Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le libre arbitre

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Le libre arbitre   Lun 18 Juin 2018 - 18:24

Je ne crois pas en un dieu qui donne le libre arbitre aux hommes et qui les punissent quand ils s'en servent.
Revenir en haut Aller en bas
Madarion
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1935
Age : 44
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Le libre arbitre   Lun 18 Juin 2018 - 18:31

Mais dit moi, ou c'est écrit que dieu à punis Adam et Eve ?

J'ai beau relire les passages cela ressemble plus à de la mise en garde ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Le libre arbitre   Lun 18 Juin 2018 - 18:48

Ben il les a quand même chassé du jardin d'Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Mic777
Professeur
Professeur


Masculin Nombre de messages : 651
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Le libre arbitre   Lun 18 Juin 2018 - 19:22

D'un point de vue purement biologique, tout est determiné, même l'absolue totalité de ce qui se passe dans notre cerveau, il ne peut donc exister, selon cette conception, aucun libre-arbitre
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Madarion
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1935
Age : 44
Localisation : France Sud
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Le libre arbitre   Lun 18 Juin 2018 - 20:31

Mic777 a écrit:
D'un point de vue purement biologique, tout est determiné, même l'absolue totalité de ce qui se passe dans notre cerveau, il ne peut donc exister, selon cette conception, aucun libre-arbitre

Le libre arbitre n'est pas forcément lié au déterminisme

Prend deux chemins parfaitement déterminés, et bien choisir l'un ou l'autre c'est faire un choix.
Revenir en haut Aller en bas
Mic777
Professeur
Professeur


Masculin Nombre de messages : 651
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Le libre arbitre   Lun 18 Juin 2018 - 20:37

Seulement ce choix aura été biologiquement determiné (le travail effectué par tes neurones n'aura été qu'une suite de causes et effets inconscients aboutissant à un "choix" illusoire car suivant le determinisme qui a deployé l'activité de ces mêmes neurones, tu n'aurais pas pu faire un autre choix). Si on accepte une conception de la psyché qui ne soit que biologique, du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le libre arbitre   Lun 18 Juin 2018 - 23:42

florence_yvonne a écrit:
Je ne crois pas en un dieu qui donne le libre arbitre aux hommes et qui les punissent quand ils s'en servent.

Le libre arbitre ne peut éventuellement exister exclusivement s’il n’y a aucune interdiction et aucune obligation de faire ou d’agir.

À partir du moment où on t’interdit de faire quelque chose, on s’oppose à ce que tu fasses un choix
Il en va de même à partir du moment où on t’oblige à faire quelque chose, on s’oppose à ce que tu fasses un choix.

Si donc dieu existe réellement et qu’il a réellement interdit à Adam de ne pas manger du fruit, cela implique aussi que dieu n’a pas donner de libre arbitre sinon dieu serait en contradiction avec lui-même.

Car qu’est qu’une notion de libre arbitre si ce n’est de décider par soit même ce qui est bien ou mal ?

Si on décide pour toi que c’est mal d’aller manger du fruit quel choix te reste-t-il ? Forcément celui de ne pas aller en manger sous peine de mort ou de bannissement.

Face au fruit tu n’as donc pas de choix à cause de la conséquence de mort ou de bannissement. Ton SEUL choix possible est de ne pas en manger, or quand il n’y a qu’un SEUL choix possible tout le monde sait qu’il ne s’agit plus de choix mais d’évidence.

Adam n’a donc pas usé de libre arbitre quand il a décidé de désobéir à l’interdiction, car il est évident que si libre arbitre il y avait eu alors c’est l’interdiction elle-même qui n’existait pas.

Après bien sûr on peut toujours discuter du pourquoi Adam a mangé du fruit et si le récit biblique est une vérité alors on en conclura qu’il s’est fait berner par Satan et qu’Adam était sûr de ne pas mourir ni d’être banni.

Et c’est là qu’intervient la logique que le libre arbitre n’existe pas, car Dieu n’a pas mis en garde Adam qu’il pouvait être induit en erreur par une autre personne, invisible ou sous les traits d’un animal quelconque.

La faculté d’Adam de déterminé ce qui est bien de ce qui est mal n’existait pas encore, car il était parfait et vivait dans un environnement parfait ou le mal n’existait pas, il était donc évident pour lui qu’il était bon de manger du fruit, car il ne connaissait pas le mal, il n’avait même pas une seule notion de ce que pouvait bien être le mal.

À ce moment-là ou cette époque-là de perfection, le mal intervenait suite à une conséquence et non suite à un acte, et c’est uniquement suite à son acte délibéré d’aller manger du fruit qu’il a compris par la conséquence de son bannissement et plus tard de sa mort certaine, qu’il était mal de désobéir à dieu.

La connaissance du bien Adam l’a toujours eue, car il y vivait dedans en permanence, par contre la connaissance du mal il ne l’avait pas, car contrairement à nous qui savons déterminer ce qui est bien et ce qui est mal, lui n’avait pas cette faculté que nous avons de savoir ce qu’était le mal, car il n’a jamais été témoin, victime ou acteur d’un quelconque acte mauvais avant sa rencontre avec Satan par l’intermédiaire d’Ève trompée.

Pour savoir ce qui est bien ou mal, il faut avoir été confronté directement ou indirectement au bien et au mal depuis notre plus tendre enfance.

Or Adam n’a jamais eu d’enfance, il est né parfait et adulte avec aucune connaissance du mal ni aucune mise en garde de l’existence d’un être spirituel trompeur.

Il est né avec un énorme handicap : la perfection, sans la connaissance de ce que pouvait être le mal.

Or nous, nous avons un énorme avantage par rapport à Adam : nous sommes imparfaits et grâce a cela nous avons la faculté de déterminer ce qui est bien et ce qui est mal.

Notre imperfection nous permet de ne pas être bernés par un serpent qui parle, car nous savons que les serpents ne parlent pas et donc nous restons prudents et sur nos gardes grâce à notre connaissance du bien et du mal.

Ève n’avait pas cette faculté d’avoir des doutes et elle savait qu’Adam avait pour mission de donner des noms aux animaux, malgré cela elle n’a pas pris le temps d’aller se faire confirmer par Adam si certains animaux étaient pourvus de langages, elle était innocente, vierge de connaissance du mal.

Si donc la bible est la vérité, on voit bien qu’il y a quelque chose qui ne va pas : la perfection

Pourquoi nous qui sommes imparfaits avons la connaissance du bien et du mal alors que Adam et Ève ne l’avaient absolument pas ?

Tout simplement parce que pour avoir cette connaissance du bien et du mal il faut forcément avoir déjà été mis en confrontation autant avec le bien qu’avec le mal, ce qui permet de faire des choix.

Les « choix » d’Adam et Ève n’en étaient donc pas, car ils n’avaient pas la connaissance du mal et ils ont étaient injustement bannis et fini par mourir, car leur choix n’avait pas été mis à l’épreuve de la connaissance du bien et du mal.

Or nous mettons tous les jours nos actes à l’épreuve grâce à notre connaissance du bien et du mal et nos décisions journalières en tiennent en permanence compte, car nous savons ce qui est bien et ce qui est mal.

Le libre arbitre n’existe pas, la seule chose qui existe c’est notre connaissance du bien et du mal et tous nos actes et nos décisions sont pris grâce à cela.

Le libre arbitre existerait exclusivement s’il n’y avait pas de lois, de menaces, de règlements, d’interdictions, d’obligations etc ...

Donc si la bible dit la vérité alors la seule conclusion possible est que le libre arbitre n’existe pas et n’a jamais existé, c’est une notion inventée par les créateurs de cultes (religions, sectes et prophètes en tous genres) pour donner bonne ou mauvaise conscience.

Et si la bible est un ramassis de mensonges alors le libre arbitre n’existe pas non plus, car nous vivons en permanence sous la menace de règlements, d’interdictions, d’obligations, bref tout ce qui fait que nos décisions ne viennent pas forcément directement et volontairement de nous.

Que Dieu existe ou pas, une chose est sure : le libre arbitre n’existe pas.

Le libre arbitre n’existe pas car nos choix, nos décisions sont prises depuis notre connaissance du bien et du mal, ou depuis les menaces, règlements, interdictions, obligations, etc., etc.

Parfois même nos choix sont mis entre les mains du hasard quand perdu dans le désert deux chemins s’offrent à nous, ce n’est certainement pas une notion de libre arbitre ou notre connaissance du bien et du mal qui décidera quel chemin prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le libre arbitre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le libre arbitre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le libre arbitre
» enseignement du Père Verlinde : "liberté" et " libre arbitre"
» Le libre arbitre et les dogmes religieux
» Grace et libre arbitre
» NEUVIÈME TRAITÉ DE SAINT BERNARD: le libre-arbitre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Philosophie-
Sauter vers: