Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Sam 26 Mai 2007 - 8:11

Chapitre 1.

D’Abrahâm à Iéshoua‘

1. Volume des enfantements de Iéshoua‘, messie, bèn David bèn Abrahâm.
2. Abrahâm fait enfanter Is’hac, Is’hac fait enfanter Ia‘acob.
Ia‘acob fait enfanter Iehouda et ses frères.
3. Iehouda fait enfanter Pèrès et Zèrah de Tamar,
Pèrès fait enfanter Hèsrôn, Hèsrôn fait enfanter Arâm,
4. Arâm fait enfanter ‘Aminadab, ‘Aminadab fait enfanter Nahshôn,
Nahshôn fait enfanter Salmôn,
5. Salmôn fait enfanter Bo‘az de Rahab, Bo‘az fait enfanter ‘Obéd de Rout,
‘Obéd fait enfanter Ishaï,
6. Ishaï fait enfanter David, le roi.
David fait enfanter Shelomo de celle d’Ouryah.
7. Shelomo fait enfanter Rehab‘âm,
Rehab‘âm fait enfanter Abyah, Abyah fait enfanter Assa.
8. Assa fait enfanter Yehoshaphat, Yehoshaphat fait enfanter Yehorâm,
Yehorâm fait enfanter ‘Ouzyah,
9. ‘Ouzyah fait enfanter Iotâm, Iotâm fait enfanter Ahaz,
Ahaz fait enfanter Hizqyahou,
10. Hizqyahou fait enfanter Menashè, Menashè fait enfanter ‘Amôn,
‘Amôn fait enfanter Ioshyahou,
11. Ioshyahou fait enfanter Yekhonyah et ses frères, lors de l’exil à Babèl.
12. Après l’exil à Babèl, Yekhonyah fait enfanter Shealtiél,
Shealtiél fait enfanter Zeroubabèl,
13. Zeroubabèl fait enfanter Abihoud, Abihoud fait enfanter Èliaqîm,
Èliaqîm fait enfanter ‘Azour,
14. ‘Azour fait enfanter Sadoq, Sadoq fait enfanter Iakhîn,
Iakhîn fait enfanter Èlihoud,
15. Èlihoud fait enfanter Èl‘azar, Èl‘azar fait enfanter Matân,
Matân fait enfanter Ia‘acob,
16. Ia‘acob fait enfanter Iosseph, l’homme de Miriâm,
de qui naît Iéshoua‘, dit messie.
17. Et voici tous les cycles d’Abrahâm à David: quatorze cycles.
De David à l’exil de Babèl: quatorze cycles.
Et de l’exil de Babèl jusqu’au messie: quatorze cycles.

De Miriâm naît Iéshoua‘

18. L’enfantement de Iéshoua‘, messie, c’est ainsi:
Miriâm, sa mère, est fiancée à Iosseph.
Avant qu’ils se rencontrent,
elle est trouvée l’ayant dans le ventre par le souffle sacré.
19. Iosseph, son homme, est un juste.
Ne désirant pas sa disgrâce, il se résout à la délier en secret.
20. Dans cette perplexité, voici,
un messager de IHVH-Adonaï lui apparaît en rêve et dit:
« Iosseph bèn David, ne frémis pas de prendre avec toi Miriâm, ta femme.
Oui, ce qui s’enfante en elle est du souffle sacré.
21. Elle enfantera un fils. Crie son nom: Iéshoua‘,
parce qu’il sauvera son peuple de ses fautes. »
22. Or tout cela est advenu pour accomplir
ce qu’a dit IHVH-Adonaï par son inspiré. Il a dit:
23. « Voici, la nubile aura dans son ventre et enfantera un fils.
Ils crieront son nom: ‘Imanou Él », qui s’interprète: « Él avec nous ».
24. Iosseph se réveille du sommeil.
Il fait selon ce que lui a ordonné le messager de IHVH-Adonaï
et prend avec lui sa femme.
25. Il ne la pénètre pas jusqu’à ce qu’elle ait enfanté un fils.
Il crie son nom: Iéshoua‘.


Dernière édition par le Sam 26 Mai 2007 - 8:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Sam 26 Mai 2007 - 8:22

18. L’enfantement de Iéshoua‘, messie, c’est ainsi:
Miriâm, sa mère, est fiancée à Iosseph.
Avant qu’ils se rencontrent,
elle est trouvée l’ayant dans le ventre par le souffle sacré.


Dans cette version, l'esprit saint devient le souffle sacré, comment expliquez vous ce terme ? pour moi, le souffle, c'est la respiration, c'est l'air que l'on expire et grâce auquel sort la parole, hors, Dieu est le verbe, le saint esprit serait-il l'expiration de Dieu ? l'acte par lequel il parle ? donc, le porteur de sa parole ?

25. Il ne la pénètre pas jusqu’à ce qu’elle ait enfanté un fils.
Il crie son nom: Iéshoua‘.


Il ne la pénètre pas, là où les autres versions disent "ne la connue pas", ici, point de language imagé, un chat est un chat, mais nous retrouvons la même précision "jusqu'à ce qu'elle est enfanté un fils", mais après ? tout laisse à penser qu'après la naissance de jésus, le mariage à été consommé



Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Hugues
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1668
Age : 66
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Sam 26 Mai 2007 - 9:31

Bonjour Flo,

18. L’enfantement de Iéshoua‘, messie, c’est ainsi:
Miriâm, sa mère, est fiancée à Iosseph.
Avant qu’ils se rencontrent,
elle est trouvée l’ayant dans le ventre par le souffle sacré.

Code:
Dans cette version, l'esprit saint devient le souffle sacré, comment expliquez vous ce terme ? pour moi, le souffle, c'est la respiration, c'est l'air que l'on expire et grâce auquel sort la parole, hors, Dieu est le verbe, le saint esprit serait-il l'expiration de Dieu ? l'acte par lequel il parle ? donc, le porteur de sa parole ?

Tu connais l'expression consacrée : "l'Esprit souffle où il veut". L'Esprit-Saint est en effet le souffle de vie (cf 2ème Bereshit). Le Verbe est la parole incarnée en Jésus-Christ.

25. Il ne la pénètre pas jusqu’à ce qu’elle ait enfanté un fils.
Il crie son nom: Iéshoua‘.

Code:
Il ne la pénètre pas, là où les autres versions disent "ne la connue pas", ici, point de language imagé, un chat est un chat, mais nous retrouvons la même précision "jusqu'à ce qu'elle est enfanté un fils", mais après ? tout laisse à penser qu'après la naissance de jésus, le mariage à été consommé

Je crois que le mariage a été consommé. Mais, est-ce que Jésus a eu des frères et soeurs? Sur cette question il y a une ambiguïté. Le terme frère, ou soeur, avait plusieurs sens à cette époque. Certains parlent de cousins, d'autres disent que ce sont les disciples etc. Or, lorsque l'on parle de Jacques le mineur, aussi appelé Jacques le Juste, on y ajoute, "le frère du Seigneur". Jacques avait été nommé chef de l'Eglise de Jérusalem par Jésus soi-même. Et les affrontements de Jacques avec Pierre et Paul sont connus. Selon Jacques, Pierre et Paul dénaturaient la parole de Jésus qui avait donné un nouveau souffle à la religion juive. Les désaccords perpétuels ont fait que Pierre et Paul se sont approprié la parole de Jésus pour fonder une nouvelle religion qui allait devenir le christianisme. Le christianisme dont nous avont hérité est un christianisme paulinien. N'oublions pas que Paul était citoyen Romain. C'est d'ailleurs le droit Romain qui est la base de notre christianisme parcqu'il ne possède pas sa propre langue sacrée. On peut donc s'interroger sur la légitimité de l'Eglise Romaine. Mais cela n'enlève rien au message et à la divinité de Jésus-Christ.

Autre élément de réflexion. Le prénom de "Iehoshoua", "Ieshoua", (Jésus) était très répandu à cette époque, tout comme Myriam (Marie). Or, Barrabas s'appelait également Jésus. "Bar a bas" veut dire "Fils de, ou Fils du Père. Il y a là aussi matière à réflexion car Jésus se disait aussi Fils du Père, mais céleste pour lui. Barrabas apparaît et disparaît comme par enchantement. Plus personne n'entend parler de lui, à l'instar de Melchisedeq (Genèse 14) roi de Salem (Jérusalem plus tard), qui n'a aucune généalogie. Bref, de nombreuses questions sans réponse.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Sam 26 Mai 2007 - 10:56

Code:
L'Esprit-Saint est en effet le souffle de vie (cf 2ème Bereshit). Le Verbe est la parole incarnée en Jésus-Christ.

Dans la « trinité » chrétienne, le Verbe, la Parole, est « engendré » par le Père ; dans la trinité catholique, « l’esprit » - le « souffle » - la « respiration », « procède du Père et du Fils , tandis que dans la théologie « orthodoxe », parole et souffle sortent de la bouche du Père.
NB : il y a aussi des chrétiens « unitariens », c’est-à-dire non trinitaires, tenant à « l’unicité » de Dieu.
Quelqu’un qui respire et parle est-ce plusieurs personnes ?
Mais la question importe-t-elle ?
Pour moi, la question, c’est : « Si cet homme, Jésus, est Dieu, tous ses frères et sœurs humains le sont également, et il n’y a plus de Dieu hors de l’être humain, qui prend alors une valeur « sacrée ».

Code:
Bar Abbas = « fils de son père »,
mais ce père n'a pas transmis son nom patronymique à ce fils, on ne sait pas qui est le père.
Jésus et Barabbas sont, l’un comme l’autre, « nés de père inconnu ».
En tant que figures symboliques, Barabbas est le résistant qui recourt aux armes contre l’oppresseur ; Jésus, c'est celui qui combat le violent en acceptant la mort qu'il lui inflige ; ce violent est ainsi mis en face de sa violence et il a alors le choix de se détourner de la voie de la violence, ou de s’enfoncer dans sa violence criminelle jusqu’à ce qu’elle le détruise lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Sam 26 Mai 2007 - 16:56

J-P Mouvaux a écrit:
Code:
Bar Abbas = « fils de son père »,
mais ce père n'a pas transmis son nom patronymique à ce fils, on ne sait pas qui est le père.
Jésus et Barabbas sont, l’un comme l’autre, « nés de père inconnu ».
En tant que figures symboliques, Barabbas est le résistant qui recourt aux armes contre l’oppresseur ; Jésus, c'est celui qui combat le violent en acceptant la mort qu'il lui inflige ; ce violent est ainsi mis en face de sa violence et il a alors le choix de se détourner de la voie de la violence, ou de s’enfoncer dans sa violence criminelle jusqu’à ce qu’elle le détruise lui-même.
Jésus Barabbas et Jésus Fils de son Père Céleste représentent les deux boucs identiques d'un rituel du Lévitique.

Le bouc chargé des péchés d'Israël est envoyé au désert (Lv 16.21).
Donc Pilate libère Barabbas.

L'autre bouc est sacrifié devant la tente en rémission des péchés (Lv 16.15).
Donc Pilate fait crucifier Jésus.

Il n'y a pas un iota d'Histoire là dedans donc pas de "résistant" nommé Barabbas. Ce n'est que de la liturgie.
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Lun 28 Mai 2007 - 18:35

Yeva Agetuya a écrit:


Il n'y a pas un iota d'Histoire là dedans donc pas de "résistant" nommé Barabbas. Ce n'est que de la liturgie.

Et l'occupation de la Palestine par les romains, et la guerre juive de 70, c'est aussi de la "liturgie" ?
Revenir en haut Aller en bas
Hugues
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1668
Age : 66
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Lun 28 Mai 2007 - 20:56

J-P Mouvaux a écrit:

Citation :
tandis que dans la théologie « orthodoxe », parole et souffle sortent de la bouche du Père.

C'est probablement pour cette raison, que dans l'Église orthodoxe, la théologie n'est pas considérée comme une discipline spéculative et déductive, mais comme la connaissance expérimentale d'un Dieu qui se manifeste à sa création.

Citation :
NB : il y a aussi des chrétiens « unitariens », c’est-à-dire non trinitaires, tenant à « l’unicité » de Dieu.
Quelqu’un qui respire et parle est-ce plusieurs personnes ?
Mais la question importe-t-elle ?

Je ne crois pas que la question importe. Il me semble au contraire que plus nous essayons de décortiquer, de chercher les cohérences et incohérences des différents courants, nous nous éloignons de l'essentiel. C'est à dire du Principe Créateur.

Citation :
Pour moi, la question, c’est : « Si cet homme, Jésus, est Dieu, tous ses frères et sœurs humains le sont également, et il n’y a plus de Dieu hors de l’être humain, qui prend alors une valeur « sacrée ».

Il n'en a jamais été autrement. L'Homme étant le Chef-d'Oeuvre de la création, il est sacré par essence. En revanche, dire qu'à partir de là il n'y a plus d'autre Dieu hors de l'homme est une impossibilité. L'homme n'a pas une raison suffisante pour exister par lui-même. Et exister, du latin ex-stare veut dire : qui vient de l'extérieur. L'homme est aussi Dieu, ou homme-Dieu, puisqu'il a la faculté de crééer. Et pour que sa création soit un "édifice" stable, il lui faut appliquer le Principe, mettre en pratique le YHVH. Sinon l'édifice ne peut pas tenir.

Citation :
mais ce père n'a pas transmis son nom patronymique à ce fils, on ne sait pas qui est le père.
Jésus et Barabbas sont, l’un comme l’autre, « nés de père inconnu ».
En tant que figures symboliques, Barabbas est le résistant qui recourt aux armes contre l’oppresseur ; Jésus, c'est celui qui combat le violent en acceptant la mort qu'il lui inflige ; ce violent est ainsi mis en face de sa violence et il a alors le choix de se détourner de la voie de la violence, ou de s’enfoncer dans sa violence criminelle jusqu’à ce qu’elle le détruise lui-même.

Jésus n'a-t-il pas dit (Mt 10:34-) " N'allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive". Le Jésus crucifié, n'aurait-il pas abandonné sa nature purement humaine, animale, en la personne de Barrabas?
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Lun 28 Mai 2007 - 22:14

Code:
dans l'Église orthodoxe, la théologie n'est pas considérée comme une discipline spéculative et déductive, mais comme la connaissance expérimentale d'un Dieu qui se manifeste à sa création.

Je veux bien. Mais la connaissance « expérimentale » interdit-elle qu’il y ait aussi une connaissance « spéculative » ?

« spéculum » : « miroir ».
Quand nous projetons notre regard sur l’image que nous nous faisons de Dieu, nous nous regardons comme dans un miroir.

Code:
Citation:
NB : il y a aussi des chrétiens « unitariens », c’est-à-dire non trinitaires, tenant à « l’unicité » de Dieu.
Quelqu’un qui respire et parle est-ce plusieurs personnes ?
Mais la question importe-t-elle ?


Je ne crois pas que la question importe. Il me semble au contraire que plus nous essayons de décortiquer, de chercher les cohérences et incohérences des différents courants, nous nous éloignons de l'essentiel. C'est à dire du Principe Créateur.

Ce n’est pas tant les « cohérences et incohérences des différents courants » que je cherche, mais, par l’examen des images que se font de Dieu ces « différents courants », je cherche à affiner l’image que je m’en fais.

C’est en réfléchissant à ce que me disait un chrétien « unitarien » que je me suis interrogé sur cette notion que nous avons selon laquelle Dieu serait trois « personnes », ce qui est peut-être une vue très « anthropomorphique » : nous projetons sur Dieu la notion que nous avons des « personnes » que nous sommes. Dans l’expérience que nous avons de l’amour, deux « personnes » qui s’aiment aspirent à une union telle qu’elles ne fassent plus qu’un même être : mais nous restons bien deux « personnes » bien distinctes. Devrait-on penser qu’il en est de même pour Dieu ? Et, en Lui, les Trois ne seraient-ils pas vraiment « Un » ?

Code:
dire qu'il n'y a plus d'autre Dieu hors de l'homme est une impossibilité. L'homme n'a pas une raison suffisante pour exister par lui-même.

L’homme n’a pas de « raison suffisante pour exister par lui-même » mais le fait est qu’il existe ; tandis que « Dieu » n’est qu’une « hypothèse » ; hypothèse à laquelle nous nous rallions, nous, « déistes chrétiens ». Mais on peut aussi raisonner en dehors de cette « hypothèse ».

Code:
Et exister, du latin ex-stare veut dire : qui vient de l'extérieur.

Nous ne venons effectivement pas de nous-mêmes ; nous venons de nos parents, et, par delà les générations, de l’étincelle primordiale du « big-bang ». Au-delà ? Mystère ; mystère auquel nous donnons le nom de « Dieu » que nous essayons d’imaginer à notre image.

Code:
L'homme est aussi Dieu, ou homme-Dieu, puisqu'il a la faculté de crééer. Et pour que sa création soit un "édifice" stable, il lui faut appliquer le Principe, mettre en pratique le YHVH. Sinon l'édifice ne peut pas tenir.

Et le « Principe » est-il « parole » ou « amour ?

Code:
Le Jésus crucifié, n'aurait-il pas abandonné sa nature purement humaine, animale, en la personne de Barrabas?

Suggestion fort intéressante, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Dim 2 Sep 2007 - 16:11

J-P Mouvaux a écrit:
Yeva Agetuya a écrit:


Il n'y a pas un iota d'Histoire là dedans donc pas de "résistant" nommé Barabbas. Ce n'est que de la liturgie.
Et l'occupation de la Palestine par les romains, et la guerre juive de 70, c'est aussi de la "liturgie" ?
De la même manière que si tu situais Jésus a Rome dans un autre conteste historique.
Mais ça ne cadrerait pas avec les prophéties bibliques..........

Mais je remarque dans l'évangile de Chouraqui que le mot "Dieu" n'est pas employé.
Donc si on traduit les textes le mot employé" est "El"
le mot "dieu" n'existe pas dans la bible.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Sarah
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 834
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Dim 2 Sep 2007 - 20:12

Un juif ne prononcera jamais le nom de Dieu, car ils ne peuvent pas pronncer son nom c'est la raison pour laquel dans la Chouraqui il n'y a pas le nom de Dieu .

un juif quand il écrit le mot Dieu, il l'écrit avec un point entre le D et le i comme ceci : D.ieu

Sarah
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Lun 3 Sep 2007 - 17:43

Le terme sémitique "El", ou "elohim", ou "Allah", correspond au mot d'origine indo-européenne : "Dieu".

Si je ne me trompe, le mot "dieu" n'existe pas en hébreu.

Pour les juifs, le "nom" de leur "dieu" est "YHWH" que, pour ne pas le prononcer, ils traduisent en "Adonaï".
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Mar 4 Sep 2007 - 11:50

Sarah a écrit:
Un juif ne prononcera jamais le nom de Dieu, car ils ne peuvent pas pronncer son nom c'est la raison pour laquel dans la Chouraqui il n'y a pas le nom de Dieu .

un juif quand il écrit le mot Dieu, il l'écrit avec un point entre le D et le i comme ceci : D.ieu

Sarah

Mais dans la bible "dieu" n'est pas le nom propre de "Dieu", ce n'est pas parce que je mettrais une majuscule à "Papa" que cela en fera un nom propre, ce serait de la déformation, de la tromperie.........?

Traduit par André Chouraqui :
1. ENTÊTE Elohîms créait les ciels et la terre,
2. la terre était tohu-et-bohu,
une ténèbre sur les faces de l’abîme,
mais le souffle d’Elohîms planait sur les faces des eaux.

Où est le mot Dieu dans ce texte ?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6578
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Lun 30 Juin 2008 - 17:05

El est une racine qui exprime la force, ce mot peut désigner un héros ou un être surnaturel.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   Lun 30 Juin 2008 - 21:04

lhirondelle a écrit:
El est une racine qui exprime la force, ce mot peut désigner un héros ou un être surnaturel.

"Elohim", pluriel de "El", ce serait donc les forces, ou les êtres, surnaturels.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bible Chouraqui l'évangile selon Matthieu
» Un petit rappel de l'évangile selon Matthieu chapitre 24
» l'Évangile selon le Spiritisme par Allan KARDEC (PDF)
» Restaurer l'Eglise du Christ
» Samedi 11 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum oecuménique-
Sauter vers: