Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA SOUFFRANCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: LA SOUFFRANCE   Jeu 8 Sep 2016 - 22:41

La souffrance est-elle nécessaire ? Oui et non.

Si vous n'aviez pas souffert vous n'auriez ni profondeur humaine, ni humilité, ni compassion.

La souffrance casse la coquille de l'égo, et vient un moment où celui ci a rempli son but.

La souffrance est nécessaire jusqu'à ce que vous preniez conscience de son inutilité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Jeu 8 Sep 2016 - 23:11

Souffrir n'est pas bon, la preuve ca fait mal! DIEU nous a donne tout ce qu'il faut pour ne pas souffrir,malheureusement une fois nes nous avons tout oublie.....volontairement!
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Jeu 8 Sep 2016 - 23:17

Mais parfois, ça nous oblige à prendre conscience des choses... Une utilité quand on est égoïste et personnel.. mais à la base, nous devrions pouvoir avancer sans elle; si nous étions capable d'accueillir ce qui EST. (ce qui est ne peut pas être changé donc pas la peine de se détourner, il vaut mieux faire face à ce qui ne peut pas être changé.)
Revenir en haut Aller en bas
Agnostyxxx
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3166
Age : 51
Localisation : *
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Jeu 8 Sep 2016 - 23:32

Septour a écrit:
Souffrir n'est pas bon, la preuve ca fait mal!

Very Happy
et pourtant, parfois souffrir rend service. Si tu ne souffrais pas quand tu poses ton doigt sur une plaque chauffante, ce qui fait que tu te brûles, que tu souffres et que tu retires ta main de la source de chaleur, ton espérance de vie serait réduite à peau de chagrin. La souffrance peut donc déjà t'aider à survivre.

J'ai l'impression que les souffrances peuvent aider à avancer, à grandir. Que serait un monde sans souffrance? J'imagine que ce serait un monde anesthésié, aseptisé.
Après tout est une question de dosage. J'ai perdu des amis qui s'étaient fait l'injection d’héroïne de trop parce qu'ils ne supportaient plus leurs souffrances. Ils avaient à peine 20 ans...

ça me fait penser à la leçon du papillon :
http://www.bonheurpourtous.com/diapor/diapor2/papil01.htm
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 10:44

et pourtant ce monde est souffrance, c'est inévitable, conclusions du Bouddha et première des 4 nobles vérités. Or le Bouddha est celui qui est allé le plus loin dans l'analyse, qui le surpasse ?

le paradoxe est que la souffrance nait du désir d'être heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 11:37

Anaïs a écrit:
La souffrance est nécessaire jusqu'à ce que vous preniez conscience de son inutilité.

septour a écrit:
Souffrir n'est pas bon, la preuve ca fait mal! DIEU nous a donne tout ce qu'il faut pour ne pas souffrir,malheureusement une fois nes nous avons tout oublie.....volontairement!
*

C'est bien beau vos discours étherés, à vous lire on croirait que vous êtes des surhommes, vous ne souffrez plus ... ce sont
des discours de gens qui sont bien installés dans leur confort.

En attendant nous souffrons tous, qu'on le veuille ou non, déjà physiquement, tant que nous sommes incarnés dans le corps, nous ne pouvons éviter la souffrance physique. Les personnes qui sont atteintes d'un cancer ou d'une autre maladie incurable, souffrent abominablement à la fin, pour ne pas parler des autres souffances ... allez donc leur prêcher, je ne suis pas sûr qu'ils soient réceptifs à vos messages  ...  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 12:12

La vie humaine n'est, de par sa condition-même, que souffrance; la question de son utilité ou pas ne se pose pas puisqu'elle est notre compagne de tous les jours dans cette traversée de la vie matérielle; dès la naissance nous poussons déjà des cris effroyables quand nous rencontrons de nouveau l'univers glacé de l’environnement humain; pendant toute la vie on évitera soigneusement de souffrir, néanmoins elle sera toujours là, plus prégnante des fois que d'autres puis au paroxysme de l'existence elle se fera rappeler à notre conscience à travers les souffrances de la mort et des conditions de décrépitude du véhicule physique qui nous fait rarement de cadeau sauf lorsqu'il s'agit de copuler pour attirer d'autres âmes dans cette cage humaine infernale.. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 12:37

Pourquoi s'égarer sur des chemins douteux, nuageux heu...niouâgeux alors que le Bouddha a donné une méthode claire pour se libérer de la souffrance  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 13:36

La souffrance est quelque chose qui touche tous les êtres humains, sans exception, quels que soient leur âge, leur sexe, leur origine, leur culture, leur rang social, leur niveau intellectuel, leurs croyances, etc.
La souffrance (chez l’adulte) nous vient du fait que nous refusons (consciemment ou inconsciemment) de voir, de comprendre et d’accepter les « messages » qui nous sont transmis à travers les épreuves ou les situations que nous vivons. Dans chaque épreuve difficile que  nous traversons il y a toujours une « intention positive », c’est-à-dire une incitation à la remise en question de soi-même, menant parfois au changement de notre comportement quotidien, voire à la correction de la trajectoire de notre vie.
Tant que nous n’avons pas compris le message que veut nous transmettre l’épreuve que nous vivons et surtout tant que nous n’avons pas apporté les changements nécessaires, nous continuerons à souffrir.
Une fois que nous avons compris le message et apporté les corrections nécessaires, l’épreuve que nous vivons ainsi que la souffrance qui en résulte s’arrêtent d’elles-mêmes. C’est souvent ainsi que l’être humain évolue …
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 13:41

Vous confondez la petite souffrance de la vie de tous les jours avec la vraie souffrance d'habiter un véhicule biologique humain assailli de toutes sortes de signaux agréables ou désagréables, et en ce sens la souffrance est inhérente à la condition humaine, du fait de vivre dans un corps, rien à voir avec l'approche new-age de la souffrance qui serait nécessaire mais que l'on pourrait dépasser etc.. la souffrance inhérente n'a rien à voir avec l'idée d'épreuves pour nous faire avancer, cette dernière souffrance est une condition psychologique et non inhérente.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 13:45

L'un n'empêche pas l'autre ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 14:00

Nous souffrons a cause de notre corps physique. Ce que nous sommes en realite n'a pas besoin d'un vetement de chair. Nous sommes a "cheval" entre ame et chair.
Ceci est necessaire pour notre insertion ici bas et pour la "job" que nous venons y faire. 
Cette "souffrance" disparait quand nous arrivons dans l'autre face de la vie, LA VRAIE.
SI vous connaissiez  qui vous etes en realite et pourquoi vous etes ici dans la matiere dense, VOTRE SOUFFRANCE diminuerait grandement.
"Changez vos pensees et vous changerez qui vous etes et ce qu'est le monde dans lequel vous vivez" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3406
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 15:10

septour a écrit:
Nous souffrons a cause de notre corps physique. Ce que nous sommes en realite n'a pas besoin d'un vetement de chair. Nous sommes a "cheval" entre ame et chair.
Ceci est necessaire pour notre insertion ici bas et pour la "job" que nous venons y faire. 
Cette "souffrance" disparait quand nous arrivons dans l'autre face de la vie, LA VRAIE.
SI vous connaissiez  qui vous etes en realite et pourquoi vous etes ici dans la matiere dense, VOTRE SOUFFRANCE diminuerait grandement.
"Changez vos pensees et vous changerez qui vous etes et ce qu'est le monde dans lequel vous vivez" Very Happy

T'as des preuves vérifiables, j'ai quelques personnes qui seraient intéressées de moins souffrir.
Pas de méthode à la fakir d'Inde SVP
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 16:06

J'ai beaucoup souffert suite à un accident de tauromachie et je n'en suis pas morte.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 20:42

Râm a écrit:
[

C'est bien beau vos discours étherés, à vous lire on croirait que vous êtes des surhommes, vous ne souffrez plus ... ce sont
des discours de gens qui sont bien installés dans leur confort.

En attendant nous souffrons tous, qu'on le veuille ou non, déjà physiquement, tant que nous sommes incarnés dans le corps, nous ne pouvons éviter la souffrance physique. Les personnes qui sont atteintes d'un cancer ou d'une autre maladie incurable, souffrent abominablement à la fin, pour ne pas parler des autres souffances ... allez donc leur prêcher, je ne suis pas sûr qu'ils soient réceptifs à vos messages  ...  
J'ai perdu mon ami et j'ai du chagrin car il me manque beaucoup mais je dois bien reconnaître que depuis que j'ai dû affronter la douleur du deuil, j'ai appris beaucoup sur moi et la mort de mon ami m'a obligé à revoir ma manière de penser, de vivre...même s'il me manque..
J'ai beaucoup changé, j'ai pris conscience que j'étais forte et que je peux vivre sans lui, alors que je faisais toujours tout en fonction de lui, je m'oubliais donc un peu... , J'entreprend des choses pour moi seule et c'est très agréable.. Parfois je culpabilise encore un peu de trouver du plaisir de vivre sans lui... mais ça se travaille... je sais qu'il aimerait que je continue et je continue autrement, seule..

Depuis, j'ai vu les choses autrement, avec plus de profondeur et moins dans l'attachement. Je regrette de n'avoir pas su tout ce que j'ai découvert grâce à sa mort car j'aurais bien voulu partager cela avec lui, on aurait mieux vécu en se laissant de l'espace... j'avais toujours un peu peur qu'on se quitte alors que tout allait bien et j'étais trop dans l'attachement. J'adorerais l'aimer avec plus de confiance plus de maturité et plus dans le détachement en nous laissant plus d'espace, c'est ce que je ferais si je pouvais recommencer et ça nous aurait donné le bonheur sans l'inquiétude, sans les soucis (qui n'en sont pas forcément au bout du compte).. Je sais que si c'était à refaire, il n'y aurait plus d'attachement mais rien que de l'amour.. La liberté totale pour tous les deux... Ma souffrance m'a fait réfléchir et m'a fait grandir et m'a fait comprendre l'importance de vivre au présent.

Si ça n'était pas arrivé, il y a beaucoup de choses que je n'aurais pas comprises, j'aurais continué ma vie tranquille sans me poser toutes ces questions sur moi... Je pense que c'est un très beau cadeau qu'il m'a offert là... et je l'en remercie..
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3406
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 20:53

Là il s'agit de souffrance morale, elle n'est pas la même pour tout le monde, le contraire de la souffrance physique qui est un appel émanent du cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Ven 9 Sep 2016 - 23:22

Dédé 95 a écrit:
Là il s'agit de souffrance morale, elle n'est pas la même pour tout le monde, le contraire de la souffrance physique qui est un appel émanent du cerveau.

Il y a effectivement la douleur physique mais cette souffrance peut être accentuée selon nos pensées.
D'ailleurs on se sert de l'hypnose pour éviter l'anesthésie chimique aux malades, ce qui prouve que le degré de notre souffrance dépend de notre manière de penser. On peut calmer la douleur quand on perd la peur de la douleur.. Il y a une grande part de conditionnement, de peur dans la douleur, qui amplifient..
Revenir en haut Aller en bas
Yael
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 580
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Sam 10 Sep 2016 - 8:00

florence_yvonne a écrit:
J'ai beaucoup souffert suite à un accident de tauromachie et je n'en suis pas morte.

et le Taureau ? continue t'il a souffrir ?

J’espère qu'a l’occasion de ta convalescence suite a cet accident tu as médité que la souffrance n'est pas qu'humaine et que les Taureaux n'ont jamais demander a souffrir mais simplement de vivre sans souffrance ni devoir subir la souffrance barbare des hommes et de la tauromachie dont ils osent appeler cela un art.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Sam 10 Sep 2016 - 16:11

Yael a écrit:
florence_yvonne a écrit:
J'ai beaucoup souffert suite à un accident de tauromachie et je n'en suis pas morte.

et le Taureau ? continue t'il a souffrir ?

J’espère qu'a l’occasion de ta convalescence suite a cet accident tu as médité que la souffrance n'est pas qu'humaine et que les Taureaux n'ont jamais demander a souffrir mais simplement de vivre sans souffrance ni devoir subir la souffrance barbare des hommes et de la tauromachie dont ils osent appeler cela un art.

Dans les lâcher de taureaux dans les rues, le taureau ne souffre pas, il se contente de courir, il suffit de ne pas se trouver sur son passage.

Je lui tournait le dos, je ne l'ai pas vu venir.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Sam 10 Sep 2016 - 20:51

florence_yvonne a écrit:
Yael a écrit:
florence_yvonne a écrit:
J'ai beaucoup souffert suite à un accident de tauromachie et je n'en suis pas morte.

et le Taureau ? continue t'il a souffrir ?

J’espère qu'a l’occasion de ta convalescence suite a cet accident tu as médité que la souffrance n'est pas qu'humaine et que les Taureaux n'ont jamais demander a souffrir mais simplement de vivre sans souffrance ni devoir subir la souffrance barbare des hommes et de la tauromachie dont ils osent appeler cela un art.

Dans les lâcher de taureaux dans les rues, le taureau ne souffre pas, il se contente de courir, il suffit de ne pas se trouver sur son passage.

Je lui tournait le dos, je ne l'ai pas vu venir.
Ca apporte quoi de courir dans les rues avec un taureau qui a peur et qui ne cherche qu'à fuir....
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3406
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Sam 10 Sep 2016 - 20:55

Non Anais, le taureau n'as pas peur (en tout cas pour les courses de taureau en France), c'est naturellement qu'il coure, et comme l'a dit FY, il ne souffre pas.
Ca me rappelle les courses de Béziers....
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Sam 10 Sep 2016 - 21:29

Dédé 95 a écrit:
Non Anais, le taureau n'as pas peur (en tout cas pour les courses de taureau en France), c'est naturellement qu'il coure, et comme l'a dit FY, il ne souffre pas.
Ca me rappelle les courses de Béziers....
Je me demande bien comment tu fais pour le savoir...
J'imagine qu'il serait bien mieux à faire ce qu'il veut dans la nature... et j'imagine aussi que ce doit être très désagréable de recevoir des claques sur le derrière, d'être poussé de tous les côtés et d'entendre des cris de fous qui courent dans tous les sens... Mais ça arrange beaucoup de monde de dire que ça ne fait de mal à personne, ça permet d'évacuer toute culpabilité...
Revenir en haut Aller en bas
Yael
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 580
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Dim 11 Sep 2016 - 2:43

On devrait faire des lâchés d'hommes dans les rues et surtout dans les arènes, ainsi les taureaux pourront se vengé, ce sera leur ART a eux.

Puisque soit-disant les taureaux n'en souffrent pas, il est alors logique de dire que les hommes n'en souffriront, pas donc on peu le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3406
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Dim 11 Sep 2016 - 10:30

Mais les lachés d'hommes dans les rues existent, demande à Flo, c'est ce qu'elle explique à propos de souffrance.
Quand aux arènes, combien de toréadors y ont laissés leurs vies.
Il ne s'agit pas ici de faire l'apologie des corridas avec mise mort (oui parce qu'une corrida peut être autre chose que ce massacre de bête).

Alors les grands défenseurs de la souffrance des bêtes, vous en pensez quoi d'une mère Térésa qui affirmait sans honte que la souffrance humaine est un don de Dieu ?
Mère Teresa croit que par la souffrance unie à Dieu, celle-ci peut acquérir une valeur positive.

A ce propos, pour ceux qui s'offusquent du voile islamique, les sœurs de la charité, elles s'habillent comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   Dim 11 Sep 2016 - 11:17

Il ne faut pas mélanger l'intelligence animal et celle des hommes. Nous n'avons pas d'excuses nous qui avons de quoi réfléchir..Faire souffrir les autres c'est s'infliger de la souffrance à soi-même car tout nous revient toujours, la nature est faite comme ça.
Ce n'est pas que la souffrance soit systématiquement indispensable, elle est utile quand on n'a pas compris certaines choses, la souffrance nous oblige à réfléchir...
Conclusion provoquer la souffrance des animaux c'est au bout du compte se voir infliger de la souffrance à soi-même..

L'apparence extérieur ne me dérange absolument pas, elle n'influence en rien ma vie et la tolérance pourrait apporter la paix. En attendant, la guerre est du côté de ceux qui s'offusquent. S'il y avait tolérance, il n'y aurait pas plus de voiles, mais peut être moins d'ailleurs car il y a beaucoup de femmes qui portent le voile par provocation en réponse à la haine.

toutefois je vois une différence entre les soeurs et les femmes voilées.
Les premières n'ont aucune vie de femme, c'est pour cela que les femmes ne se sentent pas agressées par cet habit, par contre, le voile représente pour beaucoup de femme "qui se croient libres", une atteinte à la liberté féminine, c'est ça qui bloque il me semble...

Mais au fond, nous ne sommes pas obligé de les imiter, c'est un choix de vie (enfin pas toujours pour certaines musulmanes). Ce n'est pas le voile qui me dérange, c'est de voir que le voile est imposé par certaines familles... en conclusion je suis gênée par tout ce qui veut nous obliger à obéir que ce soit par les uns ou par les autres... français ou non..

Nous sommes fait pour vivre ensemble nos différences et quand on a compris ça, tout va bien..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA SOUFFRANCE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA SOUFFRANCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Forum culturel :: Autres-
Sauter vers: