Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Récit extraordinaire d'une NDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
l'intondable
Exégète
Exégète


Nombre de messages : 6406
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Jeu 15 Sep 2016 - 13:04

Tous les trous mènent à Rome. À quoi bon se creuser la tête sur quel trou creuser ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 27213
Age : 57
Localisation : Sur ma chaise
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Jeu 15 Sep 2016 - 16:18

Peut-être qu'il faut creuser au bon endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Jeu 15 Sep 2016 - 20:21

Kevalin a écrit:
nan anais le but est de creuser un seul trou et si possible le bon ..
Si tu es alignée, que le corps et l'esprit sont en équilibre, en harmonie alors c'est un "trou valable" mais de toute manière tout ceux qui sont en recherche spirituelle savent bien que l'erreur n'existe pas en soi car c'est l'erreur qui nous fait réfléchir, qui nous fait avancer.. le bien le mal, je n'y crois plus... j'accueille ce qui vient le plus possible et j'avoue que je ça me procure beaucoup de calme et de sérénité. Imaginez, tout ce qui vient est bien. Même le chagrin est bien parce qu'il est là et que je ne peux pas changer ce qui est là. Alors je l'accueille comme une chose qui fait partie de ma vie. Tout est une question de regard sur les choses. Quand on commence à accueillir ce qui vient quoi que ce soit, on dit "c'est bien" et du coup, bah c'est bien ! Ca n'a plus le même goût.. Ce n'est plus amer... C'est doux..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Ven 16 Sep 2016 - 10:15

Oui, Anaïs, mais difficile pour ceux qui ont des vies moins ou beaucoup moins doucereuses que nous.. Crois-tu que les habitants d'Alep en Syrie peuvent vivre dans cette sérénité, dans cette acceptation d'une guerre permanente et de conditions de vie spartiates ? Et qu'ils acceptent leur misère car "tout est bien" et que leur "chagrin" (terme faible pour ce qu'ils vivent) est bien ? Je crois surtout que cela concerne nous autres occidentaux qui ne sommes pas trop bousculé par le destin, quoique...
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Ven 16 Sep 2016 - 21:59

Kevalin a écrit:
Oui, Anaïs, mais difficile pour ceux qui ont des vies moins ou beaucoup moins doucereuses que nous.. Crois-tu que les habitants d'Alep en Syrie peuvent vivre dans cette sérénité, dans cette acceptation d'une guerre permanente et de conditions de vie spartiates ? Et qu'ils acceptent leur misère car "tout est bien" et que leur "chagrin" (terme faible pour ce qu'ils vivent) est bien ? Je crois surtout que cela concerne nous autres occidentaux qui ne sommes pas trop bousculé par le destin, quoique...
Ne crois pas cela, c'est justement dans des pays où l'on vit dans des conditions difficiles que l'on trouve beaucoup de gens qui savent vivre le présent et accueillir ce qui est. En France nous ne sommes pas très avancés, nous regardons déjà plus loin, plus tard, dans l'espoir d'un futur meilleur et ce futur n'existe pas. Ce qui fait que nous ne vivons jamais réellement là où nous sommes... Par le fait, nous ne vivons pas.. Nous rêvons notre vie au lieu de la vivre. Et nous sommes dans la vraie vie que dans le présent...ici.. demain, n'est qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Sam 17 Sep 2016 - 0:11

Anaïs a écrit:
Kevalin a écrit:
Oui, Anaïs, mais difficile pour ceux qui ont des vies moins ou beaucoup moins doucereuses que nous.. Crois-tu que les habitants d'Alep en Syrie peuvent vivre dans cette sérénité, dans cette acceptation d'une guerre permanente et de conditions de vie spartiates ? Et qu'ils acceptent leur misère car "tout est bien" et que leur "chagrin" (terme faible pour ce qu'ils vivent) est bien ? Je crois surtout que cela concerne nous autres occidentaux qui ne sommes pas trop bousculé par le destin, quoique...
Ne crois pas cela, c'est justement dans des pays où l'on vit dans des conditions difficiles que l'on trouve beaucoup de gens qui savent vivre le présent et accueillir ce qui est. En France nous ne sommes pas très avancés, nous regardons déjà plus loin, plus tard, dans l'espoir d'un futur meilleur et ce futur n'existe pas. Ce qui fait que nous ne vivons jamais réellement là où nous sommes... Par le fait, nous ne vivons pas.. Nous rêvons notre vie au lieu de la vivre. Et nous sommes dans la vraie vie que dans le présent...ici.. demain, n'est qu'un rêve.
Quel rapport entre l'évolution et l'art de vivre heureux? C'est un phénomène très connu depuis des millénaires que les démunis vivent une vie beaucoup plus simple et immédiate. Le premier bouddha philosophait déjà là-dessus, et rien n'a changé depuis. Alors parler de "pas avancé" est totalement ridicule. Ca fluctue en permanence. On avance, puis on recule, puis on avance à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Sam 17 Sep 2016 - 11:43

Ici, nous ne vivons jamais notre vie, nous la rêvons...
Nous vivons pour le but, pas pour le chemin, ce qui fait que nous ne sommes jamais vivant, nous sommes constamment dans le futur qui n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Sam 17 Sep 2016 - 12:14

Anaïs a écrit:
Ici, nous ne vivons jamais notre vie, nous la rêvons...
Nous vivons pour le but, pas pour le chemin, ce qui fait que nous ne sommes jamais vivant, nous sommes constamment dans le futur qui n'existe pas.
Ne prends pas ton cas pour une généralité. Si tu ne sais pas vivre, d'autres y arrivent.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Sam 17 Sep 2016 - 12:51

l'intondable a écrit:
Anaïs a écrit:
Ici, nous ne vivons jamais notre vie, nous la rêvons...
Nous vivons pour le but, pas pour le chemin, ce qui fait que nous ne sommes jamais vivant, nous sommes constamment dans le futur qui n'existe pas.
Ne prends pas ton cas pour une généralité. Si tu ne sais pas vivre, d'autres y arrivent.
Tu n'y es pas du tout.

Ce n'est pas mon cas mais la réalité, tu es comme cela particulièrement toi qui crois que tu as une maîtrise de ton égo, de ton cerveau.. "si tu n'expérimentes pas, tu ne sais pas"... Toi qui dis aimer les choses visibles, il n'y a pas plus limpide que cela !

C'est justement tout l'intérêt de recherche dans son intériorité les moyens d'arrêter le petit vélo qui nous fait croire que l'extérieur est une réalité, la même pour tout le monde..
Je trouve très prétentieux de prétendre que les expériencers ayant fait une EMI soient dans l'illusion.
Encore une fois, comment sais-tu que toi tu es dans la réalité, que tu ne rêves pas en ce moment..
Tu me répondras peut être que tu sais parce que tu le sens bien, que tu sais faire la différence entre un rêve et la réalité.
Les gens qui on fait une EMI te diront exactement la même chose, ils savent faire la différence entre rêve et réalité physique. Et tu ne peux absolument pas les contredire si toi tu n'acceptes pas que l'on te contredise.. C'est cohérent non ?
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Sam 17 Sep 2016 - 13:06

Anaïs a écrit:
l'intondable a écrit:
Anaïs a écrit:
Ici, nous ne vivons jamais notre vie, nous la rêvons...
Nous vivons pour le but, pas pour le chemin, ce qui fait que nous ne sommes jamais vivant, nous sommes constamment dans le futur qui n'existe pas.
Ne prends pas ton cas pour une généralité. Si tu ne sais pas vivre, d'autres y arrivent.
Tu n'y es pas du tout.

Ce n'est pas mon cas mais la réalité, tu es comme cela particulièrement toi qui crois que tu as une maîtrise de ton égo, de ton cerveau.. "si tu n'expérimentes pas, tu ne sais pas"... Toi qui dis aimer les choses visibles, il n'y a pas plus limpide que cela !
Je suppose que tu es en train de parler hypothétiquement.

Anaïs a écrit:
C'est justement tout l'intérêt de recherche dans son intériorité les moyens d'arrêter le petit vélo qui nous fait croire que l'extérieur est une réalité, la même pour tout le monde..
Je trouve très prétentieux de prétendre que les expériencers ayant fait une EMI soient dans l'illusion.
Encore une fois, comment sais-tu que toi tu es dans la réalité, que tu ne rêves pas en ce moment..
Tu me répondras peut être que tu sais parce que tu le sens bien, que tu sais faire la différence entre un rêve et la réalité.
Les gens qui on fait une EMI te diront exactement la même chose, ils savent faire la différence entre rêve et réalité physique. Et tu ne peux absolument pas les contredire si toi tu n'acceptes pas que l'on te contredise.. C'est  cohérent non ?
Est-ce encore un discours hypothétique? Parce que je n'ai pas grand chose à dire dans ton monologue avec cette personne imaginaire que tu projettes en moi.
Mon opinion est assez différente de tes idées préconçues que tu te fais de moi. La distinction entre le rêve et la réalité est selon moi impossible car la question est mal posée. C'est tout une question de point de vue. Pour un être dans un monde donné, ce monde est pour lui la réalité. Si ce monde est pour moi juste un fruit de mon imagination, alors ce monde est un rêve. Mais pour cet être qui est dans mon rêve, ce monde est la réalité, sa réalité. Donc par extrapolation, que je sois dans le rêve d'une autre entité ne change en rien le fait que ce rêve est pour moi la réalité. Parce que c'est relatif à moi.

De même, cette expérience NDE, que ce soit une hallucination ou un voyage dans un autre monde, est réelle pour la personne tant qu'elle est dans cet état. Mais pour moi, les arguments avancés montrent qu'il est impossible de distinguer les NDE d'une hallucination inspirée d'autres témoignages NDE. Donc par défaut, je privilégie le modèle socio-psychologique pour expliquer cela.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Sam 17 Sep 2016 - 13:32

Il y a ceux qui par paresse ou par peur ou tout autre raison vont "par défaut" s'accommoder d'un événement afin de ne rien bousculer dans leur vie et d'autres qui souhaitent comprendre comment fonctionne leur corps et leur esprit.
Ce n'est pas un jugement, c'est juste que dans ce cas ceux qui ne veulent pas aller plus loin, ne peuvent pas se permettre de dire que c'est absurde ou que ces gens sont dans l'illusion.. qu'ils restent dans ce cas dans croyance.

Je suis d'accord, chacun choisi de vivre les choses à sa manière.. mais ce n'est pas parce qu'une chose n'est pas visible qu'elle n'existe pas, et qu'on ne peut pas la ressentir. Et aller plus loin, c'est découvrir, qu'il y a autre chose que le mental et c'est ce qui ouvre plus d'espace.
Mais pour l'approcher il faut s'ouvrir à l'idée que cela puisse être, effectivement.
On ne choisit pas d'expliquer telle chose de telle manière.. il y a une réalité qu'il faut approcher.. pour qu'elle fasse "foi
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 27213
Age : 57
Localisation : Sur ma chaise
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Sam 17 Sep 2016 - 16:45

L'air est invisible, mais on sait qu'il est là parce qu'on le respire, donc pour reconnaitre l'existence d'une chose que l'on ne voit pas, il faut le percevoir par d'autre sens (l'odorat par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Dim 18 Sep 2016 - 22:04

Ce serait bien que ceux qui ne croient pas aux témoignages de vie après la mort se posent ces premières simples questions :

Comment ce fait-il que les mêmes histoires exactement sont rapportées aussi bien par des personnes croyantes que non croyantes.

Si ce n'était que de l'illusion, comment ce fait-il qu'ils rapportent tous les mêmes histoires extraordinaires dans le détail près et souvent dans le même ordre.

Ceux qui sont complètement athées devraient rapporter des histoires complètement différentes de ceux qui sont dans la spiritualité.. comment vous expliquez-vous cela ?

Comment se fait-il que tous les gens revenant de ce coma reviennent tous avec une autre manière de penser, ils ont profondément changés, ils sont imprégnés d'une autre notion des valeurs,

Auparavant c'était la richesse, le pouvoir, et après cette expérience, ils essaient surtout d'aider les autres, d'être en harmonie avec l'entourage et qu'ils n'ont plus du tout peur de la mort.

De plus ils reviennent avec des révélations qui sont vérifiables.. Vous êtes-vous demandé comment ils ont obtenu ces informations ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 27213
Age : 57
Localisation : Sur ma chaise
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   Lun 19 Sep 2016 - 15:39

Si l'expérience de NDE est du à la sécrétion d'une hormone, c'est normal que tout le monde ait la même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récit extraordinaire d'une NDE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Récit extraordinaire d'une NDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» EXTRAORDINAIRE SOURCE DE GRACES
» extraordinaire forum
» Question sur la "nouvelle extraordinaire" de Mme de Sévigné
» un ballet extraordinaire
» L’attitude extraordinaire de grande compassion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: