Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une spiritualité sans Dieu ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
HorizonB
Expert
Expert


Nombre de messages : 2211
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Sam 9 Juin 2018 - 14:18

Oui Triskèle, l'éducation, le milieu familial, le pays d'où nous venons, tous ont des conséquences sur notre psychisme. Remettre en question toutes ces informations accumulées n'est pas facile et peut-être pas à la portée de tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Triskèle
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 266
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/05/2018

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Sam 9 Juin 2018 - 14:36

en effet, il faut d'abord en avoir conscience, puis être prêt à des remises en question successives (ça peut être dur au début, mais tellement libérateur!). Cette impression de détricoter une armure qui nous enfermait est de plus en plus jouissive !

Je comprends celui qui hésite, parfois l'empreinte est trop profonde, la vie peut basculer...

On n'est pas hors sujet du tout puisque pour moi, cette libération de ses conditionnements et éventuellement traumatismes est une étape indispensable à un cheminement intérieur en toute liberté. Peut-être même n'est-ce QUE ça, parce que où s'arrête ce processus ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30558
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Sam 9 Juin 2018 - 15:41

Un jour j'ai vu un jeune homme qui se tenait à genoux avec sont chien au milieu de la place, je lui ai donné une pièce, je n'ai rien eu en retour, ni geste, ni parole. Je me suis dite qu'il devait souffrir de sa position, je ne me suis pas formalisée.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6957
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 9:52

Dédé 95 a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:

C'est dans la définition même de "l'humanisme", non ?
Tout à fait, et c'est pourquoi les croyants refusent l'humanisme puisqu'ils placent Dieu avant l'homme!

Faut pas mettre tout le monde dans le même sac .
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11129
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 11:18

C'est vrai il y a des humanistes chez les croyants comme chez les athées ; comme il y a des gens inhumains chez les athées comme chez les croyants.
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2211
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 11:27

Alors quel en serait les avantages d'être croyant ?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4452
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 11:37

Loganj a écrit:
Dédé 95 a écrit:

Tout à fait, et c'est pourquoi les croyants refusent l'humanisme puisqu'ils placent Dieu avant l'homme!

Faut pas mettre tout le monde dans le même sac .
Je connais peu de croyants qui placent l'homme avant Dieu!
Je parle de l'humanisme philosophique et non le sentiment!
Revenir en haut Aller en bas
Mic777
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 301
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 11:43

HorizonB a écrit:
Alors quel en serait les avantages d'être croyant ?

Le croyant a un plus gros zizi et bénéficie d'une réduction fiscale de 10%....


"avantages"....
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2211
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 15:01

Ben oui, il y a bien des avantages pour les croyants, certes illusoires. Le Paradis leur est promis, leurs péchés seront effacés, le pardon leur sera accordé, etc...

Des balivernes auxquelles ils se raccrochent parce qu'ils sont conditionnés et ont perdu tout sens critique.
Revenir en haut Aller en bas
Mic777
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 301
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 15:25

Ta vision des croyants est incroyablement caricaturale. Qui plus est, tu mélanges croyants et religieux (c'est pas joli-joli le raisonnement inductif ). Le religieux est a peu près toujours croyant (c'est paradoxal mais il y a des exceptions), le croyant est religieux ou pas. De plus, il existe selon les conceptions personnelles des croyants, des représentations différentes de ce que peut etre le divin.

Maintenant reprenons le cas du croyant religieux que tu as utilisé dans une caricature. On peut, si on veut rester dans la caricature, dire que le croyant croit à l'Enfer, vit toute sa vie dans la peur de ne pas suivre assez scrupuleusement les commandements et d'y être envoyé une fois mort. Ceci est loin d'être un avantage.

Ces 2 cas caricaturaux existent bel et bien, j'en suis persuadé, mais résumer les croyants à ces cas d'endoctrinement extrême, c'est vraiment mepriser qui n'est pas athée.
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2211
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 15:46

Il y a trois cas de figure :

1) Athée
2) Croyant
3) Agnostique

Je parle donc des croyants et il n'y a pas de "un peu" croyant ou "beaucoup" croyant, si on croit en l'existence de dieu ou synonyme de dieu, on est dans la catégorie des croyants.

Tout le reste est de la minimisation lexicale, des effets de manches, des contorsions posturales pour embrouiller le crédule.
Revenir en haut Aller en bas
Mic777
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 301
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 16:00

C'est pas pour embrouiller le crédule c'est pour que tu essayes de pas penser en noir et blanc encore une fois, car ca ne reflète pas la réalité.

Penses tu qu'il puisse y avoir des croyants non liés à une religion ?

Penses tu qu'il existe des croyants liés à une religion qui s'affranchissent de certains dogmes de leur religion ?
Revenir en haut Aller en bas
Triskèle
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 266
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/05/2018

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 16:03

bien sûr qu'il y a des degrés très différents de croyance ! Entre l'extrémiste fondamentaliste, le "fou de dieu", le terroriste qui passe à l'acte, le "tiède", le croyant "par convention" mais pas si sûr que ça, celui qui a fait le pari de Pascal, celui qui ne croit que la moitié des dogmes, le déiste, etc etc

Pareil avec les athées : entre celui qui rejette seulement le dieu des religions et la matérialiste pur et dur, il y a 100 nuances...

Pire encore chez les agnostiques, la seule différence avec les deux autres séries étant qu'il n'y a pas d'extrémistes chez eux.

La frontière entre les 3 est très floue, si on excepte ceux qui ont une position ferme
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2211
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 16:03

Mic,
Je ne dis pas qu'il n'y a pas de nuance, je dis qu'il y a les croyants et les athées.
Dans les athées il y a aussi des nuances, mais ils restent des athées.
Revenir en haut Aller en bas
Mic777
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 301
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 16:10

Là nous sommes d'accord. Reconnais tu donc que ton exemple sur la perspective du Paradis comme avantage pour les croyants etait d'une part caricaturale et d'autre part partial car il omettait volontairement la perspective de l'inverse, à savoir l'Enfer ?

Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2211
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 16:20

Mais il n'y a pas de différence ! Croire à l'enfer c'est lorsqu'on s'est très très mal conduit dans la vie.
Pour un croyant c'est la justice divine qui décide et avec la demande de pardon qui sera accordée, il y a l'avantage qui demeure, c'est à dire le Paradis.

La religion est bien faite à ce niveau, tu peux être une saloperie toute ta vie, tu demandes pardon, tu t'écrases mollement avant de mourir et tout est effacé par le bon dieu !!

C'est magique, non ?! cheers  Donc je confirme, il y a des avantages supposés à croire.

La grande différence avec les athées, c'est, qu'ils se comportent bien ou mal toute leur vie, ils finissent tous pareil, soit en cendre, soit bouffés par les vers!
L'avantage d'être athée, c'est qu'on est conscient de cela et qu'il est quand même plus agréable d'être une personne bien plutôt qu'être une saloperie pendant son passage terrestre.
Revenir en haut Aller en bas
Mic777
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 301
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 16:32

Il y a peu, Florence Yvonne, racontait, je crois, que sa mère, sur son lit de mort était effrayée à l'idée de ne pas avoir été assez scrupuleuse religieusement et avait une peur bleue de se retrouver en Enfer. FY, reprends moi si je me trompe.

De toute facon, qui connait ce type de religieux, savent qu'ils sont mort de trouille à l'idée de commettre des pêchers.
Revenir en haut Aller en bas
Triskèle
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 266
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/05/2018

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 17:05

ma maman c'était différent. Elle avait une "foi du charbonnier" solidement ancrée et vers la fin, elle s'est mise à douter et a fait "le pari de Pascal", ce qui montre une grande lucidité et aussi du courage pour remettre en question ainsi la foi qu'elle avait connu depuis sa naissance. Elle partait du principe que Dieu étant bon, il ne pouvait pas l'envoyer en enfer... Une de ses dernière phrase était quelque chose du genre "et si tout ce qu'on nous a raconté était faux..." Ça doit être angoissant de le faire si tard...plus le temps de réfléchir et de se stabiliser dans une autre position...


Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30558
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 17:18

Mic777 a écrit:
C'est pas pour embrouiller le crédule c'est pour que tu essayes de pas penser en noir et blanc encore une fois, car ca ne reflète pas la réalité.

Penses tu qu'il puisse y avoir des croyants non liés à une religion ?

Penses tu qu'il existe des croyants liés à une religion qui s'affranchissent de certains dogmes de leur religion ?

Des croyants non liés à une religion ? bien sur, les déistes.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30558
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 17:21

Mic777 a écrit:
Il y a peu, Florence Yvonne, racontait, je crois, que sa mère, sur son lit de mort était effrayée à l'idée de ne pas avoir été assez scrupuleuse religieusement et avait une peur bleue de se retrouver en Enfer. FY, reprends moi si je me trompe.

De toute facon, qui connait ce type de religieux, savent qu'ils sont mort de trouille à l'idée de commettre des pêchers.

Tu te trompes, ce n'est pas moi. De toute façon ma mère est encore en vie.
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2211
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 17:26

Excellent F-Y !
Revenir en haut Aller en bas
Mic777
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 301
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 17:27

Je te prie de m'excuser alors, j'étais quasi sure que c'etait toi. Mince je ne sais plus qui a raconté cette anecdote :(
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11129
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 10 Juin 2018 - 21:49

HorizonB a écrit:
Mais il n'y a pas de différence ! Croire à l'enfer c'est lorsqu'on s'est très très mal conduit dans la vie.
Pour un croyant c'est la justice divine qui décide et avec la demande de pardon qui sera accordée, il y a l'avantage qui demeure, c'est à dire le Paradis.

La religion est bien faite à ce niveau, tu peux être une saloperie toute ta vie, tu demandes pardon, tu t'écrases mollement avant de mourir et tout est effacé par le bon dieu !!

C'est magique, non ?! cheers  Donc je confirme, il y a des avantages supposés à croire.

La grande différence avec les athées, c'est, qu'ils se comportent bien ou mal toute leur vie, ils finissent tous pareil, soit en cendre, soit bouffés par les vers!
L'avantage d'être athée, c'est qu'on est conscient de cela et qu'il est quand même plus agréable d'être une personne bien plutôt qu'être une saloperie pendant son passage terrestre.
Personnellement, je ne sais pas bien où me classer.

Quand je constate qu'il y a, dans la marche de l'Univers dans lequel nous vivons, une "intelligibilité", qui fait qu'il n'est pas déraisonnable de penser qu'il y a, à la source de cette intelligibilité, une Intelligence, avec qui, même, il est possible de communiquer.
Est-ce que ça fait de moi un "croyant" ?
Mais cet Etre, dont je pense qu'il existe, je ne l'appellerais pas "Théo" ; je suis donc a-thée.

Tu évoques le concept d'enfer et de paradis ; n'oublie pas qu'il y a aussi le "purgatoire".

Voilà, personnellement, comment je vois la chose.

Je pars de ce que dit Hubert Reeves : "J'ai l'espoir qu'en franchissant cette frontière (la mort) nous comprendrons".

J'imagine qu'à l'instant de la mort, nous ayons comme une explosion de la conscience, qui nous fait voir, "en un instant éternel", toute l'Histoire de l'Univers, passé et futur ; et, là-dedans, ce que nous avons été.
Nous nous trouvons devant le bilan de ce que nous avons fait de bien et de mal.
Le paradis, c'est la joie de voir que nous avons fait du bien.
Nous verrons aussi, en toute clarté, le mal que nous aurons fait ; ce sera douloureux ; mais nous verrons aussi que ce mal que nous avons fait a pu être réparé, "par-donné", soit par nous-mêmes, soit par d'autres ; mais si nous refusons, par orgueil, d'accepter que le mal que nous avons puisse avoir été réparé par d'autres, si nous refusons ce "par-don", nous resterons face à ce mal, et ce sera terrible, infernal.

C'est ainsi que je vois la chose.
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2211
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Lun 11 Juin 2018 - 9:15

JP, tu as un regard de croyant, oui, et arrivant à l'âge que tu as il est normal que certaines questions te préoccupent un peu plus.
L'intelligence dont tu parles serait l'intelligence de quoi ou de qui ?

Après si tu attends ton passage de vie à trépas pour savoir le bien que tu as fait et le mal, je trouve cela un peu dommage. Il me semble que la prise de conscience ne doit pas attendre "l'explosion" de l'instant de la mort, mais bien de se faire le long de sa vie.

Chacun sait que nous avons tendance à croire ce que nous souhaitons, je respecte ta vision donc, mais ne la partage pas du tout, tu t'en doutes.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 5664
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Lun 11 Juin 2018 - 11:12

Peux tu nous parler du Zen que tu pratiques car il est inscrit dans une philosophie bouddhiste où la recherche du rationalisme est un peu vaine!

Fais tu du zazen? Qu'est ce que ça t'apporte?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11129
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Lun 11 Juin 2018 - 11:42

HorizonB a écrit:
JP, tu as un regard de croyant,
Comme Hubert Reeves, je ne dis pas "je crois" mais "j'ai l'espoir".

Citation :
et arrivant à l'âge que tu as il est normal que certaines questions te préoccupent un peu plus.
De tout temps, j'ai eu tendance à me poser des "questions métaphysiques" ; mais c'est vrai que, l'échéance approchant, la curiosité de voir comment ça se passe s'aiguise. Il y a aussi le fait que j'ai été nourri au sein de la "Sainte Eglise Catholique Romaine" et il y a des choses qui restent ancrées en nous. Bien sûr, j'ai passé tout ça au crible de la critique, et j'en ai retenu ce qui me paraissait intéressant ; je ne sais pas si tu as vu : mon parcours ressemble à celui de Dédé mais nous n'avons pas tout à fait réagi de la même façon.

Citation :
L'intelligence dont tu parles serait l'intelligence de quoi ou de qui ?
L'intelligence de quoi ? Je ne comprends pas bien ta question. Quant au "qui" : de deux choses l'une : il y a ou il n'y a pas "Quelqu'un" doué d'une intelligence analogue à la nôtre étant donné que nous avons la capacité de comprendre - au moins partiellement - le mécanisme que ce "Quelqu'un" aurait mis en route. C'est toujours un peu la remarque de Voltaire à propos de l'horloge et de l'horloger ; c'est peut-être simpliste, mais, au fond, c'est toujours ça l'idée. Alors, à cette question, on répond "Oui" ou "Non" en fonction de quoi ????

Citation :
Après si tu attends ton passage de vie à trépas pour savoir le bien que tu as fait et le mal, je trouve cela un peu dommage. Il me semble que la prise de conscience ne doit pas attendre "l'explosion" de l'instant de la mort, mais bien de se faire le long de sa vie.
Bien sûr que je n'ai pas attendu ce passage de vie à trépas pour examiner ce qu'a été ma vie jusqu'à ce jour ; et c'est bien ça qui me donne un avant-goût, une petite idée, de ce que pourraient être le paradis, le purgatoire et l'enfer. En attendant l'hypothétique "explosion" ; et là, je me réfère aussi au mythe de la caverne de Platon.

Citation :
Chacun sait que nous avons tendance à croire ce que nous souhaitons, je respecte ta vision donc, mais ne la partage pas du tout, tu t'en doutes.
Pas de problème. L'essentiel est qu'on puisse s'échanger des idées sans tomber dans le simpliste : "J'ai raison et tu as tort".

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une spiritualité sans Dieu ?
Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peut-il y avoir une morale sans Dieu?
» L’École sans Dieu...(complet)
» Sans Dieu, puis contre Dieu !
» religion sans dieu
» Une religion sans Dieu. Les Droits de l’Homme contre l’Evangile !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Philosophie-
Sauter vers: