Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La série danoise Ride upon the storm (Arte)

Aller en bas 
AuteurMessage
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8028
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: La série danoise Ride upon the storm (Arte)   Sam 1 Déc 2018 - 10:44

Arte diffuse pour le moment une série danoise à l'intitulé français assez lisse et conventionnel : Au nom du père.
Le titre original "Ride upon the storm" Un tour dans la tempête ou chevaucher la tempête (Je laisse à ceux qui pratiquent mieux l'anglais que moi le soin de le préciser.) est bien plus explicite.

Très honnêtement, je ne connais pas grand chose de l'Eglise (luthérienne) danoise.
On m'a dit que le Danemark était passé au protestantisme sans que les gens du peuple ne comprennent vraiment qu'ils vivaient une rupture avec Rome. A leurs yeux on passait du latin au danois et certains rites étaient modifiés et puis c'est tout.

Comme il s'agit d'une Eglise luthérienne, il y a des pasteurs qu'on nomme aussi prêtres dans la langue du pays  et des évêques.
Historiquement, c 'est une Eglise qui a été lié à la monarchie, c'était celle du roi, celle de l'état, pendant longtemps, même si d'autres Eglises existaient sur le sol danois. La liberté de culte a été promulguée au début du XIXe siècle.

Personnellement, je suis peu au courant des spécificités luthériennes, je fréquente une paroisse à sensibilité réformée dans un pays où le protestantisme est minoritaire et a été persécuté par le passé : une situation sociologique complètement différente.
Je suis donc mal placée pour savoir si la série rend avec justesse ou non la situation de l'Eglise luthérienne danoise.

Je suis allée voir sur la toile si cette Eglise avait réagi à cette série et ce que j'ai trouvé disait en substance : il s'agit d'une dramatisation (mise en scène) de nos questionnements actuels.

Il sera difficile de  parler de cette série si on ne l'a pas vue. Je suppose qu'elle doit être toujours visible sur le site d'Arte.


La trame se joue autour d'une famille où on est pasteur de père en fils depuis plus de deux cents ans. Le père est un prêcheur charismatique mais un tantinet autoritaire et surtout ... alcoolique.
A son grand désarroi, et à peu de différences de voix, il n'est pas élu évêque. On lui préfère une femme pasteure, Monika, plus en phase avec son temps mais aussi plus pragmatique.

Il a deux fils dont l'un est pasteur mais a la fâcheuse idée de préférer, à une belle paroisse qu'on lui propose, un poste d'aumônier dans les forces armées  et c'est là qu'il dérape.

Arte a écrit:
Danemark, 2017. Dans la famille Krogh, on est pasteur de père en fils depuis plus de deux cent cinquante ans. Johannes, l’actuel chef de famille, qui espère devenir évêque de Copenhague, échoue face à sa principale concurrente. Il disparaît alors de chez lui et noie sa déception dans l’alcool, inquiétant et décevant une nouvelle fois son épouse, Elisabeth. Si leur fils aîné Christian a abandonné ses études de théologie pour un master dans une école de commerce, August, le cadet, a pour sa part embrassé la carrière ecclésiastique, et prêche dans une église en vue de la capitale danoise. Le jeune homme aspire désormais à fonder une famille avec sa jeune épouse médecin, Emilie. Lorsqu’on lui propose un poste d’aumônier dans un camp militaire danois au Moyen-Orient, il décide toutefois de partir.

Religion et patriarcat
Dans le droit fil des thèmes chers aux grands cinéastes scandinaves, Ingmar Bergman ou Carl.T. Dreyer, la nouvelle série danoise du talentueux créateur de Borgen brosse les saisissants portraits d’un pasteur de Copenhague, de ses deux fils et de sa femme aux prises avec le doute, la culpabilité et les défis du monde contemporain. Au plus près des émotions de ses personnages, Au nom du Père aborde sur un mode intimiste le pouvoir de la foi religieuse dans les relations sociales et familiales, et questionne la notion d’engagement sous toutes ses formes. Très documenté, le scénario ne se limite pas au protestantisme mais évoque la plupart des croyances tout en livrant la radiographie acérée d’une famille dominée par une figure paternelle destructrice. Analyse critique du patriarcat, la série traque les failles de ses principaux personnages masculins sans pour autant les départir de leur douloureuse humanité. Dans le rôle du pasteur Krogh, père et époux luttant contre ses propres démons, Lars Mikkelsen est tout simplement stupéfiant.

https://www.arte.tv/fr/videos/062202-001-A/au-nom-du-pere-saison-1-1-10/?xtor=AD-428-[Aunomdupere]-[1]-[BA]-[FacebookArteSeries]-[HP]-[]
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
 
La série danoise Ride upon the storm (Arte)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ephéméride 7 Janvier......
» Ephéméride 17 Novembre......
» Ephéméride 23 Novembre......
» Ephéméride 19 Février....
» Ephéméride 8 Novembre......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum chrétien protestant-
Sauter vers: