Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hindouisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26777
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Hindouisme   Jeu 30 Mar 2006 - 15:51

religion actuelle de la plupart des habitants de l'Inde. Les hindous parlent plutôt de "sanatan dharma" (Loi cosmique universelle) pour désigner l'ensemble de leurs traditions religieuses. L'hindouisme, contrairement aux autres grandes religions, n'a pas de fondateur et trouve son origine aux débuts même de l'histoire de l'Inde. Cette religion est issue d'une évolution du védisme et du brahmanisme, après une longue maturation philosophique et une lente intégration des cultes aborigènes.
Un hindou est celui qui croit dans les "Védas", sans doute les plus anciennes écritures religieuses au monde. Basée sur la croyance en la réincarnation et la préexistence de l'être, l'hindouisme considère que la véritable nature de l'homme est divine. Le but de la religion est donc, par la connaissance de soi, la recherche du divin qui est dans chaque homme.
L'hindouisme philosophique est composé de différents courants : les astika qui reconnaissent l'autorité des Védas (Nyaya, Vaisheshika, Sankhya, Yoga, Purva-Mimamsa et Uttara Mimamsa ou Brahmasutra) et les nastika ou écoles non-orthodoxes (jainisme, le bouddhisme, et le charvaka qui réfute l'existence de l'âme).
Il n'y a pas d'autorité qui définisse l'orthodoxie, mais un enseignement réalisé par des maîtres spirituels (guru). La mythologie et la littérature sont abondantes et donnent à l'hindouisme la forme d'un polythéisme complexe, qui n'en est pas réellement un, et d'un panthéisme qui s'étend même à la matière. Les principaux dieux sont : Brahma, Shiva, Vishnou.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Lephenix
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 71
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Etude sur l'Hindouisme   Mer 24 Juin 2009 - 2:10

NÂMA-RÛPA

On sait que, dans la tradition hindoue, l'individualité est considérée comme constituée par l'union de deux éléments, ou plus exactement de deux ensembles d'éléments, qui sont désignés respectivement par les termes "nâma" et "rûpa", signifiant littéralement "nom" et "forme", et généralement réunis dans l'expression composé "nâma-rûpa" qui comprend ainsi l'individualité tout entière, "Nâma" correspond au côté "essentiel" de cette individualité, et "rûpa" à son côté "substantiel".

C'est donc à peu près l'équivalent de ce que les scolastiques ont appelé "forme" et "matière".

Mais ici, il faut bien prendre garde à une imperfection assez fâcheuse de la terminologie occidentale : la "forme", en effet, équivaut alors à "nâma, tandis que, quand on prend le même mot dans son sens habituel, c'est au contraire rûpa qu'on est obligé de traduire par "forme" (en anglais, on pourrait jusqu'à un certain point éviter l'équivoque en convenant de rendre la "forme" scolastique par "form" et la "forme", au sens ordinaire par "shape").

Le mot "matière" n'étant pas sans inconvénients non plus, je trouve bien préférable l'emploi des termes "essence" et "substance", pris naturellement dans le sens relatif où ils sont susceptibles de s'appliquer à une individualité.

A un autre point de vue quelque peu différent, "nâma" correspond aussi à la partie subtile de l'individualité, et "rûpa" à sa partie corporelle ou sensible ; mais d'ailleurs, au fond, cette distinction coïncide avec la précédente, car ce sont précisément ces deux parties subtile et corporelle qui, dans l'ensemble de l'individualité, jouent en somme le rôle d' "essence" et de "substance" l'une par rapport à l'autre.

Dans tous les cas, quand l'être est affranchi de la condition individuelle, on peut dire qu'il est par là même "au-delà du nom et de la forme", puisque ces deux termes complémentaires sont proprement constitutifs de l'individualité comme telle.

Il est bien entendu qu'il s'agit en cela de l'être qui est passé à un état supra-individuel, car, dans un autre état individuel, donc encore "formel", il retrouverait forcément l'équivalent de "nâma" et de "rûpa", bien que la "forme" ne soit plus alors corporelle comme elle l'est dans l'état humain.

Cependant, il faut dire aussi que "nâma" est susceptible d'une certaine transposition dans laquelle il n'est plus le corrélatif de "rûpa". Cela apparaît notamment lorqu'il est dit que ce qui subsiste quand un homme meurt est "nâma" (Brihad-Aranyaka Upanishad, III, 2. 12).

Il est vrai qu'on pourrait penser tout d'abord qu'il ne s'agit là que des prolongements extra-corporels de l'individualité humaine ; cette façon de voir est d'ailleurs acceptable en un certain sens, en tant que "rûpa" s'identifie au corps.

Il n'y aurait pas alors une véritable transposition à proprement parler, mais la partie subtile de l'individualité continuerait simplement à être désignée comme "nâma" après la disparition de la partie corporelle.

Il pourrait même encore en être ainsi quand ce "nâma" est dit être "sans fin", car ceci peut ne s'entendre que de la perpétuité cyclique. Un cycle quelconque peut aussi être dit "sans fin", en ce sens que sa fin rejoint analogiquement son commencement, comme on le voit notamment par l'exemple du cycle annuel (samvatsara).

Pourtant, il n'en est évidemment plus de même quand il est précisé que l'être qui subsiste comme "nâma" est passé dans le monde des "dêvas", c'est-à-dire dans un état "angélique" ou supra-individuel.

Un tel état étant "informel", on ne peut parler de "rûpa", tandis que "nâma" est transposé en un sens supérieur, ce qui est possible en vertu du caractère supra-sensible qui y est attaché même dans son acception ordinaire et individuelle. Dans ce cas, l'être est encore "au-delà de la forme", mais il ne serait aussi "au-delà du nom" que s'il était parvenu à l'état inconditionné, et non pas seulement à un état qui, si élevé qu'il puisse être, appartient encore au domaine de l'existence manifestée.

Nous pouvons remarquer que c'est sans doute là ce que signifie, dans les doctrines théologiques occidentales, la conception suivant laquelle la nature angélique (dêvatwa) est une "forme" pure (ce qu'on pourrait rendre en sanscrit par "shuddha-nâma"), c'est-à-dire à une "matière". En effet, en tenant compte des particularités du langage scolastique, cela revient exactement à dire qu'il s'agit de ce qu'on peut appeler un état "informel".

Il n'en est pas moins vrai que la nature angélique, comme tout ce qui est manifesté, comporte nécessairement un mélange d' "acte" et de "puissance". Certains paraissent avoir assimilé purement et simplement ces deux termes à la "forme" et à la "matière", qui y correspondent en effet, mais qui ont normalement une acception plus "restreinte", et ces différence de terminologie ne sont pas sans avoir donné certaines confusions.

Dans cette transposition, "nâma" équivaut encore à l' "idée", non pas dans l'acception psychologique et "subjective" que lui donnent les modernes, mais au sens transcendant de l' "archétype", c'est-à-dire comme réalité du "monde intelligible", dont le "monde sensible" n'offre qu'un reflet ou une ombre (on se rappellera ici le symbolisme de la caverne de Platon).

On peut d'ailleurs, à cet égard, prendre ici le "monde sensible" comme représentant symboliquement tout le domaine de la manifestation formelle, le "monde intelligible" étant celui de la manifestation informelle, c'est-à-dire le monde des "dêvas".

C'est aussi de cette forme qu'il faut entendre l'application du terme "nâma" au modèle "idéal" que l'artiste doit tout d'abord contempler intérieurement, et d'après lequel il réalise ensuite son oeuvre sous une forme sensible, qui est proprement "rûpa", de telle sorte que, quand l' "idée" s'est ainsi "incorporée", l'oeuvre d'art peut être regardée, tout comme l'être individuel, comme une combinaison de nâma et de rûpa.

Il y a ainsi, pour ainsi dire, une "descente" (avatarana) de l' "idée" dans le domaine formel. Ce n'est pas, bien entendu, que l' "idée" en soit affectée en elle-même, mais plutôt qu'elle se reflète dans une certaine forme sensible, qui procède d'elle et à laquelle elle donne en quelque sorte la vie .

On pourrait dire encore, à cet égard, que l' "idée" en elle-même correspond à l' "esprit", et que son aspect "incorporé" correspond à l' "âme".

Cette similitude de l'oeuvre d'art permet de comprendre d'une façon plus précise la véritable nature du rapport qui existe entre l' "archétype" et l'individu, et, par suite, de celui des deux sens du terme "nâma", selon qu'il est appliqué dans le domaine "angélique" ou dans le domaine humain, c'est-à-dire qu'il désigne, d'une part, le principe informel ou "spirituel" de l'être, qu'on peut appeler aussi sa pure "essence", et, d'autre part, la partie subtile de l'individualité, qui n'est "essence" qu'en un sens tout relatif et par rapport à sa partie corporelle, mais qui, à ce titre, représente l' "essence" dans le domaine individuel et peut donc y être considéré comme un reflet de la véritable "essence" transcendante.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 71
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Etude sur l'Hindouisme   Mer 24 Juin 2009 - 2:52

NÂMA-RÛPA - suite

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Hindouisme   Mer 24 Juin 2009 - 17:23

Passionnant !

Je ne sais pas quoi dire de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme   Jeu 23 Sep 2010 - 1:13

Extrait auteur non connu:

En tout cas je constate que les athées ne font que parler de Dieu, n'existent que par leur opposition systématique aux religions et aux textes religieux, c'est pourquoi je pense que ce sont en réalité des anti-dieux ("asuras" en sanskrit) qui sont décrits dans les écritures.

Pour répondre à , je ne peux effectivement me baser en ce qui concernent les athées, que sur ce qu'en disent les écritures auxquelles je crois, même si ça ne plait pas, il ne s'agit pas d'un avis personnel, mais des écritures saintes en général, et ici en particulier dans ce que je considère comme une des plus hautes expressions de la parole de Dieu, les écritures védiques, la "Bhagavad-Gita" , que je ne mets pas en doute, sinon je ne serais pas croyant

Il est clairement écrit que ceux qui censurent les écritures saintes, ne pourront jamais approcher Dieu en tant que Personne. Cette catégorie d'êtres, est ensuite décrite trés précisément : Ils prétendent que le monde est sans Dieu, ils sont qualifiés d'arrogants, vaniteux, orgueilleux. Fascinés par l'éphémère, pris dans un filet d'illusions, confondus par des désirs innombrables et insatiables, ils sacrifient à leur égo, et sombrent dans les conditions de vie les plus sinistres. Ils blasphèment la religion et sont déclarés envieux de Dieu. Vie après vie, parce qu'ils s'opposent à Dieu, ils s'incarnent dans des existences "asuriques".
Propos recueillit Auteur inconnu...

( étonnant d'entendre des choses si ? enfin...)


Coup de g....e un peu différent (auteur moi):
Donc selon ton raisonnement: Plus de Yoga,plus de méditation Zen issue du Bouddhisme,de prières,de recueillement,on brule les préceptes de vérités existentielles de l'homme,la connaissance c'est pour les idiots qui croient en quelque-chose d'autre, la haut, susceptible de nous sauver nous préserver de l'ignorance.Une conscience cosmique indissociable de toutes vies,serait alors a rejeter ou refouler dans l'inconscient,ah mais c'est vrai on a pas de preuves,d'une telle existence,ce que l'on nomme bêtement "Dieu" on le jette...
Bon, excuse moi également,mais je n'adhère pas non plus a ta vision des choses..

Pensée:
Je pense qu'il y a le croyant qui a réalisé l'éveil, celui qui ne l'a pas réalisé mais l'éveil est là et a toujours existé.
quand au délire mystique il n'est que le résultat d'une attitude non conforme à la réalisation de l'éveil...

Réaction:
Bon d'abord,à entendre ce que tu dis,nous devrions laisser tout faire,"ces injustices dans le monde" sans rien dire dans l'indifférence la plus totale!...
Nous parlions de tolérance,tout à l'heure,car là est le mot exact,tolérer ou ne pas tolérer certaines choses. Pouvons nous tolérer l'action des hommes méchants dans le monde? Si tu me dis "oui" alors je te laisse à tes illusions. Qui a un coeur et un peu de bon sens ne peut pas fermer les yeux devant tant d'injustice. La question n'est pas d'etre anarchiste ou rouge comme tu dis,mais de réagir tout simplement face à la bêtise de certains hommes. Nous ne sommes pas obligés d'employer la violence qui n'amène que la violence d'ailleurs,mais plutôt la non violence,regardes ce qu'a fait Ghandi. Et tonton la force tranquille...
Avec de bons débats de simples mots nous pouvons déplacer des montagnes,nul besoin d'élever le poing.
Mes respects. Pascal.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Hindouisme   Jeu 23 Sep 2010 - 8:36

J-P Mouvaux a écrit:
Passionnant !

Je ne sais pas quoi dire de plus.

Simplement que Lephénix nous crache du Guénon comme d'autres le font avec leurs Bibles ou leurs Corans.



Pour l'auteur inconnu de Pascal; bien que l'ensemble me paraisse confus...

Je reste sidéré par l'attachement aux écritures pour justifier une croyance.

Ça parle "d'éveil" et ça condamne...


Je préfère dormir!
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme   Jeu 23 Sep 2010 - 8:55

Le premier texte n'est pas de ma main je voulais juste faire la différence entre un extrémiste hindouiste
"gnostique-qui croit au démons" et le deuxième texte donc le mien:

{Donc selon ton raisonnement: Plus de Yoga,plus de méditation Zen issue du Bouddhisme,de prières,de recueillement,on brule les préceptes de vérités existentielles de l'homme,la connaissance c'est pour les idiots qui croient en quelque-chose d'autre, la haut, susceptible de nous sauver nous préserver de l'ignorance.Une conscience cosmique indissociable de toutes vies,serait alors a rejeter ou refouler dans l'inconscient,ah mais c'est vrai on a pas de preuves,d'une telle existence,ce que l'on nomme bêtement "Dieu" on le jette...
Bon, excuse moi également,mais je n'adhère pas non plus a ta vision des choses..}

On distingue parfaitement la différence entre un extrémiste qui prône souffrance et existence d'asuras,
et un être qui a les pieds sur terre.

Lorsqu'un athées parle du croyant comme d'un être qui se plaît dans le masochisme;(selon Crévin)
et la dette karmique; (selon Chribou) celui-ci,croit-il peut-être, que le karma n'est pas réel ?...
il (le athées) devrait se demander si le fait de refouler la conscience cosmique selon (Bouddha)
n'est pas un mal en soi ?.........................

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme   Jeu 23 Sep 2010 - 8:56

Personne je ne condamne personne./
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Hindouisme   Jeu 23 Sep 2010 - 15:41

Citation :
Pour répondre à , je ne peux effectivement me baser en ce qui concernent les athées, que sur ce qu'en disent les écritures auxquelles je crois, même si ça ne plait pas, il ne s'agit pas d'un avis personnel, mais des écritures saintes en général, et ici en particulier dans ce que je considère comme une des plus hautes expressions de la parole de Dieu, les écritures védiques, la "Bhagavad-Gita" , que je ne mets pas en doute, sinon je ne serais pas croyant

voilà ce que te dis gentiment l'athée

hindouisme => et tout le monde pense Gandhi et donc => la bonté l pacifisme (tins j'écrase un larmichette)
ces textes t cla c'est du bla bla, moins j fais un constat simple et absolument irréfutable
l'hindouisme est indissociable du principe des castes
Qu'on me fasse de la pub pour la plus belle des vitrines, si derrière il y a du sans des larmes, moi j'achéte pas
non non ce n'est pas que de l'humanisme ou un appel plurnichard a la compassion nvrs les intouchables ce que je dis, c'est du bon sens !
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Hindouisme   Jeu 23 Sep 2010 - 15:48

Citation :
il (le athées) devrait se demander
que répondre aux textes qui n'ont rien comme argument d'autres dans du surnturel infondé ?

ça m'est égal tes histoires de karma et de multiple vies, je parle concret d l'hindouisme
lis ce qu je te dis ci dessus si tu n'est pas convaincu renseigne toi sur ambdkar

c'est joli les textes antiques mais pourquoi donc tous le monde connait Gandhi et personne ne connait Ambdkar ?
Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme   Ven 24 Sep 2010 - 9:04

Cré20diou a écrit:
Citation :
il (le athées) devrait se demander
qu répondre aux texes qui n'ont rien comme argument d'autres dans du surnturel infondé ?

ça m'est égal tes histoires de karma et de multiple vies, je parle concret d l'hindouisme
lis c qu j t dis ci dssus si tu n'est pas convaincu rensigne toi sur ambdkar

c'st joli les txtes antiques mis pourquoi donc tous le monde connait Gandhi et prsonne ne connait Ambdkar ?
Pourquoi ?

Ok,mais pour moi rien ne change,le surnaturel infondé sur le papier n'est pas une preuve
que ce dernier n'est pas réel dans la vie quotidienne de celui qui pratique la méditation,
d'autant que bons nombres d'adeptes bouddhistes sont unanimes pour dire que la conscience
cosmique "est bien réelle"...
A partir d'une telle constatation qu'on ne peut que garder en soi comme une vérité on peut
"méditer" sur; "cela."

OM MANI PADME OM : Nous méditons sur l'innéfable splendeur de ce soleil afin qu'il dirige
notre entendement...
Le bouddhiste n'imagine en aucun cas des farfadets,et des perlinpinpin,puisqu'il travaille sur
l'acuité de la pensée tout en contrôlant son imaginaire pour atteindre la pleinitude de l'esprit,
la clarté,l'entendement,il ne peut donc avoir de doute quand à ce qu'il ressent au plus profond de lui-même.

Ps:Si tu m as bien lu tu devrais savoir que je ne suis pas pour les textes sacrés.
Mais pour leur réactualisation,l'anéantissement des dogmes, et l'épuration des
textes falsifiés,jusqu'à y trouver une simple philosophie: (la technique du bien-être)
Mais c'est pas demain la veille mon vieux...(sourire)
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Hindouisme   Ven 1 Oct 2010 - 2:53

Citation :
bons nombres d'adeptes bouddhistes sont unanimes pour dire que la conscience
cosmique "est bien réelle"...

Pascal, que tout le monde fut convaincu que la terre est plate ou qu'un dieu la gouverne, n'a pas plus de valeur dans les faits

Citation :
il ne peut donc avoir de doute quand à ce qu'il ressent au plus profond de lui-même.

il ressent des choses, on en doute pas, mais la justesse de ce qu'il ressent n'est pas probante

______

tu me parles de bouddhisme et il s'agit d'hindouisme, mais d'une maniére ou d'une autre, une philosophie qui parle de réincarnation, reste purement et simplement une religion

par contre , je pense que autrefois c'était trés répandu cette question absurde d'atteindre le nirvana par la suppression des désirs et des tentations, c'est repris par Paul , d'autres se sont même castrés pour se rapproché de dieu ... cela laisse songeur cette défiance du monde naturel et de ses plaisirs

Citation :
Le bouddhiste n'imagine en aucun cas des farfadets,et des perlinpinpin
C'est déjà bien, mais surtout des choses comme les réincarnations ... on a des éléments pour en parler ?

Pascal, franchement je vois pas cela comme une philosophie

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme   Sam 9 Juil 2011 - 10:40

Merci, Florence Yvonne, pour ce document.
Contrairement á ce que l´on croit souvent, l´hindouisme n´est pas une religion polythéiste : le Brahman représente ce que beaucoup appellent Dieu et les divinités hindous sont en fait des manifestations de ce souffle de vie, de ce Brahman. A noter que le mot " brahman" est de la même origine que le " flamen" latin.
Revenir en haut Aller en bas
Fibonacci
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 675
Age : 51
Localisation : Sous la voûte étoilée
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Hindouisme   Dim 10 Juil 2011 - 13:00

Eponine a écrit:
Merci, Florence Yvonne, pour ce document.
Contrairement á ce que l´on croit souvent, l´hindouisme n´est pas une religion polythéiste : le Brahman représente ce que beaucoup appellent Dieu et les divinités hindous sont en fait des manifestations de ce souffle de vie, de ce Brahman. A noter que le mot " brahman" est de la même origine que le " flamen" latin.
Malgré les nombreux points communs entre les concepts décrits par ces deux vocables et surtout l'extraordinaire proximité linguistique apparente qui ont donné du poids à l'hypothèse d'une origine commune des deux termes, les indoeuropéanistes ont depuis longtemps reconnu qu'il était impossible de reconstituer un terme PIE dont les deux mots seraient issus selon les lois linguistiques aujourd'hui bien connues. Il semblerait donc, même si c'est difficile à admettre, que cette incroyable coïncidence ne soit qu'une coïncidence.

Fibo.
Revenir en haut Aller en bas
ananda
Curieux
Curieux


Nombre de messages : 12
Age : 57
Localisation : castre
Date d'inscription : 06/11/2011

MessageSujet: Re: Hindouisme   Dim 6 Nov 2011 - 13:04

l'illusion est toujours celle qui gagne tant que l'on reste attaché a des conceptes et a une idéee d'individualisme......car "IL"est l'UN en chacun.....aussi n'y a t il que "LUI".....
alors pourquoi se diviser sur la façon d'Aimer l'AMOUR?les religions divisent par leurs dogmes obscures et fruits d'ignorances...mais les mystiques "LE"connaisse comme le "MOI universel"(l'ame),en eux plus de traces de division car ils ont accomplis l'Union parfaite(ce retour a zion si chére a certains).....toutes les mystiques de religions se rejoingne en cette connaissance universel et intemporel.....alors aimons nous et jouissons de l'Amour de l'AMOUR.......
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4549
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Hindouisme   Dim 6 Nov 2011 - 13:11

jouir de l'amour! en voilà des mots qui vont être sujets à bien des interprêtations! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme   Lun 25 Juin 2012 - 10:55

Teoma a écrit:
Extrait auteur non connu:

En tout cas je constate que les athées ne font que parler de Dieu, n'existent que par leur opposition systématique aux religions et aux textes religieux, c'est pourquoi je pense que ce sont en réalité des anti-dieux ("asuras" en sanskrit) qui sont décrits dans les écritures.

Pour répondre à , je ne peux effectivement me baser en ce qui concernent les athées, que sur ce qu'en disent les écritures auxquelles je crois, même si ça ne plait pas, il ne s'agit pas d'un avis personnel, mais des écritures saintes en général, et ici en particulier dans ce que je considère comme une des plus hautes expressions de la parole de Dieu, les écritures védiques, la "Bhagavad-Gita" , que je ne mets pas en doute, sinon je ne serais pas croyant

Il est clairement écrit que ceux qui censurent les écritures saintes, ne pourront jamais approcher Dieu en tant que Personne. Cette catégorie d'êtres, est ensuite décrite trés précisément : Ils prétendent que le monde est sans Dieu, ils sont qualifiés d'arrogants, vaniteux, orgueilleux. Fascinés par l'éphémère, pris dans un filet d'illusions, confondus par des désirs innombrables et insatiables, ils sacrifient à leur égo, et sombrent dans les conditions de vie les plus sinistres. Ils blasphèment la religion et sont déclarés envieux de Dieu. Vie après vie, parce qu'ils s'opposent à Dieu, ils s'incarnent dans des existences "asuriques".
Propos recueillit Auteur inconnu...

( étonnant d'entendre des choses si ? enfin...)


Coup de g....e un peu différent (auteur moi):
Donc selon ton raisonnement: Plus de Yoga,plus de méditation Zen issue du Bouddhisme,de prières,de recueillement,on brule les préceptes de vérités existentielles de l'homme,la connaissance c'est pour les idiots qui croient en quelque-chose d'autre, la haut, susceptible de nous sauver nous préserver de l'ignorance.Une conscience cosmique indissociable de toutes vies,serait alors a rejeter ou refouler dans l'inconscient,ah mais c'est vrai on a pas de preuves,d'une telle existence,ce que l'on nomme bêtement "Dieu" on le jette...
Bon, excuse moi également,mais je n'adhère pas non plus a ta vision des choses..

Pensée:
Je pense qu'il y a le croyant qui a réalisé l'éveil, celui qui ne l'a pas réalisé mais l'éveil est là et a toujours existé.
quand au délire mystique il n'est que le résultat d'une attitude non conforme à la réalisation de l'éveil...

Réaction:
Bon d'abord,à entendre ce que tu dis,nous devrions laisser tout faire,"ces injustices dans le monde" sans rien dire dans l'indifférence la plus totale!...
Nous parlions de tolérance,tout à l'heure,car là est le mot exact,tolérer ou ne pas tolérer certaines choses. Pouvons nous tolérer l'action des hommes méchants dans le monde? Si tu me dis "oui" alors je te laisse à tes illusions. Qui a un coeur et un peu de bon sens ne peut pas fermer les yeux devant tant d'injustice. La question n'est pas d'etre anarchiste ou rouge comme tu dis,mais de réagir tout simplement face à la bêtise de certains hommes. Nous ne sommes pas obligés d'employer la violence qui n'amène que la violence d'ailleurs,mais plutôt la non violence,regardes ce qu'a fait Ghandi. Et tonton la force tranquille...
Avec de bons débats de simples mots nous pouvons déplacer des montagnes,nul besoin d'élever le poing.
Mes respects. Pascal.



Bon! monsieur JAYRAM :

Vous avez écrit le texte suivant dans le forum métaphysique , je le sais j'étais là au même moment ,
puis j'ai récupéré votre texte que voici :

En tout cas je constate que les athées ne font que parler de Dieu, n'existent que par leur opposition systématique aux religions et aux textes religieux, c'est pourquoi je pense que ce sont en réalité des anti-dieux ("asuras" en sanskrit) qui sont décrits dans les écritures.

Pour répondre à , je ne peux effectivement me baser en ce qui concernent les athées, que sur ce qu'en disent les écritures auxquelles je crois, même si ça ne plait pas, il ne s'agit pas d'un avis personnel, mais des écritures saintes en général, et ici en particulier dans ce que je considère comme une des plus hautes expressions de la parole de Dieu, les écritures védiques, la "Bhagavad-Gita" , que je ne mets pas en doute, sinon je ne serais pas croyant

Il est clairement écrit que ceux qui censurent les écritures saintes, ne pourront jamais approcher Dieu en tant que Personne. Cette catégorie d'êtres, est ensuite décrite trés précisément : Ils prétendent que le monde est sans Dieu, ils sont qualifiés d'arrogants, vaniteux, orgueilleux. Fascinés par l'éphémère, pris dans un filet d'illusions, confondus par des désirs innombrables et insatiables, ils sacrifient à leur égo, et sombrent dans les conditions de vie les plus sinistres. Ils blasphèment la religion et sont déclarés envieux de Dieu. Vie après vie, parce qu'ils s'opposent à Dieu, ils s'incarnent dans des existences "asuriques".

NB; j'avais stipulé auteur inconnu pour le tenir au secret , ton petit nom Jayram. Vu que tu joues les délateurs sur le net,
moi je ne vais pas me géner , la suite du texte je l'ai aussi , et ceux qui l'ont reçu en pleine poire je les connais aussi et ils
pourront même témoigner de son authenticité . D'ailleurs tes petits amis vont reconnaître ton écriture n'est-ce pas ...

Ps; N'oubliez pas que ce texte s'adressait aux bons athées du forum métaphysique alors GAB , PERSONNE , JONAS , les athées , est-ce que vous allez réagir à cela ou laisser cet énergumène continuer à jouer les sycophante ?




Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26777
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Hindouisme   Lun 25 Juin 2012 - 11:30

C'est pas cool.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme   Lun 25 Juin 2012 - 11:32

Le sujet est : Hindouisme
Et non pas : "Règlement de comptes"
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4549
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Hindouisme   Lun 25 Juin 2012 - 12:04

Tout ça rime à quoi, le poète? Ouvrez donc un sujet approprié en rapport avec vos divergences métaphysiques.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme   Lun 25 Juin 2012 - 12:21

La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe, de tels attaques aussi basses, me laissent d'une indifférence...
Revenir en haut Aller en bas
Atrahasis
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 286
Age : 39
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: Hindouisme   Mar 26 Juin 2012 - 15:10

Pourquoi certains s'amusent-t-ils encore à dire que le bouddhisme n'est qu'une philosophie ? C'est encore ce satané sentiment de supériorité occidentale ? C'est une religion issue d'un schisme avec, c'est vrai, de nombreux conseils et de vie.
Ça me fait penser à ceux qui voient l'islam comme un code de lois.
****************
Dans l'hindouisme, un avatar est-il une divinité ? Toutes les divinités sont-elles des avatars ? Si c'est le cas, cela suffit t-il à dire que l'on a affaire à un monothéisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme   Mar 26 Juin 2012 - 17:45

Dans l'hindouisme il y a Dieu et les divinités, ses ministres en quelque sorte chargés d'administrer l'univers. Dieu est à la foi impersonnel et personnel, immanent et transcendant.

Les avatars sont des incarnations divines de l'aspect de Dieu personnel suprême (un peu comme dans le catholicisme) voire parfois de divinités secondaires, dans un plan de la création qui n'est pas toujours forcément le plan physique.

L'hindouisme peut être vu d'un point de vue moniste, panthéiste, polythéiste et même monothéiste, ce n'est pas incompatible, l'hindouisme admet et rassemble tous ces points de vue en une vaste synthèse dans ses Ecritures.
Revenir en haut Aller en bas
Atrahasis
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 286
Age : 39
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: Hindouisme   Mar 26 Juin 2012 - 20:01

Merci Jayrâm; c'est très clair.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme   Mer 27 Juin 2012 - 11:24

Je ne suis pas hindouiste, c'est impossible, c'est pas ma culture, mais en étudiant les textes, l'hindouisme m'a aidé à devenir relativiste.

Un relativiste n'est pas vraiment un agnostique, ni un déiste, il a ses propres croyances, il peut adhérer à des dogmes, mais il a conscience que ce sont des outils, des vérités relatives, valables pour lui à un moment donné de son évolution, et pas forcément pour les autres.

Un hindou peut vénérer Shiva comme représentation du Dieu suprême, ou Kali, ou Visnu, ou même un saint personnage, un éveillé, un libéré, etc... il accepte que d'autres n'aient pas la même représentation que la sienne car il a conscience que ce sont des vérité relatives qui représentent son Idéal divin. On ne trouve pas cette attitude dans les monothéismes bibliques, qui sont forcés à se combattre pour prouver que leur dieu est le seul.

"La Religion est un arbre avec de nombreuses branches. Si on ne voit que les branches on est tenté de dire qu'il y a de nombreuses religions" (Gandhi)

" JE n'établis pas de distinctions entre les religions.
Les hommes peuvent ME vénérer sous la forme qu'ils souhaitent.
La forme du culte M'est indifférente.
Seule m'importe la qualité de l'Amour qui s'exprime dan le culte.
J'accepte n'importe quelle fome de cultes parce que JE SUIS suprême."
(pensées de la Bhagavad Gita dans "sagesse des maîtres de l'Inde" par Danielle et Olivier Fölmi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hindouisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hindouisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Corps subtils dans l'Hindouisme
» Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?
» L'hindouisme
» HINDOUISME
» es ce possible de se convertir a l'hindouisme?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions orientales :: Hindouisme-
Sauter vers: