct 2015 - 14:23

grossomodo tu ne connais pas les enseignements de Krishnamurti loganj.
pourquoi écrire alors ? c'est désespérant...
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
Loganj

Masculin Nombre de messages : 7879
Age : 51
Localisation : Flandre Romane
Date d'inscription : 19/11/2013

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptySam 10 Oct 2015 - 14:40

Apparemment tu as des problèmes de lecture car je m'adresse à Runsborg pff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptySam 10 Oct 2015 - 14:59

scuzzi en effet je n'avais pas mes lunettes mais bon J'anticipe on n'sait jamais ! Wink
Bien à toi...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loganj
Exégète
Exégète
Loganj

Masculin Nombre de messages : 7879
Age : 51
Localisation : Flandre Romane
Date d'inscription : 19/11/2013

Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 EmptySam 10 Oct 2015 - 20:53

L'effet qui s'écoule a écrit:
Solasido

Inspiration ( publicité ) l'effet kisscool le chewin gum .............................................. Passer à côté de sa vie - Page 13 468837
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Passer à côté de sa vie - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Passer à côté de sa vie
Revenir en haut 
Page 13 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: GENERALITÉS :: La vie du forum-
Sauter vers: