Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% GARNIER Ma routine ultra doux avocat karité
8.99 € 15.09 €
Voir le deal

 

 La saga de l'été!

Aller en bas 
+5
toniov
florence_yvonne
Wiwi
J-P Mouvaux
nuage
9 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
nuage
Professeur
Professeur
nuage


Féminin Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptyMer 18 Juil 2007 - 14:34

Rappel du premier message :

Cadeau perso... La saga de l'été! - Page 3 0007


1er Chapitre
Le jour se levait, apportant les premiers rayons de soleil qui réchaufferait cette journée. Les oiseaux commençaient à s’éveiller, leurs chants emplissaient le silence, leurs ébats matinaux étaient un régal pour les yeux. Les voir s’ébrouer dans les flaques d’eau laissée par les pluies des derniers jours, se lisser conscien-cieusement les plumes, était un spectacle amusant. Ces petits oiseaux avaient une idée très précise sur la propreté. De la fenêtre de sa chambre, Aurore regardait l'aube pointer à l’horizon, le jour le plus pénible de toute son existence débutait et elle se sentait impuissante, sa vie lui échappait, elle n’était plus maîtresse de son destin et ce soir son avenir serait définitivement scellé avec un homme qu’elle n’aimait pas. La vie était parfois injuste. Pourtant il fallait qu’elle se fasse une raison, tout était arrangé et planifier et cela commençait dès ce soir ! Son regard bleu lavande se posa sur l’horizon, c’était vraiment une magnifique journée qui s'annonçait, la saison des pluies étais terminé, les cow-boys, débarrassés de leurs capes, seraient à nouveau libre de tout mouvement. Cette pensée fit sourire Au-rore, elle se rappelait qu'il y à quelques jours le contremaître de son père, Dou-gald, s'était mis dans une situation des plus cocasse, en effet, un jeune veau s'était fais distancer par le troupeau et pour le faire rentrer dans le rang il avait voulu l'attraper au lasso, mais le terrain très escarpé à cet endroit et surtout bien détrempé avait empêché la délicate manoeuvre de se dérouler correctement. Le cheval sollicité par son cavalier partit au galop. Le cavalier voulu prendre son lasso, mais il fût gêné par sa cape. Le lasso plaquer par la pluie diluvienne passa sous la cape et Dougald avec de grand geste essayais de se dégager mais rien ni fit. Le cheval, décontenancé par l'attitude de son cavalier qui décidément n'arrivait pas à se dégager de sa cape, ne vit pas la flaque de boue devant ses sabots. Surpris le cheval stoppa net des quatre fers, ce qui propulsa son cavalier par-dessus son encolure. L’atterrissage dans la boue fût très brutal.
Le cavalier et sa monture se retrouvèrent nez à naseaux ! Ils étaient aussi étonnés l’un que l’autre ! Devant cette situation, tous ceux qui étaient présent partirent d’un grand éclat de rire ! Aurore, qui ne perdait jamais une occasion d’accompagné Dougald, se tenais les côtes tant elle riait ! Dougald, lui fulminait !
- Maudit canasson ! Ce n’est pourtant pas la première fois que tu vois de l’eau bon sang ! La prochaine fois je t’envois à l’abattoir !
Personnes ne fut dupe, la colère de Dougald se tarissait plus vite qu’un ruisseau au soleil en plein été. Les pensées d’Aurore s’arrêtèrent là, quelqu’un frappait à la porte.
-Entrer !
Lysie, sa femme de chambre entra avec vivacité comme à son habitude.
- Bonjour Mademoiselle, vous êtes déjà réveillée ? Cela n’est pas votre habitude, auriez-vous mal dormi ?
Son air de ne pas y toucher n’abusa aucune seconde Aurore.
-Je ne sais pas si je dois répondre à ta question ou, te renvoyer d’où tu viens !
Aurore avait croisé ses bras sur sa poitrine et foudroyait Lysie du regard. Celle-ci ne se formalisa pas de l’humeur de sa jeune maîtresse.
-Vous devriez être heureuse un jour comme celui là !
-Détrompe-toi, je ne suis absolument pas heureuse aujourd’hui, qui plus est
c’est une journée de cauchemar !
Aurore se détourna vers la fenêtre pour ne pas que Lysie voient les larmes de désespoir envahir son regard lavande.
-Mais ce soir se sont vos fiançailles que nous célébrons, vous devriez
être au quatre cent coups !
Aurore se retourna vers Lysie et la regarda droit dans les yeux et déclara
-Pas lorsque le dit fiancé s’impose comme le seul et unique parti
Possible de toute la région et ne se préoccupe absolument pas de l’avis de la dite fiancée ! Je te rappelle au passage que dans toute cette histoire de fou, je ne suis qu’une marchandise que mon propre père a échangé contre la vallée bleue !
Maintenant elle était en colère, elle fulminait ! Son père l’avait trahi ! Il lui avait promis d’attendre sa majorité pour qu’elle choisisse librement son mari et voilà que cette maudite vallée bleue venais remettre tout en cause, parce qu’elle traver-sait les terres de son père cette vallée paraissait plus importante aux yeux de son père que sa propre fille. Cela faisait plusieurs génération de Grant que cette fichue vallée coupait leurs terres, et aujourd’hui Carl Grant son père pouvais réaliser le rêve de son père et de son père avant lui, réunir les terres en passant par la vallée ce qui leur faisaient gagner plusieurs jour de marche et surtout dorénavant ils pourront abreuver les bêtes avec l’eau de la rivière qui coulait paisiblement au creux de cette vallée. Le propriétaire actuel qui se trouvait être son « futur fiancé » savait parfaitement ce qu’il faisait en proposant ce marché infâme à son père. Elle entendait encore cette voix caverneuse dire à son père :
-Je vous offre la vallée bleue contre la main de votre fille.
Le marché paraissait invraisemblable et pourtant contre toute attente son père avait accepté !
Il avait demandé pourquoi il ne voulait pas d’argent ce à quoi il avait rétorqué :
-En épousant Aurore j’aurais une descendance, donc les terres resteront
dans la famille, dans la vôtre comme dans la mienne !
Aurore ferma les yeux et espéras ce trouver ailleurs que dans sa chambre qui au-jourd’hui ressemblait à une prison.
Lysie qui s’affairait depuis quelques instants dans la chambre après l’éclat de sa jeune maîtresse se rapprocha de celle ci et lui demanda :
-Voulez-vous que l’on vous prépare votre bain maintenant ?
-Quelle heure est-il ?
-Sept heures trente.
Aurore se passa les deux mains sur le visage tout en expirant.
-Non pas maintenant, fais préparer Etoile filante je vais aller-me
changer les idées.
-Votre père nous a interdit de sceller votre cheval.
Aurore regarda Lysie d’un air étonnée.
-Pourquoi donc, a t il peur que je m’enfuie ?
Lysie baissa les yeux et dit :
-Non, il nous à dit être un peu inquiet après la réaction que vous avez eus l’autre soir et avais peur que vous vous rompiez le coup à partir au triple galop comme vous l’avez fais, il ne veut pas que cela vous arrive aujourd’hui.
Aurore n’en croyait pas un mot. Elle avait su monter à cheval avant de marcher ! Non, son père avait bel et bien peur qu’elle ne se sauve ! Ce qui prouvais qu’il avait quelques remords, oui, peut être mais pas suffisamment pour abandonné ce projet ! Mon Dieu, ce soir elle serait fiancée avec Cliff MC Call.
Des frissons d’horreur lui traversèrent le corps rien qu’à cette pensée ! Sortir de cette chambre, tout de suite, étais la seul pensé possible et agréable pour le mo-ment.
-Lysie dite à mon père que je descends le voir tous de suite.
Lysie sourie et se dirigea vers la porte.
-Je le préviens tous de suite Mademoiselle Aurore.
-Merci Lysie.
La porte se referma et Aurore se retrouva seul. Elle se dirigea vers sa salle de bain, effectua une rapide toilette et s’habilla avant de descendre les escaliers et de se diriger vers le bureau de son père. Devant la porte elle aspira un grand coup et frappa.
Une voix assourdie mais fortement distincte se fit entendre :
-Entre ma fille !
-Bonjour père.
Carl Grant se tenait devant une porte-fenêtre de son bureau et regardait les plus jeunes poulains s’ébattrent dans le corral. Il était de très haute stature comme tous les Grant avant lui, large d’épaule, la chevelure sombre à peine entamée de quel-ques cheveux blancs du à l’âge. Il avait un visage agréable, on ne pouvait pas dire qu’il était beau, mais il avait un regard très pétillant lorsqu’il souriait et s’était le cas ce matin quand il se retourna vers sa fille.
-Bonjour Aurore, je vois que tu t’es levée de bonne heure ce matin !
Aurore se demanda s’ils s’étaient tous donnés le mot afin de la faire explosée avant la soirée ! Elle s’avança vers son père et changea délibérément de conversa-tion.
-Nous avons de la chance cette année, les poulains sont très
prometteurs !
Elle regardait par la fenêtre à l’endroit où était son père quelques instant plutôt. Carl regarda sa fille et fut amusé de ce qu’il vit. Aurore se détourna du poulain et le vit sourire.
-Qu’y a t’il, serais-je mal coiffée ou, aurais-je un insecte quelconque
sur la tête !
-Non. Tu es parfaite comme toujours, mais je vois que tu es en
tenue d’équitation, ce qui veux dire que tu as l’intention de monter Etoile filante et de partir, je ne sais où et d’oublier l’heure.
-Comment pourrai-je oublier l’heure un jour comme aujourd’hui !
Le ton était désinvolte mais Carl ne fut pas dupe, elle fulminait littéralement, elle lui rappelait tellement sa femme, même taille, même physionomie et le caractère aussi emporté. Elles se ressemblaient énormément, à un détail près, sa fille était aussi blonde que sa mère était brune ! Les cheveux d’Aurore avaient toujours été une énigme pour eux. La nature avait ses caprices, il le constatait tous les jours.
-Père, j’aimerais monter ce matin afin de me détendre, sinon je serais
dans l’incapacité d’affronter cette journée.
Carl changea d’humeur en un instant. La colère apparut sur son visage et déforma sa bouche d’un pli amère.
-Tu ne crois tout de même pas que je vais te laisser monter aujourd’hui
pour te voir filer et ne rentrer que demain comme tu l’as déjà fait !
-Si tu ne m’avais pas imposé ce mariage ridicule je ne serais pas partie
comme je l’ai fais j’étais en colère et j’étais désespéré et je le suis toujours ! Mais aujourd’hui je n’ai plus aucun autre choix de venir à cette horrible soirée et ne me demande surtout pas de sourire se serais au-dessus de mes forces !
C’était la deuxième fois en une semaine qu’elle affrontait son père pour les mê-mes raisons.
Carl regarda sa fille qui tremblait de rage contenue.
- Je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose, la semaine dernière j’ai ameu-té tous les cow-boys de la région disponible pour pouvoir te retrouver, je te rap-pelle que tu as disparus pendant quarante huit heures et que j’étais très inquiet ! Tu ne te rends pas compte de l’inquiétude que tu m’as causée ? Je me suis reporté des années en arrière, j’ai revécu ce jour ou toi et ton frère étaient partis en ballade sans en avertir personne ! Nous vous avons retrouvés trois jours plus tard !
Aurore ferma les yeux et essaya de taire la douleur que ce souvenir faisait remon-ter à la surface. Elle se souvenait de ce jour maudit. Elle était partie avec son frère Jimmy faire une ballade à cheval. Lorsqu’ils étaient partis, le ciel était bleu, le soleil haut dans le ciel et brillant de mille feux. Mais deux heures après leur dé-part, le ciel, obscurci par de gros nuages noir se faisait menaçant. Une pluie dilu-vienne les surpris. Ils se trouvaient trop loin du Ranch pour pouvoir rentrés. Ils se réfugièrent sous les arbres, a peu près au sec et furent bloqués pendants deux longs jours ! Buvant l’eau de pluie qu’ils récupéraient dans leur mains. Ils avaient seize ans tous les deux. Ils ne s’inquiétaient pas. Lorsqu’une éclaircie perça à l'aube du troisième jour, ils reprirent le chemin du retour, bavardant gaiement. A mis chemin du Ranch, un orage éclata. Le bruit du tonnerre se répercutait dans toute la vallée et bientôt ils entendirent un bruit sourd se rapprochant inexorable-ment. La terre se mit bientôt à trembler sous les sabots de leur monture et ils commencèrent à ressentir les vibrations dans leurs propres jambes. Un nuage de poussière s’approcha d’eux et ils réalisèrent, trop tard, du danger qu’ils courait tout les deux. Un troupeau de mustang sauvage se dirigeait droit sur eux ! Ils se trouvaient au milieu d’un vallon et furent piégés. Jimmy infligea un coup de botte à la croupe de sa jument et cria à Aurore de partir. Aurore subit l’affolement de sa jument et ne pus que se cramponner à la crinière pour ne pas tomber ! Quant elle réussis à calmer sa jument, elle appela son frère, sans réponse. Bientôt, horrifier, elle vit le cheval de son frère, sans cavalier. Les mustangs n’avaient fais que pas-ser, le bruits de leur sabots déclinait au loin. Mais nulle trace de son frère. Elle cria, appela, sans résultat. Elle chevaucha en tout sens et criait toujours, quant elle entendit un bruit de sabots au galop. Dougald ! Il fut soulagé de voir enfin Aurore, que pas mal de monde recherchais, mais son soulagement fut de courte durée lorsqu’il appris ce qui venait de se passer. Il lui ordonna de partir de cet endroit tout de suite et se mit à la recherche de Jimmy. Elle obéit sans discuter et retrouva rapidement son père et quelques cow-boys. Elle leur expliqua en quelques mots la situation et vit son père pâlir et partir au galop en direction du vallon. Les cow-boys l’empêchèrent de le suivre et la ramenèrent au Ranch.
Le soir arriva. Dougald et son père revinrent. Jimmy reposait sur le troisième che-val. Il était mort. Dans son amour pour sa sœur, il avait fait diversion pour empê-cher les mustangs de piétiner sa sœur. Il avait sacrifié sa vie pour la sauver. Dou-gald l’avait trouvé en premier et Jimmy lui avait dit ses derniers mots : « Dis lui que je l’aime. Ce n’est pas sa faute. Je vais rejoindre maman. » Il s’était éteint quelques secondes avant que son père ne le découvre. Son père l’avait tenu dans ses bras tout l’après midi en le berçant comme un bébé. Dougald avait fini par le convaincre de rentrer, que les gens qui attendaient devaient s’inquiétés. Aurore fut la première à voir son frère. Elle l’embrassa et courut dans sa chambre.


Dernière édition par le Sam 5 Jan 2008 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète



Nombre de messages : 12792
Date d'inscription : 07/02/2007

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptyDim 23 Mar 2008 - 21:23

nuage, je n'avais pas bien saisi le sondage que tu proposais.

J'y réponds donc : comme toniov, j'ai beaucoup aimé ; et mon amie, avec qui nous avons suivi la saga, a beaucoup aimé, elle aussi.

Un seul regret, c'est que ce soit déjà fini.

:0a6: :0a6: :0a6: :0a6: :0a6:

Et à quand le prochain ?
Revenir en haut Aller en bas
toniov
Expert
Expert
toniov


Nombre de messages : 1038
Age : 68
Localisation : haute garonne
Date d'inscription : 19/05/2007

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptyDim 23 Mar 2008 - 21:39

C'est vrai qu'on attend un peu une suite...
Alors il ne tient qu'à toi de redonner vie à tes personnages.
Aurore est encore jeune...et ce n'est qu'une aurore, un début...
Dans les grandes sagas, on suit souvent un personnage de sa naissance à sa mort...
De l'aurore jusqu'au crépuscule...

Avec JP, on espère donc une suite.
La saga de l'été! - Page 3 307888
Revenir en haut Aller en bas
nuage
Professeur
Professeur
nuage


Féminin Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptyMer 26 Mar 2008 - 15:36

Une suite?...non, pas prévu.
Une autre histoire est en cours...montagne...neige...isolement...je prépare autre chose Wink
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
J-P Mouvaux


Masculin Nombre de messages : 12792
Age : 94
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptyMer 26 Mar 2008 - 16:42

Ce sera bienvenu aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptyJeu 27 Mar 2008 - 11:11

nuage a écrit:
Une suite?...non, pas prévu.
Une autre histoire est en cours...montagne...neige...isolement...je prépare autre chose Wink

:hihi: isolement?
C'est vrai, surtout qu'il n'y a plus de bergers... Maintenant on rencontre des bergères La saga de l'été! - Page 3 Xrougi3
Revenir en haut Aller en bas
nuage
Professeur
Professeur
nuage


Féminin Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptyJeu 27 Mar 2008 - 11:44

La saga de l'été! - Page 3 Mdr85 c'est loin d'être une bergère! je parle de ma future héroïne!
Revenir en haut Aller en bas
toniov
Expert
Expert
toniov


Nombre de messages : 1038
Age : 68
Localisation : haute garonne
Date d'inscription : 19/05/2007

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptyVen 28 Mar 2008 - 21:59

On peut savoir quel sera son nom ? ( Si tu l'as déja prévu...)
La saga de l'été! - Page 3 307888
Revenir en haut Aller en bas
moi
Exégète
Exégète



Masculin Nombre de messages : 3295
Age : 48
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptyMer 16 Aoû 2017 - 21:17

Les Amis,

Aujourd'hui fut un grand jour!

Après un bon briefing, une bonne préparation du vol, et une bonne dose de courage, ma fille a enfin réussi son premier vol avec moi.

Dès que nous avons quitté le plancher des vaches, son stress a disparu pour faire place à l'émerveillement.

Quel bonheur de voir cette expression sur son visage.

Un grand  vol le long de la côte du pays basque.

Bienvenue parmi les hommes volants ma petite fleur
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
Chribou


Masculin Nombre de messages : 11630
Age : 61
Localisation : Le Pays qu'est le Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptySam 19 Aoû 2017 - 15:07

Oui Moi c'est vraiment fantastique mais tu parlais de briefing et de première expérience dans les airs pour ta fille alors dans mon enthousiasme j'ai parlé de tout ça à une copine à savoir que tu aies commencé par les préliminaires et ensuite que toi et ta fille vous vous soyez envoyés en l'air et je ne comprends pas trop pourquoi mais elle m'a dit de te passer le message qu'elle trouvait ça totalement dégueulasse!

J'sais pas pourquoi j'aurais tu dit quelque chose de pas correct? La saga de l'été! - Page 3 0023
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
moi
Exégète
Exégète



Masculin Nombre de messages : 3295
Age : 48
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptySam 19 Aoû 2017 - 18:20

Salut Chribou Wink

Chribou a écrit:
J'sais pas pourquoi j'aurais tu dit quelque chose de pas correct?

Mais non mon Ami, je te racontais un super vol que j'ai effectué avec ma fille.
Je t'en ai déjà parlé de ma fille Wink
Elle était très heureuse :)

Et Ne prêtes pas attention à la petite sotte qui s'en prend à mon enfant.

T'es un Ami Chribou Wink
Passes une très belle journée, et ne doute pas de mon amitié pour toi :)
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
Chribou


Masculin Nombre de messages : 11630
Age : 61
Localisation : Le Pays qu'est le Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptySam 19 Aoû 2017 - 19:28

Bonjour Moi,

Oui c'est vrai qu'à un certain moment j'aurais pu penser que mes humeurs parfois maussades auraient pu te décevoir et me voilà maintenant rassuré mais sache aussi que tu as toujours eu mon amitié aussi.

Par contre j'ai pensé ce matin sur le fil de l'islamisation de la France qu'Al Moria lui n'avait pas bénéficié de toute ta faveur mais j'ai fini par comprendre qu'il était aviateur lui aussi et que tu lui exprimais que sa nuit passée à manier le manche à balai de sa machine volante avait dû être éprouvante rendu au p'tit matin mais t'en fais pas car ça m'a au moins permis de comprendre l'objet de ma calomnie à son égard puisque je sais aujourd'hui que sa passion c'est pas les p'tites culottes mais plutôt les p'tites calottes d'aviateur bien sûr.

La saga de l'été! - Page 3 Hein85

Pour le reste tu sais bien que je faisais des blagues ce matin et ce faisant j'étais tordu de rire mais c'était encore plus drôle sans le smiley.

La saga de l'été! - Page 3 279563

Finalement en fait de saga reliée au vol et aux fleurs il m'est arrivé aussi quelque chose de fantastique mercredi dernier; c'est que j'étais entrain de cueillir des feuilles d'ortie que je mettais dans la passoire rouge que je tenais dans ma main et il m'est arrivé un superbe colibri qui s'est posé sur ma passoire et s'est mis scruter avec son long bec la partie creuse de la tige d'une bette à carde que je venais de ramasser et j'ai pu l'observer ainsi durant une vingtaine de secondes après quoi il est allé boire aux abreuvoirs d'eau sucrée que je leur ai préparés mais j'étais à peine remis de mes émotions qu'il est revenu aussitôt vers moi en s'immobilisant devant ma figure à environ 50 cm en me regardant avec ce son émis par les vibrations de ses ailes qui me rappelaient les ronronnements de mon chat et tout cet émerveillement m'a ému aux larmes et je crois que j'ai vécu là un des plus beaux moments de ma vie.

La saga de l'été! - Page 3 0007

De plus la bonne nouvelle pour tout le monde c'est que bientôt je ne parlerai plus de végétarisme mais de nectarisme et je ne devrais pas tarder à démarrer non pas ma secte mais ma p'tite necte bien à moi! Razz
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
moi
Exégète
Exégète



Masculin Nombre de messages : 3295
Age : 48
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptySam 19 Aoû 2017 - 21:58

Hé, Chribou, tu sais quoi?
Ce matin, je me suis posé une question...
Je me suis demandé si la modération marchait encore.

La saga de l'été! - Page 3 279563

Parles nous du nectarisme dès que tu peux cher Ami! La saga de l'été! - Page 3 307888

Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
Chribou


Masculin Nombre de messages : 11630
Age : 61
Localisation : Le Pays qu'est le Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptySam 19 Aoû 2017 - 22:57

Moi a écrit:
Hé, Chribou, tu sais quoi?
Ce matin, je me suis posé une question...
Je me suis demandé si la modération marchait encore.

Et visiblement tu tenais à en avoir le coeur net! La saga de l'été! - Page 3 Mdr85

Citation :
Parles nous du nectarisme dès que tu peux cher Ami!

Oui dès que je pourrai c'est promis mais je n'en ferai peut-être l'expérience que dans ma prochaine vie en tant que colibri j'espère bien mais pour y parvenir (ah je viens d'en voir un quitter l'abreuvoir) peut-être me faudra t-il tout d'abord devenir exclusivement frugivore pour ensuite devenir nectarivore.

Je vais essayer de me faire adopter par le p'tit couple qui niche chez moi.Avant hier j'ai vu le mâle avec une gorge rubis des plus flamboyantes,qui sait peut-être est-il lui-même la réincarnation d'une tourterelle égorgée lors d'un sacrifice offert à un dieu qui se prenait pour tel.

La saga de l'été! - Page 3 35987
Revenir en haut Aller en bas
moi
Exégète
Exégète



Masculin Nombre de messages : 3295
Age : 48
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptyDim 20 Aoû 2017 - 11:22

Chribou a écrit:
et visiblement tu tenais à en avoir le coeur net!
La saga de l'été! - Page 3 Mdr85
lol!

Citation :
Je vais essayer de me faire adopter par le p'tit couple qui niche chez moi.
C'est énorme de savoir approcher les animaux La saga de l'été! - Page 3 855477
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
Chribou


Masculin Nombre de messages : 11630
Age : 61
Localisation : Le Pays qu'est le Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptySam 16 Sep 2017 - 13:19

Chribou a écrit:

C'est la femelle du colibri à gorge rubis mais beaucoup de ce que je
viens de dire tombe à l'eau puisque je viens de la revoir.


chat-man a écrit:
Un principe volatil et du rubis, te voilà en
présence de la pierre philosophale! cheers

Philosophale = Fit l'eau so fall = qu'ainsi l'eau tombe

Voudrais-tu insinuer par là que ce sont ces oiseaux qui font la pluie
et le beau temps?

Ha bon je comprends maintenant pourquoi ils quittent les lieux si rapidement! La saga de l'été! - Page 3 942746
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
Chribou


Masculin Nombre de messages : 11630
Age : 61
Localisation : Le Pays qu'est le Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 EmptyDim 10 Juin 2018 - 22:38

moi a écrit:

C'est énorme de savoir approcher les animaux La saga de l'été! - Page 3 855477

Oui je commence sérieusement à penser que j'ai un don.

Ce matin par exemple y a ce p'tit suisse dans les parages que je n'ai jamais pris la peine d'apprivoiser et dès que je l'ai vu je suis sorti pour aller lui porter des graines de tournesol mélangées à quelques arachides et lui en me voyant il a couru vers moi et il s'est laissé caresser le dos tout en mangeant.

Immédiatement après en rentrant dans la maison j'ai aperçu une fourmi qui s'était pratiquement noyée dans un verre d'eau alors j'ai versé le tout dans une passoire, j'ai soufflé sur la fourmi pour la sécher un brin et rendue dehors elle que je croyais morte avait déjà retrouvé toute sa vigueur.

Pour ce qui est des colibris c'est un p'tit mâle qui occupe les lieux cette année et avant-hier tandis que je tenais ses 2 abreuvoirs dans mes mains pour aller les rafraîchir en eau sucrée j'ai eu le plaisir de le voir arriver vers moi pour boire quelques précieuses gorgées de son nectar préféré craignant sans doute que j'en avais oublié la recette.

La saga de l'été! - Page 3 279563
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La saga de l'été! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La saga de l'été!   La saga de l'été! - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La saga de l'été!
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: La terrasse :: Parlez-nous de vous-
Sauter vers: