Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -8%
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 ...
Voir le deal
599.99 €

 

 Réflexions sur la question antisémite Delphine Horvilleur

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 36406
Age : 59
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Réflexions sur la question antisémite Delphine Horvilleur Empty
MessageSujet: Réflexions sur la question antisémite Delphine Horvilleur   Réflexions sur la question antisémite Delphine Horvilleur EmptyDim 28 Avr 2019 - 11:27

Avant les autres, les Juifs ont expérimenté le doute. Et leur résilience même aurait suscité la haine. Rabbin libérale, Delphine Horvilleur signe un essai vif et érudit.

Et si les Juifs avaient « pensé » l’antisémitisme dès l’origine ? Delphine Horvilleur, rabbin libérale et féministe, auteure de livres fécondants — En tenue d’Eve, Comment les rabbins font des enfants —, directrice de la stimulante revue Tenou’a, nous conduit une nouvelle fois, avec un mélange d’érudition, d’humour et de générosité, sur des pistes inexplorées. La haine antijuive, constate-t-elle dans ses Réflexions sur la question antisémite, a été beaucoup analysée, mais guère du point de vue de la littérature rabbinique. Or tout commence très tôt, avec la rupture : Abraham, le tout premier Hébreu, est littéralement « celui qui traverse ». Et le peuple hébreu rejoue cet arrachement lorsque Jacob traverse le fleuve pour devenir Israël. Le premier Juif de l’Histoire, Mardochée, toujours appelé Yehoudi dans les textes, apparaît en même temps que son ennemi juré, Haman. Or, poursuit Delphine Horvilleur, l’ancêtre de cet Haman, un certain Amalek, « l’ennemi » par excellence dans la culture juive, aurait été le fruit d’une relation incestueuse. Voilà pourquoi les rabbins invitent à explorer la piste de l’héritage dans la transmission de la haine contre les Juifs, « qui incarnent le vecteur de la Loi, l’origine de l’interdit ». Delphine Horvilleur remonte encore plus loin, dans le combat entre les frères jumeaux Jacob et Esaü, la victoire de la ruse sur la force physique, des attributs féminins du premier sur la virilité du second…

Lire la suite ici : https://www.telerama.fr/livres/reflexions-sur-la-question-antisemite,n6100555.php
Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions sur la question antisémite Delphine Horvilleur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum judaïque-
Sauter vers: