Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salvador Dalli : le surréalisme au quotidien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 834
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Salvador Dalli : le surréalisme au quotidien.   Mer 11 Avr 2007 - 21:56

Salvador Dalli : le surréalisme au quotidien.

Peintre, graveur et écrivain catalan, Salvador dali fut de son vivant, « l’artiste le plus célèbre du monde »…après Picasso.
Ce fils de notaire s’est identifié, pour le meilleur et pour le pire, au surréalisme, le faisant même entrer dans les chaumières par le biais de la publicité et de la télévision.
Les moustaches, l’accent, les excentricités de ce clown de génie sont dans toutes les mémoires. Malgré un énorme déchet, dû à une surproduction mercantile, son œuvre est l’une des plus audacieuses et des plus accomplies de la peinture surréaliste, dont il fut le fougueux animateur de 1929 à 1939.
Il a collaboré avec le cinéaste Luis Bunuel, mis au point une « méthode paranoïque-critique » et transcrit ses hantises, à dominante sexuelle, morbide et scatologique, sur des toiles dont la facture académique compense la stupéfiante invention onirique.
Une célébrité acquise à coups de provocations et de manifestations tapageuses.

Chronologie :

1904 : naissance de Dali à Figueras.
1921 : Le jeune Salvador entre à l’école des Beaux-Arts de Madrid, se lie d’amitié avec Garcia Lorca et fréquente les milieux anarchistes de la capital espagnole.
1928 : premier voyage à Paris et premiers contacts avec les surréalistes.
Il signe avec Bunuel la réalisation « d’un chien andalou.
1929 : Il rencontre Gala, qui deviendra sa femme et son égérie.
1929-1939 : du scandale de l’Âge d’or – le film « maudit » de Bunuel, dont il cosigne le scénario – à son manifeste la conquête de l’irrationnel, Dali se fait le chantre du surréalisme.
1940 : Dali se rend aux Etats-Unis pour monnayer son talent.
1941 : rupture définitive avec André breton.
1989 mort à Figuras.
Revenir en haut Aller en bas
 
Salvador Dalli : le surréalisme au quotidien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poésie en seconde : du romantisme au surréalisme, critiquez moi !
» DVD Palettes sur le surréalisme??
» La dernière Cène par Salvador Dalli
» question sur les surréalistes
» poème surréaliste sur la ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Forum culturel :: Les personnalités qui ont marqué l'histoire-
Sauter vers: