Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le programme d'Emanuel MACRON a propos de la santé

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 31862
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Le programme d'Emanuel MACRON a propos de la santé   Ven 28 Déc 2018 - 17:49

Généraliser la vente de médicaments à l’unité

Actuellement, un médicament acheté sur deux n’est pas consommé avec un risque d’automédication et d’impact environnemental. Cela entraîne un gaspillage de 7 milliards d’euros par an : nous généraliserons donc la vente de médicaments à l’unité.

Site de campagne, 2 mars 2017
Accroître l’autonomie des hôpitaux

Nous renforcerons l’attractivité des métiers de santé de soins primaires et donnerons davantage d’autonomie aux hôpitaux en diversifiant les modes de rémunération des professionnels et les modes de financement des hôpitaux, dans un cadre sécurisé nationalement.

Site de campagne, 2 mars 2017
Création d’un service sanitaire de prévention composé d’étudiants

Nous créerons un service sanitaire de 3 mois pour tous les étudiants en santé : dans ce cadre, 40 000 d’entre eux interviendront pour des actions de prévention, et notamment pour des actions de prévention de la dépendance.

Site de campagne, 2 mars 2017
Ne dérembourser aucun soin utile pendant le quinquennat

Nous travaillerons sur la pertinence des soins, et nous nous engageons à ce qu’aucun soin utile ne soit déremboursé pendant les 5 ans qui viennent.

Site de campagne, 2 mars 2017
5 milliards pour les hôpitaux et la transformation de la médecine de ville

Nous consacrerons 5 milliards d’euros de notre Plan d’investissement à la santé, notamment à la transformation de notre médecine de ville et de nos hôpitaux.

Programme d’Emmanuel Macron, 2 mars 2017
Développer les soins à domicile

Nous développerons et soutiendrons les soins à domicile (ménagers, infirmiers). Nous faciliterons le retour à domicile des personnes en situation de perte d’autonomie via différents dispositifs. Nous soutiendrons et développerons les solutions d’hospitalisation à domicile et de maintien à domicile pour éviter les hospitalisations inutiles et favoriser le confort des patients les plus fragiles. Nous relancerons le recensement des logements accessibles et/ou adaptés, réalisé à l’initiative des communes. Nous encouragerons toutes les formes d’habitat inclusif et partagé, et en particulier l’hébergement intergénérationnel. Nous encouragerons les réseaux d’aide à la personne (associations où coopèrent médecins, professions para-médicales, services sociaux) et accélérerons le décloisonnement entre la ville et l’hôpital d’une part, et les secteurs sanitaire et social d’autre part. Nous travaillerons à la structuration du secteur de l’aide à domicile et, en lien avec la Banque Publique d’Investissement, au développement de la « Silver Economie ».

Site de campagne, 2 mars 2017
Campagne de mobilisation sur la santé environnementale

La prévention doit devenir la valeur cardinale de la politique de santé en France. Dans ce contexte, la santé environnementale sera une priorité du quinquennat. Cet objectif doit être reflété dans tous les domaines : l’agriculture, l’alimentation, les produits contenant des perturbateurs endocriniens, les transports, le chauffage, etc. Nous mènerons une campagne de mobilisation de même ampleur que le plan cancer afin de sensibiliser les Français et d’inciter à des nouvelles pratiques de consommation.

Site de campagne, 2 mars 2017
Doubler le nombre de maisons de santé contre les déserts médicaux

Nous doublerons le nombre de maisons de santé. Pour lutter contre les déserts médicaux, ces maisons regrouperont des médecins, des infirmières, des orthophonistes, des kinésithérapeutes, des professionnels du sport…

Programme d’Emmanuel Macron, 2 mars 2017
Comparez les propositions des candidats à la présidentielle sur ce sujet
Maintenir et appliquer la loi Leonetti

Le candidat n’a pas formulé de proposition au sujet de la fin de vie mais dans une interview à La Croix il se disait avant tout favorable à une meilleure application de la législation actuelle. Il a affirmé qu’il ne se « précipiterait pas pour légiférer » sur ce sujet.

La Croix, 12 mars 2017
Comparez les propositions des candidats à la présidentielle sur ce sujet
Augmenter le numerus clausus des professions de santé

Le numerus clausus actuel est injuste et inefficace, nous formerons davantage de praticiens et adapterons les capacités de formation aux besoins de santé des territoires.

Site de campagne, 2 mars 2017
Encourager les actions de prévention en matière de santé

Nous ferons évoluer la rémunération des médecins en ville afin de mieux valoriser les actions de prévention de la dépendance. [...]
Nous financerons des actions de prévention au titre des missions d’intérêt général dans les établissements de santé et des objectifs de performance pour tous les professionnels de santé libéraux.

Site de campagne, 2 mars 2017
Généralisation des auxiliaires de vie scolaire

Nous continuerons à encourager la scolarisation en milieu ordinaire des nombreux enfants aujourd’hui sans solution scolaire.
Nous donnerons accès à un(e) auxiliaire de vie scolaire à tous les enfants qui en ont besoin pour avoir une scolarité comme les autres. Ces AVS auront un emploi stable et un salaire décent.
Nous améliorerons le parcours des jeunes permettant l’accès aux diplômes, notamment au travers des adaptations numériques.
Nous améliorerons la vie des personnes handicapées autour de l’école, par exemple en assurant une meilleure accessibilité des activités de loisirs péri-scolaires, en organisant des séjours de vacances dédiés ou mixtes.

Programme d’Emmanuel Macron, 2 mars 2017
Site de campagne, 2 mars 2017
Renforcer le droit à l’oubli pour les anciens malades

Nous renforcerons le droit à l’oubli pour les personnes ayant été malades. Au moment de souscrire un emprunt ou un contrat d’assurance, les malades de cancers et de l’hépatite C n’auront plus à le mentionner dès cinq ans après leur rémission (contre dix ans aujourd’hui). Nous l’étendrons aussi à de nouvelles maladies.

Programme d’Emmanuel Macron, 2 mars 2017
Combattre les perturbateurs endocriniens

Nous placerons la France en tête du combat contre les perturbateurs endocriniens et les pesticides. Ils sont l’une des principales causes de l’augmentation des cancers des enfants depuis vingt ans. [...]
L’Etat interdira au plus vite les perturbateurs endocriniens repérés comme ayant des impacts sanitaires avérés ou probables, dès lors qu’il existe des solutions scientifiquement reconnues comme moins toxiques.
Nous mettrons en place un site national d’information des Français sur ces perturbateurs, particulièrement pour les produits commercialisés à destination des enfants et des femmes enceintes.

Programme d’Emmanuel Macron, 2 mars 2017
Site de campagne, 2 mars 2017
Prise en charge à 100 % des lunettes, prothèses auditives et dentaires et de l’hypertension artérielle

Nous mettrons en place la prise en charge à 100 % des lunettes et des prothèses auditives et dentaires d’ici à 2022, en lien avec les mutuelles et l’ensemble des professionnels de santé. [...]
Nous rétablirons le remboursement à 100% du traitement des formes sévères d’hypertension artérielle (HTA).

Programme d’Emmanuel Macron, 2 mars 2017
Site de campagne, 2 mars 2017
Comparez les propositions des candidats à la présidentielle sur ce sujet
Evaluer les établissements médico-sociaux

Évaluer les établissements médico-sociaux pour mieux prendre en compte les besoins des personnes dépendantes. Nous instaurerons des enquêtes de satisfaction systématiques dans les établissements médico-sociaux. Nous mènerons également un audit de ces établissements pour nous assurer qu’ils répondent aux attentes des personnes dépendantes. Assurer un égal accès aux soins aux personnes en perte d’autonomie. Nous simplifierons et élargirons le droit actuel pour déployer plus facilement des expérimentations et les solutions de santé connectée.

Site de campagne, 2 mars 2017
Former et accompagner les aidants à la dépendance

Nous permettrons aux aidants de mieux se former ou d’être accompagnés.Il pourra être intégré dans le droit à la formation un « chèque bilan santé/social », proposé au début des situations de dépendance, et à période régulière. Un accompagnement psychologique pourrait être proposé. Cette formation sera assurée par les acteurs sur le terrain (associations, professionnels de santé, etc.), sous réserve de certaines conditions comme la signature d’une charte des bonnes pratiques.
Nous faciliterons les démarches administratives que réalisent les aidants pour leurs aînés. Par exemple, lors de l’entrée dans un EHPAD, y compris de façon temporaire, nous leur proposerons systématiquement de devenir « personne de confiance ».
Nous permettrons le don de RTT entre collègues pour les aidants dans les entreprises.
Nous favoriserons la création d’hébergements temporaires pour « aider les aidants » et nous encouragerons le « baluchonnage », c’est à dire l’intervention d’une tierce personne au sein du domicile des personnes âgées.

Site de campagne, 2 mars 2017
Comparez les propositions des candidats à la présidentielle sur ce sujet
Encourager la télémédecine

Nous encouragerons le développement de la télé-médecine et du numérique dans le domaine de la santé, afin de donner aux médecins la possibilité d’assurer un suivi à distance, par exemple pour un patient cardiaque via un objet connecté ou en accélérant une consultation chez un patient à risque. [...]
Nous aiderons financièrement les patients, les associations, les professionnels et les établissements à s’équiper en technologies numériques, devenues indispensables pour assurer une offre de soins de qualité partout. [...]
Nous encouragerons les solutions de télémédecine dans les EPHAD, les maisons de santé et les centres gériatriques afin d’assurer un suivi médical pertinent aux personnes en situation de perte d’autonomie sur l’ensemble du territoire.

Site de campagne, 2 mars 2017
Site de campagne, 2 mars 2017
Ne pas généraliser le tiers payant

S’agissant du tiers payant, nous prendrons le temps d’évaluer ses bénéfices et les contraintes qu’il pourrait induire.
Dès les premières semaines du mandat, nous ferons évaluer ce dispositif. Nous privilégions non pas un tiers payant généralisé, mais un tiers payant généralisable, simple et efficace, permettant aux professionnels d’en faire bénéficier leurs patients sans contrainte.

Site de campagne, 2 mars 2017
Changer la tarification des établissements médico-sociaux

Nous adapterons les règles de tarification des établissements et services médico-sociaux pour permettre une réponse individualisée et le maintien du lien avec les familles.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le programme d'Emanuel MACRON a propos de la santé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INFOS]Programme CPGE
» Programme des stages de la formation
» Programme CSE durant le blocus
» Programme ERASMUS
» Qqun aurait le programme officiel de 4ème?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Sociologie-
Sauter vers: