Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7463
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mer 4 Jan 2017 - 12:06

Saint Nicolas ici, Père Noël chez les voisins, petite souris qui vient chercher les dents de lait (pour en faire quoi ?) cloches ou lapin de Pâques, selon les traditions, les parents entretiennent l'imaginaire des enfants.

Certains enfants devenus grands se plaignent qu'on leur ait menti.
D'autres à qui l'on a dit la vérité dès le départ qu'on les a privé d'une part de merveilleux.

Alors faut-il ou non faire croire aux personnages imaginaires ?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3935
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mer 4 Jan 2017 - 13:39

3 milliards d'êtres humains sont censés croire en un dieux créateur, alors....
Doit-on continuer à laisser croire à ce personnage imaginaire?
Tant qu'à l'"âge de raison" on maintien pas ce pieux mensonge, pourquoi pas!
Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Chercheur
Chercheur
avatar

Masculin Nombre de messages : 86
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/01/2017

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mer 4 Jan 2017 - 14:45

Je crois qu'en réalité, le père noël comme la petite souris plaisent plus aux parents qui voient là une façon d'émerveiller leurs enfants qu'aux enfants eux-même.
Personnellement je déteste ce père noël qui permet de dire aux enfants pas sages : "Tu vois, il m'aime plus que toi, puisqu'il considère que je suis digne de recevoir des cadeaux alors qu'hier tu m'as privé de dessert". Ou comment perdre encore un peu plus d'autorité sur ses enfants...

Alors que leur offrir un cadeau le jour de Noël en leur disant : "Tu vois, tu n'es pas toujours très sage, mais en ce jour de fête, mon amour pour toi veut que je te fasse plaisir..." cela me semble pouvoir créer d'autres rapports entre parents et enfants.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 28827
Age : 57
Localisation : L'hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mer 4 Jan 2017 - 17:15

Enfant je ne croyais plus au père Noël, mais je faisais semblant d'y croire de peur de ne plus avoir de cadeaux.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7463
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mar 7 Nov 2017 - 17:21

Je relance le sujet, car j'aimerais votre avis sur la question.
Les enfants cessent de croire au grand barbu de plus en plus jeunes.
Certains refusent tout bonnement cette croyance.
Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Al Moria
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1108
Age : 51
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 25/01/2017

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mar 7 Nov 2017 - 18:16

Je me dis que la vraie question serait de savoir si on se doit ou non de traiter les enfants comme des adultes.

Chaque chose à son temps, et il n'y a rien de tel que de voir l'émerveillement briller dans les yeux d'un enfant à Noël...

Ce ne sont pas des ''mensonges'' ou des ''à croire'' qui font mal, tout au contraire... et il ne me viendrait pas à l'esprit de dire à un enfant à chaque fois que je lui lis un conte que les animaux ne parlent pas vraiment, ou qu'ils ne marchent pas, que ce sont juste des histoires...

Le but est de stimuler l'imagination, ça vaudra toujours mieux que de leur dire qu'on leur donne des cadeaux sans raison, que c'est une fête commerciale.
Revenir en haut Aller en bas
Madarion
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 955
Age : 43
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mar 7 Nov 2017 - 18:32

lhirondelle a écrit:

Alors faut-il ou non faire croire aux personnages imaginaires ?

C'est simple, a-ton remplacé ces personnages par quelque chose d'équivalent ?

Citation :
Les enfants cessent de croire au grand barbu de plus en plus jeunes.
Certains refusent tout bonnement cette croyance.
Qu'en pensez-vous ?

Là aussi la réponse est simple :

Ajoute la magie à un enfant et en grandissant il remettra les choses en places dans son esprit.
Mais enlève la magie en un enfant et en grandissant il croiras des choses inimaginables.

Que vaut-il mieux ?

Que l'imaginaire reste entre les mains de petit enfants inoffensifs.
ou entre les mains de grands malades tout puissants ?

Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7463
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mar 7 Nov 2017 - 18:55

Je pense qu'on peut très bien stimuler l'imagination des enfants, par toute sorte d'activités, pas seulement les contes, sans pour autant leur faire croire des choses qui ne sont pas vraies.
L'enfant sait très bien qu'un animal ne parle pas, mais ça peut lui faire du bien d'imaginer que ça se produise.
Il y a moyen de créer un univers féérique (par exemple, en expliquant pas tout) sans faire avaler des couleuvres.
Quand les adultes vont voir un prestidigitateur, un illusionniste, ils savent qu'il y a un truc. Mais ça les fait rêver.
Est-ce que c'est traiter les enfants en adulte que de refuser de leur faire croire des choses auxquelles on ne croit pas soi-même ?
Personne (enfin, je l'espère) n'a cru que Blanche-Neige et le Petit Chaperon Rouge ont existé, et pourtant cela a stimulé notre imagination.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Madarion
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 955
Age : 43
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mar 7 Nov 2017 - 19:11

Citation :
sans pour autant leur faire croire des choses qui ne sont pas vraies.

Tu n'as donc rien comprise ?



Citation :
Personne (enfin, je l'espère) n'a cru que Blanche-Neige et le Petit Chaperon Rouge ont existé, et pourtant cela a stimulé notre imagination.



Le compte de blanche neige dois être perçus de façons symbolique, et non de façon rationnelle.

Et c'est pareil pour la petite souris.



Par exemple ceci représente deux planètes, et non deux humains qui trônent dans le ciel.

---

Une étude médicale as permis de comprendre la dyslexie. Ce dysfonctionnement est provoqué parce que la personnes imprimes les lettres dans ses deux hémisphères cérébraux, du coups elle ne peut pas distinguer les lettres semblables. De même, une information symbolique dois faire abstraction du coté rationnelle pour pouvoir comprendre l'information.

Les fables que l'on raconte doivent peut à peut faire abstraction des personnage (animaux qui parlent), des lieux et des couleur pour ne laisser que la morale en filigrane dans notre esprit. Un filigrane qui est imprimé du coté imaginatif de notre cerveau, et non dans du coté rationnelle.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7463
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mar 7 Nov 2017 - 19:25

En effet, là, je ne comprends pas ce que ça vient faire ici. Ni même certaines tournures de ta prose. (sans vouloir te vexer)


On parle d'enfant dont la psychologie n'est pas celle de l'adulte. Et on ne peut pas se limiter à la capacité des hémisphères cérébraux.
En quoi mentir stimulerait-il davantage l'imagination que de raconter des contes qui font rêver mais auxquels on ne croit pas ?


En mentant et en trompant la naïveté de l'enfant, ne lui apprend-on pas que mentir est légitime ?
Je soulève la question, je n'y réponds pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Madarion
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 955
Age : 43
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mar 7 Nov 2017 - 19:30

Citation :
En mentant et en trompant la naïveté de l'enfant, ne lui apprend-on pas que mentir est légitime ?

Nuance !

Le mensonge ne trompe pas l'enfant, mais il trompe l'adulte qui l'accompagne.

Tout comme je te lais dit, les fables caches un message profond que seul le coté imaginatif peut décoder.
L'adulte lui va voir en premier le coté rationnelle et verrat un mensonge, mais pas le message profond caché qui lui n'est pas un mensonge. Du moins l'adulte non avertis.


Dernière édition par Madarion le Mar 7 Nov 2017 - 19:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6621
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mar 7 Nov 2017 - 19:32

lhirondelle a écrit:
Saint Nicolas ici, Père Noël chez les voisins, petite souris qui vient chercher les dents de lait (pour en faire quoi ?) cloches ou lapin de Pâques, selon les traditions, les parents entretiennent l'imaginaire des enfants.

Certains enfants devenus grands se plaignent qu'on leur ait menti.
D'autres à qui l'on a dit la vérité dès le départ qu'on les a privé d'une part de merveilleux.

Alors faut-il ou non faire croire aux personnages imaginaires ?

A ce stade de commercialisation, de pubs, de bourrage de crânes, ça le fait plus ...
Sinon les enfants ont le droit de rêver, de voyager dans des contes par exemple ...
Revenir en haut Aller en bas
Al Moria
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1108
Age : 51
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 25/01/2017

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mar 7 Nov 2017 - 19:38

lhirondelle a écrit:
Je pense qu'on peut très bien stimuler l'imagination des enfants, par toute sorte d'activités, pas seulement les contes, sans pour autant leur faire croire des choses qui ne sont pas vraies.


Et lorsqu'une petite fille de 6 ans viendra vous demander comment se font les bébés... vous lui direz la vérité ou bien vous lui ferez croire des choses qui ne sont pas vraies? Je ne vois pas en quoi faire croire au Père Noël serait dommageable ou apporterait plus de mal que de bien, les enfants comprennent très trop la supercherie et je n'en connaît aucun qui en serait sorti traumatisé.

lhirondelle a écrit:

L'enfant sait très bien qu'un animal ne parle pas, mais ça peut lui faire du bien d'imaginer que ça se produise.


Vous croyez vraiment ça? Que les enfants savent qu'un animal ne parle pas?    Qu'est-ce qu'un enfant pour vous? À partir de quand en est-il un et à partir de quand ne l'est-il plus? Est-il le même au début et à la fin de l'enfance?

lhirondelle a écrit:

Est-ce que c'est traiter les enfants en adulte que de refuser de leur faire croire des choses auxquelles on ne croit pas soi-même ?

Ces choses auxquelles l'adulte que vous êtes ne croit pas lui-même... n'est-ce pas justement en tant qu'adulte et selon son jugement d'adulte qu'il y fait référence? Et si vous vouliez traiter un enfant comme un enfant, ne devriez-vous pas plutôt chercher à penser vous-même comme un enfant, en cherchant à voir la chose avec le cœur et l'esprit d'un enfant?  

lhirondelle a écrit:

Personne (enfin, je l'espère) n'a cru que Blanche-Neige et le Petit Chaperon Rouge ont existé, et pourtant cela a stimulé notre imagination.

Elle me semble très loin la petite fille que vous étiez... l'adulte aurait-elle eu raison de son inconscience? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3935
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mar 7 Nov 2017 - 19:52

C'est comme tout ce qui relève de l'imagination, le Dieu des religions doit-il être enseigné aux enfants dès le plus jeune age ?
C'est si beau des enfants en aube blanche....

Sauf que...un jour ils deviennent adultes et ils font le trie, par la connaissance!
Alors le père Noël ou la petite souris!

Ce qui est grave dans l'un ou l'autre cas c'est de croire encore à 50 ans!

Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7463
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Mar 7 Nov 2017 - 20:04

Al Moria a écrit:
Et lorsqu'une petite fille de 6 ans viendra vous demander comment se font les bébés... vous lui direz la vérité ou bien vous lui ferez croire des choses qui ne sont pas vraies?

Je lui dirai la vérité mais dans des mots ou des termes qu'elle pourra comprendre. On ne m 'a jamais raconté d'histoires de cigognes ou de choux. Ma mère ne voulait pas qu'on me raconte des mensonges à ce sujet.




Al Moria a écrit:
Vous croyez vraiment ça? Que les enfants savent qu'un animal ne parle pas?    Qu'est-ce qu'un enfant pour vous? À partir de quand en est-il un et à partir de quand ne l'est-il plus? Est-il le même au début et à la fin de l'enfance?
Je le sais. Je travaille avec des enfants. On est un enfant depuis sa naissance jusqu'à la puberté. Je n'ai jamais vu d'enfant, même en maternelles, croire qu'un animal parlait. Et si je devais en rencontrer un, je le détromperais.




Al Moria a écrit:
Ces choses auxquelles l'adulte que vous êtes ne croit pas lui-même... n'est-ce pas justement en tant qu'adulte et selon son jugement d'adulte qu'il y fait référence? Et si vous vouliez traiter un enfant comme un enfant, ne devriez-vous pas plutôt chercher à penser vous-même comme un enfant, en cherchant à voir la chose avec le cœur et l'esprit d'un enfant?  
Je ne vois pas le rapport avec le fait de mentir.
Quand j'étais enfant et que je sentais qu'on voulait me faire croire des choses qui n'étaient pas vraies, je n'appréciais pas ça.

Al Moria a écrit:
Elle me semble très loin la petite fille que vous étiez... l'adulte aurait-elle eu raison de son inconscience? Razz
La différence entre sembler et être ^^ ... Je peux très bien me remémorer ce que je ressentais étant enfant.  Et comme je l'ai dit plus haut, même à quatre ans, quand on voulait m'en faire accroire, je n'appréciais pas ça du tout.
J'appréciais les belles histoires, et je les apprécie toujours, j'en écris même, mais je faisais la différence entre l'imaginaire et la vie réelle.
Il ne faut pas traiter les enfants comme des adultes, mais il faut les prendre au sérieux et ne pas jouer de leur naïveté.

Jouer à faire semblant, c'est bien aussi.


Dernière édition par lhirondelle le Sam 11 Nov 2017 - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Al Moria
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1108
Age : 51
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 25/01/2017

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Jeu 9 Nov 2017 - 5:36

lhirondelle a écrit:
Al Moria a écrit:
Vous croyez vraiment ça? Que les enfants savent qu'un animal ne parle pas?    Qu'est-ce qu'un enfant pour vous? À partir de quand en est-il un et à partir de quand ne l'est-il plus? Est-il le même au début et à la fin de l'enfance?
Je le sais. Je travaille avec des enfants. On est un enfant depuis sa naissance jusqu'à la puberté. Je n'ai jamais vu d'enfant, même en maternelles, croire qu'un animal parlait. Et si je devais en rencontrer un, je le détromperais.

Vous travaillez avec des enfants, mais quiconque en a, leur ont raconté des histoires en bas âge, sait très bien que les jeunes enfants n'ont pas la connaissance infuse... si vous n'en avez jamais vu à la maternelle croyant que les animaux parlent après qu'on leur en ait raconté une histoire mettant en scène des animaux qui parlent, c'est justement parce que leurs parents les ont détrompé à ce sujet, ce serait une croyance qui serait autrement plus nocive pour eux au quotidien que le fait de croire à l'existence du Père Noël.

La question qui se pose serait plutôt de savoir si vous croyez que ce serait correct pour vous de détrompez des enfants, dans le cadre de votre travail, au sujet de l'existence du Père Noël alors que leurs parents font leur possible pour qu'ils y croient pour un temps.  
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3935
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Jeu 9 Nov 2017 - 12:26

Citation :
La question qui se pose serait plutôt de savoir si vous croyez que ce serait correct pour vous de détrompez des enfants, dans le cadre de votre travail, au sujet de l'existence du Père Noël alors que leurs parents font leur possible pour qu'ils y croient pour un temps.
Je dirais même plus, un enseignant doit s'abstenir de raconter n'importe quoi, il enseigne la réalité, pas des racontars ... surtout à des enfants! En France il serait rapidement mis "à la porte" ....
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7463
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Jeu 9 Nov 2017 - 16:33

Quand un enfant croit au père noël, à saint Nicolas ou la petite souris, je ne vais pas le détromper. Je respecte le choix des parents. Mais s'il devait dire que les animaux parlent ou autres balivernes de ce genre, je le détromperais.
Je ne brise pas les croyances de l'enfance mais je ne les encourage pas non plus, je n'en rajoute pas une couche. Ce n'est pas moi qui les propage.

J'avais une collègue de maternelle qui faisait croire aux enfants à toute sorte de calembredaines, genre, il y a une sorcière dans l'armoire ou Mme Machin (une femme du village à mauvais caractère) a une école où on met les vilains enfants, etc. Et ça mettait certains parents mal à l'aise. Moi aussi, du reste. Mais bon, elle a pris sa retraite, maintenant.

Pour ne pas faire d'impair, avec les plus grands, je demande "tout le monde connaît le secret de saint Nicolas ?" en général, ils le savent.
C'est arrivé qu'une collègue fasse une bourde supposant que tous les gosses qu'elle avait dans sa classe connaissait le fin mot de l'histoire et en a désillusionné brutalement quelques uns.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3935
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Jeu 9 Nov 2017 - 18:16

Tu es dans une école religieuse ou libre lhirondelle?
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7463
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Jeu 9 Nov 2017 - 18:43

Je ne travaille pas dans le réseau confessionnel.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5889
Age : 59
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Dim 17 Déc 2017 - 0:42

Chaque peuple a ses traditions bonnes ou mauvaises...Faut-il dire des mensonges aux enfants mais la réponse est: non bien sûr et pourtant...
Faut-il dire la vérité? Oui certainement mais c'est quoi la vérité?
La vrai foi religieuse ne relève pas du merveilleux...Dommage que Dan ne soit pas là...
En tout cas, il y a des traditions avec lesquelles je ne suis pas d'accord même si je vais à contre courant et au risque de peiner l'enfant parce qu'il ne fait pas comme les autres!
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7463
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Dim 17 Déc 2017 - 9:36

Citation :
En tout cas, il y a des traditions avec lesquelles je ne suis pas d'accord même si je vais à contre courant et au risque de peiner l'enfant parce qu'il ne fait pas comme les autres!

Tu peux développer ?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5889
Age : 59
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Dim 17 Déc 2017 - 9:54

Un de mes petits enfants est venu en période d'halloween avec des dessins, de cercueil, de morts, de squelettes etc...
D'abord je ne pense pas que cette tradition soit en vigueur en Belgique et ensuite par conviction religieuse, nous ne pouvons pas entrer en contact avec le monde des morts

Qu'il me rapporte des dessin avec des cœurs, des bisous des papa ou maman je t'aime....Ok
Maintenant il faut expliquer ça aux enfants et croyez le ce n'est pas facile...

Combien de mamans n'ont-elles pas entendu cet appel bien souvent émouvant dans la bouche d'un enfant à l'approche de ces vacances de fin d'année que tous s'évertuent d'ailleurs à appeler les " vacances de Noël " : " Regarde maman, les Martin, en face, ils en ont bien un. Et les Durand, là-bas... Comme il est joli leur arbre de Noël ! Comme il est bien éclairé ! Il illumine même ma chambre depuis l'autre côté de la rue, quand le soir, j'éteins ma lumière ! Dis, maman, tu m'en achèteras un à moi aussi ? ... ".
Et la maman peut-elle ne pas céder à ce pauvre chéri, qui a si bien travaillé pendant ce premier trimestre? Ne faut-il pas lui faire plaisir puisqu'il a rapporté un si bon bulletin? Et puis, finalement pourquoi aurait-il un complexe d'infériorité vis-à -vis du petit Martin ou du petit Durand ? Ne vont-ils pas ensemble en classe, à la piscine, au patinage ? N'est-il pas souvent invité chez eux ? Pourquoi faire rougir cet enfant quand il se trouvera en face de son ami et qu'il ne pourra pas parler lui aussi de son arbre de Noël ? Et, même plus, pourquoi aurait-il honte quand on lui demandera ce que le Père Noël lui a apporté?
" C'est entendu, mon chéri, tu auras ton arbre de Noël. Et tu verras, nous le décorerons joliment, nous l'illuminerons avec des ampoules électriques multicolores. Tu verras, mon chou, tu n'auras rien à envier au petit Durand ou au petit Martin. "
Et maman va acheter l'arbre de Noël. Et c'est un sujet d'entretien quotidien, un sujet d'occupation et de préoccupation. Même papa, qui a pourtant tellement à faire dans son bureau et passe si peu de temps à la maison, trouve un moment pour prodiguer des conseils pour la décoration de l'arbre de Noël, et aussi pour s'entretenir secrètement avec la maman de ce que le Père Noël apportera au petit Hervé (alias David) .

La frayeur du complexe, la peur du parasitisme, l'inquiétude maladive de celui qui a peur d'être différent et reconnu comme tel, le désir de ce que leur progéniture ne souffre pas plus tard de son état (hélas acquis dès sa naissance), et tant d'autres facteurs les plus variés et les plus bizarres tout en restant bien souvent inconscients, entraînent les parents à céder à leurs enfants quand ils ne prennent pas eux-mêmes l'initiative de célébrer Noël autour d'un arbre de Noël.
" Mais c'est une fête civile ! Allons donc. Pourquoi vous formalisez-vous donc tant ? Beaucoup de libres penseurs ont un arbre de Noël ! A l'école laïque, on enseigne des chants de Noël ! Il n'y a pas là de quoi fouetter un chat ! "
Il y a là, n'est-ce-pas, des arguments pour vous convaincre tous et vous faire acquérir sans tarder un arbre de Noël ! Hélas oui, à l'école laïque on parle de Noël, et c'est une entorse à la laïcité que nous déplorons beaucoup et contre laquelle il faudrait bien que la Ligue pour la Laïcité de l'Enseignement intervienne un jour. Mais ce fait est loin d'être une preuve pour la laïcité de Noël.
II suffit d'ailleurs d'entendre les chants que les enfants doivent apprendre à cette occasion pour en être persuadé ; et il faudrait être de mauvaise foi pour en conclure différemment.
Par ailleurs, il est vrai certes, que des libres penseurs ont un arbre de Noël. Y a-t-il chez eux encore, ne serait-ce que dans leur subconscient, un reste de religion chrétienne ?
Nous n'en savons rien. Mais pourquoi inférer des libres penseurs ? Nous ne le sommes pas que je sache. Nous sommes juifs et nous nous affirmons comme tels ! Que nous importe donc la manière d'agir des libres penseurs? Faut-il absolument que nous imitions quelqu'un ? Ne pouvons-nous donc absolument pas garder notre propre identité ?
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7463
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Dim 17 Déc 2017 - 10:36

Halloween est une fête importée des Etats-Unis en Europe occidentale pour des raisons purement commerciale : il fallait vendre autre chose que des chrysanthème et des dahlias entre la rentrée des classes et la St Nicolas ou Noël.

Ceci dit, dans les campagnes, il y avait une tradition qui consistait à évider une betterave sucrière, au moment où on les récoltait, à en faire des lampions effrayant, à se cacher derrière une haie à la tombée de la nuit (à l'époque où il n'y avait pas d'éclairage publique) et à en surgir pour faire sursauter le passant : la fête des grigne-dints (grince-dents)

Traditionnellement, les changements de saisons en Europe s'accompagnent de mascarades qui exorcisent la peur de la mort. Mais, contrairement aux Celtes et aux wiccans, je ne crois pas que nous entrions en contact avec le monde des morts à ce moment et ce qui n'existe pas ne me touche pas. Pour moi, c'est du folklore et rien d'autre.
Certains protestants évangéliques (et ne parlons pas des TJ !) refusent toute allusion à Halloween qu'ils associent à la sorcellerie. Au point de découper les potirons qui garnissent la feuille d'exercices de calcul de leurs enfants.  


Il n'y a donc pas que les Israélites qui se distinguent au moment des fêtes. Apprendre à un enfant que ceci ou ça ne s'accorde pas à nos croyances c'est lui apprendre que forger son identité, c'est faire des choix. Imagine le petit catholique pratiquant qui refusera de se gaver d'oeufs en chocolat pendant le carême parce que c'est une période de renoncement.

Le petit musulman qui célèbre d'autres fêtes lui aussi se différencient des autres. Et le petit TJ qui ne chante pas aux anniversaires ?


Citation :
" Mais c'est une fête civile ! Allons donc. Pourquoi vous formalisez-vous donc tant ? Beaucoup de libres penseurs ont un arbre de Noël ! A l'école laïque, on enseigne des chants de Noël ! Il n'y a pas là de quoi fouetter un chat ! "

L'arbre de Noël a la signification qu'on veut bien lui donner.
Il apparaît en Alsace au XVIe siècle, mais ses origines sont plus anciennes. C'est le symbole de l'arbre de la connaissance du bien et du mal avec le fruit que cueillit Eve au Paradis.
Au moyen-âge, il y avait des saynètes pour tous les dimanches de l'avent qui commençait par l'expulsion d'Adam et Eve du paradis terrestre. Il fallait trouver un arbre et le seul qui était encore vert était un sapin. On le garnissait de pommes.
Et puis un jour on a fait des boules en verre pour remplacer les pommes.

Quel enfant (et quel adulte) sait ça ? Pour l'apprendre, j'ai dû lire pas mal de revues et de bouquins sur les coutumes de Noël.

Pendant plusieurs siècles, le sapin de Noël était l'apanage des protestants quand les catholiques faisaient une crèche. Aujourd'hui, protestants et catholiques font les deux.

Est-ce que c'est le fait de faire un sapin qui est dérangeant, ou la signification que tu vas lui donner ?
Qu'est-ce qu'y voit l'athée, le libre-penseur ? Le fait que la vie ne s'est pas arrêtée en hiver et qu'avec le solstice les jours vont se rallonger ? (illuminations)


Des chants de Noël à l'école communale ou de la FWB, je n'en ai jamais entendu ! Ou alors des chants de saison : Mon beau sapin, Vive le vent d'hiver. (et même ceux-là, je ne les ai jamais entendus )
Je n'appelle pas ça des chant de Noël, ça n'a rien de confessionnel.
Maintenant si on commence avec des Il est né, le divin enfant, il y a de quoi protester, en effet.
Au passage, en Belgique, on ne parle de laïcité, mais de neutralité.


Dernière édition par lhirondelle le Dim 17 Déc 2017 - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3935
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   Dim 17 Déc 2017 - 10:50

...ou si on installe une "crêche" dans l'entrée d'un lieux public comme une Mairie .
En tout cas je refuse qu'on y installe le symbole d'une licorne transparente!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Père Noel et petite souris, faut-il "mentir" aux enfants ?
» IL NE FAUT PAS MENTIR AUX ENFANTS
» Vos enfants et le père noel ...
» Le rendez-vous de la petite souris
» [Public] Les doc' du mois de novembre 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: La vie des religions :: Rites, traditions et fêtes-
Sauter vers: