Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'athéisme n'est pas né d'hier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6708
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: L'athéisme n'est pas né d'hier   Dim 5 Nov 2017 - 12:58

L'athéisme n'est pas né d'hier, ni d'avant-hier. On trouve des athées parmi les philosophes et les grandes figures de l'antiquité gréco-romaine.

Théodore de Cyrène, dit Théodore l'athée vécut au IVe siècle avant notre ère. Il enseigna la philosophie à Athènes mais fut accusé d'impiété et dut fuir la ville.

Célèbre dès son temps pour ses critiques de la religion, il a été surnommé l'Athée essentiellement par des détracteurs postérieurs.

Citation :
En effet, l'examen des témoignages sur sa position concernant la religion permet de retracer le déroulement de sa réflexion philosophique :

Il s'opposait clairement à la superstition, une sorte de justification culturelle pour les interdits humains (tels le vol, les serments prêtés devant les dieux, la sauvegarde des biens des sanctuaires, etc.) 5,6.

Il rejetait la croyance envers les dieux.

Enfin, il semblait rejeter, selon un auteur sûr, l'incorruptibilité des dieux en indiquant « qu'il n'existait pas d'être incorruptible et donc éternel dans notre Monde ».

Dans son Traité des dieux, il entendait démontrer que les dieux n'existent pas.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9odore_l%27Ath%C3%A9e

Lucrèce est un poète latin du Ier siècle avant notre ère. Il s'est insurgé contre les croyances superstitieuses de ses contemporains. Etait-il athée ? On le présente parfois comme tel.

Citation :
Contre les positions du monde clérical, il propose de se soustraire aux craintes induites par la sphère religieuse, à laquelle il oppose la dimension rationnelle. Ainsi, il explique de façon matérielle les objets et le vivant, qui prennent forme via des combinaisons d'atomes. Surtout Lucrèce unit à la science épicurienne, souvent difficile, la douceur et la dimension visionnaire de la poésie.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lucr%C3%A8ce
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3532
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Dim 5 Nov 2017 - 20:44

C'est quoi cette doctrine athéiste?

Tu mélangerais pas l'anti religieux avec le fait d'être athée ?

Les premier athées ?
les animistes, religion qui existe encore en Australie!

La liste? Elle est longue et ne date pas d'hier!

Les religions des chasseurs-cueilleurs (peuples à tradition orale et sans l'État, comme les Évenks de Sibérie)
Période axiale correspondants, selon Jaspers : Mésolithique (paléolithique supérieur).
Les religions agro-pastorales orales (peuples à tradition orale et avec des structures sociales plus complexes comme les Dogons du Mali)
Période axiale correspondants, selon Jaspers : Néolithique : débuts vers 10 000 ans av. J.-C. (Anatolie), large diffusion à partir de -5 000, voir -4 000 av. J.-C.
Les religions polythéistes antiques (sociétés à tradition écrite et dotées d'état comme le Yahwisme, les religions antiques ou le Védisme)
Période axiale correspondants, selon Jaspers : Royaumes antiques : débuts vers -3 000 av. J.-C. (Mésopotamie, Égypte), puis cités-États, royaume et empires antiques.
Les religions de Salut universalistes (avec l'apparition de l’universalisme seraient arrivés le Judaïsme, le Christianisme, le zoroastrisme, le Bouddhisme ou encore l'Islam)
Période axiale correspondants, selon Jaspers : Formation des grands empires (ive siècle av. J.-C. - ier siècle av. J.-C.) puis des grandes aires civilisationnelles politico-religieuses.
Les transformations des religions de Salut (nouvelles formes religieuses, systèmes séculiers avec par exemple le Protestantisme)
Période axiale correspondants, selon Jaspers : Modernité, à partir du xvie siècle en Occident.

Selon Jaspers.

Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6708
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Lun 6 Nov 2017 - 12:45

Citation :
Tu mélangerais pas l'anti religieux avec le fait d'être athée ?

Les premier athées ?
les animistes, religion qui existe encore en Australie!

Athée signifie sans-dieu(x). Est athée celui qui nie l'existence de dieu, d'une divinité.
On parle parfois d'anti-théisme pour désigner l'athéisme militant.
L'anticléricalisme désigne l'aversion pour le clergé.

L'animisme est un terme désuet qui désigne :
Citation :
la croyance en un esprit, une force vitale, qui anime les êtres vivants, les objets mais aussi les éléments naturels, comme les pierres ou le vent, ainsi qu'en des génies protecteurs
On préfère aujourd'hui être plus précis pour désigner tel ou tel culte local.

Je ne peux pas ranger les "animistes" parmi les athées puisqu'ils croient en une puissance spirituelle, supérieure.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
HorizonB
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 697
Age : 67
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Lun 6 Nov 2017 - 13:58

lhirondelle a écrit:
Citation :
Tu mélangerais pas l'anti religieux avec le fait d'être athée ?

Les premier athées ?
les animistes, religion qui existe encore en Australie!

Athée signifie sans-dieu(x). Est athée celui qui nie l'existence de dieu, d'une divinité.

Ceci est de l'athéisme assertorique, mais il y a plusieurs formes d'athéisme allant du plus dur au plus pratique, c'est à dire sans présence de dieu/déisme.
Revenir en haut Aller en bas
Madarion
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 43
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Lun 6 Nov 2017 - 14:32

lhirondelle a écrit:
L'athéisme n'est pas né d'hier, ni d'avant-hier. On trouve des athées parmi les philosophes et les grandes figures de l'antiquité gréco-romaine.

Est ce que ce passage de la bible ne serait pas les premiers indices de l'athéisme ?

Bible Genèse 3 a écrit:
1  Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que le SEIGNEUR Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ? 2  La femme répondit au serpent : Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. 3  Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.
4 Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ; 5 mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

6 La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea. 7 Les yeux de l'un et de l'autre s'ouvrirent, ils connurent qu'ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s'en firent des ceintures
.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6708
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Lun 6 Nov 2017 - 16:14

Je vois mal comment on pourrait voir des indices d'athéisme dans un texte qui met Dieu en scène !
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Madarion
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 43
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Lun 6 Nov 2017 - 16:50

Justement, ce serait une très belle incrustation ?
Revenir en haut Aller en bas
Al Moria
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1049
Age : 51
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 25/01/2017

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Lun 6 Nov 2017 - 17:14

HorizonB a écrit:
lhirondelle a écrit:

Athée signifie sans-dieu(x). Est athée celui qui nie l'existence de dieu, d'une divinité.
Ceci est de l'athéisme assertorique, mais il y a plusieurs formes d'athéisme allant du plus dur au plus pratique, c'est à dire sans présence de dieu/déisme.



Si on ne considère plus à la base qu'un athée serait quelqu'un qui nie l'existence de Dieu ou de toutes divinités quelles qu'elles soient... et bien dans ce cas on en viendra à dire que le vert est jaune ou même bleu... le vert pouvant être considéré comme étant un mélange de jaune et de bleu.

Il y a une forme d'hypocrisie dans tout ça, dans le fait de dire que même si on ne nie pas l'existence de Dieu ou de n'importe quelle divinité, dans son fort intérieur, alors on serait athée. Si vous demandez à quelqu'un si, selon lui, Dieu existe, et qu'il ne vous répond pas non, alors c'est qu'il laisse une place à l'existence de Dieu ou d'une divinité quelconque, peu importe ce qu'il calcule comme probabilité pour cette existence.

Maintenant, comment appelez-vous un chrétien qui affirme qu'Allah n'existe pas? Un chrétien athée?  Et quelqu'un qui croit en Dieu mais qui fait sa vie comme si Il n'existait pas? Un croyant athée?  

Les athées en sont rendu au point où pour grossir leur rang ils admettent un peu tout et n'importe quoi comme ''passant pour''... élargissant les cadres en faisant même en sorte que celui qui n'aurait pas voté lors d'une élection, qui serait neutre ou qui s'abstiendrait, pourrait être classé dans le camps des ''pour'' puisqu'il n'aurait pas voté ''contre'' ou ''contre'' parce qu'il n'aurait pas voté ''pour''. Mais ça se comprend, lorsqu'on sait que c'est à celui qui affirme quelque chose d'en apporter la preuve, affirmer l'inexistence de Dieu (nier) devient plutôt ridicule comme prise de position... mais ça revient surtout à se placer dans une position que l'on reproche justement aux croyants d'avoir adoptée.

Maintenant, en ce qui concerne l'animisme, je suis d'accord avec L'Hirondelle, ça ne peut être considéré comme de l'athéisme puisqu'il y a considération d'une forme de divinité ( d'une forme d'être doué d'un pouvoir surnaturel)... c'est donc que l'existence d'au moins une forme de divinité est affirmée.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6320
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Lun 6 Nov 2017 - 19:03

Athée = aveugle qui ne sait pas .
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6320
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Lun 6 Nov 2017 - 20:13

Le Athée ne voit pas plus loin que le bout de son nez ... Il croit fortement qu'il est le seul à détenir la vérité à savoir ! qu'il n'y a rien, que l'âme est une invention, et que par conséquent Dieu n'existe pas ... Mais ça, c'est dans sa tête ..

Ca va là ? Je ne cite Personne ?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3532
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Lun 6 Nov 2017 - 20:54

A tes souhaits ....
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 697
Age : 67
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mar 7 Nov 2017 - 9:20

Al Moria tu mélanges beaucoup de choses qui n'ont pas de rapport entre elles...

Il serait incongru de vouloir prétendre qu'il n'y a qu'un seul athéisme et faire un amalgame de toutes les tendances pourtant bien distinctes.
Il es malhonnête de mettre au même niveau un athéisme militant qui nie farouchement l'existence de dieu et un athéisme pratique qui se contente de n'accorder aucune importance à l'idée d'un dieu quel qu’il soit.
Ce n'est pas pareil de combattre une idée que l'on nie avec vigueur et se "foutre" de savoir si cette idée est une réalité ou pas. Je prends l'exemple de nier ardemment l'idée du père Noël ou se foutre que le père Noël existe ou pas, pour dieu c'est pareil pour de nombreux athées.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3532
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mar 7 Nov 2017 - 12:54

+1 Horizon

Je suis de ceux que l'idée même d'un Dieu est absurde!
Surtout un dieu créateur!
C'est pourquoi je suis Athée (un qualificatif et rien d'autre) et je ne conçois pas un athéisme!
Par ailleurs spirituellement je suis humaniste!

Revenir en haut Aller en bas
Al Moria
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1049
Age : 51
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 25/01/2017

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mar 7 Nov 2017 - 15:37

HorizonB a écrit:
Al Moria tu mélanges beaucoup de choses qui n'ont pas de rapport entre elles...

Il serait incongru de vouloir prétendre qu'il n'y a qu'un seul athéisme et faire un amalgame de toutes les tendances pourtant bien distinctes.
Il es malhonnête de mettre au même niveau un athéisme militant qui nie farouchement l'existence de dieu et un athéisme pratique qui se contente de n'accorder aucune importance à l'idée d'un dieu quel qu’il soit.
Ce n'est pas pareil de combattre une idée que l'on nie avec vigueur et se "foutre" de savoir si cette idée est une réalité ou pas. Je prends l'exemple de nier ardemment l'idée du père Noël ou se foutre que le père Noël existe ou pas, pour dieu c'est pareil pour de nombreux athées.

 

Si je comprends bien, vous mettez en relief le fait de nier l'existence de Dieu, d'une part, et le fait de ne pas vouloir savoir ou d'être indifférent à la connaissance, d'autre part.  

Pour moi, ça reflète toute l'hypocrisie de celui qui veut se donner le qualificatif d'athée à notre époque, le fait de prendre toutes les façons et formules possible pour ne pas dire la phrase magique '' Pour moi, Dieu n'existe pas''. Le plus bel exemple, vous l'avez avec Dédéconfus, juste au-dessus dans sa réponse, il dit être de ceux qui tiennent pour vrai que l'idée de Dieu est absurde. Il pose tout premièrement que Dieu n'est qu'une idée, donc que Dieu n'existe pas vraiment, que ce n'est qu'une idée, et en second lieu que cette idée n'a pas de sens pour lui. Normal donc pour lui de se foutre de savoir si Dieu existe ou non, il a déjà conclus en son fort intérieur que Dieu n'existe pas. Il est seulement trop lâche pour le dire avec fermeté, pour affirmer cette non-existence parce qu'il sait que logiquement il se mettrait les pieds dans les plats. Ce qu'il ne voit pas, c'est que son affirmation de l'absurdité de l'idée qu'il se fait relève déjà de la croyance, il la tient pour vrai alors qu'il n'en a pas la connaissance. De même, si on veut jouer avec les tendances et déclinaisons, alors on dira même que sa croyance est religieuse puisqu'elle porte sur Dieu, il croit que l'attribut inexistence est propre à Dieu en posant que Dieu n'est qu'une idée auquel il rattache la propriété qu'est l'absurdité. Dédéconfus est donc un croyant athée, il croit en l'inexistence de Dieu.

Maintenant, dans le fait de ne pas vouloir savoir si Dieu existe ou non, dans le fait de s'en foutre... et bien, personnellement, je crois intimement que Dieu existe à sa façon bien à Lui, je tiens pour vrai son existence qui ne serait pas nécessairement telle que nous pourrions la concevoir, mais par dessus tout, je me fous bien de savoir si Dieu existe, je vis ma vie sans chercher à obtenir un quelconque savoir sur cette question, pire encore, je crois savoir que je ne pourrai jamais en savoir quoi que ce soit de mon vivant. Je ne suis pas athée et n'en serai jamais un, parce que je ne crois ni n'affirme que Dieu n'existe pas, et il ne me viendrait pas à l'idée de me dire athée parce que je me fous bien de savoir si Il existe ou non, j'ai ma foi et elle me suffit, nul besoin de preuve universelle, la preuve universelle pourrait très bien être dans le fait que chacun ait sa preuve personnelle et qu'il s'agisse à chacun de la considérer à son petit niveau plutôt que d'attendre une autre forme de démonstration.

Finalement, si on regarde la définition de ce qu'est un athée, on retrouve en tout premier lieu que c'est une personne avant même de préciser ce que cette personne aurait comme caractéristique pour être qualifiée d'athée. Or, qu'est-ce qui distingue une personne d'un animal ou d'un simple barreau de chaise? Qu'est-ce qui ferait que l'on spécifie qu'il s'agirait d'une personne? Parce que mon chien serait athée selon les critères, tout comme le clavier sur lequel j'écris... ce qui fait que c'est uniquement une personne qui se qualifie, c'est dans la prérogative de l'action qui la distingue des autres catégories, dans le fait que la personne raisonne, que si elle se fout de savoir, elle n'en croit pas moins quelque chose qui motiverait son indifférence, il y a toujours une raison faisant que l'on ne veut rien savoir, et avant toute chose, il faut bien avoir conscience de ce qu'est cette chose dont on ne veut volontairement rien savoir... sinon on ne sait même pas ce qu'est ce quelque chose dont on ne veut rien savoir, et là, rien ne nous distingue du barreau de chaise ou du plus vil des animaux.

En fait, que l'athée s'habille en rouge ou soit muet, qu'il milite ou regarde la télé, ce qui fait qu'il est athée n'est pas la façon dont il agit, c'est dans sa prise de position, dans son fort intérieur, dans sa croyance en l'inexistence de Dieu... le fait de ne rien vouloir savoir n'est que l'effet que motive ce qu'il tient pour vrai, ce qu'il croit en son âme et conscience.
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 697
Age : 67
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mar 7 Nov 2017 - 15:56

Al Moria a écrit:
HorizonB a écrit:
Al Moria tu mélanges beaucoup de choses qui n'ont pas de rapport entre elles...

Il serait incongru de vouloir prétendre qu'il n'y a qu'un seul athéisme et faire un amalgame de toutes les tendances pourtant bien distinctes.
Il es malhonnête de mettre au même niveau un athéisme militant qui nie farouchement l'existence de dieu et un athéisme pratique qui se contente de n'accorder aucune importance à l'idée d'un dieu quel qu’il soit.
Ce n'est pas pareil de combattre une idée que l'on nie avec vigueur et se "foutre" de savoir si cette idée est une réalité ou pas. Je prends l'exemple de nier ardemment l'idée du père Noël ou se foutre que le père Noël existe ou pas, pour dieu c'est pareil pour de nombreux athées.
 

Si je comprends bien, vous mettez en relief le fait de nier l'existence de Dieu, d'une part, et le fait de ne pas vouloir savoir ou d'être indifférent à la connaissance, d'autre part.  
Dans un certain sens c'est ce que je pense, oui.

Citation :
Pour moi, ça reflète toute l'hypocrisie de celui qui veut se donner le qualificatif d'athée à notre époque, le fait de prendre toutes les façons et formules possible pour ne pas dire la phrase magique '' Pour moi, Dieu n'existe pas''.
Je ne vois pas d'hypocrisie là-dedans, j'ai donné mon point de vue sur les multiples façons d’appréhender l'athéisme.

Citation :
En fait, que l'athée s'habille en rouge ou soit muet, qu'il milite ou regarde la télé, ce qui fait qu'il est athée n'est pas la façon dont il agit, c'est dans sa prise de position, dans son fort intérieur, dans sa croyance en l'inexistence de Dieu... le fait de ne rien vouloir savoir n'est que l'effet que motive ce qu'il tient pour vrai, ce qu'il croit en son âme et conscience.
Ben oui et alors ? Tu fonctionnes de la même manière en croyant au père Noël, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Al Moria
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1049
Age : 51
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 25/01/2017

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mar 7 Nov 2017 - 17:01

HorizonB a écrit:
Al Moria a écrit:

Si je comprends bien, vous mettez en relief le fait de nier l'existence de Dieu, d'une part, et le fait de ne pas vouloir savoir ou d'être indifférent à la connaissance, d'autre part.  
Dans un certain sens c'est ce que je pense, oui.



Et bien, je vous ai fait un parallèle avec ma propre pensée, question de vous démontrer que l'athéisme n'a rien à voir avec le fait de ne rien vouloir savoir. On peut très bien croire en Dieu et ne rien vouloir savoir au sujet de son existence, ce n'est pas incompatible. On ne peut donc pas caractériser l'athéisme par le simple fait de s'en foutre, ce qui en fait de l'athéisme, c'est de s'en foutre parce qu'on croit premièrement que Dieu n'existe pas, et l'essentiel se trouve là, dans le fait de nier. Le reste n'est qu'accessoire.

HorizonB a écrit:
Al Moria a écrit:

Pour moi, ça reflète toute l'hypocrisie de celui qui veut se donner le qualificatif d'athée à notre époque, le fait de prendre toutes les façons et formules possible pour ne pas dire la phrase magique '' Pour moi, Dieu n'existe pas''.
Je ne vois pas d'hypocrisie là-dedans, j'ai donné mon point de vue sur les multiples façons d’appréhender l'athéisme.?

Savoir ce qui a fait de vous un athée, comprendre pourquoi vous l'êtes devenu, les raisons qui vous y ont mené, ça ne change rien au fait qu'à la base, vous niez l'existence de Dieu, que c'est le cœur même de l'attribut. L'hypocrisie est là, dans le fait de prendre tous les détours et masques possibles pour cacher le fond des choses. Qu'on se comprenne bien, je n'ai rien contre les athées qui sont francs et qui n'ont pas peur de s'afficher, je respecte le fait qu'ils font face et défendent leur conviction, on peut croire ce que l'on veut, c'est le propre de la liberté de penser... ce que je ne respecte pas, ce sont ceux qui se cachent derrières des formules alambiquées et qui n'ont pas le courage d'affirmer leur croyance, parce que c'est de la croyance, voulant qu'ils tiennent pour vrai l'inexistence de Dieu ou qu'il tiennent pour faux son existence.  

HorizonB a écrit:
Al Moria a écrit:

En fait, que l'athée s'habille en rouge ou soit muet, qu'il milite ou regarde la télé, ce qui fait qu'il est athée n'est pas la façon dont il agit, c'est dans sa prise de position, dans son fort intérieur, dans sa croyance en l'inexistence de Dieu... le fait de ne rien vouloir savoir n'est que l'effet que motive ce qu'il tient pour vrai, ce qu'il croit en son âme et conscience.
Ben oui et alors ? Tu fonctionnes de la même manière en croyant au père Noël, non ?

Ce qui nous ramène, d'une façon ou d'une autre, au fait que ce qui fait l'athée, ce ne sont pas les raisonnements ou l'indifférence, le pourquoi et le comment de la croyance, mais bien le fait de croire que Dieu n'existe pas, rien de plus... qu'on l'affirme haut et fort ou qu'on le taise en faisant ''comme si'', ça ne change rien au fait...
Revenir en haut Aller en bas
Yael
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 598
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mar 7 Nov 2017 - 22:17

Bonsoir,

Je crois qu'il n’existe aucun athée sur terre, car pour être athée il faut obligatoirement renier l’existence d’un fait acquis : l’existence de DIEU.

L’existence de DIEU est-elle un fait acquis ? NON

Vous n’êtes pas des enfants et vous savez tous ce qu’est un fait acquis : Une certitude absolue, démontrée, prouvée et irréfutable de l’existence de quelque chose ou d’un évènement.

- Les faits acquits s’apprennent dès l’enfance à l’école et dans l’enseignement officiel, aussi dans les journaux sérieux, reportages TV, témoignages dignes de confiance, historiens, etc., etc.

- Par contre les croyances s’apprennent dans les cultes, les religions, les sectes, dans les traditions, et par les parents dès la plus tendre enfance.

Nous ne devons pas dire d’une personne qu’elle est athée par rapport à notre propre croyance personnelle, mais le dire par rapport à un fait acquis.

Autrement dit : Notre ami DD n’est pas athée puisqu’il n’est pas un fait acquis que ‘DIEU’ existe, et ça, c’est une vérité irréfutable.

Notre ami DD est athée uniquement pour les gens qui croient en un ‘dieu’ dont l’existence n’est pas un fait acquis : L’ensemble mondial de tous les cultes, religions et sectes en tout genre.

DD est donc athée pour environ 6.5 milliards de personnes.

DD n’est pas athée pour environs 500 millions de personnes qui sont conscientes que pour dire qu’une personne est athée il faut au préalable lui montrer le fait acquit de l’existence de ‘DIEU’.

Faites-vous partie des 500 millions de personnes qui comprennent DD ou des 6.5 milliards de personnes qui raisonnent par leurs propres croyances et par leurs propres certitudes au lieu de raisonner par faits acquis ?

Alors, soyons lucides, DD est-il athée ? NON, car il n’est pas un fait acquis que ‘DIEU’ existe.

Dans tous les dictionnaires, le mot athée est mal défini, car les dictionnaires ne prennent pas en compte les faits acquis, mais prennent en compte l’hypothèse que ‘dieu ou une divinité’ existe, or une hypothèse n’est pas une vérité alors qu’un fait acquis est une vérité.

Même DD ne peut pas dire de lui-même qu’il est athée, car pour être athée il faut renier la preuve incontestable, démontrée et irréfutable du fait acquis concernant l’existence de DIEU (ce fait acquis n’existe toujours pas en 2017).

Quelqu’un qui dit « je suis athée » c’est quelqu’un qui dit « mon patron n’existe pas, New York n’existe pas, la lune n’existe pas, Barak Obama n’existe pas, il n’y a jamais eu de guerres dans le monde, etc...etc...etc. », c’est une personne qui renie les faits acquis.

Un athée ne peut donc pas dire « DIEU n’existe pas » puisqu’il devrait pour cela nous apporté la preuve irréfutable suivante : Le fait acquit que dieu n’existe pas, or ce fait acquis n’existe pas non plus en 2017.

Que dieu existe ou pas dans les 2 cas il n’existe aucun fait acquis le concernant et donc il n’y a pas d’athées sur terre, par contre il y a 6,5 milliards de personnes qui croient en un dieu, en une divinité, en un être puissant et intelligent, et il y a 500 millions de personnes qui ne croient pas à cela, ou qui ne croient en rien, ou qui croient en d’autres théories, par exemple celle du bigbang et de ses astéroïdes et comètes semeuses de vie ou bien celle qui suppose que l’apparition de la vie sur terre est due à une civilisation extraterrestre, etc., etc.

Le mot athée n’a donc rien à faire dans les dictionnaires a moins de le redéfinir afin que les gens comprennent que nos convictions et nos certitudes doivent bel et bien provenir de faits acquis et non de croyances ou d’enseignements non démontrés, sans preuves irréfutables.

DD fait donc partie des 500 millions de personnes qui tiennent compte des faits acquis et non des croyances et en ce sens c’est une personne lucide.

N’allez pas croire que cela veut dire que les 6.5 milliards d’autres personnes ne sont pas lucides, elles sont malheureusement aveuglées et endoctrinées par des marchands de bonheur et la preuve irréfutable que ces marchands de bonheur ne sont que des escrocs et des faux prophètes en tous genres est qu’ils sont ABSOLUMENT TOUS incapables de fournir une preuve irréfutable qu’il existe un fait acquis qui démontre que leur ‘dieu’ existe et que leur religion est la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3532
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mer 8 Nov 2017 - 7:57

Citation :
DD fait donc partie des 500 millions de personnes qui tiennent compte des faits acquis et non des croyances et en ce sens c’est une personne lucide.
Tu confond avec l'agnostique, c'est courant quand on veut expliquer le terme athée!
Je ne cherche pas à savoir si le fait d'un Dieu est acquis, la notion même d'un créateur est absurde!
L'athéisme est défini, notamment, comme l'absence ou le refus de toute croyance en quelque divinité que ce soit, ou comme une attitude sociale ou politique, ou une doctrine niant l'existence de quelque dieu ou divinité que ce soit.
Mais ça c'est dans la conception philomachin, dans la réalité c'est simplement quelqu'un qui se refuse à rentrer dans des chimères!
Moi je crois en ma licorne rose transparente, elle me suffit, et si vous ne me croyez pas, prouvez le.
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 697
Age : 67
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mer 8 Nov 2017 - 9:57

Al Moria a écrit:

Savoir ce qui a fait de vous un athée, comprendre pourquoi vous l'êtes devenu, les raisons qui vous y ont mené, ça ne change rien au fait qu'à la base, vous niez l'existence de Dieu, que c'est le cœur même de l'attribut. L'hypocrisie est là, dans le fait de prendre tous les détours et masques possibles pour cacher le fond des choses. Qu'on se comprenne bien, je n'ai rien contre les athées qui sont francs et qui n'ont pas peur de s'afficher, je respecte le fait qu'ils font face et défendent leur conviction, on peut croire ce que l'on veut, c'est le propre de la liberté de penser... ce que je ne respecte pas, ce sont ceux qui se cachent derrières des formules alambiquées et qui n'ont pas le courage d'affirmer leur croyance, parce que c'est de la croyance, voulant qu'ils tiennent pour vrai l'inexistence de Dieu ou qu'il tiennent pour faux son existence.  
Ben moi, j'affiche mon étiquette d'athée sans haine et sans extrémisme.
Contrairement à toi, je ne vois pas pourquoi il faudrait tomber dans l’extrême pour afficher ses opinions. Il me semble qu'on peut être catholique sans porter le cilice, être musulman croyant sans préconiser la charia et être non croyant, c'est à dire athée, sans crier sur les toits que l'on nie l'existence de dieu.
Il n'y a là aucune hypocrisie, c'est aussi une forme de respect pour la laïcité et le respect des croyances ou pas des autres.

Perso, je n'ai à convaincre personne de mon attachement à cette forme de spiritualité qu'est l'athéisme et n'oublions pas que l'homme est athée de nature, les religions n'existent que par l'endoctrinement. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Yael
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 598
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mer 8 Nov 2017 - 13:50

HorizonB a écrit:
...Perso, je n'ai à convaincre personne de mon attachement à cette forme de spiritualité qu'est l'athéisme et n'oublions pas que l'homme est athée de nature, les religions n'existent que par l'endoctrinement.   Wink


D'autant plus que dire que les 'dieux d'amour' des religions n'existent pas est tout à fait légitime pour un athée, car quel DIEU D'AMOUR tolérerait les chambres à gaz, les viols et la barbarie humaine ???

Tous les 'dieux' de ce monde entrent en contradiction avec l'état de la planète.

Aimer de tels 'dieux' c'est tolérer les chambres à gaz, c'est tolérer les viols c'est toléré la barbarie !

Aimer de tels 'dieux' c'est être tolérant à la pourriture humaine qui a créé ces 'dieux' dans le but de délestage, d'endoctrinement a un futur monde paradisiaque, et a une dépendance spirituelle.

Rien que pour ces raisons, la légitimité d’être athée est irréfutable.

Alors messieurs les croyants des religions non seulement vous devez prouver que votre 'dieu' existe, mais en plus vous devez prouver que ce n'est pas celui des religions qui tolère l’inhumanité des hommes.

Les croyants des religions ont tellement peur de leur 'dieu' et peur de ne pas avoir la vie éternelle qu'ils sont prêts à croire à l’existence d'un 'dieu' aussi barbare que les hommes, un dieu qui tolère la misère humaine et qui occulte les appels au secours d'une humanité en détresse.

6,5 Milliards d'humains pardonnent l'impardonnable à de tels 'dieux' : Leur non-assistance à l'humanité en danger.

Tant que le croyant des religions ne comprendra pas qu'il est impossible qu'un Dieu d'amour soit tolérant à de tels actes, nous discuterons dans le vide et les croyants continueront à nous sortir leurs doctrines blablatrines habituelles comme quoi seul 'dieu' pardonne et que ses desseins et sa façon d'agir le concerne seul.

Rendre un culte à un 'dieu' est totalement abject et prouve une fois de plus que TOUS les 'dieux' des religions n'existent pas.

Les religions sont la plus grande fumisterie que l'homme cupide à inventé : L'asservissement, la soumission et la dépendance spirituelle = les éléments fatidiques à un parfait endoctrinement.
Revenir en haut Aller en bas
Al Moria
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1049
Age : 51
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 25/01/2017

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mer 8 Nov 2017 - 17:54

HorizonB a écrit:
Ben moi, j'affiche mon étiquette d'athée sans haine et sans extrémisme.
Contrairement à toi, je ne vois pas pourquoi il faudrait tomber dans l’extrême pour afficher ses opinions.

Afficher son opinion implique qu'on l'exprime en tout premier lieu et dire simplement que Dieu n'existe pas, pour quelqu'un qui veut s'afficher comme athée, c'est la moindre des choses. Il n'y a aucun extrémisme dans ça, c'est la formule la plus simple et la plus parlante qui soit. Le fait que vous considériez comme étant un extrême le fait d'afficher réellement le fond de sa pensée est assez révélateur de ce que je mentionnais plus avant.

HorizonB a écrit:

Il me semble qu'on peut être catholique sans porter le cilice, être musulman croyant sans préconiser la charia et être non croyant, c'est à dire athée, sans crier sur les toits que l'on nie l'existence de dieu.

L'idée n'est pas de le crier sur les toits, mais simplement de reconnaître comme telle sa croyance si on vous demande pourquoi vous dites de vous-même que vous êtes athée, si vous aviez lu ma dernière réponse jusqu'à la fin, vous auriez vu que je disais que ça ne change rien au fait, c'est ce qui se trouve dans le fort intérieur qui fait foi de tout. Le catholique ne vous dira pas qu'il l'est parce qu'il mange des hosties ou le musulman parce qu'il jeûne... par contre, vous rencontrerez trop souvent des athées qui refusent de vous dire que si ils sont athées, c'est parce qu'ils nient l'existence de Dieu, y allant de tous les détours possibles et formules alambiquées pour ne pas affirmer leur conviction, l'exemple que je vous donnais au sujet de Dédéconfus est frappant en ce sens, depuis qu'il est sur le forum, jamais il n'aura dit les choses telles qu'elles devraient l'être, en fait, on en vient à comprendre qu'il n'a aucune fierté à être athée, qu'il craint même de dire les choses clairement, comme si son aveu franc lui attirerait le courroux divin.  Very Happy

HorizonB a écrit:

Il n'y a là aucune hypocrisie, c'est aussi une forme de respect pour la laïcité et le respect des croyances ou pas des autres.

Wow!    Elle est bonne celle-là... comme si la laïcité voulait qu'on se taise au sujet de nos convictions religieuses ou que le respect des croyances passait par le silence et de faire comme si ça n'existait pas... mais vous savez, faire comme si ça n'existait pas, c'est déjà le propre de l'athéisme.  Very Happy  Et la déclaration universelle des droits de l'homme, vous la respectez aussi sous forme de papier Q...  Razz

HorizonB a écrit:

Perso, je n'ai à convaincre personne de mon attachement à cette forme de spiritualité qu'est l'athéisme et n'oublions pas que l'homme est athée de nature, les religions n'existent que par l'endoctrinement.   Wink

Qui vous parle de convaincre qui que ce soit, on est ici pour partager, rien de plus, c'est le but du forum... auriez-vous peur de faire du prosélytisme ou vous cachez vous seulement derrière ça pour ne pas en parler? Pour ma part, je suis prêt à discuter de votre athéisme avec vous sans problème, de façon raisonnable et argumenté, j'ai de bonnes connaissances scientifiques et philosophiques, et je me défend bien au niveau logique aussi, alors si vous voulez qu'on discute des raisons qui vous font croire que Dieu n'existe pas, des arguments qui vous font tenir pour vrai son inexistence et en font une conviction chez-vous, je suis prêt à partager.  
Vous dites que l'homme est athée de nature? Qu'il ne faut l'oublier? Et d'où tenez-vous cette connaissance? Et depuis quand les religions seraient-elles équivalentes à Dieu, depuis quand le bébé et la crasse seraient indiscernables lorsque vient le temps de vider la baignoire?

Mais peut-être que finalement, vous ne voulez rien savoir de tout ça... qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3532
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mer 8 Nov 2017 - 17:58

Citation :
Les religions sont la plus grande fumisterie que l'homme cupide à inventé : L'asservissement, la soumission et la dépendance spirituelle = les éléments fatidiques à un parfait endoctrinement.
...c'est l'Opium du peuple!
A la vérité, la religion est la conscience de soi et le sentiment de soi de l'homme qui, ou bien ne s'est pas encore conquis, ou bien s'est déjà de nouveau perdu. Mais l'homme, ce n'est pas un être abstrait recroquevillé hors du monde. L'homme c'est le monde de l'homme, c'est l'Etat, c'est la société. Cet Etat, cette société produisent la religion, une conscience renversée du monde parce qu'ils sont eux-mêmes un monde renversé. La religion est la théorie générale de ce monde, son compendium encyclopédique, sa logique sous une forme populaire, son point d'honneur spiritualiste, son enthousiasme, sa sanction morale, son complément cérémoniel, son universel motif de consolation et de justification. Elle est la réalisation chimérique de l'essence humaine, parce que l'essence humaine ne possède pas de réalité véritable. Lutter contre la religion, c'est donc, indirectement lutter contre ce monde là, dont la religion est l'arôme spirituel.

La misère religieuse est tout à la fois l'expression de la misère réelle et la protestation contre la misère réelle. La religion est le soupir de la créature accablée, l'âme d'un monde sans coeur, de même qu'elle est l'esprit d'un état de choses où il n'est point d'esprit. Elle est l'opium du peuple.

Nier la religion, ce bonheur illusoire du peuple, c'est exiger son bonheur réel. Exiger qu'il abandonne toute illusion sur son état, c'est exiger qu'il renonce à un état qui a besoin d'illusions. La critique de la religion contient en germe la critique de la vallée de larmes dont la religion est l'auréole. [...] La critique du ciel se transforme ainsi en critique de la terre, la critique de la religion en critique du droit, la critique de la théologie en critique de la politique.


Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6320
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mer 8 Nov 2017 - 18:10

T'avais pas interdit le prosélytisme ici DD ???
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6708
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mer 8 Nov 2017 - 18:34

Citation :
car pour être athée il faut obligatoirement renier l’existence d’un fait acquis : l’existence de DIEU.
Parce que tu l'as décidé ? Nier et un fait acquis, ce n'est pas une contradiction dans les termes ?
Si je nie avoir un chien, c'est parce que j'en ai un ?
La suite est une jolie brochette de sophismes.

Loganj a écrit:
T'avais pas interdit le prosélytisme ici DD ???
On n'en est plus à une contradiction près. Moi, je ne me retourne plus là-dessus.


Dernière édition par lhirondelle le Mer 8 Nov 2017 - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Al Moria
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1049
Age : 51
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 25/01/2017

MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   Mer 8 Nov 2017 - 19:07

lhirondelle a écrit:
Parce que tu l'as décidé ? Nier et un fait acquis, ce n'est pas une contradiction dans les termes ?

Ben non, pas pour Yael... Razz  En fait, c'est cohérent avec sa pensée :

Yael a écrit:

Dans tous les dictionnaires, le mot athée est mal défini...

Ainsi, il faut voir aussi que le mot ''contradiction'' est mal défini dans tous les dictionnaires, comme ça, ça s'explique très bien. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'athéisme n'est pas né d'hier   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'athéisme n'est pas né d'hier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'athéisme militant
» La religion, l’athéisme et la morale.
» athéisme et morale ou éthique
» L’athéisme conduit au nazisme
» L'athéisme n'est pas une religion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: La foi en questions-
Sauter vers: