Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Christophe Castaner à Midi Libre : "Képi bleu ou gilet jaune, chaque blessé est un blessé de trop"

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 31864
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Christophe Castaner à Midi Libre : "Képi bleu ou gilet jaune, chaque blessé est un blessé de trop"   Lun 4 Fév 2019 - 17:21

Le ministre de l'Intérieur vient dans l'Hérault, notamment à Montpellier, ce lundi 4 février pour réconforter ses troupes. "Midi Libre" est allé à la rencontre de Christophe Castaner avant ce déplacement attendu dans le contexte toujours tendu des "gilets jaunes".
A l'occasion de votre déplacement ce lundi 4 février à Montpellier, vous échangerez avec les agents des forces de sécurité intérieure blessés ou affectés dans le cadre des opérations de maintien de l'ordre. Que comptez-vous leur dire ?

Je veux les remercier. Depuis des semaines maintenant, chaque samedi, ils sont engagés, présents, exemplaires. Chaque samedi, ils sont sur le terrain et ils assurent la sécurité des manifestants et la sécurité des Français. Ils font preuve d’un sang-froid et d’un professionnalisme remarquables. Au total, ce sont plus de 1 200 policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers qui ont été blessés depuis le début des manifestations. Je veux leur dire que je les défendrai à chaque instant. Il n’est pas facile pour eux de témoigner à visage découvert. Car, ne l’oublions pas, nos policiers et nos gendarmes sont des cibles. C’est pourquoi je veux les écouter : pour pouvoir porter leur voix et dénoncer haut et fort les violences anti-policiers.

On sent une exaspération de plus en plus grande chez les policiers face aux casseurs et aux mises en cause de leurs actions. Pensez-vous tenir vos troupes encore longtemps ?

J’ai confiance en eux. Chaque samedi, les policiers subissent les injures et les attaques de brutes extrêmement violentes qui se glissent parmi les manifestants. Des exemples ? L’incendie du péage de Bessan ou à Montpellier, les abribus détruits, les commerces attaqués et la police visée par des cocktails Molotov ! Mais les policiers et les gendarmes tiennent bon. Ils connaissent leur mission : assurer la sécurité de tous, et ils n’en dévient pas.

Casse matérielle, nombreux blessés : ne faut-il pas complètement repenser le maintien de l'ordre à la française au vu des manifestations de ces deux derniers mois ?

Sommets internationaux, loi travail, Notre-Dame-des-Landes, 1er-Mai 2017, 1er-Mai 2018… depuis quelques années les manifestations sont systématiquement infiltrées par des brutes prêtes à en découdre. Les Français sont excédés, sidérés, et les premiers menacés, ce sont les manifestants eux-mêmes. Alors oui, nous devons nous adapter et nous n’avons pas attendu : la gestion de l’ordre public est maintenant plus mobile, plus réactive. La loi qui sera votée mardi à l’Assemblée nationale est une étape supplémentaire : elle crée les outils juridiques adaptés pour nous protéger des violences et garantir la liberté de manifester sereinement.

Certains parlent d’une loi de répression…

Ce n’est pas une loi de répression, c’est une loi de protection. Protection des manifestants eux-mêmes, protection des forces de l’ordre, des commerçants, des riverains… La liberté d’expression et le droit de manifester sont l’honneur de la démocratie. Nous devons les protéger. Je ne les laisserai pas quelques centaines d’extrêmistes ultra-violents les remettre en cause.

Képi bleu ou gilet jaune : chaque blessé est un blessé de trop. J’ai confiance en mes hommes. Je les connais. Je sais qu’ils sont prêts à tous les sacrifices pour protéger les Français. Mais j’ai décidé de prendre toutes les précautions pour éviter les blessés. L’usage des lanceurs de balle de défense (LBD) est strictement encadré. J’ai décidé de doter les effectifs munis de LBD de caméras pour enregistrer chaque tir et être en mesure de vérifier chaque utilisation. Mes hommes le savent : s’il y a des abus, il y aura des enquêtes et il y aura des sanctions. Mais j’aimerais un instant qu’on remette les choses en place.

S’il n’y avait pas d’attaques, de boules de pétanque jetées, de commerces pillés, de centre-ville saccagés et de bâtiments publics détruits… Si, en somme, la loi était respectée : il n’y aurait pas de blessés. Quand j’entends la fable du gentil lanceur de pavés contre le méchant flic, je me dis qu’on marche sur la tête. Les brutes qui s’infiltrent dans les manifestations sont les responsables de chaque blessure. Contrairement à certains, moi, je n’aurai aucune complaisance vis-à-vis d’eux.

A ce sujet, pour la deuxième fois, des associations ont échoué à faire suspendre par la justice l'utilisation de lanceurs de balles de défense (LBD) par les forces de l'ordre. C'est une satisfaction ?

Non. La vraie satisfaction, ce sera quand les forces de l’ordre n’auront plus besoin d’utiliser de LBD. Aujourd’hui, elles ne font pas face à des situations de maintien de l’ordre classiques mais bien à de l’émeute urbaine. Elles ont donc besoin d’équipements appropriés pour répondre à ceux qui les attaquent, d’équipements intermédiaires entre le corps-à-corps et l’utilisation de l’arme de service.

Plus généralement, nous nous dirigeons vers un treizième acte. Comment sortir de ces samedis de tensions ?

Commerçants, artisans, restaurateurs n'en peuvent plus... Il faut entendre la colère, évidemment. Il faut qu’elle puisse s’exprimer pacifiquement. Mais cela ne peut pas se faire en empêchant de vivre une grande majorité des Français. Le samedi est devenu un rendez-vous rituel et les forces de l’ordre seront toujours là, invariablement, pour protéger les Français des individus violents qui se glisseront dans les manifestations. Mais, la colère doit maintenant se transformer en dialogue et en solutions.

Aujourd’hui, le mouvement des "gilets jaunes" est face à un choix : retiendra-t-on un mouvement qui a marqué le début d’une concertation vaste, qui a permis à chacun de prendre la parole et d’être entendu ? Ou retiendra-t-on des manifestations rituelles et des images de violence ? La grande majorité des "gilets jaunes" a fait le choix du dialogue, le choix de la construction. C’est l’opportunité qu’offre le grand débat national et tous les Français peuvent la saisir.

Le Grand débat national semble être un succès. Trois mille réunions ont été recensées et plus de 500 000 contributions recueillies. C'est bien, mais qu'en ferez-vous ?

Jamais dans nos démocraties, il n’avait été décidé de redonner la parole à chacun, de laisser tous les avis s’exprimer librement, sur tous les thèmes, sans tabou. Aujourd’hui, le grand débat est un succès : les élus et les citoyens se le sont appropriés, les salles sont remplies, les échanges passionnants.

Le Président, le Premier ministre et tous les membres du gouvernement y prennent part aussi, car nous avons une volonté collective d’échanger, d’entendre, directement au contact des Français. Le grand débat continue jusque mi-mars. J’invite chacun à y participer. Parlons-nous, il y en a besoin. Ensuite viendra le temps de l’analyse et de l’action. Il y aura des conséquences, le Président en a pris l’engagement. De cette énergie démocratique, nous tirerons la force de conduire les transformations que les Français attendent.

Source Midi Libre
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
Dédé 95

Masculin Nombre de messages : 5406
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Christophe Castaner à Midi Libre : "Képi bleu ou gilet jaune, chaque blessé est un blessé de trop"   Lun 4 Fév 2019 - 18:14

Il ferait mieux d'aller finir ses parties de poker!
Si on comparais le nombre de morts causés par les force de l'ordre au nombre de morts causés par les Gilets Jaunes!

Mr Castaner, vous en pensez quoi de ces 3 policiers condamnés à 7 ans de prison pour le viol d'une touriste au 36 Quai des orfèvres!

Oui il y a des policiers qui en ont assez de subir les ordres de matraquer et agresser des manifestants pacifiques, quand dans le même temps ils reçoivent l'ordre de ne pas intervenir contre un groupe de Black bloc qui tentent de rejoindre la manifestation du 1er Mai!

Et celà Mr Castaner vous en pensez quoi? C'est récent:
https://www.youtube.com/watch?v=yBhWHpnLXok
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 31864
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Christophe Castaner à Midi Libre : "Képi bleu ou gilet jaune, chaque blessé est un blessé de trop"   Lun 4 Fév 2019 - 18:49

Les questions à se poser sont, qu'attendons-nous des policiers ? s'ils n'étaient pas là, que ce passerait-il ? vous imaginez s'ils se mettaient en grève ?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
Dédé 95

Masculin Nombre de messages : 5406
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Christophe Castaner à Midi Libre : "Képi bleu ou gilet jaune, chaque blessé est un blessé de trop"   Lun 4 Fév 2019 - 19:13

Ils se sont déjà mis en grève, c'est pas la première que ça se passerait!

Il faut séparer le mouvement revendicatif des Gilets Jaunes et la poignées de casseurs dont beaucoup ont été reconnus comme étant d'extrème droite (*), ou même policiers provocateur!
L'affaire Benalla et Crase est là pour nous le rappeler!

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 31864
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Christophe Castaner à Midi Libre : "Képi bleu ou gilet jaune, chaque blessé est un blessé de trop"   Mar 5 Fév 2019 - 16:58

C'est plus facile à dire qu'à faire, a quoi on distingue les casseurs des manifestants ? ils portent tous un gilet jaune et quand on en arrête un ils prétendent tous être là par hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
Dédé 95

Masculin Nombre de messages : 5406
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Christophe Castaner à Midi Libre : "Képi bleu ou gilet jaune, chaque blessé est un blessé de trop"   Mar 5 Fév 2019 - 18:41

T'inquiète que la police a des sources!
Là encore mon expérience au sein du SO de mon organisation va en faire frémir quelques-uns!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christophe Castaner à Midi Libre : "Képi bleu ou gilet jaune, chaque blessé est un blessé de trop"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Christophe Castaner à Midi Libre : "Képi bleu ou gilet jaune, chaque blessé est un blessé de trop"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article du Midi-Libre.
» CARCASSONNE Un «ovni» aperçu jeudi matin au-dessus de la Clape
» Midi-Libre: « L'école sans notes dénote » (sic)
» petit bleu et petit jaune
» Crabe bleu a pate rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Sociologie-
Sauter vers: