Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qu'est-ce qui caractérise le diable?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Zarzou
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 610
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 6:50 am

Ces choses qui caractérisent le diable :


Evangile de MATTHIEU CHAPITRE 7.12 Aussi, tout ce que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-le-leur vous mêmes : oui, voilà la Tora et les Inspirés. Entrez par la porte étroite. Oui, large la porte, vaste la route qui conduit à la perte, et nombreux ceux qui y entrent. Étroite la porte, resserrée la route qui conduit à la vie, et rares ceux qui la trouvent. Gardez-vous des faux inspirés ! Ils viennent vers vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces.

Le loup vorace: C'est quelqu'un de gentils, toujours serviable, bienveillant qui n'hésite pas à aller vers ceux qui ont besoin d'assistance, les plus faibles, les démunis, les perdus, les errants, les malades... Bien sûr, il dit qu'il croit en dieu, qu'il prie beaucoup surtout pour les autres mais c'est pour mieux vous bouffer mon enfant. Les loups se sont beaucoup multipliés au cours de ce siècle, étonnamment, le gibier était gras et abondant... Aujourd'hui ils foisonnent. Ils sont menteurs, tueurs, et n'hésite pas à tromper, à piéger en mettant à leur profit les paroles équivoques afin de désorienter leurs victimes.

Evangile de MATTHIEU CHAPITRE 7 - 6 Ne donnez pas ce qui est sacré aux chiens...


Le chien : Versatile mais gentils, tout aussi serviable puisqu'il ira jusqu'à vous lécher les ulcères pendant que vous crevez de faim sans jamais partager sa gamelle, jamais... Il adore les caresses, les flatteries, la reconnaissance d'être utile : il lèche les plaies. Mais il fait une chose horrible, ce qu'il désapprouve, ce qu'il vomit, il le mange que c'en est indécent. Lui aussi dit qu'il croit beaucoup en dieu, fait plein de prières pour les autres aussi; pourquoi prierait il pour lui !? Il est tellement bon avec sa langue que cela lui suffit...

Evangile de MATTHIEU CHAPITRE 7 - 6 ... ne jetez pas vos perles à la face des cochons, qu'ils ne les piétinent de leurs pattes et, se tournant, vous déchirent.

Pierre:
 

Le cochon : Le copain par excellence, le compagnon idéal, il inspire la réussite. Très recherché, le cochon est un exemple pour beaucoup. Il sait se laver, se faire irréprochable, tout propre du dehors jusqu'au derrière. Beaucoup l'adoptent pour vivre en porcherie. Le problème avec lui c'est qu'aussitôt propre il retourne se rouler dans la boue. Il dit qu'il croit en dieu, prie pieusement, fait tout ce qu'il faut comme il convient selon l'entendement de l'élevage mais, il est incapable de garder la parole parce qu'il est déficient dit-il, humain, c'est normal : qui ne faute pas ? Qui ne doute pas ? - et malheur à celui qui le contestera.

PS: Voilà pour la faune impure de cette humanité dans ce que sont les œuvres du diable ou l'antéchrist... Parce que tous ces animaux peuvent prétendre ce qu'ils veulent, qu'il n'en reste pas moins que leurs œuvres, leurs actes, leurs fruits, nient le messie.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Awel
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Age : 60
Localisation : Var
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 9:47 am

@pat4545

Je préfère ton discours, objectif, sur l'analyse.

Tout est à considérer, d'un œil objectif, d'une manière je dirais enfantine.

Il y a des comportements humains liés à des facteurs qui intervenant peuvent changer ces comportements, dont il faut tenir compte. La somme des personnes croyantes occultent ce concept, écarte la psychologie, et ne s'accordent qu'à ne voir que le mystique.

Il faut avant tout se dire rationnels et être rationnels dans notre pensée et formulation de pensée.

La Bible est un recueil de conseils, de recommandations, de prévention, d'orientations à prendre, de suggestions, de commandements, de sentiments divers, sous une multitude de formes littéraires, je dirais toutes les formes littéraires, de telle manière que ceux qui liront sauront interpréter le message sous sa propre forme littéraire.

Aujourd'hui nous pouvons dire : "j'ai eu un mal de chien à me faire une place au soleil" les gens comprendront très bien ce que cela veut dire mais si dans la Bible il est dit " tu es un véritable démon et pire que Belzébuth tu as possédé les gens lesquels ont été sortis de cet enfer grâce à moi" les gens ne remarquent même pas qu'il s'agit de la même forme littéraire et interprèteront au pied de ce qui est dit, ce qui est dit, alors que c'est faux.

En langage clair, il faut voir dans la Bible ce genre d'allusion ou image allégorique et ne pas s'attacher à voir quelque démon, car ceux qui croient doivent absolument se dire que Dieu Créateur ne peut pas avoir créé le mal, encore moins quelque démon, encore moins un diable qui serait opposé à Dieu, c'est une invraisemblance.
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 10:38 am

Awel a écrit:
car ceux qui croient doivent absolument se dire que Dieu Créateur ne peut pas avoir créé le mal, encore moins quelque démon, encore moins un diable qui serait opposé à Dieu, c'est une invraisemblance.

Ceux qui croient vraiment Awel ne se disent rien, mais ils lisent et ils écoutent, plus encore, ils retiennent, ils méditent:


Iesha'yahou Isaïe CHAPITRE 45 - 5. Moi, IHVH-Adonaï, nul autre; sauf moi, pas d'Elohîms. Je te ceins, mais tu ne me pénètres pas, 6. pour qu'ils le sachent de l'orient du soleil et de l'occident: non, rien sauf moi, moi, IHVH-Adonaï, et nul autre, 7. le formateur de la lumière, le créateur de la ténèbre, le faiseur de la paix, le créateur du mal(1). Moi, IHVH-Adonaï, l'auteur de tout cela !

(1) Le mal selon l'hébreu - Ra` = Mauvais, mal

1.Mauvais: désagréable, malin
2.Méchant, déplaisant, mal (donnant peine, tristesse, misère)
3.Mauvais (d'une terre, de l'eau, etc)
4.Mauvais (en valeur)
5.Pire que, pis (comparaison)
6.Triste, non heureux
7.Mauvais, (méchant en disposition)
8.Mauvais, méchant (moralement)

II. Le mal, la détresse, la souffrance, la misère, la calamité
1.Adversité
2.Tort

PS: Dieu est auteur de tout cela il n'y a aucune invraisemblance.  Cependant celui qui en fait un copieux usage ce n'est pas dieu: mais l'humain qui se conduit comme un petit cochon -  - dieu a donné le bien et le mal mais c'est le second que l'humain exploite en ce monde: dieu seul est bon.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6252
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 10:51 am

Awel:

Et par exemple, deux individus qui violent deux jeunes filles et les enterrent vivantes dans le sable
sur une plage c'est quoi des démons ou des anges ?
Info vu à la télé dans les années 80 ou 90 ...


Dernière édition par Loganj le Jeu Mar 03, 2016 10:56 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Awel
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Age : 60
Localisation : Var
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 10:52 am

@Zarzou

Oui aussi, tout en vaquant à mes occupations, j'ai pensé à une chose essentielle je pense.

Dieu nous ne pouvons que l'aimer car il nous apprend l'amour. On ne peut pas craindre quelque mal représenté par quelque entité, cela reviendrait à dire que Dieu veut nous contraindre à l'amour par la peur, tu sens comme moi là la toute invraisemblance ?

De même que nous ne devons pas craindre le mal pour entrer dans quelque bon droit chemin, car ce droit chemin c'est à nous de le frayer, tous seuls, comme des grands maintenant car la connaissance nous a donné ce droit, ce libre droit de nous faire justes et bons, comme Dieu l'est tant.... mais nous devons craindre Dieu aussi par quelque offense que nous ferions, craindre par nos agissements de le froisser comme nous pourrions craindre de froisser quelqu'un qu'on aime ici et pour ne pas agir en occasionnant quelque peine en lui, par cette crainte là, nous nous abstenons.
Revenir en haut Aller en bas
Awel
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Age : 60
Localisation : Var
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 10:59 am

@loganj

Les individus, comme tu les appelles à juste titre, qui terrorisent et/ou perpètrent des gestes si incriminables que celui dont tu parles sont mus.

Ils sont mus par des sentiments qui vont de la colère à la haine, à la vengeance, et ces sentiments là naissent pour une cause établie.

Cette cause est identifiable par l'approche psychologique que l'on puisse se faire d'eux, ils sont des hommes, femmes ayant été instruits par d'autres ou dans leur enfance, par des parents tortionnaires, ou des parents indignes ou des fréquentations non louables.

A côté de cela chaque caractère de chaque personne est différent, l'un sera fort l'autre fera preuve de faiblesse, faiblesse de l'esprit qui lui fera voir des images transformées du monde dans lequel ils vivent, ils sont l'objet de psychoses, ils sont sensibilisés par tous facteurs extérieurs et certaines choses que nous nous verrons comme tout à fait invraisemblables eux les verront comme vraisemblables. Ils sont des gens influencés ou par leur folie, leur perméabilité au monde extérieur, par leur milieu social etc....

Tu n'ignores pas que le comportement humain résulte de biens de facteurs. Nous ne pouvons ignorer que le fanatisme hitlérien a fait de jeunes gens de véritables bourreaux qui, en d'autres circonstances auraient été des agneaux.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6252
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 11:09 am

Ils sont des gens influencés ou par leur folie, leur perméabilité au monde extérieur, par leur milieu social etc.... a écrit:
Awel

Mais au départ ce sont les conditions dans lesquelles ils se sont fourvoyés en se réincarnant.
S'il s'agit d'anges ces conditions là, ne sont que des épreuves à surmonter, mais dans le cas de
démons ces conditions là, sont une continuité diabolique qui les mèneront à la déchéance totale
ou en prison. L'ange a de l'expérience tandis que ce qu'on appelle démon c'est une âme sans
véritable expérience spirituelle, une âme jeune pris(e) dans la tourmente du mal .
Revenir en haut Aller en bas
Léna
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 436
Age : 40
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 10/02/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 11:18 am

" Voici que je vous envoie comme des brebis parmi les loups [...] "
-----> Parabole des brebis (ses disciples), des loups (les pouvoirs), des serpents (le réalisme nécessaire pour la survie) et des colombes (la vie spirituelle).

Les pouvoirs à distinguer des puissances de Dieu (Les Elohim) seraient représentés par les loups ( la meute féroce assoiffée de pouvoir ? )
Revenir en haut Aller en bas
Awel
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Age : 60
Localisation : Var
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 11:36 am

Loganj a écrit:
Ils sont des gens influencés ou par leur folie, leur perméabilité au monde extérieur, par leur milieu social etc.... a écrit:
Awel

Mais au départ ce sont les conditions dans lesquelles ils se sont fourvoyés en se réincarnant.
S'il s'agit d'anges ces conditions là, ne sont que des épreuves à surmonter, mais dans le cas de
démons ces conditions là, sont une continuité diabolique qui les mèneront à la déchéance totale
ou en prison. L'ange a de l'expérience tandis que ce qu'on appelle démon c'est une âme sans
véritable expérience spirituelle, une âme jeune pris(e) dans la tourmente du mal .

Donc tu fais la distinction entre ceux qui se sont réincarnées et qui, même si toutes les conditions de vie dans lesquelles ils se trouvent, qui les pousseraient à les faire devenir des criminels ou démons, ne resteront que des êtres nobles, ceux que tu appelles anges et qui viennent sur terre pour une raison appartenant à Dieu.

et

Ceux qui entrent dans le cycle des réincarnations car ils doivent à terme être à leur tour des "anges" mais pour le devenir, ils doivent acquérir toute la sagesse. Mais en attendant d'être des êtres parfaits ils sont imparfaits et leur comportement est une insulte à l'homme vrai c'est à dire équilibré.

Si je suis ton raisonnement, les 2ème ne sont pas responsables car trop jeunes dans leur apprentissage et s'ils se comportent mal, ils sont ignorants encore du bon comportement.

Moi je suis dans l'optique d'un troisième raisonnement.

Nous nous réincarnons, je le crois, même si ce précepte laisse sceptique et un peu infantile mais je pourrais à l'occasion développer mon point de vue afin de faire le tour de la question avec celui qui voudra... et nous intervenons à nouveau dans une ou des vies durant lesquels nous prouvons que nous sommes dignes d'une vie sous d'autres cieux et après je ne m'aventure pas, car je ne sais pas et je ne vais rien imaginer, car là rien à part le Paradis nous ne pouvons nous aventurer de dire autre chose.... Nos réincarnations successives sont hasardeuses ? mystère.... sont elles orientées ? mystère...

Il n'en reste pas moins que réincarnés ou pas, nous n'avons pas à réfléchir qui nous sommes réellement, le but étant de se dire conscients d'être en accord avec soi, étant entendu que tout homme, celui qui nait d'une mère et d'un père, est en accord avec une nature humaine voulant dire qu'intrinsèquement nous sommes à l'image de Dieu des êtres divins, tous autant que nous sommes.

Les écarts que font certains ne sont pas à être condamnés pas nous, nous qui devons toutefois appliquer la justice humaine en les punissant.

Je ne vais donc pas incriminer untel ou untel, je vais le condamner car je dois être solidaire aux autres en faisant régner l'ordre et la justice humaine, mais je vais m'attacher en dernier ressort à ne pas le juger dans ses actes sachant qu'il est l'objet de tant de facteurs qui l'ont conduit à agir.
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 11:36 am

Awel a écrit:
@Zarzou

Oui aussi, tout en vaquant à mes occupations, j'ai pensé à une chose essentielle je pense.

Dieu nous ne pouvons que l'aimer car il nous apprend l'amour. On ne peut pas craindre quelque mal représenté par quelque entité, cela reviendrait à dire que Dieu veut nous contraindre à l'amour par la peur, tu sens comme moi là la toute invraisemblance ?

De même que nous ne devons pas craindre le mal pour entrer dans quelque bon droit chemin, car ce droit chemin c'est à nous de le frayer, tous seuls, comme des grands maintenant car la connaissance nous a donné ce droit, ce libre droit de nous faire justes et bons, comme Dieu l'est tant.... mais nous devons craindre Dieu aussi par quelque offense que nous ferions, craindre par nos agissements de le froisser comme nous pourrions craindre de froisser quelqu'un qu'on aime ici et pour ne pas agir en occasionnant quelque peine en lui, par cette crainte là, nous nous abstenons.

1. Bien sûr qu'il faut craindre le mal représenté par une entité, le messie nous y invite vivement d'ailleurs (enfin, il y invite ses disciples surtout) :

MATHIEU CHAPITRE 10 - 28 Ne frémissez pas des tueurs du corps qui ne peuvent tuer l'être, mais frémissez de qui peut perdre et corps et être dans la Géhenne .

PS: Tu en tires les sentiments que tu veux. Tu peux ne pas le croire bien sûr !? ( Tu es libre )

2. Parlons en de la connaissance (dont tu parles) de l'arbre du bien et du mal qu'il ne faut surtout pas manger au risque de mourir (faut il le rappeler ?) :

Pour être aussi parfait que le père, il faut incontestablement VOIR le père; sinon quoi !? Quel modèle ? Quelle représentation de la perfection du père faudra t'il se faire pour s'imaginer être parfait ? Comme je le soulignais, tu ne m'as peut être pas lu remarque: les loups, les chiens et les truies sont tous de bons chrétiens en apparence mais en dedans... ( )

La seule chose qu'il faut craindre venant de dieu "est d'être trouver inapte" à supporter la vérité : telle qu'elle est et non telle que l'on voudrait qu'elle soit. Les offenses, les maux divers et variées seront remis que je sache (et je sais très bien où je vais) mais l'inaptitude à reconnaître "la parole de vérité" est "la" faute mortelle qui ne sera jamais remise. Ce qu'il faut craindre alors ce sont ses propres mensonges, ses propres tromperies, ses négations, ses inaptitudes, sa confortable tranquillité parce que tout cela rend incapable de reconnaitre la vérité.

PS: Je ne peux pas que aimer dieu, je suis riche, et je le crains pour toute ma richesse. Alors riche de maux et pauvre en vérité, c'est pourquoi j'ai préféré la vérité à tous mes maux. Wink



Revenir en haut Aller en bas
Awel
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Age : 60
Localisation : Var
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 11:48 am

@ Zarzou

Dans aucun Verset, je ne peux me reconnaître.

Je ne peux pas me reconnaître moi, sensible au mal comme au bien, car je suis humaine. Je ne peux pas me reconnaître comme le "mal incarné" ou comme quelqu'un "pris par le mal" ou comme "possédée" ou quelque action qu'une entité véritable pourrait intervenir auprès de moi pour que moi à mon tour j'agisse mal.

Je veux me sentir responsable de mes actes.

Je ne veux pas attribuer mes mauvaises actions à quelques influences.

Je ne veux pas me cacher contre ma victimisation. Car si je ne suis pas responsable de mes mauvaises actions, je ne peux être que victime dans ce cas là sachant que si j'attribue au diable ce que je fais mal, j'aurais du mal à me reconnaître "moi". Je veux répondre de mes propres actes devant Dieu et non me cacher quelque démon qui m'aurait incité à mal agir.

Comment toi fais tu pour t'attribuer les mauvaises actions ? Quels sont les critères qui te font définir quand toi tu es responsable et quand tu ne l'es pas ?

Je suis exempt de l'idée du diable et je suis bien dans ma peau, les gens me trouvent gentille, je n'ai pas besoin de quelque diablerie pour m'accuser d'actions que j'aurais mal commises, j'ai bien heureusement ma conscience qui veille à cela, et en mon examen, en son examen, je suis capable de m'identifier sans pour cela m'identifier à quelque diable qui m'aurait influencé dans mes jugements.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 2:51 pm

Tout être humain est bipolaire (au sens général et non pas au sens médical du terme).
En chacun d'entre nous, il y a deux pôles :
- un pôle positif, angélique et lumineux, qui nous pousse à faire le bien,
- un pôle négatif, diabolique et sombre, qui nous pousse à faire le mal.
En fonction du moment et des circonstances, nous pouvons être soit sous l'influence d'un pôle, soit sous l'influence de l'autre.

Vu sous cet angle, le diable n'est rien d'autre qu'une partie de nous-même. C'est la raison pour laquelle, il est indétectable pour la plupart des humains. Mais en faisant un travail approfondi sur soi-même, on peut arriver à faire la part des choses et à distinguer ce qui nous vient de notre "ombre intérieure" et ce qui nous vient de notre "lumière intérieure"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 3:02 pm

Joli Brahîm...
Revenir en haut Aller en bas
Awel
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Age : 60
Localisation : Var
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Jeu Mar 03, 2016 3:37 pm

@ Brahim

Notre côté obscur, notre côté lumineux, les deux antagonismes qui s'opposent et se complètent aussi sachant que la lumière ne peut naitre que dans l'obscurité.

Oui je suis d'accord aussi, et ce verset témoigne à mon sens aussi de cela

"En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes, et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point arrêté "


J'arrive à percevoir ce que tu dis à travers l'effort.

L'effort que nous devons prodiguer pour tendre vers le bien, sachant que nous aurons plus de mal à dominer les sentiments négatifs comme la colère la haine etc.... que de faire face à des sentiments positifs.

A cela nous pouvons dire que nos tendances doubles ou bipolaires, la grande disparité qui compose notre être, doivent s'étendre. Ainsi de la personne colérique, nous pouvons commencer à vouloir dominer la colère, la comprendre, l'amadouer, la calmer, la faire disparaître pour ensuite progresser, tendre vers, tendre vers et toujours pour ensuite arriver à l'autre pôle.

Le tout est de garder le bon cap, et je pense que la qualité que l'on doit cultiver fructifier et ne pas se lasser de remettre chaque jour à l'ordre du jour, c'est la patience.

Avec la patience nait la réflexion, et de la réflexion nait le calme pour apaiser à notre tour.
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Ven Mar 04, 2016 7:47 am

Awel a écrit:
@ Zarzou

Dans aucun Verset, je ne peux me reconnaître.

Je ne peux pas me reconnaître moi, sensible au mal comme au bien, car je suis humaine. Je ne peux pas me reconnaître comme le "mal incarné" ou comme quelqu'un "pris par le mal" ou comme "possédée" ou quelque action qu'une entité véritable pourrait intervenir auprès de moi pour que moi à mon tour j'agisse mal.

Je veux me sentir responsable de mes actes.

Je ne veux pas attribuer mes mauvaises actions à quelques influences.

Si tu ne veux pas attribuer tes mauvaises actions à quelques influences, cela exclu t'il que tel puisse être le cas !? Non, pas que je sache. Par exemple, si je te pique, te mords, te maltraite, ta réaction "justifié" sera de te rebiffer à coups de dents. Tu te défendras. Ce qui est naturel, normal et dans l'ordre des choses. Moi, si je t'agresse, et que tu réagis avec colère (ce qui est vilain, môche); que tu réagis avec violence en me rouant de coups parce que tu es blessée (très, très vilain, impur!) et bien : à qui la faute !?

Si tu commets des fautes... A moi bien sûr pour t'avoir offensé, blessé, agresser etc..  

Donc, ne me dis pas que certaines de tes mauvaises actions ( pour te défendre de ma mauvaise influence) t'appartiennent pour te sentir responsable... Lorsque c'est moi qui représente une mauvaise influence. Et si tu n'es pas d'accord, je te fais mon diablotin de la très mauvaise influence pour te faire sauter au plafond, pour voir de qui vient la faute !

Citation :
Je ne veux pas me cacher contre ma victimisation. Car si je ne suis pas responsable de mes mauvaises actions, je ne peux être que victime dans ce cas là sachant que si j'attribue au diable ce que je fais mal, j'aurais du mal à me reconnaître "moi". Je veux répondre de mes propres actes devant Dieu et non me cacher quelque démon qui m'aurait incité à mal agir.

Reconnaître les fautes des autres est d'une nécessité absolu pour être racheter de ses propres fautes...

Citation :
Comment toi fais tu pour t'attribuer les mauvaises actions ? Quels sont les critères qui te font définir quand toi tu es responsable et quand tu ne l'es pas ?

Si je te cherche en t'asticotant, je suis sûre de te trouver.    Et ce sera ma faute, pas la tienne... (double peine, mais j'ai les épaules larges.)

Citation :
Je suis exempt de l'idée du diable et je suis bien dans ma peau, les gens me trouvent gentille, je n'ai pas besoin de quelque diablerie pour m'accuser d'actions que j'aurais mal commises, j'ai bien heureusement ma conscience qui veille à cela, et en mon examen, en son examen, je suis capable de m'identifier sans pour cela m'identifier à quelque diable qui m'aurait influencé dans mes jugements.

Tous le monde est gentils je pense mais tous le monde ne supporte pas toujours ceux qui les agressent quotidiennement: au boulot, en famille, dans le voisinage. Qui a dit que le diable venait de toi, si je fais usage de diableries pour que tu fautes, il ne vient pas de toi mais cela ne te dédouane pas de te livrer aussi à des diableries sûrement (comme nous le faisons tous); je disais donc que l'important réside dans la reconnaissance de la vérité telle qu'elle, et je ne te trouve pas parfaite en cela que si tu es gentille (comme tous le monde) tu as trouvé la capacité de porter le tort des autres, c'est très vilain, c'est interdit... Ce qui est à moi est à moi, je le garde, si je te pousse à commettre une erreur: ce sera ma faute pas la tienne.

De fait, il faut rendre à César, ce qui est à César... Very Happy - On est d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Ven Mar 04, 2016 7:59 am

"Je ne peux pas me reconnaître moi, sensible au mal comme au bien, car je suis humaine."

Voici comment je me reconnais, sensible au mal comme au bien, car je suis humaine...  Que je t'offre ce poême pour me caractériser tout à fait.  Very Happy  

La plume de Satan

La plume, seul débris qui restât des deux ailes
De l'archange englouti dans les nuits éternelles,
Était toujours au bord du gouffre ténébreux.
Les morts laissent,ainsi quelquefois derrière eux
Quelque chose d'eux-même au seuil de la nuit triste,
Sorte de lueur vague et sombre, qui persiste.

Cette plume avait-elle une âme ? qui le sait ?
Elle avait un aspect étrange ; elle gisait
Et rayonnait ; c'était de la clarté tombée.
Les anges la venaient voir à la dérobée.
Elle leur rappelait le grand Porte-Flambeau ;

Ils l'admiraient, pensant à cet être si beau
Plus hideux maintenant que l'hydre et le crotale ;
Ils songeaient à Satan dont la blancheur fatale,
D'abord ravissement, puis terreur du ciel bleu,
Fut monstrueuse au point de s'égaler à Dieu.

Cette plume faisait revivre l'envergure
De l'Ange, colossale et hautaine figure ;
Elle couvrait d'éclairs splendides le rocher ;
Parfois les séraphins, effarés d'approcher
De ces bas-fonds où l'âme en dragon se transforme,
Reculaient, aveuglés par sa lumière énorme ;

Une flamme semblait flotter dans son duvet ;
On sentait, à la voir frissonner, qu'elle avait
Fait partie autrefois d'une aile révoltée ;

Le jour, la nuit, la foi tendre, l'audace athée,
La curiosité des gouffres, les essors
Démesurés, bravant les hasards et les sorts,
L'onde et l'air, la sagesse auguste, la démence,
Palpitaient vaguement dans cette plume immense ;
Mais dans son ineffable et sourd frémissement,
Au souffle de l'abîme, au vent du firmament,
On sentait plus d'amour encor que de tempête.

Et sans cesse, tandis que sur l'éternel faîte
Celui qui songe à tous pensait dans sa bonté,
La plume du plus grand des anges, rejeté
Hors de la conscience et hors de l'harmonie,
Frissonnait, près du puits de la chute infinie,
Entre l'abîme plein de noirceur et les cieux.

Tout à coup un rayon de l'oeil prodigieux
Qui fit le monde avec du jour, tomba sur elle.
Sous ce rayon, lueur douce et surnaturelle,
La plume tressaillit, brilla, vibra, grandit,
Prit une forme et fut vivante, et l'on eût dit
Un éblouissement qui devient une femme.
Avec le glissement mystérieux d'une âme,
Elle se souleva debout, et, se dressant,
Éclaira l'infini d'un sourire innocent.

Et les anges tremblants d'amour la regardèrent.
Les chérubins jumeaux qui l'un à l'autre adhèrent,
Les groupes constellés du matin et du soir,
Les Vertus, les Esprits, se penchèrent pour voir
Cette soeur de l'enfer et du paradis naître.
Jamais le ciel sacré n'avait contemplé d'être
Plus sublime au milieu des souffles et des voix.

En la voyant si fière et si pure à la fois,
La pensée hésitait entre l'aigle et la vierge;
Sa face, défiant le gouffre qui submerge,
Mêlant l'embrasement et le rayonnement,
Flamboyait, et c'était, sous, un sourcil charmant,
Le regard de la foudre avec l'oeil de l'aurore.
L'archange du soleil, qu'un feu céleste dore,
Dit : - De quel nom faut-il nommer cet ange, ô Dieu ?

Alors, dans l'absolu que l'Être a pour milieu,
On entendit sortir des profondeurs du Verbe
Ce mot qui, sur le front du jeune ange superbe
Encor vague et flottant dans la vaste clarté,
Fit tout à coup éclore un astre : - Liberté !

Victoi Hugo

Revenir en haut Aller en bas
Awel
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 236
Age : 60
Localisation : Var
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Ven Mar 04, 2016 1:59 pm

Zarzou a écrit:
Si tu commets des fautes... A moi bien sûr pour t'avoir offensé, blessé, agresser etc..  

Il y a indéniablement un cas de conscience car il faut pardonner à ceux qui nous ont offensés. Nous sommes chaque jour confrontés à cela sachant que nous devons :

- et pardonner quoi qu'il se passe

- et nous faire respecter aussi car pardonner n'est pas être aux yeux de Dieu dignes pour accéder au Paradis, mais pardonner est être conforme avec soi même, sa conscience et faire régner la justice en nous défendons des attaques proférées par d'autre.

Alors moi je suis enclin de te dire que oui je suis de celles et ceux qui n'ont pas à se laisser trainer dans la boue pour tendre l'autre jour et pardonner afin de pardonner l'offense car je suis adepte de la justice et je n'hésite pas à montrer à ceux qui sont malveillants à leur dire qu'ils ont mal agi.

Je fais confronter en quelque sorte l'autre avec sa propre conscience pour qu'il puisse réaliser que lui est offensant.

je prends un risque de me fâcher mais comment agir en étant conscient d'être dans son bon droit.

Il y a nul doute à jouer de psychologie pour le faire car la colère ou les cris ne résolvent rien.

Je vais tout simplement dire à la personne que j'ai en face, regardes toi dans un miroir et nous en reparlerons.

Je préfère de cette manière que nous nous parlions plus mais j'aurais peut être occasionné chez l'autre un examen qui lui aura rendu un grand service.

Si après l'autre personne se retrouvera dans ce que j'ai dit j'aurais compris qu'il aura compris et nous serons les meilleurs amis.

Quant à l'offense la rancune celle que l'on doit oublier suite au débordement de l'autre, débordement que j'aurais comprise comme étant un signe de désespoir ou de mal être ou tout simplement une offense ne relevant pas d'intérêt majeur, je pardonnerais sans problème.

J'ai pour habitude de n'avoir aucun grief, mais si j'en ai, je vais ensuite vers les personnes pour faire le premier pas si je vois que cela n'aboutit pas.

La fierté est un sentiment à oublier dans ce cas, et je n'ai aucune animosité qu'une soif de justice et un amour pour mon autre à qui je donnerais toute raison de se remettre en question.

En somme il n'y a pas de mauvaise action, il n'y a que des gens qui n'ont pas compris ce que l'un voulait dire et l'autre pareil.

Il n'y a personne qui soit plus mauvais ou plus bon, il n'y a que des gens qui doivent faire appel à la patience à la réflexion donc à la raison et il n'y a qu'une raison celle qui aboutit à un entendement.

Mais ce sont des cas d'espèce, et Dieu merci rares quoi qu'il en soit.
Revenir en haut Aller en bas
Zarzou
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Ven Mar 04, 2016 3:28 pm

@ Awel

Je suis d'accord, il n'y a personne de plus mauvais ou plus bon, il y en a juste de plus violents que d'autres et leur violence souvent concourent à générer chez les plus doux qui soient une violence encore plus énorme... La faute à la violence pour tous ceux qu'elle égare. Mais l'homme, l'humain devrait la repousser avec la même violence pour ne pas succomber, et ce n'est pas toujours ce qu'il fait...
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Ven Mar 04, 2016 7:07 pm

Pour rajouter un peu de l'eau au moulin, j'ai lu une information assez surprenante à propos du diable.
En fait, du moins dans la religion chrétienne, si le diable est décrit comme père de tous les mensonges, dans les faits, il ne ment pratiquement jamais et jamais de gros mensonges. En lieu et place, il doit essayer d'égarer les gens avec des demi-vérités et des omissions. C'est comme s'il n'avait pas le droit de mentir et qu'il devait égarer autrement les humains. Dieu par contre, on ne le présente plus. Il a menti à Abraham au sujet du sacrifie de son fils. Il a menti à Mahomet lorsqu'il a exigé 50 prières. Dieu, dans sa toute grande omnipotence, est tout à fait capable de mentir complètement aux humains. Mais le diable, bien qu'on l'accuse de littéralement tous les maux de la planète, il faut trouver un exemple concret où il a menti et pas juste dit qu'une seule facette de la vérité. Dans le désert avec Jésus, par exemple, il l'a seulement tenté. Il aurait pu mentir et l'induire en erreur. Mais au lieu de cela, le diable a seulement essayé de le faire céder aux désirs matériels.

Il pourrait donc y avoir une piste dans le fait qu'un livre où il y a un mensonge ne peut pas être l'oeuvre du diable.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 5587
Age : 52
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Dim Mar 06, 2016 6:28 pm

Oui Satan se voit accorder par Dieu la liberté de faire le mal dans le but de tester la sincérité de la foi .Les propos de Jésus faisant régulièrement état du libre arbitre de l'homme qui doit prouver sa vertu en choisissant de renoncer au péché auquel le diable incite pour gagner sa place au paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6252
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Dim Mar 06, 2016 8:25 pm

Diables: Ces êtres sont le négatif de ce positif qu'est le bien, il s'ensuit que,
s'il n'y avait pas de diables, il n'y aurait pas de dieux. Tout positif implique
un négatif, condition même de son existence. Sans pôle négatif et pôle positif,
pas de circuit électrique, c'est une loi.

Les diables sont nécessaires et ils ont leur bon côté, dans la mesure ou il nous
rappellent qu'il vaut mieux être dans le camp du bien plutôt que de tomber entre
leurs griffes (car ils ont la réputation d'être fort méchants!).En fait la force
du mal est bien réelle. Elle est tangible et puissante.
Rampa: La sagesse des anciens; P48.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Dim Mar 06, 2016 8:33 pm

Loganj a écrit:
Diables: Ces êtres sont le négatif de ce positif qu'est le bien, il s'ensuit que,
s'il n'y avait pas de diables, il n'y aurait pas de dieux. Tout positif implique
un négatif, condition même de son existence. Sans pôle négatif et pôle positif,
pas de circuit électrique, c'est une loi.

Les diables sont nécessaires et ils ont leur bon côté, dans la mesure ou il nous
rappellent qu'il vaut mieux être dans le camp du bien plutôt que de tomber entre
leurs griffes (car ils ont la réputation d'être fort méchants!).En fait la force
du mal est bien réelle. Elle est tangible et puissante.
Rampa: La sagesse des anciens; P48.
Propagande que tout cela!
Rappelle-toi que pour satan, les démons sont les gentils et les anges sont les méchants.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6252
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Dim Mar 06, 2016 9:03 pm

Je ne crois que ce que je vois, pour moi un type qui ne sait faire que le mal n'est pas
un dieu et encore moins un ange . Si tu penses l'inverse c'est que tu ne sais rien à ce
propos ou que tu te voiles la face .
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Dim Mar 06, 2016 9:07 pm

Si je pense pas comme toi, je suis donc un ignorant qui se voile la face?

Peut-être que satan fait des actions qu'il qualifie de bien, mais que dieu a qualifié de mal.
Pour identifier le diable, il faut des caractéristiques autres que seulement bien/mal.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6252
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Dim Mar 06, 2016 9:19 pm

Je ne dis pas que tu es ignorant. Mais que les Staline, Mao et autres sanguinaires
ne sont certainement pas des hommes qui ont fait le bien par exemple et la liste
des diables sur le web est particulièrement longue.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   Dim Mar 06, 2016 9:22 pm

Mais ils pensaient faire le bien, non? Ca fait partie de la psychologie criminologique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est-ce qui caractérise le diable?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce qui caractérise le diable?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est l'adjectif qui vous caractérise?
» Qu'est-ce qui caractérise le diable?
» La NINA actuel est l'un des plus puissants depuis un siecle....
» Deleuze et l' "ob-scène"
» La crise de la quarantaine?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: