Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La haine, parlons-en

Aller en bas 
AuteurMessage
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 64
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 11:08

La haine

parlons-en car je lis toujours des gens qui dénoncent la haine chez les autres. Elle est présente partout, comme le racisme, on la dénonce mais personne n'en parle, comme si c'était un truc de l'autre monde, or c'est bien un sentiment humain qu'il faut assumer. Qui peut dire qu'il n'a jamais eu de haine ?  bénit soit-il    

Quelques idées éparses :

- est-ce que la haine est un sentiment naturel ? humain ?
- de quoi nait la haine ?  de la peur ? d'un mal être ? de l'envie ? de la jalousie ? de la frustration ? de l'amour contrarié ?
- n'est-ce pas un sentiment possessif comme l'amour ? mais à l'autre extrémité de la même énergie ?
- La haine se nourrit d'elle même, la haine appelle la haine, comment l'extirper ?
- est-il possible d'aimer ceux qui nous haïssent ? des exemples ? (à part Jésus)
- est-ce naturel d'haïr ceux qui veulent notre perte ? faut-il haïr les haineux ? car la haine c'est toujours les autres, on ne la voit jamais en soi. (exemple en politique, beaucoup de gens haïssent le FN sous prétexte qu'il est haineux, ils ne voient pas qu'ils sont eux même contaminés)  
- La haine peut elle être utile ? (exemple, durant la seconde guerre mondiale, j'imagine qu'il a fallu au moins,
une petite dose de haine contre le nazisme, les occupants, pour avoir le courage de se battre. Cependant après la guerre et la haine, on est parvenu à se réconcilier)

- Peut-on dire qu'il y a une augmentation de la haine dans le monde depuis quelques années, notamment avec le terrorisme islamiste et sa haine de l'occident, qui le lui rend bien. C'est comme si les humains étaient condamnés à se détruire mutuellement. Serait-ce à cause de la surpopulation et de tout ce qu'elle entraine ?   je ne sais pas ce qu'il y a là derrière ... comme un plan.
 
- Pourquoi les terroristes qui n'ont rien de religieux ont pris le coran comme prétexte ? n'est-ce pas parce que plus que tout autre livre il leur donne une justification ?

Certes la haine fait des dégâts mais comment en vouloir à une mère à qui on a tué les enfants d'exprimer sa haine ?
il faut qu'elle l'exprime hors d'elle même.

Après l'attentat de Nice, une femme chrétienne d'orient a écrit une lettre dans laquelle elle exprime sa haine. C'est effectivement son droit, qui va lui faire la morale ? J'aurais dit à la place "je hais le terrorisme islamique, qui veut ma perte" c'est plus politiquement correct.

Citation :
"Hier j’ai entendu Jean Léonetti (député Alpes Maritimes) dire à la télévision cette phrase stalinienne:
« Face au terrorisme, il faut surtout éviter ces deux sentiments: la peur, et la haine. »

Or quand on vit dans un pays où l’on emmène ses enfants faire un tour de manège avec le sentiment de les emmener à l’abattoir, il est plus que légitime de ressentir de la peur, et aussi de la haine.
Je hais l’islam, qui veut ma perte.
Je hais l’islam, qui est la négation du christianisme.
Je hais l’islam, ennemi mortel de toute civilisation et de toute liberté.
C’est mon droit de haïr ma perte, et la perte de ceux que j’aime. Alors que personne ne s’avise de me moraliser, ou de me culpabiliser."

Je vois déjà qu'on va me haïr ... mais si ça peut vous faire du bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 12:48

La haine prend naissance dans la croyance, dans notre imagination, nous croyons savoir ce qu'il en est de l'autre mais c'est faux... Nous ne savons rien de l'autre.

La haine vient de l'ignorance. Elle peut donc être évitée si l'on prend un peu de recule sur les choses et les gens, surtout lorsque l'on sait que les autres ne sont que le miroir de notre propre comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 64
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 14:55

C'est un sentiment donc comme l'amour, on ne maitrise pas.

Ce n'est pas tellement la haine des individus, car un individu pris isolément peut changer, en dialoguant on trouvera toujours quelque chose de bon en lui, mais la haine des idéologies, des comportements, des croyances, ça oui et je l'assume. J'ai la haine de la bêtise humaine, par exemple de ceux qui participent à la souffrance animale en général, la disparition des rhinocéros, des éléphants etc... pour du trafic, faire de l'argent ou des croyances stupides, etc... et je n'y vois pas le miroir de mon comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 16:19

Pourtant, si tu rencontres quelque chose dans la vie, c'est que cette chose doit arranger quelque chose chez toi qui n'est pas clair..

Le Hoʻoponopono explique très bien cela, mais il faut peut être être prêt à entendre cela. Tout le monde n'est pas près à comprendre qu'un événement atroce que l'on rencontre dans la vie à un rapport avec notre propre comportement. C'est valable pour tout le monde, tout ce qu'on rencontre comme épreuve ou comme bonheur dans la vie est là pour nous apprendre quelque chose Ca demande du temps pour "accepter le morceau" car dur à avaler, j'en conviens... Wink

Le Hoʻoponopono de tradition ancestrale hawaïenne veut dire rétablir l'équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 17:30

Pour nous la justice est d’abord conçue depuis un endroit sans égocentrisme. Voilà la notion importante, sans égocentrisme. Pour nous la justice va être quelque chose qui ne va pas chercher à se protéger elle-même, qui ne va pas chercher à me protéger moi-même.

La justice va être au contraire un mouvement de liberté qui va simplement faire le poids et la mesure de ce qui est fait, pensé et dit, et qui va chaque fois redéterminer les événements par rapport à ces mesures qui ont été prises.

c’est une question de miroir, tout simplement. Vous faites quelque chose de blanc, le miroir renvoie du blanc. Vous faites quelque chose de noir, le miroir renvoie du noir.

Personne, depuis une conception de bien ou de mal, va juger un acte. La justice n’est pas un acte de jugement. Sur la terre la justice est rendue par un tribunal.

On fait référence à des lois et d’après ces lois on juge si l’homme est bon ou mauvais, s’il a droit à des circonstances atténuantes ou pas. Au ciel il n’y a rien de cela, le miroir fait reflet instantanément.

Mais il faut savoir que le miroir a plusieurs profondeurs.
Il y a un miroir dont je dirais qu’il a un impact instantané, c’est-à-dire que si maintenant vous frappez votre voisin, votre voisin va vous rendre votre gifle.

Puis il y a, plus vers le centre du miroir, une zone d’action différée. C’est-à-dire qu’un certain nombre d’actions, de pensées, de comportements vont se refléter dans cette deuxième bande et ne vont pouvoir être projetées de nouveau vers l’homme que dans un certain temps, le temps qu’il lui faudra pour revenir depuis cette zone de miroir d’ailleurs.

Puis, il y a une troisième zone tout au centre du miroir qui est une zone profonde. C’est ce que l’on appelle véritablement le karma que l’on colporte de vie en vie.

Ce n’est plus un karma que l’on retrouve demain ou dans dix ans, c’est un karma que l’on retrouvera dans la prochaine vie.

Et avec ces trois mesures la justice n’effectue non pas sa justice, mais son éducation. C’est complètement différent. Lorsqu’un homme entend dire qu’un tel s’est fait assassiner, immédiatement l’homme veut la justice, il veut que l’assassin soit puni et parfois le paie de sa vie. Œil pour œil, dent pour dent.

Je ne veux pas féliciter les assassins du monde, pas plus que je cherche à minimiser leurs crimes, je parle au niveau des conceptions et des émotions qui sont soulevées par vos conceptions. Lorsqu’un homme assassine, du point de vue de la justice divine, il n’est pas question de faire un jugement comme vous jugeriez quelqu’un qui a donné la mort.

Du point de vue de la justice divine, c’est tout simplement la mort qui lui est renvoyée. On ne cherche pas à savoir si c’est horrible, si c’est mal ce qu’il a fait, si c’est un acte que l’on ne peut pas accepter. Rien de tout cela n’est éprouvé dans la justice divine. Il y a simplement un couteau qui s’est levé contre un homme, alors un couteau se lèvera contre celui qui a levé le couteau.

Si les hommes pensaient un peu plus de cette manière-là, ils arriveraient à faire régner d’avantage de justice auquel ils aspirent. Pourquoi ?

Tout simplement parce que l’émotion serait réduite. L’émotion étant réduite, le juge humain ne commettrait pas lui-même de karma émotionnel vis-à-vis de l’assassin et de l’assassiné.

Car sitôt qu’un spectateur se met à éprouver de la répulsion, du dégoût, de l’horreur vis-à-vis de l’acte, il se met lui-même dans une résonance et il contracte par là même une forme de karma, le karma de son émotion et de sa conception vis-à-vis du bien, vis-à-vis du mal et vis-à-vis de la terre entière et de l’incarnation.

Ce qui fait que la justice divine devient très compliquée parce qu’il ne s’agit pas de juger simplement un assassin et un assassiné, mais aussi un spectateur qui se trouve dans toutes sortes d’émotions, de conceptions et de révoltes.

Pour que l’assassin et l’assassiné règlent leur compte plus vite et pour que cette justice s’effectue vraiment et plus radicalement comme l’homme le souhaite, il faut que l’homme ne juge pas l’homme et que surtout il ne dégage pas toutes ces émotions dans lesquelles il se laisse entraîner.

Alors, comment faire régner la justice, comment prendre soin de la ville, de la vie des autres gens, parce qu’il faut bien prendre soin de la sécurité d’une société ?

Bien sûr. Je te dis simplement fais régner les mêmes articles de lois, édicte les mêmes jugements vis-à-vis des mêmes assassins et des mêmes assassinés, mais pour toi-même. Ne te commets pas dans l’émotion, dans cette révolte, dans cette peur. Reste à part, non pas comme si cela ne te concernait pas.

Il y a une grande différence entre ne pas entrer dans l’horreur d’un geste, dans l’émotion suscitée par un geste et ne pas se soucier d’un geste.

Il y a une subtile différence et là est l’endroit de la spiritualité. Lorsque l’homme découvre cette subtile différence, alors on peut dire qu’il a découvert la spiritualité.

Quelle est donc cette notion difficile si subtile qui permet à l’homme de ne pas être révolté, dégoûté face à un assassinat, tout en ne basculant pas dans l’indifférence, qui est de se laver les mains ?

Toute la différence c’est l’émotion. Vous pouvez tout autant vous sentir concernés et responsable de la vie, de la sécurité de vos voisins, de toute une cité et le faire avec un énorme sens du devoir, jusqu’à y perdre votre vie même, sans qu’il y ait jamais l’ombre d’une émotion qui tombe vers le bas, qui tombe vers l’anxiété, vers la révolte, vers le dégoût, vers la peine vis-à-vis de l’assassiné, la colère vis-à-vis de l’assassin.
Conscience universelle
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 64
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 18:26

Oui mais dans la pratique, si tu te fais agressée ou violée par une bande de voyous, ou pire si on tue tes enfants au nom d'une idéologie barbare, et que tu ressens normalement de la haine légitime, auras tu la force de leur dire "pardon, merci, désolé, je vous aime" ?

C'est bien beau les techniques new âge, telle que Hooponopono, les accords toltèques et tout le reste, mais je doute de leur mise en pratique en cas de mise en situation réelle. On reste des humains avec des réaction d'humains malgré tout.
Est-ce que tu comprends la réaction de cette femme qui a écrit sa haine ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31659
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 18:33

La haine est une maladie contagieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 76
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 19:15

La haine est (comme l’amour) un sentiment qui parfois nous dépasse. Avoir de la haine « malgré soi » (contre quelqu’un ou contre un groupe de personnes) pourrait peut-être bénéficier de circonstances atténuantes car nous sommes tous des êtres humains faillibles. Mais le fait de nous en rendre compte et d’en prendre conscience pourrait et devrait nous aider à nous ressaisir. Par contre, avoir de la haine et le revendiquer jusqu’à en être fier est une attitude négative et destructrice.

Notre haine envers l’autre entraine automatiquement la haine de cet autre envers nous. Peu importe qui a commencé, peu importe le motif invoqué par les uns et les autres pour justifier cette haine, deux personnes (ou groupe de personnes) qui se haïssent mutuellement sont au même niveau et se ressemblent, même si chacune des deux parties croit avoir raison.
La haine réciproque entraîne un rejet réciproque jusqu’à un point de non retour,  un point où le dialogue n’est plus possible, un point où la seule issue est la confrontation.
Je ne dis pas qu’il faut nous soumettre à notre ennemi sans réagir ; il faut bien entendu se défendre, se protéger et empêcher notre ennemi de nous nuire. Mais entre se défendre et se protéger d’une part et haïr l’autre d’autre part, il y a un pas qu’on ne devrait pas franchir

N’oublions jamais cette règle de la nature : nous ne récoltons que ce que nous avons semé ; si nous semons la haine envers les autres, nous ne récolterons que la haine des autres envers nous.


Dernière édition par Brahim le Dim 4 Sep 2016 - 19:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 19:15

Râm a écrit:
Oui mais dans la pratique, si tu te fais agressée ou violée par une bande de voyous, ou pire si on tue tes enfants au nom d'une idéologie barbare, et que tu ressens normalement de la haine légitime, auras tu la force de leur dire "pardon, merci, désolé, je vous aime" ?

C'est bien beau les techniques new âge, telle que Hooponopono, les accords toltèques et tout le reste, mais je doute de leur mise en pratique en cas de mise en situation réelle. On reste des humains avec des réaction d'humains malgré tout.
Est-ce que tu comprends la réaction de cette femme qui a écrit sa haine ?
Tout d'abord, il faut expérimenter le lâcher prise et ensuite tu peux venir dire qu'on ne peut pas pardonner.
D'ailleurs pardonner n'est pas excuser.. Pardonner c'est lâcher sa souffrance.. passer à autre chose au lieu de l'alimenter, la nourrir avec de la haine et en ressassant le passé qui ne changera pas..
C'est ça pardonner.

Ca existe que des atrocités ont été commises et certains s'en sortent parce qu'ils ont compris que pour s'en sortir il faut "sortir" de là.. et d'autres ont choisi la colère, la haine (ce qui est compréhensible, ce n'est pas un jugement seulement ça ne mène à rien..

Tout dépend du choix que l'on veut faire. Chacun à le choix d'accepter de se tourner vers ce qui est moins douloureux, d'autres par contre vont choisir la haine et la dépression de toute une vie.. Ca demande d'être accompagné par des enseignements positifs qui vont dans ce sens. Si l'on a un environnement qui ressasse toujours le passé et ces atrocité, ça nourrit la haine.. C'est le plus courant. Il est rare que les gens actuellement aient compris le sens du pardon et ne savent pas à quel point c'est un refuge, un réconfort..

Il n'y a pas de jugement là dedans, c'est seulement une chose à expérimenter car ça marche de cette manière. La nature est faite pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 64
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 19:17

Il y a peut être un lien entre les forces de haine dont sont victimes les humains et qui augmentent dans le monde, et la consommation de viande et l'abbattage des animaux, n'est-ce pas Chribou ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 19:28

Quand on avale de la viande, on avale aussi l'énergie qui s'y trouve et au moment de la mort l'animal souffrait et hurlait. Nous avalons tout cela quand nous mangeons de la viande.
Pour rappel : L'énergie fait circuler l'information (autour et en nous) - Tout est vibration dans ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 20:43

Râm a écrit:
Il y a peut être un lien entre les forces de haine dont sont victimes les humains et qui augmentent dans le monde, et la consommation de viande et l'abbattage des animaux, n'est-ce pas Chribou ?  Wink  

C'est ce que je me tue à dire en tous cas tout en essayant de le faire dire par la bible à commencer par le premier chapitre de la Genèse que ne semblent pas avoir compris les 3 religions abrahamiques qui étrangement se sont livrées des guerres impitoyables depuis des milliers d'années.

Très bon texte en passant mais alors que manges-tu toi pour être aussi brillant? Very Happy

J'oubliais toutes les âmes des enfants avortés,ça ne doit certainement pas apporter grand chose de positif dans le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 21:04

LA HAINE n'est pas le contraire de l'amour, la PEUR est son contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 21:20

.. et la haine découle de la peur
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 21:47

et donc à l'origine de la haine serait celui qui génère la peur et non pas celui qui a peur.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 22:40

Chribou a écrit:
et donc à l'origine de la haine serait celui qui génère la peur et non pas celui qui a peur.

Non, nous sommes responsable de notre peur, nous imaginons des choses qui nous font peur.
Si nous vivions dans le présent sans imaginer un futur qui n'existe pas, nous n'aurions pas peur.
Celui qui a peur est responsable de sa peur. La haine vient du fait que nous avons peur. L'autre fait peur parce que c'est nous qui décidons d'avoir peur. Nous pouvons très bien ne pas avoir peur. La peur est toujours lié à un souvenir. La peur ne vient donc pas de l'extéreur.
Un enfant n'ayant jamais fait l'expérience du vide ne va pas ralentir devant le vide, il va continuer et tomber.
Quand il sera tombé, il aura eu une première expérience et la prochaine fois, il n'y aura pas de trou a ce même endroit mais son souvenir lui rappellera qu'il était tombé et il s'arrêtera. Pourtant il n'y aura pas de trou. La peur le mettra dans un situation d'illusion. et parfois, les conflits viennent du fait que l'on croit des choses, on a peur de choses car on se souvient qu'on a eu un problème dans un contexte qui ressemble à celui que l'on vient de vivre mais en fait, on fait fausse route et l'on croit dur comme fer que la personne en face de soi est la même que dans le souvenir alors qu'elle, elle fait partie de maintenant et non du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Dim 4 Sep 2016 - 23:59

Désolé Anais mais pour moi ce ne sont que des spéculations et je ne vois rien de vérifiable dans tout ça même si ça peut prêter à réflexion.

Si j'ai de sérieuses raisons de craindre de manquer de frein je préfère régler le problème plutôt que d'essayer de me convaincre qu'il n'y a aucun risque que ça m'arrive.

Non vraiment ça ne me rentre pas dans la tête cette croyance ou plutôt cette tienne certitude que le mal est la peur en elle-même et aussi ça peut être vrai pour un et ne pas l'être pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Lun 5 Sep 2016 - 1:12

L'amour total ne genere pas de peurs mais de la confiance.
Le manque d'amour, donc de confiance genere de la peur.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 76
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Lun 5 Sep 2016 - 9:07

La haine est le contraire de l'amour
La peur est le contraire de la confiance ou de la sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 64
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Lun 5 Sep 2016 - 11:52

Anaïs a écrit:
Râm a écrit:
Oui mais dans la pratique, si tu te fais agressée ou violée par une bande de voyous, ou pire si on tue tes enfants au nom d'une idéologie barbare, et que tu ressens normalement de la haine légitime, auras tu la force de leur dire "pardon, merci, désolé, je vous aime" ?

C'est bien beau les techniques new âge, telle que Hooponopono, les accords toltèques et tout le reste, mais je doute de leur mise en pratique en cas de mise en situation réelle. On reste des humains avec des réaction d'humains malgré tout.
Est-ce que tu comprends la réaction de cette femme qui a écrit sa haine ?
Tout d'abord, il faut expérimenter le lâcher prise et ensuite tu peux venir dire qu'on ne peut pas pardonner.
D'ailleurs pardonner n'est pas excuser.. Pardonner c'est lâcher sa souffrance.. passer à autre chose au lieu de l'alimenter, la nourrir avec de la haine et en ressassant le passé qui ne changera pas..
C'est ça pardonner.

Ca existe que des atrocités ont été commises et certains s'en sortent parce qu'ils ont compris que pour s'en sortir il faut "sortir" de là.. et d'autres ont choisi la colère, la haine (ce qui est compréhensible, ce n'est pas un jugement seulement ça ne mène à rien..

Tout dépend du choix que l'on veut faire. Chacun à le choix d'accepter de se tourner vers ce qui est moins douloureux, d'autres par contre vont choisir la haine et la dépression de toute une vie.. Ca demande d'être accompagné par des enseignements positifs qui vont dans ce sens. Si l'on a un environnement qui ressasse toujours le passé et ces atrocité, ça nourrit la haine.. C'est le plus courant. Il est rare que les gens actuellement aient compris le sens du pardon et ne savent pas à quel point c'est un refuge, un réconfort..

Il n'y a pas de jugement là dedans, c'est seulement une chose à expérimenter car ça marche de cette manière. La nature est faite pour cela.

C'est bien de s'entrainer à lâcher prise, je le fais à ma manière, mais il faut le vérifier en situation, et là c'est moins facile. J'ai pris l'exemple de la violence envers les animaux parce que je suis très sensible à la cause animale. Par exemple, récemment on m'envoie une vidéo où l'on torture des animaux gratuitement. Sur le moment cela fait naitre en moi un sentiment de haine, c'est une réaction normale et plutôt saine car si personne ne réagissait au mal où serait-on ? Sur le moment, je souhaite que les auteurs vivent la même chose. Après je suis d'accord qu'il ne faut pas ressasser ce sentiment, mais à un moment il faut condamner sans état d'âme.

Il n'y a qu'à voir comment les victimes sont soulagés à l'issue d'un procès, c'est souvent nécessaire pour évacuer leur haine.

Je crois que la haine ne se controle pas aussi facilement, ce n'est pas une démarche intellectuelle, une pensée,
c'est un sentiment. Les sentiments on les ressent même si on choisit de ne pas les exprimer, mais parfois il vaut mieux les exprimer pour les évacuer. C'est comme l'amour, et d'ailleurs je crois que c'est la même énergie mais à la polarité inverse.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31659
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Lun 5 Sep 2016 - 16:29

On lutte contre la haine grâce au pardon, on ne haït point celui a qui l'on a pardonné.
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 64
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Lun 5 Sep 2016 - 17:09

On peut pardonner, on doit pardonner, mais après être sur d'avoir neutraliser le mal, si on ne fait rien pour l'empêcher alors on est coupable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Lun 5 Sep 2016 - 18:45

SI tout se joue avant la naissance avec l'accord de tous ceux qui graviteront dans notre vie, si donc quoique nous subissions etait prevu et accepte par nous, alors nous devrions pardonner.!!!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31659
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Lun 5 Sep 2016 - 18:55

Oui, je suis d'accord et puis le pardon, c'est bon pour la santé.
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 64
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Lun 5 Sep 2016 - 20:22

Si tout est le fait d'un Dieu bon, alors il n'y a pas lieu d'en vouloir à ses marionnettes, c'est lui qui les agite, elle n'en sont même pas conscientes, mais c'est lui aussi qui me fait parler à travers sa divine maya.
Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Lun 5 Sep 2016 - 21:24

Je suis d'accord avec Septour.
Difficile de comprendre ces choses si l'on se réfère seulement au modèle matérialiste. Il faut partir d'un autre niveau.
nous rencontrons exactement les gens et les choses qui nous permettent de nous nettoyer. Pas la peine de juger l'extérieur car l'extérieur ne reflète que notre état intérieur.

On met sur notre chemin toutes les situations, les épreuves qui nous permettent de changer.

"Alors, dans le cas d’un accident de voiture, je suis responsable à 100% ?
Bien sûr que dans le cas d’un accident de voiture la société nous fait partager les
responsabilités, ce qui satisfait pleinement le mental donc l’ego. Et l’ego se plait à désigner un
coupable et une victime parce qu’il ne connaît que la séparation. Mais dans la réalité, c’est à dire
sur un autre plan de conscience, est-ce que coupable et victime existent vraiment ?
La réalité est que nous sommes toujours responsables à 100% et chacun des protagonistes
d’un accident est responsable en totalité de l’expérience qu’il est en train de vivre. La
responsabilité ne se partage pas. Chacun est créateur responsable de ce qui lui arrive et de
toutes les conséquences.
«L’autre» est l’instrument de votre inconscient, on pourra même dire, choisi par votre
inconscient pour que l’accident ait lieu à tel endroit, à tel moment. De plus, cet accident vient à
point nommé pour vous faire comprendre et vous faire changer quelque chose dans votre vie.
C’est un langage de l’inconscient ou…de l’âme.
Cet accident a donc un sens profond pour vous. Il fait partie de ces expériences qui jalonnent
votre vie, expériences heureuses ou malheureuses, peu importe, mais qui arrivent à point
nommé pour vous aider dans votre propre évolution spirituelle. En même temps, on peut dire
aussi que ce sont vos mémoires qui ont créé cet accident. Des mémoires à nettoyer..."
Ho’oponopono
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Lun 5 Sep 2016 - 21:26

... quand on rencontre des gens qui torturent des animaux, c'est la même chose.. Il faut faire le même constat... Pas facile n'est-ce pas, pas facile à accepter...
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 64
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Lun 5 Sep 2016 - 23:26

Hooponopono comme les accords toltèques, le reiki, la PNL,etc... sont des bisounourseries new-âge à la mode.

attention quand même où vous mettez les pieds ... lisez ceci et après faites bien ce que vous voulez, chacun sa voie,
mais ça ne remplacera jamais les voies du Seigneur. Very Happy


voyage au bout des sectes a écrit:


Aujourd'hui les sectes ne se présentent plus comme des  réunions d'illuminés qui, autour d'un gourou charismatique, attendent le retour des extra-terrestres, la fin du monde ou l'avènement de l'âge d'or.
Plus pernicieuses que jamais, elles s'intéressent au développement personnel, à votre psyché, au bien-être auquel, bien entendu, vous avez droit et, à tous les coups, à l'optimisation de vos ressources latentes dont vous ne soupçonniez même pas l'existence.
Tout cela coûte cher, très cher même, mais c'est le but des sectes de vous faire payer un maximum...rien n'est trop onéreux dès qu'il y va de votre petite personne, n'est-il pas ?
Leurs cibles ? Des hommes et des femmes (beaucoup de femmes), qui ont perdu leurs repères dans leur vie professionnelle et familiale et qui recherchent, désespérément, une formule simple à même d'éclairer une fois pour toutes les complexités inhérentes à leur existence ou...soigner leur névrose

Ho'oponopono ou la transcendance du pop-corn.

Avec un nom pareil, qui fleure bon l'exotisme, vous me croirez quand je vous dirai qu'il y va d'une secte de doux dingues tout juste nocive pour le portefeuille. Encore que...
Ce mouvement qui s'inscrit dans la mouvance « new age » extatique, vient d'Hawaï et se propose de « nettoyer les mémoires » (comme si nos mémoires étaient sales !).Curieux concept que celui de "nettoyer les mémoires". La secte est très floue la dessus, si je comprends bien, il y va d'une forme de purification du conscient de manière à ce que seul le vide subsiste, ce vide qui est la marque du divin. Pour en savoir plus, il faut assister à un séminaire de
deux jours, dont coût 485 euros (hors voyage et hébergement... et avec une clause particulièrement léonine, voyez: http://hooponoponofrance.org/f/index.html, qui signifie concrètement que tout ce que vous aurez "appris" lors de votre stage ne vous appartiendra pas; pour le diffuser il vous faudra l'accord de l'organisation, un peu comme si, en achetant une voiture, vous ne seriez autorisé qu'à la conduire vous seul !
Malins, ces gens là !
Au cours de ce stage, l'adepte recevra des '"outils. Il ne pourra pas les partager car ils sont protégés par  des "barrières psycho-magiques" (sic) Les pires tourments sont réservés à ceux qui enfreignent la règle. J'ai donc décidé de vivre dangereusement et de vous vous en donner un aperçu.
Les mémoires se nettoient en récitant un mantra:  
"je t'aime, je suis désolé(e), pardonne-moi, merci".
Comme on ne peut le prononcer toute la (sainte) journée, l'absorption de confiture de fraise fera office de multiplicateur. Pourquoi de la confiture de fraise ? Réponse: parce que des hommes habilités sur terre en ont décidé ainsi ! (resic).
A défaut de confiture de fraise, on peut manger de la guimauve ou des myrtilles.
Le pop-corn, généreusement étalé dans un récipient ad hoc est un gage d'harmonie au foyer.
Pourquoi du pop-corn ? Mystère. Payez et vous saurez...
J'oubliais ! Laissez traîner chez vous des crayons à bout gomme. La gomme, vous le savez est censée effacer. Quoi ? Les mémoires, pardi !
Secte de doux dingues ? Oui, mais nocive quand même.
Pour Ho'oponopono, l'homme crée sa propre réalité; ce qui, en fait, l'amène à nier la réalité vraie pour se limiter à la sienne. Et à ne considérer la sienne comme réelle. Vous imaginez d'ici les dégâts...
Il est donc "sectionné" de l'ensemble des vivants, ce qui est la marque de la secte. Cette abstraction du réel conduit l'adepte à un nombrilisme égoïste,  réducteur et stérile.
Ho'oponopono n'a pas un succès énorme en France pour le moment. Les Français ne sont pas tous des imbéciles.
Pas tous...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Mar 6 Sep 2016 - 9:47

Anais a écrit:
Pourtant, si tu rencontres quelque chose dans la vie, c'est que cette chose doit arranger quelque chose chez toi qui n'est pas clair..

je m'insurge contre cette croyance naïve de juger les événements qui nous arrivent par la prise de conscience que l'on devrait en apprendre quelque chose !! Alors les écrasés de Nice devaient apprendre à bien culbuter sur le bitume comme un judoka apprend à chuter sans se faire mal ! C'est le comble de la pensée du nouvel-âge, bisounoursienne et terriblement erronée prétexte à une attitude passive face aux drames de la vie qui ne sont que des accidents malheureux; dans le sens que l'on était au mauvais endroit au mauvais moment et rien de plus !

Au demeurant un excellent sujet qui demande des réponses plus réalistes.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Mar 6 Sep 2016 - 10:46

Citation :
prétexte à une attitude passive face aux drames de la vie qui ne sont que des accidents malheureux; dans le sens que l'on était au mauvais endroit au mauvais moment et rien de plus !

Rien n'arrive fortuitement,heureux seront tous ceux qui auront compris comment se retrouver au bon endroit au bon moment grâce aux sacrifiés qui se sont retrouvés aux mauvais endroits.

Souvent des personnes devenues des anges et à qui restait de très vieilles dettes karmiques mais on a beaucoup plus de leçons à retirer de leurs mésaventures.
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 64
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Mar 6 Sep 2016 - 11:43

"Nous payons pour nos actions passées d'une manière ou d'une autre, que nous le sachions ou pas, et avec la même monnaie. Rien n'arrive sans raison précise. Les conséquences des actions sont inévitables, même Dieu n'enlève pas le karma, mais par Sa grâce, il fait en sorte que vous n'en ressentiez plus les effets"
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31659
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Mar 6 Sep 2016 - 14:52

C'est comme pour les impôts, je payerais l'année prochaine pour ce que j'aurais gagné cette année.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Mar 6 Sep 2016 - 18:43

Nous n'avons JAMAIS A PAYER quoique ce soit. Sauf a coup sur si nous sommes hors la loi humaine.
Mais devant DIEU JAMAIS. IL nous a fait TELS que nous sommes sans ignorer a tous moments ce que nous avons fait, ce que nous faisons, ou ce que nous ferons. ET TOUT CE QUI NOUS EST POSSIBLE DE FAIRE EST UNE DES MYRIADES DE POSSIBLILITES....QU'IL A CREES. Et comme nous sommes lui et voulus par lui.......
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 64
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Mar 6 Sep 2016 - 18:53

Pourquoi tu parles fort ? pour faire rentrer ta conception dans nos têtes ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31659
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Mar 6 Sep 2016 - 19:10

Moi, je n'ai rien compris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Mar 6 Sep 2016 - 20:08

RELISEZ, vous verrez c'est simple comme bonjour. OU bien dites moi ce que vous ne comprenez pas
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   Mar 6 Sep 2016 - 20:13

Le problème c'est que dès qu'il nous arrive quelque chose de bien exactement ce dont on avait besoin au bon moment, au lieu de réfléchir sur comment ça à pu arriver, on se contente de parler de hasard alors les cadeaux que nous offre la vie sont trop souvent perdus...
Car quand on sait comment ça marche, on n'a plus peur... tout est bien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La haine, parlons-en   

Revenir en haut Aller en bas
 
La haine, parlons-en
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?
» Païens contre la haine
» Parlons-en de la loi du plus fort!
» la haine ou la paranoia ?
» « Par sa croix, en sa personne, il a tué la haine » (Ep 2,16)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Psychologie-
Sauter vers: