Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
-47%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 47% sur la souris gaming Razer Viper Ultimate
79.99 € 149.99 €
Voir le deal

 

 Ha-adama, Ha-adam, Adam

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyVen 14 Aoû 2009 - 17:24

A partir du moment où l'on décrit la création de l'homme, les mots Ha-adama, Ha-adam et Adam se présentent pour la première fois dans le texte. Leur signification est loin d'être claire.
Ha-adama, suivant le contexte de différents versets contenant ce mot, pourrait signifier : terre, dans le sens de sol cultivable ; ce serait la partie fertile, la surface de la planète terre. C'est des éléments organiques et chimiques de cette partie fertile que les mammifères terrestres, ainsi que l'homme, auraient été formés.

Ha-adam, toujours suivant le contexte de différents versets, pourrait signifier : terriens, ou humains, ou humanité. Etant donné qu'il est indiqué au verset 27, qu'Ils (les Elohim) les créèrent mâle et femelle, il s'agit donc bien d'un couple. Il semble évident que le mot « Ha-adam » dérive du mot « Ha-adama » et que de ce fait, il pourrait signifier : Ceux qui proviennent de la Ha-adama, ceux qui proviennent des éléments contenus dans la partie fertile de la terre ; donc, les terriens.
Quant au mot « Adam », il signifierait simplement « homme » ou le nom donné au premier Homme, du second récit de la création.

La Bible nous apprend que le rôle de l'homme était, au départ, et reste toujours, l'assujettissement de la terre, en dominant sur l'ensemble de la Création. Cela n'a jamais voulu dire dominer et détruire l'homme, détruire la végétation, tuer les animaux jusqu'à leur extinction ou détruire la terre et l'atmosphère par différentes pollutions.
C'est pourtant cela qui s'est produit, et particulièrement, depuis plus d’un siècle et c'est arrivé à un tel point aujourd'hui, que l'on peut lire dans l’Apocalypse : Les nations se sont irritées ; et Ta colère est venue, et le temps est venu [...] de détruire ceux qui détruisent la terre (Apocalypse 11 : 18). Et la réalisation de cette prophétie est encore à venir.

A remarquer, après la lecture du premier chapitre du Livre du Commencement, il est indéniable que les quatre premiers versets du second chapitre doivent être placés à la fin du premier. C'est bien là leur véritable place, étant donné qu'ils marquent la fin de l'aménagement des cieux et de la terre, et de la création.

Cette première partie se termine en disant des Elohim qu’ils se rétablissent dans leur état premier (Fabre d’Olivet), montrant ainsi qu’ils avaient changé d'état afin de pouvoir « faire » et « créer ». Traduire cette partie de texte par « ils se reposèrent » est peut-être un peu simple, comme d'ailleurs l'ensemble des traductions classiques des dix premiers chapitres du Livre du Commencement.

A partir du verset 4 du chapitre 2, le mot « Elohim » est remplacé par Yehvah l’Elohim ou Yehvah et les Elohim (cela dépend de la façon dont on le conçoit) et ce jusqu'à la fin du chapitre 3, exception faite pour le début (Genèse 3 : 1 à 7) où l'on retrouve « Elohim » seul. C'est la complexité dans la présentation de ce texte qui a fait penser à des versions de différentes origines, que l'on aurait imbriquées les unes dans les autres pour obtenir un tout plus ou moins homogène.
En ce qui me concerne, je préfère utiliser soit l’expression « Yehvah et les Elohim » soit l’expression Yehvah l’Elohim » suivant le contexte.
Revenir en haut Aller en bas
aeram
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 141
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyMar 4 Déc 2012 - 17:52

Bonjour,

"Adam », il signifierait simplement « homme »

Analogiquement. L'écriture de son nom, indique qu'il est porteur de la puissance de Ælohîm. Cela à travers la lettre Aleph ou A. Adam est une transcription du terme ADM:
Aleph-Dalet-Mem final. La racine DM s'élevant sur la racine AM,

Si vous admettez Ælohîm comme une figure paternel, alors Adam est un homme.

"Cette première partie se termine en disant des Elohim qu’ils se rétablissent dans leur état premier (Fabre d’Olivet),"

"des Elohim", non pas des , mais Ælohîm , Lui-les-Dieux.

-leur état premier ": dans son ineffable perfection. l'idée de perfection repose sur la lettre Aleph final, terminant le verbe créer , s'écrivant Bet-Res-Aleph final, translittéré BRA.
Ici,cette idée de perfection se situe comme une action sur soi hors le temps,
Revenir en haut Aller en bas
http://aeram.free.fr
shirine
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 47
Age : 57
Localisation : France
Date d'inscription : 09/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyMer 12 Déc 2012 - 11:41

Plusieurs personnages bibliques ont vu leur nom changé :
Avram est devenu Abraham
Saraï devient Sarah
Adam...........Ha Adam

Quel est le sens de cettre lettre Hé qui s'ajoute au nom?

Au préalable ,je voudrais souligner l'importance d'un nom dans le judaïsme. Celui-ci définit l'identité d'un être, il lui donne son existence. Sans nom, pas d'existence.

Cette lettre Hé figure 2 fois dans le Tétragramme IOD HE VAV HE
Elle symbolise le Souffle Actif de D.ieu , elle nous anime du Souffle divin.
Hé a une valeur numérique de 5 ( comme les 5 doigts de la main).
2 lettres Hé = 10 ( 10 doigts des 2 mains)
10 est la valeur numérique de IOD = main en hébreu ( YAD)
La main est ce qui nous façonne. Adam est l'homme/animal façonné mais qui n'a pas encore reçu le Souffle.
Dans genèse, chap.1,verset 25 :"Et fait Elokim le vivant de la terre (eretz) selon son espèce, et le bétail selon son espèce, et chaque rampant de la terre ( Ha adamah) selon son espèce et D.ieu voit que c'est bon."

Elokim fait (façonne) le Vivant, donc l'homme, avec la terre ( Ha Adamah). Dans ce mot, on remarque la présence du mot ADAM. Si l'on prend les lettre aleph et daleth des mots Ha Adamah et Adam, on remarque que ces deux mots comprennent ensemble un autre mot : ED = Humidité( Vapeur)
Il ne s'agit pas de cette terre (eretz) qui est séche mais de la terre humide ( fertile) qu'est Ha Adamah. La Thora différencie nettement ces deux terres.
C'est dans cet état de "terreux" qu'Adam reçoit l'Esprit du Souffle, le Hé de HA Adam.
Adam ,l'inaccompli devient le Ha Adam (terre fertile) en voie d'accomplissement ou plutôt susceptible de s'accomplir, ayant les moyens de s'accomplir, potentiellement "accomplissable".Cet Homme doit maintenant croître( en conscience) et fructifier, c'est à dire faire germer au sein de sa terre fertile cette graine de conscience qui mûrira et donnera le fruit, qui est le FILS ( germe et fils en hébreu se disent de la même façon = BAR).
Revenir en haut Aller en bas
aeram
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 141
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyMer 12 Déc 2012 - 15:54

[quote="shirine"]Plusieurs personnages bibliques ont vu leur nom changé :
Avram est devenu Abraham
Saraï devient Sarah
Adam...........Ha Adam

Quel est le sens de cette lettre Hé qui s'ajoute au nom?

La lettre Hé dans Hé-Aleph-Dalet_Mem final (ici transcrit Ha Adam), forme avec la lettre Aleph, l'idée de toute existence évidente, démontrée, déterminée mais aussi de tout mouvement démonstratif, exprimé dans un sens abstrait par les relations, voivi, voilà; ce, cette. En effet, le terme E*ADM est guidé par 1. l'idée d'un souffle et de là, un espace, 2. par l'idée du mouvement.

Hé: E et Het: H pour ne pas confondre


Dans genèse, chap.1,verset 25 :"Et fait Elokim* le vivant de la terre (eretz) selon son espèce, et le bétail selon son espèce, et chaque rampant de la terre ( Ha adamah) selon son espèce et D.ieu voit que c'est bon."

* Elohim.


"ED = Humidité( Vapeur)"
une diffusion d'une chose par sa nature, or l'écriture d'Adam par sa lettre finale sous-entend l'idée "d'eau".
AD: un objet seul, distinct extrait de la multitude.

Or EADM est bâti autour de E A D (A) M , en effet, la racine DM, s'élève sur la racine AM: une mère, une matrice, etc. ADAM dit homme par la lettre Aleph, signe de puissance absolue en fait l'être dominateur sur terre. Cet Adam est "homme" et " femme" simultanément à travers ce qui vient d'être décrit ci-avant.

J'arrête pour le moment
Revenir en haut Aller en bas
http://aeram.free.fr
shirine
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 47
Age : 57
Localisation : France
Date d'inscription : 09/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 13 Déc 2012 - 11:10

Adam, c’est l’homme à l’état brut, sans initiative, sans autonomie , c’est l’homme inaccompli, infécond tout comme Avram et Saraï avant de recevoir le Hé, le souffle.

Quand un être n’a pas de nom, il n’existe pas, il n’a pas d’identité. Quand il change de nom, il change d’identité, il entre dans un autre devenir. Adam, en recevant le souffle, devient Ha Adam, il reçoit le Hé et HaAdam devient une terre prête à être cultivée pour qu’elle produise du fruit. " Produire du fruit ", voilà ce à quoi il est appelé, c’est son autre devenir.
Le texte hébreu nous montre que Ha Adam est relié par un trait d’union au petit mot " Et " (qui ne se traduit pas). Le trait d’union n’en fait qu’un seul mot. Le nom qu’il reçoit est alors "Et- Ha Adam ".

"èt" en hébreu, s’écrit avec deux lettres qui sont "aleph"et "tav", la première et la dernière lettre de l’alphabet hébraïque, le principe et la fin. Au principe, "Adam" et à la fin "HA Adam". Ce qui voudrait dire que "Adam " créé mâle et femelle, devient "HA Adam" du principe et de la fin. C’est l’homme de tous les temps et de tous les lieux, il est l’humanité entière et chacune – chacun de nous en particulier.
Toujours dans le même verset 1,27, "mâle", en hébreu c’est : "Zakar" qui veut dire : "être mâle" mais aussi "se souvenir", c’est le même mot. Le Adam, mâle et femelle, est capable de se souvenir de cette partie féminine de lui-même, qui lui permettra de s’accomplir, quand Eve sera mise en face de lui. Le Adam est prêt à sa fécondité intérieure , cependant, rien n’est encore accompli de cette image, elle est encore en devenir. Le Adam est encore toujours confondu avec l’animal. Il n’a pas encore pris conscience de son autonomie ni de son identité divine. Dans les lettres mêmes du mot Ha Adam s’inscrit son identité divine. Adam commence et finit par les mêmes lettres que le Nom d’Élohim, le aleph et le mèm.Ceci pour nous rappeler que nous sommes d’essence divine.

Ces deux lettres, aleph et Mem final, forment également le mot « Mère » ém en hébreu, ce qui nous rappelle que femmes et hommes, nous sommes tous concernés par cette maternité intérieure, inscrite dans Le Adam. Dans sa qualité d’image de D.ieu, Adam me révèle que je suis de race divine et capable de fécondité
Dans le mâle qu’il est, je lis ma fonction mâle (celle de me souvenir), qui consiste à pénétrer en moi-même, à me souvenir de la femelle que je suis. Dans la femelle qu’est HA Adam, je vois aussi le dépôt sacré que D.ieu met au creux de mon ventre, le germe d’Élohim. Germe d’Élohim par le Aleph et le Mèm , mais aussi par le Hé , le souffle de D.ieu, lettre également contenue dans le nom divin Élohim et reçue sous la forme du Hé de Ha Adam, Le Adam. Il est totalement autre qu’Élohim, mais il est cependant lourd de Lui, par les trois lettres : Aleph, Mèm, Hé qui forment en hébreu le mot Ammah et qui veut dire en français : mesure, coudée, colonne, fondement. On peut dire alors que HA Adam a reçu le fondement divin, par ces trois lettres reçues du Nom d’Élohim, qu’il en a reçu le poids et la mesure.
Revenir en haut Aller en bas
aeram
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 141
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 13 Déc 2012 - 15:20

shirine a écrit:
Adam, c’est l’homme à l’état brut, sans initiative, sans autonomie , c’est l’homme inaccompli, infécond tout comme Avram et Saraï avant de recevoir le Hé, le souffle.

Quand un être n’a pas de nom, il n’existe pas, il n’a pas d’identité. Quand il change de nom, il change d’identité, il entre dans un autre devenir. Adam, en recevant le souffle, devient Ha Adam, il reçoit le Hé et HaAdam devient une terre prête à être cultivée pour qu’elle produise du fruit. " Produire du fruit ", voilà ce à quoi il est appelé, c’est son autre devenir.
Le texte hébreu nous montre que Ha Adam est relié par un trait d’union au petit mot " Et " (qui ne se traduit pas). Le trait d’union n’en fait qu’un seul mot. Le nom qu’il reçoit est alors "Et- Ha Adam ".

"èt" en hébreu, s’écrit avec deux lettres qui sont "aleph"et "tav", la première et la dernière lettre de l’alphabet hébraïque, le principe et la fin. Au principe, "Adam" et à la fin "HA Adam". Ce qui voudrait dire que "Adam " créé mâle et femelle, devient "HA Adam" du principe et de la fin. C’est l’homme de tous les temps et de tous les lieux, il est l’humanité entière et chacune – chacun de nous en particulier.
Toujours dans le même verset 1,27, "mâle", en hébreu c’est : "Zakar" qui veut dire : "être mâle" mais aussi "se souvenir", c’est le même mot. Le Adam, mâle et femelle, est capable de se souvenir de cette partie féminine de lui-même, qui lui permettra de s’accomplir, quand Eve sera mise en face de lui. Le Adam est prêt à sa fécondité intérieure , cependant, rien n’est encore accompli de cette image, elle est encore en devenir. Le Adam est encore toujours confondu avec l’animal. Il n’a pas encore pris conscience de son autonomie ni de son identité divine. Dans les lettres mêmes du mot Ha Adam s’inscrit son identité divine. Adam commence et finit par les mêmes lettres que le Nom d’Élohim, le aleph et le mèm.Ceci pour nous rappeler que nous sommes d’essence divine.

Ces deux lettres, aleph et Mem final, forment également le mot « Mère » ém en hébreu, ce qui nous rappelle que femmes et hommes, nous sommes tous concernés par cette maternité intérieure, inscrite dans Le Adam. Dans sa qualité d’image de D.ieu, Adam me révèle que je suis de race divine et capable de fécondité
Dans le mâle qu’il est, je lis ma fonction mâle (celle de me souvenir), qui consiste à pénétrer en moi-même, à me souvenir de la femelle que je suis. Dans la femelle qu’est HA Adam, je vois aussi le dépôt sacré que D.ieu met au creux de mon ventre, le germe d’Élohim. Germe d’Élohim par le Aleph et le Mèm , mais aussi par le Hé , le souffle de D.ieu, lettre également contenue dans le nom divin Élohim et reçue sous la forme du Hé de Ha Adam, Le Adam. Il est totalement autre qu’Élohim, mais il est cependant lourd de Lui, par les trois lettres : Aleph, Mèm, Hé qui forment en hébreu le mot Ammah et qui veut dire en français : mesure, coudée, colonne, fondement. On peut dire alors que HA Adam a reçu le fondement divin, par ces trois lettres reçues du Nom d’Élohim, qu’il en a reçu le poids et la mesure.


Bonjour,
"Le texte hébreu nous montre que Ha Adam est relié par un trait d’union au petit mot " Et " (qui ne se traduit pas). Le trait d’union n’en fait qu’un seul mot. Le nom qu’il reçoit est alors "Et- Ha Adam "."

Sauf erreur de ma part, la conjonction de coordination, s'écrit à l'aide de la lettre Waw: "Wa-îâomer, translittération: Et-il-dit.

Ha-âdamah: de-l'élément adamique.

v. 25: "w'æth-èchol-remesh ha-âdamah: ....et-l'universalité de-tout-mouvement-vital de-l'élément-adamique...

Revenir en haut Aller en bas
http://aeram.free.fr
shirine
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 47
Age : 57
Localisation : France
Date d'inscription : 09/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 13 Déc 2012 - 15:57

Erreur de ta part: Il ne s'agit pas de la conjonction de coordination " et" qui se dit "vé" en hébreu mais d'une particule n'existant pas en français, et par conséquent intraduisible, qui s'écrit aleph tav " AIT" ou " èt" si tu préfères.
Ait ha adam se traduit par : Cet homme là; cela renforce la particularité.
Revenir en haut Aller en bas
aeram
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 141
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 13 Déc 2012 - 18:35

shirine a écrit:
Erreur de ta part: Il ne s'agit pas de la conjonction de coordination " et" qui se dit "vé" en hébreu mais d'une particule n'existant pas en français, et par conséquent intraduisible, qui s'écrit aleph tav " AIT" ou " èt" si tu préfères.
Ait ha adam se traduit par : Cet homme là; cela renforce la particularité.

je n'ai aucune correspondance entre la conjonction de coordination waw ou et écrit en français et èt en écriture hébraïque.

Pour poursuivre la discussion, d'une manière fructueuse, sur le terme Adam et ses déclinaisons , il conviendrait de se référer uniquement à l'analyse grammaticale de ce terme , et cela à partir du texte "original": Sepher Beræshith,
car il n'est pas écrit au verset 25 : "Ait ha adam".
Revenir en haut Aller en bas
http://aeram.free.fr
shirine
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 47
Age : 57
Localisation : France
Date d'inscription : 09/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyVen 14 Déc 2012 - 13:30


וַיִּבְרָא אֱלֹהִים אֶת-הָאָדָם בְּצַלְמוֹ, בְּצֶלֶם אֱלֹהִים בָּרָא אֹתוֹ: זָכָר וּנְקֵבָה, בָּרָא אֹתָםDieu créa l'homme à son image; c'est à l'image de Dieu qu'il le créa. Mâle et femelle furent créés à la fois

va ivra Elohim "AIT" -haadam bé almo.....
Tu repères cette particule ( aleph tav) qui est reliée au mot Haadam par un trait d'union?
Revenir en haut Aller en bas
aeram
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 141
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyVen 14 Déc 2012 - 15:06

shirine a écrit:

וַיִּבְרָא אֱלֹהִים אֶת-הָאָדָם בְּצַלְמוֹ, בְּצֶלֶם אֱלֹהִים בָּרָא אֹתוֹ: זָכָר וּנְקֵבָה, בָּרָא אֹתָםDieu créa l'homme à son image; c'est à l'image de Dieu qu'il le créa. Mâle et femelle furent créés à la fois

va ivra Elohim "AIT" -haadam bé almo.....
Tu repères cette particule ( aleph tav) qui est reliée au mot Haadam par un trait d'union?

"La Genèse" étant un déroulement concernant une action créative, nous discutons sur verset 25 dans l'ordre positionnel,
cité par vous et non d'un autre verset, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
http://aeram.free.fr
shirine
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 47
Age : 57
Localisation : France
Date d'inscription : 09/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyVen 14 Déc 2012 - 15:19

Nous discutons du verset 27, Genèse.
C'est là qu'apparaît pour la 1ère fois le terme ait Ha adam = l'Homme ( accompli et plein du germe ( BAR) prometteur).

Mais nous nous éloignons du sujet, il me semble. Very Happy
SHABBAT SHALOM ! aeram. Wink
Revenir en haut Aller en bas
aeram
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 141
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyVen 14 Déc 2012 - 15:30

shirine a écrit:
Nous discutons du verset 27, Genèse.
C'est là qu'apparaît pour la 1ère fois le terme ait Ha adam = l'Homme ( accompli et plein du germe ( BAR) prometteur).

Mais nous nous éloignons du sujet, il me semble. Very Happy
SHABBAT SHALOM ! aeram. Wink

Votre première citation faisait référence non pas au verset 27 mais aux versets 25 et 26, écrivant Adam autrement. Relisez
Revenir en haut Aller en bas
http://aeram.free.fr
shirine
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 47
Age : 57
Localisation : France
Date d'inscription : 09/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyVen 14 Déc 2012 - 15:46

Mais bien-sûr, puis j'ai poursuivi pour en arriver à la création de l'Homme mâle/femelle. Il m'avait semblé que tu en parlais, que tu poursuivais aussi!
Aurais-je été si seule en chemin? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
aeram
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 141
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyVen 14 Déc 2012 - 17:36

shirine a écrit:
Mais bien-sûr, puis j'ai poursuivi pour en arriver à la création de l'Homme mâle/femelle. Il m'avait semblé que tu en parlais, que tu poursuivais aussi!
Aurais-je été si seule en chemin? Very Happy



J'en ai parlé effectivement, sans référence voulue, et pour introduire à ce que vous nommez je crois, vapeur, puis sec. Car l'on ne peut pas comprendre les versets 25 et 27 l'un avant l'autre. Javais estimé en vous lisant, que la compréhension du passage entre ce qui est vapeur pour vous ou "eau" pour moi et l'idée de sécheresse attribuée à " sur et-la-terre" (verset 2) était dans votre post, le résultat d'une compilation de commentaires glanés "ici ou là" sans référence explicites au Sepher Beræshith, et assemblés sans démonstration rationnelle. De là, la fin de mon post: "j'arrête là".







Revenir en haut Aller en bas
http://aeram.free.fr
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 53
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyDim 23 Déc 2012 - 9:16

Aeram a écrit:
"ED = Humidité( Vapeur)"
une diffusion d'une chose par sa nature, or l'écriture d'Adam par sa lettre finale sous-entend l'idée "d'eau".
AD: un objet seul, distinct extrait de la multitude.

Or EADM est bâti autour de E A D (A) M , en effet, la racine DM, s'élève sur la racine AM: une mère, une matrice, etc. ADAM dit homme par la lettre Aleph, signe de puissance absolue en fait l'être dominateur sur terre. Cet Adam est "homme" et " femme" simultanément à travers ce qui vient d'être décrit ci-avant.

C'est très exactement dans cette perspective d'idées qu'est exprimée ce que représente vraiment la genèse dans les évangiles pour définir ce que désigne le terme fils d'Elohims que l'on trouve au chapitre 6 de la génèse. C'est par l'eau et le souffle, par la réunion des deux.

Gen 6.2 Les fils des Elohîms voient les filles du glébeux : oui, elles sont bien. Ils se prennent des femmes parmi toutes celles qu'ils ont choisies.
3 IHVH-Adonaï dit : "Mon souffle ne durera pas dans le glébeux en pérennité. Dans leur égarement, il est chair : ses jours sont de cent vingt ans".

Je pense que c'est cette simultanéité qui distingue le glébeux des fils des Elohîms. Nécessairement, il y a une distinction.
Revenir en haut Aller en bas
aeram
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 141
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyLun 24 Déc 2012 - 17:45

Invité a écrit:
A partir du moment où l'on décrit la création de l'homme, les mots Ha-adama, Ha-adam et Adam se présentent pour la première fois dans le texte. Leur signification est loin d'être claire.


"au verset 27, qu'Ils (les Elohim) les créèrent mâle et femelle,"

Le terme: les Æohim est un non sens. En effet , Æohim: indique la pluralité. cela à travers le lette Mem finale.
Au verset 27, il n'est pas écrit, AT mais ATh (Tax et non Tet) : à traduire par ipséité ou soi-même.

"Quant au mot « Adam », il signifierait simplement « homme » ou le nom donné au premier Homme, du second récit de la création. "

Homme universel: une chose, un être qui extrait de la multitude, reflète le genre, voire l'espèce. mais le texte est écrit suivant plusieurs genres: sens propre, sens figuré et sens idéographique.
ADM Aleph-Dalet-Mem final, est construit sur les racines AD et DM qui ele-même s'élève sur la racine AM, de là la translittération: ADAM
A ou Aleph, est le signe de la puissance absolue, universelle, paternelle.
Dalet représente la division ou abondance.
Mem final ou M final est le signe non seulement de la pluralité, mais une pluralité sous forme d'amassement, un mer, une mère. Ainsi Adam est "homme et femme" en un seul être, tells sont les caractéristiques de cette ipséité.

"Ha-adama, suivant le contexte de différents versets contenant ce mot, pourrait signifier : terre, dans le sens de sol cultivable"

Comment est construit le mot" terre"
Ce teme apparaît au verset 1, chap. 1: " w'æth- ha-âretz" l'ipséité-de-la-terre.
L'ipséité n'a rien de palpable, c'est ce qui caractérise le terme suivant: Adam, Terre, etc., donc pas de corps ni humain, ni terrestre.
Ps: le caractère Th ou Taw, était dessiné "primitivement" (proto-sinaïque) ainsi: un cercle dans lequel était figuré un croisillon.
La letttre Th, indique une réciprocité (dans un cercle ou cycle)







Revenir en haut Aller en bas
http://aeram.free.fr
totocapt
Professeur
Professeur
totocapt

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 37
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 22/04/2008

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyLun 24 Déc 2012 - 18:01

Quel ramdam! Wink
Revenir en haut Aller en bas
aeram
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 141
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyMar 25 Déc 2012 - 10:14

aeram a écrit:
Invité a écrit:
A partir du moment où l'on décrit la création de l'homme, les mots Ha-adama, Ha-adam et Adam se présentent pour la première fois dans le texte. Leur signification est loin d'être claire.

rectitification:
L'ipséité n'a rien de palpable, c'est ce qui caractérise le terme suivant: Adam, Terre, etc., donc pas de corps ni humain, ni terrestre.
Ps: le caractère Th ou Taw, était dessiné "primitivement" (proto-sinaïque) un croisillon.
La letttre Th, indique une réciprocité







Revenir en haut Aller en bas
http://aeram.free.fr
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 53
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyMar 25 Déc 2012 - 11:36


Aeram, votre kaléidoscope est essentiel à la compréhension de la genèse... J'espère que vous irez jusqu'au bout pour la compréhension de ceux qui ne pénètrent pas une telle allégorie.

Parceque cette terre dans laquelle fut formé l'Adam c'est en la matière de la psyché qu'elle se trouve, endroit où tout laboureur laboure, pas sur ce monde mais à l'intérieur du monde.

Revenir en haut Aller en bas
mister be
Bannissement définitif
mister be

Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 27 Déc 2012 - 12:45


Dans la Bible le Nom porte un sens prophétique et ontologique

Homme, voilà un mot de la Bible, commun s'il en est !
Il y apparaît plus de 3000 fois dans les traductions françaises.

Un mot générique aussi, dont les trois correspondants en hébreu biblique sont traduits par une vingtaine de termes différents dans les bibles en français.

En hébreu, donc trois mots désignent l'homme : Ish, Adam,Henosh pouvez-vous percevoir les différences et leurs correspondances


-
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 53
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 27 Déc 2012 - 13:26

Je t'écoute pour les differences... Attentivement.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Bannissement définitif
mister be

Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 27 Déc 2012 - 14:26

zarzou a écrit:
Aeram a écrit:
"ED = Humidité( Vapeur)"
une diffusion d'une chose par sa nature, or l'écriture d'Adam par sa lettre finale sous-entend l'idée "d'eau".
AD: un objet seul, distinct extrait de la multitude.

Or EADM est bâti autour de E A D (A) M , en effet, la racine DM, s'élève sur la racine AM: une mère, une matrice, etc. ADAM dit homme par la lettre Aleph, signe de puissance absolue en fait l'être dominateur sur terre. Cet Adam est "homme" et " femme" simultanément à travers ce qui vient d'être décrit ci-avant.

C'est très exactement dans cette perspective d'idées qu'est exprimée ce que représente vraiment la genèse dans les évangiles pour définir ce que désigne le terme fils d'Elohims que l'on trouve au chapitre 6 de la génèse. C'est par l'eau et le souffle, par la réunion des deux.

Gen 6.2 Les fils des Elohîms voient les filles du glébeux : oui, elles sont bien. Ils se prennent des femmes parmi toutes celles qu'ils ont choisies.
3 IHVH-Adonaï dit : "Mon souffle ne durera pas dans le glébeux en pérennité. Dans leur égarement, il est chair : ses jours sont de cent vingt ans".

Je pense que c'est cette simultanéité qui distingue le glébeux des fils des Elohîms. Nécessairement, il y a une distinction.


Pour comprendre le sens de ce Hé h, il faudrait l’illustrer par le savoir- Faire, le savoir-façonner de l’artiste qui de ses dix doigts, insuffle un esprit, une âme, un souffle à son œuvre. Dans Isaïe Chapitre 64, Verset 7, ce thème est repris par ces mots : « Nous sommes l’argile et Tu es le potier. Nous sommes tous l’ouvrage de Tes mains ». C’est l’œuvre divine, animée du souffle de l’Esprit.

Dans ce mot « terre » , « Ha Adamah », on entend « Adam ». Si l’on prend deux lettres de « Adam », le Aleph et le Daleth, la 1ère et la 4ème lettre de l’alphabet hébreu, le A et le D de notre alphabet, on obtient le mot « Ed », qui en hébreu veut dire : la vapeur, l’humidité.

La terre dont est façonné Adam, est donc une terre humide, différente de la terre de la création Eretz, qui est une terre sèche. Cette terre sèche Eretz et qui peut se traduire par « le sec », a besoin de l’eau d’en-haut pour être fertile, tandis que la Ha Adamah, la terre glaise, contient son eau propre, c-à-d. sa propre fertilité.

Une terre sèche n’a pas de plasticité, mais quand elle est humidifiée, elle devient façonnable. Cette terre, dont Adam est façonné, contient son germe de vie. Adam avant d’être Ha Adam, n’était que le terreux, le glèbeux, l’homme de la terre rouge, terre ou pierre que notre langage a conservé sous le nom d’Adamanite, ou Edomnite, sorte de pierre rouge semi-précieuse. C’est dans cet état de « terreux » qu’Adam reçoit le Hé, le souffle divin insufflé dans ses narines.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Bannissement définitif
mister be

Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 27 Déc 2012 - 14:42

l'homme se dit aussi Isch et la femme Ischa car tirée de l'homme
Isch vient quant à lui de Asch(esch)=feu
Un yod ou un Hé placé avant ou après le feu transforme ce feu en^humain masculin et humain féminin
Ce feu est déjà inscrit dans le premier mot de la Bible :Béréshit ou l'Alliance de feu
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 53
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 27 Déc 2012 - 14:55

Est ce que tu verrais un lien avec la techouva (l'immersion) pour ce qui est de Asch... Dans ce que tu viens de m'exprimer selon les images de l'hebreu, je pense à l'immersion, parceque dans mes images à moi le feu est assimilable à la parole. Il peut y avoir une parole brûlante, qui consume, réduit en cendre dans la puissance de la parole.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Bannissement définitif
mister be

Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 27 Déc 2012 - 16:15

Téchouvah ou tchouva veut dire retourner qui prend le sens de reconversion(retour aux origines) et de repentance pour le pardon des péchés
L'immersion se dit tévilah mais tu as raison de dire que le feu est assimilable à la purification dans la bible ou à l'Esptit de D;ieu comme à la Pentecôte

Téchouvah veut peut être dire retour de flammes et dans ce sens là oui mais il faudrait demander à un rabbin plus féru que moi dans ce cas
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 53
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 27 Déc 2012 - 17:01


En tout cas, toi aussi tu sens qu'il y a une relation avec l'immmersion du retour. L'immersion selon ce que Iéshoua' manifestait passe par le feu de toute façon:

Luc 12.49 "Le feu ! Je suis venu le jeter sur la terre; et combien je voudrais qu'il soit déjà allumé !

L'eau et le feu sont en parallèle je pense.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Bannissement définitif
mister be

Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 27 Déc 2012 - 17:37


« Moi je vous baptise d’eau, dit Jean-Baptiste. Lui (le Christ) vous baptisera dans l’Esprit saint et le feu » (Luc 3, 16).

Le livre de la Genèse nous enseigne la dynamique du « faire » divino-humain conduisant l’Adam (l’humanité) de l’image jusqu’à la ressemblance. Il nous révèle la présence en l’Adam (en nous tous) de la matrice en laquelle se jouent les trois étapes de croissance de l’être. Cette matrice est appelée Adamah.

Espace intérieur de l’Adam, la Adamah se fait d’abord matrice d’eau, puis matrice de feu et enfin matrice du crâne. D’elle, l’Adam doit naître à lui-même, de terre en terre nouvelles, à partir de ses « cieux » intérieurs. Les cieux – autre nom de la Adamah – sont appelés ainsi en tant qu’ils contiennent l’image divine fondatrice, noyau de l’être entouré d’une « poussière » d’énergies potentielles que l’Adam doit rencontrer, nommer et intégrer pour croître.

Notre corps biologique, animal, d’Homme en exil porte dans sa partie subtile ce corps ontologique construit sur ces trois matrices. « Les cieux sont à l’intérieur de vous », assure le Christ à ses disciples.

Toutes les traditions connaissent ces matrices que la tradition chinoise, en particulier, appelle « champs de cinabre ». Le cinabre est la matière en laquelle l’Homme vit les mutations qui le reconduisent à l’éternité. Les Amérindiens les appellent matrice d’eau, matrice de feu et matrice faite d’une matière liant l’eau et le feu (les moelles). « La vie est intégration d’un potentiel d’énergies », affirme la physique quantique. La Bible – que nous ne savons plus lire – ne dit rien d’autre depuis quelque quatre mille ans ! En notre monde d’exil dramatiquement normalisé, dont le Satan est devenu prince, ce potentiel d’énergies est aux mains du prince dévoreur et maître de l’oubli.

Revenir en haut Aller en bas
aeram
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 141
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 27 Déc 2012 - 19:58

Invité a écrit:
[color=darkblue][b]

A remarquer, après la lecture du premier chapitre du Livre du Commencement,

Sepher Beræshith: Livre du Principe , Comme: In Prrincipio Deus, etc. (Vulgate) et non pas du Commencement

Sephe, déclinaison de Saphar, verbe: compter, énumérer.
Revenir en haut Aller en bas
http://aeram.free.fr
aeram
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 141
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 27 Déc 2012 - 20:09

mister be a écrit:

« Moi je vous baptise d’eau, dit Jean-Baptiste. Lui (le Christ) vous baptisera dans l’Esprit saint et le feu » (Luc 3, 16).

Le livre de la Genèse nous enseigne la dynamique du « faire » divino-humain conduisant l’Adam (l’humanité) de l’image jusqu’à la ressemblance. Il nous révèle la présence en l’Adam (en nous tous) de la matrice en laquelle se jouent les trois étapes de croissance de l’être. Cette matrice est appelée Adamah.

Espace intérieur de l’Adam, la Adamah se fait d’abord matrice d’eau, puis matrice de feu et enfin matrice du crâne. D’elle, l’Adam doit naître à lui-même, de terre en terre nouvelles, à partir de ses « cieux » intérieurs. Les cieux – autre nom de la Adamah – sont appelés ainsi en tant qu’ils contiennent l’image divine fondatrice, noyau de l’être entouré d’une « poussière » d’énergies potentielles que l’Adam doit rencontrer, nommer et intégrer pour croître.



"matrice d’eau, puis matrice de feu et enfin matrice du crâne"

Une seule matière "l'eau" ou Mem, M , qui s'amassant Mem final: les "eaux", la mer.
Mais il ne s'agit de l'eau au sens physique du terme: est "eau" tout ce qui est mobile, plastique et formateur.

Le crane ou Res , R pour indiquer un mouvement "bon"" ou "mauvais".
Bet ou B : pour décrire une idée d'intérieur, de là Beræshith, En et dans le Principe (en puissance d'être ou inaccompi et dans l'acrtion: sur la voie d' l'accomplissement. conformément aux temps verbaux (grammaire).
........




Revenir en haut Aller en bas
http://aeram.free.fr
mister be
Bannissement définitif
mister be

Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyJeu 27 Déc 2012 - 20:23

aeram a écrit:
Invité a écrit:
[color=darkblue][b]

A remarquer, après la lecture du premier chapitre du Livre du Commencement,

Sepher Beræshith: Livre du Principe , Comme: In Prrincipio Deus, etc. (Vulgate) et non pas du Commencement

Sephe, déclinaison de Saphar, verbe: compter, énumérer.
Ou de l'Archétype

בראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ
Ἐν ἀρχῇ ἐποίησεν ὁ Θεὸς τὸν οὐρανὸν καὶ τὴν γῆν

In principio creavit Deus cælum et terram

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre:Il faut les trois langues pour faire plus au moins le tour
Un vieux moine de Maredsous traduisait Béreshit par au tréfond de toute chose....


Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 53
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyVen 28 Déc 2012 - 7:22

aerem a écrit:
Une seule matière "l'eau" ou Mem, M , qui s'amassant Mem final: les "eaux", la mer.
Mais il ne s'agit de l'eau au sens physique du terme: est "eau" tout ce qui est mobile, plastique et formateur.

... Oui, l'eau comme un enseignement, une formation mais je m'interroge encore sur le feu, vous avez quelque chose ? Il m'apparait qu'il soit indissociable de l'eau, un principe de dualité peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 53
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyVen 28 Déc 2012 - 7:46

Mister Be a écrit:
Espace intérieur de l’Adam, la Adamah se fait d’abord matrice d’eau, puis matrice de feu et enfin matrice du crâne. D’elle, l’Adam doit naître à lui-même, de terre en terre nouvelles, à partir de ses « cieux » intérieurs. Les cieux – autre nom de la Adamah – sont appelés ainsi en tant qu’ils contiennent l’image divine fondatrice, noyau de l’être entouré d’une « poussière » d’énergies potentielles que l’Adam doit rencontrer, nommer et intégrer pour croître.

Notre corps biologique, animal, d’Homme en exil porte dans sa partie subtile ce corps ontologique construit sur ces trois matrices. « Les cieux sont à l’intérieur de vous », assure le Christ à ses disciples.

Je ne pense pas que tu ai gardé le souvenir de cette discussion que nous avions eu un jour à ce sujet, je me souviens que tu m'avais demandé ce que représentait la distinction qui est faite en genèse entre Elohîms (les dieux) et IHVH-Adonaï ( l'unique). Et bien t'étonnerais-je en disant que cette question ne m'a jamais quitté depuis ? Enfin, jusqu'à ce que je tisse une trame autour de cette affaire qui me parait en fin de compte plutôt rationnelle compte tenu de "tout" le livre.

Adam n'est pas un homme a proprement parler mais plutôt ce qui s'apparente à l'être en sa psyché; Si l'on juxtapose l'enseignement de Ieshoua' à la torah ( qu'il est venu accomplir) on est tenu de se rendre au constat que les Elohîms du premier au septième jour sont des hommes (des dieux: la nation):

Jean 10.34 Iéshoua' leur répond : "N'est-il pas écrit dans votre tora : 'Moi, je dis : Vous êtes des Elohîms' ?
35 Si elle dit Elohîms de ceux à qui parvient la parole d'Elohîms - et l'Écrit ne peut être annulé -,
36 comment donc pouvez-vous dire à celui que le père a consacré et envoyé à l'univers : 'Tu es un blasphémateur', parce que j'ai dit : 'Je suis Bèn Elohîms' ?


Il est écrit dans la tora que la nation connait le repos, or le repos est celui des dieux ce que les anciens ont portés comme une tradition à chaque fin de semaine. Ce sont Elohîms qui entrent au repos le septième jour. Dans la mesure où je sais que cette couleuvre est toujours difficile à avaler, je te laisse méditer cette idée qui bien sûr s'avérera justifié si tu prends le temps d'en confirmer le postulat en mettant tout en oeuvre bien sûr pour l'infirmer. Il faut savoir se montrer raisonnable...

En la psyché de l'homme on peut créer beaucoup de choses.





Revenir en haut Aller en bas
aeram
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 141
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2011

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyVen 28 Déc 2012 - 9:02

zarzou a écrit:
aerem a écrit:
Une seule matière "l'eau" ou Mem, M , qui s'amassant Mem final: les "eaux", la mer.
Mais il ne s'agit de l'eau au sens physique du terme: est "eau" tout ce qui est mobile, plastique et formateur.

... Oui, l'eau comme un enseignement, une formation mais je m'interroge encore sur le feu, vous avez quelque chose ? Il m'apparait qu'il soit indissociable de l'eau, un principe de dualité peut-être.

Il faut concevoir Le Sepher Beræhith ou Genèse, comme une cosmogonie pour laquelle la grammaire obéit. Il existe une lettre nommée Waw, transcrite O, W, faisant office d'une part de conjonction -et-, et d'autre part de convertible dit universel. Ce convertible fait passer d'une nature à une autre, pour nous en occident, de l'être au néant, au proche-orient plus ou moins ancien, de l'existence potentielle à l'existence corporelle. L'existence potentielle est ce qui n'existe pas mais se trouve néanmoins en puissance d'exister.

Résumé: un concept suivi d'un plan qui prendra corps sous forme d'un bâtiment. La première partie concept et plan purement intellectuelle et la seconde partie (éventuellement un dessin) le bâtiment. se situent hors la durée (pour le créateur) et dans la durée ainsi: un concept, un plan vont de l'inaccompli à l'accompli et de même pour la réalisation corporelle; la naissance, l'état infantile, ..., la disparition.

La lettre Waw, O, W est à" l'intersection" de ces états. inaccompli,/accompli, existence potentielle/corporification.

La lettre Waw, O, W à trois acceptions signalées ainsi: O, .O, °O.

O, comme consonne (sonner avec, sous entendu la voyelle) a pour emblème "l'eau", tout ce qui est passif, mobile et formateur.
°O. comme acception verbale lumineuse (je me dis) il a pour emblème la lumière. "le feu" étant le mouvement ,) la vacillation), par lequel on conçoit par réflexion
.O. comme acception verbale sonore, c'est le son (waw).

Le terme lumière est écrit: A°O R, Waw "convertit en maintenant assemblés" le symbole de la puissance paternelle Aleph ou A et le mouvement Res ou R, "bon" ou "mauvais", "feu" intérieur en mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
http://aeram.free.fr
mister be
Bannissement définitif
mister be

Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyVen 28 Déc 2012 - 9:17

zarzou a écrit:
aerem a écrit:
Une seule matière "l'eau" ou Mem, M , qui s'amassant Mem final: les "eaux", la mer.
Mais il ne s'agit de l'eau au sens physique du terme: est "eau" tout ce qui est mobile, plastique et formateur.

... Oui, l'eau comme un enseignement, une formation mais je m'interroge encore sur le feu, vous avez quelque chose ? Il m'apparait qu'il soit indissociable de l'eau, un principe de dualité peut-être.

Après son baptême d’eau dans le Jourdain, Yeshoua rencontre le Satan qui le soumet aux mêmes épreuves que celles du premier Adam. Mais il renvoie l’adversaire, il ne lui confère pas le pouvoir que le premier Adam lui a donné et qui l’a institué ennemi de l’humanité ou confirmé dans ce rôle. Vainqueur du Satan, Yeshoua est alors introduit dans la matrice de feu. Toute sa vie dite publique témoigne de celle-ci. Le réalisme de son humanité est là, humanité ontologique dont le réel n’est pas notre réel d’humains exilés et coupés de leur intériorité. Ce que nous appelons le réel n’est que la coque des choses, leur apparence ; le Christ vit dans leur cœur.

En la matrice de feu – la Géhenne, Guihon en hébreu, nom du fleuve de feu de l’amour de Dieu pour l’Homme en sa deuxième étape (Gn 2, 13) – le Christ se ceint du ceinturon du guerrier. Il entre en guerre sainte, en guerre avec tous les démons de l’humanité ; il se mesure à eux et en intègre les énergies ; celles-ci délivrent leur information et forment un nouvel Homme en faisant croître la sève de son arbre, l’Arbre de la connaissance dont il est appelé à devenir le fruit.

Yéshoua se mesure ainsi au démon qui se tapit derrière chacune des maladies (la paralysie, la cécité, la surdité) ; au démon de l’orgueil qui brûle la peau du lépreux ; au démon de l’oisiveté, voire à celui du meurtre peut-être, derrière la main desséchée ; à celui de l’inconscience derrière l’hémorragie indomptée ; au démon de l’adultère et à celui de la prostitution, péchés de l’humanité qui, promise aux noces divines, s’est donnée au faux époux et à tous ses objets de désir.

Ces démons sont légion ! Jésus les intègre, guérit les malades et pardonne. Nous ne sommes témoins que du geste extérieur – la coque du grand-œuvre – mais Yéshoua joue au cœur de la Géhenne. « Que celui qui a des oreilles entende », dit maintes fois le médecin des âmes et des corps, invitant les siens – et nous tous – à entrer dans l’intérieur de l’évènement.

Par ces évènements mêmes, Jésus définit sa messianité ; à Jean-Baptiste qui, de sa prison, lui fait demander s’il est celui qui doit venir, Jésus répond : « Allez annoncer à Jean ce que vous entendez et voyez : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres ! » (Mt 10, 2-6). Les morts ressuscitent !

C'est l'enseignement d'Annick de Souzenelle
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Bannissement définitif
mister be

Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam EmptyVen 28 Déc 2012 - 9:55

zarzou a écrit:
Mister Be a écrit:
Espace intérieur de l’Adam, la Adamah se fait d’abord matrice d’eau, puis matrice de feu et enfin matrice du crâne. D’elle, l’Adam doit naître à lui-même, de terre en terre nouvelles, à partir de ses « cieux » intérieurs. Les cieux – autre nom de la Adamah – sont appelés ainsi en tant qu’ils contiennent l’image divine fondatrice, noyau de l’être entouré d’une « poussière » d’énergies potentielles que l’Adam doit rencontrer, nommer et intégrer pour croître.

Notre corps biologique, animal, d’Homme en exil porte dans sa partie subtile ce corps ontologique construit sur ces trois matrices. « Les cieux sont à l’intérieur de vous », assure le Christ à ses disciples.

Je ne pense pas que tu ai gardé le souvenir de cette discussion que nous avions eu un jour à ce sujet, je me souviens que tu m'avais demandé ce que représentait la distinction qui est faite en genèse entre Elohîms (les dieux) et IHVH-Adonaï ( l'unique). Et bien t'étonnerais-je en disant que cette question ne m'a jamais quitté depuis ? Enfin, jusqu'à ce que je tisse une trame autour de cette affaire qui me parait en fin de compte plutôt rationnelle compte tenu de "tout" le livre.

Adam n'est pas un homme a proprement parler mais plutôt ce qui s'apparente à l'être en sa psyché; Si l'on juxtapose l'enseignement de Ieshoua' à la torah ( qu'il est venu accomplir) on est tenu de se rendre au constat que les Elohîms du premier au septième jour sont des hommes (des dieux: la nation):

Jean 10.34 Iéshoua' leur répond : "N'est-il pas écrit dans votre tora : 'Moi, je dis : Vous êtes des Elohîms' ?
35 Si elle dit Elohîms de ceux à qui parvient la parole d'Elohîms - et l'Écrit ne peut être annulé -,
36 comment donc pouvez-vous dire à celui que le père a consacré et envoyé à l'univers : 'Tu es un blasphémateur', parce que j'ai dit : 'Je suis Bèn Elohîms' ?


Il est écrit dans la tora que la nation connait le repos, or le repos est celui des dieux ce que les anciens ont portés comme une tradition à chaque fin de semaine. Ce sont Elohîms qui entrent au repos le septième jour. Dans la mesure où je sais que cette couleuvre est toujours difficile à avaler, je te laisse méditer cette idée qui bien sûr s'avérera justifié si tu prends le temps d'en confirmer le postulat en mettant tout en oeuvre bien sûr pour l'infirmer. Il faut savoir se montrer raisonnable...

En la psyché de l'homme on peut créer beaucoup de choses.






Si, je me souviens d'avoir posté ce questionnement auquel on m'a donné quelques éléments de réponses sur pas mal de forums
Je veux bien partager le fruit de mes réflexions dans la rubrique Nom de D;ieu
Je pose la question en faisant tabula rasa de tout ce que je connais
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty
MessageSujet: Re: Ha-adama, Ha-adam, Adam   Ha-adama, Ha-adam, Adam Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ha-adama, Ha-adam, Adam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: