Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
-20%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
119.97 € 149.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -50%
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil ...
Voir le deal
49.99 €

 

 Un livre : Incertitudes en psychanalyse - Par Jean-Yves Tamet aux éditions Fario

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Dogiraudet
Chercheur
Chercheur
Dogiraudet


Masculin Nombre de messages : 92
Age : 66
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/03/2012

Un livre : Incertitudes en psychanalyse - Par Jean-Yves Tamet aux éditions Fario Empty
MessageSujet: Un livre : Incertitudes en psychanalyse - Par Jean-Yves Tamet aux éditions Fario   Un livre : Incertitudes en psychanalyse - Par Jean-Yves Tamet aux éditions Fario EmptyVen 26 Nov 2021 - 13:08

Résumé
Comme toujours dès qu'on décentre durablement l'humain de son apparente et naïve quiétude, dès qu'on sème le doute sur ses souvenirs et l'origine de ses passions, on le rend malade. Malade de la peste. Le dimanche 27 aout 1909, sur le pont du George Washington qui l'amenait à New-York, contemplant la découpe des gratte-ciels de Manhattan, Freud ne s'y était pas trompé. « Ils ne savent pas que nous leur apportons la peste... » avait-il confié pensivement à Ferenczi et Jung. La psychanalyse comme peste des certitudes. Vérité impossible à formuler en Europe ? Ironie d'un viennois ciblant la naïveté américaine ? En tout cas, la mesure de cette « peste » et la qualification de ses symptômes ne sont pas plus aisés aujourd'hui qu'en 1909. C'est pourtant cela que vise ce recueil.

Au demeurant, la véracité de la phrase citée fait débat. Elle ne figure ni dans les œuvres de Freud, ni dans celles de Ferenczi ou de Jung. Pourtant, le 7 novembre 1955, à Vienne, lors d'une conférence prononcée sur le sens d'un "retour à Freud", Lacan affirme la tenir de Jung. Mais l'aurait-il finalement inventé pour propager, au nom de son fondateur, l'annonce des méfaits de la jeune science ? Comme pour le pangolin du XXIème siècle, un doute subsiste sur l'identité de l'agent infectieux.

Rendre à l'incertitude son bien, tel est donc l'enjeu. Mais encore faut-il pouvoir la défaire de l'irritation qu'engendre toute retenue, fût-elle celle du jugement. Séjourner « dans les incertitudes, les mystères et les doutes sans se laisser aller à la quête agacée de faits ou de raisons » exige une solide capacité négative. John Keats en faisait la source du génie de Shakespeare, et Bion en rappelle l'impérieuse nécessité dans l'exercice de l'analyse. C'est à ce prix que l'écoute s'affranchit de tout agrippement au savoir, qu'elle accueille l'angoisse et l'effondrement pour permettre, le moment venu, les salutaires mouvements de la curiosité.

Certes on pourra regretter que depuis plus d'un siècle "la jeune science" ait pris quelques rides et qu'elle puisse parfois s'essouffler sous le poids de trop généreux commentaires. Pourtant l'incertitude demeure l'ordinaire du psychanalyste. A condition, bien sûr qu'il accepte de suivre les chemins du scandaleux et de l'inouï en s'arrachant aux ornières du bien connu et du prédictible.

Comme on le verra, les textes ici assemblés partent souvent de "petits riens", rencontrés au fil du quotidien analytique. Dans la cure, dans l'échange entre collègues, en marge de lectures. Ils sont comme autant de pensées incidentes. Elles en disent souvent longs sur les vastes et complexes théories qui les sous-tendent et se sont constituées au cours d'un lent parcours. A l'écart de tout conformisme assuré, chaque auteur a voulu se laisser distraire par l'imprévu et l'incertain. Sans fausse pudeur. Sans naïveté ni complaisance non plus.

Lien : https://www.eyrolles.com/Loisirs/Livre/incertitudes-en-psychanalyse-9791091902809/
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Exégète
Exégète
tchar


Masculin Nombre de messages : 3961
Age : 69
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

Un livre : Incertitudes en psychanalyse - Par Jean-Yves Tamet aux éditions Fario Empty
MessageSujet: Re: Un livre : Incertitudes en psychanalyse - Par Jean-Yves Tamet aux éditions Fario   Un livre : Incertitudes en psychanalyse - Par Jean-Yves Tamet aux éditions Fario EmptyVen 26 Nov 2021 - 13:50

Dogiraudet a écrit:
Au demeurant, la véracité de la phrase citée fait débat. Elle ne figure ni dans les œuvres de Freud, ni dans celles de Ferenczi ou de Jung. Pourtant, le 7 novembre 1955, à Vienne, lors d'une conférence prononcée sur le sens d'un "retour à Freud", Lacan affirme la tenir de Jung. Mais l'aurait-il finalement inventé pour propager, au nom de son fondateur, l'annonce des méfaits de la jeune science ? Comme pour le pangolin du XXIème siècle, un doute subsiste sur l'identité de l'agent infectieux.
Jung était encore vivant et actif en 1955. Cela posé, Freud me semble capable d'une telle assertion, comme Lacan de l'avoir inventée (au passage, http://pagesperso-orange.fr/daruc/divers/lacan.htm).

Mais globalement le déclin de la psychanalyse freudienne semble encore plus marqué que celui de l'Eglise Catholique. On s'y accroche encore en France et en Argentine (enfin, ce que j'ai lu il y a des années).
Revenir en haut Aller en bas
 
Un livre : Incertitudes en psychanalyse - Par Jean-Yves Tamet aux éditions Fario
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: Débat de société :: Psychologie-
Sauter vers: