Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout commence toujours par une pensée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin


Nombre de messages : 26752
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mar 10 Jan 2017 - 16:09

septour a écrit:
FLO et si tu nous disais la raison de ta profonde depression?
La mort de ta soeur? je ne pense pas!
La fin d'une relation ...orageuse? Very Happy

Mes raisons sont trop personnelles pour que je puisse les commenter ici.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mar 10 Jan 2017 - 19:12

florence_yvonne a écrit:
septour a écrit:
FLO et si tu nous disais la raison de ta profonde depression?
La mort de ta soeur? je ne pense pas!
La fin d'une relation ...orageuse? Very Happy

Mes raisons sont trop personnelles pour que je puisse les commenter ici.

Désolée.

Tout à fait compréhensible, c'est pour cela que les praticiens cliniques et les confesseurs ou confidents existent. Et le secret médical ou de la confession avec.
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 11 Jan 2017 - 7:23

@Florence-yvonne : en ce moment moi j'ai des problème de douleur physiques, j'ai donc fait quelques recherches sur la manière de gérer la douleur physique dans la pratique bouddhique. J'ai trouvé un texte très utile. Cela vaut aussi je pense pour la "douleur mentale" justement. Un mal-être mental tel qu'il peut nous donner l'envie de mettre fin à notre existence. Je te mets ci-dessous un passage très utile je crois. J'ai aussi un petit texte de Matthieu Ricard, moine bouddhiste tibétain, sur la manière de gérer la dépression par exemple. Je peux le poster ici ou en mp si tu veux.
Surtout ne voit pas du tout en mes démarche une quelconque invasion de ta vie privée, c'est juste une partage gratuit de ce que j'ai à disposition car je suis déjà passé par la dépression et l'envie de mourir. Et je ne souhaite cela à personne :) Et je ne proposerais pas ces textes si je ne pensais pas qu'ils pouvaient être efficaces. Je n'en disposais pas hélas il y a plus de 15 ans.

L’une des manières de gérer les problèmes consiste à utiliser la base même de la méditation : la conscience du moment présent. Quand vous faites face à la douleur, vous voyez les problèmes et vous constatez aussitôt combien la peur du mental concerne le futur : «  Je ne peux pas rester ainsi plus longtemps. » Vous êtes là, maintenant, dans ce moment présent, mais ce qui rend la douleur insupportable, c’est la pensée quelle va continuer de minute en minute, d’heure en heure et de jour en jour. C’est ce mouvement du mental vers le futur qui rend la douleur insupportable. Parfois c’est aussi le souvenir de douleurs passées qui fait craindre que cela va recommencer. Toutes les fois où vous évaluez ce moment présent en fonction du passé ou en anticipant le futur, c’est la part mentale de la douleur que vous renforcez et qui rend la situation très difficile à supporter. Mais nous pouvons, au contraire, apprendre à rester dans le moment présent avec la douleur physique de l’instant.... C’est l’occasion de vraiment comprendre que la part mentale est la plus importante.

L’attitude bouddhiste face à la douleur
Ajahn Brahmavamso
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 11 Jan 2017 - 15:55

Compagnon a écrit:
L’une des manières de gérer les problèmes consiste à utiliser la base même de la méditation : la conscience du moment présent. Quand vous faites face à la douleur, vous voyez les problèmes et vous constatez aussitôt combien la peur du mental concerne le futur : « Je ne peux pas rester ainsi plus longtemps. » Vous êtes là, maintenant, dans ce moment présent, mais ce qui rend la douleur insupportable, c’est la pensée quelle va continuer de minute en minute, d’heure en heure et de jour en jour. C’est ce mouvement du mental vers le futur qui rend la douleur insupportable. Parfois c’est aussi le souvenir de douleurs passées qui fait craindre que cela va recommencer. Toutes les fois où vous évaluez ce moment présent en fonction du passé ou en anticipant le futur, c’est la part mentale de la douleur que vous renforcez et qui rend la situation très difficile à supporter. Mais nous pouvons, au contraire, apprendre à rester dans le moment présent avec la douleur physique de l’instant.... C’est l’occasion de vraiment comprendre que la part mentale est la plus importante.

C'est assez utopique.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 11 Jan 2017 - 18:22

Tant que l'on a jamais essayé on ne peut pas savoir. C'est apparemment suffisamment efficace pour que des gens s'y investissent pleinement et avec confiance depuis plus de 2400 ans. Si cela n'avait aucun effet, cela aurait été abandonné depuis longtemps.

Maintenant, moi je dis cela pour toi, tu prends, tu laisses, à toi de voir.

La pratique bouddhique se focalise sur la cessation de toutes les formes de souffrances et ce depuis 2400 ans environ. Même la science médicale moderne commence à constater l'efficacité de ces pratiques et à les utiliser en complément avec des traitement plus "conventionnels" aux yeux d'un occidental cartésien.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 11 Jan 2017 - 18:25

Compagnon a écrit:
Tant que l'on a jamais essayé on ne peut pas savoir. C'est apparemment suffisamment efficace pour que des gens s'y investissent pleinement et avec confiance depuis plus de 2400 ans. Si cela n'avait aucun effet, cela aurait été abandonné depuis longtemps.

Maintenant, moi je dis cela pour toi, tu prends, tu laisses, à toi de voir.

La pratique bouddhique se focalise sur la cessation de toutes les formes de souffrances et ce depuis 2400 ans environ. Même la science médicale moderne commence à constater l'efficacité de ces pratiques et à les utiliser en complément avec des traitement plus "conventionnels" aux yeux d'un occidental cartésien.

Cela me fait penser à la méthode Coué.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 11 Jan 2017 - 18:41

Il n'y a pas de méthodes universelles..
Chaque cas est différent..
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 11 Jan 2017 - 18:48

Je suis en bonne santé, Je suis en bonne santé, Je suis en bonne santé, Je suis en bonne santé.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 11 Jan 2017 - 19:30

En tout cas récemment j'entendais encore qu'il est scientifiquement prouvé que ressasser des pensées négatives affecte la santé de manière significative et pas en bien.
La question alors est simple : veut-on oui ou non sortir de son mal-être ?
Si oui (ce qui normalement est le souhait de tout le monde), autant rester pragmatique, si la méthode marche, autant l'employer non ? Et ne se fermer aucune porte. Tout essayer pendant suffisamment longtemps pour se faire une opinion, voir ce qui marche et ce qui ne marche pas pour soi.

L'effet placebo a été prouvé, le nocebo aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 11 Jan 2017 - 19:34

C'est la base de toute la santé, archiconnu sauf pour les médecins qui pensent encore que l'émotionnel n'agit en rien sur la santé.. ce sont représentants de la pensée sclérosée et ignorante; on en a encore à notre époque Wink ..
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 11 Jan 2017 - 20:21

J'avais lu des choses stupéfiantes sur le pouvoir de l'auto-conviction, comme le fait de se tuer soi même parce qu'on était persuadé qu'on allait mourir, et ce sans s'infliger la moindre blessure, ou encore changer sa propre formule sanguine inconsciemment selon qu'on croyait être atteint ou non de telle ou telle maladie afin de confirmer le diagnostic.

Récemment on a constaté qu'a l'inverse du placebo, l'effet nocebo existait, à savoir, si vous indiquez à une personne dans le détail les effets secondaire nuisibles potentiels d'un médicament qu'elle peut prendre, elle aura plus de chance de développer un de ses effets indésirables que si vous ne lui dites rien du tout.

Avec suffisamment de volonté et de patience, bien sûre que oui l'esprit peut altérer délibérément le corps. Des études sérieuses faites avec des irm/f ont démontré que des moines bouddhistes, par certaines formes de méditation, restructuraient certaines zones de leur cerveau lentement mais surement avec des effets mesurables.

Et puisque nous sommes sur un topic religieux, le pouvoir de la foi affecte aussi la santé. Regardez comme dans les Évangiles Jésus ne dit pas : Moi je t'ai guéris, mais Ta foi t'a sauvé. On a l'illustration de cas ou certaines personnes du temps de Jésus étaient tellement convaincu qu'il  était capable de les guérir qu'elles se guérissaient elles mêmes rien qu'en échangeant quelques mots avec Jésus, et Jésus le reconnait lui même !
Et personnellement, depuis presque 2 ans, je pratique quotidiennement la méditation et je m'exerce à écrire tous les jours de la main droite alors que je suis gaucher et j'ai noter une amélioration sensible chez moi dans le domaine de la patience, de la résistance au stress, de la stabilité de l'humeur, de la rationalisation. J'ai considérablement réduit mon anxiété et mon instabilité d'humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 11 Jan 2017 - 20:44

COM a écrit:
je m'exerce à écrire tous les jours de la main droite alors que je suis gaucher

Dans quel but ?
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 11 Jan 2017 - 21:41

Stimulation de l’hémisphère gauche, celui chargé de la logique, du raisonnement, de l'intelligence.
Histoire de contrebalancer le droit, déjà bien développé, celui qui se charge de l'émotivité par exemple.

Rééquilibré le tout. J'en avais besoin.

Avec de la patience, du temps, on peut se forger soi-même certaines capacité. J'ai vu dans un documentaire un gas qui à appris à contrôlé sa température corporelle et un autre qui a développé sa capacité de calcul mental, les 2 sans capacité particulièrement dés le départ. Simplement à force d'exercices intensifs quotidiens pendant des années.
Et avec des résultats impressionnants.

On sait maintenant que le cerveau est plus malléable et plastique qu'on ne le croyait. Du moins dans une certaine mesure.
Plus on l'exerce plus il reste souple longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Jeu 12 Jan 2017 - 19:05

compagnon a écrit:
Récemment on a constaté qu'a l'inverse du placebo, l'effet nocebo existait, à savoir, si vous indiquez à une personne dans le détail les effets secondaire nuisibles potentiels d'un médicament qu'elle peut prendre, elle aura plus de chance de développer un de ses effets indésirables que si vous ne lui dites rien du tout.

nocebo

Nom masculin singulier
(médecine) se dit de l'effet indésirable consécutif à l'administration d'une substance dénuée d'activité pharmacologique (placebo)

Je ne reconnait pas le sens de ce mot dans tes propos.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Jeu 12 Jan 2017 - 19:15

Précision :

L'effet nocébo est l'alter-égo néfaste de l'effet placébo. Du latin « je nuirai », il est de nature psychologique. Il a été démontré que certains patients consommant des produits inertes qu'ils pensaient être des médicaments actifs ressentaient des effets secondaires indésirables. L'effet nocébo est donc le fruit de la conviction qu'une substance ou qu'une pratique médicale peut être nuisible. Il existerait aussi dans le monde animal.

Donc en fait, tu administre a une personne un médicament (du moins elle le croit) en lui disant qu'il va la soigner mais qu'il peut avoir des effets secondaires négatifs, elle va manifester parfois les dis effets secondaire alors qu'en fait tu ne lui a pas vraiment administrer le médicament.
Comme pour le placebo, le pouvoir de l'esprit affecte le corps, le pouvoir de la conviction.

Pendant la première guerre mondiale dans les hôpitaux de campagne, on a été assez rapidement à cour de morphine (il me semble que c'était la morphine). Les médecins mentaient aux patients en prétendant leur en administré et ceci affirmaient pourtant se sentir mieux après l'administration. Et mieux supporter la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 13 Jan 2017 - 18:54

Compagnon a écrit:
Donc en fait, tu administre a une personne un médicament (du moins elle le croit) en lui disant qu'il va la soigner mais qu'il peut avoir des effets secondaires négatifs, elle va manifester parfois les dis effets secondaire alors qu'en fait tu ne lui a pas vraiment administrer le médicament.

L'effet nocebo ne concerne que les effets secondaires que l'on attribue au placebos, pas aux vrais médicaments.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 13 Jan 2017 - 19:22

des produits inertes qu'ils pensaient être des médicaments actifs ressentaient des effets secondaires indésirables.

Les patients ignoraient ingurgité des placebo, qui d'ailleurs n'en étaient pas, puisque le principe du placebo est de faire croire que l'on donne un médicament présenté comme positif. Hors là ce n'est pas le cas.

L'expérience décrite ici dit clairement ce qu'elle veut dire.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 14 Jan 2017 - 16:11

Compagnon a écrit:
des produits inertes qu'ils pensaient être des médicaments actifs ressentaient des effets secondaires indésirables.

Les patients ignoraient ingurgité des placebo, qui d'ailleurs n'en étaient pas, puisque le principe du placebo est de faire croire que l'on donne un médicament présenté comme positif. Hors là ce n'est pas le cas.

L'expérience décrite ici dit clairement ce qu'elle veut dire.

Si le patient ignore ingurgite un placebo, cela en est bien un.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 14 Jan 2017 - 16:26

Non car l'objectif n'est pas d'en être un. Enfin... on peut en discuter pendant des heures, visiblement nous demeurons toi et moi irrémédiablement non d'accord sur le sens à donner à cette phrase. Pas utile de poursuivre.

Par contre pour revenir au sujet, à savoir le pouvoir de la pensée sur le corps : exemple vécu par moi en ce moment même.

Depuis des mois je souffre d'un problème de santé de plus en plus pénible au quotidien. Ce n'est qu'hier que l'on a enfin diagnostiqué ce que c'est et comment le traité. Depuis que je sais cela, les symptômes me semble moins pénibles, je les vis mieux, ils sont moins présents je trouve, je me permet même d'espacer la prise des anti-douleur alors que je n'ai même pas commencé à prendre un traitement. Et je suis de très bonne humeur aujourd'hui malgré le manque de sommeil et une semaine très fatiguante.

Cette perception de la douleur diminuée est donc purement psychosomatique, car enfin je sais ce dont je souffre et comment on va le traiter. Mon ressenti en est affecté.

J'ai maintes fois constaté que quand j'étais malade sans pouvoir identifier la maladie exactement, sitôt sorti de chez le médecin avec le diagnostic posé et l'ordonnance donnée, avant même d'avoir pris le moindre médicament, je me sentais mieux.

C'est un fait connu, que j'ai pu vérifier personnellement expérimentalement plusieurs fois.
Donc je persiste, la pensée influence notre perception de la douleur et notre mal être aussi bien physique que mental.

Justement le gros problème de l'état dépressif (je l'ai vécu donc je parle d'expérience) c'est qu'il est pervers, la dépression c'est le désespoir. On a l'impression (fausse et faussée) que la souffrance morale ne cessera jamais, qu'il n'y a aucun solution, aucun espoir et c'est ce désespoir qui pousse parfois les gens à l'irréparable.

Quand on sort de chez le médecin après un diagnostic posé et une ordonnance en main, l'espoir renait et on sait que la guérison est possible a brève échéance (en général), donc on ressent moins la pénibilité de la maladie.

Je suis donc entièrement d'accord avec le moine ci-dessus quand il dit que lorsque l'on souffre physiquement, notre perception de cette souffrance joue un rôle très important, majeur même.

C'est la distinction que le Bouddha fait entre douleur et souffrance. La douleur est inévitable, la souffrance (notre regard sur la douleur) est facultative, on peut la modifier. Donc autant le faire. Et c'est possible. Parfois avec un béquille médicamenteuse temporaire parfois sans.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 14 Jan 2017 - 16:30

Quand je travaillais, il m'es arrivé de donner avec l'accord du médecin de l'ultra-levure à un patient souffrant de migraine et il s'en est trouvé soulagé.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 14 Jan 2017 - 16:47

florence_yvonne a écrit:
Quand je travaillais, il m'es arrivé de donner avec l'accord du médecin de l'ultra-levure à un patient souffrant de migraine et il s'en est trouvé soulagé.

Tu lui as dis que c'était un anti-migraineux ou de l'ultra-levure ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Dim 15 Jan 2017 - 15:14

Compagnon a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Quand je travaillais, il m'es arrivé de donner avec l'accord du médecin de l'ultra-levure à un patient souffrant de migraine et il s'en est trouvé soulagé.

Tu lui as dis que c'était un anti-migraineux ou de l'ultra-levure ?

Je ne lui ai rien dit, je lui ai juste donné la gélule d'ultra-levure et il en a apparemment déduit que c'était un médicament anti-migraineux, car il ne m'a rien demandé.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Dim 15 Jan 2017 - 19:16

Il s'en est donc trouvé soulagé comme tu le dis. Ce n'est pas l'utra-levure qui l'a fait se sentir mieux, mais le fait qu'il pensait que ce que tu lui donnais allait le faire ce sentir mieux. C'est donc son esprit qui l'a soulagé et personne d'autre. Ce qui ne fait que confirmé ce je dis et qui est connu depuis longtemps : le pouvoir de l'esprit sur le corps. Pas seulement sur la perception. Mais aussi sur la matière.

Je connais 2 exemples voir 3 mêmes de personnes qui ont influencé leur corps simplement par une certaine conviction. Un esprit suffisamment discipliné ou convaincu peur faire des choses assez surprenantes.

Tu peux te moquer un peu avec ta référence à la méthode coué, il y a des cas enregistrés par la médecine et constatés. Non par des religions mais par des professionnels de santé.
La question n'est pas de savoir si on "croit" ou non en une méthode, mais d'être pragmatique et déterminé. On souffre ? On veut ne plus souffrir ? Alors on reste ouvert aux possibilités, on test plusieurs méthodes assez longtemps pour voir celle qui marche. J'entends une méthode qui traite le problème et non qui compense les symptômes. Et on garde celle qui marche pour nous. C'est tout.
Personne mieux que nous-même ne peut savoir ce dont nous avons besoin pour aller mieux. Encore faut-il tester de multiples méthodes. Si on prend un moment pour se poser et regarder les choses avec lucidité, nous savons très bien ce qui nous fait du bien ou du mal à nous. Il suffit d'interroger notre expérience passée : dans quelle situation nous sommes nous senti mieux ou bien, dans quelle situation nous sommes nous senti mal ou pire ? Après il suffit de privilégier les unes et d'éviter au possible les autres.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Dim 15 Jan 2017 - 19:22

Je n'ai jamais nié l'effet psychosomatique des placebos.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 18 Jan 2017 - 7:40

Eh bien... Cher Florence-yvonne... (tu es infirmières à ce que j'ai compris ?) j'ai appris hier soir que des problèmes de santé croissants et de plus en plus pénibles que je ressens depuis l'été auraient une origine purement... psychosomatique ! Et je ne parle pas d'un crise d'angoisse de temps à autre, d'une poussée d'eczéma ou quelque de ce genre non... je parle de douleurs au niveau des nerfs irradiant du talon à la face qui m'obligent depuis quelque temps à m'ingurgité 24h sur 24h ou presque des anti-douleurs, ne serait que la nuit pour pouvoir dormir.

Étonnant non ? Comme aurait dit feu le grand Pierre Desproges XD
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Mer 18 Jan 2017 - 15:08

Compagnon a écrit:
Eh bien... Cher Florence-yvonne... (tu es infirmières à ce que j'ai compris ?) j'ai appris hier soir que des problèmes de santé croissants et de plus en plus pénibles que je ressens depuis l'été auraient une origine purement... psychosomatique ! Et je ne parle pas d'un crise d'angoisse de temps à autre, d'une poussée d'eczéma ou quelque de ce genre non... je parle de douleurs au niveau des nerfs irradiant du talon à la face qui m'obligent depuis quelque temps à m'ingurgité 24h sur 24h ou presque des anti-douleurs, ne serait que la nuit pour pouvoir dormir.

Étonnant non ? Comme aurait dit feu le grand Pierre Desproges XD

Es-tu sur que tes soucis soient d'ordre psychosomatique ? moi, ils me font plutôt penser à une sciatique d'origine bien physique.

Qui t'a posé ce diagnostic ? va plutôt consulter un spécialiste.

Peut-être qu'une cure thermale te permettrait de prendre moins de médicaments qui de toute façon n'ont qu'un effet placebo sur un problème psychosomatique.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout commence toujours par une pensée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pape Benoit XVI :«Je t’adore, mon Dieu, Je t'aime.. Je te remercie de m'avoir créé, fait chrétien"
» pour la maman de corinne
» Tout finit toujours bien.
» "Il y a moi qui diT toujours tout de travers"?
» toujours des renvois!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Rions ensemble :: Humour :: Sur le net-
Sauter vers: