Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Soldes Nike : remise supplémentaire de 15% avec le code NIKE2021
Voir le deal

 

 La solitude ontologique

Aller en bas 
AuteurMessage
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptySam 19 Déc 2020 - 17:35

La solitude ontologique

Ce concept n'est pas tant difficile à comprendre par la logique, contrairement au théorème de Fermat dont il aura fallu attendre la démonstration 350 ans, mais difficile à accepter, car il serait pour beaucoup source d'angoisse, pire que cela, d'épouvante.

Je désigne par solitude ontologique l'impossibilité que j'ai d'accéder à la subjectivité de l'autre. Par exemple, même si lors d'une relation sexuelle deux orgasmes sont simultanés ils sont plus intense dans chaque partenaire et leur donnent l'impression de ne faire plus qu'un, mais ils n'en restent pas moins séparés? Si dix millions de personnes vivent un orgasme à peu près au même moment, cela ne fait pas dix millions d'orgasmes même s'ils diffèrent un peu les uns des autres, ils peuvent être plus ou moins intenses, ou plus moins longs, mais ça ne fait qu'une dizaine d'orgasmes différents.

Cette inconscience de la solitude ontologique est à l'origine du non respect de la vie. Les autres, qu'ils soient végétaux ou animaux, sont d'abord pour nous, des objets. Dans la faune, cela me paraît évident, en effet, si une biche n'était pas un objet pour le lion, la croquerait-il, une souris pour le chat, jouerait-il avec elle  ? C'est par l'apprentissage qu'on finit par comprendre intellectuellement qu'ils sont peut-être aussi des êtres vivants, et cette connaissance intellectuelle peut nous conduire à éprouver de l'empathie pour ces êtres. Je dis bien " peut nous conduire " car certains peuvent haïr la vie.

Il ne s'agit donc pas tant de "comprendre" ce concept mais de prendre conscience de notre solitude. Chacun est seul avec ses qualia.
Certains répondent qu'ils ne se sentent pas seuls, mais la solitude ontologique dont nous parlons n'est pas un sentiment, c'est un fait. Quand tu te dis en communion avec d'autres, ou avec la nature, se sentiment de communion est au centre de toi et tu ne peux le projeter dans les autres. A supposer même que tu puisses le projeter dans les autres et qu'au même instant ils éprouvent un sentiment de communion, tu n'éprouverais pas ce qu'ils éprouvent et ne saurais pas si ta projection est réussie.
C'est cela, la solitude de l'Être.
Car, en vérité je vous le dis, chacun est seul au centre de son monde, comme un spectateur dans une salle de cinéma. Mais c'est un cinéma du 22ème siècle, un cinéma en 3D, dont les sièges sont munis de capteurs qui permettent au spectateur de sentir, de palper, d'humer et même d'agir un peu sur les personnages et un tout petit peu sur le déroulement du film.

Et dans cette solitude, nous sommes moitié morts, moitié vivants.
Moitié vivants grâce à la Volonté de vivre qui nous anime, moitié morts car elle ignore la vie des autres.
Et c'est cette ignorance qui nous conduit à des actes destructeurs, injures, méchancetés, brutalités, viols, crimes. Elle nous conduit aussi bien sûr, à des actes d'amour.
Supposons que dans certaines circonstances, je puisse accéder à ce que «  l’autre  » ressent, par exemple, si je lui fais une clé au bras, non seulement je vois l’expression de souffrance sur son visage, mais je ressens la même souffrance. Dans ces conditions, je m’abstiendrai de le faire souffrir sauf si je suis masochiste. Mais ça ne change rien à la solitude ontologique, car cette souffrance sera toujours dans «  JE  » , au centre de mon monde.

Certes, dans l'espèce humaine, il est des individus doués d'une empathie telle qu'ils s'abstiennent de détruire des vies, mais pour les autres, il faut une éducation , des lois et une police.

La preuve que l'autre est un objet pour l'un, je la vois lorsque l'un caresse ou prend la dépouille d'un être aimé dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
kienliu
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 60
Age : 86
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 12/07/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyLun 11 Jan 2021 - 16:39


Ressentir la souffrance des êtres auxquels je fais du mal n’est pas une supposition, c’est une réalité. La souffrance, quelle qu’elle soit, que j’inflige aux autres, je vais la ressentir à coup sûr ! Elle est simplement décalée dans le temps.

Elle est en quelque sorte mise en mémoire quelque part dans l’esprit (c’est ce que les Orientaux appellent le karma).
Mais elle va me revenir sans faute sous une forme ou une autre, un jour ou l’autre quelquefois lointain.
Cela s’applique à tous les êtres doués de sensibilité : pas seulement les humains et les animaux (tous les animaux) mais aussi les végétaux. Naturellement il y a des degrés de souffrance entre une salade et un arbre…(on peut lire à ce propos le livre de Peter Wohlleben "La vie secrète des arbres" - Editions Les Arènes )
Pourquoi cela ? A cause de l’Unité absolue du monde. La séparation des choses et des individus, l’impression d’être un observateur d’un monde séparé de nous, est une apparence trompeuse. La réalité fondamentale est que tout est Un. "Je" suis le monde.

Voici un exemple: je vole les autres d’une façon ou d’une autre croyant m’enrichir. Eh bien au lieu de m’enrichir je vais un jour m’appauvrir en perdant quelquefois d’autres choses plus précieuses que l’argent (par ex. la santé, etc..).

Comment l’Unité absolue peut-elle se diversifier en milliards de choses ? Grâce à la relativité. Et la relativité du monde a pour conséquence un enchaînement sans limite des causes et des effets. Si je tords le bras à quelqu’un (au sens propre comme au figuré) la souffrance me reviendra donc mécaniquement un jour.

Il est prudent d’y penser.
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyLun 11 Jan 2021 - 20:06

kienliu a écrit:

Ressentir la souffrance des êtres auxquels je fais du mal n’est pas une supposition, c’est une réalité. La souffrance, quelle qu’elle soit, que j’inflige aux autres, je vais la ressentir à coup sûr ! Elle est simplement décalée dans le temps.
C'est vrai, mais dans l'instant, JE ne a ressens pas dans celui qui fait du mal.

Citation :


Pourquoi cela ? A cause de l’Unité absolue du monde. La séparation des choses et des individus, l’impression d’être un observateur d’un monde séparé de nous, est une apparence trompeuse. La réalité fondamentale est que tout est Un. "Je" suis le monde.
D'accord, c'est une apparence trompeuse dont les créatures sont victimes. En attendant, JE souffre un peu partout.

Citation :

Comment l’Unité absolue peut-elle se diversifier en milliards de choses ? Grâce à la relativité.
???

Citation :
Si je tords le bras à quelqu’un (au sens propre comme au figuré) la souffrance me reviendra donc mécaniquement un jour.
Ben oui, à condition de considérer ME comme l'Être universel.

Citation :
Il est prudent d’y penser.
Plus que ça, il est urgent d'y penser.

Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
kienliu
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 60
Age : 86
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 12/07/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyMar 12 Jan 2021 - 10:49


geveil a écrit :

C'est vrai, mais dans l'instant, JE ne a ressens pas dans celui qui fait du mal.

Oui c'est ainsi. C'est pourquoi comme tu le dis tout le monde ou presque croit
qu'on peut taper sur les autres (y compris les animaux) impunément.

Citation :

Plus que ça, il est urgent d'y penser.

Oui, hyper urgent.





















Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
J-P Mouvaux

Masculin Nombre de messages : 11801
Age : 93
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyMar 12 Jan 2021 - 13:54

kienliu a écrit:

un exemple: je vole les autres d’une façon ou d’une autre croyant m’enrichir. Eh bien au lieu de m’enrichir je vais un jour m’appauvrir en perdant quelquefois d’autres choses plus précieuses que l’argent (par ex. la santé, etc..).
la relativité du monde a pour conséquence un enchaînement sans limite des causes et des effets. Si je tords le bras à quelqu’un (au sens propre comme au figuré) la souffrance me reviendra donc mécaniquement un jour.
Je le pense aussi ; mais en remarquant que le "retour du bâton" si on peut dire, ou, selon un autre terme : la "rétribution" ne se fait pas de façon matériellement mécanique : si je vole de l'argent (quelque chose de matériel) je m'appauvris " moralement" ..."spirituellement".
Revenir en haut Aller en bas
skye
Professeur
Professeur


Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 654
Age : 71
Localisation : Canada
Date d'inscription : 30/09/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyMar 12 Jan 2021 - 16:27

J-P Mouvaux a écrit:
kienliu a écrit:

un exemple: je vole les autres d’une façon ou d’une autre croyant m’enrichir. Eh bien au lieu de m’enrichir je vais un jour m’appauvrir en perdant quelquefois d’autres choses plus précieuses que l’argent (par ex. la santé, etc..).
la relativité du monde a pour conséquence un enchaînement sans limite des causes et des effets. Si je tords le bras à quelqu’un (au sens propre comme au figuré) la souffrance me reviendra donc mécaniquement un jour.
Je le pense aussi ; mais en remarquant que le "retour du bâton" si on peut dire, ou, selon un autre terme : la "rétribution" ne se fait pas de façon matériellement mécanique : si je vole de l'argent (quelque chose de matériel) je m'appauvris " moralement" ..."spirituellement".

Si on le pense ainsi, c'est qu'on peut (sup)poser qu'il y a une loi simplement naturelle qui revient à dire que nous ''récoltons ce que nous avons semé''... Pas que par les gestes, mais aussi par les pensées... On n'a qu'à considérer la possibilité que les pensées peuvent nous rendre malades... Plus que cela peut-être, que les dites pensées peuvent aussi nuire aux autres... À ce compte-là, nous ne sommes pas dans des cages de Faraday...
Revenir en haut Aller en bas
kienliu
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 60
Age : 86
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 12/07/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyMar 12 Jan 2021 - 18:15


J-P Mouvaux a écrit:
kienliu a écrit:
Skye a écrit :

un exemple: je vole les autres d’une façon ou d’une autre croyant m’enrichir. Eh bien au lieu de m’enrichir je vais un jour m’appauvrir en perdant quelquefois d’autres choses plus précieuses que l’argent (par ex. la santé, etc..).
la relativité du monde a pour conséquence un enchaînement sans limite des causes et des effets. Si je tords le bras à quelqu’un (au sens propre comme au figuré) la souffrance me reviendra donc mécaniquement un jour.
Je le pense aussi ; mais en remarquant que le "retour du bâton" si on peut dire, ou, selon un autre terme : la "rétribution" ne se fait pas de façon matériellement mécanique : si je vole de l'argent (quelque chose de matériel) je m'appauvris " moralement" ..."spirituellement".

Si on le pense ainsi, c'est qu'on peut (sup)poser qu'il y a une loi simplement naturelle qui revient à dire que nous ''récoltons ce que nous avons semé''... Pas que par les gestes, mais aussi par les pensées... On n'a qu'à considérer la possibilité que les pensées peuvent nous rendre malades... Plus que cela peut-être, que les dites pensées peuvent aussi nuire aux autres... À ce compte-là, nous ne sommes pas dans des cages de Faraday...

kienliu :

Oui, la complexité du monde est sans limite.
Nous ne pouvons qu'observer sans commentaires
les faits intérieurs et extérieurs. C'est la conscience
des choses qui finit par produire un renouvellement.
La connaissance de soi..."Connais-toi toi-même"...
C'est tout ce qu'on peut faire. A cause de la solitude
ontologique dont parle geveil. Mais c'est énorme,
très puissant.

Revenir en haut Aller en bas
kienliu
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 60
Age : 86
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 12/07/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyMar 12 Jan 2021 - 18:30


J-P Mouvaux a écrit :

Je le pense aussi ; mais en remarquant que le "retour du bâton" si on peut dire, ou, selon un autre terme : la "rétribution" ne se fait pas de façon matériellement mécanique : si je vole de l'argent (quelque chose de matériel) je m'appauvris " moralement" ..."spirituellement".

Kienliu :

Oui d'accord, d'une façon générale quand je fais du mal je m'appauvris
de toutes les manières possibles.
Mais ce n'est pas irrémédiable : je peux m'enrichir par la prise de conscience
de ce que je fais (la "connaissance de soi"). Toutefois, la prise de conscience
(observation neutre) nécessite de la persévérance.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
J-P Mouvaux

Masculin Nombre de messages : 11801
Age : 93
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyMar 12 Jan 2021 - 20:50

C'est vrai, le chemin dans la voie de la spiritualité ouvre toujours de nouveaux horizons.
Revenir en haut Aller en bas
Hannah
modérateur
modérateur
Hannah

Féminin Nombre de messages : 1546
Age : 43
Localisation : *
Date d'inscription : 27/03/2019

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyMer 13 Jan 2021 - 15:49

Quelle est selon vous la différence entre la rédemption et la rétribution ? La solitude ontologique 2848393642
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 8620
Age : 52
Localisation : Pluton .
Date d'inscription : 19/11/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyMer 13 Jan 2021 - 16:07

Le rédempteur n'est pas rétribué La solitude ontologique 279563
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 39793
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyMer 13 Jan 2021 - 16:59

ontologie : Partie de la philosophie qui traite de l'être indépendamment de ses déterminations particulières. La solitude ontologique 528802
Revenir en haut Aller en bas
kienliu
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 60
Age : 86
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 12/07/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyJeu 14 Jan 2021 - 18:46


florence_Yvonne a écrit :

ontologie : Partie de la philosophie qui traite de l'être indépendamment de ses déterminations particulières.

Kienliu :

Ontologie : Partie de la métaphysique qui étudie l’être dans son essence. D'où :
Solitude ontologique : solitude de l'être dans son essence.

Revenir en haut Aller en bas
kienliu
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 60
Age : 86
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 12/07/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyJeu 14 Jan 2021 - 18:51


Hannah a écrit :


Quelle est selon vous la différence entre la rédemption et la rétribution ?

Kienliu :

La rétribution peut être positive ou négative.
Revenir en haut Aller en bas
Greg
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 304
Age : 70
Localisation : Absurdy
Date d'inscription : 21/12/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyJeu 14 Jan 2021 - 19:37

Hannah a écrit:
Quelle est selon vous la différence entre la rédemption et la rétribution ? La solitude ontologique 2848393642

La rédemption c'est la bonté.
La rétribution c'est la justice.

Enfin.... vue sous un angle religieux

Revenir en haut Aller en bas
Hannah
modérateur
modérateur
Hannah

Féminin Nombre de messages : 1546
Age : 43
Localisation : *
Date d'inscription : 27/03/2019

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyVen 15 Jan 2021 - 2:12

Un des combats de l'homme : contrer le déterminisme, du moins s'en accommoder...
La rétribution : mais on paie à longueur de temps ne vous inquiétez pas !  
La rédemption ? Un concept chrétien qui avait son importance à l'époque...Toujours d'actualité pour les soldats du Christ...Très peu pour moi ! Du moins de moins en moins ( évolution...)
Je pense que Jésus est resté bloqué dans l'espace-temps...Il a prédit un évènement qui l'a dépassé ou surpassé...Comme vous voudrez.
Lequel à votre avis ?

Il me semble que nous sommes en plein dans la fin de l'ère des Poissons...Un voile se lève, se déchire pour certains !
Plus les croyances sont ancrées, plus la violence est forte quand on les boude, les quitte, les rejette.
Méfiez-vous de la façon dont vous quittez une religion.
Contre une intelligence authentique : on ne peut rien faire  La solitude ontologique 1198796550
Pour les Enkistes (Les affiliés d'Enki) l'Ere du Verseau a commencé depuis belle lurette !

@Loganj La solitude ontologique 7999
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 39793
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyVen 15 Jan 2021 - 12:42

Qui est volontaire pour devenir ermite ?
Revenir en haut Aller en bas
robert21
Professeur
Professeur
robert21

Masculin Nombre de messages : 667
Age : 88
Localisation : DIJON 21
Date d'inscription : 12/10/2012

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyVen 15 Jan 2021 - 17:34

Etre ermite a des avantages; il n'entend jamais: "Va me chercher des patates ou des oignons à la cave"...
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
J-P Mouvaux

Masculin Nombre de messages : 11801
Age : 93
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptySam 16 Jan 2021 - 13:20

A moins qu'il ne se donne à lui-même cette injonction : Va me chercher des oignons .....

Et une injonction qu'on se fait à soi-même est encore plus contraignante qu'une injonction qui nous est faite par quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptySam 16 Jan 2021 - 14:12

Il y a une grande différence entre une retraite et un jeûne de 40 jours dans le désert ou ailleurs et un retrait définitif de la communauté humaine, retrait que je trouve très pessimiste, à moins que, à moins que un tel retrait soit bienfaisant pour le cosmos et aie des retombées positive sur l'humanité. Va savoir!
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 39793
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptySam 16 Jan 2021 - 15:05

L'avantage quand on est seul, c'est que l'on parle avec une personne qui est toujours daccord avec vous
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptySam 16 Jan 2021 - 15:13

florence_yvonne a écrit:
L'avantage quand on est seul, c'est que l'on parle avec une personne qui est toujours daccord avec vous
Ah bon, tu n'as jamais de débats intérieurs?
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 39793
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptySam 16 Jan 2021 - 16:05

Ben, non.

De toute façon, entre l'ordinateur, la télévision et la radio, elle est où la solitude ?
Revenir en haut Aller en bas
kienliu
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 60
Age : 86
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 12/07/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyDim 17 Jan 2021 - 18:29

L'ordinateur, la télé, la radio, le smartphone, etc.. c'est la solitude.
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyDim 17 Jan 2021 - 21:17

Alors tu n'as jamais eu de débats intérieurs, est pour être en accord avec ta signature?
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
Loganj
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 8620
Age : 52
Localisation : Pluton .
Date d'inscription : 19/11/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyLun 18 Jan 2021 - 11:17

geveil a écrit:
Alors tu n'as jamais eu de débats intérieurs, est pour être en accord avec ta signature?


Méditation dans la solitude évidemment , le Bouddha disait : " l'amoureux accompli de la solitude " .
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyLun 18 Jan 2021 - 11:23

Des retraites dans la solitude, oui, mais l'homme est un animal qui a un besoin vital de contact avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
J-P Mouvaux

Masculin Nombre de messages : 11801
Age : 93
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyLun 18 Jan 2021 - 13:48

geveil a écrit:
Des retraites dans la solitude, oui, mais l'homme est un animal qui a un besoin vital de contact avec les autres.

Peut-on absolutiser ?

C'est vrai que l'être humain a un besoin vital de contact avec les autres ; que penser alors du besoin de certains de retraite dans la solitude ?
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
tchar

Masculin Nombre de messages : 2831
Age : 69
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyLun 18 Jan 2021 - 13:55

J-P Mouvaux a écrit:
C'est vrai que l'être humain a un besoin vital de contact avec les autres ; que penser alors du besoin de certains de retraite dans la solitude ?
C'est quand même marginal, non ? Et quand vraiment ils vont jusqu'au bout du principe on ne peut plus rien en dire parce qu'on ne peut plus savoir ce qu'ils deviennent...
Revenir en haut Aller en bas
skye
Professeur
Professeur


Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 654
Age : 71
Localisation : Canada
Date d'inscription : 30/09/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyLun 18 Jan 2021 - 15:46

J-P Mouvaux a écrit:
geveil a écrit:
Des retraites dans la solitude, oui, mais l'homme est un animal qui a un besoin vital de contact avec les autres.

Peut-on absolutiser ?

C'est vrai que l'être humain a un besoin vital de contact avec les autres ; que penser alors du besoin de certains de retraite dans la solitude ?

Lors d'une retraite, l'on peut certes prendre quelque distance. Mais si la pensée s'attarde à des personnes ou à des choses, sommes-nous vraiment seuls?

Physiquement certes (même là), mais psychologiquement?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 39793
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyLun 18 Jan 2021 - 15:49

L'homme est un animal grégaire, il vit en troupeau.
Revenir en haut Aller en bas
Greg
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 304
Age : 70
Localisation : Absurdy
Date d'inscription : 21/12/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyLun 18 Jan 2021 - 17:26

florence_yvonne a écrit:
L'homme est un animal grégaire, il vit en troupeau.

L'homme survit en troupeau plus qu'il ne vit.

Ca peut expliquer le côté articifiel et passablement hypocrite des rapports humains.

Certain arrivent à démystifier ce genre d'existence et vivre de manière solitaire et associale...
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyLun 18 Jan 2021 - 22:43

J-P Mouvaux a écrit:
C'est vrai que l'être humain a un besoin vital de contact avec les autres ; que penser alors du besoin de certains de retraite dans la solitude ?
C'est qu'ils ont pris conscience de la solitude ontologique et que les contacts humains sont vains, aucun contact humain ne peut y mettre un terme par définition. Moi aussi j'ai une conscience aigüe de cette solitude, mais je n'ai pas le courage de me faire ermite.
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
Hannah
modérateur
modérateur
Hannah

Féminin Nombre de messages : 1546
Age : 43
Localisation : *
Date d'inscription : 27/03/2019

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyLun 18 Jan 2021 - 23:36

J-P Mouvaux a écrit:
geveil a écrit:
Des retraites dans la solitude, oui, mais l'homme est un animal qui a un besoin vital de contact avec les autres.

Peut-on absolutiser ?

C'est vrai que l'être humain a un besoin vital de contact avec les autres ; que penser alors du besoin de certains de retraite dans la solitude ?

La solitude ontologique Smilejap Je suis d'accord.
L'être humain équilibré a besoin de sa sacro-sainte solitude pour se connecter à sa source, à sa lumière intérieure.
Mais il a également besoin du regard des autres pour se situer.
Mais aussi pour dispenser ou partager son amitié.
C'est une rencontre multi-dimensionnelle.
On se connecte, on se déconnecte pour mieux se connecter etc..
Revenir en haut Aller en bas
Hannah
modérateur
modérateur
Hannah

Féminin Nombre de messages : 1546
Age : 43
Localisation : *
Date d'inscription : 27/03/2019

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyLun 18 Jan 2021 - 23:41

J-P Mouvaux a écrit:


Et une injonction qu'on se fait à soi-même est encore plus contraignante qu'une injonction qui nous est faite par quelqu'un d'autre.

une injonction, une exigence envers soi-même relève d'une véritable discipline.
alors que si elle est suggérée, "ordonnée" par quelqu'un : on a la liberté de réagir (oui, non ou hésiter...)
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 8:25

Hannah a écrit:


La solitude ontologique Smilejap Je suis d'accord.
L'être humain équilibré a besoin de sa sacro-sainte solitude pour se connecter à sa source, à sa lumière intérieure.
Mais il a également besoin du regard des autres pour se situer.
Mais aussi pour dispenser ou partager son amitié.
C'est une rencontre multi-dimensionnelle.
On se connecte, on se déconnecte pour mieux se connecter etc..
Est-ce ce que tu fais?
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 8:27

geveil a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:
C'est vrai que l'être humain a un besoin vital de contact avec les autres ; que penser alors du besoin de certains de retraite dans la solitude ?
 C'est qu'ils ont pris conscience de la solitude ontologique et que les contacts humains sont vains, aucun contact humain ne peut y mettre un terme par définition.  Moi aussi j'ai une conscience aigüe de cette solitude, mais je n'ai pas le courage de me faire ermite.
une autre raison de se faire ermite, je la donne à la fin de mon post " De la sensation à l'Être"
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 8:32

geveil a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:
C'est vrai que l'être humain a un besoin vital de contact avec les autres ; que penser alors du besoin de certains de retraite dans la solitude ?
 C'est qu'ils ont pris conscience de la solitude ontologique et que les contacts humains sont vains, aucun contact humain ne peut y mettre un terme par définition.  Moi aussi j'ai une conscience aigüe de cette solitude, mais je n'ai pas le courage de me faire ermite.
Une autre raison de se faire ermite, je la donne à la fin de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
Hannah
modérateur
modérateur
Hannah

Féminin Nombre de messages : 1546
Age : 43
Localisation : *
Date d'inscription : 27/03/2019

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 11:50

geveil a écrit:
Hannah a écrit:


La solitude ontologique Smilejap Je suis d'accord.
L'être humain équilibré a besoin de sa sacro-sainte solitude pour se connecter à sa source, à sa lumière intérieure.
Mais il a également besoin du regard des autres pour se situer.
Mais aussi pour dispenser ou partager son amitié.
C'est une rencontre multi-dimensionnelle.
On se connecte, on se déconnecte pour mieux se connecter etc..
 Est-ce ce que tu fais?
Complètement !
Revenir en haut Aller en bas
Greg
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 304
Age : 70
Localisation : Absurdy
Date d'inscription : 21/12/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 12:43

Le regard des autres pour se situer dans un monde de dupes ou comment exister dans l'inexistant 🤔

" Vanité des vanités, tout n'est que vanité" disait le Qoelet 🙄
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 13:30

Ben dis donc, Greg, encore plus désabusé que geveil, qui réfléchissait encore il y a un instant sur comment qualifier ce monde, une illusion? Pas exactement. Une arnaque? Pas vraiment. Un mirage? Hum. Pour Alan Watts, c'est un jeu de cache-cache de Dieu avec lui-même. Bon, il y a quelque chose et non pas rien, alors faut faire avec.😈
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
J-P Mouvaux

Masculin Nombre de messages : 11801
Age : 93
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 14:46

on peut penser qu’à la limite, après un long chemin, à l’instant de la mort , toutes les sensations disparaissant en un temps infiniment bref, ∂s/∂t sera infiniment grand et mon niveau de conscience infini.

Un niveau de conscience infini, oui.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 39793
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 15:31

Je ne suis jamais seule puisque je suis toujours avec moi.

Quand je m'ennuie, je me raconte des histoires, c'est très distrayant.
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 15:59

florence_yvonne a écrit:
Je ne suis jamais seule puisque je suis toujours avec moi.

Quand je m'ennuie, je me raconte des histoires, c'est très distrayant.
Intéressant comme remarque, reste à savoir qui est JE qui est moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 16:01

J-P Mouvaux a écrit:
on peut penser qu’à la limite, après un long chemin, à l’instant de la mort , toutes les sensations disparaissant en un temps infiniment bref, ∂s/∂t sera infiniment grand et mon niveau de conscience infini.

Un niveau de conscience infini, oui.

Tu es donc allé lire mon post, j'en suis très flatté.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 39793
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 16:09

geveil a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Je ne suis jamais seule puisque je suis toujours avec moi.

Quand je m'ennuie, je me raconte des histoires, c'est très distrayant.
 Intéressant comme remarque, reste à savoir qui est JE qui est moi.

Je me parle, mais je reste moi.

Une blagounette : je me raconte une histoire, je rie et je me dis, elle est bien bonne celle là, je ne la connaissais pas. La solitude ontologique 279563
Revenir en haut Aller en bas
Greg
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 304
Age : 70
Localisation : Absurdy
Date d'inscription : 21/12/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 17:38

geveil a écrit:
Ben dis donc, Greg, encore plus désabusé que geveil, qui réfléchissait encore il y a un instant sur comment qualifier ce monde, une illusion? Pas exactement. Une arnaque? Pas vraiment. Un mirage? Hum. Pour Alan Watts, c'est un jeu de cache-cache de Dieu avec lui-même. Bon, il y a quelque chose et non pas rien, alors faut faire avec.😈

😉Très juste.
En fait j'ai parfois l'impression de pratiquer une sorte de régression sporadique comme pour mieux mesurer la pertinence de certaines options philosophiques..🤪
Revenir en haut Aller en bas
Greg
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 304
Age : 70
Localisation : Absurdy
Date d'inscription : 21/12/2020

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 17:50

Camus écrivait : " Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été"
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Professeur
Professeur
geveil

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 84
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique EmptyHier à 18:40

Ah, Camus, quand j'ai lu " l'Etranger" j'ai eu l'impression que c'était moi.

Citation :
" Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été"
Question d'hormones, j'ai entendu un psychiatre dire que certains cerveaux produisent plus de dopamine ( Je crois) chez les uns que chez les autres, et les uns sont plus optimistes, jouissent mieux de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
Contenu sponsorisé




La solitude ontologique Empty
MessageSujet: Re: La solitude ontologique   La solitude ontologique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La solitude ontologique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Sans dieux-
Sauter vers: