Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dieu et les textes sacrés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
l'intondable
Exégète
Exégète


Nombre de messages : 6406
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Ven 29 Juil 2016 - 10:26

Râm a écrit:
Il ne faut pas voir que le côté négatif, les grandes écritures ont à leur tour inspiré des milliers de saints et de sages mais aussi produit du sectarisme, certains s'en sont servis pour diviser et dominer, c'est l'homme qui est ainsi. Un maitre vivant qui incarne cette vérité des Écritures passées, c'est mieux mais on n'a pas toujours cette opportunité.

Je pense qu'une majorité de chrétiens n'a pas idée du sens profond et caché des paroles de JC. Il faut vraiment méditer sur
les textes sans aucun esprit de clochers pour en saisir le sens profond et souvent, elles sont à plusieurs niveaux.
Je pense au contraire que la tournure des textes n'a pas vraiment d'importance. Selon moi, à l'image de dieu, le message est unique. Il ne peut être parfait car sinon il serait dieu, mais il est au moins unique. Et le seul message commun que j'ai vu dans les 3 religions abrahamiques, c'est d'aimer son prochain. L'altruisme. Tout le reste, la paix, le bonheur, la confiance, tout ceci en découle naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Ven 29 Juil 2016 - 23:18

IL y a aussi le contact direct avec le PERE: C'EST POUR TOUS!
Nous n'avons pas a etre un "ELU" pour le contact avec DIEU: Mais c'est a nous de demander le "rendez vous".
Il faut etre OUVERT, PATIENT et SANS PERJUGE! C'est LUI qui choisira le moment ADEQUAT. IL m'a fallu beaucoup de temps, mais le contact a ete etabli. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6308
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Sam 30 Juil 2016 - 7:27

septour a écrit:
IL y a aussi le contact direct avec le PERE: C'EST POUR TOUS!

Se serait pour tous, on aurait plus de misère, tu es loin du compte
Septour .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Sam 30 Juil 2016 - 12:05

Le contact avec le PERE, c'est bien pour TOUS. Cependant peu y arrivent parce qu'ils n'y croient pas ou par manque de patience ou de tenacite.
Si j'y suis arrive, tout le monde le peut.
Plus de misere? explique moi.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6308
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Sam 30 Juil 2016 - 21:35

Simplement si la voix du dieu intérieur de chacun pouvait être entendue de tous
la volonté de Dieu serait appliquée . Dans le cas contraire c'est la volonté des sens
qui a le dessus et comme il faut que l'âme distincte ce dieu intérieur doit être éveillé
il ou elle ne capte plus; ( NADA ) le son . La base de ce mécanisme est simple,
si l'on considère que le Très Haut l'absolu, ressemble à un cerveau sphérique sans limite .
La misère, qui est créée l'est par la volonté des sens qui n'est pas sous le contrôle de
la conscience .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Dim 31 Juil 2016 - 1:14

LOGANJ
Mais il n'y a pas de volonte de DIEU a notre egard: LIBERTE.
DIEU s'adresse a chacun, non pas pour imposer sa volonte mais pour repondre a nos interrogations.
ET avec DIEU vous n'aurez jamais tort: IL sera tjrs ce que vous en dites PARCE QU'IL EST TOUT CE QUI EST.....mais aussi TOUT LE RESTE HEUEREUSEMENT!
LA misere c'est nous qui la creons et c'est voulu ainsi, mais c'est DIEU qui en a cree LA POSSIBILITE. Jamais une obligation, tjrs un choix!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6308
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Dim 31 Juil 2016 - 7:39

J'ai bien compris, tu dialogues avec Dieu mais c'est toi qui décide et qui a raison ok .

lol!
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Dim 31 Juil 2016 - 7:50

Loganj a écrit:
J'ai bien compris, tu dialogues avec Dieu mais c'est toi qui décide et qui a raison ok .

lol!
Comme l'ont fait tous les messagers de dieu. Faut dire que vu que personne n'entend dieu sans se mettre dans cet état ou transe tellement difficile à atteindre. Et vu qu'il n'y a jamais eu 2 messagers simultanément, forcément pas de vérification possible.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6308
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Dim 31 Juil 2016 - 8:09

Matthieu 12
…49Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit: Voici ma mère et mes frères. 50Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma soeur, et ma mère.

Comme un organe métabolique fait la volonté du cerveau, un humain peut faire la volonté de Dieu
mais les textes sacrés malheureusement sont repris par des asuras qui les remettent à leur sauce .

Par exemple quand le Bouddha affirme que l'âme est immortelle -et d'ailleurs je peux vous copier
le texte- d'autres après lui affirment que l'âme se dissout dans la masse de lumière cosmique .

Jésus, parle à certains endroits de l'évangile de réincarnation mais les cathos ne sont pas d'accord
et préfèrent dire que personne n'aura d'âme si il ne se fait pas baptiser et manger l'ostie .

Ou encore, les cathos disent que Bouddha est un faux prophète alors par conséquent ce n'est qu'une
question d'interprétation du message d'origine de la part des suiveurs .
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Dim 31 Juil 2016 - 10:30

Loganj a écrit:
Par exemple quand le Bouddha affirme que l'âme est immortelle -et d'ailleurs je peux vous copier le texte- d'autres après lui affirment que l'âme se dissout dans la masse de lumière cosmique .

Oui oui, copie le texte, car je n'ai jamais trouvé cela nulle part, j'ai toujours entendu que pour le bouddhisme il n'y a pas d'âme ou de soi permanent. (j'ai été bouddhiste quelque temps dans les années 80 dans la voie tibétaine karmapa, par opportunité car il y avait un centre près de chez moi, j'ai reçu un nom et des initiations mais au bout d'un moment, j'ai trouvé que c'était trop abstrait pour moi, et je suis revenu vers l'hindouisme, je n'étais certainement pas prêt pour cette voie, aujourd'hui je pourrais mieux l'accepter)    

"Selon le bouddhisme, effectivement, il n'y a pas d'âme et il n'y a pas non plus de ‟personne” considérées comme des entités distinctes. Il n'y a qu'un flot dynamique d'expérience, il n'y a que des transformations" (Mathieu Ricard)

"Si vous étudiez les soutras, si vous pratiquez l’observation de votre esprit ; vous verrez qu’il n’y a rien de permanent...Vous voyez que non seulement le corps, mais aussi l’âme est impermanente, parce que l’âme est faite d’éléments tels que les sensations, les perceptions, les formations mentales et la conscience. En dehors de ces éléments il n’y a rien que vous puissiez appeler une âme."
(Thich Nhat Hanh)  

le bouddhisme ne croit pas en l’existence d’une "âme", il oppose au concept hindou d'atman, l'idée d'anatta, un non soi. Il n'y a pas de soi qui se réincarne. (Buddha channel TV)

"Dans l’individu, il n’y a pas de principe qui soit immortel et immuable" (Buddhaline, les 12 principes du bouddhisme)

"Presque toutes les religions se définissent par ce qu'elles considèrent comme éternel : Dieu, l'âme... Le bouddhisme prétend à l'inverse que *rien* n'est éternel, pas-même le Bouddha. Tout finit un jour par disparaitre, tout au moins par se diluer" (Le bouddhisme par Eric Brasseur)

ou encore l'enseignement du Bouddha par Walpola Rahula, maitre du theravada, le doctrine du non soi
"il n’y a rien de permanent, d’éternel et sans changement dans la totalité de l’existence universelle."
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Dim 31 Juil 2016 - 11:53

Yael a écrit:
puisqu'il y a plusieurs livres se déclarant être la parole de dieu et qui sont en contradictions entre eux cela prouve qu'aucun n'est la parole de dieu

Moi je dirais plutôt : si les Livres fondateurs des différentes religions sont en contradiction entre eux, cela prouve qu’aucun n’est parole de Dieu … à 100 %. Cette nuance est de taille.
Il n’y a pas que des contradictions entre les Livres fondateurs des religions ; il y a aussi des similitudes dont une est taille, à savoir l’existence de Dieu, même si chaque Livre Le décrit à sa manière. Il n’y a pas de fumée sans feu.

Yael, tu traites les Prophètes et les Maitres spirituels de menteurs. Personnellement, je ne pense pas qu’ils mentent délibérément pour tromper les humains. Je parlerais plutôt d’erreurs involontaires de leur part, plutôt que de mensonges délibérés. Car, aussi prophètes et maîtres qu'ils soient, ce sont avant tout des êtres humains faillibles, qui ne maitrisent pas tout et ne connaissent pas tout et peuvent donc se tromper le plus sincèrement du monde.


Yael a écrit:

… dieu ne la certainement pas voulu …
… l'incompatibilité que la toute-puissance divine ne fera jamais quelque chose qui irait à l'encontre même du but recherché : Que tout homme connaisse un message unique, divin …
… dieu n'agit pas sur nos actes …
… nous savons tous que dieu n'agit pas sur les événements, nous savons tous qu'il n’apporte aucune assistance a l'humanité en danger contre les hommes mauvais …
… dieu n'aurait jamais laissé faire une telle chose détestable qui égare l'humanité alors que le but recherché est de l'unir …
… est parfait et ne se contredit jamais …
… Dans toute les questions divine je ne garde que le 100% car dieu ne se contredit jamais, si une religion ne me donne pas une réponse a 100% compatible a l'esprit divin alors je la rejette systématiquement même si elle frôle la vérité a 99.99% car puisque dieu est vrai a 100% alors les questions que l'on se pose doivent reflétés des réponses dignes d'une vérité a 100% …

Mon cher Yael, en te lisant attentivement (voir tes citations ci-dessus), j’ai constaté que tu t’es construit une image très intellectuelle de Dieu, tel qu’Il serait, ou devrait être, ou est sensé être. Une image très intellectuelle de ce qu’Il est supposé faire ou ne pas faire.
A cela, j'aurais envie de te dire : QU’EST-CE QUE TU EN SAIS ?
En agissant ainsi, non seulement tu enfermes Dieu dans un carcan intellectuel qui ne peut pas Le contenir, mais tu te fermes toi-même le chemin vers Lui. En agissant ainsi, il n’est pas étonnant que tu ne trouves pas Dieu, ou plutôt tu empêches Dieu de venir vers toi et de te « toucher ».

Dieu est différent de tout ce que nous pouvons imaginer … Aussi la meilleure attitude est de ne rien spéculer sur Lui.
C’est en mettant de côté toutes nos croyances intellectuelles (concernant Dieu) et en étant ouvert à TOUS les possibles venant de Sa part (possibles qui dépassent notre imagination), qu’on libère le canal qui nous relie à Dieu, Lui permettant ainsi de nous "toucher".


Dernière édition par Brahim le Dim 31 Juil 2016 - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6308
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Dim 31 Juil 2016 - 12:40

Râm a écrit:
Loganj a écrit:
Par exemple quand le Bouddha affirme que l'âme est immortelle -et d'ailleurs je peux vous copier le texte- d'autres après lui affirment que l'âme se dissout dans la masse de lumière cosmique .

Oui oui, copie le texte, car je n'ai jamais trouvé cela nulle part, j'ai toujours entendu que pour le bouddhisme il n'y a pas d'âme ou de soi permanent.

Ainsi parla le bienheureux qui poursuivit :

" Le fils du SOLEIL a expliqué
" La forme comparée à l'écume
" Le sentiment à une bulle d'eau
" Le souvenir à un mirage,
" Et la conscience comparée à une illusion.
" De quelle façon qu'on observe,
" Les examine attentivement,
" Ils se révèlent vide et sans substance
" Pour celui qui les vit avec sagesse .

" Ce corps,
" A qui il enseigne la vaste sagesse
" Une fois dépourvu de ces trois choses,
" Est délaissé, rejeté :
" La vie, la chaleur, la conscience ;
" Lorsque le corps en est privé,
" Il git là abandonné,
" Inanimé, simple nourriture pour d'autres créatures.
" Ainsi va son destin,
" Illusion bavarde,
" On l'appelle destin meurtrier,
" Vide de toute essence .

" C'est ainsi qu'un Bhikkhu de grande énergie
" Devrait considérer ses ensembles,
" Continuellement, jour et nuit,
" Pleinement instruit et attentif .
" Qu'il abandonne tous ses liens,
" Pour bâtir son propre refuge et,
" Agir dans sa quête de L'IMMORTALITE.
" Comme si son ESPRIT était embrasé. "

Auteur; Marc De Smedt : Ittinéraire sur les pas de Bouddha ;
Lieux et paroles d'éveil . Page 111 .
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Dim 31 Juil 2016 - 13:14

Loganj a écrit:
Râm a écrit:
Loganj a écrit:
Par exemple quand le Bouddha affirme que l'âme est immortelle -et d'ailleurs je peux vous copier le texte- d'autres après lui affirment que l'âme se dissout dans la masse de lumière cosmique .

Oui oui, copie le texte, car je n'ai jamais trouvé cela nulle part, j'ai toujours entendu que pour le bouddhisme il n'y a pas d'âme ou de soi permanent.

Ainsi parla le bienheureux qui poursuivit :

" Le fils du SOLEIL a expliqué
" La forme comparée à l'écume
" Le sentiment à une bulle d'eau
" Le souvenir à un mirage,
" Et la conscience comparée à une illusion.
" De quelle façon qu'on observe,
" Les examine attentivement,
" Ils se révèlent vide et sans substance
" Pour celui qui les vit avec sagesse .

" Ce corps,
" A qui il enseigne la vaste sagesse
" Une fois dépourvu de ces trois choses,
" Est délaissé, rejeté :
" La vie, la chaleur, la conscience ;
" Lorsque le corps en est privé,
" Il git là abandonné,
" Inanimé, simple nourriture pour d'autres créatures.
" Ainsi va son destin,
" Illusion bavarde,
" On l'appelle destin meurtrier,
" Vide de toute essence .

" C'est ainsi qu'un Bhikkhu de grande énergie
" Devrait considérer ses ensembles,
" Continuellement, jour et nuit,
" Pleinement instruit et attentif .
" Qu'il abandonne tous ses liens,
" Pour bâtir son propre refuge et,
" Agir dans sa quête de L'IMMORTALITE.
" Comme si son ESPRIT était embrasé. "

Auteur; Marc De Smedt : Ittinéraire sur les pas de Bouddha ;
Lieux et paroles d'éveil . Page 111 .

ok mais je ne vois rien dans ce texte qui parle d'une âme distincte ou d'un  soi permanent ?

Je comprends que pour le bouddhisme, tout change, il n'y a rien qui puisse être apparenté à une âme, un "Je" sinon que c'est une illusion, c'est le concept de l'impermanence. Les 5 agrégats ne constituent pas un soi, il n'y a aucun soi dans les agrégats.

http://www.centrebouddhisteparis.org/Bouddhisme/Texture-realite/impermanence.html

Tout dépend du sens que les bouddhistes donnent au sens du mot "immortalité". Il semble que ce n'est pas la perpétuation d'une individualité, d'un Soi, mais au contraire sa dissolution au delà de la mort et de la renaissance dans la vacuité, vide de tout concept, de toute forme, de toute pensée, qu'est le pur Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6308
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Dim 31 Juil 2016 - 13:23

" Le fils du SOLEIL a expliqué
" La forme comparée à l'écume
" Le sentiment à une bulle d'eau
" Le souvenir à un mirage,
" Et la conscience comparée à une illusion.
" De quelle façon qu'on observe,
" Les examine attentivement,
" Ils se révèlent vide et sans substance
" Pour celui qui les vit avec sagesse .

" CE CORPS,
" A qui il enseigne la vaste sagesse
" Une fois dépourvu de ces trois choses,
" Est délaissé, rejeté :
" La vie, la chaleur, la conscience ;
" Lorsque le corps en est privé,
" Il git là abandonné,
" Inanimé, simple nourriture pour d'autres créatures.
" Ainsi va son destin,
" Illusion bavarde,
" On l'appelle destin meurtrier,
" Vide de toute essence : LE CORPS PHYSIQUE MORT

" C'est ainsi qu'un BHIKKHU DE GRANDE ENERGIE
" Devrait considérer SES ENSEMBLES,
" Continuellement, jour et nuit,
" Pleinement instruit et attentif .
" Qu'il abandonne tous ses LIENS,
" Pour bâtir SON propre refuge et,
" Agir dans sa quête de IMMORTALITE.
" Comme si son ESPRIT DISTINCT était embrasé. "

Auteur; Marc De Smedt : Ittinéraire sur les pas de Bouddha ;
Lieux et paroles d'éveil . Page 111 .

Donc Râm ça fait plusieurs fois que je copie ce texte et tu n'as toujours
pas lu ou compris tu es comme Matthieu Ricard   .
pour moi ça signifie bien que le physique est impermanent mais pas
l'esprit DISTINCT de grande énergie qui atteint l'immortalité .
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Dim 31 Juil 2016 - 13:56

Désolé, cela va à l'encontre de toutes les écoles bouddhistes pour qui il n'y a pas d'esprit distinct, enfin c'est la base du bouddhisme, renseigne toi. Mathieu Ricard est tout de même le secrétaire du Dalai lama, Thich Nhat Han est un maitre reconnu, lama Denis Teundroup également ... donc si je comprends bien, ils se sont tous égarés ???

extraits de wiki :

Citation :
Les trois caractéristiques de l'existence sont :

   L'Anātman (absence de soi, impersonnalité) : il n'y a rien dans le monde qui ait une existence indépendante et réelle en soi, donc aucune âme (ātman), aucun soi, mais une simple agrégation de phénomènes conditionnés.
   L’Anitya (impermanence) : tout est constamment changeant dans les phénomènes, on ne peut absolument rien y trouver de permanent.
   Le Duḥkha (souffrance) : aucun phénomène ne peut nous satisfaire de manière ultime et définitive.

Ces trois caractéristiques de l'existence conditionnée, qui se retrouvent également dans les quatre sceaux de la philosophie bouddhiste, sont universelles, valides en tous temps et en tous lieux, et pourraient être reconnues par une vision directe de la réalité. Le nirvāṇa, n'étant pas conditionné, échappe aux caractéristiques de souffrance et d'impermanence (il est cependant impersonnel, il n'y a donc "personne" en nirvāṇa).
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6308
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Dim 31 Juil 2016 - 17:56

Oh mais, je sais, le petit chef ne supporte pas d'avoir tort même avec des preuves
sous le nez, et puis tu es méchant d'avoir banni Korêm, Chatman, l'olivier et combien
de fois tu m'as insulté ? Et il y peu tu insultais Chribou .......

Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Dim 31 Juil 2016 - 20:44

Réponds plutôt sur les citations que je te mets sous le nez au lieu d'essayer de t'esquiver et de créer un conflit parce que tu ne sais pas quoi répondre. Je te demande seulement de me trouver un seul site bouddhiste qui affirme la croyance dans une âme individuelle permanente, tu n'en trouvera pas... car c'est une contre vérité. Je vois que tu ne connais même pas les fondements du bouddhisme comme tout le reste d'ailleurs ... et tu prétends être un éveillé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Lun 1 Aoû 2016 - 0:08

L' eveil n'a rien a voir avec la connaissance generale. C'est plutot un etat d'esprit particulier.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Lun 1 Aoû 2016 - 8:12

septour a écrit:
L' eveil n'a rien a voir avec la connaissance generale. C'est plutot un etat d'esprit particulier.
Rien à voir avec la connaissance générale, tu dis? Est-ce qu'une personne qui n'a jamais connu la misère et la souffrance pourrait atteindre l'éveil? Est-ce qu'une personne n'ayant jamais connu l'amour pourrait atteindre l'éveil? Est-ce qu'en général une personne qui vit dans son petit monde et a une vision très réduite due à son ignorance peut-elle atteindre l'éveil.

Si tu réponds non à au moins une des questions, c'est que l'éveil dépend de la connaissance générale.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6308
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Lun 1 Aoû 2016 - 10:52

Celui dont les sens sont en repos, comme des chevaux bien domptés
par celui qui les mène, celui qui a dépouillé tout orgueil, qui est affranchi
de toute impureté, celui qui est ainsi accompli, les dieux mêmes lui portent
envie .
Le Bouddha .

Paroles de Bouddha : Techniques de méditation et pratique d'éveil.
Marc De Smedt ; Spiritualités vivantes ; Albin Michel .Page 175 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Lun 1 Aoû 2016 - 12:18

LOGANG SALUT
Non, la connaissance ne te menera pas necessairement a l'eveil, tu auras beau etre un savant sans pour autant te diriger vers cet etat particulier. On a deja vu des etres humains tres "ordinaires" posseder des pouvoirs etonnants, cela tient a une aptitude, a une orientation vers le Haut plutot qu'a un savoir. L'eveil est une disposition de ton Ame a s'ouvrir au monde immense du DIVIN.
Je ne nie pas cependant que des connaissances puissent t'orienter vers plus de perceptions du monde en general. Mais est ce l'eveil?
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Lun 1 Aoû 2016 - 17:10

Les humains très "ordinaires" peuvent avoir une connaissance générale énorme. Un sage est sage parce qu'il a beaucoup de connaissances liées à une grande expérience de la vie, pas parce qu'il a un don surnaturel.
Et de même, un scientifique très spécialisé dans un domaine pointu peut manquer énormément de connaissances dans les autres domaines de la vie. Ses connaissances ne sont pas générales mais plutôt spécialisées.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Lun 1 Aoû 2016 - 17:12

Le fait d'être érudit dans un domaine ne fait pas de toi un sage.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Yael
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 595
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Lun 1 Aoû 2016 - 21:14

Brahim a écrit:
...Mon cher Yael, en te lisant attentivement (voir tes citations ci-dessus), j’ai constaté que tu t’es construit une image très intellectuelle de Dieu, tel qu’Il serait, ou devrait être, ou est sensé être. Une image très intellectuelle de ce qu’Il est supposé faire ou ne pas faire.
A cela, j'aurais envie de te dire : QU’EST-CE QUE TU EN SAIS ?.

Bah simplement je crois qu'il est exact que l'homme est fait à l'image de dieu et que certains hommes ne veulent pas lui ressemblé, et que d'autres hommes veulent lui ressembler.
On n'a pas besoin de religions pour lui ressembler et comprendre ce que peut-être dieu.

Après les gens croient ce qu'ils veulent, adhèrent même à des religions mais cela ne prouvent pas qu'ils sont à l'image de dieu.

Je ne me suis rien construit Brahim, je dis simplement que les religions ne reflètent pas dieu et qu’elles ne sont pas à l'image de dieu.

Toi-même tu crois que dieu accepte tous ces chefs de religions en croyants qu'ils sont sincères malgré leurs enseignements faux, sous prétexte qu'ils sont humain et imparfaits, mais tu ne comprends pas que c'est incompatible avec un dieu qui ne se contredit jamais.

Or ce n’est pas involontairement que les chefs de religions enseignent de fausses doctrines, c’est volontairement afin de se distinguer d’autres religions.

Ensuite tu devrais remettre en question ce que tu penses des contradictions des religions entre elles car tu n’as pas l’air de comprendre ce que veut dire  "Elles se contredisent toutes entre elles".

Ça veut dire que n’importe quelle religions trouve toujours au moins une faille sur n’importe quelle autre religion.

Cela est une preuve qu’aucune religion n’est à l’image de dieu et c’est volontairement.

Cela s’applique aussi à leurs livres, ils se contredisent tous entre eux.

J'ai l'impression que tu crois que je cherche a te convaincre alors que c'est inutile vu que tu n'a qu'a constater par toi même en allant visiter une autre religion que la tienne pour comprendre comment fonctionne le mensonge religieux.

Je n'insisterais pas plus Brahim, c'est inutile, c'est futile, c'est un débat stérile.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6308
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 2 Aoû 2016 - 9:28

florence_yvonne a écrit:
Le fait d'être érudit dans un domaine ne fait pas de toi un sage.

Salut Florence :

Peut-être pas très sage à l'écriture parfois, et rarement, mais il n'en demeure
pas moins que je suis éveillé et de mes incarnations précédentes j'ai gardé la
mémoire .
Quand le Bouddha parle des dieux, il croit à leurs réalités sinon il dirait que ces
mêmes entités doivent se dissoudre comme le prétend ce clown de Mathieu Ricard
photographe du Dalai Lama .
Ces loustiques ont déformé la parole du Bouddha j'en suis certains .
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   Mar 2 Aoû 2016 - 9:31

Que je sache, le bouddha a donné un enseignement qui ne tourne pas autour d'une divinité. Il croyait effectivement en l'existence de dieux, mais ceux-ci n'étaient pas la raison de vivre des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu et les textes sacrés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu et les textes sacrés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les textes sacrés
» pourquoi certains rejettent les textes sacrés ?
» Le nom de Dieu
» COMMUNICATION AVEC DIEU : A SENS UNIQUE ?
» Les textes sacrés et la niaiserie humaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: