Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -35%
WD Elements Disque dur portable externe 5 To USB 3.0
Voir le deal
99.99 €

 

 ROME et la bible.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyJeu 15 Avr 2010 - 19:33

Extrait de la lettre datée de 1550 et signée des cardinaux, figurant au répertoire de la Bibliothèque Nationale de France, où l'on peut la consulter. (Feuille Bibliothèque nationale 1089- Vol.II-page 641,650. Ref. Fond Latin n°12558 année 1550) Enlevé depuis la 1ère visite de Jean Paul II.

"De tous les conseils réservés à Ta Sainteté, nous avons gardé les plus essentiels jusqu'au dernier moment.
Concernant la lecture de la Bible, nous devons tenir nos yeux grands ouverts et intervenir avec toute notre puissance. Il faut donner aussi peu que possible l'autorisation de lire l'Évangile, surtout dans les langues modernes et dans les pays soumis à notre juridiction.
Ce qui en général est lu pendant la messe, devra suffire et personne ne devra être autorisé à en lire davantage. Tes intérêts prospéreront aussi longtemps que le peuple se contentera du peu qu'on lui offre, mais dès que le public demande d'avantage, tes intérêts sont en danger. C'est le livre qui peut, plus qu'aucun autre provoquer contre nous des révoltes et des tempêtes qui nous perdront presque. Certainement, si quelqu'un étudie sérieusement la Bible et la compare avec ce qui se passe dans nos Églises, il trouvera bien la vérité et verra bien les choses qui y sont le plus souvent encore nettement opposées. Et si le peuple reconnaît toutes ces choses, il nous mettra constamment au défi jusqu'à ce que tout soit dévoilé; alors, nous serons l'objet des railleries et de la haine. Il est indispensable de dérober la Bible, qui est la Parole de Dieu écrite, aux regards des peuples, mais avec beaucoup de précautions pour éviter tout tumulte."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptySam 24 Avr 2010 - 14:02

POURQUOI tant de gens ont-ils des préjugés à l’égard de la Bible ? Dans certains pays, l’explication pourrait bien tenir à l’existence pendant des siècles d’un instrument destiné à endiguer l’“ hérésie ” : l’Index des livres interdits.
L’Église catholique salue avec enthousiasme l’invention de l’imprimerie. Des papes vont même porter aux nues cet “ art divin ”, pour reprendre les termes de certains ecclésiastiques. Cependant, le haut clergé se rend vite compte que l’imprimerie sert aussi à répandre des idées contraires au catholicisme. À la fin du XVe siècle, des restrictions sont donc imposées dans plusieurs diocèses européens. L’imprimatur (autorisation d’imprimer) fait son apparition, et en 1515 le cinquième concile du Latran émet des directives en vue de régenter l’impression. Les transgresseurs risquent l’excommunication. Pourtant, surtout après la naissance de la Réforme, cela ne suffit pas à empêcher la circulation d’imprimés et de livres que l’Église juge dangereux pour la foi et pour la morale. Tandis que le XVIe siècle touche à sa fin, dans les sphères vaticanes on souhaite donc “ qu’il n’y ait plus d’imprimerie avant de nombreuses années ”.
Pour faire obstacle à “ ce torrent boueux de livres corrompus ” — comme le dira encore en 1951 un Jésuite italien — l’Église souhaite en dresser une liste dont tous les catholiques devront tenir compte. En 1542, l’Inquisition romaine est fondée. Apparemment, son premier acte officiel est un édit contre la liberté d’édition dans le domaine religieux. Lorsque l’ancien inquisiteur général, Gian Pietro Carafa, devient en 1555 le pape Paul IV, il ordonne immédiatement à une commission d’établir une liste des livres interdits. En 1559 est ainsi imprimé le premier Index des livres interdits.
Quels livres sont mis à l’index ?
L’Index est divisé en trois “ classes ”. La première répertorie tous les auteurs dont les ouvrages sont prohibés, quel que soit le sujet traité. La deuxième regroupe les titres d’ouvrages interdits, mais dont les auteurs ne sont pas condamnés par ailleurs. La troisième dénonce une longue liste d’œuvres anonymes. L’Index contient 1 107 censures, qui condamnent des auteurs d’ouvrages religieux, mais également d’autres formes de littérature. Un appendice dresse une liste des éditions interdites de la Bible, et stipule que toutes les traductions en langue vernaculaire sont prohibées.
Même si, dans certains endroits, la Bible a déjà été frappée d’interdit, “ avec ces restrictions étendues à l’ensemble du catholicisme, l’Église se prononce pour la première fois officiellement contre l’impression, la lecture et la possession du Livre saint en langue vernaculaire ”, explique Gigliola Fragnito, professeur d’histoire moderne à l’université de Parme. L’Index suscite une violente opposition, tant de la part des libraires et des éditeurs que de celle des gouvernements, pour lesquels l’imprimerie est une source de revenus. C’est pour cette raison, entre autres, qu’une nouvelle édition de l’Index voit le jour en 1564, à la suite du concile de Trente.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8928
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyDim 25 Avr 2010 - 9:14

J'ai été catholique pendant 43 ans et j'ai lu la bible à peu près tous les jours à partir du jour où j'en ai eu une, c'est à dire à douze ans.
Je ne sais pas si tu es au courant, mais de l'eau a passé sous les ponts depuis le XVIe siècle, il y a eu deux conciles dans le catholicisme depuis le concile de Trente. Et le concile Vatican II qui s'est inauguré un peu avant ma naissance, c'est à dire il y a près de 47 ans, a mis l'index à l'index!
Je suppose qu'il s'agit encore de copiés-collés que tu n'as pas présentés comme des citations et dont tu ne citeras pas les sources (et l'honnêteté intellectuelle? Elle est aussi à l'Index?)

C'est un chanoine portant le col romain, frère de l'actuel primat de Belgique, qui m'a parlé pour la première fois de la traduction de Segond, une traduction protestante. Il l'a présentée, lors de sa conférence d'introduction aux évangiles à l'assemblée de carmélites dont je faisais partie, comme une excellente traduction très fidèle au texte. On est loin des anathèmes tridentins.

Je n'invente rien. La contre-réforme, c'est peut-être un goût de nostalgie pour certains traditionalistes catholiques mais c'est loin d'être le cas chez la plupart des cathos même conservateurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyDim 25 Avr 2010 - 14:10

moi aussi j'ai vécu dans un millieu catholique et la bible j'en avait jamais vu une .
c'est seulement a l'age de 28 ans que je m'en suis procuré une .
jaais je n'avai entendu parlé de chapitres de versets.tout ce que je savais sur JESUS c'était dans le cathéchisme.
moralité je ne savai rien sur DIEU et JESUS a par le je crois en DIEU.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8928
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyLun 26 Avr 2010 - 16:31

Tu as quelques années de plus que moi au compteur. Mais déjà dans les années 50, on commençait dans certains milieux catholiques à s'intéresser à la bible, à instruire les fidèles. Il y avait à cette époque des "manuel du chrétien" qui contenaient le nouveau testament et les psaumes. C'est partiel mais c'est tout de même mieux que rien. Quoiqu'il en soit cette époque est révolue depuis près de cinquante ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyLun 26 Avr 2010 - 16:59

lhirondelle a écrit:
Tu as quelques années de plus que moi au compteur. Mais déjà dans les années 50, on commençait dans certains milieux catholiques à s'intéresser à la bible, à instruire les fidèles. Il y avait à cette époque des "manuel du chrétien" qui contenaient le nouveau testament et les psaumes. C'est partiel mais c'est tout de même mieux que rien. Quoiqu'il en soit cette époque est révolue depuis près de cinquante ans.
les progrés sont trés lent chez les catholiques pour ce qui est de lire la bible.
en tant que tj qui fait du porte a porte je peu de le dire rare encore chez les catholiques d'avoir une bible et ceux qui en possédent une ne la lise pratiquement pas.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8928
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyLun 26 Avr 2010 - 18:28

Mais dans quelle région fais-tu du porte à porte?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyLun 26 Avr 2010 - 19:39

lhirondelle a écrit:
Mais dans quelle région fais-tu du porte à porte?
la mienne entre autre
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8928
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyLun 26 Avr 2010 - 20:29

... Voilà qui est précis! lol!
Et puis il y a catholiques et catholiques. Ceux qui le sont parce que c'est ainsi depuis toujours dans la famille, les saisonniers de l'église: baptême , communion, mariage, enterrement. Et puis ceux qui ont choisi de vivre leur foi, de l'approfondir.
Il n'y a rien d'étonnant que les premiers ne lisent pas plus la bible que des revues pieuses.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38925
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyMar 27 Avr 2010 - 13:35

Chez moi, ils se contentent de déposer leurs publicités dans les boites aux lettres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyVen 30 Avr 2010 - 10:41

La congrégation de l’Index est tout spécialement créée en 1571 pour assurer la révision de ce livre. Jusqu’à trois entités décideront conjointement quels ouvrages sont à bannir : la congrégation du Saint-Office, la congrégation de l’Index, et le maître du Sacré Palais, un dignitaire papal. Le chevauchement des responsabilités, conjugué à des désaccords sur la question de savoir s’il faut donner plus de pouvoir aux évêques qu’aux inquisiteurs locaux, sont quelques-unes des raisons pour lesquelles la publication du troisième catalogue des livres interdits sera différée. Préparé par la congrégation de l’Index et promulgué par Clément VIII en mars 1596, l’Index voit sa diffusion suspendue à la demande du Saint-Office ; il ne reparaîtra que pour condamner de manière encore plus péremptoire toute lecture de la Bible en langue vernaculaire.
À partir de cette édition, et malgré de continuelles mises à jour au fil des siècles, l’Index des livres interdits adopte une forme plus ou moins stable. De nombreux protestants, dont les œuvres y sont répertoriées, le définissent comme “ le meilleur guide pour déterminer les ouvrages à lire absolument ”. Précisons, cependant, qu’à l’époque souverains protestants et catholiques exercent une politique très similaire quant à la censure des livres.
L’Index aura un effet désastreux sur la culture qui, dans des pays comme l’Italie, s’enferme alors dans ce que l’historien Antonio Rotondò nomme “ un isolement borné ”. Guido Dall’Olio, autre historien, affirme que l’Index fut “ l’un des principaux facteurs de l’énorme retard culturel pris par l’Italie sur la plupart des autres pays d’Europe ”. Paradoxalement, certains livres survivent parce qu’ils échouent dans l’“ enfer ”, un lieu aménagé dans de nombreuses bibliothèques ecclésiastiques pour conserver sous clé tout ouvrage interdit
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8928
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyVen 30 Avr 2010 - 17:37

De toute façon, ce temps-là est révolu et depuis longtemps.
Il y a pas mal de sites catholiques qui promeuvent la lecture de la bible: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyVen 30 Avr 2010 - 17:41

lhirondelle a écrit:
De toute façon, ce temps-là est révolu et depuis longtemps.
Il y a pas mal de sites catholiques qui promeuvent la lecture de la bible: http://www.interbible.org/
http://www.bibliques.com/
etc.
personne ne te dit le contraire mais les préjugés sur la bible reste chez les catholiques qui est plus considéré comme un livre de protestants.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
J-P Mouvaux

Masculin Nombre de messages : 11684
Age : 92
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyVen 30 Avr 2010 - 18:05

alain 425 a écrit:
les préjugés sur la bible reste chez les catholiques qui est plus considéré comme un livre de protestants.

Où as-tu vu ça ? "les catholiques" ? tu les mets tous dans le même sac ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyVen 30 Avr 2010 - 18:57

J-P Mouvaux a écrit:
alain 425 a écrit:
les préjugés sur la bible reste chez les catholiques qui est plus considéré comme un livre de protestants.

Où as-tu vu ça ? "les catholiques" ? tu les mets tous dans le même sac ?
ceux qui lisent la bible sont minoritaires
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8928
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyVen 30 Avr 2010 - 20:13

C'est une raison pour penser que le monde s'est arrêté de tourner il y a cinquante ans?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyVen 30 Avr 2010 - 20:20

lhirondelle a écrit:
C'est une raison pour penser que le monde s'est arrêté de tourner il y a cinquante ans?
je pense a maintenant pas il y a 50 ans .
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8928
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyVen 30 Avr 2010 - 21:35

Citation :
les préjugés sur la bible reste chez les catholiques qui est plus considéré comme un livre de protestants.
Ça, c'est il y a cinquante ans. Si un catholique te sort ça aujourd'hui, c'est qu'il a cessé de pratiquer depuis longtemps, ou alors qu'il est très âgé.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyMar 4 Mai 2010 - 10:30

lhirondelle a écrit:
Citation :
les préjugés sur la bible reste chez les catholiques qui est plus considéré comme un livre de protestants.
Ça, c'est il y a cinquante ans. Si un catholique te sort ça aujourd'hui, c'est qu'il a cessé de pratiquer depuis longtemps, ou alors qu'il est très âgé.
non c'est du vécu mes propos il suffit quand je vais de porte en porte il suffit de dire que nous voulons parlé sur la bible pour que la porte se ferme illico et dans les cas ou la personne accepte une discusion si on lui demande si elle posséde une bibledans 80% des cas c'est non et pour les 20% qui reste il ne savent pas ou il l'on rangée.
il y que chez les protestants qui sachent ou elle se trouve et la lisent.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38925
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyMar 4 Mai 2010 - 13:05

Moi j'en ai 5 et je les lis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyMer 19 Mai 2010 - 11:50

florence_yvonne a écrit:
Moi j'en ai 5 et je les lis
c'est trés bien.
mais tu n'est pas catholique que je sache !
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
obie 1

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 50
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyMer 19 Mai 2010 - 11:58

le problème avec les TJ , c'est qu'ils ont du mal à accepter la contradiction ou une autre vision de la lecture c'est un manque d'ouverture d'esprit
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38925
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyMer 19 Mai 2010 - 13:15

alain 425 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Moi j'en ai 5 et je les lis
c'est trés bien.
mais tu n'est pas catholique que je sache !

En principe, si
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyVen 21 Mai 2010 - 13:59

florence_yvonne a écrit:
alain 425 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Moi j'en ai 5 et je les lis
c'est trés bien.
mais tu n'est pas catholique que je sache !

En principe, si
j'ai vu sur un autre message que tu voulais de convertir . Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38925
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. EmptyVen 21 Mai 2010 - 14:04

alain 425 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
alain 425 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Moi j'en ai 5 et je les lis
c'est trés bien.
mais tu n'est pas catholique que je sache !

En principe, si
j'ai vu sur un autre message que tu voulais de convertir . Very Happy

Non, pas forcément, je suis en recherche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




ROME  et la bible. Empty
MessageSujet: Re: ROME et la bible.   ROME  et la bible. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ROME et la bible.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: