Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une question de représentation

Aller en bas 
AuteurMessage
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 43
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Une question de représentation   Mer 5 Avr 2017 - 7:58

Bonjour,

Précision importante, ce qui suis ne se veut pas un discours hostile au christianisme en général, mais une critique constructive. Le mot "critique" devant être pris dans le sens le plus neutre possible, a savoir ni négative ni positive, mais plutôt souligner ce qui apparaît comme un dysfonctionnement préjudiciable avec la volonté d'y remédier de manière bienveillante. Et constructive dans le sens ou il y aura derrière proposition d'une solution dans un but d'amélioration dans l’intérêt du sujet critiqué.

Ceci étant dit.

Il y a quelque jours, j'ai visionné une interview ancienne du moine zen Thich Nhat Hanh par Oprah Winfrey. En anglais. A un moment cette dame lui demande quand lui ai venu la vocation pour devenir moine. Il répondit vers 6 ans (environ il me semble). En voyant dans un journal une représentation du Bouddha. Il l'a trouvé si paisible, calme, heureux, qu'il s'est dit : je veux devenir comme lui. Et ce désir à persisté, car plus il grandissait plus il avait la sensation qu'il ne serait pas heureux dans la vie si il n'était pas moine.
Il du attendre 16 ans environ pour avoir l'autorisation de ses parents d'entrer pleinement dans la vie monastique.

Certes parfois le Bouddha est représenté dans sa période d'extrême ascétisme pré-Eveil, mais justement pour enseigner le fait que c'est une fois sans issue. Donc pour dissuader de la suivre.

Cela m'a rappeler quelque chose qui m'a frappé depuis quelque année concernant l'image que le christianisme se donne de lui même.

Rappelons qu'a la base, Jésus est présenté comme un être qui a triomphé de la mort, du péché originel, pour sauver tous les hommes de cette impureté. Certes il a souffert pour cela, énormément, il s'est sacrifié. Mais il a triomphé. Il est présenté comme glorieux, transfiguré, rayonnant, après sa résurrection.

Et le christianisme affirme apporter La Bonne Nouvelle. La victoire de Jésus sur la mort et sur le péché originel, est une victoire salvatrice, quelque chose d'heureux, de joyeux, de l'espérance.  

Hors comment Jésus est-il représenté majoritairement dans les Eglises ? Son principal symbole ? Le moment de son supplice. On ne sait même pas alors chronologiquement si il réussira à vaincre la mort ou pas. Il est à l'agonie, persécuté, trahis par les hommes qu'il essai pourtant de sauver d'eux-mêmes.

C'est extrêmement culpabilisant pour les croyants et on ne voit guère de Bonne Nouvelle là dedans. On insiste sur la souffrance. Pas sur le résultat final heureux.

Ne serait-il pas d'actualité de revoir cette symbolique pour rendre la foi chrétienne plus attractive et surtout faire coller son image avec ce qu'elle prétend affirmer ?

Pourquoi ne pas remplacer la croix par une image d'un Jésus en gloire transfiguré, paisible, sortant du tombeau, entouré d'anges par exemple ?

Peut-on vraiment espéré fédérer des fidèles autour d'une image culpabilisante en décalage avec les paroles de bonne nouvelle transmises ?

Nous vivons au siècle de la communication et la pratique doit aussi savoir évoluer avec son temps, son public, ses aspirations.

Nous vivons une inquiétude croissante face à l'avenir, est ce qu'on donne de l'espoir, de la foi, du courage, avec un homme agonisant sur une croix ?
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Une question de représentation   Sam 3 Mar 2018 - 17:40

Je n'avais pas remarqué que l'on évoluait... j'ai plutôt l'impression que l'on va dans le mur en continuant à dire qu'il faut "vivre avec son temps"...

Il ne faudrait pas je pense vivre avec son temps mais faire tout son possible pour soutenir tout ce qui nous semple juste... et résister à ces croyances que tout ce qui est nouvelle technologie est là pour nous aider. Toutes les choses "de notre temps" ne nous apportent forcément le bonheur loin de là. Elles détruisent la plupart du temps tout ce que la nature peut nous apporter de meilleur. Elles nous rendent plutôt souvent idiots et malades. Nous ne vivons pas du tout au siècle de la communication. Ce n'est pas de la communication là où l'on perd le sens du contact humain. Les gens se sentent de plus en plus isolés et seuls au monde, ils ont besoins de s'inscrire sur des sites pour trouver un peu de chaleur un peu d'écoute illusoire...

Je ne suis pas intéressée par les religions en général mais je pense que certains ont besoin un temps de passer par la religion pour ensuite s'en libérer et dépasser ce stade. Par contre je pense que nous manquons cruellement de spiritualité.

Je pense qu'il y a dans le Christ sur la croix un symbole que certains ont de toute manière peu de chance de comprendre s'ils ne s'y sont pas directement intéressé. Je crois que tout cela est symbolique bien sûr.


C'est souvent le problème, beaucoup ne s'intéressent pas à une chose en profondeur mais aiment bien d'un seul coup prendre parti en sortant une partie de l'événement de son contexte.

Dans notre quotidien, la douleur les ennuis sont courants et le message diffusé par la croix je pense est que tout événement est toujours une expérience qui nous oblige à évoluer et nous faire prendre conscience que chaque difficulté est là pour nous obliger à réfléchir et à trouver des solutions et ça nous rend finalement plus fort à chaque fois que l'on a dépassé ce problème et nous avons ensuite les moyens de mieux comprendre ceux qui seront demain dans la même situation.

Il y a aussi dans ce symbole le rôle de la foi, de la confiance qui aident les gens à avancer en ne baissant pas les bras lorsque les atrocités de la vie pourraient les faire flancher. Il y a une force exceptionnelle qui naît dans la foi, dans la confiance en la vie. Dans la foi il n'y a ni peur, ni violence sinon, ce ne serait plus de la foi..

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Une question de représentation   Sam 3 Mar 2018 - 17:59

Quand je vois des chrétiens qui prient devant le christ en croix, je me demande comment peut'on prier devant un cadavre.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Une question de représentation   Sam 3 Mar 2018 - 18:00

florence_yvonne a écrit:
Quand je vois des chrétiens qui prient devant le christ en croix, je me demande comment peut'on prier devant un cadavre.
C'est peut être qu'eux voient autre chose....
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31497
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Une question de représentation   Sam 3 Mar 2018 - 18:02

Sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une question de représentation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une question de représentation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question sur la représentation du Saint Esprit
» Quelques éléments sur la question de la représentation en Islam
» La Représentation du NU en Art.
» Critère représentation individus [ACP]
» Art pariétal et représentation astronomique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: