Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 a quoi reconnait-on une secte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Zarzou
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 610
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 13:32

Pour secte: Que ce soit dans une forme religieuse, philosophique ou politique, on trouve toujours ce point commun: détenir et exercer tout pouvoir sur un groupe.

Un gouvernement est une secte. (quel que soit son parti politique, sa philosophie)

PS: Il n'existe pas un seul pays en ce monde qui soit gouverné sur le modèle de la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1330
Age : 65
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 13:54

Zarzou a écrit:
Pour secte: Que ce soit dans une forme religieuse, philosophique ou politique, on trouve toujours ce point commun: détenir et exercer tout pouvoir sur un groupe.
Ca ne dit toujours pas quelle est la limite secte-pas-secte... il y a toujours un pouvoir, il n'est jamais absolu.
Zarzou a écrit:
PS: Il n'existe pas un seul pays en ce monde qui soit gouverné sur le modèle de la démocratie.
En existe-t-il qui soit gouverné purement sur le mode de la dictature ?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3279
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 15:24

Zarzou a écrit:
Pour secte: Que ce soit dans une forme religieuse, philosophique ou politique, on trouve toujours ce point commun: détenir et exercer tout pouvoir sur un groupe.

Un gouvernement est une secte. (quel que soit son parti politique, sa philosophie)
Sauf que justement un gouvernement d'une république avec une constitution est soumis à des exigences d'un contre-pouvoir à tout moment; par ailleurs il n'est pas l'expression d'un parti ou d'une philosophie (?), mais d'un programme et d'un mandat, détenu indépendamment de son parti mais par les électeurs qui sont libres et pas forcément forcément membres du parti, d'où est issu le programme.
Voter pour un programme n'est pas adhérer à un parti, du reste les membres des partis sont TRES minoritaires par rapport aux électeurs; en France on les estime à 1 million, sur 46 millions d'électeurs, c'est faible.

Citation :
PS: Il n'existe pas un seul pays en ce monde qui soit gouverné sur le modèle de la démocratie.
Sur le modèle SI, mais seulement en théorie puisqu'ils ne respectent pas le le dernier point.
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 49
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 16:29

tchar a écrit:
Zarzou a écrit:
Pour secte: Que ce soit dans une forme religieuse, philosophique ou politique, on trouve toujours ce point commun: détenir et exercer tout pouvoir sur un groupe.  
Ca ne dit toujours pas quelle est la limite secte-pas-secte... il y a toujours un pouvoir, il n'est jamais absolu.
Zarzou a écrit:
PS: Il n'existe pas un seul pays en ce monde qui soit gouverné sur le modèle de la démocratie.
En existe-t-il qui soit gouverné purement sur le mode de la dictature ?

Ce que l'on peut définir comme une secte est la formation d'un groupe d'individu dominé par quelques uns qui détiennent tout pouvoir sur l'ensemble du groupe:

1. Une religion comme le catholicisme comprend un groupe de dirigeant qui ont le pouvoir de faire appliquer leurs lois (et tout ce qui s'apparente à la loi) pour l'ensemble de ceux qui adhèrent à leur religion. Le Vatican est un état, un état religieux mais surtout et avant tout, un état politique riche et puissant.

2. Un pays est organisé et géré sur le même modèle avec un avantage en matière de pouvoir, c'est que si l'on peut choisir d'être ou non Catholique, on ne peut pas choisir d'être français ou arabe.

On remarquera qu'il y a toujours un facteur déterminant une telle formation et qui se définit comme une sorte de promesse; dans le christianisme, c'est la promesse d'une vie éternelle, dans la République, c'est la promesse de la liberté à travers des mots clés comme fraternité, égalité... Mais à bien y regarder, on se rendra au constat que les promesses du christianisme, du judaïsme, de l'islam ou d'une république ont cela en commun qu'ils proposent plus ou moins la même chose.

On parlera d'une dictature lorsque le pouvoir mis en place et approuvé (ou non) par l'ensemble devient arbitraire par nécessité bien souvent. Ses dirigeants peuvent avoir envie de ne pas changer de situation, ou encore, l'état pourrait être mis en difficulté comme nous le voyons se dessiner en France ces temps-ci. Je peux trouver arbitraire l'assignation à résidence avec toutes les conséquences que provoque une telle prise de décision sur la personne physique ou encore trouver arbitraire la déchéance de nationalité pour faire des apatrides... Mais on peut penser que c'est profitable tant que l'on est pas concerné, c'est une affaire de point de vue.

PS : Je ne parle même pas démocratie, parce qu'il n'existe aucune démocratie ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 49
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 16:53

Dédé 95 a écrit:
Zarzou a écrit:
Pour secte: Que ce soit dans une forme religieuse, philosophique ou politique, on trouve toujours ce point commun: détenir et exercer tout pouvoir sur un groupe.

Un gouvernement est une secte. (quel que soit son parti politique, sa philosophie)
Sauf que justement un gouvernement d'une république avec une constitution est soumis à des exigences d'un contre-pouvoir à tout moment; par ailleurs il n'est pas l'expression d'un parti ou d'une philosophie (?), mais d'un programme et d'un mandat, détenu indépendamment de son parti mais par les électeurs qui sont libres et pas forcément forcément membres du parti, d'où est issu le programme.

Citation :
PS: Il n'existe pas un seul pays en ce monde qui soit gouverné sur le modèle de la démocratie.
Sur le modèle SI, mais seulement en théorie puisqu'ils ne respectent pas le le dernier point.

Mais Dédé, je n'ai jamais vu personne se convertir à une religion pour les beaux yeux de leurs dirigeants, seulement pour le programme qui leur est proposé. Quand à la constitution française, elle n'est pas intouchable et à preuve du contraire: se gênent ils de la modifier ? - Non !  Alors !?

Si selon toi une démocratie en théorie est une démocratie à l'œuvre, tant mieux ! Pour moi c'est une énorme tromperie... Nous ne sommes pas en démocratie et ils feront de nous ce qu'ils voudront selon ce qu'ils considèreront devoir faire demain (puisqu'on en prend le chemin) comme de déchoir de leur nationalité des français de souche qui auront l'audace de critiquer ouvertement cette théorique démocratie compte tenu de ceux qui la dirigent.

PS: Qui détient le pouvoir sur la population française Dédé !? Le gouvernement que nous avons élu où ces illustres inconnus qui siègent au sein de l'UE !? Tu sais très bien ce que tu peux en faire des mandats de notre gouvernement et de la souveraineté de notre pays. (Alors secte ou pas secte s'il y a dérive, tromperie, manipulations ?)
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 49
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 17:08

Les dérives sectaires (résultants d'une philosophie politique ou religieuse) se caractérisent par: la manipulation, le mensonge, la tromperie et si c'est nécessaire la violence, l'exclusion, le meurtre;

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 49
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 1 Mar 2016 - 19:22

tchar a écrit:
"Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère : Raca ! mérite d’être puni par le Sanhédrin ; et que celui qui lui dira : Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la Géhenne." (Matthieu 5:22).

"Malheur à vous, conducteurs d’aveugles ! qui dites : Si quelqu’un jure par le Temple, ce n’est rien ; mais, si quelqu’un jure par l’or du Temple, il est engagé. Insensés et aveugles !..." (Matthieu 23:16, Luc 11:40).

Et bien dans la mesure où il était jugé et condamné pour ses outrages, ses insultes, ses blasphèmes, tu devrais par voie de fait être en mesure de reconnaître de toi-même qu'en effet il était bien placé pour dire la vérité. Vraie sa parole ! ( C'était pas faute de la clamer !! Very Happy - je suis la vérité.)

PS: Ce que tu méprises, moi je l'aime. Parce qu'un homme capable de tenir tête, tout en sachant pertinemment qu'en se conduisant de la sorte, avec sincérité, avec authenticité pour avoir le courage de désigner ceux qui asservissent les autres, et les déconsidèrent, tout en sachant très bien qu'ils le mettront à mort: a un sacré culot ! Et une grande noblesse. Je ne crois pas que le va nu pied que tu es puisse le comprendre un temps soit peu.


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mer 2 Mar 2016 - 15:34

L'entrée d'une personne dans une secte est un drame pour elle et pour sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Jeu 3 Mar 2016 - 14:28

dan 26 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
L'entrée d'une personne dans une secte est un drame pour elle et pour sa famille.
tout à fait , comme  pour les parents d'une personne qui rentre dans l'univers des congrégations  contemplatives.
Vous savez ces moines et moniales qui s'isolent du monde , et de la famille .
Amicalement

Les moniales n'ont pas subit de lavage de cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Ven 4 Mar 2016 - 14:10

Il y a des gens qui ne se sentent bien que seuls.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Sam 5 Mar 2016 - 13:57

Je pensais que certains faisaient vœu de solitude.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Dim 6 Mar 2016 - 10:49

dan 26 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Il y a des gens qui ne se sentent bien que seuls.
Ils ne sont pas seul dans un monastère, ils doivent respecter les observances, et surtout ont été influencés  pour  y aller . .
amicalement
C'est vrai. Moi qui a besoin de beaucoup de temps sans compagnie, je ne pourrais pas vivre dans un monastère à cause de tout ce monde. Razz
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1330
Age : 65
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Lun 7 Mar 2016 - 22:15

Zarzou a écrit:
Et bien dans la mesure où il était jugé et condamné pour ses outrages, ses insultes, ses blasphèmes, tu devrais par voie de fait être en mesure de reconnaître de toi-même qu'en effet il était bien placé pour dire la vérité. Vraie sa parole ! ( C'était pas faute de la clamer !!   Very Happy  - je suis la vérité.)
PS: Ce que tu méprises, moi je l'aime. Parce qu'un homme capable de tenir tête, tout en sachant pertinemment qu'en se conduisant de la sorte, avec sincérité, avec authenticité pour avoir le courage de désigner ceux qui asservissent les autres, et les déconsidèrent, tout en sachant très bien qu'ils le mettront à mort: a un sacré culot ! Et une grande noblesse. Je ne crois pas que le va nu pied que tu es puisse le comprendre un temps soit peu.
Tout ça suppose qu'on y croit. Je n'y crois pas.

NB comme bien souvent je n'avais plus les avis sur ce forum (comme sur d'autres). Ca s'en va et ça revient...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 49
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 8 Mar 2016 - 15:19

@ tchar

Ha!? Tu n'y crois pas !? Voyons si tu auras l'honnêteté d'aller jusqu'au boutique de ton commerce. ( tu pourrais me surprendre pour ne pas me déplaire. ) Very Happy

Si donc tu commettais un crime par exemple, disons que tu en avais marre de moi , et que tu décides de m'étrangler (ce que je comprendrais) - que tu te fasses choper par les autorités sanédrines et qu'ils te jettent en prison au mieux, ou bien  te coupe la tête au pire. Sachant que la loi interdit de tuer au risque de... Tu sauras prédire un temps soit peu ce qu'il adviendra de toi si tu agis contre la loi, sans nécessairement être inspiré quand même.

Dans le contexte que tu soulevais concernant le messie, tu soulignes une contradiction (franchement je te croyais plus futé que ça, mais bon bref...) qui n'en est pas une. Il savait très bien où il allait en traitant les faussoyeurs de faussoyeurs. il allait au jugement et à la condamnation pour blasphème. Ce qui est très instructif pour qui veut éviter de passer en jugement.

Aujourd'hui en Israël, il est interdit de critiquer le gouvernement au risque d'être jeté en prison sans jugement. On le sait. Et il n'y a pas besoin d'être devin ou fils de dieu pour savoir ce qu'il peut en coûter de déroger à cette loi.

Conclusion: Le messie disait la vérité lorsqu'il soulignait qu'en traitant son frère juif de faussoyeur branquiniole, l'acte pouvait conduire à la condamnation sous un prétexte fallacieux. Comme de se prendre pour le fils de dieu alors qu'il est écrit que les fils de dieu etc, etc.... Il ne s'agit pas de savoir si tu crois "au messie" mais si tu crois au bon sens de celui qui sait très bien qu'en agissant comme il pense être juste de le faire, il sera condamné pour cela dans la mesure où il n'en faut pas plus pour générer la haine.

Dans ce contexte il s'agit de justice humaine, impartiale, arbitraire, hypocrite, fausse ! Mais supposons que je sois de ceux qui se tiennent dans la vérité, comme lui-même se tenait dans la vérité. Que je te dise que tu es un faussaire d'hypocrisie, stérile dans sa parole, parlant pour la discorde, la division, incapable de prononcer un mot susceptible de faire pousser quoi que ce soit de nourrissant pour ne faire qu'empoisonner à tous propos; que tu es menteur, dissimulateur. Somme toute que je t'insulte copieusement selon ce que nous concevons d'insultant, je te rabaisse, je t'écrase, je te foule sous mes petits pieds comme une serpillère! Bref, je te dénigre, te déconsidère, te méprise...

Commettrais-je une faute devant dieu selon sa justice ? Mais absolument pas si c'est vrai ! S'il est vrai que j'appelle un chat, un chat, un porc, un porc ou un chien, un chien: Je ne commets aucune faute devant dieu. Mais devant la justice tordue de cette humanité il est certain qu'on me le fera payer comme on le lui faisait payer. Ce qu'il convient de considérer donc, c'est le regard d'un homme, le sien. Moi je trouve qu'il avait raison, tout à fait raison, d'incriminer cette racaille... Je le justifie en cela qu'en effet là où il disait vrai, les rabbins sont des menteurs. Et par extension ou propagation pandémique tout officiants faussement des écrits.. Les curés d'aujourd'hui sont du même acabits.

Tu as compris alors ce qu'il voulait dire ? ( Parce que c'est très intelligent, vraiment. ) Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1330
Age : 65
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mar 8 Mar 2016 - 20:25

Zarzou a écrit:
@ tchar
Ha!? Tu n'y crois pas !? Voyons si tu auras l'honnêteté d'aller jusqu'au boutique de ton commerce. ( tu pourrais me surprendre pour ne pas me déplaire. ) Very Happy
C'est en Jésus, que je ne crois pas. Ca n'implique pas que je dise forcément "blanc" où il dit "noir" ou l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 49
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   Mer 9 Mar 2016 - 7:01

@ Tchar

Alors, comment peut on dire que l'on ne croit pas en "quelqu'un" qui dit la vérité pour ne pas tromper, ne pas mentir !? Cela je ne le comprends pas... J'entends bien Tchar que ma foi se porte dans l'intégrité d'où qu'elle émerge. Je suis quelqu'un d'intègre et j'apprécie ceux qui le sont: je crois en celui qui est intègre. Ce qui peut être n'importe qui.

Je ne t'invitais pas à croire en celui-là particulièrement mais à croire en matière d'intégrité lorsqu'un individu (lui compris) fait acte de son intégrité. Je ne crois pas en lui parce que c'est à la mode ou que j'aspire à être sauvée, ou que je veux la vie éternelle ou que sais je encore comme tant de chrétiens, de juifs, de musulmans le manifestent, non, je crois en lui parce que ses paroles sont intègres, honnêtes, sérieuses, vraies, ce que je sais pour les avoir éprouver.

J'aime tout particulièrement la vérité, j'aime tout particulièrement ceux qui sont intègres. Nous pouvons tout à fait n'être pas d'accord Tchar sur ce que l'on croit, tu peux tout à fait ne pas aimer l'intégrité bien que cela ne saurait être reconnu au regard de tous le monde au risque de te rabaisser selon les conventions. Je n'aime pas l'intégrité parce que cela est profitable, bien vu, approuvé mais simplement parce que cela me convient pour vivre sereinement en sachant où je vais.

Je pourrais croire en toi si tu étais intègre sans pour autant te déifier, je pourrais croire simplement en toi compte tenu de ton intégrité parce que je saurais que je pourrais me reposer sur ton jugement avec assurance. Je saurais que tu ne chercheras pas à me nuire, ou faire quoi que ce soit qui  me serait préjudiciable. Ce sont les gens intègres qui ne nuisent pas aux autres, ceux là seulement. Donc je crois en ceux qui font acte d'intégrité en toute transparence. Quel que soit le nom (Iéshoua', Dédé, Tchar) que porte un intègre n'affecte pas ma foi de croire ceux que je jugerai comme étant conforme à une véritable intégrité, comme véritables. Voilà ce que je recherche dans le champ de ce monde: les intègres. C'est une espèce rare mais il y en a, cependant que je n'ai jamais vu un esprit, une pensée plus parfaitement intègre que celle du messie. Il est très regrettable qu'une telle forme d'intégrité ne soit plus de ce monde parce que c'est exactement de cette forme de pensée dont ce monde a besoin pour guider l'humanité dans une paix durable et sûre.

Lorsque tu me dis, c'est en Jésus que je ne crois pas; j'y entends que c'est en son intégrité que tu ne crois pas, et que si tu n'y crois pas et bien c'est forcément parce que tu ne t'intéresses pas à ce qui peut caractériser l'humain dans son intégrité. Ce n'est pas parce que la quasi totalité de cette humanité est corrompu que l'intégrité a disparu... Il y a des gens intègres, non pas autant qu'il l'était c'est vrai, mais dans des proportions tout à fait acceptable. Lorsque je te pourri Tchar pour te livrer à ta propagande anti-islamiste, je ne le fais pas pour le plaisir de te contrarier mais parce que je suis convaincue qu'en te livrant à la médisance tu te corromps, tu te salis.

Je t'invite à l'intégrité en somme, et si tu m'en veux pour cela c'est que tu es irrécupérable pour être de trop corrompu. Dommage, vraiment je le pense.  Wink

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: a quoi reconnait-on une secte   

Revenir en haut Aller en bas
 
a quoi reconnait-on une secte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» A quoi reconnait-on que nous avons un enfant différent....
» a quoi reconnait-on une secte
» À quoi reconnait-on un chrétien authentique ?
» Les illuminés de la Fédération Galactique (secte)
» A quoi repère-t-on un INFJ ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: