Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 a quoi reconnait-on une secte

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Léna
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 10/02/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Sam 27 Fév 2016 - 18:31

dan 26 a écrit:
Loganj a écrit:
@Léna

Moi aussi je te crois quand tu affirmes que tes incarnations précédentes sont prestigieuses .
Par conséquent, tu me crois aussi quand j'affirme la même chose ... Eh bien on appelle cela
avoir une excellente intuition .
Tu dois vouloir dire avoir la même sensibilité, et être attiré par les mêmes délires .

Disons que nous partageons cette même réalité spirituelle, qu'est-ce que ça peut te faire Dan ?
Tu crois que nous sommes les  seuls ?Tu crois qu'il n'y a qu'une manière d'appréhender la réalité ?
moi je dis que chaque personne est unique et que 1 personne=1 vue de la réalité ou=1 témoin de la la réalité alors quand on se rejoint c'est pas si mal Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Sam 27 Fév 2016 - 18:32

Une secte prend totalement le contrôle sur ta vie ,tes pensées et tes agissements.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4952
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Sam 27 Fév 2016 - 18:59

Définition de secte

Etymologie : du latin sequi, suivre; ou, selon certains étymologistes, du latin sectare, couper.

Sens originel
Un secte est l'ensemble de personnes qui adhèrent à une même doctrine religieuse ou philosophique. C'est ainsi que l'on peut qualifier de sectes des Ecoles de pensée dérivées du bouddhisme, de l'hindouisme, du taoïsme, du shinto...

Dans la tradition chrétienne, c'est aussi le nom donné à un groupe organisé de personnes qui ont adopté une même doctrine dérivée (c'est-à-dire hérétique) de la religion "universelle" (catholique) et dont ils se sont séparés par un schisme. Ceci explique pourquoi le mot secte a toujours été utilisé dans un sens péjoratif dans les pays catholiques.

Sens courant
De nos jours, le mot secte a une signification plus étroite pour désigner certains Nouveaux Mouvements Religieux (notion introduite par les sociologues), avec une connotation négative pour attirer l'attention sur les dangers que représentent ces organisations pour les individus et pour la société.

D'un point de vue sociologique, la secte regroupe des personnes unies par un même idéal religieux ou philosophique qui, en général, est en rupture avec les croyances et les valeurs du reste de la société et qui se sentent portées par une mission. Cette forme de protestation sociale, parfois violente, suscite en retour l'hostilité de la société envers la secte.

Les sectes sont davantage caractérisées par leurs aspects négatifs ou leurs méfaits que par le contenu de leur doctrine, comme en témoigne la définition de la Commission des Droits de l'Homme (1993) : "groupements se présentant ou non comme religions, dont les pratiques sont susceptibles de tomber sous le coup de la législation protectrice des droits des personnes ou du fonctionnement de l'Etat de droit."

Le comportement sectaire se manifeste alors par "le refus des lois, en exerçant des voies de fait, en accomplissant des détournements, des abus de confiance, des escroqueries, des infractions financières et fiscales, des mauvais traitements, de la non-assistance à personne en danger, des incitations à la haine raciale, des trafics de stupéfiants."

Quelques critères permettant de repérer le caractère sectaire d'une organisation :
•manipulation mentale des adeptes;
•centralisation du pouvoir aux mains d'une personne ayant une autorité charismatique, par exemple un gourou, ou d'un cercle restreint;
•organisation pyramidale;
•extorsion de fonds;
•incontestabilité de la doctrine.

En outre, certains y ajoutent d'autres critères, peut-être moins répandus :
•contrôle du milieu : tentative de contrôle des sources d'information et des interactions sociales externes des membres, encouragements à arrêter les relations avec toute personne externe;
•mysticisme : rapprochements entre des événements et des causes surnaturelles;
•pureté : référence à un idéal inatteignable qui réglemente les actes des membres en les amenant à toujours plus d'efforts;
•autoritarisme : pouvoir fort du gourou et culte de la personnalité ;
•doctrine secrète (ésotérisme) : enseignements secrets dont la divulgation au monde extérieur est strictement interdite;
•élitisme (ésotérisme) : mise en valeur des membres du groupe comme supérieurs;
•brimades et/ou confession forcée en cas de violation des règles établies;
•bannissement : interdiction de tout contact avec des anciens adeptes (concept semblable à l'excommunication);
•rupture entre la secte et la société.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Léna
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 436
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 10/02/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Sam 27 Fév 2016 - 23:35

Dan, arrête de faire ton hypocrite tu parles de délires concernant nos croyances en la réincarnation, c'est insultant et de + nous parlions tranquillement entre nous.

@Loganj

réincarnations prestigieuses peut-être pas, mais singulières oui.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Léna
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 436
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 10/02/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Dim 28 Fév 2016 - 0:18

ah mais je n'ai jamais parlé pour ma part de réincarnations précises mais du phénomène qui est pour certains une réalité.
Et arrête de parler du 21 ème siècle ! Que vaut ton témoignage au juste en matière de spiritualité et de son avenir  ? Réponse : rien.
Il ne te reste que des bribes de " spiritualité " passées à partager sinon tu pratiques du rabâchage et le jugement continu sur tout ce qui t'échappe.
Chacun sa place.
Et les spiritualistes n'ont que faire de tes jugements à leur encontre.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Dim 28 Fév 2016 - 5:29

florence_yvonne a écrit:
Une secte, c'est comme une tique, cela vit en vous pompant le sang.
Je reformule aussi : définir par un seul mot diabolisant une catégorie nuisible, sans préciser quelles sont les limites et les degrés de cette catégorie (manifestement sous-ensemble d'un ensemble plus vaste), c'est simpliste, injuste, inefficace, et totalitaire en germe quelque part.

Ce n'est pas pour rien qu'on parle désormais de "dérives sectaires" et non plus de "sectes" (voir ce que signifie MIVILUDES, organisme officiel chargé du problème en France).

Si tu disais à quel(s) mouvement(s) particulier(s) tu penses, on pourrait peut-être avancer...
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4952
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Dim 28 Fév 2016 - 11:14

Miviludes est un organisme gouvernemental, il n'est pas le seul à être chargé du problème, ceux qui sont en charge, et qui remontent les infos à Miviludes c'est en particulier l'UNADFI.
http://www.unadfi.org/%C3%A9tiquettes/miviludes.

Désolé Tchar mais dérives sectaires et sectes sont deux choses différentes.
Certaines associations sont ouvertement des sectes.
On aura du mal à ne pas admettre que la scientologie est une secte, et pourtant certains affirment qu'il n'y a pas de dérives sectaires de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Awel
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Age : 61
Localisation : Var
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Dim 28 Fév 2016 - 19:05

On peut s'apercevoir que tout est cyclique. Les saisons, cycles solaires,  le mouvement circonvolutionnaire des planètes de ce mouvement perpétuel, des électrons dans l'atome, de la croissance des plantes elle même avec l'observation que l'on peut y faire au sein de la régularité des morcellements qui se rajoutent d'une manière équilibrée épisodique sans cesse renouvelée, le cycle de l'eau ou cycle hydrologique qui ne cesse de nous alimenter, les cycles de reproduction, etc ....

Pourquoi nous échapperions à cette règle ? La réincarnation est un processus, et je trouve qu'il y a dans cette notion un bien fondé sachant que si nous sommes de retour dans un corps de chair pour renouveler l'expérience de la vie matérielle, nous rentrons dans le cycle qui consiste à reproduire des schémas qui à terme donneront un résultat satisfaisant car si on peut dire que le vin se bonifie avec le temps pourquoi pas nous ?

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Awel
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Age : 61
Localisation : Var
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Dim 28 Fév 2016 - 19:42

J'ai peut être choisi le bon exemple car qui dit vallée du Rhône dit un bon côte du Rhône, bonifié.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Dim 28 Fév 2016 - 20:49

Dédé 95 a écrit:
Désolé Tchar mais dérives sectaires et sectes sont deux choses différentes.
Certaines associations sont ouvertement des sectes.
"Ouvertement des sectes", ça veut dire qu'elle s'affirment expressément comme sectes, "nous sommes la secte X"...

Je suis décidément sidéré de voir des gens a priori sensés s'accrocher à quelque chose d'aussi aberrant et malfaisant (si j'insiste, c'est que j'ai vu les dégâts) que le classement binaire bien-mal d'un ensemble aussi vaste et divers que les mouvements plus ou moins religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Ornicar
Etudiant
Etudiant
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 102
Localisation : Planète Terre (provisoirement)
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Dim 28 Fév 2016 - 23:49

tchar a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Une secte, c'est comme une tique, cela vit en vous pompant le sang.
Je reformule aussi : définir par un seul mot diabolisant une catégorie nuisible, sans préciser quelles sont les limites et les degrés de cette catégorie (manifestement sous-ensemble d'un ensemble plus vaste), c'est simpliste, injuste, inefficace, et totalitaire en germe quelque part.

J'ajouterais même qu'il s'agit d'une attitude... sectaire.
Revenir en haut Aller en bas
Awel
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Age : 61
Localisation : Var
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Lun 29 Fév 2016 - 10:39

Pourrais t on parler de secte quand, fasciné par le charisme de l'homme, nous tendons naturellement à nous rassembler autour de lui, lui qui fait des émules, et qui, par son sourire ravageur, nous fait même prendre des vessies pour des lanternes ?

La politique est sectorisée, et fait des adeptes, trop d'adeptes qui mettent la main au bassinet pour mettre la photo du consacré, sur les murs de nos villes, et tout le monde s'accorde à dire de lui, non ce n'est pas le plus vil, quand une fois qu'il passe de l'autre côté, il nous montre son vrai côté.


Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4952
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Lun 29 Fév 2016 - 12:06

Citation :
La politique est sectorisée, et fait des adeptes, trop d'adeptes qui mettent la main au bassinet pour mettre la photo du consacré, sur les murs de nos villes, et tout le monde s'accorde à dire de lui, non ce n'est pas le plus vil, quand une fois qu'il passe de l'autre côté, il nous montre son vrai côté.
Ca mériterait une discussion, doit-on passer par la démocratie pour se gouverner ?
Car c'est de cela que Awel parles.
- Trop d'adeptes ? Les partis sont-ils utiles?
- Main au bassinet ? Les cotisations des adhérents sont-ils mieux que les subsides de l'Etat?
- Photo dans les villes ? Culte de la personnalité ?
- Passe de l'autre côté ? De l'autre côté de quoi ?
- Son vrai côté ? Il faut préciser.

En quoi un parti politique est une secte?
Revenir en haut Aller en bas
Awel
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Age : 61
Localisation : Var
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Lun 29 Fév 2016 - 12:20

Dédé 95 a écrit:
Citation :
La politique est sectorisée, et fait des adeptes, trop d'adeptes qui mettent la main au bassinet pour mettre la photo du consacré, sur les murs de nos villes, et tout le monde s'accorde à dire de lui, non ce n'est pas le plus vil, quand une fois qu'il passe de l'autre côté, il nous montre son vrai côté.
Ca mériterait une discussion, doit-on passer par la démocratie pour se gouverner ?


Est ce que l'on peut parler de démocratie quand le choix qui s'offre à nous est si limité ?

Dédé a écrit:

Car c'est de cela que Awel parles.
- Trop d'adeptes ? Les partis sont-ils utiles?

Complètement inutiles à mon sens, ils réunissent des penseurs qui pensent pour les pansés. Mais est ce que les pansés sont pansés, non car ils ne sont même pas pensés.

Dédé a écrit:

- Main au bassinet ? Les cotisations des adhérents sont-ils mieux que les subsides de l'Etat?
Les gens sont sollicités, que ce soit les partisans que les PME que ce soit l'Etat ou qui que ce soit d'autre mais........... pourquoi une campagne d'affichage ? Lorsqu'on a de bons arguments nul besoin de s'afficher !! La sagesse est assez visible car d'une rareté... Les sages n'ont qu'à avoir un moment de parole à la télé... et puis les gens se feront un avis déterminé .... et plus de sollicitation désordonnée car mettre la main au bassinet ça suffit et puis l'argent va d'un côté et puis migre, c'est ce que l'on appelle la migration des idées.

Dédé a écrit:

- Photo dans les villes ? Culte de la personnalité ?

oh voui, et je te mets mon beau sourire, celui qui fait de moi un appel car je m'admire, et quand je m'admire tu m'admires, l'image reflète dans l'œil de l'observateur un fromage que le corbeau laisse rêveur celui qui tend sa tête pour le jauger mais jauger est presque juger, juger est presque jurer de rien.

car

Dédé a écrit:

- Passe de l'autre côté ? De l'autre côté de quoi ?
- Son vrai côté ? Il faut préciser.

-----celui qui n'a juré de rien, une fois élu il jurerait de tout.

Dédé a écrit:


En quoi un parti politique est une secte?

Parce que le parti politique divise, fait des adeptes, s'enrichit, est voué à vitam aeternam a avoir un poste privilégié même après une retraite pas bien méritée, l'argent circule encore dans les poches de cette caste dont nous, pauvres gens, n'auront qu'à nous taire et payer éternellement.

Une secte car celui qui veut y entrer doit montrer pate blanche (à modeler) mais pate blanche ne veut pas dire patte blanche.

Il sont au sein même de leurs groupes, à se battre comme des vautours (oui encore, c'est le livre du diable, le même d'ailleurs l'auteur est très riche) car en fait que font ils justement ? Ils divisent car les personnes les plus sensées diront, pourquoi des partis puisque tous les partis disent la même chose ? Ils prônent tous exactement la même chose, donc.... c'est l'argent le moteur.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4952
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Lun 29 Fév 2016 - 12:54

Alors tu as une TRES mauvaise idée des partis politique, je pense que tu ne sais pas ce que c'est, je me trompe?
Je parle des partis, pas de la politique suivie, une fois au pouvoir.
Est tu pour la démocratie?
Revenir en haut Aller en bas
Awel
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Age : 61
Localisation : Var
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Lun 29 Fév 2016 - 13:17

Dédé 95 a écrit:
Alors tu as une TRES mauvaise idée des partis politique, je pense que tu ne sais pas ce que c'est, je me trompe?
Je parle des partis, pas de la politique suivie, une fois au pouvoir.
Est tu pour la démocratie?

J'ai une mauvaise idée des partis politiques oui effectivement Dédé car prendre parti pour un parti est prendre contre parti pour un autre, et pour moi c'est adhérer à une couleur et pas à une autre, c'est dénigrer les autres et s'estimer supérieur, c'est une caste que l'on veut privilégier, c'est du racisme aussi.

Je n'aime pas la couleur d'un parti car la couleur souvent donne l'image du parti qui est faussement perçue car à un parti que l'on voudra démocrate par sa couleur on s'apercevra qu'à terme la couleur n'est pas teintée de vérité. Il y a pour moi fausseté, et tromperie. Nous, les payeurs sommes trompés sur la marchandise, nous payons pour obtenir un monde plus juste et on nous offre un monde toujours injuste alors qu'à force de nous jurer que nous allons sortir de l'impasse nous ne nous faisons que nous y engouffrer.

Pourtant il y a des choses bien simples à faire ne serait ce qu'au lieu par exemple de créer des espaces très couteux pour le SAMU Social qui, alerté par une situation précaire d'une famille dans la rue, femme et enfants, plus de toit, font dans l'urgence la démarche d'aller les loger dans des hôtels. Il y a en France des milliers de personnes logées dans les hôtels et chaque personne coûte 30 euros par jour en moyenne ce qui donne pour une famille 5000 euros par mois, et ce, depuis près de 10 ans pour certains alors imagines la somme, et la famille n'est pas toujours sortie d'affaire, pas de travail, et pas de toit en location classique qui, par mois aurait couté au bas mot 800 euros ou même moins.

Alors ça, ça me dépasse, car pour faire "bonne figure" on trouve des solutions "intermédiaires" on nourrit les hôtels qui fleurissent de plus en plus, et de plus qui offrent des logements insalubres, car peu importe, la note à la fin du mois, payée par l'état elle est toujours identique.

C'est un exemple et cet exemple nous apprend qu'il y a des immeubles innombrables appartenant à l'état, qui sont vides et qui pourraient loger ces personnes en attente, mais là, l'état a peur car les faire entrer fera d'eux des locataires à vie et l'état se réserve le droit de négocier ces immeubles pour tirer quelque avantage alors que par ailleurs la situation reste dans l'immobilisme et les successeurs au pouvoir diront, ce n'est pas nous ce sont les autres.

La misère, cela veut dire que la misère est grandissante et que la disparité se fait toujours ressentir.

etc etc...

Je suis pour la démocratie mais pour élire un homme pas un parti. L'homme que l'on distinguera parmi tous les autres hommes, sans couleur surtout, pas de droite ni de gauche, un homme qui aura la particularité de donner un programme qui sera clair et limpide, qui mettra à la portée des gens un programme simple mais efficace.

Alors j'imagine comme à the voice, celui qui nous fera nous retourner, et qui après une prime time, retiendra l'attention de la majorité des gens.

Car les partis divisent, il y a une concentration de gens qui vont d'un côté de l'autre et au bout du compte le suffrage lui est en ballotage à quelques % et ne représente pas la majeure partie des gens.

Je voterais l'homme pour ma part, celui qui aura su me donner les preuves de son savoir faire, quand il a été sur le terrain de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7164
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 11:27

dan 26 a écrit:
Citation :
Loganj a écrit:
Cela fait sept années que je m'évertue à expliquer la mécanique ; Dieu + Ames + Humains .
Dieu m'a demandé d'expliquer la vérité, d'écrire comment cette mécanique terresto-céleste
fonctionne . J'ai employé tous les synonymes de Dieu dans mes post relatifs à ce sujet .
tu n'explique rien, tu ne fais que déclamer ce que tu crois, simplement, et qui te rassure  


Citation :
Faut-il encore que je me répète ne m'avez-vous pas lu, suivi, ou compris ? Après ces matérialistes
diront que je suis prosélyte ?
On a compris que tu a un grain de folie , et que tu cherche à faire croire ce que tu crois simplement , sous le seul pretexte que cela te rassure . Je confirme tu fais ce que je déteste  à savoir du prosélytisme

Citation :
L'histoire confirme que d'un côté il y a des avatars sur terre en tout temps et tous lieux de la planète,
qu'ils sont reconnus comme tels par les âmes évoluées et qu'ils passent pour fous avec les asuras .
Tu mélanges tout, l’histoire ne confirmes rien, c'est ton besoin de croire qui fait que tu à besoin d’interpréter afin de confirmer, faire  correspondre  ce que tu crois simplement .


Citation :
L'asuras étant le contraire d'un avatar de Dieu, c'est une âme jeune dotée d'une grande énergie.
D'où sorts tu toutes ces âneries , as tu des preuves tangibles ?

Citation :
Mais puisqu'ils ne sont pas illuminés par le Saint Soleil Absolu ou Dieu il ne peuvent pas croire ce que
moi j'écris par exemple, et bien entendu pour eux je suis fou
Meilleur moyen pour avoir confirmation ,va dans un hopital psy , déclame tout ce que tu connais , et dis nous si ils te laissent ressortir .

Citation :
Mais s'ils veulent venir me voir pour discuter, je les attends
Ce serait avec grand plaisir si tu étais proche !!!
. fais plutôt la démarche que je t'indique, et dit nous la suite .
Dis nous sur les 180 Messies, gourous, etc  répertoriés depuis le premier siècle , combien ont fini dans des hôpitaux psy , ou fous  au point de se tuer !!

Amicalement

" Celui qui insulte ses frères de fous mérite l'enfer " Jésus NT .
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 11:31

Loganj a écrit:
" Celui qui insulte ses frères de fous mérite l'enfer " Jésus NT .
Mmouais...

"Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère : Raca ! mérite d’être puni par le Sanhédrin ; et que celui qui lui dira : Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la Géhenne." (Matthieu 5:22).

"Malheur à vous, conducteurs d’aveugles ! qui dites : Si quelqu’un jure par le Temple, ce n’est rien ; mais, si quelqu’un jure par l’or du Temple, il est engagé. Insensés et aveugles !..." (Matthieu 23:16, Luc 11:40).
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7164
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 12:05

Mouais et insulter ses frères de fous pendant dix ans sur les forums ?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4952
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 12:05

Awel a écrit:
Est ce que l'on peut parler de démocratie quand le choix qui s'offre à nous est si limité ?
Si limité ? Et bien tu participes pas trop à la vie politique car quand je vois 17 candidatures avec 17 programmes différents, je me demande où tu trouves cela limité?

Citation :
J'ai une mauvaise idée des partis politiques oui effectivement Dédé car prendre parti pour un parti est prendre contre parti pour un autre, et pour moi c'est adhérer à une couleur et pas à une autre, c'est dénigrer les autres et s'estimer supérieur, c'est une caste que l'on veut privilégier, c'est du racisme aussi.
Un parti ne prend pas parti pour un autre, il défend son programme élaboré avec toutes les personnes qui le compose, c'est la définition même de l'expression: "Prendre parti"(2) c'est le contraire de la dictature, c'est la base de la démocratie (1)
Citation :

Je suis pour la démocratie mais pour élire un homme pas un parti.(2) L'homme que l'on distinguera parmi tous les autres hommes, sans couleur surtout, pas de droite ni de gauche, un homme qui aura la particularité de donner un programme qui sera clair et limpide, qui mettra à la portée des gens un programme simple mais efficace.
La démocratie ce n'est pas seulement l'élection et là on n'élit pas un homme, pour l'homme, on élit une personne sur un mandat, celui de son programme.
Elire un homme pour l'homme cela s'appelle la dictature ou le culte de la personnalité, c'est du reste ce que tu dénonces à juste raison.
Citation :
L'homme que l'on distinguera parmi tous les autres hommes, sans couleur surtout, pas de droite ni de gauche, un homme qui aura la particularité de donner un programme qui sera clair et limpide, qui mettra à la portée des gens un programme simple mais efficace.
C'est contradictoire, pas de "gauche" pas de "droite", sans couleur? Tu penses sincèrement que tout le monde à la même vision de la vie en société, en un mot à le même programme pour gérer les affaires?
C'est justement le contraire de la Démocratie(1), les hommes pensent différemment, c'est pourquoi il y a des partis politiques (2) et donc une division droite gauche ou simplement "couleurs", qui ne sont que des dénominations à priori.

(1) DEMOCRATIE définition:
Pouvoir DU peuple, PAR le peuple, POUR le peuple.
Le peuple (c'est à dire nous tous) exerce par le vote SON pouvoir, à partir d'un programme élaboré par lui POUR lui.
Quand on élit un "mandataire" on élit un homme sur un programme pas un parti, même si cet homme est reconnu appartenant à un parti. Si c'était le cas contraire ce serait une dictature du type "stalinienne" ou le parti devient unique et gouverne (l'URSS de Staline ou la Chine de Mao ont été des exemples)

(2) PARTI POLITIQUE, définition:
Un parti politique est un groupe de personnes qui partagent les mêmes intérêts, les mêmes opinions, les mêmes idées, et qui s'associent dans une organisation ayant pour objectif de se faire élire, d'exercer le pouvoir et de mettre en œuvre un projet politique ou un programme commun. L'objectif de gouverner distingue les partis politiques d'autres organisations comme les groupes de pression, les corporations ou les syndicats.
Les partis politiques possèdent une organisation juridique fondée sur des statuts qui indiquent ses orientations idéologiques, ses objectifs, les grands principes de son fonctionnement, l'organisation de sa direction et les règles de la désignation et de remplacement de ses dirigeants.
Chacun est libre d'y adhérer ou non, de le quitter, de choisir ses dirigeants c'est donc le contraire d'une secte.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 12:13

Loganj a écrit:
Mouais et insulter ses frères de fous pendant dix ans sur les forums ?
Je ne sais pas de qui et de quoi tu parles, je saisis juste l'occasion pour placer quelque chose sur Jésus, sa paille et sa poutre.
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 13:32

Pour secte: Que ce soit dans une forme religieuse, philosophique ou politique, on trouve toujours ce point commun: détenir et exercer tout pouvoir sur un groupe.

Un gouvernement est une secte. (quel que soit son parti politique, sa philosophie)

PS: Il n'existe pas un seul pays en ce monde qui soit gouverné sur le modèle de la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 13:54

Zarzou a écrit:
Pour secte: Que ce soit dans une forme religieuse, philosophique ou politique, on trouve toujours ce point commun: détenir et exercer tout pouvoir sur un groupe.
Ca ne dit toujours pas quelle est la limite secte-pas-secte... il y a toujours un pouvoir, il n'est jamais absolu.
Zarzou a écrit:
PS: Il n'existe pas un seul pays en ce monde qui soit gouverné sur le modèle de la démocratie.
En existe-t-il qui soit gouverné purement sur le mode de la dictature ?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4952
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 15:24

Zarzou a écrit:
Pour secte: Que ce soit dans une forme religieuse, philosophique ou politique, on trouve toujours ce point commun: détenir et exercer tout pouvoir sur un groupe.

Un gouvernement est une secte. (quel que soit son parti politique, sa philosophie)
Sauf que justement un gouvernement d'une république avec une constitution est soumis à des exigences d'un contre-pouvoir à tout moment; par ailleurs il n'est pas l'expression d'un parti ou d'une philosophie (?), mais d'un programme et d'un mandat, détenu indépendamment de son parti mais par les électeurs qui sont libres et pas forcément forcément membres du parti, d'où est issu le programme.
Voter pour un programme n'est pas adhérer à un parti, du reste les membres des partis sont TRES minoritaires par rapport aux électeurs; en France on les estime à 1 million, sur 46 millions d'électeurs, c'est faible.

Citation :
PS: Il n'existe pas un seul pays en ce monde qui soit gouverné sur le modèle de la démocratie.
Sur le modèle SI, mais seulement en théorie puisqu'ils ne respectent pas le le dernier point.
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 16:29

tchar a écrit:
Zarzou a écrit:
Pour secte: Que ce soit dans une forme religieuse, philosophique ou politique, on trouve toujours ce point commun: détenir et exercer tout pouvoir sur un groupe.  
Ca ne dit toujours pas quelle est la limite secte-pas-secte... il y a toujours un pouvoir, il n'est jamais absolu.
Zarzou a écrit:
PS: Il n'existe pas un seul pays en ce monde qui soit gouverné sur le modèle de la démocratie.
En existe-t-il qui soit gouverné purement sur le mode de la dictature ?

Ce que l'on peut définir comme une secte est la formation d'un groupe d'individu dominé par quelques uns qui détiennent tout pouvoir sur l'ensemble du groupe:

1. Une religion comme le catholicisme comprend un groupe de dirigeant qui ont le pouvoir de faire appliquer leurs lois (et tout ce qui s'apparente à la loi) pour l'ensemble de ceux qui adhèrent à leur religion. Le Vatican est un état, un état religieux mais surtout et avant tout, un état politique riche et puissant.

2. Un pays est organisé et géré sur le même modèle avec un avantage en matière de pouvoir, c'est que si l'on peut choisir d'être ou non Catholique, on ne peut pas choisir d'être français ou arabe.

On remarquera qu'il y a toujours un facteur déterminant une telle formation et qui se définit comme une sorte de promesse; dans le christianisme, c'est la promesse d'une vie éternelle, dans la République, c'est la promesse de la liberté à travers des mots clés comme fraternité, égalité... Mais à bien y regarder, on se rendra au constat que les promesses du christianisme, du judaïsme, de l'islam ou d'une république ont cela en commun qu'ils proposent plus ou moins la même chose.

On parlera d'une dictature lorsque le pouvoir mis en place et approuvé (ou non) par l'ensemble devient arbitraire par nécessité bien souvent. Ses dirigeants peuvent avoir envie de ne pas changer de situation, ou encore, l'état pourrait être mis en difficulté comme nous le voyons se dessiner en France ces temps-ci. Je peux trouver arbitraire l'assignation à résidence avec toutes les conséquences que provoque une telle prise de décision sur la personne physique ou encore trouver arbitraire la déchéance de nationalité pour faire des apatrides... Mais on peut penser que c'est profitable tant que l'on est pas concerné, c'est une affaire de point de vue.

PS : Je ne parle même pas démocratie, parce qu'il n'existe aucune démocratie ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 16:53

Dédé 95 a écrit:
Zarzou a écrit:
Pour secte: Que ce soit dans une forme religieuse, philosophique ou politique, on trouve toujours ce point commun: détenir et exercer tout pouvoir sur un groupe.

Un gouvernement est une secte. (quel que soit son parti politique, sa philosophie)
Sauf que justement un gouvernement d'une république avec une constitution est soumis à des exigences d'un contre-pouvoir à tout moment; par ailleurs il n'est pas l'expression d'un parti ou d'une philosophie (?), mais d'un programme et d'un mandat, détenu indépendamment de son parti mais par les électeurs qui sont libres et pas forcément forcément membres du parti, d'où est issu le programme.

Citation :
PS: Il n'existe pas un seul pays en ce monde qui soit gouverné sur le modèle de la démocratie.
Sur le modèle SI, mais seulement en théorie puisqu'ils ne respectent pas le le dernier point.

Mais Dédé, je n'ai jamais vu personne se convertir à une religion pour les beaux yeux de leurs dirigeants, seulement pour le programme qui leur est proposé. Quand à la constitution française, elle n'est pas intouchable et à preuve du contraire: se gênent ils de la modifier ? - Non !  Alors !?

Si selon toi une démocratie en théorie est une démocratie à l'œuvre, tant mieux ! Pour moi c'est une énorme tromperie... Nous ne sommes pas en démocratie et ils feront de nous ce qu'ils voudront selon ce qu'ils considèreront devoir faire demain (puisqu'on en prend le chemin) comme de déchoir de leur nationalité des français de souche qui auront l'audace de critiquer ouvertement cette théorique démocratie compte tenu de ceux qui la dirigent.

PS: Qui détient le pouvoir sur la population française Dédé !? Le gouvernement que nous avons élu où ces illustres inconnus qui siègent au sein de l'UE !? Tu sais très bien ce que tu peux en faire des mandats de notre gouvernement et de la souveraineté de notre pays. (Alors secte ou pas secte s'il y a dérive, tromperie, manipulations ?)
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 17:08

Les dérives sectaires (résultants d'une philosophie politique ou religieuse) se caractérisent par: la manipulation, le mensonge, la tromperie et si c'est nécessaire la violence, l'exclusion, le meurtre;

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 19:22

tchar a écrit:
"Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère : Raca ! mérite d’être puni par le Sanhédrin ; et que celui qui lui dira : Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la Géhenne." (Matthieu 5:22).

"Malheur à vous, conducteurs d’aveugles ! qui dites : Si quelqu’un jure par le Temple, ce n’est rien ; mais, si quelqu’un jure par l’or du Temple, il est engagé. Insensés et aveugles !..." (Matthieu 23:16, Luc 11:40).

Et bien dans la mesure où il était jugé et condamné pour ses outrages, ses insultes, ses blasphèmes, tu devrais par voie de fait être en mesure de reconnaître de toi-même qu'en effet il était bien placé pour dire la vérité. Vraie sa parole ! ( C'était pas faute de la clamer !! Very Happy - je suis la vérité.)

PS: Ce que tu méprises, moi je l'aime. Parce qu'un homme capable de tenir tête, tout en sachant pertinemment qu'en se conduisant de la sorte, avec sincérité, avec authenticité pour avoir le courage de désigner ceux qui asservissent les autres, et les déconsidèrent, tout en sachant très bien qu'ils le mettront à mort: a un sacré culot ! Et une grande noblesse. Je ne crois pas que le va nu pied que tu es puisse le comprendre un temps soit peu.


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31453
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mer 2 Mar 2016 - 15:34

L'entrée d'une personne dans une secte est un drame pour elle et pour sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31453
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Jeu 3 Mar 2016 - 14:28

dan 26 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
L'entrée d'une personne dans une secte est un drame pour elle et pour sa famille.
tout à fait , comme  pour les parents d'une personne qui rentre dans l'univers des congrégations  contemplatives.
Vous savez ces moines et moniales qui s'isolent du monde , et de la famille .
Amicalement

Les moniales n'ont pas subit de lavage de cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31453
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Ven 4 Mar 2016 - 14:10

Il y a des gens qui ne se sentent bien que seuls.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31453
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Sam 5 Mar 2016 - 13:57

Je pensais que certains faisaient vœu de solitude.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Dim 6 Mar 2016 - 10:49

dan 26 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Il y a des gens qui ne se sentent bien que seuls.
Ils ne sont pas seul dans un monastère, ils doivent respecter les observances, et surtout ont été influencés  pour  y aller . .
amicalement
C'est vrai. Moi qui a besoin de beaucoup de temps sans compagnie, je ne pourrais pas vivre dans un monastère à cause de tout ce monde. Razz
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Lun 7 Mar 2016 - 22:15

Zarzou a écrit:
Et bien dans la mesure où il était jugé et condamné pour ses outrages, ses insultes, ses blasphèmes, tu devrais par voie de fait être en mesure de reconnaître de toi-même qu'en effet il était bien placé pour dire la vérité. Vraie sa parole ! ( C'était pas faute de la clamer !!   Very Happy  - je suis la vérité.)
PS: Ce que tu méprises, moi je l'aime. Parce qu'un homme capable de tenir tête, tout en sachant pertinemment qu'en se conduisant de la sorte, avec sincérité, avec authenticité pour avoir le courage de désigner ceux qui asservissent les autres, et les déconsidèrent, tout en sachant très bien qu'ils le mettront à mort: a un sacré culot ! Et une grande noblesse. Je ne crois pas que le va nu pied que tu es puisse le comprendre un temps soit peu.
Tout ça suppose qu'on y croit. Je n'y crois pas.

NB comme bien souvent je n'avais plus les avis sur ce forum (comme sur d'autres). Ca s'en va et ça revient...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 8 Mar 2016 - 15:19

@ tchar

Ha!? Tu n'y crois pas !? Voyons si tu auras l'honnêteté d'aller jusqu'au boutique de ton commerce. ( tu pourrais me surprendre pour ne pas me déplaire. ) Very Happy

Si donc tu commettais un crime par exemple, disons que tu en avais marre de moi , et que tu décides de m'étrangler (ce que je comprendrais) - que tu te fasses choper par les autorités sanédrines et qu'ils te jettent en prison au mieux, ou bien  te coupe la tête au pire. Sachant que la loi interdit de tuer au risque de... Tu sauras prédire un temps soit peu ce qu'il adviendra de toi si tu agis contre la loi, sans nécessairement être inspiré quand même.

Dans le contexte que tu soulevais concernant le messie, tu soulignes une contradiction (franchement je te croyais plus futé que ça, mais bon bref...) qui n'en est pas une. Il savait très bien où il allait en traitant les faussoyeurs de faussoyeurs. il allait au jugement et à la condamnation pour blasphème. Ce qui est très instructif pour qui veut éviter de passer en jugement.

Aujourd'hui en Israël, il est interdit de critiquer le gouvernement au risque d'être jeté en prison sans jugement. On le sait. Et il n'y a pas besoin d'être devin ou fils de dieu pour savoir ce qu'il peut en coûter de déroger à cette loi.

Conclusion: Le messie disait la vérité lorsqu'il soulignait qu'en traitant son frère juif de faussoyeur branquiniole, l'acte pouvait conduire à la condamnation sous un prétexte fallacieux. Comme de se prendre pour le fils de dieu alors qu'il est écrit que les fils de dieu etc, etc.... Il ne s'agit pas de savoir si tu crois "au messie" mais si tu crois au bon sens de celui qui sait très bien qu'en agissant comme il pense être juste de le faire, il sera condamné pour cela dans la mesure où il n'en faut pas plus pour générer la haine.

Dans ce contexte il s'agit de justice humaine, impartiale, arbitraire, hypocrite, fausse ! Mais supposons que je sois de ceux qui se tiennent dans la vérité, comme lui-même se tenait dans la vérité. Que je te dise que tu es un faussaire d'hypocrisie, stérile dans sa parole, parlant pour la discorde, la division, incapable de prononcer un mot susceptible de faire pousser quoi que ce soit de nourrissant pour ne faire qu'empoisonner à tous propos; que tu es menteur, dissimulateur. Somme toute que je t'insulte copieusement selon ce que nous concevons d'insultant, je te rabaisse, je t'écrase, je te foule sous mes petits pieds comme une serpillère! Bref, je te dénigre, te déconsidère, te méprise...

Commettrais-je une faute devant dieu selon sa justice ? Mais absolument pas si c'est vrai ! S'il est vrai que j'appelle un chat, un chat, un porc, un porc ou un chien, un chien: Je ne commets aucune faute devant dieu. Mais devant la justice tordue de cette humanité il est certain qu'on me le fera payer comme on le lui faisait payer. Ce qu'il convient de considérer donc, c'est le regard d'un homme, le sien. Moi je trouve qu'il avait raison, tout à fait raison, d'incriminer cette racaille... Je le justifie en cela qu'en effet là où il disait vrai, les rabbins sont des menteurs. Et par extension ou propagation pandémique tout officiants faussement des écrits.. Les curés d'aujourd'hui sont du même acabits.

Tu as compris alors ce qu'il voulait dire ? ( Parce que c'est très intelligent, vraiment. ) Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 8 Mar 2016 - 20:25

Zarzou a écrit:
@ tchar
Ha!? Tu n'y crois pas !? Voyons si tu auras l'honnêteté d'aller jusqu'au boutique de ton commerce. ( tu pourrais me surprendre pour ne pas me déplaire. ) Very Happy
C'est en Jésus, que je ne crois pas. Ca n'implique pas que je dise forcément "blanc" où il dit "noir" ou l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mer 9 Mar 2016 - 7:01

@ Tchar

Alors, comment peut on dire que l'on ne croit pas en "quelqu'un" qui dit la vérité pour ne pas tromper, ne pas mentir !? Cela je ne le comprends pas... J'entends bien Tchar que ma foi se porte dans l'intégrité d'où qu'elle émerge. Je suis quelqu'un d'intègre et j'apprécie ceux qui le sont: je crois en celui qui est intègre. Ce qui peut être n'importe qui.

Je ne t'invitais pas à croire en celui-là particulièrement mais à croire en matière d'intégrité lorsqu'un individu (lui compris) fait acte de son intégrité. Je ne crois pas en lui parce que c'est à la mode ou que j'aspire à être sauvée, ou que je veux la vie éternelle ou que sais je encore comme tant de chrétiens, de juifs, de musulmans le manifestent, non, je crois en lui parce que ses paroles sont intègres, honnêtes, sérieuses, vraies, ce que je sais pour les avoir éprouver.

J'aime tout particulièrement la vérité, j'aime tout particulièrement ceux qui sont intègres. Nous pouvons tout à fait n'être pas d'accord Tchar sur ce que l'on croit, tu peux tout à fait ne pas aimer l'intégrité bien que cela ne saurait être reconnu au regard de tous le monde au risque de te rabaisser selon les conventions. Je n'aime pas l'intégrité parce que cela est profitable, bien vu, approuvé mais simplement parce que cela me convient pour vivre sereinement en sachant où je vais.

Je pourrais croire en toi si tu étais intègre sans pour autant te déifier, je pourrais croire simplement en toi compte tenu de ton intégrité parce que je saurais que je pourrais me reposer sur ton jugement avec assurance. Je saurais que tu ne chercheras pas à me nuire, ou faire quoi que ce soit qui  me serait préjudiciable. Ce sont les gens intègres qui ne nuisent pas aux autres, ceux là seulement. Donc je crois en ceux qui font acte d'intégrité en toute transparence. Quel que soit le nom (Iéshoua', Dédé, Tchar) que porte un intègre n'affecte pas ma foi de croire ceux que je jugerai comme étant conforme à une véritable intégrité, comme véritables. Voilà ce que je recherche dans le champ de ce monde: les intègres. C'est une espèce rare mais il y en a, cependant que je n'ai jamais vu un esprit, une pensée plus parfaitement intègre que celle du messie. Il est très regrettable qu'une telle forme d'intégrité ne soit plus de ce monde parce que c'est exactement de cette forme de pensée dont ce monde a besoin pour guider l'humanité dans une paix durable et sûre.

Lorsque tu me dis, c'est en Jésus que je ne crois pas; j'y entends que c'est en son intégrité que tu ne crois pas, et que si tu n'y crois pas et bien c'est forcément parce que tu ne t'intéresses pas à ce qui peut caractériser l'humain dans son intégrité. Ce n'est pas parce que la quasi totalité de cette humanité est corrompu que l'intégrité a disparu... Il y a des gens intègres, non pas autant qu'il l'était c'est vrai, mais dans des proportions tout à fait acceptable. Lorsque je te pourri Tchar pour te livrer à ta propagande anti-islamiste, je ne le fais pas pour le plaisir de te contrarier mais parce que je suis convaincue qu'en te livrant à la médisance tu te corromps, tu te salis.

Je t'invite à l'intégrité en somme, et si tu m'en veux pour cela c'est que tu es irrécupérable pour être de trop corrompu. Dommage, vraiment je le pense.  Wink

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   

Revenir en haut Aller en bas
 
a quoi reconnait-on une secte
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» A quoi reconnait-on que nous avons un enfant différent....
» a quoi reconnait-on une secte
» À quoi reconnait-on un chrétien authentique ?
» Les illuminés de la Fédération Galactique (secte)
» A quoi repère-t-on un INFJ ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: