Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: dieu   Mer 25 Jan 2017 - 16:27

Qu'est-ce qu'un dieu ? voyons ce que dit le dictionnaire.

dieu :
- être supérieur, puissance supérieure, surnaturelle, de nombreuses religions
- avec une majuscule (religion) être suprême, créateur de l'univers, dans les religions monothéistes
- pour marquer la joie, la colère, l'admiration dans une interjection (Dieu ! mon Dieu !) ou former des jurons (nom de Dieu ! bon Dieu !)
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: dieu   Ven 27 Jan 2017 - 19:53

Dieu, c'est tout que qu'on ne sait pas. C'est l'opposé du savoir.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: dieu   Sam 28 Jan 2017 - 14:37

l'intondable a écrit:
Dieu, c'est tout que qu'on ne sait pas. C'est l'opposé du savoir.

Dieu, c'est l'intuition, c'est aussi l’espérance.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: dieu   Sam 28 Jan 2017 - 18:10

florence_yvonne a écrit:
l'intondable a écrit:
Dieu, c'est tout que qu'on ne sait pas. C'est l'opposé du savoir.

Dieu, c'est l'intuition, c'est aussi l’espérance.
En quoi dieu est l'espérance? Pour l'intuition, ok, je peux comprendre vu qu'on ignore ce que c'est. Mais l'espérance? Le diable donne aussi des espoirs, même s'ils sont faux.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: dieu   Sam 28 Jan 2017 - 18:29

l'intondable a écrit:
florence_yvonne a écrit:
l'intondable a écrit:
Dieu, c'est tout que qu'on ne sait pas. C'est l'opposé du savoir.

Dieu, c'est l'intuition, c'est aussi l’espérance.
En quoi dieu est l'espérance? Pour l'intuition, ok, je peux comprendre vu qu'on ignore ce que c'est. Mais l'espérance? Le diable donne aussi des espoirs, même s'ils sont faux.

C'est la foi qui fait la différence.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: dieu   Sam 28 Jan 2017 - 18:33

florence_yvonne a écrit:
l'intondable a écrit:
florence_yvonne a écrit:


Dieu, c'est l'intuition, c'est aussi l’espérance.
En quoi dieu est l'espérance? Pour l'intuition, ok, je peux comprendre vu qu'on ignore ce que c'est. Mais l'espérance? Le diable donne aussi des espoirs, même s'ils sont faux.

C'est la foi qui fait la différence.
La foi, c'est la conviction d'avoir raison. Un type qui se trompe mais qui est convaincu d'avoir raison, il a quand même tort. Donc un espoir donné par le diable sera perçu comme un espoir donné par dieu si le croyant ne voit pas la différence, peu importe s'il est croyant comme une grenouille de bénitier.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: dieu   Sam 28 Jan 2017 - 18:35

Dieu, ou diable, c'est pareil puisque Dieu est tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: dieu   Sam 28 Jan 2017 - 18:40

Si tu vois dieu et le diable comme ça, oui, c'est exactement ça.
Revenir en haut Aller en bas
dan972
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 65
Age : 49
Localisation : martinique
Date d'inscription : 19/02/2017

MessageSujet: Re: dieu   Mar 21 Fév 2017 - 3:47

ZEUS DEUS DIOS DIEU en fait cela ne veux rien dire un mot inventé pour remplacer Elhoim dans la bible
on ne peux comparer ce mot et un nom de haut distinctio. Donc le mot dieu ont peux le mettre dans toute sauce...la main de dieu Maradona, dieu du mal, dieu de l'amour, dieu du sexe, dieu du football dieu.....ect...Ce mot n'a aucun respect.
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: dieu   Mar 21 Fév 2017 - 8:31

Certains aussi peuvent voir en la notion de "Dieu" une ou plusieurs réponses à tout un tas de questions existentielles. Pourquoi ceci, pourquoi cela, comment dois je me comporter, y a t-il quelque chose après la mort, d'ou venons nous, ou allons nous, etc...

Dieu peut apparaître comme "espérance" car il peut chez certain être la réponse à la question : quel est le sens de la vie. Dans ce cas on espère qu'il y a un sens, que la vie n'est pas dénuée de sens, dans ce cas la réponse "Dieu" représente cet espoir.

Le Diable, appelé aussi Lucifer (le Porteur de Lumière) est parfois présenté comme celui qui était le plus parfait des anges avant son "désaccord" avec Dieu. Et en tant qu'ange il était donc aussi une créature de Dieu. Il était donc issu de "Dieu" même si ensuite on nous dit qu'il s'en est "détourné".
Toutefois l'article wikipédia consacré à ce que l'historiographie nous dit du "Diable" montre que ce n'est pas aussi simple, on a des surprise.

La religion zoroastrienne, antérieure au judaïsme, et qui a influencé la théologie judaïque, est aussi une religion manichéenne dans le sens ou il a 2 forces opposées, l'une bonne l'autre mauvaise, toutefois la force mauvaise est reconnue comme utile à la marche du monde, on déconseille de la suivre mais dans le fonctionnement du tout elle a quand même une utilité.

Et si l'on pousse la même logique dans le récit de la Genèse, Eve aurait-elle cédé à la tentation de croquer la Pomme sans le Serpent pour lui donner de "mauvais conseils". Peut être que oui pou peut être que non. Mais si non alors grâce au Serpent tout les "bazar" (au sens de complexité confuse) qui a suivit : le péché originel, l'homme sur Terre, l'histoire humain, Jésus comme Rédempteur etc... a pu exister. Donc quelque part... le Serpent à été très utile. A moins bien sûre de considérer qu'il aurait mieux vallu que l'histoire humaine n'ai jamais eu lieu. Ce qui ne serait pas très sympathique comme vision des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Chercheur
Chercheur
avatar

Masculin Nombre de messages : 86
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/01/2017

MessageSujet: Re: dieu   Mar 21 Fév 2017 - 11:00

+1 Compagnon.

Ajoutons que Dan n'a pas tort quand il affirme que "dieu" ne signifie pas grand chose.
Les juifs ne prononce pas son nom. Il l'écrive YHVH, Tétragramme imprononçable à moins d'y ajouter des voyelles qui donnent à ce mot un sens différent à chaque fois. YHVH peut être alors l’Éternel, ou Le Tout Puissant, le Bien, la Lumière, etc.
Un dieu que l'Homme peut nommer (réduire à un nom) devient un concept imparfait. Parce qu'il n'est pas seulement L’Éternel, mais également tout le reste qui dépasse notre entendement. Nommer, c'est également prendre le pouvoir sur une chose ou un être (YHVH amène les animaux à l'homme pour qu'il les nomme - Dominez la terre, et soumettez les animaux).
Un dieu qu'on peut nommer n'est donc pas un dieu.
Et le Tao enseigne : "La voie que l'on peut nommer n'est pas La Voie"

Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: dieu   Mar 21 Fév 2017 - 12:14

Un nom devient un piège, une prison, une boite, puisqu'il enferme dans les limites étroites de quelques sons prononcés ou quelques symboles écrits. D'autant que ces sons changent d'une langue à l'autre et les symboles aussi.

Terme intéressant que j'ai appris depuis peu : ineffabilité.

Voila ce qu'en dit wikipédia :

L'ineffabilité, attitude qui consiste à considérer que quelque chose est ineffable, signifie que cette chose ne peut pas ou ne doit pas, pour des raisons prédominantes, être exprimée avec des mots. Cette notion d’ineffabilité est généralement utilisée à propos d'un sentiment, un concept ou un aspect de l'existence qui est trop grand pour être décrit de façon adéquate par des mots, ou qui ne peut pas être intrinsèquement exprimé dans un langage humain dualiste symbolique, mais peut seulement être connu de manière interne par les individus.

- Dans le Zen, on dit souvent (par analogie) que le doigt peut pointer vers la lune, mais n'est pas la lune ; de la même manière, les mots et les actions peuvent désigner ce qui est ineffable mais ne peuvent pas le faire connaitre à quelqu'un d'autre.

Dans le néoplatonisme de Plotin, l'ineffabilité de l'Un s'explique par le fait qu'il transcende toute chose.

Dans le Judaïsme, le tétragramme sacré qui exprime Dieu sans qu'on puisse le prononcer est dit ineffable « non parce que ce nom ne peut être prononcé, mais parce qu'en aucune façon il ne peut être épuisé ni par le sens ni par l'intellect humain, raison pour laquelle, puisque de lui (Dieu) rien ne peut être dignement dit, il est ineffable ».

Dans le Christianisme, saint Augustin écrit que « la lumière est visibilité de l'ineffable ». Il en souligne aussi le caractère aporétique : si l'ineffable est ce qui ne peut être dit, il cesse de l'être dès qu'on le nomme ainsi. L'ineffabilité de Dieu est aussi un concept important de la théologie négative, par exemple chez Maître Eckhart.

Dans l'islam l'essence de Dieu est ineffable, toute description est impossible, « quoi que l'être humain puisse imaginer, Dieu sera différent ».

Dans la philosophie moderne, Jankélévitch a exploré le thème de l' ineffabilité en insistant sur le caractère ineffable des choses les plus essentielles : la poésie, la musique, l'amour, la liberté, Dieu, etc. Il a ainsi élaboré une esthétique et une métaphysique de l' ineffable.


Et j'ajoute que plus généralement dans le bouddhisme même si des tentatives furent faites pour donner une définition verbale ou écrite de l'expérience de l'Eveil il est aussi reconnu et admit que ces descriptions ne peuvent êtres que pauvres et éloignées de l'expérience elle même de l'Eveil qui, pourrait-on dire, transcende l'intellectuel, peut être est-ce que cela touche à un degrés d'émotion, de ressenti, qui est inexprimable. Comment voulez vous arriver à décruire de manière suffisamment évocatrice l'expérience de la vacuité/interconnexion totale avec tout ce qui vous entoure ?
On y arriverait mieux si on faisait comme le Petit Prince de Saint Expurery : dessine moi un mouton ! Je me dit qu'un dessin marcherait peut être mieux. Et en cela je comprend que les musulmans se refuse à représenter graphiquement Allah.

Et Zarathoustra mentionne aussi le Tao.

Donc nous avons ici les 3 grandes religions monothéistes, le bouddhisme, le taoïsme, la philosophie, qui disent tous la même choses : le coeur du vécu de leur enseignement est inexprimable au fond avec des mots, l'expérience, la communion ultime avec cet enseignement, son coeur, que ce soit Dieu, Nirvana, le Tao etc... est un "ressenti" inexprimable avec de mots. Et pour rebondir avec un autre topic : ni Jésus ni Bouddha n'ont rien écrit, peut être pas un hasard.

J'ai entendu dire que certaines moniale chrétiennes mystiques traduisaient leurs moments d'extase en des termes parfois si osés, si proches du vocabulaire sexuel faute de mieux, que l'on refusait que ce soit divulgué.

Et souvenez vous, je trouve qu'il y a quelque chose de très frappant dans l'Ancien Testament, le premier contact entre "le Dieu d'Abraham" et Abraham justement.
Abraham entend quelqu'un lui parler, au bout d'un moment, de manière très prosaïque, Abraham demande à cet être qui lui parle "Comme dois je t'appeler ?" et l'entité répond... a coté de la plaque : elle ne donne pas un nom propre, elle donne une définition, un verbe conjugué, un état : Je suis, Celui qui Est.

Donc l'entité ne se nomme pas, elle se définit, quelque par en disant : j'existe (pleinement). Sous entendu : je suis conscient d'exister, pleinement conscient de mon existence. Et donc à la différence d'Abraham qui lui n'a pas ce même état.

Peut être, je dis bien peut être, que l'entité qui s'exprime donne la sensation qu'elle éprouve en cet instant, avec le seul vocable susceptible d'être compris par Abraham, tout en sachant que ce vocable est impropre à traduire ce qu'il veut traduire.

Hors, certains bouddhistes disent que l'état de "pleine conscience" est, si ce n'est la totalité mais au moins une partie de l'état d'Eveil. Est ce que, lorsque Siddharta est qualifié de "bouddha" (parce qu'il s'est éveillé) et lorsque "Dieu" dit a Abraham : Je suis, les 2 ne font pas part de la même expérience, du même état ? Du même ressenti.

Attention toutefois, cela ne veut pas dire que le Bouddha est Dieu ou que le Bouddha est un dieu, non, mais peut être que le mortel Siddharta Gautama et l'entité que les juifs puis les chrétiens et les musulmans appellent "Dieu" ont chacun en commun l'expérimentation du même état. Qu'ils ont donc au moins ce point là en commun ? Et étonnamment, Jésus (fils de l'homme - mortel - et Fils de Dieu) et le Bouddha transmettent un enseignement dans le domaine de la morale, de l'éthique (le comportement a avoir entre les hommes) très très porche. Cela ne vous interpelle pas ?

Actuellement certains courants bouddhistes considèrent volontiers Jésus comme un bodhisattva très respectable, par accident le Vatican au Moyen-Age à canonisé le Bouddha sous le nom de Saint Josaphat. Certains prétendent qu'avant sa vie publique Jésus aurait voyagé jusqu'en Inde et au Tibet et il serait connu dans les légende là bas sous le nom de Saint Issa.

Et après certains voudraient nous faire croire que Jésus et Bouddha sont des ennemis, que les chrétiens par exemple et les bouddhistes sont totalement différents et ne peuvent qu'être ennemis et se combattre.

Bouddhisme et Christianisme ont aussi en commun un personnage, chez les bouddhiste "Mara" le démon de la mort, chez les chrétien "le Diable". Pour les bouddhiste "Mara" peut personnifier toutes nos peurs, notre attachement à l'ego, notre égoïsme, il n'est pas vraiment une entité personnifiée extérieure mais plutôt une personnification de nos entraves internes. Pour les chrétien, le Diable est aussi originellement une créature de Dieu mais il est devenu celui qui divise, qui sème le trouble, provoque la rupture interne de l'unité parfaite originelle, il est "diabolus", celui qui divise. Alors a qui profite le fait de vouloir que les chrétiens par exemple mais pas qu'eux et les bouddhistes doivent s'affronter ? Posez vous la question. A qui profite la souffrance ainsi produite ?

Jésus à vaincu le Diable au désert, Bouddha a vaincu Mara sous l'arbre de la Bodhi. Et chacun est sensé être le model à suivre dans sa propre tradition. Même la notion de Jihad dans l'Islam peut avoir le sens de combat intérieur, de victoire à rechercher en soi, et non vis à vis du prochain.

Et que dit le Bouddha que celui qui s'est vaincu lui même vaut plus que celui qui a vaincu 1000 ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: dieu   Mar 21 Fév 2017 - 17:31

Compagnon a écrit:
Le Diable, appelé aussi Lucifer (le Porteur de Lumière) est parfois présenté comme celui qui était le plus parfait des anges avant son "désaccord" avec Dieu
De quelle nature est ce désaccord ?

ineffable

Adjectif singulier invariant en genre
qu'on ne peut exprimer, dire ou exprimer par des mots

Nom masculin singulier
ce qui ne peut s'exprimer

Compagnon a écrit:
Dans l'islam l'essence de Dieu est ineffable, toute description est impossible, « quoi que l'être humain puisse imaginer, Dieu sera différent ».

Pourtant Allah a 99 noms.

http://islammedia.free.fr/Pages/99_noms_Allah.html
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
dan972
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 65
Age : 49
Localisation : martinique
Date d'inscription : 19/02/2017

MessageSujet: Re: dieu   Mar 21 Fév 2017 - 22:04

Vous savez il y a une chose que vous oubliez, les gens de cet époque n'avait pas de Larousse de dictionnaire, ils n'avaient pas le même language, preuve sur l'arc en ciel selon la bible c'est la liaison avec dieu et les Hommes hors tu prends un jet d'eau oriente le jusqu'a un arc en ciel apparait, par pour 666 représente Hérode pour certain expert de la bible, Lucifer peut etre Yeshoua  
Que pensez vous de cela :

Pour nous, Lucifer évoque le Diable. Mais, dans la Bible, ce mot désigne une autre réalité. Petite mise au point...


Chez les Anciens, le mot "Lucifer" (qui veut dire "porte lumière" en latin) désignait Vénus, la planète que l'on aperçoit peu avant le lever du soleil. La Vulgate (traduction latine de la Bible) l'emploie pour traduire des mots hébreux qui renvoient précisément à l'astre qui précède l'aurore (Job 11,17 ; Psaume 109,3).

La fin d'un étoile

Le livre d'Isaïe évoque, dans un passage étrange, la chute d'un astre : "Comment es-tu tombé du ciel, Astre brillant, Fils de l'Aurore ? Comment as-tu été précipité à terre, toi qui réduisais les nations, toi qui disais : Je monterai dans les cieux, je hausserai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu […] je serai comme le Très-Haut". Mais tu as dû descendre dans le séjour des morts au plus profond de la Fosse" (Isaïe 14,12-15). Quel est cet astre ? D'autant que le mot hébreu, "Hélèl", évocateur de lumière (et rendu ici par "Astre brillant"), est absolument unique dans la Bible. Pour certains, il s'agit simplement de Vénus qui disparaît devant le soleil. Pour d'autres, ce texte est à rapprocher du mythe, largement répandu, d'êtres célestes déchus : un poème du 2e millénaire av. J.-C. trouvé à Ougarit (Syrie) évoque ainsi la chute du dieu Attar, rival de Baal. Le mystérieux "Hélèl" – que le latin a traduit par "Lucifer" – désignerait-il un être divin chassé du ciel ?

Des écrits juifs, dont la rédaction s'échelonne du 2e siècle av. J.-C. au 2e siècle de notre ère, développeront cette idée. Dans un contexte de spéculations sur le monde céleste et ses créatures angéliques, une tradition connaît un grand succès : celle de la chute des mauvais anges. Pour le 1er livre d'Hénoch, ils se sont  laissés séduire par des femmes ; pour la Vie d'Adam et Ève, ils se sont révoltés contre Dieu ; ils sont décrits comme des êtres maléfiques, ne cessant de tourmenter les hommes et attendant, comme c'est le cas dans les textes de Qoumrân, le combat final avec les anges de lumière.

L'ange de lumière

Un texte du Nouveau Testament pourrait évoquer la tradition des anges déchus, c'est celui où Jésus déclare : "Je voyais Satan tomber du ciel comme l'éclair" (Lc 10, 18). St Paul a pu y penser en présentant le Christ comme Celui qui, précisément, n'a pas voulu "ravir" le rang qui l'égalait à Dieu (Philippiens 2, 6-11). Mais c'est à partir de St Jérôme (auteur de la Vulgate) et surtout au Moyen Âge que s'imposera l'idée que Lucifer était le plus beau des anges, tombé par suite de son orgueil et de sa révolte contre Dieu. Bien avant pourtant, les premiers chrétiens avaient reconnu dans le Christ "l'étoile du matin qui brille dans le cœur des hommes" (2 Pierre 1,19). C'est pour cela que dans l'Exultet de la nuit pascale, ils priaient pour que le Christ, "Lucifer matutinus", brille sur le genre humain. Car il est, lui, le véritable "porte-lumière du matin".

N'est ce pas plus réel que celui de la bible, on oublie aussi des fraguement retrouvé sur l'evengile de Myriam laPour nous, Lucifer évoque le Diable. Mais, dans la Bible, ce mot désigne une autre réalité. Petite mise au point...


Chez les Anciens, le mot "Lucifer" (qui veut dire "porte lumière" en latin) désignait Vénus, la planète que l'on aperçoit peu avant le lever du soleil. La Vulgate (traduction latine de la Bible) l'emploie pour traduire des mots hébreux qui renvoient précisément à l'astre qui précède l'aurore (Job 11,17 ; Psaume 109,3).

La fin d'un étoile

Le livre d'Isaïe évoque, dans un passage étrange, la chute d'un astre : "Comment es-tu tombé du ciel, Astre brillant, Fils de l'Aurore ? Comment as-tu été précipité à terre, toi qui réduisais les nations, toi qui disais : Je monterai dans les cieux, je hausserai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu […] je serai comme le Très-Haut". Mais tu as dû descendre dans le séjour des morts au plus profond de la Fosse" (Isaïe 14,12-15). Quel est cet astre ? D'autant que le mot hébreu, "Hélèl", évocateur de lumière (et rendu ici par "Astre brillant"), est absolument unique dans la Bible. Pour certains, il s'agit simplement de Vénus qui disparaît devant le soleil. Pour d'autres, ce texte est à rapprocher du mythe, largement répandu, d'êtres célestes déchus : un poème du 2e millénaire av. J.-C. trouvé à Ougarit (Syrie) évoque ainsi la chute du dieu Attar, rival de Baal. Le mystérieux "Hélèl" – que le latin a traduit par "Lucifer" – désignerait-il un être divin chassé du ciel ?

Des écrits juifs, dont la rédaction s'échelonne du 2e siècle av. J.-C. au 2e siècle de notre ère, développeront cette idée. Dans un contexte de spéculations sur le monde céleste et ses créatures angéliques, une tradition connaît un grand succès : celle de la chute des mauvais anges. Pour le 1er livre d'Hénoch, ils se sont  laissés séduire par des femmes ; pour la Vie d'Adam et Ève, ils se sont révoltés contre Dieu ; ils sont décrits comme des êtres maléfiques, ne cessant de tourmenter les hommes et attendant, comme c'est le cas dans les textes de Qoumrân, le combat final avec les anges de lumière.

L'ange de lumière

Un texte du Nouveau Testament pourrait évoquer la tradition des anges déchus, c'est celui où Jésus déclare : "Je voyais Satan tomber du ciel comme l'éclair" (Lc 10, 18). St Paul a pu y penser en présentant le Christ comme Celui qui, précisément, n'a pas voulu "ravir" le rang qui l'égalait à Dieu (Philippiens 2, 6-11). Mais c'est à partir de St Jérôme (auteur de la Vulgate) et surtout au Moyen Âge que s'imposera l'idée que Lucifer était le plus beau des anges, tombé par suite de son orgueil et de sa révolte contre Dieu. Bien avant pourtant, les premiers chrétiens avaient reconnu dans le Christ "l'étoile du matin qui brille dans le cœur des hommes" (2 Pierre 1,19). C'est pour cela que dans l'Exultet de la nuit pascale, ils priaient pour que le Christ, "Lucifer matutinus", brille sur le genre humain. Car il est, lui, le véritable "porte-lumière du matin".

Non? :) Yeshoua dit;
Il n'y a pas de péché.
C'est vous qui faites exister le péché
lorsque vous agissez conformément aux habitudes
de votre nature adultère
là est le pêché.
Voilà pourquoi le Bien est venu parmi vous ;
Il a participé aux éléments de votre nature
afin de l'unir de nouveau à ses racines. "

Le bien et le mal n'existe pas donc le diable n'existe pas ....Qu'en pensez vous
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: dieu   Mar 21 Fév 2017 - 22:17

@Florence-Yvonne : de ce que j'en ai compris, Lucifer n'est pas aussi convaincu que Dieu du fait que l'homme est la plus parfaite des créature, et Lucifer n'apprécies pas qu'on lui dise que lui, le plus parfait des anges, est inférieur à l'homme qui est l'oeuvre parfaite de Dieu. Lucifer entend donc prouver à Dieu qu'il se trompe en flattant les mauvais instinct de l'homme pour le pousser à la chute. Lucifer doute de la sagesse de Dieu, il est aussi en proie à l’orgueil, il se croit plus clairvoyant que Dieu sur l'homme et avoir trop de valeur pour reconnaître son infériorité face à l'homme.
Du moins, c'est une des explications que j'ai lu.
Quand on va sur wikipédia on voit que le cas du "Diable" est nettement plus universel (dans d'autres religions) et compliqué.

Pourtant Allah a 99 noms.

Malheureusement les Livres sacrés des monothéismes ne sont pas exempts de contradictions. En même temps il furent quand même mis par écrit par des hommes (que l'on reconnaisse ou non une inspiration divine) et les hommes ne sont pas exempts de contradictions.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: dieu   Mer 22 Fév 2017 - 16:02

Je ne crois pas que Lucifer soit inférieur à l'homme qui est imparfait. Mais qu'est-ce qu'il a bien pu faire pour être précipité aux enfer ?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Philémon
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 17
Age : 51
Localisation : Nice
Date d'inscription : 31/03/2017

MessageSujet: Re: dieu   Ven 31 Mar 2017 - 9:27

La foi et l'athéisme sont des consciences.
Peut il y avoir un savoir sans conscience?
Revenir en haut Aller en bas
San Sanchez
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 12
Age : 30
Localisation : France
Date d'inscription : 30/03/2017

MessageSujet: Re: dieu   Ven 31 Mar 2017 - 10:47

Question très intéressante qu'on devrait se poser plus souvent.

Le mot dieu à plusieurs sens.

Un dieu à la base, existant ou non, est avant tout l'objet d'une adoration.
Quand Jésus dit cette phrase très connu dans les évangiles: "Nul ne peut servir Dieu et l'argent."

C'est cette définition qu'il utilise.
En effet il est impossible d'adorer l’Éternel et d'adorer l'argent, il faut choisir.
Le monde capitaliste à choisi l'argent. Très mauvais choix à mon avis. L'état de destruction de la planète en est une preuve et les malheurs apporter par le capitalisme sur Terre confirme à quel point Jésus avait totalement raison.

D'après cette définition L’Éternel, le dieu de Moïse, de Jésus et de Mohamed est:
-Le dieu du bien absolu.
-Le dieu de la vérité.
-Le dieu de l'équité.
-Le dieu de la bienveillance.

Il y a ensuite la définition de dieu des cultures polythéistes.
Un être supérieur, possédant un pouvoir surnaturelle sur les humains.
L'ironie de cette définition, c'est que l’Éternel est le seul dieu existant avec cette définition. ^^
On sait maintenant que y'avais pas d'esprit de l'eau, ni d'esprit du feu, ni d'esprit du vent etc...
On ne sait pas encore que l’Éternel existe mais on le saura bientôt. Wink

Il y a la définition des philosophes du monde chrétien.
Dieu avec une majuscule, l'être suprême, à l'origine de l'Univers. C'est la vérité, sans erreurs, c'est la définition la plus précise disponible pour l'instant à mon avis.
La preuve de son existence nous fait toutefois défaut pour le moment.

On a donc 3 définitions qui incroyable mais vrai son compatible entre elle. ^^

Il est possible que Dieu soit l'être suprême et le créateur de l'Univers. Tout en étant le symbole d'une adoration du bien, de la vérité, de la justice et de la bonté envers les autres. Tout en étant aussi un être supérieur doté d'un pouvoir surnaturelle sur les humains.

D'après ce que je sais, il semble bien que se soit le cas.










Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3405
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: dieu   Ven 31 Mar 2017 - 10:50

Dieu ou dieu ? Ce n'est pas la même chose!
Dieu avec un D majuscule, est une absurdité, et n'a de sens que par une Foi aveugle!
J'en sait quelque chose....
C'est quoi l'athéisme ? Un nouvelle doctrine?
Revenir en haut Aller en bas
Yael
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 580
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: dieu   Ven 31 Mar 2017 - 12:33

Dieu c'est le Big-Bang

Et certains y voient une création, a cause de l'ordonnance des système stellaires, ou de la nature, ou de la complexité du corps humain.

Mais si Dieu était réellement le Big-Bang cela ne changerait rien pour les religions, elles continueraient aveuglément a croire qu'il s'agit d'une intelligence supérieure même si on lui montre le chaos et le désordre de l'univers au lieu de lui montré l'ordre et l'ordonnance.

Si "Dieu" existait il y a bien longtemps que cela se saurait et pourtant l'univers a 14 milliards d'années et en 14 milliards d'années il n'existe nulles trace, empreintes, démonstrations ou preuves de l'existence d'un de ces dieux dont nous parlent les religions.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9110
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: dieu   Ven 31 Mar 2017 - 15:53

San Sanchez a écrit:
D'après cette définition L’Éternel, le dieu de Moïse, de Jésus et de Mohamed est:
-Le dieu du bien absolu.
-Le dieu de la vérité.
-Le dieu de l'équité.
-Le dieu de la bienveillance.

Bon écoute avec ta permission je t'enverrais quelques postillons de crachat au visage car je n'accepte pas qu'on vienne me dire en pleine face que le dieu du mal absolu de Muhammad qui emprisonne Asia Bibi mère de plusieurs enfants avec une menace de mort telle une épée de Damoclès au-dessus de sa tête depuis plus de 6 ans puisse être le dieu du bien absolu ni même le dieu de Moïse le lapidateur et sacrificateur d'innocentes bêtes et tandis que j'y suis ni même le dieu imposteur de Jésus qui l'a poussé à prescrire l'offrande sacrificielle façon Moïse au lépreux qu'il venait de guérir superficiellement pour mieux le corrompre intérieurement avec ces satanées histoires de sacrifices d'animaux sauf que Jésus lui par obéissance contrairement à Muhammad a eu l'immense courage et l'immense dignité d'aller mourir sur la Croix en guise de Sacrifice Ultime afin qu'un bon jour grâce à son Sacrifice plus aucun humain n'aille se souiller en allant sacrifier des bêtes innocentes qui ne se nourrissent que de la nourriture offerte par le vrai Dieu Créateur du Ciel et de la Terre tel que Présenté en Genèse 1 jusqu'à 1:31 avant l'imposture et la fausse histoire d'Adam et Eve où la vérité se trouve entre les lignes du texte qui nous laissent deviner que le péché originel est survenu en introduisant la viande dans notre alimentation.

Tout ça pour te dire San Sanchez que je t'ai à l'oeil et que même si tu vas forcément plaire à l'administration mahométane de ce forum moi Chribou auto-présumée réincarnation de Jésus même banni de ce forum je trouverais le moyen de te faire ravaler tes bêtises.

Ensuite au sujet de ta rencontre avec l'Eternel je te connais trop peu pour savoir si tu as inventé ça pour faire passer tes idées ou si tu es sincère malgré tout mais ce que je peux te dire en tous cas c'est que ta punition sera énormément moins sévère si tu n'as pas délibérément choisi le mensonge pour favoriser ou défavoriser des partis politiques.

Je sais bien aussi que Marine Le Pen n'est pas le bon choix mais je n'irais pas mentir pour essayer de le prouver je me contenterais simplement de faire valoir qu'elle a des affinités avec Trump et Poutine qui lui on le sait a commis des crimes sur des personnes et a au minimum déclenché une guerre en Ukraine sans compter tout le sang innocent qu'il a versé en Syrie etc.etc.

Sur ce je ne t'ai pas accusé d'avoir menti mais je t'ai simplement averti que je t'avais à l'oeil!
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3405
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: dieu   Ven 31 Mar 2017 - 16:34

Pas mal, méfie toi quand même Chribou, ton IP est connu de certains (même à travers un proxy)
A bon entendeur ...salut!
Revenir en haut Aller en bas
San Sanchez
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 12
Age : 30
Localisation : France
Date d'inscription : 30/03/2017

MessageSujet: Re: dieu   Ven 31 Mar 2017 - 16:36

Le prophète Mohamed n'est pas les musulmans. Comme Jésus n'est pas les chrétiens. Ni Moïse les juifs.

Dans le coran Mohamed présente l'islam sa religion comme la religion de la vérité. Comme un culte à la vérité. L'eau a passé sous les ponts et j'ai la triste impression que les choses ont changé.

Y'a pas de souci, c'est normal que tu ne crois pas sur parole, c'est même plutôt sain. Même les gens qui me connaissent et qui savent que je suis quelqu'un de bien, ont du mal à me croire car je n'en parlais pas.
Y'en a qui s'imagine que j'ai tellement envie d'aider mon pays et mon église, a éviter des catastrophes dont j'ai peur, que j'ai inventé toute cette histoire sans m'en rendre compte.

Sauf que j'ai pas écrit la bible, ni le livre d’Ézéchiel et que je n'ai ni le pouvoir de contrôlé la foudre, ni celui de contrôlé les oiseaux.

Le futur est proche on verra ce qui se passera.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9110
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: dieu   Ven 31 Mar 2017 - 17:17

Merci pour le conseil Dédé mais je ne vois pas ce que j'ai pu dire de si compromettant.

J'ai simplement dit à San Sanchez que je ne sais pas s'il ment ou s'il est sincère en prétendant que l'Eternel lui est apparu mais je l'ai averti que dans le cas où il aurait délibérément menti il aurait à le payer chèrement sous-entendu le Vrai Dieu de la Vérité lui remettrait son mensonge à la figure car le mensonge n'est pas accepté en Haut-Lieu mais jusqu'à preuve du contraire nous devons lui accorder le bénéfice du doute.

Ensuite si j'avais la conviction absolue qu'il a menti je lui tiendrais un langage tellement dur que je lui ferais regretter son mensonge avec ou sans l'aide de Dieu mais déjà je lui fais savoir qu'en tant que membre d'un forum inter-religieux je me permets de lui exprimer que je ne porte pas l'islam dans mon coeur ce qui ne m'empêche cependant pas de penser que beaucoup de personnes dites musulmanes ne sont pas responsables d'être musulmanes et même que moi l'islamophobe je puisse possiblement être indirectement le plus grand responsable à l'origine de cette religion mais cela Dieu seul Sait si c'est le cas ou pas et s'il n'est pas Seul à savoir Il Sait qui sait.

Bon ok je vais encore assouplir un peu alors disons que si San Sanchez est tout-à-fait sincère dans tout ce qu'il dit il pourrait bien ne subir aucune punition de qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Philémon
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 17
Age : 51
Localisation : Nice
Date d'inscription : 31/03/2017

MessageSujet: Re: dieu   Ven 31 Mar 2017 - 17:58

Il existe certaines pratiques menant à des états de conscience modifiés qui amènent des personnes à ressentir la présence divine.
Donc pourquoi douter de la sincérité de certaines personnes?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !
» Le nom de Dieu
» Courte prière à Dieu miséricordieux pour obtenir la grâce de vivre l'amour au quotidien
» Mon Dieu, merci de ce jour qui finit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: