Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dieu et les textes sacrés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Yael
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 580
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Lun 25 Juil 2016 - 0:34

l'intondable a écrit:
...j'utilise la logique. Cette logique qui est pareille pour toutes les formes de vies et même tout le reste. Il ne s'agit pas de modestie ou d'orgueil, mais de constat sur ce que dieu a fait et ce qu'il aurait pu mieux faire.

Tu vois juste L'Intondable, mais pourtant la réponse a la question du livre est justement dans la question.

La modestie c'est justement de reconnaitre avec regret que c'est bien les hommes qui ont créé tous ces livres se prétendant être la parole de dieu et la preuve tu la pourtant intérieurement en toi-même quand tu te poses justement la question absolument légitime "Pourquoi dieu n'a pas pu faire mieux pour que l'humanité sache qu'il n'existe qu'un seul livre unique ?" : il ne peut pas faire mieux de quelque chose dont il n'est pas l'auteur.

Car s'il en était réellement l'auteur nous saurions qu'il n'existerait qu'un seul livre unique. tous les autres livres n'existeraient pas sinon il y aurait conflit entres tout ces autres livres et la puissance divine qui dit que dieu ne se contredit jamais.

Laisse les gens ne pas comprendre cela, ce n'est pas grave, un jour ils comprendront que la puissance divine ne se contredit jamais.

C’est justement grâce à la lucidité et au discernement que l’on se rend compte que dieu n’a pas pu écrire ces livres qui le contredisent et qui divisent de sorte que l’on voit très clairement que sur terre il n’existe aucun livre unique contenant la parole de dieu non falsifiée et diffusée à 7 milliards d’exemplaires.

Nous avons la preuve flagrante qu'il y a plusieurs livres qui se prétendent être la parole de dieu et qui se contredisent entre eux, il y a bien conflit entres tout ces livres et la puissance divine qui dit que dieu ne se contredit absolument jamais, cela est une preuve irréfutable que tout ces livres ne sont pas d'origine divine mais humaine.

La puissance divine l'emporte toujours sur n'importe quel conflit.

C’est ça le bon sens, le reste c’est de la futilité.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Lun 25 Juil 2016 - 17:00

Les textes sacrés se copient les uns sur les autres au fur et a mesure de leur création.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 11:54

Yael a écrit:

La modestie c'est justement de reconnaitre avec regret que c'est bien les hommes qui ont créé tous ces livres se prétendant être la parole de dieu et la preuve tu la pourtant intérieurement en toi-même quand tu te poses justement la question absolument légitime "Pourquoi dieu n'a pas pu faire mieux pour que l'humanité sache qu'il n'existe qu'un seul livre unique ?" : il ne peut pas faire mieux de quelque chose dont il n'est pas l'auteur.

La modestie c’est de reconnaitre que nous les humains, ne représentons pas grand-chose par rapport à l’univers dans lequel nous nous trouvons, ni nous ni même notre planète (la Terre) qui est l’équivalent d’un petit grain de poussière par rapport à l’univers.
La modestie c’est de reconnaitre que notre durée de vie en tant qu’êtres humains (quelques dizaines d’années, ou même quelques millions d’années en ce qui concerne l’humanité) est l'équivalent d'une fraction de seconde par rapport à la durée de vie de l’univers (des milliards de milliards d’années).
La modestie c’est de reconnaitre que dans ces conditions, il existe une infinité de données, de lois et d’éléments dans cet univers, qui échappent totalement aux êtres humains et ne leurs permettent pas de porter un jugement de valeur, car ils n'ont pas suffisamment de hauteur ni de recul pour connaître et comprendre les tenants les aboutissants de cet univers et de Celui qui est derrière tout cela.
En conclusion, la modestie serait de s’abstenir de vouloir donner des leçons ou porter des jugements de valeur à Quelqu’UN (ou Quelque Chose) qui nous dépasse de très très loin, un peu comme « la grenouille qui veut se faire aussi grosse qu’un bœuf ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 11:58

Brahim, il n'est pas nécessite d'être égal ou meilleur qu'une personne dans son propre domaine pour lui faire une critique. Je peux critiquer dieu dans être aussi omnipotent que lui. Et tout de même rester humble.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 12:12

Bien sûr qu'on peut critiquer qui on veut, même Dieu ... mais a-t-on raison de le faire ?

Si Dieu a agit de telle ou telle manière, c'est qu'Il a certaienement Ses raisons, que nous les humains ne connaissons pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 12:38

C'est juste une fuite de la question, tel un "les voies du seigneur sont impénétrables". Dieu n'est pas un sujet tabou lorsqu'il s'agit de critique. Il a ses raisons d'agir tout comme j'ai mes raisons de questionner ses manières. La différence est que moi, j'explique mes raisons. Alors que ceux qui défendent l'impunité totale de dieu, ils ne peuvent que dire que personne ne sait ce que dieu a en tête. Mais on ne sait pas non plus ce que les sionistes ont en tête. Est ce pourtant une raison de les disculper de toute accusation ?
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 13:07

L'intondable, mes propos ne sont pas une fuite de la question relative à Dieu, mais une évidence et une réalité qui "crêve les yeux", réalité que beaucoup dêtres humains ont du mal à accepter car elle donne un grand coup de massue à leur Ego et les ramène, en tant qu'êtres humains, à leur juste place.

Encore une fois, la question de Dieu n'est pas tabou pour moi et on peut Le critiquer autant qu'on veut ... mais est-ce la bonne attitude ?
Critiquer Dieu, c'est d'une certaine manière ne pas Lui faire confiance et Le rejeter ...
Je pense que nous avons plutôt tout intérêt à essayer de Le comprendre ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 13:47

J'entend parler de modestie, or la modestie est une forme du complexe d'inferiorite. DIEU n'est pas modeste(je suis..) ni jesus d'ailleurs(mon pere et moi ne faisons qu'un...).
ET nous, tout ce qui vit, sommes des divisions de DIEU et PAS INFERIEURS A LUI, ce complexe d'inferiorite nous le devons a notre ignorance volontaire; Nous qui avons oublie les etres merveilleux que nous sommes reellement puisque parties du Pere. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 14:04

Nous SAVONS TOUT....Tout de DIEU, mais dans un corps et pour un temps tres court, nous avons oublie. C'est necessaire pour accomplir notre tache ici bas.
Si nous etions descendus sur terre en pleine connaissance de notre absolue perfection et de notre savoir total, rien de ce qui se passe sur terre ne SERAIT NECESSAIRE. En un clin d'oeuil tout serait resolu: NOUS, Retour a DIEU et DIEU a son etat initial, l'univers a sa pensee premiere et DIEU ne se connait pas......
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 14:28

C'est marrant comme vous parlez de Dieu comme on parle d'une personne étrangère qui agit, commet des erreurs etc... dans ce cas l'incompréhension est normale car ce dieu-là n'est que votre projection. C'est ramener Dieu à votre dimension humaine, alors qu'il faut au contraire vous hisser et dépasser ce qui vous est personnel, familier, connu.

ps : disons que je n'ai rien dit, car encore une fois je n'avais pas vu que nous étions dans la rubriques "religions abrahmiques"
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 15:07

septour a écrit:
J'entend parler de modestie, or la modestie est une forme du complexe d'inferiorite. DIEU n'est pas modeste(je suis..) ni jesus d'ailleurs(mon pere et moi ne faisons qu'un...).
ET nous, tout ce qui vit, sommes des divisions de DIEU et PAS INFERIEURS A LUI, ce complexe d'inferiorite nous le devons a notre ignorance volontaire; Nous qui avons oublie les etres merveilleux que nous sommes reellement puisque parties du Pere. Very Happy  

Septour, ce que tu dis là est une théorie, une croyance que j'ai moi aussi tendance à admettre. Mais je n'oserais pas l'afirmer avec certitude comme tu le fais, car en réalité nous n'avons aucune preuve formelle que celle-ci soit vraie. Je me méfie toujours de l'Ego, qui est tellement puissant qu'il est capable de nous faire croire que nous sommes ceci ou cela, ou aller jusqu'à nous faire croire que nous sommes Dieu. Il ne faut jamais oublier que l'Ego est l'obstacle numéro un dans tout cheminement spirituel.
Donc, peut-être que nous sommes Dieu ... peut-être pas.  

Toujours est-il, qu'en tant qu'êtres humains vivant dans ce monde, nous avons une durée de vie limitée, une puissance limitée, une intelligence limitée, une connaissance limitée, etc. Ce n'est ni une honte ni un complexe d'infériorité que de le reconnaitre. Cela s'appelle de l'humilité et de la modestie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
abdulwahid
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 87
Age : 46
Localisation : france
Date d'inscription : 01/06/2016

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 15:48

Brahim a écrit:
septour a écrit:
J'entend parler de modestie, or la modestie est une forme du complexe d'inferiorite. DIEU n'est pas modeste(je suis..) ni jesus d'ailleurs(mon pere et moi ne faisons qu'un...).
ET nous, tout ce qui vit, sommes des divisions de DIEU et PAS INFERIEURS A LUI, ce complexe d'inferiorite nous le devons a notre ignorance volontaire; Nous qui avons oublie les etres merveilleux que nous sommes reellement puisque parties du Pere. Very Happy  

Septour, ce que tu dis là est une théorie, une croyance que j'ai moi aussi tendance à admettre. Mais je n'oserais pas l'afirmer avec certitude comme tu le fais, car en réalité nous n'avons aucune preuve formelle que celle-ci soit vraie. Je me méfie toujours de l'Ego, qui est tellement puissant qu'il est capable de nous faire croire que nous sommes ceci ou cela, ou aller jusqu'à nous faire croire que nous sommes Dieu. Il ne faut jamais oublier que l'Ego est l'obstacle numéro un dans tout cheminement spirituel.
Donc, peut-être que nous sommes Dieu ... peut-être pas.  

Toujours est-il, qu'en tant qu'êtres humains vivant dans ce monde, nous avons une durée de vie limitée, une puissance limitée, une intelligence limitée, une connaissance limitée, etc. Ce n'est ni une honte ni un complexe d'infériorité que de le reconnaitre. Cela s'appelle de l'humilité et de la modestie.

Spirituellement,Dieu élève celui qui s'humilie et abaisse celui qui s'enorgueillit...
Comme disent nos frères chrétiens "les premiers seront les derniers et les derniers seront les premiers"...
Revenir en haut Aller en bas
Taliésine
Expert
Expert


Féminin Nombre de messages : 1275
Age : 44
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 16:09

Et comme chantait Jean-Jacques Goldman :

Nous avons tous été vainqueurs même le dernier des derniers
Une fois au moins les meilleurs, nous qui sommes nés..


Ok, je sors... Wink


Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 16:59

Les textes, même s'ils étaient d'origine sacrés ont été soumis aux erreurs quand ils ont été écrits.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 17:13

septour a écrit:
J'entend parler de modestie, or la modestie est une forme du complexe d'inferiorite. DIEU n'est pas modeste(je suis..) ni jesus d'ailleurs(mon pere et moi ne faisons qu'un...).
ET nous, tout ce qui vit, sommes des divisions de DIEU et PAS INFERIEURS A LUI, ce complexe d'inferiorite nous le devons a notre ignorance volontaire; Nous qui avons oublie les etres merveilleux que nous sommes reellement puisque parties du Pere. Very Happy  

Oui ce que tu dis est vrai, mais tant que nous ne l'avons pas réalisé nous-mêmes ou tant que ça reste au niveau de l'intellect, c'est du verbiage, car imagine un fou ou un tyran qui dit : "Tout est Dieu, donc je suis Dieu, il n'y a ni bien ni mal, ni mort, ni karma"... ce genre de pensée est à manipuler avec précautions, ça peut faire des dégâts (c'est pour cela que les religions sont réticentes à ce message) mais celui qui l'a réellement réalisé, devient effectivement un Fils de Dieu et ses actes seront parfaitement en harmonie avec la volonté divine. Mais combien sont-ils dans le monde ? une poignée ? un seul ça et là par siècle ? c'est impossible à répondre.

C'est effectivement l'état que l'on est appelé à réaliser, à se re-souvenir de Ce que l'on est, soit par la voie progressive et bien balisée  (celle des religions) soit par la voie directe mais sous la guidance d'un maitre qui l'a lui-même réalisé. Certains affirment que c'est possible par soi-même ? je ne sais pas, mais là c'est dangereux, on peut frôler la folie, car qui va nous dire si on ne tombe pas dans le piège de la mégalo ?
Revenir en haut Aller en bas
Yael
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 580
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 18:31

Brahim a écrit:
...En conclusion, la modestie serait de s’abstenir de vouloir donner des leçons ou porter des jugements de valeur à Quelqu’UN (ou Quelque Chose) qui nous dépasse de très très loin, un peu comme « la grenouille qui veut se faire aussi grosse qu’un bœuf ».

Il n'y a aucune leçons Cher Brahim, mais je sais que la vérité fâche et pourtant je ne vise personne ni aucune religion, je dis ce qui est à propos du discernement et tu n’enlèveras a personne de logique que si dieu avait réellement voulu laisser un message à l'humanité il aurait pris ses précautions pour qu'en 2016 personne n'en doute.

C'est en cela que j'ai dit que la modestie c'était de reconnaitre cet état de fait, désolé si tu ne m’as pas compris et je m'en excuse si tu as cru que je pensais a autre chose en parlant de modestie.

Je ne fessais que rapproché le discernement d'avec la logique divine qui dit que dieu ne peut se contredire, or 3 livres "saint" et même plus (qui en plus se contredisent entre eux) cela contredit l'unicité de dieu, cela contredit le fait que dieu nous a laisser un message.

Mais tu veux absolument croire que parmi cette pagaille il y a le vrai livre, soit ! Cela est ta conviction que je respecte mais la vérité ne peut pas se trouver parmi la pagaille, c'est incompatible avec tout ce que l'on peut être sûr de ce que peut-être dieu.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 18:55

RAM
Mais nous sommes DIEU(tout ce qui vit et ne vit pas).... dans un corps et donc tres diminues.
Il faut comprendre qu'il y a avant la vie incarnee et la vit incarnee. Et il n'y a ni bien, ni mal et pas de KARMA et nous ne mourons jamais, sauf le corps cette machine que nous ne savons plus reparer.Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 19:25

Ça je l'ai compris intellectuellement, mais ça ne suffit pas, il faut l'incarner. Se libérer de siècles de conditionnement, c'est pas si facile, mais on y va. C'est pourquoi je me contente le plus souvent de citer des paroles de ceux qui l'ont réalisé, pour moi, pour les autres qui sont prêts à entendre ce discours.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 19:53

Une chose est certaine dans tout ça, c'est que dieu aurait évité beaucoup de guerres et de tristesse s'il avait écrit lui-même ses livres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 20:19

NE pas oublier que guerres et autres miseres sont ce qui est possible dans notre univers et que DIEU en est le seul createur...avec tout ce qui va avec.
A nous de faire des choix et c'est OK pour n'importe quel choix sans condamnations, ni punitions.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 20:29

septour a écrit:
NE pas oublier que guerres et autres miseres sont ce qui est possible dans notre univers
j'étais d'accord avec toi jusque là. Et puis tu as fais une affirmation gratuite très discutable.
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 20:41

Il y a une suite logique des enchainements, des causes des effets. Dieu, même si on le conçoit comme transcendant comme dans les monothéismes, ne va pas contre ses propres lois, le monde serait incohérent.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6252
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 20:50

septour a écrit:
NE pas oublier que guerres et autres miseres sont ce qui est possible dans notre univers et que DIEU en est le seul createur...avec tout ce qui va avec.
A nous de faire des choix et c'est OK pour n'importe quel choix sans condamnations, ni punitions.

Que nenni ! Dieu n'en est pas le seul créateur, car tout commence
par les éléments puis vient ensuite la matière puis le cerveau de
chair d'où est engendré les corps Kedjans et les âmes .
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 26 Juil 2016 - 23:44

Yael a écrit:

tu veux absolument croire que parmi cette pagaille il y a le vrai livre, soit ! Cela est ta conviction que je respecte mais la vérité ne peut pas se trouver parmi la pagaille, c'est incompatible avec tout ce que l'on peut être sûr de ce que peut-être dieu.

Yael, pour moi, il y a au moins un Livre saint identique pour tout le monde, un Livre authentique et infalsifiable et celui-ci s'appelle "la Nature". Je pense que tu peux être d'accord avec moi, au moins sur ce point.

Alors, "lisons" ce Livre saint de la Nature et voyons ce qu'il nous dit :
Dans la nature, l'or, métal noble par excellence, ne se trouve jamais à l'état pur. Il est toujours mélangé avec d'autres minerais de moindre importance et parfois sans valeur. Pour avoir de l'or à l'état pur, il faut savoir faire tout un travail d'extraction en séparant ce qui est de l'or de ce qui ne l'est pas.

Ceci prouve que ton affirmation selon laquelle "la vérité ne peut pas se trouver parmi la pagaille" est fausse et ne tient pas la route. Dans un gisement aurifère, l'or (métal noble) se trouve mélangé avec d'autres composants de moindre valeur que lui. Ceci nous permet d'extrapoler et de dire que, contrairement à ce que tu penses, "on peut très bien trouver la vérité parmi la pagaille". En d'autres termes, dans les Livres saints religieux, on peut très bien trouver des paroles divines mélangées avec des paroles humaines.
De la même manière qu'il faut faire un travail d'extraction pour séparer l'or pur de ce qui ne l'est pas, lorsque qu'on étudie les Livres saints des religions, il faut savoir faire un travail d'extraction pour distinguer et séparer les paroles qui sont d'origine divine de celles qui sont d'origine humaine. Une chose est sure, c'est que les deux peuvent coexister ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mer 27 Juil 2016 - 1:04

L'or natif est pur, sans melange. Ceux qui le trouvent en Alaska(ou ailleurs) vous le confirmeront.
Maintenant je ne comprend pas ce que dit LOGANJ? Si il y a un createur, Il est le seul a avoit TOUT cree, nous y compris par la division de sa personne.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mer 27 Juil 2016 - 10:07

septour a écrit:
L'or natif est pur, sans melange. Ceux qui le trouvent en Alaska(ou ailleurs) vous le confirmeront.

Ce que je voulais dire, c'est que dans la nature, on ne trouve pas de blocs d'or massif à l'état pur du volume d'un lingot d'or par exemple. L'or est toujour mélangé en particules plus ou moins fines avec d'autres minerais. Un travail de séparation des particules d'or d'avec les particules des autres minerais est toujours nécessaire.

Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Extraction_de_l%27or
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu et les textes sacrés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les textes sacrés
» pourquoi certains rejettent les textes sacrés ?
» Le nom de Dieu
» COMMUNICATION AVEC DIEU : A SENS UNIQUE ?
» Les textes sacrés et la niaiserie humaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: