Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
LEGO : Le 2eme à -50%
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Précommander le jeu Mario Kart Live Home Circuit
99 €
Voir le deal

 

 Qui est "Allâh" ???

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptyVen 17 Juil 2015 - 20:33

Mohammed à qui ALLAH a révélé le Saint Coran et qui a transmis la religion islamique, rejette tout concept d'un DIEU. Il insiste qu'il n'y a pas de DIEU, et qu'il n'y a qu'ALLAH. Avez-vous connaissance de ce fait ?

Le concept «Allah» tel qu'il est énoncé dans le Coran est totalement différent du concept «Dieu», de toutes les autres croyances.

Presque tout le monde, depuis les sociétés primitives jusqu'aux sociétés civilisées, a sa propre image de Dieu, dans son esprit. A certains moments, nous aimons ce Dieu ou nous le boudons, en d'autres nous le jugeons même et l'accusons, en quelque sorte, pour les inquiétudes qu'il suscite en nous. En vérité, nous l'imaginons presque comme un doux grand-papa, ou comme un méchant sultan enragé, résidant dans un astre, loin, au-dessus de nous, ou peut-être quelque part en d'autres endroits de l'espace!

Il y a également d'autres personnes qui soutiennent qu'il ne peut pas y avoir un «Dieu» tel que nous le percevons dans nos esprits, et affirment qu'ils ne croient pas en Dieu. Ces gens là sont tout simplement des athées.

Cependant, en réalité, ni les athées, ni ceux qui ont cru en un DIEU sur la base de préjugés n'ont connaissance de la réalité d'ALLAH de MOHAMMED.

Les gens, en confondant ces deux concepts, parlent d'un «Dieu» au lieu de parler d'«Allah». En fait ce qu'ils font n'est pas vraiment inapproprié, car ils ne parlent pas du tout d'ALLAH, mais plutôt de l'image de LEURS DIEUX dans leur esprit.

Nous devons savoir que l'Envoyé d'Allah, Mohammed Mustapha 'aleyhessalam et le Saint Coran ont mis l'accent sur cette importante vérité.

Il n'y pas de DIEU là-bas dehors, LOIN DE NOUS; il y a seulement ALLAH.Le verset suivant met en évidence notre négligence vis à vis de ce fait :

«Ils ne savent pas honorer Allah à Sa vraie grandeur» (Coran 22 : 74).

Nous devrions comprendre que les mots tels que «TANRI», «ILAH», en Turc, «GOD», «DEITY» en Anglais, «DIEU en Français et «GOT» en Allemand, suggèrent tous le concept d'«un être à adorer» de même que leurs équivalents dans toutes les autres langues. En effet, tous ces mots impliquent un DIEU ou une DIVINITÉ, là-bas dehors, loin de nous !

Pourtant Le mot «ALLAH» est un nom PARTICULIER d'un ÊTRE, que nous pouvons définir par référence à certaines de Ses qualités, elles-mêmes représentées par des Noms. Cependant, tous ces noms dénotent seulement certaines qualités particulières de cet Être, et elles Le définissent seulement par rapport aux qualités mentionnées.

Par exemple, mon nom est «HULÛSI». C'est un nom propre. Vous ne pouvez pas traduire ce nom vers d'autres langues. Que ce soit en Anglais ou en Français, il demeurera toujours HULÛSI. Pareillement, puisque le mot «ALLAH» est un nom propre pour un ÊTRE PARTICULIER, vous ne pouvez ni le traduire vers d'autres langues, ni le remplacer par quelque mot que ce soit.

Comme nous l'avons vu plus haut, alors que tous les autres noms désignent un certain concept de dieu, le mot «ALLAH» est le seul à désigner cet ÊTRE UNIQUE» étant donné que c'est le nom propre de cet  Être.Par conséquent aucun des mots impliquant la conception d'un dieu ne peut être remplacé par le mot «ALLAH».

Ceux qui emploient le mot «DIEU» pour le nom «ALLAH» tombent dans l'erreur, soit par ignorance, soit par manque de discernement car ils n'ont pas une connaissance suffisante qui leur permettrait d'estimer le fait à sa juste valeur.

Ce sujet a été également étudié dans l'interprétation turque du Coran de Marhum Hamdi Yazir d'Elmali :

«Le mot ALLAH n'a jamais été appliqué à autre chose qu'à «ALLAH». Prenez des noms tels que «ilah» et «khudâ», par exemple. Aucun des deux noms ne désigne «ALLAH». Tous les deux désignent un concept de «dieu» ou «seigneur».

Ils ont une forme plurielle, «dieux» et «seigneurs». Par contre on n'a jamais entendu dire «ALLAHs» (au pluriel) et on ne pourra jamais le dire. Si nous entendons cela de la part de quelqu'un, nous en concluons qu'il est ignorant et inconscient.

Il n'en est pas de même pour le nom «DIEU». Nous pouvons même désigner de fausses idoles par «dieux». Les païens (Mushrikîn) avaient même l'habitude d'adorer plusieurs dieux. Certains d'entre eux adoraient tels dieux, d'autres tels dieux.

Il n'y a pas de mot correspondant à «ALLAH» dans d'autres langues. Le nom courant «DIEU» ne peut pas correspondre au nom propre «ALLAH» et n'en est pas son équivalent. Par conséquent on ne devrait jamais traduire le nom «ALLAH» par «DIEU». (V. 1, p. 24 - 25).

Aussi, lorsque vous mentionnez «ALLAH», c'est-à-dire un nom propre pour un Être qui est exempt de toute division en «PARTIES», l'imagination ou l'affirmation d'une partie séparée de Son concept, sous quelque nom que ce soit, est assimilée à de l'associationnisme (shirk).

Le verset suivant met en garde ceux qui se trouvent dans une situation pareille :

«Ne prends pas une autre divinité en dehors d'Allah; tu t'en trouveras honni et sans nul secours» (Coran 17 :22).

En voici un autre mettant en garde contre ce même fait :

«N'invoque nulle divinité autre qu'Allah» (Coran 28 : 88), signifiant que puisque le Vrai Être Absolu existant est «ALLAH», évite d'agir avec insouciance quant à ta conception d'Allah et ne tombe pas dans l'erreur en pensant que l'Être nommé «ALLAH» est un dieu se trouvant là-bas, quelque part, loin de toi !

Mohammed aleyhessalam annonça qu'il était le Messager d'ALLAH (Rasulullah) suite à la Révélation (Wahy) et se mit alors à mettre en garde les gens de ne pas adorer de dieu. Il commença à expliquer la Vérité en proclamant l'UNICITÉ d'ALLAH (kalimat-i-tawhid) :

«Il n'y a pas de dieu, il y a seulement ALLAH».

L'ensemble des mots «LA ILAHA ILLALLAH» proclamant l'unicité d'Allah constitue le fondement de l'Islam. Quant à sa signification, «la ilaha illallah» peut simplement être interprété comme : «Il n'y a pas de Dieu, il y a seulement Allah».

Si nous analysons le sens de chaque mot :

La ilaha : «la» = il n'y a pas, «ilaha» = de Dieu, un être à adorer. Ainsi «la ilaha» signifie «il n'y a pas d'être à adorer».


A présent portons notre attention sur ce point : la proclamation de l'unicité commence par «la ilaha», mettant ainsi l'accent sur une chose bien précise juste au début : «il n'y a pas d'être à adorer».

Ensuite, «illallah» suit pour expliquer ce qui précède : «illa» signifiant «seulement» ALLAH. Il n'est pas dit «il y a Allah», il est dit «il y a SEULEMENT Allah». Le mot «illa» peut s'entendre comme «seulement» ou «seul», ici.

Mais comme «illa» est utilisé avec le mot «Allah», on doit plutôt comprendre «seulement», car il n'y a pas d'autre existence à laquelle Allah pourrait être comparé ou par rapport à laquelle Il serait défini. Ce thème a été longuement traité dans notre livre intitulé «Ce que Mohammed a révélé».

Il est clair à présent, que lorsque le mot «illa» est employé avec «Allah», il doit toujours être interprété comme «seulement». C'est pourquoi, la traduction de la proclamation de l'unicité en Anglais ne devrait pas être : «there is no god but Allah» (il n'y a de dieu qu'Allah), mais plutôt «there is no god, only Allah alone» (il n'y a pas de dieu, il y a seulement Allah, et Lui seul).

C'est seulement alors que le concept de L'UNICITÉ (Wahdat) qui est le principe fondamental de la croyance en religion islamique, est saisi correctement. Nous sommes informés qu'il existe seulement ALLAH, seul, et qu'Allah n'est pas un dieu à adorer, car il est bien précisé au début qu'il n'y a pas d'être à adorer «la ilaha». Par conséquent ALLAH n'est pas un DIEU à adorer, loin de nous, ou un dieu là-bas, loin de tout ce qui existe et que nous percevons !

Si nous saisissons très bien le concept clé, «ALLAH est AHAD», nous réaliserons que la dualité «Allah» et «univers» n'existe pas, c'est-à-dire qu'il n'y a pas deux choses existant séparément, indépendantes l'une de l'autre, en l'occurrence «un Allah» et «un univers». En d'autres termes, il est absurde de penser à la coexistence de deux choses distinctes : celle d'un univers où nous vivons et celle d'un DIEU séparé, loin de tout !

ALLAH de MOHAMMED n'est pas un DIEU ! ALLAH de MOHAMMED est «AHAD».

Ayant des qualités infinies, ALLAH de MOHAMMED est dans un état de contemplation de ces qualités à tout moment !

Le principe de l'UNICITÉ (tawhid) en Islam, c'est-à-dire le système de croyance proclamé par Mohammed qu'«IL N'Y A PAS DE DIEU A ADORER, IL Y A SEULEMENT ALLAH qui est « AHAD», est basé sur le fait que chaque humain sera responsable des actions qu'il aura accomplies durant sa vie ici-bas. Les versets coraniques suivants sont très explicites à cet égard : chaque personne récoltera le fruit de ses propres œuvres :

«Que nul avoir en dehors de ses propres œuvres, ne comptera pour l'homme» (Coran 53 : 39).

«Vous ne recevez que le prix de vos oeuvres» (Coran 37 : 39).

«Vous ne serez rétribués que selon ce qu'auront été vos œuvres sur terre» (Coran 36 : 54).

«A chacun sera donné un rang en rapport avec ses actes. Allah rétribuera leurs œuvres en toute justice : nul ne sera frustré de son dû» (Coran 46 : 19).

«Vous aurez certes à éprouver un douloureux tourment» (Coran 37 : 38).

Comme nous le voyons, chaque personne recevra seulement le fruit de ses œuvres. C'est pourquoi, la première des choses à faire de toute urgence est de comprendre ce que la vie après la mort est, et ce qu'ALLAH signifie, car la religion est principalement basée sur la conception d'ALLAH.

Lorsqu'on demanda à Mohammed «qu'est-ce qu'ALLAH ?», la réponse fut donnée immédiatement par «ALLAH» dans le Chapitre de l'Unité dans la Coran :

« Dis : ALLAH est AHAD

ALLAH est SAMED

LAMYALID et LAMYULAD

et LAMYAKUN LAHU KUFUWAN AHAD».

Essayons d'expliquer le sens exact des mots de ce verset qui nous informe sur ce qu'est ALLAH de MOHAMMED et mesurons en, ensuite les conséquences.

ALLAH est UN : cela signifie qu'ALLAH est infini, illimité (éternel). L'UN non divisé en fragments, en particules. Essayons d'en saisir le sens convenablement !

Supposons deux cas : soit «AHAD», (c'est-à-dire l'UN, qui n'est pas divisé en sections), est quelqu'un de limité, de fini - dans ce cas il se trouve quelque part dans l'univers (!) - soit Il est quelqu'un d'illimité, d'infini, d'indivis, un TOUT complet - dans ce cas, il n'y a que Son MOI qui existe et seulement LUI ! L'existence de quoi que ce soit autre qu'ALLAH qui est AHAD est inconcevable !

Considérons cela un instant : s'il y a autre chose qu'ALLAH, en dehors d'ALLAH, où est la frontière qui sépare une telle autre chose d'ALLAH ? Où allons-nous tracer cette limite ? ALLAH, l'UN, étant illimité, infini, ne peut être localisé. Il n'y a qu'un «DIEU» qui peut être localisé quelque part à l'intérieur ou à l'extérieur de l'univers !

Le point le plus important à comprendre à présent, c'est le concept «illimité- infini ». Essayons d'en saisir le sens, non pas en termes de largeur, longueur et hauteur, mais du point de vue dimensionnel.

L'UNIQUE REALITÉ qui existe c'est le TOUT, qui est indivis, illimité, infini et éternel, c'est-à-dire l'AHAD ! «ALLAH» est «AHAD» Duquel rien n'a été séparé, que cela soit sur le plan du macrocosme ou sur le plan du microcosme. Il n'est pas comparable, Il est Celui à qui rien n'est à Sa ressemblance !

Nous sommes enclins à penser à tort que cette existence unique est composée de plusieurs éléments car nous sommes conditionnés par nos cinq sens.

Si notre cerveau n'était pas prisonnier de nos cinq sens, il pourrait comprendre que tous les phénomènes perçus par nos moyens sensoriels ne sont que des signes, des échantillons parmi d'innombrables expériences dans le cosmos. S'il pouvait ensuite plonger dans une profonde méditation, il découvrirait ce que recèlent ces échantillons et s'il pouvait ensuite voyager vers une nouvelle dimension, dans les profondeurs de ces innombrables phénomènes inconnus ... alors il pourrait rencontrer le moi cosmique, l'ESSENCE cosmique, et pourrait même réaliser la non existence de son moi individuel. C'est le point le plus significatif de la question !

Quant au second point ...

ALLAH de MOHAMMED est «AHAD», signifiant l'UN, infini, illimité, indivis et dont les états sont valides sous tous les rapports et toutes les «DIMENSIONS». Alors, où, dans quelle dimension, et à quel point de départ pourrait un supposé autre être, en dehors de Son propre Étre, limiter ALLAH et se faire une place à lui-même ? Où est la place pour un second être, pour un DIEU, qui serait appelé à coexister avec ALLAH, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur d'ALLAH ?

Nous avons dit qu'ALLAH est illimité et infini ... Puisqu'il est illimité et infini, il est tout à fait impossible de Le considérer en un centre ou une origine quelconque ! Car pour définir un centre, cela suppose des limites de sorte que le point où les diamètres se rencontrent soit déterminé comme tel. Or ALLAH n'a pas de limites. Si une chose ne peut pas être mesurée ou limitée, elle ne peut donc pas avoir de centre, comme elle ne peut avoir de noyau ni de section intérieure ou extérieure !

C'est en fonction de notre perception du monde à travers nos cinq sens que nous assignons à chaque objet ses parties internes et externes, un secteur intérieur et extérieur. Mais il n'est pas raisonnable de penser à des intérieurs ou des extérieurs, au contenu et à la surface d'une chose si elle n'a pas de centre ! Ceci est explicité dans le verset suivant :

«Il est le Premier (Awwal) Il est le Dernier (Akhir), Il est l'Apparent (Dzahir) Il est le Caché (Bâtin) (Coran 57 : 3).

Cela signifie que tout ce que l'on connaît d'apparent et de caché, le début et la fin, tout est LUI ! Tous ces mots désignent en fait une seule chose. La distinction entre l'apparent et le caché n'existe pas réellement, ce ne sont pas deux choses séparées ! Appelez-Le comme vous voulez, l'Apparent ou le Caché, le Premier ou le Dernier, cela ne changera rien, ce sera toujours Lui que vous aurez désigné.

Peu importe le mot que nous utilisons, c'est toujours Lui que nous aurons qualifié. La distinction entre l'apparent et le caché est due à la capacité limitée de nos cinq sens. Nous désignons toute chose que nous pouvons voir par «apparent» et ce que nous ne pouvons pas voir par «caché» ! Cependant si nous avions par exemple six, sept ou jusqu'à douze organes sensoriels, alors notre idée de tous ces «apparents» et tous ces «cachés» changerait. Nous désignerons plutôt par «apparent» tout ce que nous appelons à présent «caché», et vice versa.

Puisqu'ALLAH est l'UN illimité, infini, Il transcende les limites de nos cinq sens et des concepts qui en découlent tels qu'externe et interne ... Peut-on imaginer le début d'un second être, au-delà de la limite (!) d'un  Être qui n'a pas de centre, ni d'intérieurs, ni d'extérieurs, ni d'apparents, ni de cachés, ni de débuts, ni de fins, qui est exempt de toutes ces conceptions ? bien sûr que non !

Tout compte fait, nous réalisons qu'en chaque point jamais perçu ou imaginé, il y a seulement ALLAH, l'UN qui existe, il n'y a que son propre MOI existant par Son ESSENCE (Dhat), par Ses propriétés et qualités ... Si l'on suppose la présence d'un second être autre qu'ALLAH, séparé d'ALLAH, on tombera dans l'erreur totale résultant d'une incapacité à la profonde méditation ! et on sombrera dans un état que la terminologie religieuse désigne par associationisme (shirk) !

Puisqu'ALLAH est AHAD, il ne peut être question de nul autre être que LUI. Il est exempt des directions et des dimensions qui supposeraient Sa fragmentation.

Le verset se poursuit ainsi, ALLAH est SAMAD : Le mot «SAMAD» est défini ainsi : qui n'a pas de lacune, qui est parfait, solide, imperméable, complet. En d'autres termes pur et absolu !

Comme nous le voyons, toutes ces expressions contribuent à éclairer davantage le nom AHAD.

Vient ensuite «LAM YALID», signifiant «IL N'A PAS ENGENDRE». ALLAH n'a jamais engendré un second être de Lui-même, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'existence d'un second être issu de l'existence d'ALLAH, car ALLAH estAHAD, Il est UN TOUT indivis, inséparable en éléments ou particules !

Il est illimité et infini ! Donc on ne peut pas s'attendre à ce qu'il engendre un second être que ce soit de l'intérieur ou de l'extérieur !

Puisqu'il est impossible de Le considérer sous forme de parties ou atomes, étant donné qu'Il est AHAD, il est également impossible qu'un second être soit issu de Lui !

Par conséquent, il n'est pas raisonnable de supposer la présence d'un second être issu d'ALLAH, qui soit engendré par Lui-même, fut-il avec les mêmes qualités !

Considérons à présent «LAM YULAD», signifiant : ALLAH n'a pas été engendré, c'est-à-dire qu'aucun être n'a donné l'existence à ALLAH !

Peut-on jamais imaginer qu'ALLAH provient d'une autre existence tout en étant AHAD, c'est-à-dire l'UN, illimité, infini, inséparable en parties !

Pour qu'Il puisse être engendré, cela suppose qu'ALLAH a des limites, qu'Il est soumis aux directions et dimensions de sorte qu'au-delà de ces limites, il puisse y avoir une seconde existence qui L'engendrerait !!!

Souvenez vous qu'ALLAH est AHAD, et être AHAD signifie être un TOUT sans limites sans fin, sans parties distinctes.

Par conséquent, l'idée d'une autre existence au-delà d'un point où l'on a mis fin à ALLAH est inconcevable, inacceptable et impossible.

C'est à notre connaissance ce que l'on doit entendre par «LAM YULAD».

En conclusion, ALLAH n'a ni été engendré par un autre être, ni engendré un autre être séparé de Lui.

Nous arrivons à présent à la fin du verset «LAM YAKUN LAHU KUFUWAN AHAD» : Nul n'est à même de L'égaler, Il n'a pas de pareil, il est l'UN. Au passage, nous noterons un autre verset : LAYSA KAMITHLIHI SHAY'UN (Coran 42 : 11) : rien n'est à Sa ressemblance, que cela soit sur le plan macrocosmique ou microcosmique.

Cependant nous ne devrions pas négliger un point important pour éviter toute mauvaise interprétation de la part de ceux qui ne sont pas familiarisés avec la question.

A certains endroits du Coran, nous retrouvons occasionnellement des expressions telles que : «notre dieu» ou «votre dieu», mais chacune d'elles est suivie de «dieu» est «ALLAH». Peut-on par là avancer qu'ALLAH est un dieu (ilah) ?

Non, ALLAH n'est jamais un dieu !

De telles assertions s'adressent particulièrement aux adorateurs d'un dieu. Ils sont avertis que : tout ce qu'ils pensent être un «dieu» n'existe pas du tout, et le seul être qui existe est ALLAH ! Le nôtre et «leur dieu», c'est juste le même et unique ALLAH et rien d'autre.

A travers ces versets, les gens sont invités à effacer les images de leur conjectural «dieu» et essayer de comprendre «ALLAH».

En lisant attentivement le Coran, on comprendra facilement que ces versets s'adressent aux non croyants, et particulièrement ceux qui adorent un «DIEU» afin qu'ils cessent leur croyance et ce convertissent vers celle d'ALLAH.

A présent réfléchissons un peu à cela : Pourrions-nous dire qu'ALLAH de MOHAMMED qui est présenté ici est le même que le DIEU auquel nous avions cru ou pas, mais dont le nom est tout de même ALLAH dans tous les cas ? Pourrions-nous utiliser le mot «DIEU» pour remplacer ALLAH de MOHAMMED ? Est-ce que le mot «DIEU» correspond à ALLAH de MOHAMMED et pourrait-on jamais concevoir l'idée d'une DIVINITÉ à Sa place ? est-ce raisonnable ?

La réalité, c'est que le Vrai Être qui ait jamais existé dans le passé, qui existe dans le présent, qui existera dans le future et demeurera éternellement, c'est seulement «WAJHAH» (Sa face) qui est «BAQI» (l'Unique et Éternel Être, Permanent à jamais).

La seule chose qui voile «WAJHAH» c'est le nom donné à une chose, car ce nom voile ensuite un attribut de Sa Face (Wajhah). Et pourtant l'agent derrière ces voiles et les qualités assignées à toutes choses ont leurs origines dans les noms d'ALLAH

Pour terminer, il conviendrait de savoir que le concept d'ALLAH n'implique nullement le concept d'un «DIEU» éloigné à une certaine distance de vous-mêmes que ce soit dans le Coran ou à travers Mohammed. Nous sommes plutôt invités à comprendre et à voir l'UNICITÉ de Celui qui est ILLIMITÉ, INFINI et qui n'existe que par SOI ...


A+ sûr : http://arlitto.forumprod.com/

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptyVen 17 Juil 2015 - 20:45

Nous voyons bien ici, qu'il s'agit d'un nom propre, celui du dieu de l'Islam, dont le nom est "Allâh" et non d'un titre pour dire "Dieu"

"Allâh", le seigneur de la Kaaba, préexistait au temps préislamique et était déjà adoré à la Mecque comme une divinité existante avant l'Islam !.

Le père de "Mahomet" qui ne connaissait pas l'islam puisque l'islam n'existait pas encore, et qu'il est mort avant la naissance de son fils, s'appelait, Abd'allâh = serviteur ou esclave d'"Allâh"


Histo :

Abd Allah ibn Abd al-Muttalib (v. 545 - 570) (en arabe ‘abd ’Allah signifie serviteur, esclave d'Allah), fils d’Abd al-Muttalib et frère d’Abû Tâlib, était le père de Mahomet. Il mourut avant la naissance de son fils et sa veuve, Amina, mourut en 577 quand l’enfant n’avait que six ans ; il fut élevé par son grand-père Abd al-Muttalib et son oncle Abû Tâlib.


A+ :000a1 : http://arlitto.forumprod.com/

.
Revenir en haut Aller en bas
lolivier
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2442
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/02/2011

Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptyVen 17 Juil 2015 - 21:37

Qui est "Allâh" ??? 316359454
Revenir en haut Aller en bas
Si Mansour
Exégète
Exégète
Si Mansour

Masculin Nombre de messages : 5468
Age : 56
Localisation : Algérie
Date d'inscription : 31/01/2011

Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 1:03

lolivier a écrit:
Qui est "Allâh" ??? 316359454
Cher lolivier,
Qu'est ce que dit Arlitto.. Je vous avoue n'avoir rien compris de ses intentions. En Islam Allah, dans son infinie singularité, est clairement dissemblable de tout ce que peut concevoir l'esprit humain. Le Créateur s’est attribué, et continuera de l'être éternellement, une unicité qui exclut en lui toute forme de pluralité, de duplicité ou d’hétérogénéité. Toute la difficulté que subit nos amis dans cette vision des choses se situe pleinement entre la transcendance et l'immanence divines. Les religions nous ont imposé la première vision au point que nous n'arrivons que rarement à imaginer la seconde.. Pourtant en matière d'immanence, tous les univers ne sont justement que l'expression des attributs divins tellement ils comportent en eux l'empreinte de leur créateur sur chaque fait et chaque parcelle, mais cela n’empêche point que la réalité de ses relations avec ses créatures que nous sommes se tient bien au-delà des qualités qui Lui sont attribuées. Les théologiens précisent justement que bien qu’Il soit Incomparable, Dieu se décrit Lui-même dans ses révélations, en utilisant des noms, qualités et attributs. L’une et l’autre c'est a dire l'Incomparabilité et la Similitude, sont indispensables pour sauvegarder le mystère absolu de Dieu, et réserver aussi, paradoxalement, la possibilité de Le connaître par Lui-même.

En Islam, le soufisme concerne ce fait de goûter cette dimension et cette profonde perception qui donnent tout son sens a la relation avec Dieu, ce qui lève le voile de ce mystère. En fait les soufis attirent notre attention, grâce a leur ferveur communicative, que la réalité du fait de penser que Dieu s'adonne a l'Amour ou se mette en colère convient pleinement a Dieu et a ses attributs divins et nous montrent par leurs expériences initiatiques avec un accent très fort l'intimité divine avec l'humain au point ou sa satisfaction ou sa colère se donnent tout simplement à voir et à entendre...
Revenir en haut Aller en bas
lolivier
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2442
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/02/2011

Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 1:21

Si Mansour a écrit:
Cher lolivier,
Qu'est ce que dit Arlitto.. Je vous avoue n'avoir rien compris de ses intentions.
Si Mansour, je te remercie énormément de me demander mon humble avis.
Ce qui m'a effrayé est la longueur du post.
Cela me fait si peur que je vais directement à la fin.
J'ai peur du travail que va m'imposer un post pareil.
Son intention ?
Je crois qu'il cherche a nous dire qu'il a la meilleure définition du monde pour "Dieu".
Il faudrait le rapprocher de Pmotmélés.
Ils ont certainement beaucoup de mots a partager.

Qui est "Allâh" ??? 2555641116
Revenir en haut Aller en bas
Si Mansour
Exégète
Exégète
Si Mansour

Masculin Nombre de messages : 5468
Age : 56
Localisation : Algérie
Date d'inscription : 31/01/2011

Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 1:31

lolivier a écrit:
Ce qui m'a effrayé est la longueur du post.
Cela me fait si peur que je vais directement à la fin.
Cher lolivier,
Donc pour le battre il me suffit d'écrire un post plus volumineux que le sien. J'allais justement m'y élancer mais tout compte fait, étant donnée sa faiblesse d'argumentation je pense que mes deux mots suffisent largement....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 9:02

lolivier a écrit:
Si Mansour a écrit:
Cher lolivier,
Qu'est ce que dit Arlitto.. Je vous avoue n'avoir rien compris de ses intentions.
Si Mansour, je te remercie énormément de me demander mon humble avis.
Ce qui m'a effrayé est la longueur du post.
Cela me fait si peur que je vais directement à la fin.
J'ai peur du travail que va m'imposer un post pareil.
Son intention ?
Je crois qu'il cherche a nous dire qu'il a la meilleure définition du monde pour "Dieu".
Il faudrait le rapprocher de Pmotmélés.
Ils ont certainement beaucoup de mots a partager.

Qui est "Allâh" ??? 2555641116

Salut,

Pas du tout, le premier message et celui d'un musulman qui explique que "Allâh" est le nom propre du dieu de l'Islam contrairement à cette fausse croyance qui consiste à dire que "Allâh" veut tout simplement dire Dieu.

Grave erreur, "Allâh" préexistait à la Kaaba avant la venue de l'Islam dont le grand-père de "Mahomet" Abd al Muttalib (gardien de la Kaaba ) était le gardien , il a appelé son fils, "le père de Mahomet" "Abd'Allâh" (nom théophore) qui signifie = serviteur d'Allâh .

D'où la question : qui est "Allâh" ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 9:10

'Dieu' en arabe est traduit 'ilah', pas 'Allah.'

si on veut traduire le mot "Dieu" en arabe , on va utiliser le mot "Ilâh" mais "Allah" est pour dire qu'il est un dieu unique qui n'admet pas de pluriel ni de féminin, de masculin .

L'arabe (dont le Coran) utilise le mot ilâh pour désigner un dieu quelconque et parfois Dieu dans le sens d'Allah. (Sinon pour dire le Dieu unique l'arabe utilise le mot Allah).

Allah = الله (alif ا, lam ل, lam ل, ha ه)
ilah = اله (alif ا, lam ل, ha ه)

Comment est-ce que nous savons ceci? Le Shahadah est un des cinq piliers d'Islam, et est récité par tous les Musulmans:
Arabe: أشهد أن لا إله إلاَّ الله و أشهد أن محمد رسول الله

tarduction : ašhadu ʾanla ilāha illal-Lāh, wa ʾašhadu ʾanna muḥammadan rasūlul-Lāh

Littéral: Il n'y a aucun dieu excepte Allah et Muhammad est le messager d'Allah.


Les Musulmans regardent le nom Allah comme un nom propre, par opposition à un nom commun descriptif applicable à toute divinité. Allah n'est pas le mot générique pour 'dieu' en arabe, mais le nom de la divinité d'Islam.


La croyance en Allah est la base fondamentale d'Islam, et quand l'Unité Divine est exprimée, le nom "Allah" doit être utilisé.


Différence entre ilah et Allah?

Le mot "Ilah" désigne un dieu quelconque. Par exemple, certaines personnes croient que leurs idoles sont des dieux. Ils sont leur ilah.

Sur la base de ces définitions, Allah est un ilah, aussi. (Allah est le ilah "dieu" des musulmans).

Quelle est la différence entre dieu, Dieu et Allah ?

Le mot arabe "ilah" est l'équivalent du mot français dieu. Tous deux signifient la chose ou l'entité qui est adorée. Le mot persan khouda, le mot latin deus et le mot turc tanrı ont une signification et des connotations semblables.

Dieu, avec un D majuscule, n'est pas un équivalent exact du terme  Allah, bien que nous l'employions pour des raisons pratiques dans ce livre. Il est plus proche de la conception islamique d'ilah.

En arabe, Allah est le nom personnel essentiel de Dieu et comporte tous Ses Noms  (al-Asma' al-Housna).

Le mot Dieu, tel qu'il est employé par les non-musulmans, contient diverses conceptions et connotations que les musulmans ne peuvent pas accepter. Puisque Allah est un Nom propre spécifique au Seul Être Suprême, nous disons Lâ ilâha illa Allah (il n'y a aucun dieu à part Allah) au lieu de Lâ Allâha illa Allah.

En disant Lâ ilâha illa Allah, les musulmans nient d'abord toutes les autres divinités [size=130]et ils affirment ensuite la Divinité de L'Un connu sous le Nom d'Allah.[/size]

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 9:12

une divinité lunaire parmi les 360 idoles de la kaaba pré islamique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 9:17

C'est un peu plus compliqué que cela..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 9:22

Les divinités de la Mecque

Quelles étaient les divinités les plus adorer à l'époque de Mahomet ?

Dans le hadith de Bukhari ( 64.48.7), il est rapporté, qu'en 630, lorsque Mahomet "conquit" La Mecque, il y avait encore dans de la Kaaba 360 idoles. ( représentant surement les 360 jours d'une année lunaire).

Les divinités les plus vénérées chez les Arabes, étaient constitué d'une triade de déesses

Qui est "Allâh" ??? 355px-3-Ghar%C4%81niq

Manat ( Al-Manat ) était une déesse de la mort et du destin. Principale divinité des tribus des Aws et des Hazrag, elle serait la plus ancienne du panthéon de l'Arabie. À l'origine, ce n 'était qu'un rocher. Son culte s'est ensuite répandu parmi de nombreuses tribus Arabes comme les Quraychites de La Mecque. (Les Arabes appelaient leurs enfants Abd Manât et Zayd Manât


Al-Lat (Notez la ressemblance de Al-Lah avec Al-Lah/ Allah ) était une déesse de la fécondité et de la féminité. Elle avait aussi sa statue dans la Kaaba et était représentée sous la forme d’une pierre cubique. Elle était vénérée par tous les Arabes, y compris la tribu de Mahomet des Qurayshites . Des enfants étaient prénommés Zayd-al-Lāt ou Taym-al-Lāt.

Al-Uzza était la déesse arabe préislamique de la fertilité ( du sex ). L'une des principales déesses de l'Arabie, qui dominait la triade, elle était la plus jeune des trois déesses. Son nom semble dériver de la racine arabe ʿZY et signifier " la puissante ". Son culte est lié à la planète Vénus, elle est identifiée à la divinité Inanna chez les Assyriens, Ishtar chez les Akkadiens et  Aphrodite chez les Grecques.

C’était la plus grande des idoles chez les Arabes,( voir les photos plus haut des temples qui lui étaient consacrés à Pétra) des enfants étaient prénommés Amat-ʿUzzayan (servante dʿUzzā) ou Abd al-ʿUzzā ( esclave d'Uzza). Notez la tradition païenne d'associer les noms d'enfants à des divinités. Comme le père de Mahomet qui  s'appelait "Abdallah" ( esclave d'Allah) et l'oncle paternel de Mahomet, qui était surnommé Abû Lahab mais son vrai nom était Abd Al-Uzza ( esclave d'Uzza) ! Ou encore la première femme de Mahomet qui s'appélait Khadîjah Bint Khuwaylid fille de Khuwailed bin Assad qui était fils de  Abd Al-`Uzzâ ! ( source islamophile )


Il est ici intéressant d'évoquer la descente aux enfers Al-Uzza (Inanna, Ishtar ). Al-Uzza décide de se rendre aux Enfers pour se rendre maîtresse des lieux, elle doit pour cela franchir les sept portes de l’enfer ! ( voir lien ) Tiens, tiens sept portes, cela rappelle un passage du Coran !

"Et l´Enfer sera sûrement leur lieu de rendez-vous à tous. Il a sept portes; et chaque porte en a sa part déterminée" (Coran 15.43-44 )



Sin le dieu lune

Le dieu-lune était appelé :

Aglibol à Palmyre en Syrie

Nanna ou Sîn à Ur en Irak

Et Houbal ( ou Hubal ) en Arabie.



Le "dieu" lunaire Houbal  a vraisemblablement était exporté vers l'Arabie en 552 av. J.-C par le roi de Babylone Nabonibe,  Nabonibe vecu 10 ans à Taima dans le Hedjaz arabique .

Nabonibe vouait un culte tout particulier à Sîn, le dieu-lune. Il fut restaurer le temple de ce dieu à Ur ainsi que reconstruire le temple de Sîn à Harran ( qu'il inaugurera en 539 ). Après sa conquête du nord de l'Arabie, il s'installe dans la province de Hedjaz .( Province où se trouvent justement La Mecque et Médine les deux villes du prophète de l'Islam ) On peut parier qu'il y construisit des Temples voué au dieu Lune, puisque Nabonibe était obsédé par cette divinité (mais les musulmans on détruit toute trace de Nabonibe en Arabie)

On trouve dans le Coran le nom mystérieux de Dhû-l-Qarnayn qui veut dire en Arabe « celui qui a deux cornes ». Les musulmans attribuent ce nom au roi Cyrus le grand, le fondateur de l'Empire perse, mais le Coran ne ferait-il pas plutôt allusion à Nabonibe !

Le dieu Sin ou Hubal apparaît comme une divinité qui préside à la naissance, ( ce qui explique la pierre noire dans une vulve de la Mecque, les musulmans fêteraient sans le savoir la naissance d'Allah )

Sin avait le titre  dans certaine région du monde ( comme a Ur )  de « Dieu des Dieux ». cette divinité a toujours été représenté par les cornes d'un taureau ou un croissant de lune.


Qui est "Allâh" ??? Embleme-dieu-lunaire-sin


Emblème du dieu lunaire Sin datant de 750 av JC ( source : http://arethuse1.free.fr/definition-images.php?mot=%20S%EEn )


Qui est "Allâh" ??? Ob_c7d5f7_makkah-royal-clock-hotel-abraj-al-bait-towers
Le Makkah royal clock hotel (Abraj Al Bait Towers) à la Mecque et son symbole païen

.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 10:01

La WT ne parle jamais de l'Islam, revois ta copie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 10:04

Retour au sujet


Contrairement à la croyance répandue, "Allâh" est bien le nom propre du dieu de l'Islam et ne veut pas dire, Dieu !.


Je vais laisser un expert répondre, il parle bien du nom "Allâh" et pas d'un titre ou d'une quelconque divinité.


Que signifie le nom d'Allah ?



Noureddine Aoussat revient sur les significations étymologiques du nom "Allah". Diplômé de l'université d'Aix-en-Provence, Nourredine Aoussat enseigne le marketing à Paris, et occupe la fonction d'imam lors de la grande prière du vendredi (Jumua'a). Son premier ouvrage "Au-delà des caricatures, le vrai visage du Prophète Muhammad " a été publié à 100.000 exemplaires.


Que signifie le terme « ALLAH » ?




La Chahada = "profession de foi islamique"

Allâh est bien un nom propre la Chahada «la profession de foi islamique en témoigne» !

Ach-hadou ana la Ilaha Illa Allah wa ach-hadou ana Mohamadene Rassoulou Lahi"
=
J'atteste qu'il n'y a pas de Dieu sauf Allah et j'atteste que Mohamed est son Messager


La "chahada" serait inutile et stupide si "Allâh" voulait dire tout simplement (Dieu), cela reviendrait à dire = il n'y a pas de Dieu, sauf Dieu...

.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 10:16

HS total en plus de te ridiculiser en écrivant et racontant n'importe quoi..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 10:27

Que veut dire Allah !?

D’après les linguistes de l'islam " Allah " n'est pas un nom, il se traduirais par

" Le-Dieu " Allah serait une contraction de " Al " ( le ) et de " illah " ( Dieu )

Al ( الـ ) = le
illah ( إله ) = dieu
Al-lah ( الله ) = le-Dieu

Pour d'autres linguistes, cette explication n'est pas valable et tiendrait de l'étymologie populaire.

Elle serait d'autant plus étonnante que l'apocope du "i" de "ʾillāh" est peu crédible car c'est la première voyelle du mot signifiant réellement « Dieu » . " Ēl " « Dieu » en Hebreux  ,
" Eli " « Dieu » en Araméen et " illah "  « Dieu » en Arabe, trois  langues sémitiques a l'origine . Ces linguistes avancent aussi le fait que les termes considérés sacrés sont souvent préservés par tabou.

Il y a eu une vingtaine d'avis différents parmi les grammairiens arabes anciens sur l'étymologie du mot Allāh, comme le rapporte Ibn Manzhûr (XIIIe siècle) dans le dictionnaire de référence Lisān ul-ʿArab. Ibn Manzhûr privilégie l'opinion selon laquelle le mot Allah  est composé de Al et de Ilāh.( " Lâh " comme le dieu lunaire Égyptien ,)

Iâh Divinité égyptienne
Qui est "Allâh" ??? 100px-Iah Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/I%C3%A2h


Osiris-Iah

Lien : http://www.flickriver.com/photos/jankunst/7976395153/

A statuette of the lunar god Osiris-Iah ("Osiris the Moon"). Originally an independent deity, Iah was later almost completely absorbed by the lunar god Khonsu. From the Late Period several statuettes of the compositie deity Osiris-Iah have come down to us.


Voyons ensemble ce que veut vraiment dire Allah  !

Une personne qui veut devenir musulman, doit obligatoirement réciter la Chahâda ( un témoignage de foi)

اشهد ان لآ اِلَـهَ اِلا الله وأشهد ان محمدا رسول الله (l'Arabe se lit de droite à gauche)

« Achhadou an lâ ilâha illa-llâh, wa ashadou ana muhammad rasûlu-llâh »

Les musulmans le traduise en français par :

"Je témoigne qu’il n’y a de Dieu qu'Allah et je témoigne que Mohamed est le messager d'Allah ".


D’après les traductions que nous donne les musulmans, si on traduit ce passage mot à mot cela nous donne

" je témoigne qu'il n'y a de Dieu que Le-Dieu ! ", on le vois ici  cela ne veut rien dire, mais traduit comme ceci "Je témoigne qu'il n'y a de Dieu que (le) dieu "Allâh",  cela prend tout son sens.

.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 10:32

Oh papy, t'as pas pris tes gouttes aujourd'hui ??? Qui est "Allâh" ??? 279563

J'espère qu'à ton âge, je ne serais pas aussi c..


Dernière édition par Arlitto le Sam 18 Juil 2015 - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 10:38

Le sujet est : Qui est "Allâh" ??? et pas qui sont les TJ ou leur Dieu !.

Alors garde la haine que tu as contre des TJ pour toi, ta haine ne trompe personne ici, elle se voit comme le nez au milieu d'un visage.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 10:48

.
Code:
 C'est plus reposant que ta propagande TJ qui se voudrait inspirée .

Je vais te confondre devant tout le monde ici, et démontrer aux intervenants qu'à part ta haine des TJ, "dont je ne fais pas partie," je ne suis pas TJ" tu mens, avec tes mensonges éhontés et teintés de ton abyssale ignorance.

Tu m'accuses de faire de la propagande TJ pour la WT en copié-collé..

Je te donne 10.000 euros si tu trouves un seul soi-disant "copié-collé" que j'ai posté sur ce sujet qui viendrait de la WT.


J'attends tes "preuves" avec grande impatience.. Qui est "Allâh" ??? 279563
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 10:54

Il n'y a pas un modo pour recadrer ce genre de personnage haineux qui dévie totalement du sujet initial ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 10:56

Allah dans le Coran

Dans le Coran Allah est mentionné bien plus de 2000 fois, mais bizarrement [size=120]on y trouve aussi le mot Illah[/size] "Dieu" ( mentionner une dizaine de fois seulement) Si donc Allah veut bien dire Dieu alors pourquoi avoir besoin de le différencier avec le mot Dieu ?



Coran 16.51 Allah dit : Ne prenez pas deux dieux . Il n´est qu´un Dieu unique. Donc, ne craignez que Moi.

"  وَقَالَ اللَّهُ لَا تَتَّخِذُوا إِلَٰهَيْنِ اثْنَيْنِ ۖ إِنَّمَا هُوَ إِلَٰهٌ وَاحِدٌ ۖ فَإِيَّايَ فَارْهَبُون"

"Wa Qāla Allāhu Lā Tattakhidhū 'Ilahayni Athnayni 'Innamā Huwa 'Ilahun Wāĥidun Fa'īyāya Fārhabūni"


Dans ce passage on constate bien qu'Allah est un nom " Allah dit" et que le vrai mot Arabe qui veut dire Dieu est Ilah et non Allah.



Dans la sourate 29, le nom de Allah est utilisé 24 fois alors que le mot "Dieu" ( Ilah) lui l'est  deux fois, il est intéressant de noter qu'il est seulement employé pour s'adresser aux Chrétiens et aux Juifs !

Coran 29.46 Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre ( juifs et Chrétiens ), sauf ceux d´entre eux qui sont injustes. Et dites: "Nous croyons en ce qu´on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu ( Ilahunā ) et votre Dieu ( 'Ilahukum ) est le même, et c'est à Lui que nous nous soumettons".



Pourquoi lorsque les musulmans du temps de Mahomet doivent s'adresser aux chrétiens, ils n'utilisent plus le mot "Allah " ???

Notez aussi que cette phase n'a pas de sens, c'est comme si quelqu’un disait notre Dieu est la même que le vôtre, mais c'est à notre Dieu et pas au vôtre qu'il faut être soumis ! ( si c'est le même pourquoi faire un choix différentiel)


Dans les exemples des trois prochains versets  le nom d'Allah n'apparait curieusement pas.

Coran 16.22 Votre Dieu ( 'Ilahukum ) est un Dieu ('Ilahun ) unique. Ceux qui ne croient pas en l´au-delà leurs cœurs nient (l'unicité d´Allah) et ils sont remplis d´orgueil.

Coran 43.84 c´est Lui qui est Dieu ('Ilahun ) dans le ciel et Dieu ('Ilahun ) sur terre; et c´est Lui le Sage, l´Omniscient !

Coran 18.110 Dis: "Je suis en fait un être humain comme vous. Il m´a été révélé que votre Dieu ( 'Ilahukum ) est un Dieu unique ('Ilahun) ! Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu´il fasse de bonnes actions et qu´il n´associe dans son adoration aucun à son Seigneur"


On constate encore que "Dieu" en arabe est "Illah" et qu'il est utilisé avec une nette différence du celui de Allah, ce dernier est bien un nom propre et il désigne une unité propre et unique aux Arabes. ( notez aussi cette manière qu'a le Coran de comparer leur dieu à un autre, en précisant "c'est Lui", c'est-à-dire c'est lui et pas un autre !

.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
l'intondable
Exégète
Exégète
l'intondable

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 70
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 11:07

Toutes ces investiguations haram montrent que dieu, celui des religions abrahamiques, est décrit de manière récurrent comme une ancienne déesse. Donc dieu était une femme. Je me demande pourquoi les croyants ont effectué un changement de sexe.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 11:17

Code:
Au fait, t'en prendre au nom "Allah" ... c'et pas haineux pour les musulmans ?
Traiter de "bête immonde", "prostituée" l'Eglise catholique c'est pas "haineux" ?

Non, c'est juste la vérité, et je mets au défi quiconque de me démontrer le contraire.

Je sais que personne ne le pourra ! CQFD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 11:21

De quel côté se trouve la haine, voyez par vous-même.


Le Coran, Al-Maidah 51. Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
l'intondable

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 70
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 11:23

ptolemee a écrit:
l'intondable a écrit:
Toutes ces investiguations haram montrent que dieu, celui des religions abrahamiques, est décrit de manière récurrent comme une ancienne déesse. Donc dieu était une femme. Je me demande pourquoi les croyants ont effectué un changement de sexe.
peux-tu préciser ? Au fait, pourquoi Dieu serait "sexué" ?
Dieu était sexué lorsque dans les anciens cultes, il était qualifié de déesse. "déesse" est sexué, n'est-ce pas?

Sinon, pour préciser, tu disais:
Citation :
Rappellons aussi l' "Ashera" (Astarté, Ishtar) de YHWH, "reine des cieux", donc en matiere de déesses ... çà va pour Jehovah.
J'en comprenais que Jehovah était une déesse. Si on ajoute à cela que Al-lat (ou comme tu écrivais Al-lah) était aussi une déesse, ce sont 2 pistes indiquant le sexe féminin de ce qu'était initialement dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 11:26

Pourquoi Allah ordonne de combattre Juifs et Chrétiens ?

Si "Allâh était le même dieu que celui des Juifs et des Chrétiens pour demande-t-il de les combattre ???

Pourquoi ne demande-t-il pas plutôt un retour vers lui s'il est le même dieu au lieu de vouloir les éliminés ???


Réponse : tout simplement parce que "Allâh, le seigneur de la Kaaba" n'a rien à voir avec le  Dieu des Juifs et des Chrétiens, et que c'est pour ça qu'il veut les combattre, "les tuer".

Les Juifs et les Chrétiens de l'époque de "Mahomet" avaient parfaitement compris que le Ilâ (dieu) de la Kaaba préislamique du nom propre "d'Allâh" qu'ils devaient sûrement connaître vu le culte idolâtre autour de la Kaaba avant l'avènement de l'Islam de 'Mahomet", n'était pas le vrai Dieu.

Les Juifs et les Chrétiens de l'époque de "Mahomet" se moquaient de lui parce qu'ils connaissaient bien leur idoles "360" dont "Allâh" était le plus grand, d'où l'incantation : "Allâh ou Akbar" = "Allâh" (et non Dieu) est le plus grand !!.

Alors, la question se pose ... Plus GRAND que "qui" quel dieu ???


Je pense que peu de musulmans oseront m'apporter la contradiction, car les faits sont les faits !.


Allah ordonne aux musulmans de combattre les Juifs et les Chrétiens par ces mots :

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’ Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés.» (Coran, 9:29).

Allah explique ensuite pourquoi ils doivent être combattus :

« Les Juifs disent : « Uzayr est fils d’Allah » et les Chrétiens disent : « Le Christ est fils d’Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse! Comment s’écartent-ils (de la vérité)? » Coran, 9:30)

C’est donc à cause du « shirk » (associationnisme) que les musulmans doivent combattre les Juifs et les Chrétiens. Dans l’islam, l’associationnisme est le plus grand péché et Allah ne le pardonnera pas, si la personne ne s’en repent pas sur terre.

Tant que les Chrétiens professeront que Jésus-Christ est le fils de Dieu, les musulmans ont pour ordre de les combattre.

.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 11:34

Seulement voilà, aucun chrétien au monde n'a dit ou inventé que Jésus était le Fils Unique de Dieu, non, aucun, c'est Jésus lui-même, et de sa propre bouche qu'il l'a affirmé !

Paroles prononcées par Jésus lui-même qu'aucun musulman, quel qu'il soit, ne peut dénigrer, ou démontrer que ces mots n'ont pas été prononcées de la bouche de Jésus.

Aucun "savant" musulman au monde, aucun musulman, aussi intelligent soit-il, n'a pu à ce jour démontrer que ces paroles de Jésus n'ont pas été prononcées par lui, ou ont été falsifiées, ou ont été ajoutées et/ou, etc. Aucun musulman au monde depuis que l'Islam existe, c-à-d depuis plus de 1300 ans. CQFD !!


Paroles prononcées par la propre bouche de Jésus lui-même :

Jean 3:16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. 17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.…
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 11:40

Apprend à lire, ou vu ton âge, mets une paire de lunettes :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 11:42

Jésus est-il le Fils de Dieu ? / Reponse du Docteur Zakir Naik





Maintenant, la vérité sur ce qu'a réellement dit Jésus de lui-même, ce qu'aucun savant musulman ou autre ne peut nier !.



Jean 17: 4 Je t'ai glorifié sur la terre, j'ai achevé l'oeuvre que tu m'as donnée à faire. 5 Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde fût.

Jean 8:58 Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis.

Jean 17:1 Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l'heure est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,

N.T.

Colossiens 1:15-17 Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.…


1 Pierre 1:21 qui par lui croyez en Dieu, lequel l'a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu.


Bible A.T.

Proverbes 8:23 J'ai été établie depuis l'éternité, Dès le commencement, avant l'origine de la terre.

Proverbes 8:22-31 L'Éternel m'a créée la première de ses œuvres, Avant ses œuvres les plus anciennes.…

.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 11:46

No comment ! Qui est "Allâh" ??? Icon_rol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 11:52

L’invention d’Allah
par Bernard Raquin

Invention d’Allah, légendes coraniques et versets sataniques

L’invention d’Allah

Les plus anciens manuscrits du Coran indiquent que la division en sourates n’était que partiellement réalisée au huitième siècle. Il est rédigé en vers, dans le style de la poésie perse des devins, « dans un système graphique en langue talmudique ».

Sourate vient de sûrtâ, mot chrétien syrien, signifiant récitation.

Le mot coran est araméen : qariyun, lecture de textes durant le service religieux. C’est dans ce sens qu’il est utilisé dans le Coran, et non dans le sens de « verset », qu’il prend par la suite.

Le nom medina (Médine) est araméen et signifie district, province, avec son ensemble de villages.  L’orthographe même est incertaine : Bakri, Yaqût, Yatrab, Athrib, Athârib, Yathrib.

« Est-ce de nom de la région dont fait partie la ville ? la ville elle-même ? le nom d’un endroit particulier de son territoire ? Il y a plusieurs opinions là-dessus. » se demandait-on à la fin du VIIIe siècle.

La vraie Yatrib (Médine) se situait au nord, vers la Syrie, au pays de Madian, là où le roi mésopotamien Nabonide fit reconstruire, près de Harran, le temple du dieu Lune, dont Allah est l’un des jumeaux.

La Mecque est un nom syrien, qui signifie, en araméen, ville basse, désignant à l’origine la ville basse de Madian ou de Damas, où sont nés le Coran et l’islam. Aujourd’hui l’opinion la plus répandue chez les chercheurs est que La Mecque, en Arabie, n’existait pas à l’époque, puisque nulle ville ne peut naître dans un désert sans eau. Des fouilles le démontreraient en quelques jours.

Allah était en cours d’invention depuis des siècles lorsque l’islam (judaïsme ismaélite) apparut au cinquième siècle. C’était déjà le nom du Dieu unique des Arabes chrétiens.

Allah vient de la divinité sumérienne Lilîtu, évoluant en Lilith, puis en Al-ilat, mais aussi de El, Dieu, en akkadien Ilu. On trouve aussi en araméen ‘alah, être terrifié.

Le nom Allah a été masculinisé à partir de al-ilat (déesse) devenu al ilah (dieu). Allah s’écrivait al ihal, car la langue arabe n’avait pas alors la chadda, redoublement de la consonne, pour écrire Allah. De nombreuses formes préfigurèrent ce nom : eloah, alah, elâhon, elah, ilan, allaho, ilahân, il, el…

Rappelons qu’il existait des dizaines de milliers de lectures possibles des dizaines de corans en circulation, chaque tribu fabriquant le sien.

En outre, les spécialistes sont affirmatifs : la langue arabe n’a pas pu naître du dialecte hédjazien (oasis de Taïf près de La Mecque). Les divers corans n’ont pu être traduits en arabe qu’après le IXe siècle. Et la prononciation de l'écriture arabe commença à être standardisée seulement à partir du dixième siècle.


La Kaaba (le cube) est une présentation très ancienne de la déesse-mère Cybèle. Un autre sens de Kaaba dérive de ka’ib, vierge, ou sein d’une vierge. Les divinités « vierges » n’étaient pas d’innocentes jeunes filles, mais de redoutables célibataires.

Ironie du sort, ou vengeance des dieux farceurs : La Mecque proclame la grande déesse-mère. La couleur verte de l’islam vient de la déesse égyptienne Naphté, couleur des eaux vitales, et surtout d’Osiris, couleur de la résurrection. A Rome, Cybèle était vêtue de vert.

On retrouve le langage habituel des symboles religieux : la météorite noire, boursouflée lors de son entrée dans l’atmosphère, représente le visage masqué de la déesse. On l’habille d’un drap vert, puisque le ciel ouvre ses vannes pour verdir la terre. Cette pierre noire est attestée en Syrie.

Ce sont sans doute les Perses, et non les rabbins, qui mirent en forme ce culte fétichiste. Cela explique pourquoi le Coran présente tant de superstitions disparates et vieillottes. Il s’agit d’une tragédie théologique, dans la mesure où un culte entièrement féminin a été transformé en culte entièrement masculin, provoquant des explosions de violence sporadiques.

Jamais un prophète n’aurait commis un tel contresens, soumettant la Grande Déesse au dieu des enfers, dans un nouvel avatar du culte du veau d’or. Car Cybèle était aussi nommée Kaebhbon : celle qui met les hommes en fureur.

Comme, aussi, les désorientations entraînées par les changements de l’orientation de la prière et de l’ensevelissement des morts, rituels hésitants entre le soleil levant, Sichem, Jérusalem puis La Mecque, à cause de cette géographie palestinienne et syrienne décalée de force vers le désert arabe.

La météorite de la Kaaba est censée porter l’empreinte du « pied d’Abraham », idée tirée de L’histoire de Joseph le Charpentier (avant le IVe siècle). « L’espace d’une empreinte de pied dans la maison de mon Père vaut plus que toutes les richesses de ce monde. »

D’après l’Histoire ecclésiastique, on voyait « les vestiges sacrés des pieds imprimés en terre, au lieu où Jésus s’éleva au ciel, depuis le mont des Oliviers. »

Idée reprise par les musulmans, qui prétendent que Mahomet est monté au ciel depuis Jérusalem.


Superstition moyenâgeuse : les djinns.

Les djinns sont des sortes de farfadets, cités sans cesse. « Il m’a été révélé qu’un groupe de djinns écoutèrent (le Coran) et dirent : « Nous avons entendu une prédication étonnante, guidant à la rectitude. Alors nous y avons cru et nous nous sommes engagés à n’associer personne à notre seigneur. » (Cr 72)

Ils peuvent « posséder » les gens, même votre meilleur ami. Si on se met nu devant eux, on peut éveiller leurs désirs. Heureusement, ils sont rarement homosexuels.

D’ailleurs, la reine de Saaba était née d’un père humain et d’une femelle djinn. Parfois il se déguise en mari, et ce n’est qu’après l’acte sexuel que la femme réalise qu’elle a été trompée. Si une femme se refuse à son mari, c’est qu’un djinn a pris son esprit. Ou le djinn rend le patron mécontent, déclenchant un injuste licenciement. « Allah fit descendre sur vous de l’eau pour vous purifier, pour écarter de vous la souillure du démon. » (Cr 8,11) Heureusement, les djinns ne sont pas forts en science et ne savent pas lire.

Mais il faut aussi se méfier des ogres (ghwal), mâles ou femelles, qui avalent les voyageurs, et d’autres espèces de djinns, les ifrits et les mârids.

Certains peuvent devenir des chiens ou des serpents. Heureusement on peut détruire cette vermine en leur jetant des étoiles, depuis le ciel. Ils sont souvent au service des sorcières, si bien que la vie quotidienne est un enfer, car à la moindre occasion il faut lancer des incantations, se purifier en passant une pierre ou les mains sur son corps, lancer de l’eau, du sel, accomplir des rituels.  Les islamistes souffrent de TOC (troubles obsessionnels compulsifs), ce qui explique leur violence et leur démence.

Ces êtres intermédiaires remplacent les divinités secondaires ; certaines sont persécutrices, d’autres consolatrices ; certaines interviennent pour les naissances, d’autres sont liées au monde de la boucherie. Univers magique, ensorcelé, qu’on trouve du vaudou à l’hindouisme, en passant par le bouddhisme, et dans toutes les religions : la pensée magique est une étape obligée de la spiritualité. Et la religion est la maladie infantile de la spiritualité.

Les compagnons de Mahomet sont vénérés comme des demi-dieux. C’est ainsi, notre cerveau exige des intermédiaires. Le monothéisme absolu est structurellement impossible. Le Dieu unique rejette le culte du Dieu unique. D’où, difficulté de garder son statut d’ange, de saint, de démon.

Notre besoin irrépressible de prêter des miracles aux personnes extraordinaires, puis de les diviniser, provient de notre vieux mécanisme de la peur amoureuse (Lire Ne plus se laisser manipuler), pour se soumettre à qui détient des pouvoirs physiques ou psychiques. Il s’agit de soumission animale, pour craindre et honorer le chef qui peut nous faire souffrir, et dont dépend sa propre survie. Dans l’idolâtrie, nous servons de piédestal aux autres. Nous fabriquons des héros, pour nous approprier leurs vertus.

Sans vouloir choquer, le fait de baiser les pieds des puissants, de leur lécher la main, c’est ce que font les chiens. Que les potentats archaïques l’exigent, soit. Mais Dieu ?

Cependant, dans l’islam, la prosternation, venant de Mésopotamie, a été accentuée par la troisième vague des rédacteurs du Coran, les zoroastriens (après les judaïsants et les chrétiens arianistes).

La relation de maître à disciple, chez les soufis, est inspirée par l’Asie : en Inde, en Chine, au Japon, l’élève sert de domestique à son maître. Homme à tout faire, dame de compagnie, il gagne sa place parmi les favoris pour accéder au premier cercle, avec l’espoir de fonder un jour sa propre cour.

Cette transmission du savoir peut être efficace. Mais parfois on n’assiste qu’à l’antique spectacle des singes soumis charmant le grand singe, dans l’attente d’une friandise, rêvant d’obtenir l’auréole du maître et son bâton de maréchal. "La main que tu ne peux pas couper, embrasse-la" dit un proverbe arabe.


Contes de fées préislamiques

La religion celte et orientale, dévalorisée en mythologie, a servi de creuset aux contes de fée européens. Les dolmens sont devenus des roches aux fées ; les divinités infernales et les sages-femmes ont mué en sorcières ; les rites des autres religions se sont transformés en messes noires.

Les déesses sont devenues des fées penchées sur les berceaux, les déesses-mères des marâtres, des madones, des dames blanches ; le Malin est devenu un loup ou un renard, les êtres hybrides des loups-garous et des zombis ; l’adoration de la lune est devenue pratique démoniaque. Et les grands prêtres des religions antiques sont devenus au mieux des Mages et des enchanteurs, au pire des illusionnistes et des sorciers.

Les dieux des autres peuples évoluent en patriarches, anges, saints ; les dieux rejetés deviennent des démons : Moloch est transformé en monstre, Baal Zebul (prince dieu) devient Belzébuth le démon, Bel Phéor, déesse de la fécondité, devient Belphégor, Seth devient Satan...

Le Coran a connu un phénomène inverse : ce sont les contes de fée préislamiques qui ont servi de creuset à la religion musulmane.

A un stade archaïque de la conception des maladies mentales, on leur attribuait une origine démoniaque. Psychiatrie et psychothérapie ont vidé les entrailles de la terre, et le monde invisible, de nombreux habitants.

Après six siècles, le Coran (le livre en tant qu’objet), une fois écrit, occupa la place d’idole, laissée vacante : il faut le mettre au-dessus des autres livres, il ne faut pas que des non-musulmans le touchent...

Les sourates sont utilisées comme des formules magiques, accompagnant les niaiseries de la superstition populaire.

Une part du succès de l’islam, en dehors de la violence qui hébète les méchants, s’explique par ses formules infantiles, ses répétitions destinées à provoquer illusions et hallucinations.

Et puis, pour une fois qu’un livre religieux ne nous demande aucun effort spirituel… La foi n’est rien, les œuvres sont tout. Car la croyance (exigée par le Coran) ne pèse rien en comparaison des œuvres (demandées par l’Évangile).

Bien sûr, certains musulmans n’ont pas attendu l’obligation pour être généreux. Bien avant l'islam, cela existait. Chaque réflexion ramène à Dieu : qu’a gagné le monde avec ces pseudo-monothéismes ? Qu’a gagné Dieu avec le Coran ? Si on se demande en revanche ce qu'y a gagné le Diable...

On voit surtout ce qu’y ont gagné les puissants :
 
« L’aumône est un rituel qui a valeur de tribut que le vassal paie rituellement à son Seigneur, et par lequel il signe aussi son état de servitude. De même, la prière quotidienne, les récitations coraniques, le jeûne et le pèlerinage, avec le sacrifice sanglant qui l’accompagne, sont autant de procédés cultuels qui participent de ce renouvellement périodique du pacte de vassalité. » (Monder Sfar)

Le Coran, écrit par les riches vainqueurs, s’adresse aux riches, dans la communauté des inégaux. Les pauvres doivent accepter le destin qu’Allah a scellé pour eux.

Il y a « ceux qui sont serviteurs, et ceux qui sont en-dessous de cela. » (Cr 7,168).

Même parmi les djinns « se trouvent ceux qui sont serviteurs, et ceux qui sont en-dessous de cela. » (Cr 72,11)

« Les hommes sont un degré au-dessus des femmes. » (Cr 2,228)  

Ainsi les garçons ont le double d’héritage et le droit de battre leur femme. (2, 282 - 4,11 et 4,34)  Cette idée de la valeur d’une femme, moitié de celle d’un homme, vient du Lévitique (Lév. 27).

(Aujourd'hui il existe encore plusieurs dizaines de millions d'esclaves dans les pays arabes et musulmans, surtout en Afrique. L'islam a commencé la traite des Noirs et la traite des Blancs dès avant le huitième siècle. Une des motivations des Croissantades est de réduire les autres en esclaves et en prostituées, et ce sont des prescriptions coraniques).

Dans le Coran tout est écrit dans le ciel, avant la naissance. C’est une idée reprise des thèmes sumériens des millénaires plus tôt, et du Talmud des Pharisiens : « Lorsque Dieu crée son esclave pour le paradis, ses actions seront méritoires jusqu’au moment de sa mort, ensuite il entrera au paradis ; lorsque Dieu crée quelqu’un pour le feu du châtiment, ses actions sont mauvaises, ensuite il ira en enfer. »

La superstition de la prédestination autorise toutes les exactions, et dispense de la conscience pour qui le veut.

Dans la pensée archaïque et magique, tout malheur venait d’un ennemi. Le monde était le terrain de jeu des dieux, s’exprimant par des centaines de symboles en mouvement, qu’il fallait déchiffrer.

Plus tard, ce furent les « démons » qui firent haïr, tuer, voler. Aujourd’hui on interroge l’inconscient...

Un voleur musulman évoque le destin pour justifier son geste. Cela explique l’idée stupide de couper la main, comme si celle-ci avait été téléguidée par Allah qui avait programmé le vol. Plus que toute autre théorie, la prédestination illustre l’absence de Dieu dans le Coran.

De tous les blasphèmes, l’esclavage et la lapidation sont, avec la prédestination, les plus sordides. On ne trouvera nulle part un mystique prônant ces satanismes.

C’est d’ailleurs ce qui menace l’islam : plus le temps passe, moins la psychologie collective admettra qu’Allah puisse provoquer les maléfices de certains humains. Même Mahomet et Allah sont mortels. L’idée que Dieu thésaurise les péchés pour l’inquisition du Jugement est dépassée. Même l’enfer se démode, laissant place au purgatoire, dont la durée est de plus en plus réduite. D’où de nombreuses tentatives des musulmans pour christianiser ou bouddhéiser l’islam, en faisant d’Allah un dieu d’amour, suivant le chemin tracé par les Zoroastriens, les bouddhistes, les hindouistes, les Égyptiens et les Juifs.


Les trois filles d’Allah et les versets « sataniques ».

Dans la légende coranique, Mahomet aurait d’abord accepté l’intercession des divinités secondaires, avant de se rétracter.
Allah revendique de faux versets :
« Nous avons établi des démons parmi les humains et les djinns, qui s’inspirent des paroles ornées, fallacieusement. Si Allah avait voulu, ils ne l’auraient pas fait. » (6,112)

Il confirme, et pas seulement dans ces versets, qu’il autorise des divinités secondaires à intercéder : « Celle qui a la charge d’intercéder auprès de lui, (n’en a autorité) qu’avec sa permission. Allah sait ce qu’elles ont entre leurs mains, et ce qui est derrière elles, et elles n’embrassent de sa science que ce qu’il veut. » (Cr 2,255)

Cette affaire des versets sataniques, reprise par les théologiens musulmans, est un chiffon rouge pour détourner l’attention de propos bien plus diaboliques. Par exemple « Ils seront tués ou crucifiés, ou bien leur main droite et leur pied gauche seront coupés. » (Cr 5,33) « Tranchez les mains du voleur et de la voleuse. » (5,38) « Vie pour vie, œil pour œil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. » (5,45)

La loi du talion en vigueur voilà six mille ans, a été abolie par Akhenaton, Bouddha, Zoroastre et Jésus. C’est une idée biblique et coranique, blasphématoire, puisqu’il s’agit de tuer un innocent. Prétendre, pour compenser une victime, en fabriquer une autre, est satanique. Oui, j’aurais aimé qu’un prophète entende Dieu lui dire : « Tous les êtres humains naissent et demeurent libres et égaux en droit ».

Allah possède une centaine de « beaux noms ». Un poème datant du XIIe siècle avant J.C. octroie au dieu babylonien Mardouk une cinquantaine de noms, issus des divinités vaincues et assimilées. La plupart de ces noms désigneront Allah.

Les trois filles d’Allah sont l’évolution des épouses de Nergal, dieu des enfers, devenues dans le Coran les déesses des « versets sataniques ».

Ces trois épouses de Nergal deviennent ensuite les trois filles d’Allah, qui était une divinité féminine. Il s’est aussi mélangé au dieu Lune.

Les trois déesses du Coran :

- Al-Uzza : est une ogresse mangeuse d’hommes, divinité guerrière. Elle peut guérir la fièvre, les saignements envoyés par les démons. Déesse de la fécondité, de la puissance.  

- Manât : porte une épée, ou un stylet. Elle agite les djinns (sortes de farfadets considérés comme réels dans le Coran), qui peuvent alors tuer à la faveur de la nuit. Déesse du destin, elle décide de l’heure de la mort. A Sumer, sous le nom de Mammitu, elle était vénérée sous l’aspect d’une… pierre, que l’on retrouvera à la Kaaba.

- Al-lat : sur le temple de sa jumelle Isis/Athéna/Aphrodite, dans le delta du Nil, on trouve sa profession de foi : « Je suis tout ce qui a été, tout ce qui est, et tout ce qui sera ». Elle évolue vers le statut de fille et d’épouse, et de mère des dieux.
Le mouvement psychologique qui consiste à avoir de nombreux dieux, puis un chef des dieux, puis un dieu unique, est universel. Hindous, Celtes, Amérindiens, Africains, avaient depuis longtemps conclu au dieu unique, sans avoir besoin de ces méchants prophètes.

La présence de ces trois divinités, très improbable dans la vallée de La Mecque, est en revanche certaine en Syrie.

Évidemment, elles ne cohabitent pas dans le même sanctuaire. Dans la logique religieuse il peut exister, au mieux, un minuscule sanctuaire à La Mecque, ou plutôt à l’oasis de Taïf, à côté de cette vallée stérile : un sanctuaire chrétien, Nergal devenu Hubal, et Cybèle en train d’être assimilée par Allah par l’intermédiaire de ses filles.

Peut-être une statue de Marie, et une croix, symbole qui datait de moins de trois siècles chez les chrétiens, mais de plusieurs millénaires chez les Égyptiens.

On est loin des trois cent soixante idoles dont parlent les légendistes. L’idée que chacun apportait son idole dans le temple est nécessairement tardive, car ce serait un blasphème de les entasser comme au bazar. Il s’agit d’une aberration psychologique, d’autant qu’elles sont dangereuses.

Beaucoup d’Arabes croyaient que le Messie Jésus était fils d’Allah (dieu des Chrétiens arabes à l'époque), et en vinrent à contester le statut divin de ses trois filles, puis à contester leur existence. Le Coran finit par leur concéder un statut divin, avant de renier ces versets en les déclarant sataniques.

En revanche les rédacteurs du Coran ne firent rien pour déclarer sataniques les nombreux versets appelant à frapper les femmes, les enfermer jusqu’à ce qu’elles meurent de faim, les appels aux meurtres, au pillage, à la lapidation et à l’esclavage.

Une religion qui maltraite les femmes ne vient pas de Dieu. Quand la femme est libre, Dieu s’épanouit.
Comme elles sont cruelles, ces « paroles de Dieu », qui oblige à voir sa mère ou sa sœur humiliée et frappée, elle, la douce et belle, l’aimante, la consolatrice, elle seule qui mérite les beaux noms d’Allah. Comme elle est difficile, l’exigence coranique qui apprend à mépriser la femme ; à transformer la mère, divinité de notre enfance, en créature inférieure, attendant de peupler l’enfer…

Voilà ce que disait Manou, il y a quatre mille ans, en Inde : « Là où les femmes sont honorées, les dieux sont contents. Là où elles ne le sont pas, les sacrifices sont stériles. » (Loi III. 56)

.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
l'intondable
Exégète
Exégète
l'intondable

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 70
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 12:02

ptolemee a écrit:

Sûr que ca doit être "haineux" de rappeller çà !
Je me garde de porter un jugement sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
lolivier
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2442
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/02/2011

Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 13:20

ahahahahaha

Qui est "Allâh" ??? 0048
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 13:22

Arlitto a écrit:
Jésus est-il le Fils de Dieu ? / Reponse du Docteur Zakir Naik




Il me suffit de voir le nom de cet imposteur, ce manipulateur, ce sous-produit de l'islam, pour ne pas regarder la vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
Si Mansour
Exégète
Exégète
Si Mansour

Masculin Nombre de messages : 5468
Age : 56
Localisation : Algérie
Date d'inscription : 31/01/2011

Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 20:20

jayrâm a écrit:
Il me suffit de voir le nom de cet imposteur, ce manipulateur, ce sous-produit de l'islam, pour ne pas regarder la vidéo.
Cher Jayram,
Je comprend toute votre douleur.. Cet érudit islamique a attiré beaucoup de monde a l'Islam. Le Prix International du Noble Coran de Dubaï avait nommé le Docteur Zakir Naik d’Inde personnalité Islamique de l’année 2013. Il vient tout juste après le Cheikh Ahmad Al Tayeb, grand imam d’Al Azhar, qui avait été nommé en premier, personnalité islamique de l’année. Ce savant a été pour beaucoup dans le fait de démontrer que le prophète Mohamed, paix et salut sur lui, a été clairement prophétisé dans les écritures Hindoues..

Il a fait couler votre bateau d'illusion et vous avez donc tous les droits de le haïr..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 22:39

Je vous ai déjà démontré le mensonge, et la manipulation de cette personne ici même, il y a déjà pas mal de temps, textes à l'appui, je ne vais pas recommencer, et vous aviez abandonné faute d'arguments, mais vous pouvez aisément retrouver le fil, je n'ai pas envie de recommencer. Je veux croire que tous les musulmans n'encensent pas ce triste individu intégriste.

Ce que les textes hindous disent c'est que l'islam est une religion démoniaque, inspirée, certes, mais par un démon, c'est écrit noir sur blanc, et vous le savez très bien.

D'autre part, un islam qui aurait besoin de chercher des preuves de sa véracité dans des textes païens et polythéistes, c'est le comble !!! Ce serait pour les musulmans reconnaître l'hindouisme. Qui est "Allâh" ??? 279563  Est-ce qu'au moins vous vous rendez compte du ridicule et du piège dans lequel vous tombez ? Qui est "Allâh" ??? 717651 je ne pense pas.
Revenir en haut Aller en bas
Si Mansour
Exégète
Exégète
Si Mansour

Masculin Nombre de messages : 5468
Age : 56
Localisation : Algérie
Date d'inscription : 31/01/2011

Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptySam 18 Juil 2015 - 23:53

jayrâm a écrit:
Je vous ai déjà démontré le mensonge, et la manipulation de cette personne ici même, il y a déjà pas mal de temps, textes à l'appui
Cher Jayram,
Je pense que vous n'aviez rien démontré ou prouvé du tout. Je me rappelle surtout que vous vous êtes seulement violemment opposé a un grand érudit en l’occurrence le Dr Ved Parkash Upaddhayaya qui indiquait qu'une personne dont le nom même signifie "Le Loué" devait venir a la fin des temps selon les vedas. Vous aviez, et je vous comprend, perdu beaucoup de temps dans des insultes intempestives et vous revenez encore a la rescousse.. Il disait que le mot arabe Mohammed signifie "Le Loué" et que par conséquent, "Narashangsa" tel qu'il le présentait et "Mohammed" sont tout simplement synonymes. Il nous a rappelé avec force que selon la croyance Hindoue, le monde Hindou attend toujours le guide et le chef de file", du nom de Kalki Avatar. L'Avatar qui va apparaître dans le futur, sera le dernier avatar et sera béni pour toute l'humanité en tuant le mal.

Il n’avançait pas tout cela gratuitement car malheureusement pour vous il rapportait en guise d'argumentation qu'il existe plusieurs indications et spécificités qui ont été prédites et mentionnées sur l'Avatar. Et absolument toutes ces indications correspondent clairement au Prophète Mohammed, paix et salut sur lui. Ensuite ou auriez vous vu l'islam ayant besoin de chercher des preuves de sa véracité dans des textes païens et polythéistes. Vous vouliez seulement stimuler votre position. Bien au contraire tout cela ne relève que de l'étude de l'histoire des révélations et des cultures anciennes. Les vedas comme tout autre religion prophétisent sur le monde à venir et justement la vérité est disséminée dans plus ou moins toutes les religions, que ce soit le Bouddhisme, l'Hindouisme, le Judaïsme, le Christianisme ou l'Islam. On n'y peut absolument rien..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptyDim 19 Juil 2015 - 8:50

jayrâm a écrit:
Arlitto a écrit:
Jésus est-il le Fils de Dieu ? / Reponse du Docteur Zakir Naik




Il me suffit de voir le nom de cet imposteur, ce manipulateur, ce sous-produit de l'islam, pour ne pas regarder la vidéo.

Le sujet initial n'est pas de juger cet homme, ni de savoir qui il est, mais de savoir : Qui est "Allâh" ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? EmptyDim 19 Juil 2015 - 8:55

Si Mansour a écrit:
jayrâm a écrit:
Je vous ai déjà démontré le mensonge, et la manipulation de cette personne ici même, il y a déjà pas mal de temps, textes à l'appui
Cher Jayram,
Je pense que vous n'aviez rien démontré ou prouvé du tout. Je me rappelle surtout que vous vous êtes seulement violemment opposé a un grand érudit en l’occurrence le Dr Ved Parkash Upaddhayaya qui indiquait qu'une personne dont le nom même signifie "Le Loué" devait venir a la fin des temps selon les vedas. Vous aviez, et je vous comprend, perdu beaucoup de temps dans des insultes intempestives et vous revenez encore a la rescousse.. Il disait que le mot arabe Mohammed signifie "Le Loué" et que par conséquent, "Narashangsa" tel qu'il le présentait et "Mohammed" sont tout simplement synonymes. Il nous a rappelé avec force que selon la croyance Hindoue, le monde Hindou attend toujours le guide et le chef de file", du nom de Kalki Avatar. L'Avatar qui va apparaître dans le futur, sera le dernier avatar et sera béni pour toute l'humanité en tuant le mal.

Il n’avançait pas tout cela gratuitement car malheureusement pour vous il rapportait en guise d'argumentation qu'il existe plusieurs indications et spécificités qui ont été prédites et mentionnées sur l'Avatar. Et absolument toutes ces indications correspondent clairement au Prophète Mohammed, paix et salut sur lui. Ensuite ou auriez vous vu l'islam ayant besoin de chercher des preuves de sa véracité dans des textes païens et polythéistes. Vous vouliez seulement stimuler votre position. Bien au contraire tout cela ne relève que de l'étude de l'histoire des révélations et des cultures anciennes. Les vedas comme tout autre religion prophétisent sur le monde à venir et justement la vérité est disséminée dans plus ou moins toutes les religions, que ce soit le Bouddhisme, l'Hindouisme, le Judaïsme, le Christianisme ou l'Islam. On n'y peut absolument rien..

désolé pour le HS
un musulman qui croit aux avatars maintenant ! ainsi Mahomet serait l'avatar d'un dieu hindou !!! quelle pitrerie Qui est "Allâh" ??? Mdr85
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Qui est "Allâh" ??? Empty
MessageSujet: Re: Qui est "Allâh" ???   Qui est "Allâh" ??? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est "Allâh" ???
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum musulman-
Sauter vers: