Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
moi
Expert
Expert


Nombre de messages : 1610
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 10:46

Citation :
'est juste inutile à la discutions
Je suis d'accord, il est inutile de venir me dire que si je souhaite trop de réponse, il faut changer de trottoir ...

Citation :

J'ai envie, mais pour le moment je n'ais pas le temps.
Pose tes questions.

C'est fait Wink
Passez une belle journée
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6168
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 12:21

moi a écrit:
Mais???. Où ai-je dis que le bouddha à réponse à tout??

Compagnon a écrit:
Si vos souhaitez avoir des réponses à tout, je pense qu'il est préférable de s'adresser à quelqu'un d'autre

Je m'adresse à vous et non au bouddha.
...et je souhaite trouver "certaines" réponses,..pas toutes car certaines m'importe peu.


Et donc, Je pense que l'oubli dans le phénomène de réincarnation ne devrait pas exister.

Pourquoi dis tu cela ?! mais enfin chèr Moi, ne sais tu pas que au moins 50% ou peut-être 30 se souviennent de certaines incarnations passées ?

On dirait que vous penser que personne n'a retrouvé la mémoire .

J'ai vu des personnes ici qui ont cette mémoire et comme je vous le dis en pourcentage .

Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 12:45

Et donc, Je pense que l'oubli dans le phénomène de réincarnation ne devrait pas exister.

Tout ce qui est dans le samsara est "dukkha" (terme que m'on a improprement traduit en Occident seulement sous le vocable de "souffrance", ce qui a conduit a un paquet d'énormes malentendus).

Hier soir justement je lisais l'étymologie de ce mot "dukkha" (c'est le terme employé originellement dans les enseignements du Bouddha) et si on le traduit au sens strict on peut obtenir "ne tourne pas rond" ou "ne tourne pas comme il le faudrait", ce que l'on peut aussi traduire par insatisfaisant, ou frustrant ou dysfonctionnel.

La 1ère Noble vérité que le Bouddha a énoncé est que tout ce qui est dans le samsara (là ou évoluent les non-eveillés) est "dukkha", "dukkha" existe et imprègne tout les phénomènes.

Donc en effet on peut trouver que "l'oubli" dont tu parles ne "devrait pas exister". En énonçant ta frustration devant cet "oubli" tu touches du doigt une des dimension de "dukkha" dans notre monde :) Bravo :)

Toutefois, et là c'est plus une interprétation personnelle, je ne suis pas tout à fait d'accord quand ou fait que "l'on oubli". Je pense plutôt que l'information est toujours disponible quelque part, (puisque rien ne se perd) mais que nous n'y avons plus accès, nous ne savons plus la "voir", nos sens et notre pensée nous trompent ou sont aveuglent ou inefficaces. D'une vie à l'autre nous perdons le chemin d'accès. Un peu comme dans la mémoire d'un ordinateur ou des données ne sont pas effacées mais ou le chemin d'accès pour les afficher est perdu ou endommagé. On constate aussi cela il me semble en médecine avec les personnes souffrant d'amnésie suite à un traumatisme. Parfois les souvenirs sont toujours là mais l'accès est bloqué pour X ou Y raison et parfois un événement fortuit redonne ce chemin d'accès. Et les souvenirs reviennent.

Donc peut être, je dis bien peut être, que l'on n'oubli pas "vraiment" c'est juste que l'on perd l'accès à l'information. Et qu'il est possible de recréer cet accès par diverses méthodes.

Toutefois, faire attention a une chose, il n'y a pas conservation de personnalité ou d'identité d'une naissance à l'autre, donc les "souvenirs" d'une vie à l'autre ne sont pas les souvenirs d'une même personne. Le bouddhisme nie qu'il y ai quoi que ce soit de constant dans le flux de conscience.
Donc même si on peut accéder de nouveau à des souvenirs de "vies passées" se ne sont pas vos souvenirs à vous, ce sont les souvenirs de la vie passée, qui n'est plus tout à fait vous mais qui n'est pas non plus totalement différente de vous. Le flux de conscience est là mais lui aussi il est sujet à changement.

Alors concrètement est ce que cela serait si utile que cela pour la pratique du bouddhisme de tout savoir de son passé ? C'est vrai qu'on peut se poser la question. Je me la suis posée aussi, je me suis dis aussi : il serait tellement plus facile de savoir ou cela a péché par le passé pour corriger maintenant ce qu'il faut comme il le faut. Seulement voila, ce n'est pas "comme ça" que cela marche. Et la méthode proposer par le Bouddha normalement permet de résoudre tout obstacle à l'Eveil si l'on s'y adonne à font en principe quel que soit le passif. Bien évidemment cela peut être plus dur pour certains que pour d'autres. Mais cela n'a rien d'injuste. Au contraire. Si les gens portaient un peu plus attention aux autres, dans leurs pensées, paroles et actes, si il y avait un peu moins d'égoïsme, tout le monde ne s'en portrait que mieux. Et le Bouddha n'est pas le premier à le dire. Dans les gens ne peuvent pas dire qu'ils n'ont pas été prévenu.

Alors quand l'addition arrive, il faut accepter de la payer le cas échéant. Et le serveur est totalement impartial. Il n'y est pour rien si l'on a explosé son compte en banque en commandant n'importe quoi. D'autant qu'en fait il n'y a même pas de serveur, nous sommes notre propre serveur.

En plus, si on regarde un peu, si l'égoïsme faisait le bonheur, si l'accumulation des biens matériels rendait vraiment heureux, cela se saurait, et on s'étonne toujours de voir des gens ayant très peu, étant très généreux et visiblement très heureux malgré toutes les souffrances que la vie peut leur apporter. Inversement des gens bourré de richesses ne savent plus quoi en faire, ne cessent d'en accumuler alors qu'ils en ont déjà plus qu'assez, tremblent à l'idée de tout perdre et pourtant continuent. Certain ne sont pas épargné par la dépression faute de n'avoir plus le moindre effort à faire.

Le bouddhisme au fond nous rappel à notre entière et totalement responsabilité individuelle et collective. Il n'y a dans le bouddhisme aucun "diable" qui vous tente, aucun "dieu" pour vous pardonner et vous donner accès à un Paradis malgré des actes odieux. C'est à la fois écrasant mais libérateur. C'est vous même qui faite votre "destin" en grande partie. Et même si dans cette vie vous encaissez tuiles sur tuiles c'est plutôt un bon signe, car ce sera autant d'addition a payer en moins dans la suivante si vous avez l'intelligence de faire contre mauvaise fortune bon coeur. Si malgré les souffrances vous agissez en homme de bien,  généreux, dédié aux autres malgré vos souffrances, vous encaisserez bien mieux sur le moment. Et cela la science le dit aussi car l'on sait maintenant par exemple que dans le domaine de la souffrance physique, 60% du ressenti n'est que du ressenti. 60% de la douleur ne vient que de notre apitoiement sur nous même. Fruit de notre égocentrisme et égoïsme.

J'ai testé, je vous le garanti. Si vous avez une souffrance physique quelconque, faites l'effort autant que possible de vous souciez des autres à ce moment là, d'agir vers les autres pour le bien des autres, vous découvrirez alors que vous supportez bien mieux la souffrance du moment et qu'au final elle est moins grave que vous ne pensez. Testé et vérifié par moi même.

@LoganJ : le soucis c'est que l'on ne peut demander à quelqu'un de "croire sur parole" quelque chose qu'il n'a pas expérimenté lui même. Si quelqu'un veut naturellement croire en quelque chose il y croira, si il ne le veut pas, a moins de l'expérimenté lui même, tu pourrais t'échiné tant que tu veux à toutes les démonstrations et affirmations que tu veux, tu arriveras rarement à faire changer les gens d'opinions. Les gens sont très attachés à leurs opinions. J'ai vu cela très très très souvent sur des forum.
Et par exemple dans le domaine des religions du Livre, la "foi" cela ne transmet pas en usant d'arguments intellectuels convainquant. Soi quelqu'un a "envie" de croire, qu'il ai ou non de son coté des événements qui sont pour lui des "preuves", il croira, si il ne le veut pas, même des événements troublants le laisseront froid.

En physique quantique on a même constaté quelque chose d'ne apparence absurde, le scientifique observateur par le fait même qu'il observait altérait le résultat de l'expérience. Donc le simple regard d'un observateur altérait les événements. C'est dire...
Donc lorsque le bouddhisme dit que nous faisons notre propre réalité par le regard que nous portant sur les choses et nous même cela ne me parait nullement absurde. Le pouvoir de la conviction sur la matière n'est plus a prouvé.

il y a une blague d'ailleurs assez amusante sur ce point si vous voulez je la partage pour respirer un coup et faire dans le léger quelques minutes :)
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 12:58

Loganj,
Ce que je pense, c'est que si réincarnation il y a, le phénomène de l'oubli n'était pas intégré dans le package originel.
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 13:04

Parlez de "renaissance" réincarnation est un terme impropre ici et il induit en erreur -_-

Et encore lui aussi induit en erreur "re-manifestation" est peut être un peu meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 19:27

Pourquoi??
Se ré-incarner va bien pourtant?

Pour expliquer ma pensée, je vais faire une parabole :

- j'ai fait un jeu vidéo et dans ce jeu vous serez les héros. (Responsable).
...et le but sera de finir ce jeu (ne plus avoir de karma, et passer à l'étape suivante) après un entraînement intensif pendant 365 jours (nombre de vies réincarné).

1cas : j'invite un Ami qui va s'exercer au jeu tous les jours (365j = nombre d'incarnation) jusqu'à jouer la finale.

2cas : j'invite un Ami qui lui va aussi jouer 365 j, mais lui, je lui change de jeu tous les jours ..chaque vies un jeu différent (phénomène d'oubli)

Dans le premier cas, l'ami à toutes les chances de réussir à finir le jeu, même avant la finale.
Il s'est affûté, instruit instinctivement sur le jeu, même si la situation du 120 eme jours est ressemblante au 80eme jours avec un résultat différent.
Instinctivement, l'expérience sera sa mémoire


Cas 2 :
De n'avoir aucunes expérience du jeu (l'oubli), il n'a aucunes chances de réussir .
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 19:38

J'ai expliqué ci-dessus pourquoi le terme de "réincarnation" était impropre. Notamment parce que d'autre religions croient en la réincarnation et lui donne un sens bien précis hors le bouddhisme ne donne pas ce sens là à ce qu'il entend pas renaissance ou re-manifestation.

Donc employer le terme "réincarnation" dans le sens qui lui ai donné en général est un terme impropre si on l'applique au bouddhisme. C'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 20:00

Ok Wink
Que penses-tu de la parabole ?
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 20:51

La vie n'est pas un jeu.
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 21:16

Voici donc où nous différons !

Pour moi, la vie ne peut être autre chose qu'un jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 21:37

Pour répondre à une question plus haut, je ne pense pas que l'on puisse dire que le karma est le yang.
Par contre, dans la relation yin/yang, peut être peut-on voir le même type de relation que la cause et l'effet. Je parle au niveau de la relation, par pour assimiler le yin à la cause ou le yang à l'effet.
Apparemment yin et yang alternent, l'un succédant à l'autre.
Hors dans la loi de cause à effet, une cause produit un effet qui devient à son tour une cause produisant un effet qui devient a son tour la cause d'un effet etc...
Donc peut être peut-on faire un parallèle dans l'alternance yin/yang et cause effet. Mais c'est une hypothèse personnelle.

Karma comme je l'ai dis est un terme englobant tout ce qui est l'action : préméditation, puis réalisation par la parole ou l'acte ou les deux, puis conséquence de l'action. Une simple pensée produit déjà du karma. Penser est une action.
Et comme pour le bouddhisme rien n'est jamais sans conséquence, même nos pensées qui ne sont pas suivie d'une parole ou d'une action ont malgré tout un effet. Et c'est vérifiable. Vous n'avez pas besoin de parler ou de faire quoi que ce soit pour vous sentir triste en évoquant le souvenir d'un être précieux disparu.

C'est pourquoi la pratique bouddhique vise à s'occuper avant tout du mental, le mental étant ce qui produit la pensée et qui évalue, analyse, porte un regard sur les choses.

Et karma peut être favorable, défavorable ou neutre, en fonction de l'intention en général. Mais dans la pratique l'intention, même si elle est fondamentale, ne suffit pas, il faut aussi ce que l'on pourrait appeler le discernement, ou la sagesse.

Dans le bouddhisme, l'intention doit être la compassion, toujours, mais cette intention est "aveugle" si l'on ne dispose pas de la sagesse. Si l'on veut la compassion c'est ce qui anime l'action, et la sagesse c'est ce qui dit quel type d'action doit être menée pour obtenir un effet correct recherché par la compassion. Vous saisissez ?

Si je veux monter une étagère, j'ai beau avoir toute la bonne volonté et la patience possible, sans mode d'emploi je risque fort de ne pas construire une étagère qui tienne debout.

Peut être, je dis bien que peut être le terme de karma englobe aussi bien yin que yang plus un troisième élément neutre. Mais là encore c'est ici une vue personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 21:48

Pour les autres... :
Que pensez-vous de la parabole que j'ai faites?
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 21:49

@Moi : puis je vous poser une question sur cette "parabole" ?
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 21:51

Bien sûr Compagnon,...
C'est juste une discussion entre copain, rien d'autre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 21:56

Pourquoi voulez vous connaître l'opinion des intervenants sur votre parabole ?
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Jeu 18 Mai 2017 - 22:16

Parce que je suis non dogmatique ....et que j'aime les gens et leurs avis m'intéresse
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Ven 19 Mai 2017 - 12:10

Mon avis est que le bouddhisme sans l'idée de réincarnation et de karma, n'a plus aucun sens, n'est qu'une coquille vide, un nihilisme, voire une déviance du sanatana dharma. Pourtant les plus grands sages, des libérés vivants, et des avatars ont confirmé la réalité de la réincarnation et du karma.

Mais si l'on croit qu'il n'y a aucun Soi permanent, aucun karma individuel, je ne comprends même pas l'idée, le besoin, le désir, ou la nécessité de suivre une pratique spirituelle pour se libérer, libérer qui ? Il n'y a qu'à laisser être ou plutôt ne pas être, puisqu'on est rien.


Dernière édition par Râm le Ven 19 Mai 2017 - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Madarion
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 327
Age : 43
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Ven 19 Mai 2017 - 12:14

Le I-ching m'as beaucoup aidé pour comprendre le monde.
Est-ce que cette connaissance vient du bouddhisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Ven 19 Mai 2017 - 12:43

Mon avis est que le bouddhisme sans l'idée de réincarnation et de karma, n'a plus aucun sens, n'est qu'une coquille vide, un nihilisme.

Et qui vous dit qui vous parle d'une chose pareil ? Il est simplement question de choix des mots corrects à employer. Il a été clairement définit ci-dessus le terme de karma et les raisons du caractère non correct du mot "réincarnation". Suffit de lire.

Pour le Bouddha l'interprétation nihiliste du monde est une vue incorrecte et l’interprétation réaliste du monde est aussi incorrecte, la vue juste est au milieu.

Mais si l'on croit qu'il n'y a aucun Soi permanent, aucun karma individuel, je ne comprends même pas l'idée, le besoin, le désir, ou la nécessité de suivre une pratique spirituelle pour se libérer, libérer qui ? Il n'y a qu'à laisser être ou plutôt ne pas être, puisqu'on est rien.

C'est vous qui formulez cela a propos du bouddhisme. Il y a affirmation du non-soi dans le bouddhisme. Mais encore faut-il savoir ce que le bouddhisme entend par "soi". Et là aussi ce fut explicité dans les posts précédents.

@Madarion : pour le I-ching je ne sais pas. J'estime personnellement qu'il y a des éléments de sagesses qui se retrouvent dans toutes les spiritualités du mondes, qu'elles sont toutes liées les unes aux autres, donc qu'il est normal de retrouver certains principes des unes dans les autres. Après tout, toutes les spiritualités humaines ont le même point commun unique : l'homme.

@Râm : lisez un peu s'il vous plait ce qui fut déjà dit, vous introduisez des objections qui n'ont pas lieu d'être et faites dire ce qui n'est pas dit. Cela induit en erreur. Prudence.
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Sam 20 Mai 2017 - 9:39

Compagnon a écrit:
je dis bien que peut être le terme de karma englobe aussi bien yin que yang plus un troisième élément neutre. Mais là encore c'est ici une vue personnelle
....et personnellement aussi, pour continuer dans le sens que tu dis, l'élément inconnu (ce que tu décris comme neutre), englobe yin et yang ...et ainsi adopter une attitude juste et centré au niveau émotionnel prend tout son sens.
Revenir en haut Aller en bas
Madarion
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 327
Age : 43
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Sam 20 Mai 2017 - 10:03

Citation :
....et personnellement aussi, pour continuer dans le sens que tu dis, l'élément inconnu (ce que tu décris comme neutre), englobe yin et yang ...et ainsi adopter une attitude juste et centré au niveau émotionnel prend tout son sens.

Notez qu'il peut existe deux sortes de neutres :

- L'absence de Yin et de Yang
- L'équilibre du Yin et du Yang
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Sam 20 Mai 2017 - 11:46

Tous les phénomène sont vides d'un "soi" indépendant, donc d'un certain point de vu Yin est fait de tout ce qui n'est pas Yang et Yang de tout ce qui n'est pas Yin, il y a donc d'un certain point de vue du Yin dans le Yang et du Yang dans le Yin. Et le Yin est un yang en devenir tout comme le Yang est un yin en devenir, tout comme la cause fut un effet avant de devenir cause et va devenir cause d'un nouvel effet etc...
Une "cause" n'est "cause" que temporairement. Le concept de "cause" est "vide" d'un soi indépendant et séparé. Une cause n'est cause que par le fruit de multiples causes, et une cause n'est cause que temporairement.

Et cette façon de voir peut s'appliquer à tout, le non-soi indépendant appliquer à tout. Prenez n'importe quel objet ou phénomène et questionner son essence profonde et vous constaterez qu'il n'y en a aucune intrinsèque et indépendante.

Une fleur est exclusivement composée d'éléments non-fleur, "fleur" n'est qu'une idée, un concept, une étiquette, et si vous prenez un a un chaque élément non fleur vous pouvez en dire la même chose, indéfiniment. Une tige est composée d'élément non tige, une racine d'élément non racine, etc...
Et les scientifique en physique quantique en sont venu à constater que par exemple les atomes et quantas relèvent plus de la probabilité d'existence en un point précis que de l'existence fondamentale. Ainsi un photon relève de l'onde (de probabilité de position) si on ne l'observe pas puis devient particule clairement positionnée sitôt qu'on l'observe. Et encore...

Le Bouddha dit que tous les phénomène sont "vide" d'existence séparée et indépendante (vacuité fut improprement traduit par "vide" ce qui a là aussi induit bien des malentendu, certain ont cru que le bouddhisme était un nihilisme).
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2092
Age : 63
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Sam 20 Mai 2017 - 12:23

Comment parler d'idées reçues ouy d'idées fausses au sujet du bouddhisme ? Il y a tellement de courants et d'écoles différentes que le bouddhisme est une véritable auberge espagnole, si bien qu'on ne peut pas parler au nom du bouddhisme sans en forcer et en fausser le sens, mais seulement au nom d'une école. Certains sutras sont très proches d'un théisme.

Certains auteurs spécialistes du bouddhisme défendent l'idée que le Bouddha était théiste.

R.Thurman, qui fut également moine bouddhiste, déclare : "Non seulement Bouddha croyait en Dieu, mais il le connaissait. Il y avait de nombreux athées à l’époque du Bouddha, comme les Matérialistes du Chârvâka, et le Bouddha critiquait leur manque de foi dans une réalité spirituelle.",

William Stoddart, dans son livre « Outline of Buddhism », prétend que la croyance bouddhiste est théiste mais que l’existence d’une réalité ultime, dieu, à la fois immanente et transcendantale, a été mal comprise à cause de l’insistance mise sur l’aspect immanent. Il commente Thurman en disant que la question de l’aspect non matériel de dieu a conduit à des compréhensions erronées."


"Je suis au cœur de tout ce qui existe. Je suis la graine de tout ce qui existe. Je suis la cause de tout ce qui existe. Je suis le tronc de tout ce qui existe. Je suis la fondation de tout ce qui existe. Je suis la racine de l’existence. Je suis le centre parce que je contiens tous les phénomènes, la graine parce que je donne naissance à tout, la cause parce que tout vient de moi, le tronc parce que les ramifications de tout événement émergent de moi, la fondation parce que tout réside en moi, la racine parce que je suis toute chose."
(tantra du roi créateur)

Ce tantra pourrait être totalement "bhagavata" tellement il ressemble presque mot pour mot à la Gita et semble universel et acceptable par les théistes. On est bien loin du pessimisme ou de l'indifférence du theravada.
Revenir en haut Aller en bas
Madarion
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 327
Age : 43
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Sam 20 Mai 2017 - 12:46

Compagnon, ok pour le vide dans le bouddhisme,
mais qu'en est-il de l'équilibre entre le Yin et le Yang ?
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Sam 20 Mai 2017 - 14:21

Madarion a écrit:
Citation :
....et personnellement aussi, pour continuer dans le sens que tu dis, l'élément inconnu (ce que tu décris comme neutre), englobe yin et yang ...et ainsi adopter une attitude juste et centré au niveau émotionnel prend tout son sens.

Notez qu'il peut existe deux sortes de neutres :

- L'absence de Yin et de Yang
- L'équilibre du Yin et du Yang
Tout à fait ça ce peut
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   Sam 20 Mai 2017 - 14:47

La Bouddha encourage à la Voie du Milieu. Ni excès d'enthousiasme devant les joies de la vie, ni excès d'affliction devant les peines de celles-ci car tout est impermanent. Ni ascétisme extrême, ni débauche de plaisir. C'est une forme d'équilibre. J'aurais tendance à dire mais là c'est personnel, que Yin et Yang ne sont que des concept, des notions, des idées, des étiquettes, selon le bouddhisme, des catégories mentales sujettes au changement. Au même titre que les notions de Bien et de Mal. Sitôt que l'on introduit une dualité, on introduit dukkha, car on introduit aussi le couple désir/répulsion. Et comme on ne peut pas toujours avoir ce que l'on désir et être tenu éloigné de ce qui nous répugne, on est en proie à dukkha. Après comme je le répète je ne connais pas bien le Tao. Toutefois j'ai entendu que la Voie selon le Tao, la vrai Voie était aussi inexprimable en mots, écrits ou parlé, tout comme ce que le bouddhisme nomme l'état de Nibbana.

Voila ce qu'en dit un site bouddhiste Zen (qui est un des courant du bouddhisme) :

Lorsque le Bouddha voit la souffrance pour la première fois, il a est profondément troublé de voir la mort et la souffrance de ce monde. La nuit venue, il abandonne le palais royal et débute sa quête spirituelle à la recherche de l'origine de la souffrance.

Comme c'est la coutume de l'époque, il renonce à sa vie princière, à toutes ses possessions et commence à vivre une vie d'ascète.

Sa quête de vérité le mène vers une pratique, austère, extrême, qui torture son esprit et son corps au point où, six ans plus tard, devenu si faible, il est proche de la mort.

Il réalise que l'ascétisme et les pratiques extrêmes ne sont pas des voies justes pour atteindre la cessation de la souffrance. Par le fait même, il réalise qu'à l'inverse, qu'une personne vivant une vie orientée vers la complaisance sensuelle et recherche de plaisirs matériels ne peut non plus atteindre la cessation de la souffrance.

Depuis cette réalisation, le Bouddha enseigne l'importance d'éviter les extrêmes et préconise un mode de vie qu'il appelle la Voie du Milieu.

Dans le Bouddhisme Zen, le spirituel est matériel et le matériel devient spirituel, c'est la Voie du milieu qui consiste à ne pas opposer le sujet à l'objet. Matérialisme et spiritualité ne sont qu'un. Couper ses désirs est illusion, ne vivre que ses désirs est illusion: telle est la voie du milieu.
Le Bouddhisme Zen, croit en l'unité du corps et l'esprit, et s'élève au-delà des oppositions et intègre tout.


Dans la civilisation Occidentale, il y a toujours dualisme, par exemple, le matérialisme est opposé au spiritualisme. Les occidentaux opposent tout sans arrêt. Ces séparations, ces petites catégories mentales prennent naissance dans notre esprit, et sont sans substance. Ultimement, il n'y a pas de séparation entre les désirs et la sagesse, entre l'ambition et le Zen, entre l'argent et le satori.
Le Zen propose d'embrasser à la fois la vie spirituelle et la vie matérielle, car comme le recto et le verso d'une feuille de papier, ceux-ci sont indissociables.
Cela vous satisfait un peu plus comme réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Idées reçues, croyances et préjugés sur le bouddhisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Enseignements de Gatsal — Dépasser les préjugés et l’égocentrisme 1/2
» "Ne juge pas, et tu ne seras pas jugé"
» Dossier vitesse de la lumière et préjugé
» Créer des articles pour informer et mettre fin aux préjugés
» A propos des préjugés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions orientales :: Bouddhisme-
Sauter vers: