Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une spiritualité sans Dieu ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
moi
Expert
Expert


Nombre de messages : 2140
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Mer 27 Juin 2018 - 7:30

Salut Triskele :)

Je ne sais pas si c’est une de ses théories, mais si c’est Le cas, ...il n’est pas c.n...


J’aime bien ce gars,..JP Petit.

C’est un scientifique, emplit de spiritualité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Mer 27 Juin 2018 - 9:25

moi aussi je l'aime bien, c'est un esprit ouvert, il ne reste pas bloqué sur des préjugés. Je me suis enfilé une série de vidéos où il parle, je ne suis plus sûre que cette théorie est de lui... ais l'orateur allait très loin dans l'explication de cette conclusion. Information étant pris dans un sens très spécifique, bien sûr. Pas les petits potins sur les pipoles !
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 168
Age : 69
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/06/2018

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Mer 27 Juin 2018 - 9:41

C'est en fait une théorie logique, conséquence des lois de la thermodynamique et de ce que l'on appelle la physique de l'information.

Les physiciens considèrent de plus en plus l'information comme une grandeur physique, ils la trouvent partout dans l'univers.
C'est le physicien Shannon qui a démontré que l'information pouvait se comporter comme de l'énergie et pouvait lutter contre l'entropie, naturelle et inéluctable.
A mon avis c'est le physicien Philippe Petit qui travaille le plus sur cette théorie, je vous conseille son livre:" la physique de la conscience".
Il explique les différents niveaux de la conscience en lien avec les différentes structures nanophysiques et cosmiques.
Quand on y réfléchit cela semble une évidence.
C'est hors sujet, mais franchement les biologistes devraient s'inspirer de ces théories de plus en plus vérifiées, pour sortir enfin de leur logique darwinienne primitive et stupide, car totalement improbable et contraire aux lois physiques élémentaires, le hasard ne produisant jamais de l'ordre...
Mais idéologie quand tu nous tiens, l'entropie de l'esprit augmente vers l'infini...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Mer 27 Juin 2018 - 9:51

ah, tu confirmes bien que c'est Jean Pierre Petit qui a développé cette théorie. Merci pour les explications aussi.

Pas tellement hors sujet, je pense... Wink
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 168
Age : 69
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/06/2018

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Mer 27 Juin 2018 - 10:49

Oui, mais je connais peu JP Petit, nous avons aussi Nassim  Haramein et bien d'autres, pour rappel:

"Publié par Didier Luccan
Les champs quantiques informationnels, substrats de l'univers
La majorité des hommes vit dans l'illusion que seul le monde physique existe... car selon eux, tout ce qui n'est pas visible et démontrable relève du domaine de l'imaginaire. Or, plus la physique quantique explore la matière, plus l'on s'aperçoit que notre monde matériel et physique est bâti :

1/sur le vide : l'univers et l'atome sont constitués à 99,99% de vide qui structure les espaces pleins représentés par 0,01%

2/ sur des champs psychiques informationnels qui sont, au niveau quantique, des structures dynamiques formant une trame sous-jacente à notre continuum espace/temps et qui gèrent la matière physique.

3/ sur son interconnexion avec des dimensions parallèles qui fonctionnent dans une densité quantique et gravitationnelle différente et qui contiennent également une organisation vivante de la matière biologique et/ou non-biologique aussi réelle que notre dimension 3D.

Notre difficulté à admettre ces champs subtils d’information provient du fait que nous n'y sommes pas préparés. On nous a appris à penser à l'envers et pas à l'endroit. On nous a appris que le monde est avant tout fait de matière, et c'est FAUX ! le monde est d'abord fait de vide et d'information énergétique organisée... et ça, ça change tout ! ça change fondamentalement notre approche de la condition humaine, ça change notre approche des structures sociales, politiques, économiques ! ça change l'approche de notre corps, de notre esprit, de notre fonctionnement intellectuel et émotionnel !

Notre éducation, notre formatage intel­lectuel nous persuade que dans notre monde physique tout est séparé : les mondes minéral, végétal et animal ne seraient que des couches biologiques sans conscience ni interaction, nos maux et maladies ne seraient pas liés à la fréquence de nos pensées, ni à nos problèmes psychologiques, nos comportements humains n'auraient aucun impact sur le conscient et l'inconscient collectifs, ni sur le formatage de notre ADN, ni sur nos voisins de vie, etc...

Vous êtes persuadé que l’univers est bien un ensemble mais tout y est séparé, vous séparez les champs de force, vous séparez les interactions, également les plans d'exis­tence, vous vous créez de fait une perception frag­mentée du monde, cela signifie que vous n’en per­cevez pas le sens global, vous n’y voyez que divi­sions et subdivisions.

Or notre connaissance du monde ayant évoluée, notre point de vue fractionné repose désormais sur des cadres de pensée erronés et très incomplets.

Les champs quantiques informationnels, substrats de l'univers
Petit rappel du principe de la Physique Quantique :

A l’intérieur de l’atome, donc à l’échelle subato­mique, DONC A L'INTERIEUR DE NOTRE CORPS, DONC TOUT AUTOUR DE NOUS, la matière est également de l’énergie et de l'information qui se déplace d’une manière discontinue, par paquets ou quantas ; c’est un monde d’agitation frénétique où règnent l’impermanence et la création sans re­lâche de millions de combinaisons entre particules.

Une particule de matière se comporte d’une manière apparemment aléatoire à la fois comme une particule et à la fois comme une onde.

En d’autres termes, pour chaque particule physique de matière, il existe la possibilité d’une particule d'énergie en même temps dans une autre dimension parallèle. A l’état quantique, la particule existe donc dans 2 lieux et 2 états différents en même temps et ces deux états communiquent instantanément par des trous de ver. Cet état d’intrication est la base de la physique des quan­tas inventée par Niels Bohr et Max Planck au début du 20ème siècle.

- La matière stable s'arrête au niveau de la particule... au niveau subparticulaire elle n'existe pas avec certitude, nous sommes dans un domaine invisible et pourtant bien réel, un domaine d'agitation frénétique et aléatoire d'énergies complexes qui fonctionnent au-delà de la vitesse de la lumière.

- La matière au niveau quantique existe dans 2 états à la fois et en même temps : particule et onde sont intriquées, elle existe donc dans 2 lieux et 2 états différents en même temps en communiquant instantanément par des trous de ver à des vitesses supraluminiques. Cette intrication définit l'état quantique. Les quantas sont des ondes de probabilités d'existence de matière qui constituent les quarks qui constituent les particules qui constituent le noyau atomique.

- Comme le dit si élégamment le Dr Xavier Emmanuelli : AU FOND DE LA MATIERE, IL Y A L'ENERGIE, AU FOND DE L'ENERGIE IL Y A DE L'INFORMATION ORGANISEE... sous la forme d'un champ informationnel quantique structuré à la définition très proche d'un champ de conscience...



Vous admettez bien les technologies issues de la gravitation, de l’électromagnétisme et de la phy­sique quantique mais tous ces champs de force s’appliquent aussi au vivant et notamment à notre psyché. La physique quantique introduit la notion d'influence psychique sur la matière, notamment dans la fameuse expérience théorique du chat de Schrodinger (1937).

Métaphysique quantique appliquée : intention de la pensée, effet non-local instantané. Pourquoi vous n'auriez pas une pensée d'amour et une émotion d'amour à la place de la peur et de la haine ? Usez de cette formule qui utilise le champ quantique informationnel : une pensée d'amour universel et une émotion d'amour envers vous-même, ça marche pour nous calmer et nous adoucir, ça marche pour nous éviter de tomber dans un enfer personnel.

Le vide est incroyablement sa­turé de forces infor­mationnelles non visibles, et pourtant agissantes.

Ces champs quantiques information­nels non visibles contiennent au minimum de l’information gravitationnelle et des constantes universelles qui s’échangent en de­hors de l’espace-temps (principe supraluminique et non-local) via les trous de ver ; ils incluent aussi beau­coup d’autres paramètres mathématiques liés aux mémoires du vivant biologique, à la création de concepts, d'évènements et de matière pour former un champ unifié de conscience. Voir à ce propos les recherches de la neuro-anatomiste Jill Bolte Taylor.

Ce champ de conscience au niveau quantique est également mis en évidence lors des dizaines de milliers de cas de NDE (états de Mort Imminente) confirmés par les nombreuses études médicales, ces états de mort temporaire montrent la continuité de la conscience humaine malgré la mort clinique qui peut durer de 5 min à plusieurs heures.

Depuis des décennies, des physiciens, des biologistes comme :
Fritjof Capra, David Bohm, Bernard d'Espagnat, Basil Hiley, John S. Bell, Olivier Costa de Beauregard, Nicola Tesla, Nassim Haramein, Karl Pribram, Roger Penrose, Brian Josephson, Jacques Benveniste, Rupert Sheldrake, Emile Pinel...
soutiennent la thèse désormais très largement admise de la non-séparabilité de l'univers donc de son unicité fonctionnant selon un Champ de conscience informationnel au niveau quantique gérant l'ensemble de toutes les dimensions spatio-temporelles selon des paramètres mathématiques, harmoniques et luminiques.

Les Champs informationnels selon Emile Pinel

Le mathématicien, médecin et biologiste Emile Pinel, qui a inventé la chronobiologie moderne, a déterminé 3 types de champs informationnels : H1, H2, H3. Ou plutôt : H2→H3↔H1 qui se combinent pour donner le champ unitaire H.

- H2 est le champ d’ondes psy immatériel, invisible mais structurant qu'on peut définir comme un champ de conscience qui existe préalablement à la matière car la physique quantique montre comment la matière est constituée avant tout d'énergie informationnelle organisée (théories des supercordes et de l'univers interconnecté).

- H3 un champ psycho-physico-biologique qui est la résultante de l’action des 2 autres champs, c’est le champ de la réalité subtile éthérique, des réseaux énergétiques organisés au niveau supramental.

- H1 est le champ matériel fonctionnant uniquement dans notre Espace/Temps, principalement défini par la matière atomique ordinaire et ses champs de force. C’est le corps physique, les comportements et les schémas transgénérationnels.

Avec d'autres physiciens, le philosophe des sciences Ervin Laszlo donne une nouvelle direction à la recherche fondamentale en physique : le paradigme quantique fait apparaitre l'émergence d'une nouvelle physique, une physique des champs informationnels, liée à un substrat organisé de matière informationnelle psychique (champ de psyché ou champ supramental) qui structure, entre autres, notre matière physique ordinaire dans notre dimension espace/temps à 4 dimensions...et dans d'autres dimensions.

La recherche fondamentale de la physique de l'information issue de la physique quantique se dirige vers l'exploration d'autres continuum espace/temps, d'autres types de matières liées à une gravitation moindre, d'états organisés de matière moins dense, une exploration vers les dimensions repliées des cordes, une exploration vers la géométrie quantique basée sur les tétraèdres qui structurent le vide.

© Didier Luccan, auteur de "Vers la Sagesse Quantique" aux éditions Bussière

Les champs quantiques informationnels, substrats de l'univers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Mer 27 Juin 2018 - 11:02

je dois avouer avoir du mal avec le fait de mélanger la physique quantique avec la sagesse. Comme quasi personne ne la comprends, on peut la mettre à toutes les sauces et passer pour un savant. Je ne juge pas cet auteur, je n'en n'ai pas les moyens intellectuels, mais il n'a pas de formation scientifique contrairement à Petit qui est astro-physicien.


(sorry, je n'ai lu que les premières lignes puis cherché à savoir qui c'est et je m'arrête là: trop d'autres choses à faire)

J'apprécie aussi certaines choses dans la sagesse d'extrême orient, mais pas tout. je n'y sélectionne que ce qui m'est utile et me paraît cohérent.
Revenir en haut Aller en bas
Mic777
Professeur
Professeur


Masculin Nombre de messages : 651
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Mer 27 Juin 2018 - 12:51

Je crois que l'attribution de La physique de la conscience à JP Petit par Vertgandazert est une erreur. A ma connaissance, c'est un livre de Philippe Guillemant.

Sinon, une théorie sur la conscience tres peu connue car encore très jeune est la Theorie de l'Information Integrée. Cette théorie a un côté sulfureux dans le monde de la science car elle postule une sorte de panpsychisme. La conscience existerait dès qu'existerait la moindre information physique.

https://www.huffingtonpost.fr/bobby-azarian/neurosciences-la-nouvelle-theorie-de-la-conscience-est-empreinte-de-spiritualite_b_8212678.html
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 168
Age : 69
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/06/2018

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Mer 27 Juin 2018 - 16:07

[quote="vertgandazert"]C'est en fait une théorie logique, conséquence des lois de la thermodynamique et de ce que l'on appelle la physique de l'information.

Les physiciens considèrent de plus en plus l'information comme une grandeur physique, ils la trouvent partout dans l'univers.
C'est le physicien  Shannon qui a démontré que l'information pouvait se comporter comme de l'énergie et pouvait lutter contre l'entropie, naturelle et inéluctable.
A mon avis c'est le physicien Philippe Guillemant(1)qui travaille le plus sur cette théorie, je vous conseille son livre:" la physique de la conscience".
Il explique les différents niveaux de la conscience en lien avec les différentes structures nanophysiques et cosmiques.
Quand on y réfléchit cela semble une évidence.
C'est hors sujet, mais franchement les biologistes devraient s'inspirer de ces théories de plus en plus vérifiées, pour sortir enfin de leur logique darwinienne primitive et stupide, car totalement improbable et contraire aux lois physiques élémentaires, le hasard ne produisant jamais de l'ordre...
Mais idéologie quand tu nous tiens, l'entropie de l'esprit augmente vers l'infini...[/quote

1 Excusez moi j'avais indiqué par erreur Phillipe Petit
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 168
Age : 69
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/06/2018

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Mer 27 Juin 2018 - 16:10

Mic777 a écrit:
Je crois que l'attribution de La physique de la conscience à JP Petit par Vertgandazert est une erreur. A ma connaissance, c'est un livre de Philippe Guillemant.

Sinon, une théorie sur la conscience tres peu connue car encore très jeune est la Theorie de l'Information Integrée. Cette théorie a un côté sulfureux dans le monde de la science car elle postule une sorte de panpsychisme. La conscience existerait dès qu'existerait la moindre information physique.

https://www.huffingtonpost.fr/bobby-azarian/neurosciences-la-nouvelle-theorie-de-la-conscience-est-empreinte-de-spiritualite_b_8212678.html  


Oui excusez moi c'est une confusion grossière de ma part, j'ai voulu corriger avant de voir votre message, merci.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31453
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Mer 27 Juin 2018 - 17:32

vertgandazert a écrit:
Ce champ de conscience au niveau quantique est également mis en évidence lors des dizaines de milliers de cas de NDE (états de Mort Imminente) confirmés par les nombreuses études médicales, ces états de mort temporaire montrent la continuité de la conscience humaine malgré la mort clinique qui peut durer de 5 min à plusieurs heures.

Mort imminente ne veut pas dire mort temporaire.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11476
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Jeu 28 Juin 2018 - 19:02

moi a écrit:
Salut
J.P a écrit:
Dans "l'éternité", il n'y a pas d'avant ni d'après.
Cette conception est dure à intégrer dans notre réalité.
Elle existe ou plutôt est réelle, au niveau quantique.

Citation :
Ce qui est étonnant, c'est que l'esprit humain ait pu arriver à penser qu'il puisse y avoir quelque chose autre que le temps.

Et apparemment il avait raison....mais pourquoi ? Comment ?
T’as des hypothèses toi JP?
Je ferme les yeux ; je revois la masse verte sombre des arbres et, à l'horizon, qui la rejoint, le bleu du ciel : ouverture sur l'infini .....
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 168
Age : 69
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/06/2018

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Jeu 28 Juin 2018 - 20:05

Mic777 a écrit:
Je crois que l'attribution de La physique de la conscience à JP Petit par Vertgandazert est une erreur. A ma connaissance, c'est un livre de Philippe Guillemant.

Sinon, une théorie sur la conscience tres peu connue car encore très jeune est la Theorie de l'Information Integrée. Cette théorie a un côté sulfureux dans le monde de la science car elle postule une sorte de panpsychisme. La conscience existerait dès qu'existerait la moindre information physique.

https://www.huffingtonpost.fr/bobby-azarian/neurosciences-la-nouvelle-theorie-de-la-conscience-est-empreinte-de-spiritualite_b_8212678.html  


@Mic777, j'ai lu avec intéret votre lien dont je partage l'essentiel.
Je le trouve juste optimiste concernant la compréhension par la science du phénomène vivant et de son évolution.
Il est exact que bien des biologistes se posent de plus en plus de questions et ose explorer de nouvelles pistes, mais dans l'état actuel il est inexact de dire que nous comprenons le passage d'une espèce à une autre et surtout que nous sommes capables d'en prévoir l'évolution.
Non nous prévoyons les adaptations ponctuelles , comme la r"sistance aux antibiotiques chez les bactéries, mais l'évolution ce n' est pas cela.
La biologie est enfermée aujourd’hui dans la biologie moléculaire et le tout génétique,elle décrypte les génomes, mais ne sait pas lire le langage génétique, malgré ses progrès importants.
Revenir en haut Aller en bas
Mic777
Professeur
Professeur


Masculin Nombre de messages : 651
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Mar 3 Juil 2018 - 12:02

HorizonB a écrit:
La cause incausée d'Aristote.

« Contre notre position on trouve principalement la croyance monothéiste en un dieu créateur de l'univers. Pour tenter de prouver l'existence de ce dieu, Aristote commence par chercher la cause d'une chose, puis la cause de la cause, puis la cause de la cause de la cause et ainsi de suite jusqu'à postuler l'existence d'une cause première, aussi appelée "le moteur non-mû", "la cause incausée" ou simplement dieu.
Toutefois, le raisonnement qui introduit l'idée d'un dieu incausé au nom de la Causalité est complètement fallacieux, puisqu'il abolit le principe sur lequel il s'appuie. En effet, une cause incausée viole le principe de Causalité, or c'est au nom de ce principe qu'Aristote affirme l'existence de son dieu qui existerait sans cause. C'est bien pour avoir une raison à l'origine de l'univers qu'il prétend déduire l'existence de dieu. "


J'ai envie de revenir sur ce raisonnement que je trouve indigent. L'auteur (non pas HorizonB mais une personne qu'il cite) fait valoir que le raisonnement d'Aristote serait illogique car la cause premiere postulée par ce dernier aurait elle-même besoin d'une cause pour exister. C'est vraiment manquer d'humilité et prendre Aristote pour un âne qui n'aurait pas penser à ce point évident. Et évidemment Aristote y a pensé puisqu'il n'a jamais parlé de cause première mais de principe premier. Un principe, en philosophie, decrit un fondement absolu, donc qui se suffit à lui-même, à l'inverse d'une cause qui, elle, est relative à une autre cause. Aristote avait bien compris que se passer d'un tel principe entraînait une regression causale infinie qui n'etait pas satisfaisante d'un point de vue logique car s'il n y avait jamais eu de cause premiere et que donc, la durée passée etait infinie, il devait s'ecouler un temps infini pour que le curseur temporel arrive à notre présent. Par  conséquent, le curseur temporel ne pouvait jamais arriver à nous, ce qui contredit la factualité, puisque nous sommes justement là, ici, au présent.

La logique implique donc une "cause" (un principe) première, mais la logique peut-elle rendre compte de la réalité où n'est elle qu'un systeme fermé indépendant ? Ca c'est une question qu'elle est bonne!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Jeu 5 Juil 2018 - 6:32

C'est évident, mais ça fait plaisir à entendre:

"Il n'est pas nécessaire de croire en Dieu pour être une bonne personne. Dans un sens, la notion traditionnelle de Dieu est dépassée. On peut être spirituel mais pas religieux. Il n'est pas nécessaire d'aller à l'église et de donner de l'argent - Pour beaucoup, la nature est une église. Quelques unes des meilleures personnes de l'histoire ne croyaient pas en Dieu, tandis que certains des pires actes l'ont été en Son nom"
le Pape François
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Dim 8 Juil 2018 - 20:55

Il ne faut pas oublié que tout les aspect ont été mis sous la gouverne de DieuX ,Pan est le Dieu de la Nature.
Revenir en haut Aller en bas
Madarion
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1935
Age : 44
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Lun 9 Juil 2018 - 7:55

Triskèle a écrit:
ah, tu confirmes bien que c'est Jean Pierre Petit qui a développé cette théorie.  Merci pour les explications aussi.

Pas tellement hors sujet, je pense... Wink

J'ean-Pierre Petit est en contact avec un savoir qui n'est pas validé.
Et ce savoir n'est pas validé car il ne passe pas par des chemins balisés.

effectivement ce n'est pas du hors sujet car c'est justement le fond du problème : de la spiritualité sans dieu.
Dieu étant ici la validation ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Lun 9 Juil 2018 - 9:23

Pandore a écrit:
Il ne faut pas oublié que tout les aspect ont été mis sous la gouverne  de DieuX ,Pan est le Dieu de la Nature.
je ne comprends pas pourquoi tu dis "il ne faut pas oublier" ??? Surtout que je n'ai jamais entendu parler des théories que tu mentionnes après.

Et que le sujet est "une spiritualité sans dieu", quelle que soit son orthographe ou son époque. Ce n'est pas en remplaçant un dieu par un autre qu'on peut parler de "sans dieu"... Wink
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Lun 9 Juil 2018 - 18:50

Justement comme tout les éléments de la nature et du ciel ont été mis sous la gouverne de Dieu(x)
comment avoir une spiritualité sans Dieu Triskèle mentionnait que la nature est une église ...et elle a son Dieu qui est Pan ,voilà pourquoi j'ai dit cela :il ne faut pas oublié est dit en titre de mention.

chaque jour de la semaine a son rite relié à une planète et son Dieu
Dimanche jour du soleil /Déesse Sunna/Sol
Lundi pour Lune /Dieu Mona/Mani
mardi jour de mars/ dieu Tiw/Tyr
mercredi jour de mercure/Dieu Woden/Odin
jeudi jour de Jupiter/Dieu Thunor /Thor
vendredi jour de vénus/Frige/Freyja
samedi jour de saturne/Saturne

Le sans Dieu me semble impossible en dehors de l'athéisme qui croit en lui même qu'être exempté de cette croyance le retire automatiquement d'exister sous les Dieux et d'être sous leurs gouvernent
car Dieu permet aussi, de ne pas croire aux Dieux.

L'antithéisme est à la recherche active des pires aspects de la foi en un Dieu ,dans le but d'en faire une représentation de cette religion.
Revenir en haut Aller en bas
Madarion
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1935
Age : 44
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Lun 9 Juil 2018 - 19:38

Citation :
Le sans Dieu me semble impossible en dehors de l'athéisme qui croit en lui même ....

Seulement, l'athéisme demande la parfaite maitrise de l'équilibre des excès,
ce qui est loins d'être le cas de notre société.
Et donc c'est une utopie ?
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Lun 9 Juil 2018 - 19:54

Dans le wikipedia ,il y est dit: que l'athéisme est défini ,notamment ,comme l'absence ou le refus de toute croyance en quelque divinité que ce soit, ou comme une attitude sociale ou politique ,ou une doctrine niant l'existence de quelque dieu ou divinité que ce soit.

Mais comme Dieu est partout ,c'est à dire omniprésent nous sommes tous(toutes) sous ses bonnes grâces.
Revenir en haut Aller en bas
Madarion
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1935
Age : 44
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Lun 9 Juil 2018 - 20:43

ou alors il faut devenir dieu soit même ?



dieu de soit même

---

Déontologiquement, pour se libérer de dieu il faut être à l'image de dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Lun 9 Juil 2018 - 21:07

pourquoi le véhicule tétraèdre de la Merkaba ,l'arche de gloire ?

Devenir Dieu soi-même implique d'accepter tout ce qui vient avec ,les croyances et tout les commandements etc...
Revenir en haut Aller en bas
Madarion
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1935
Age : 44
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Lun 9 Juil 2018 - 21:13

Il faut le voir symboliquement,
Ce tétraèdre autour de l'homme signifie que cette personne a atteint l'équilibre parfait entre les quatre éléments.
Mais c'est encore un but à atteindre, celas n'a jamais pus être réalisé par une personne seule.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Lun 9 Juil 2018 - 21:22

cela n'a jamais pu se réaliser ,le véhicule tétraèdre de la merkabah kabbale

une explication trouvé sur le tétraèdre
C'est un véhicule qui peut aider le corps ,l'âme et l'esprit à accéder et à expérimenter d'autre niveaux de réalité ou de potentiel de vie, elle permet aussi d'accéder à d'autres niveaux de conscience qui aide l'humain à atteindre son plein potentiel.

Il s'agirait de réactivé le champs électromagnétique endormis que nous avons autour du corps.

Kabbale Dieu est sans forme, insondable et le néant fait partie intégrante de Dieu lui-même .
Revenir en haut Aller en bas
Madarion
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1935
Age : 44
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   Mar 10 Juil 2018 - 9:35

Citation :
C'est un véhicule qui peut aider le corps ,l'âme et l'esprit à accéder et à expérimenter d'autre niveaux de réalité ou de potentiel de vie, elle permet aussi d'accéder à d'autres niveaux de conscience qui aide l'humain à atteindre son plein potentiel.

En d'autres termes celas signifie sortir de l'influence de ce monde.

Citation :
Il s'agirait de réactivé le champs électromagnétique endormis que nous avons autour du corps.

Oui, mais pas que celas.
Pour le moment la Science à mise en sourdine une lois physique omniprésente qui se base sur les charges électriques. Bien au delà des champs électromagnétiques c'est elle qui domine ce monde.

Citation :
Kabbale Dieu est sans forme, insondable et le néant fait partie intégrante de Dieu lui-même .

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une spiritualité sans Dieu ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une spiritualité sans Dieu ?
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peut-il y avoir une morale sans Dieu?
» L’École sans Dieu...(complet)
» Sans Dieu, puis contre Dieu !
» religion sans dieu
» Une religion sans Dieu. Les Droits de l’Homme contre l’Evangile !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Philosophie-
Sauter vers: