Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Religion: Vie et Mort

Aller en bas 
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
bluenote
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 458
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/05/2018

MessageSujet: Re: Religion: Vie et Mort   Jeu 9 Aoû 2018 - 0:04

Pour ma part je pense dans la lignée des études au 20è siècle que la religion est une donnée anthropologique des sociétés humaines, au même titre que la culture et la politique.

La religion est universelle, et si on y voit des contenus idéologiques, c'est à travers le filtre de la perception de la pensée historique, contextuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Religion: Vie et Mort   Jeu 9 Aoû 2018 - 5:56

Bassmeg
tout ce qui a un début a une fin.
La religion n'existe pas en elle même, c'est le besoin de l'homme de croire en un Dieu qui dure longtemps, et il se raccrochera de préférence à une religion influente qu'il a connue ou "rencontrée", jusqu'au jour où sa pensée évoluera et qu'il comprendra qu'il peut avoir tout seul l'idée qu'il doit ranger son logement...  (je fais allusion à un autre post, mais je pense que cet exemple, je le ressortirai souvent, il est vraiment exemplaire ! J'ai rarement autant ri ).

Pourquoi "influente" ?  Parce que l'humain a un comportement moutonnier, même s'il est un anti-moutonnier, c'est simplement qu'il rejoint un autre troupeau.  Il est rassuré si beaucoup pensent comme lui, ou, au contraire il aime ne pas faire comme les autres.

Tôt ou tard, les religions disparaîtront, sauf si elles savent s'adapter ce qui suppose qu'elles devront renoncer à tellement de leurs dogmes qu'elles ne seront plus les mêmes, ce qui veut dire que la religion d'origine aura disparu.
Dans nos régions des religions polythéistes ont disparu au profit des monothéistes.

Ce qui restera sera ce en quoi elles sont universelles, ce seront des principes "moraux" qui n'ont pas besoin de religion comme support genre "range ta chambre et sois gentil avec tes petits camarades"  ( sorry je ne suis pas encore remise de la "révélation divine" de notre ami bluenote.  Il est chouette, son dieu, j'en veux bien aussi un qui me rappelle de ranger ou de faire mes comptes...)

liste de quelques religions disparues: https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_religions_par_anciennet%C3%A9#Les_religions_polyth%C3%A9istes_antiques

Édit
Ce qui précède était ma première réaction. En réfléchissant un peu et en parcourant quelques articles, je conclus que moins une religion est dogmatique et dirigiste, plus elle a de chance de survivre longtemps. Ou alors elle se divisent en de multiples courants, de multiples sectes... et cela à l'infini comme c'est le cas du bouddhisme qui n'a pas de dogme ni de structure au départ. Mais est-ce une religion ? Au départ non, puisqu'il n'y a ni dieu, ni dogme. J'ai été surprise d'apprendre l'influence grecque (via Alexandre Le Grand) sur le bouddhisme, elle serait même à l'origine du courant du Mahayana qui est dans sa forme extérieure un genre de polythéisme (ex: bouddhisme tibétain).

Je trouve l'article de Wiki très intéressant
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Religion: Vie et Mort   Mar 14 Aoû 2018 - 14:40

Le catholicisme est scindé en beaucoup de tendances et mêmes en schismes depuis très très longtemps.

Il existe des petites Eglises qui sont catholiques mais pas romaines avec beaucoup de similitudes avec celle qui tient le haut du pavé. Des similitudes mais des aménagements qui les rendent plus attrayantes.

A l'intérieure de la grosse boutique, il y a ceux qui en sont là par habitude, l'hebdomadaire ou le saisonnier. Ceux pour qui catho c'est cocher les cases baptême, communion, mariage, enterrement. Ceux qui il faut bien un peu de religion mais sans plus et qui iront, le cas échéant, faire brûler leur petite bougie à St Truc ou St Machin pour que le petit réussissent ses examens.


il y a les tradi qui y restent parce qu'un pape a eu la faiblesse de leur accorder de pouvoir suivre la messe de leur arrière-grand-mère, en latin, le dos au peuple. Sinon ils seraient dehors. Et là, on retrouve des jeunes, parce que quand le tradi se reproduit il fait des familles en marches d'escalier.Tradi, c'est pas d'abord une affaire de vieux.

Il y a le conservateur, celui qui trouve Vatican II a été trop loin et qui encense Jipitou Papa Ratzi, Léonard, Aillet et consorts. Il sera un peu plus à cheval sur les principes, lira La Croix et suivra Zénith.

Il y a le charismatoche ou post charismatoche, déjà  vieillissant parce que le souffle s'est essoufflé, c'est une autre branche du conservatisme, pleine de bondieuseries et de pieusetés, avec quelque chose d'infantilisant.

Et puis il y a le converti, prêt à foncer dans n'importe quelle direction et qui se fera trop souvent récupéré par une branche déviante

Après, il y a celui qui trouve que Vatican II n'a pas été assez loin et qui pensera à l'époque révolue où l'on parlait de l'option préférentielle pour les pauvres, à Dom Helder Camara et autres prophètes de l'époque à qui le Polonais a coupé le sifflet.

Il y a le progressiste qui lui a presque un pied dehors. Parce qu'il dit Wir sind Kirche ou We are the Church mais poursuit le rêve complètement déjanté de faire bouger les choses de l'intérieur, ce qui n'est pas près d'arriver.  Parce qu'en fait, ses convictions sont celles des Eglisettes citées plus haut et qu'il ferait mieux d'aller grossir leur rang.

Et le catho-philosophe vous dira qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil, qu'il y avait des scissions pareilles déjà à tel ou tel siècle et que ça n'a pas empêché "l'Eglise" (parce qu'il pense que la sienne est la seule) de perdurer.

Et puis ça, c'est ce qui se passe sur notre continent, parce que sur d'autres, eh ben ce n'est pas pareil !
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Religion: Vie et Mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Religion: Vie et Mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pulsion de mort et religion
» Lien émission Denise Bombardier -Religion
» Evolution et religion
» DONS D'ORGANES ET RELIGION...
» La mort, l'au delà, les religions..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: