Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

 

 Carl Jung...par lui-même -Ma vie est l’histoire d’un inconscient qui a accompli sa réalisation.

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Dogiraudet
Etudiant
Etudiant
Dogiraudet


Masculin Nombre de messages : 102
Age : 66
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/03/2012

Carl Jung...par lui-même -Ma vie est l’histoire d’un inconscient   qui a accompli sa réalisation. Empty
MessageSujet: Carl Jung...par lui-même -Ma vie est l’histoire d’un inconscient qui a accompli sa réalisation.   Carl Jung...par lui-même -Ma vie est l’histoire d’un inconscient   qui a accompli sa réalisation. EmptyMar 7 Déc 2021 - 12:33

Ces quelques mots, les premiers du prologue (p17), sont parmi les plus connus de la biographie de Jung, Ma Vie (on leur a fait dire, d'ailleurs, à peu près tout, et souvent des interprétations éloignées de leur sens réel).

Pourtant, à l'autre extrémité du volume, en guise de conclusion, la section XII nommée Rétrospective (p418), contient un petit trésor ; Jung, sans concession, se livre à quelques confidences sur son identité, sa personnalité, sa place dans ce grand mystère qu'est la vie.

____________________________________________________

Quand on dit de moi que je suis sage, que j’ai accès au « Savoir », je ne puis l’accepter. Un jour, un homme a empli son chapeau d’eau puisée dans un fleuve. Qu’est-ce que cela signifie ? Je ne suis pas ce fleuve. Je suis sur la rive, mais je ne fais rien...
...La différence entre la plupart des hommes et moi réside dans le fait que, en moi, les « cloisons » sont transparentes. C’est ma particularité. Chez d’autres, elles sont souvent si épaisses, qu’ils ne peuvent rien voir au-delà et pensent par conséquent, qu’au-delà il n’y a rien. Je perçois jusqu’à un certain point les processus qui se déroulent à l’arrière-plan et c’est pourquoi j’ai une sécurité intérieure...
p418

Enfant, je me sentais solitaire, et je le suis encore aujourd’hui, car je sais et dois mentionner des choses que les autres, à ce qu’il semble, ne connaissent pas ou ne veulent pas connaître. La solitude ne naît point de ce que l’on n’est pas entouré d’êtres, mais bien plus de ce que l’on ne peut leur communiquer les choses qui vous paraissent importantes, ou de ce que l’on trouve valables des pensées qui semblent improbables aux autres...nul ne ressent plus profondément la communauté que le solitaire; et la communauté ne fleurit que là où chacun se rappelle sa nature et ne s’identifie pas aux autres.
p419

J’ai heurté beaucoup de gens; car dès que je sentais qu’ils ne me comprenaient pas, ils avaient perdu tout intérêt pour moi. Je devais continuer. Mes malades mis à part, je n’avais pas de patience avec les hommes. Il me fallait toujours suivre la loi intérieure qui m’était imposée et qui ne me laissait pas la liberté du choix...
J’ai dû apprendre péniblement que les êtres étaient encore là, même quand ils n’avaient plus rien à me dire...
J’étais capable de m’intéresser intensément à certains êtres, mais dès qu’ils devenaient translucides pour moi, le charme était rompu. De la sorte, je me suis fait beaucoup d’ennemis.
Mais comme personnalité créatrice, on est livré, on n’est pas libre, on est enchaîné et poussé par le démon intérieur.
p420

Peut-être pourrais-je dire : plus que d’autres, j’ai besoin des hommes, et, en même temps, bien moins. Lorsque le daimon, le démon intérieur est à l’œuvre, on est toujours trop près et trop loin. Ce n’est que quand il se tait qu’on peut garder une tiède mesure.
Le démon intérieur et l’élément créateur se sont imposés en moi de façon absolue et brutale.
Je regrette beaucoup de bêtises, nées de mon entêtement, mais si je ne l’avais pas eu, je ne serais pas arrivé à mon but. De sorte qu’à la fois je suis déçu et ne suis pas déçu.
Je suis déçu par les hommes et je suis déçu par moi. Au contact des hommes j’ai vécu des choses merveilleuses et j’ai moi-même œuvré plus que je ne l’attendais de moi.
p421

Je suis étonné de moi-même, déçu, réjoui. Je suis attristé, accablé, enthousiaste. Je suis tout cela et ne parviens pas à en faire la somme.
Je suis hors d’état de constater une valeur ou une non-valeur définitives ; je n’ai pas de jugement sur moi ou sur ma vie.
Je ne suis tout à fait sûr en rien.
Je n’ai à proprement parler aucune conviction définitive – à aucun sujet. Je sais seulement que je suis né, et que j’existe; et c’est comme si j’éprouvais le sentiment d’être porté. J’existe sur la base de quelque chose que je ne connais pas. Malgré toute l’incertitude je ressens la solidité de ce qui existe, et la continuité de mon être, tel que je suis.
p422
Et pourtant, il est tant de choses qui m’emplissent : les plantes, les animaux, les nuages, le jour et la nuit, et l’éternel dans l’homme. Plus je suis devenu incertain au sujet de moi-même, plus a crû en moi un sentiment de parenté avec les choses.
Oui, c’est comme si cette étrangeté qui m’avait si longtemps séparé du monde avait maintenant pris place dans mon monde intérieur, me rrévélant à moi-même une dimension inconnue et inattendue de moi-même.
p423

Lien : https://carl-gustav-jung.blogspot.com/2021/12/carl-jungpar-lui-meme.html?fbclid=IwAR1Qgyq4PbWQvC9c2YLwGVEEci_9-4QM5eFmcD7r-EHUi7uDTFTBrRmDuFg
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Exégète
Exégète
tchar


Masculin Nombre de messages : 4037
Age : 70
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

Carl Jung...par lui-même -Ma vie est l’histoire d’un inconscient   qui a accompli sa réalisation. Empty
MessageSujet: Re: Carl Jung...par lui-même -Ma vie est l’histoire d’un inconscient qui a accompli sa réalisation.   Carl Jung...par lui-même -Ma vie est l’histoire d’un inconscient   qui a accompli sa réalisation. EmptyMar 7 Déc 2021 - 13:05

Autres extraits et commentaires : https://bouquinsblog.blog4ever.com/ma-vie-carl-gustav-jung

Dogiraudet aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Carl Jung...par lui-même -Ma vie est l’histoire d’un inconscient qui a accompli sa réalisation.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: La terrasse :: Les inclassables-
Sauter vers: