Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Dieu est-il narcissique?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
geveil
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 10/01/2013

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMar 23 Avr 2019 - 16:57

florence_yvonne a écrit:
Madarion a écrit:
Là tu me parle d'un source.

Par définition dieu est aussi un ètre vivant.

Peut-on être vivant et immortel ? .
Bonne question.
Citation :
vivant c'est naître et mourir
Vivre, c'est éprouver, sentir, s'émouvoir, penser.
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 34251
Age : 59
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMar 23 Avr 2019 - 17:06

Dieu est pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMar 23 Avr 2019 - 17:22

geveil a écrit:
Citation :
vivant c'est naître et mourir
Vivre, c'est éprouver, sentir, s'émouvoir, penser.

L'expérience de la mort et de la naissance ne fait pas vraiment partie de la vie.
Cela a était bien dit depuis le début.

Par contre éprouver, sentir, émouvoir et penser c'est bien la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Aiguess
Chercheur
Chercheur
Aiguess

Féminin Nombre de messages : 67
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2018

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMar 23 Avr 2019 - 18:47

geveil a écrit:
C’est là que j’extrapole et imagine qu’un jour émergera un être qui sera conscient de tout l’univers, en saura tout, en percevra tout, bref, une supra conscience. Etant partout à la fois, l’espace et le temps n’existeront plus pour lui. Il n’aura plus d’histoire, il sera complet et.........il ne pourra que s’ennuyer.

Pour la 1ère approche, je te suis assez bien jusqu'à cette extrapolation d'un Etre omniscient, omniprésent, omnipénetrant au delà des limitations spatio-temporelles etc...

Ensuite tu dis "il ne pourra que s'ennuyer" et là tu me perds.
L'ennui implique le temps qui passe dont on ne sait quoi faire. Qui résulte en frustration et souffrance.
Cet Etre Supraconscient que tu extrapoles est donc toujours prisonnier de l'espace, du temps et du désir. S'il désire, c'est qu'il n'est pas complet. Par conséquent il est toujours - je te cite - "enfermé dans sa boîte crânienne."
Le fait qu'il s'ennuie signifie qu'il est identifié à un état fixe dont il désirerait se libérer.
On retombe dans ce que tu voulais éviter au départ : l'idée d'un Dieu statique.

Un Dieu statique prisonnier d'une réalité spatio-temporelle et rongé par le désir !
En fait, c'est un être humain normal dont on parle, il n'y a pas eu d'évolution.
Et là on peut effectivement attribuer des qualités à sa personnalité, dont le narcissisme si on veut.
Mais nous ne sommes plus dans une extrapolation réussie d'un Etre illimité et supraconscient.
L'idée dans l'illimité est justement de dépasser la perception de soi en tant qu'entité séparée. Si l'on perçoit TOUT comme étant SOI, l'ennui est impossible. Car...Qui s'ennuie ?

geveil a écrit:
En effet, regardez en vous même et vous vous apercevrez que la sensation de plénitude, la sensation d’être se nourrit du nouveau: nouvelles sensations, nouvelles idées, nouveaux sentiments ou de la disparition de tout cela. La conscience de soi n’existe pas, la conscience est toujours conscience de quelque chose, s’il ne se passe plus rien, il ne peut donc y avoir conscience.

Tu parles de sensation d'être et sensation de plénitude qui se nourrissent de nouveauté.
"La sensation d'être" et "Être" sont deux dimensions différentes.
"La sensation de plénitude" et "l'état de Plénitude" sont deux dimensions différentes.

Dans la sensation d'être, il y a effectivement stimuli extérieur - réaction physique - réaction émotionnelle - et étiquetage mental de ce qui nous arrive afin d'en observer l'état. La sensation atteint un apex puis retombe.
Dans la sensation de plénitude, il y a également stimuli - réaction physique en chaîne - réaction émotionnelle en chaîne - et étiquetage mental qui délimite un champs d'observation consciente. La sensation atteint un apex puis retombe.

La question est... Qui ressent la plénitude ?

Hypothèses en deux dimensions. La dimension de la personnalité (sujet intelligent et relatif) et la dimension de l'Être (sujet suprême et absolu) :

Dimension de la personnalité : Aiguess ressent la plénitude. Qui ressent ? Le mental d'Aiguess (mental : outil de réflexion et de séparation permettant à la conscience d'observer) permet un champ d'observation pour cette plénitude. Si elle peut être observée, c'est qu'elle est extérieure à Aiguess en cela qu'elle est provoquée par un stimuli quelconque, elle est par conséquent condamnée à cesser quand cessera ce stimuli et à être remplacée par une autre sensation (douleur, manque, colère etc...)
Aiguess ou le sujet observe l'objet qu'est la plénitude et ses sens se repaissent de cette observation ==> sensation de plénitude.
La plénitude est identifiée, nommée et objectivée. Cela faisant, elle est disséquée, séparée sa puissance en devient limitée.

Ceci est la dimension de la personnalité.
 
Dimension de l'Etre : La puissance de cette plénitude devient telle qu'Aiguess s'oublie et disparaît (exemple : imaginer un état orgasmique prolongé et la perte de conscience qui s'ensuivrait). Aiguess et Plénitude ne font qu'UN - l'état et l'observateur sont unis, fondu l'un dans l'autre.
Il n'y a plus personne pour observer l'état. La plénitude et Aiguess sont désormais le même état. De deux ils sont devenus un. Il n'y a plus ni sujet ni objet.
Je te cite : "Il ne se passe donc plus rien" - j'ajoute : car il n'y a plus de mental pour observer.
Mais il existe bien un tiers : Aiguess et plénitude se sont unis dans l'état de plénitude et il existe un Témoin de cet état, l'l'Etre qui pourra restituer le souvenir à Aiguess que cette expérience était hors du commun.
Cet Être est tout à la fois l'état "Aiguess", l'état de plénitude, l'union de ces états, et le Témoin de ces états. Il n'est pas formé par ces états, il en est indépendant puisqu'il est celui qui les observe tous. Il existe dedans et en dehors de ces états.

Ceci est la dimension de l'Etre. Simultanément état et Témoin indépendant.
Présent à tous les états mais perceptible uniquement quand il ne se passe plus "rien".

geveil a écrit:
s’il ne se passe plus rien, il ne peut donc y avoir conscience.

Cette affirmation est donc réfutée sur la base de l'argumentaire ci-dessus sur la dimension de l'Être.

Pour compléter sur la dimension de l'Être, on peut également reprendre le cas du sommeil profond sans rêve - où il ne se passe RIEN - dont on se réveille heureux et reposé, en sachant que nous n'avons pas rêvé et qu'il ne s'est RIEN passé, mais que nous étions merveilleusement bien. Ce souvenir nous est restitué alors que la personnalité n'est pas présente à l'état de sommeil profond. La personnalité est fondue dans le sommeil. IL apparaît donc qu'en l'absence de la personnalité, un Témoin est présent car il nous restitue l'état de ce moment où nous étions inconscients à notre réveil. Ce Témoin est présent à l'état de veille, comme à l'état de sommeil profond.

Ce Témoin indépendant qu'est l'Être suprême se révèle quand la personnalité pense qu'il ne se passe plus rien - puisque la personnalité, dans son narcissisme autocentré (ego), s'imagine qu'en dehors d'elle-même rien n'existe !
La personnalité n'est en réalité qu'un voile qui dissimule l'Être. Dès lors qu'elle est au repos, l'Être apparaît.

- Fin de la démonstration. -

En mon sens il n'était pas forcément nécessaire d'opposer le principe statique du principe dynamique. Cela limite la réflexion à une dualité, il faut choisir l'un ou l'autre entre ces deux états alors que tous deux sont simultanément des états de l'Etre qui s’interpénètrent.

En tant qu'état Il est dynamique.
En tant que Témoin indépendant Il est statique (dans le sens permanent et non pas dans le sens spatio-temporel).
En tant que Témoin qui participe pleinement à TOUS les états, il est simultanément statique et dynamique.

En mon sens Dieu ne crée pas parce qu'il s'ennuie et qu'il désire jouer avec son reflet.
Il crée parce que c'est SA nature qui est simultanément statique et dynamique.
La création n'est en rien différente de Lui, elle est son aspect dynamique dans lequel sa présence permanente (statique) est dissimulée/voilée par l'activité.

Dès que l'activité cesse assez longtemps, dès que le silence devient un état, IL apparaît, IL se dévoile.

A la question "Dieu est-il narcissique" je répondrai ceci :

L'oeil ne peut percevoir sa propre couleur et forme. Il est.
Seul celui qui observe l'oeil peut en dire la couleur et la forme.
La description de la couleur et de la forme ne réussiront pas pour autant à rendre l'essence de l'oeil, de plus, chaque observateur pourra le décrire selon sa propre perception.

Il n'y donc que l'observateur mental : la personnalité, qui peut déduire que Dieu est narcissique. Et par cela-même le voiler d'autant plus à sa propre perception.
Faites-taire ce commentateur mental assez longtemps, et l'Être suprême apparaîtra comme l'état naturel de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Etudiant
Etudiant
geveil

Masculin Nombre de messages : 402
Age : 83
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2019 - 6:07

Je vais apporter des idées avec un certain aplomb,  comme si je savais, mais c'est uniquement pour simplifier la rédaction, en fait, je ne sais pas grand chose.

Aiguess a écrit:
etc...

Ensuite tu dis "il ne pourra que s'ennuyer" et là tu me perds.
L'ennui implique le temps qui passe dont on ne sait quoi faire. Qui résulte en frustration et souffrance.
Très juste comme raisonnement. Alors disons que ne vivant plus, il subsistera une volonté de vivre, (Cf Schopy " Le monde comme volonté et comme représentation") d'où un big-bang.


Citation :
Cet Etre Supraconscient que tu extrapoles est donc toujours prisonnier de l'espace, du temps et du désir. S'il désire, c'est qu'il n'est pas complet. Par conséquent il est toujours - je te cite - "enfermé dans sa boîte crânienne."
Le fait qu'il s'ennuie signifie qu'il est identifié à un état fixe dont il désirerait se libérer.
On retombe dans ce que tu voulais éviter au départ : l'idée d'un Dieu statique.
 Excellent raisonnement, mais voir ci-dessus.

Citation :
Un Dieu statique prisonnier d'une réalité spatio-temporelle et rongé par le désir !
En fait, c'est un être humain normal dont on parle, il n'y a pas eu d'évolution.
Et là on peut effectivement attribuer des qualités à sa personnalité, dont le narcissisme si on veut.
Mais nous ne sommes plus dans une extrapolation réussie d'un Etre illimité et supraconscient.
Exact. Mais une supra conscience ne peut être qu'une conscience de soi, puisqu'il n'y aura plus d'Autre. Or, la conscience de soi est impossible pas plus qu'un œil ne peut se voir, d'où la nécessité d'un nouvel Autre, donc d'une création.
Citation :
L'idée dans l'illimité est justement de dépasser la perception de soi en tant qu'entité séparée. Si l'on perçoit TOUT comme étant SOI, l'ennui est impossible.
Qui est "on".  Si "on" perçoit, c'est que l'on est encore séparé, car un œil ne peut se voir, sauf à admettre que l'Être est multiple, mais pourquoi pas, après tout,la lumière blanche est faite de vibrations électromagnétiques de toutes les longueurs d'onde, il serait donc à la fois UN en tant que lumière blanche et multiple en tant que synthèse de vibrations. Je continue toutefois à me demander comment il pourrait être conscient de lui-même.  Chez l'homme, la conscience est possible du fait que le cerveau est stratifié.  En serait-il de même de l'Être?
Citation :
Car...Qui s'ennuie ?
Si le Témoin connaît tout, il connaît aussi l'ennui, c'est l'Être, un continuum, comme une droite en mathématiques, entre deux points, aussi rapprochés soient-ils, il y a une infinité de points, c'est la définition du continu.  La droite n'en est pas moins "sécable". Or, pour créer, l'Être doit se diviser, et comme le dit la Kaballe, s'annuler en un point de lui-même, ensuite, comme le disent les védanta, ou je ne sais plus quelle sagesse orientale, il se divise en deux, puis en dix, puis en dix-milles, etc.  Mais attention, il faut que cette division soit limitée, sinon elle "durerait" à l'infini et il n'y aurait plus d'évolution possible.  C'est corroboré par les théories scientifiques qui disent que le nombre de particules de l'univers est fini.

Citation :
Tu parles de sensation d'être et sensation de plénitude qui se nourrissent de nouveauté.
"La sensation d'être" et "Être" sont deux dimensions différentes.
"La sensation de plénitude" et "l'état de Plénitude" sont deux dimensions différentes.
L'état de Plénitude est une abstraction qui est une autre façon de désigner le " il y a quelque chose". C'est l'Être, mais l'Être sans la création est comme rien.

Citation :
La question est... Qui ressent la plénitude ?
 L'Être tant qu'il est encore en relation avec l'Autre, donc divisé.
Citation :

La plénitude est identifiée, nommée et objectivée. Cela faisant, elle est disséquée, séparée sa puissance en devient limitée.
 En effet, est peut être immense mais limitée.
Citation :
Ceci est la dimension de la personnalité.
Oui

Citation :
Dimension de l'Etre : La puissance de cette plénitude devient telle qu'Aiguess s'oublie et disparaît
Donc plus de personnalité.

Citation :
: imaginer un état orgasmique prolongé et la perte de conscience qui s'ensuivrait).
Perte de conscience, donc néant. C'est inconcevable, mais l'Être et le néant, c'est la même chose. A l'issue d'un univers, la conscience ayant précédé le néant ( Ce "précédé" me gêne car en toute logique, on peut aussi bien dire " le néant" ayant précédé la conscience.), elle a conféré une sorte d'élan vital, la volonté de vivre dont parle Schopy, c'est en ce sens que Dieu n'est pas statique, mais une oscillation entre le tout et le rien.  Ceci dit, Dieu est aussi statique, comme tu le dis plus loin, en ce sens qu'il y quelque chose.  "Il y a", ce n'est pas la représentation d'un mouvement, "il y a", point barre, nous sommes d'accord.


Citation :
Aiguess et Plénitude ne font qu'UN - l'état et l'observateur sont unis, fondus l'un dans l'autre.
Il n'y a plus d'état, l'état est toujours l'état de quelque chose.
Citation :
Il n'y plus ni sujet ni objet.
 Tout à fait.
Citation :
Je te cite : "Il ne se passe donc plus rien" - j'ajoute : car il n'y a plus de mental pour observer.
Mais il existe bien un tiers : Aiguess et plénitude se sont unis dans l'état de plénitude et il existe un Témoin de cet état, l'l'Etre qui pourra restituer le souvenir à Aiguess que cette expérience était hors du commun.
On a chassé Dieu par la porte et le voilà qui rentre par la fenêtre.  Very Happy .  Si l'Être peut restituer quelque chose à Aiguess, c'est qu'elle existe encore et que l'Être n'est pas encore UN.
Citation :
Cet Être est tout à la fois l'état "Aiguess", l'état de plénitude, l'union de ces états, et le Témoin de ces états.
S'il est tout cela, il est multiple.
Mais après tout, pourquoi pas, comme la lumière blanche qui est la synthèse de toutes les couleurs.  Voir ci-dessus.
Citation :
Ceci est la dimension de l'Etre. Simultanément état et Témoin indépendant.
Présent à tous les états mais perceptible uniquement quand il ne se passe plus "rien".
Perceptible par qui?  Par Aiguess?  Donc, on n'a pas encore atteint le UN, qui est comme Zéro. ( Ou comme Zoro, qui arrive pour nous sauver?)
Citation :
geveil a écrit:
s’il ne se passe plus rien, il ne peut donc y avoir conscience.

Cette affirmation est donc réfutée sur la base de l'argumentaire ci-dessus sur la dimension de l'Être.
 L'Être a donc une dimension?  Au sens mathématique du terme, il en a une infinité.

Citation :
Ce Témoin est présent à l'état de veille, comme à l'état de sommeil profond.
 Oui, c'est ce que j'appelle le "sujet", la volonté de vivre, somme toutes, l'Être, si tu veux.

Citation :
Ce Témoin indépendant qu'est l'Être suprême se révèle quand la personnalité pense qu'il ne se passe plus rien - puisque la personnalité, dans son narcissisme autocentré (ego), s'imagine qu'en dehors d'elle-même rien n'existe !
La personnalité n'est en réalité qu'un voile qui dissimule l'Être. Dès lors qu'elle est au repos, l'Être apparaît.
 Oui, mais il y a encore une structure que tu nommes "personnalité".  Sans cette structure, il n'y aurait plus rien. D'où, je le répète la nécessité d'une création pour que l'Être se révèle à lui-même.

- Fin de l'argumentation.


Citation :
En tant qu'état Il est dynamique.
En tant que Témoin indépendant Il est statique (dans le sens permanent et non pas dans le sens spatio-temporel).
Oui, enfin l'adverbe "permanent" est gênant, car il implique la durée. Il y a quelque chose et non pas "rien", on peut nommer "témoin" cette abstraction, je la nomme sujet, ce qui implique quelque chose susceptible d'éprouver, Dieu, en quelque sorte.
Citation :
En tant que Témoin qui participe pleinement à TOUS les états, il est simultanément statique et dynamique.
Nous sommes d'accord, à la fois acteur et spectateur.
Citation :
En mon sens Dieu ne crée pas parce qu'il s'ennuie et qu'il désire jouer avec son reflet.
Il crée parce que c'est SA nature, il est simultanément statique et dynamique.
La création n'est en rien différente de Lui, elle est son aspect dynamique dans lequel sa présence permanente (statique) est dissimulée/voilée par l'activité.
Oui, c'est dans sa nature, ceci dit, tout ce que ses créatures ressentent, c'est lui qui le ressent, et parmi tous ces ressentis, il y a l'ennui.  L'ennui est donc, au même titre que le joie, la peur, une dimension de l'Être.

Citation :
Dès que l'activité cesse assez longtemps, dès que le silence devient un état, IL apparaît, IL se dévoile.
A qui se dévoile-t-il?

A la question "Dieu est-il narcissique" je répondrai ceci :

Citation :
L'œil ne peut percevoir sa propre couleur et forme. Il est.
 Voilà!
Citation :
Il n'y donc que l'observateur mental : la personnalité, qui peut déduire que Dieu est narcissique.
De même que l'Être est à la fois statique et dynamique, comme tu l'as fort bien expliqué, il est à la fois altruiste et égocentré, narcissique en ce sens qu'il jouit de son reflet dans la création, altruiste en ce sens qu'il crée au risque de se perdre.

Citation :
Et par cela-même le voiler d'autant plus à sa propre perception.
 Le voiler en le parant de toutes les couleurs, en l'habillant de toutes les étoffes? Oui, peut-être, mais nu, il est invisible.
Citation :
Faites-taire ce commentateur mental assez longtemps, et l'Être suprême apparaîtra comme l'état naturel de l'homme.
 Ou au contraire, laissez parler le mental et l'Être lui apparaîtra comme l'ensemble de tous les possibles.
Dieu est-il narcissique? - Page 2 Bisous36

* Pour obtenir œ, il faut taper les touches "alt" et "o"
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
Cassegrain
Etudiant
Etudiant
Cassegrain

Masculin Nombre de messages : 367
Age : 33
Localisation : Là ou je suis supposée être !
Date d'inscription : 27/03/2019

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: :-D   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2019 - 7:06

Dédé 95 a écrit:
Je ne crois pas en cette notion d'un Dieu .....alors......

Pourquoi se satisfaire d'un seul dieu quand on peut TOUS les AVOIR ?

cheers

Allô Allo = A l'Eau ? Oui…
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
Dédé 95

Masculin Nombre de messages : 7731
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2019 - 9:46

Cassegrain a écrit:
Dédé 95 a écrit:
Je ne crois pas en cette notion d'un Dieu .....alors......

Pourquoi se satisfaire d'un seul dieu quand on peut TOUS les AVOIR ?

cheers

Allô Allo = A l'Eau ? Oui…
En effet, mais nous parlons ici du Dieu créateur du monothéisme! Quand à des dieux il y en a des milliers, moi j'ai ma déesse en premier Dieu est-il narcissique? - Page 2 0007
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
tchar

Masculin Nombre de messages : 2175
Age : 67
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2019 - 9:54

Je réponds au sujet. D'abord, "narcissique", c'est vague. D'une manière générale, les sens des termes de la psychopathologie (complexe, paranoïa, introversion, extraversion, hystérie...) ont fortement tendance à dériver. Ensuite, parle-t-on de Dieu ou des textes supposés inspirés voire dictés par lui ?

S'agissant du Coran (pour la Bible il faudrait examiner chaque livre ou chaque "source" séparément), quelqu'un a analysé en détails les signes de pathologie mentale dont le TPN (Trouble de la Personnalité Narcissique dans le DSM, même si ça a parait-il disparu de la dernière version). Petit résumé : http://bouquinsblog.blog4ever.com/psychologie-de-mahomet-et-des-musulmans-ali-sina
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Exégète
Exégète
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 3065
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2019 - 10:40

tchar a écrit:
(Trouble de la Personnalité Narcissique dans le DSM, même si ça a parait-il disparu de la dernière version).

Les TPN n'ont pas disparus, ce n'est que le caractère multi-axial de la classification qui a disparu. Les troubles de la personnalité figurent donc à côté des autres troubles mentaux au cœur de la classification. Il est classé en Critère B :traits pathologiques de la personnalité; Ceux-ci appartiennent à 5 grands domaines : l’affectivité négative, le détachement, l’antagonisme, la désinhibition et le psychoticisme.

(wikipédia): Dans le classement CIM-10 le trouble de personnalité narcissique le classe comme un trouble de la personnalité qui n'entre dans aucune des catégories spécifiques.

Le trouble de la personnalité narcissique est donc le trouble de la personnalité qui n'entre pas dans les catégories :

Trouble de la personnalité paranoïaque ;
Trouble de la personnalité schizoïde ;
Trouble de la personnalité dissocial ;
Trouble de la personnalité borderline ;
Trouble de la personnalité histrionique ;
Trouble obsessionnel compulsif ;
Trouble de la personnalité évitante ;
Trouble de la personnalité dépendante.
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Exégète
Exégète
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 3065
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2019 - 12:13

geveil a écrit:
Or, la conscience de soi est impossible
Ah ? Le test du miroir chez l'enfant à partir de deux ans n'est pas significatif de la prise de conscience de soi, alors ? Dieu est-il narcissique? - Page 2 7999
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 34251
Age : 59
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2019 - 15:28

HorizonB a écrit:
tchar a écrit:
(Trouble de la Personnalité Narcissique dans le DSM, même si ça a parait-il disparu de la dernière version).

Les TPN n'ont pas disparus, ce n'est que le caractère multi-axial de la classification qui a disparu. Les troubles de la personnalité figurent donc à côté des autres troubles mentaux au cœur de la classification. Il est classé en Critère B :traits pathologiques de la personnalité; Ceux-ci appartiennent à 5 grands domaines : l’affectivité négative, le détachement, l’antagonisme, la désinhibition et le psychoticisme.

(wikipédia): Dans le classement CIM-10 le trouble de personnalité narcissique le classe comme un trouble de la personnalité qui n'entre dans aucune des catégories spécifiques.

Le trouble de la personnalité narcissique est donc le trouble de la personnalité qui n'entre pas dans les catégories :

Trouble de la personnalité paranoïaque ;
Trouble de la personnalité schizoïde ;
Trouble de la personnalité dissocial ;
Trouble de la personnalité borderline ;
Trouble de la personnalité histrionique ;
Trouble obsessionnel compulsif ;
Trouble de la personnalité évitante ;
Trouble de la personnalité dépendante.

C'est pénible de vouloir enfermer les gens dans des cases.

Est-ce que l'on peut définir quelques-un à un trouble ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 34251
Age : 59
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2019 - 15:28

HorizonB a écrit:
geveil a écrit:
Or, la conscience de soi est impossible
Ah ? Le test du miroir chez l'enfant à partir de deux ans n'est pas significatif de la prise de conscience de soi, alors ? Dieu est-il narcissique? - Page 2 7999

L'éléphant réussit très bien le test du miroir, haut la main.
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Etudiant
Etudiant
geveil

Masculin Nombre de messages : 402
Age : 83
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2019 - 16:28

Sans la création, l'Etre a-t-il un miroir?
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 34251
Age : 59
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2019 - 16:55

Le miroir a t-il besoin de refléter quelque chose pour exister ?
Revenir en haut Aller en bas
Cassegrain
Etudiant
Etudiant
Cassegrain

Masculin Nombre de messages : 367
Age : 33
Localisation : Là ou je suis supposée être !
Date d'inscription : 27/03/2019

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2019 - 22:16

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Jesus est/était bipolaire ( sur Terre comme au Ciel )
Si vous saviez ce que je sais à son propos, vous vous crèveriez tympas et oripeaux !!!!!!!!!!!!!!!!
cheers
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 34251
Age : 59
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 EmptyJeu 25 Avr 2019 - 16:24

Tu sais quoi exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dieu est-il narcissique?   Dieu est-il narcissique? - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu est-il narcissique?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» le peuple de Dieu grandit, notre famille compte de nouveaux frères!
» "Lunivers est né sans Dieu" Hawking crée la polémique
» Que Dieu se réjouisse en ses œuvres !
» Dieu le Père à Javier Viesca (Mexique), le 23 octobre 2014 L'homme de l'iniquité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Autres religions-
Sauter vers: