Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
-36%
Le deal à ne pas rater :
PLAYMOBIL 5167 – La Maison Transportable
33.93 € 52.93 €
Voir le deal
-39%
Le deal à ne pas rater :
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy Note 10
479 € 779 €
Voir le deal

 

 LE suicide et l'avortement.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 12:10

MANOU
JE passerais sur tes jugements a l'emporte piéce. Toutefois tu dis que se suicider est LACHE, alors essaies ceci: prends une arme chargée, un revolver par exemple, armes le chien et portes l'arme a ta tempe, puis place ton doigt sur la détente..... TU comprendras alors qu'il faut une bonne dose de courage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 12:29

IMAGINEZ que vous étes cancéreux en phase terminale, entre deux injections de morphine, vous souffrez terriblement, c'est intenable. Par ailleurs vous savez que le temps qu'il vous reste s'amenuise de jour en jour et que dans le tiroir de votre commode un p.a 50/ 9mm est la( souvenir d'afrique du nord). PQ souffrir au point de précipiter la prochaine dose, qui certainement vous tueras un jour ou l'autre. Alors dans un effort qui vous coupe le souffle et qui vous casse en 2, vous avancez la main, ouvrez le tiroir, saisissez l'arme, vos mains tremblent, vous tirez la culasse vers l'arriere, la balle s'engage dans le canon, tjrs le souffle court, vous vous asseyez sur le bord de votre grabas, un dernier regard pour ce monde et ...merci mon DIEU pour cette délivra......
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 12:44

heu c'est pas propre ! sans compter que tu risques de te rater si tu trembles !
J'ai connu une personne qui a la moitié du visage en moins, un monstre, suite a une tentative de suicide avortée.

par contre je suis pour l'euthanasie ou suicide assisté en milieu hospitalier dans certains cas extrêmes.

Une dose un peu forte qu'à l'accoutumé dans la transfusion, tu t'endors et tu pars en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 13:00

manou a écrit:
schtroumpf-max a écrit:
manou a écrit:
je trouve le suicide une décision lâche et égoïste.
LE suicide et l'avortement.   - Page 2 7999 Là, tu es dans le jugement...
Quand il ne s'agit pas d'une pulsion, il faut un certain courage pour se donner la mort...

peut être, il faut que j'y réfléchisse plus longtemps.

peut être que c'est un jugement, je développe ce mot.

j'imagine une femme souffrir jusqu'au point de ne plus supporter qui se bat jusqu'à ce que dieu décide de lui prendre la vie, elle aurait été pour moi une héroïne patiente et courageuse.

mais si elle se serait suicidé cela donnerait l’impression qu'elle veut avoir une solution rapide et facile.

je sais pas je regarde l'avis des autres.
- J'ai cru comprendre que, pour les religions, seul Dieu avait le droit de juger.?
- Non, se suicider n'est pas "facile"... Déjà, rien que pour en arriver là... quelle souffrance ! quelle torture !

La morale peut être "assassine". J'ai su le fait d'un homme qui s'est pendu par remord face à des faits passés.
C'est d'un psychiatre dont il aurait eu besoin.
Dieu, n'est pas un psychiatre. Nous ne pouvons objectivement les substituer, l'un ne peut remplacer l'autre...
Certains croyants commettent des actes criminels, Dieu ne suffit pas...
Il y a des médecins pour soigner les humains. Dieu peut soigner les âmes, mais ne sommes-nous que des âmes.?
S'il pouvait tout guérir... nous n'aurions pas besoin de médecins. Il suffirait de faire appel à lui. (Allo, Dieu.? J'ai un truc infectieux !) Wink
Pour l'envie de suicide, n'en est-il pas de même.?

Ceci dit, dans l'absolu (?), il y a un médecin en chacune, chacun.

Agréable journée LE suicide et l'avortement.   - Page 2 911357

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38848
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 13:00

Coeur de Loi a écrit:
C'est la Bible qui dit que c'est une vie humaine, ensuite j'ai jamais vu un embryon se suicider...

La Bible dit quoi des embryons ? dont le cerveau n'est apte à la pensée qu'à dix semaines.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38848
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 13:05

manou a écrit:
schtroumpf-max a écrit:
manou a écrit:
je trouve le suicide une décision lâche et égoïste.
LE suicide et l'avortement.   - Page 2 7999 Là, tu es dans le jugement...
Quand il ne s'agit pas d'une pulsion, il faut un certain courage pour se donner la mort...

peut être, il faut que j'y réfléchisse plus longtemps.

peut être que c'est un jugement, je développe ce mot.

j'imagine une femme souffrir jusqu'au point de ne plus supporter qui se bat jusqu'à ce que dieu décide de lui prendre la vie, elle aurait été pour moi une héroine patiente et courageuse.

mais si elle se serait suicidé cela donnerait l'impréssion qu'elle veut avoir une solution rapide et facile.

je sais pas je regarde l'avis des autres.


J'aimerais te voir a sa place, pour voir combien de mois tu peux soutenir l'insoutenable.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38848
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 13:08

septour a écrit:
IMAGINEZ que vous étes cancéreux en phase terminale, entre deux injections de morphine, vous souffrez terriblement, c'est intenable. Par ailleurs vous savez que le temps qu'il vous reste s'amenuise de jour en jour et que dans le tiroir de votre commode un p.a 50/ 9mm est la( souvenir d'afrique du nord). PQ souffrir au point de précipiter la prochaine dose, qui certainement vous tueras un jour ou l'autre. Alors dans un effort qui vous coupe le souffle et qui vous casse en 2, vous avancez la main, ouvrez le tiroir, saisissez l'arme, vos mains tremblent, vous tirez la culasse vers l'arriere, la balle s'engage dans le canon, tjrs le souffle court, vous vous asseyez sur le bord de votre grabas, un dernier regard pour ce monde et ...merci mon DIEU pour cette délivra......

Imagine la même situation, mais que la morphine soit inefficace et tu auras l'histoire de ma soeur
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
obie 1

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 50
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 13:38

florence_yvonne a écrit:
manou a écrit:
schtroumpf-max a écrit:

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 7999 Là, tu es dans le jugement...
Quand il ne s'agit pas d'une pulsion, il faut un certain courage pour se donner la mort...

peut être, il faut que j'y réfléchisse plus longtemps.

peut être que c'est un jugement, je développe ce mot.

j'imagine une femme souffrir jusqu'au point de ne plus supporter qui se bat jusqu'à ce que dieu décide de lui prendre la vie, elle aurait été pour moi une héroine patiente et courageuse.

mais si elle se serait suicidé cela donnerait l'impréssion qu'elle veut avoir une solution rapide et facile.

je sais pas je regarde l'avis des autres.


J'aimerais te voir a sa place, pour voir combien de mois tu peux soutenir l'insoutenable.

alors on a une vieille tradition chez nous :

mon oncle ça fait 15 ans qu'il a le cancer et en plus il a perdu ça femme d'un arret du coeur : 3 cancers dont deux gueris, la maladie de crone et bien sur chimio à gogo mais un mental d'acier

un autre oncle : 2 cancers, il à avoué que c'etait très dur parfois , sans religion mais n'a jamais reclamé à mourir , cancer de la bouche ( atroce , gros fumeur ) et cancer de l'estomac

ma grand-mère : cancer de l'estomac , elle à vécu jusqu'à 85 ans , elle en pouvait plus mais elle à tenu le coup

Une amie , 2 seins enlevés, metastases partout pour finir dans une boite à 55 ans et toujours le sourir SVP sans voiuloir mourir mais bon , elle était spirite , ça l'a aidé avec le magnétisme .

Le père de mon meilleur ami : cancer de la peau , non croyant mais n'a jamais réclamé à mourir

ma propre belle mère : cancer de l'utérus , à souffert le martyr mais ne s'est jamais plainte jusqu'à son dernier souffle , elle est parti dans les bras de ma femme lors d'une injection de morphine

voilà voilà

tout depend du moral et du mental de la personne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 14:01

C'est bien mais tout le monde n'a pas la même volonté, le même mental, ni les mêmes croyances.

Est-ce que ça vaut le coup de supporter des souffrances quand on sait que le mal est incurable, si on n'est pas croyant ou si on a les croyances de Septour ? dans leur cas rien ne le justifie sinon un instinct de survie ?

J'ai beau avoir des croyances, je ne sais pas jusqu'à quel point je peux supporter une vie de souffrance.

Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
obie 1

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 50
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 14:06

et l'amour de la vie et des siens , c'est pas mieux qu'un banal instinct de survie ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 15:04

obie 1 a écrit:
et l'amour de la vie et des siens , c'est pas mieux qu'un banal instinct de survie ??
- l'amour de la mort, cela existe aussi...
- l'instinct de survie semble varier selon les individus. De même l'esprit de combativité.
- lorsque nous allons mal, très mal, très très mal, les valeurs référentielles peuvent ne plus suffire, voire même nécessiter d'être réévaluées. Par exemple, lorsqu'elles sont les causes d'une angoisse existentielle, ou, pour le moins, y contribuent...
- Les causes du désespoir, de la souffrance, sont très variées...
- Quant à dire que le suicide est "égoïste"... ne s'agit-il pas encore d'un jugement, s'appuyant sur une certaine norme morale.?
Doit-on en faire une valeur absolue.?
Etc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 15:39

oui, le suicidaire a perdu l'amour de la vie et la force de lutter, on ne peut pas en plus le blâmer pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 39
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 20:07

y en a qui sont pour et d'autre contre.

moi je suis contre et je respecteceux qui sont pour.

il y a très peu de croyants qui se suicident. ceux qui croient en dieu, savent que cette souffrance n'est qu'une épreuve que dieu nous impose, dieu finira par le délivrer de ce mal peut être pas dans cette vie mais dans l'autre.

je connais comme obie beaucoup de mondes qui ont soufferts de cancers, de pertes de famille, de graves maladies, ect.. surtout des musulmans. et quand on les interroge ils savent très bien que c'est une épreuve à passer et de leur bouche on entend dieu l'a voulu, dieu l'a décidé, et dieu a promi le paradis aux endurants.

en tout cas religieusement c'est très clair.

je suis aussi enceinte de 8 mois, et dés le début les médicins nous demande automatiquement quelle est notre décision si le foétus avait un défaut, ou une trisomie, et ma réponse était claire jamais j'avorterais, je le mettrais au monde, et il vivra le temps que dieu aura voulu qu'il vive.

c'est mon choix et mon avis et je respecte celui des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Pas-cale
Etudiant
Etudiant
Pas-cale

Féminin Nombre de messages : 416
Age : 60
Localisation : Jérusalem
Date d'inscription : 21/07/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 20:26

manou a écrit:
je trouve que vous donnez très peu d'importance à la vie et pourtant celle la ne dure pas longtemps la vie passe très vite, et à partir de maintenant elle va aller encore plus vite vu qu'on approche la fin des temps.

il y a aucune personne sur terre ni aucun animal, qui ne craint pas la mort, car on a peur de ce qu'on ne connaît pas, et personne n'est venu nous dire ce que c'est ni comment c'est la mort.

ceux qui disent ne pas en avoir peur, sont des menteur.

il suffit la nuit quand on est seul et qu'on commence à fermer les yeux de s'imaginer la mort pour en trembler, on a même parfois peur de fermer ses yeux.

le seul qui nous a explqué la mort et ce qui nous attend après la mort c'est celui qui l'a créé la vie et la mort,

vous allez dire mais c'est mes parent qui ont décidés que je vive, bein non, c'est dieu qui a décidé de leur donner un enfant et qui a décidé de le maintenir en vie, de le faire naître en tout sécurité et de l'avoir fait grandir, puis vieillir, puis mourir.

puis réssuciter, puis juger, puis récompensé pour sa reconnaissance et sa patience dans cette courte vie qui n'était qu'un test, et éphémète.

ceux qui ont 50 ans aujourd'hui, se disent on dirait que mes 20 ans c'était hier, ça passe tellement vite. car les souvenirs malgré les années restent intacts, et souvent à 50 ans on se comporte comme si on en avait 20 du fait que les années ont passer et qu'on se souvient de ses vingt ans.

à 70 ans on se dit mais mon heure approche sachant que l'humain vit en moyenne 80 ans ou plus suivant les pays. et la peur commence à s'mparer de lui. surtout pour ceux qui ont aimé la vie. il commence à préparer son testament.

il faut parler avec les vieux et on verrait leur crainte et leur façon de voir la mort.

c'est mon point de vue....... quelle est le votre ?

Bonsoir Manou
Pas très d accord avec toi.
Je n ai pas peur de mourir (promis je ne mens pas)
Ce qui me fait peur, c est la façon de mourir.
Ce qu il y a après la mort ? Chacun a ses propres
convictions.
Revenir en haut Aller en bas
Pas-cale
Etudiant
Etudiant
Pas-cale

Féminin Nombre de messages : 416
Age : 60
Localisation : Jérusalem
Date d'inscription : 21/07/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 20:29

Mabrouk Manou pour ta grossesse.
Revenir en haut Aller en bas
Pas-cale
Etudiant
Etudiant
Pas-cale

Féminin Nombre de messages : 416
Age : 60
Localisation : Jérusalem
Date d'inscription : 21/07/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 20:32

Je dis au il faut du courage pour se suicider.
Je parle de vrais suicides, pas les fausses tentatives...
Anna Karenine, elle, avait envie d en finir avec la vie.
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
obie 1

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 50
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 21:59

nous le savons tous qu'il ya une demarche egoiste ........meme si c'est pas la première chose qui saute aux yeux

et je dis ça pour moi le premier , pleins de gens autours de moi et quand bien même qu'il n'y aurait qu'une personne qui nous aime , on se doit de faire un effort ... vous me direz je l'ai fait cet effort , j'en suis fier maintenant meme si mes soucis ne sont pas terminés pour autant , mais ce n'est pas le sujet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 22:12

Démarche égoiste?
JE ne vois pas ou est l'égoisme, ma vie m'appartient et j'en dispose comme bon me semble. Dois je faire mon malheur ou souffrir pour faire le bonheur de qq? N'est ce pas l'autre, plutot, qui est égoiste?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 22:26

obie 1 a écrit:
nous le savons tous qu'il ya une demarche egoiste ........meme si c'est pas la première chose qui saute aux yeux
Il y en a qui pourraient te répondre: "Merci, pour les autres, j'ai déjà donné !"
Non, nous ne considérons pas tous que le suicide est une démarche égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
Pas-cale
Etudiant
Etudiant
Pas-cale

Féminin Nombre de messages : 416
Age : 60
Localisation : Jérusalem
Date d'inscription : 21/07/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyJeu 26 Juil 2012 - 22:47

Un résistant qui se suicidait sous l Occupation, doit on le considérer comme
un égoiste ?
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
obie 1

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 50
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyVen 27 Juil 2012 - 8:41

Pas-cale a écrit:
Un résistant qui se suicidait sous l Occupation, doit on le considérer comme
un égoiste ?

c'est une reflexion qui se comprend mais regardons plus objectivement , et loin de moi l'idée de juger mais je ne vois pas comment une fois mort tu resistes ........alors que les autres continuent le combat .....

ne vous imaginez pas une seule minute que je juge quiconque mais pour un qui se suicide combien vont jusqu'au bout ?
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
obie 1

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 50
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyVen 27 Juil 2012 - 8:42

schtroumpf-max a écrit:
obie 1 a écrit:
nous le savons tous qu'il ya une demarche egoiste ........meme si c'est pas la première chose qui saute aux yeux
Il y en a qui pourraient te répondre: "Merci, pour les autres, j'ai déjà donné !"
Non, nous ne considérons pas tous que le suicide est une démarche égoïste.

as tu perdu quelqu'un par le suicide ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyVen 27 Juil 2012 - 10:28

obie 1 a écrit:
schtroumpf-max a écrit:
obie 1 a écrit:
nous le savons tous qu'il ya une demarche egoiste ........meme si c'est pas la première chose qui saute aux yeux
Il y en a qui pourraient te répondre: "Merci, pour les autres, j'ai déjà donné !"
Non, nous ne considérons pas tous que le suicide est une démarche égoïste.
as tu perdu quelqu'un par le suicide ?
Non.
Compte tenu de ton éthique de vie, il serait indélicat de t'en dire davantage.
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
obie 1

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 50
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptyVen 27 Juil 2012 - 11:38

remarque , je suis contre l'avortement egalement , excepté dans les cas de viol ou d'inceste ou le coté criminel est indéniable.

pour revenir au suicide , le mieux , mais ce n'est pas possible serait d'en parler à table autour d'une bonne tasse de café chaud car sans faire de jeux de mots , le sujet est "brulant "
mais ceci dit , hors mis mes vues d'esprits concernant le suicide , je peux honnetement comprendre qu'une souffrnace intolerable doit disparaitre.

Pour me comprendre ; il faut aussi tenir compte de l'ethique spirite concernant le suicide auquel j'ai totalement adhérer car ayant vécu ces épreuves de l'interieur
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 39
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 1:45

Pas-cale a écrit:
manou a écrit:
je trouve que vous donnez très peu d'importance à la vie et pourtant celle la ne dure pas longtemps la vie passe très vite, et à partir de maintenant elle va aller encore plus vite vu qu'on approche la fin des temps.

il y a aucune personne sur terre ni aucun animal, qui ne craint pas la mort, car on a peur de ce qu'on ne connaît pas, et personne n'est venu nous dire ce que c'est ni comment c'est la mort.

ceux qui disent ne pas en avoir peur, sont des menteur.

il suffit la nuit quand on est seul et qu'on commence à fermer les yeux de s'imaginer la mort pour en trembler, on a même parfois peur de fermer ses yeux.

le seul qui nous a explqué la mort et ce qui nous attend après la mort c'est celui qui l'a créé la vie et la mort,

vous allez dire mais c'est mes parent qui ont décidés que je vive, bein non, c'est dieu qui a décidé de leur donner un enfant et qui a décidé de le maintenir en vie, de le faire naître en tout sécurité et de l'avoir fait grandir, puis vieillir, puis mourir.

puis réssuciter, puis juger, puis récompensé pour sa reconnaissance et sa patience dans cette courte vie qui n'était qu'un test, et éphémète.

ceux qui ont 50 ans aujourd'hui, se disent on dirait que mes 20 ans c'était hier, ça passe tellement vite. car les souvenirs malgré les années restent intacts, et souvent à 50 ans on se comporte comme si on en avait 20 du fait que les années ont passer et qu'on se souvient de ses vingt ans.

à 70 ans on se dit mais mon heure approche sachant que l'humain vit en moyenne 80 ans ou plus suivant les pays. et la peur commence à s'mparer de lui. surtout pour ceux qui ont aimé la vie. il commence à préparer son testament.

il faut parler avec les vieux et on verrait leur crainte et leur façon de voir la mort.

c'est mon point de vue....... quelle est le votre ?

Bonsoir Manou
Pas très d accord avec toi.
Je n ai pas peur de mourir (promis je ne mens pas)
Ce qui me fait peur, c est la façon de mourir.
Ce qu il y a après la mort ? Chacun a ses propres
convictions.

je n'ai non plus pas peur de mourir, mais j'avais peur de le dire, car quand je dis que je n'ai pas peur, on me traite de menteuse.

tu as peur de la souffrance avant la mort ou une mort atroce physiquement ?

j'ai aussi la même peur que toi, pour la façon de mourir, j'ai peur de mourir sur un péché car pour ma part je sais qu'après la mort il y a un jugement dernier.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 39
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 1:46

Pas-cale a écrit:
Mabrouk Manou pour ta grossesse.

merci beaucoup.

ibarek fik.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 39
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 2:06

septour a écrit:
Démarche égoiste?
JE ne vois pas ou est l'égoisme, ma vie m'appartient et j'en dispose comme bon me semble. Dois je faire mon malheur ou souffrir pour faire le bonheur de qq? N'est ce pas l'autre, plutot, qui est égoiste?

l'égoisme, se trouve dans le fait que quand on regarde en dessous de son nez, on voit ses enfants qui ne veulent pas que tu meurs, ils veulent te garder le plus longtemps possible.

il y a aussi la douleur d'une mère, qui vois son enfant souffrir, et la douleur d'une mère est quadruplé, ta mère veut te garder près d'elle.

notre vie ne nous appratient pas, elle appartient à celui qui nous l'a donné. c'est le seul qui devrait avoir le pouvoir de l'ôter, ou de la laisser, le l'améliorer.

la souffrance expie les péchés. plus qu'on souffre plus que nos péchés s'éffacent, et quand on a annulé tout nos péchés, ils se transforme en degrés au paradis.

connaissez vous l'histoire du prophète job ?

il était très riche, et avait beaoucoup d'enfants, il dirigeait, puis dieu a voulu qu'il tombe malade et lui enleva peu a peu ce qu'il possédait, à la fin il a tout perdu ses enfants, ses richesses, ses troupeaux, ses amis, il ne restait que sa femme, qui était obligée de travailler pour l'entretenir, il restait dans cet état 8 ans et sa femme lui dit oh job tu es un prophète, et ton voeux sera excausé si tu demandait à dieu de te guérir, à quoi il répondit, femme, dieu m'a favorisé en me donnant tout ce que je voulais, je supprterais la maladie- autant d'années que j'ai eu la santé

puis dieu fût satisfait de sa foi, et lui rendit sa santé, ses enfants, sa jeunesse, ainsi que ses richesses.

c'est pour ça que quand quelqu'un a beaoucoup de patience on dit tu as la patience de job.

c'est une histoire vraie, du prophète job.

texte résumé de tête à vérifier sur le net. l'histoire de job ( ayyoub ).
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38848
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 11:31

Comment peut-on refuser la délivrance à un être que l'on aime, qui agonise dans la souffrance, sous prétexte qu'on veut le garder un peu plus longtemps près de soi ?

C'est d'un égoïsme édifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 11:35

VOILA un DIEU qui donne et enléve et redonne et tout ca dans le but de VÉRIFIER la foi de JOB.
CE n'est qu'une histoire sans fondement, qui frole le ridicule: DIEU nous connait MIEUX que nous méme, IL nous fait ''a son image et ressemblance'', donc, IL CONNAISSAIT la foi de job. D'ailleurs, DIEU peut IL méconnaitre quoi que ce soit, puisque IL est a l'origine de ttes choses.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 39
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 12:19

septour a écrit:
VOILA un DIEU qui donne et enléve et redonne et tout ca dans le but de VÉRIFIER la foi de JOB.
CE n'est qu'une histoire sans fondement, qui frole le ridicule: DIEU nous connait MIEUX que nous méme, IL nous fait ''a son image et ressemblance'', donc, IL CONNAISSAIT la foi de job. D'ailleurs, DIEU peut IL méconnaitre quoi que ce soit, puisque IL est a l'origine de ttes choses.

pour répondre il faut connaître l'histoire d'adam.

il connaissait la foi d'adam, qui l'a vu, et pourtant ça ne l'a pas empéché de pécher et de désobeillir.

dieu nous met à l'épreuve, même s'il connaît notre foi, il nous donne le choix et le libre arbitre.

il a éprouvé job et job a réussi.

ce n'est pas une histoire sans fondement, c'est l'histoire du prophète job, pour nous donner l'exemple à nous simples hommes, c'est une histoire dont il faut tirer une morale.

les gens ne possèdent pas la même patience face à la même épreuve.

imagine deux prisonnier dans la même cellule condamnés aux même nombre d'années.

l'un aura de la patience, l'autre pètera un plomb. suivant le degrés de foi des personnes, l'épreuve sera différente pour l'un et l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Pas-cale
Etudiant
Etudiant
Pas-cale

Féminin Nombre de messages : 416
Age : 60
Localisation : Jérusalem
Date d'inscription : 21/07/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 12:24

manou a écrit:


je n'ai non plus pas peur de mourir, mais j'avais peur de le dire, car quand je dis que je n'ai pas peur, on me traite de menteuse.

tu as peur de la souffrance avant la mort ou une mort atroce physiquement ?

j'ai aussi la même peur que toi, pour la façon de mourir, j'ai peur de mourir sur un péché car pour ma part je sais qu'après la mort il y a un jugement dernier.

J ai peur des deux manières.
souffrance et mort atroce.
Ca c est ma grande angoisse


Quant à mourir avec un péché, j ai confiance dans la miséricorde du Très Haut.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 39
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 12:31

florence_yvonne a écrit:
Comment peut-on refuser la délivrance à un être que l'on aime, qui agonise dans la souffrance, sous prétexte qu'on veut le garder un peu plus longtemps près de soi ?

C'est d'un égoïsme édifiant.

c'est ton avis à toi suivant ta croyance à toi et je le respecte. je connais la foi de ceux qui s'imagine la mort comme une délivrance, sauf que si tout le monde était convaincu que la mort était une délivrance, tout le monde se suiciderait pour vite se délivrer de cette vie pénible et dur.

pour moi, la vie n'est qu'un rêve, rien n'est réél ni durable, tout tient a un fil, on peut posséder, tout et tout perdre du jour au lendemain, on a l'impréssion de somnoler, des fois on se demande si tout ça est vraiment vrai. la mort serait un réveil. sachant que l'on avait du pouvoir sur notre rêve, et là on regrettra de ne pas avoir fait l'effort nécessaire pour notre vie éternelle.

tu t'imagine que la nuit quand tu rêves, tu as l'impréssion que ton rêve est réel, des fois tu en transpire, ou tu rigole toute seule, ou tu as l'impréssion de tomber de 10 étages, ou qu'un chien de poursuit, et tu cours, ect.... et cela dure des heures, tu peux même avoir l'impréssion de vivre ton rêve des jours, et au réveil tu te rend compte que tu n'a révé que quelques minutes et que tu as le coeur qui bat fort tellement c'était réel.

la vie c'est la même chose, c'est un rêve et on va bien tôt se réveiller........
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 39
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 12:35

Pas-cale a écrit:
manou a écrit:


je n'ai non plus pas peur de mourir, mais j'avais peur de le dire, car quand je dis que je n'ai pas peur, on me traite de menteuse.

tu as peur de la souffrance avant la mort ou une mort atroce physiquement ?

j'ai aussi la même peur que toi, pour la façon de mourir, j'ai peur de mourir sur un péché car pour ma part je sais qu'après la mort il y a un jugement dernier.

J ai peur des deux manières.
souffrance et mort atroce.
Ca c est ma grande angoisse


Quant à mourir avec un péché, j ai confiance dans la miséricorde du Très Haut.

que dieu nous fasse mourir d'une bonne manière, et sans péchés.......

on a tous la même angoisses, c'est dans l'instinct.

un instinct que dieu nous a donné afin que les gens évitent de se donner la mort.

et il reste le très sage en désicions.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38848
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 12:36

manou a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Comment peut-on refuser la délivrance à un être que l'on aime, qui agonise dans la souffrance, sous prétexte qu'on veut le garder un peu plus longtemps près de soi ?

C'est d'un égoïsme édifiant.

c'est ton avis à toi suivant ta croyance à toi et je le respecte. je connais la foi de ceux qui s'imagine la mort comme une délivrance, sauf que si tout le monde était convaincu que la mort était une délivrance, tout le monde se suiciderait pour vite se délivrer de cette vie pénible et dur.

pour moi, la vie n'est qu'un rêve, rien n'est réél ni durable, tout tient a un fil, on peut posséder, tout et tout perdre du jour au lendemain, on a l'impréssion de somnoler, des fois on se demande si tout ça est vraiment vrai. la mort serait un réveil. sachant que l'on avait du pouvoir sur notre rêve, et là on regrettra de ne pas avoir fait l'effort nécessaire pour notre vie éternelle.

tu t'imagine que la nuit quand tu rêves, tu as l'impréssion que ton rêve est réel, des fois tu en transpire, ou tu rigole toute seule, ou tu as l'impréssion de tomber de 10 étages, ou qu'un chien de poursuit, et tu cours, ect.... et cela dure des heures, tu peux même avoir l'impréssion de vivre ton rêve des jours, et au réveil tu te rend compte que tu n'a révé que quelques minutes et que tu as le coeur qui bat fort tellement c'était réel.

la vie c'est la même chose, c'est un rêve et on va bien tôt se réveiller........

Quand tu rêves, tu ne souffres pas, tu compares deux choses qui ne sont pas comparables.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38848
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 12:37

manou a écrit:
Pas-cale a écrit:
manou a écrit:


je n'ai non plus pas peur de mourir, mais j'avais peur de le dire, car quand je dis que je n'ai pas peur, on me traite de menteuse.

tu as peur de la souffrance avant la mort ou une mort atroce physiquement ?

j'ai aussi la même peur que toi, pour la façon de mourir, j'ai peur de mourir sur un péché car pour ma part je sais qu'après la mort il y a un jugement dernier.

J ai peur des deux manières.
souffrance et mort atroce.
Ca c est ma grande angoisse


Quant à mourir avec un péché, j ai confiance dans la miséricorde du Très Haut.

que dieu nous fasse mourir d'une bonne manière, et sans péchés.......

on a tous la même angoisses, c'est dans l'instinct.

un instinct que dieu nous a donné afin que les gens évitent de se donner la mort.

et il reste le très sage en désicions.

Alors, pourquoi les gens se suicident-il ?
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 39
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 12:47

florence_yvonne a écrit:
manou a écrit:
Pas-cale a écrit:


J ai peur des deux manières.
souffrance et mort atroce.
Ca c est ma grande angoisse


Quant à mourir avec un péché, j ai confiance dans la miséricorde du Très Haut.

que dieu nous fasse mourir d'une bonne manière, et sans péchés.......

on a tous la même angoisses, c'est dans l'instinct.

un instinct que dieu nous a donné afin que les gens évitent de se donner la mort.

et il reste le très sage en désicions.

Alors, pourquoi les gens se suicident-il ?

j'ai déjà donné ma version au début, et c'est que mon avis, pourrais tu faire un effort de chercher toi même?

merci......

tu m'évite de me faire répéter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 12:48

MANOU
TU es prise au piége dans des croyances tirées d'un livre on ne peut plus ''tripoté''.
TU n' as pas compris que DIEU étant a l'origine de ttes choses ne peut RIEN ignorer.
IL te faudrait réfléchir un peu plus avant de dire ou d'écrire des choses qui ne tiennent pas la route. Sers toi donc de la simple logique, tu verras comme c'est facile.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 39
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 12:56

florence_yvonne a écrit:
manou a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Comment peut-on refuser la délivrance à un être que l'on aime, qui agonise dans la souffrance, sous prétexte qu'on veut le garder un peu plus longtemps près de soi ?

C'est d'un égoïsme édifiant.

c'est ton avis à toi suivant ta croyance à toi et je le respecte. je connais la foi de ceux qui s'imagine la mort comme une délivrance, sauf que si tout le monde était convaincu que la mort était une délivrance, tout le monde se suiciderait pour vite se délivrer de cette vie pénible et dur.

pour moi, la vie n'est qu'un rêve, rien n'est réél ni durable, tout tient a un fil, on peut posséder, tout et tout perdre du jour au lendemain, on a l'impréssion de somnoler, des fois on se demande si tout ça est vraiment vrai. la mort serait un réveil. sachant que l'on avait du pouvoir sur notre rêve, et là on regrettra de ne pas avoir fait l'effort nécessaire pour notre vie éternelle.

tu t'imagine que la nuit quand tu rêves, tu as l'impréssion que ton rêve est réel, des fois tu en transpire, ou tu rigole toute seule, ou tu as l'impréssion de tomber de 10 étages, ou qu'un chien de poursuit, et tu cours, ect.... et cela dure des heures, tu peux même avoir l'impréssion de vivre ton rêve des jours, et au réveil tu te rend compte que tu n'a révé que quelques minutes et que tu as le coeur qui bat fort tellement c'était réel.

la vie c'est la même chose, c'est un rêve et on va bien tôt se réveiller........

Quand tu rêves, tu ne souffres pas, tu compares deux choses qui ne sont pas comparables.

ah bon t'as jamais révé que tu avais mal, ou peur et le matin tu te dis ouf c'était qu'un rêve ou un cauchemar.

mais ce que je t'ai raconté n'est qu'une métaphore, bien sûr un exemple, pour se faire une idée de cette vie.

je comprends ce que tu dis en faisant lumière sur une personne hyper malade et qui souffre et qui n'en peut plus.

pour toi elle a raison de se suicider, pour moi non et j'en donne les raisons.

on est pas d'accord, pas de problèmes. respect.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 39
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 13:06

septour a écrit:
MANOU
TU es prise au piége dans des croyances tirées d'un livre on ne peut plus ''tripoté''.
TU n' as pas compris que DIEU étant a l'origine de ttes choses ne peut RIEN ignorer.
IL te faudrait réfléchir un peu plus avant de dire ou d'écrire des choses qui ne tiennent pas la route. Sers toi donc de la simple logique, tu verras comme c'est facile.

je suis loin d'être ignorante des capacité de dieu, ni de sa connaissance, ni de sa polyvalence.

tu vois les choses que d'une façon logique.

il faut plus d'ingrédients pour atteindre la foi.

il faut de la logique, de l'intélligence, un coeur bon, une bonne intention, de l'esprit, de la volonté, de l'expérience.

tu vois donc on est tout les deux au même niveau, moi je n'ai pas de logique et toi tu n'a pas de coeur.

excuse moi, mais quelle religion tu suis? ce n'est pas indiqué sur ton profil.

la seule choses à laquelle je me fie c'est le coran et la sunna. c'est logique vu que je suis de cette confession.

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 793969
Revenir en haut Aller en bas
helleniste
Etudiant
Etudiant
helleniste

Masculin Nombre de messages : 271
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/04/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 16:44

Citation :
pour moi, la vie n'est qu'un rêve, rien n'est réél ni durable, tout tient a un fil, on peut posséder, tout et tout perdre du jour au lendemain, on a l'impréssion de somnoler, des fois on se demande si tout ça est vraiment vrai. la mort serait un réveil. sachant que l'on avait du pouvoir sur notre rêve, et là on regrettra de ne pas avoir fait l'effort nécessaire pour notre vie éternelle.

tu t'imagine que la nuit quand tu rêves, tu as l'impréssion que ton rêve est réel, des fois tu en transpire, ou tu rigole toute seule, ou tu as l'impréssion de tomber de 10 étages, ou qu'un chien de poursuit, et tu cours, ect.... et cela dure des heures, tu peux même avoir l'impréssion de vivre ton rêve des jours, et au réveil tu te rend compte que tu n'a révé que quelques minutes et que tu as le coeur qui bat fort tellement c'était réel.

la vie c'est la même chose, c'est un rêve et on va bien tôt se réveiller........

Très bon résumé du postulat de base des religions de salut et de retrait du monde. La vie n'est qu'illusion, et c'est une illusion impalpable qui est le vrai. Mais les arguments que tu avances pour prouver que la vie sur terre n'est rien ne valent pas grand chose. Ils ne convaincront que ceux qui ont une vie minable, et se consolent ainsi en se disant "je vis une vie merdique, mais après la mort, ce sera génial". C'est un peu trop facile.

Pour répondre à la question de base, je pense que notre corps nous appartient, et qu'on peut donc en faire ce qu'on veut. A l'échelle de la société, et pour des raisons aisément compréhensibles, il ne faut cependant pas trop encourager l'avortement, sans quoi on se retrouve avec une natalité en berne, qui à terme affaiblira nos pays (qui a dit que c'est ce qui se passe actuellement en Europe ? Mais nooon.)
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
Bleu_Marine

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 30
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 17:09

septour a écrit:

EN TOUT PREMIER: SI CA EXISTE C'EST QUE DIEU L'A BIEN VOULU, SINON CA N' EXISTERAIT PAS.
LE suicide.
C'est une porte de sortie que ni moi, ni mes ancétres, ni les votres d'ailleurs, n'ont inventé. Cela fait parti des myriades de possibilités que DIEU a voulu en créant l'univers. C'est un choix, libre, sans condamnation, sans punition. Pensez y bien, pourquoi créer une ''porte'' pour ne jamais l'utiliser.
L'avortement.
Encore un choix a prendre ou pas, SANS CONSÉQUENCES quant a DIEU. Celui ou celle qui prenait un corps savait que son séjour dans ledit corps SERAIT BREF.


MAIS VOUS, quelle est votre opinion?

Le suicide c'est quand le corps et surtout le moral ne peux plus supporter les épreuves de la vie. Quand la douleur est trop forte ou qu'on est dans une impasse qui ne peut nous mener qu'à la souffrance, beaucoup décident d'abréger le tout avec la corde! Quant à l'avortement le choix est différent car ce n'est pas le concerné qui choisit mais les géniteurs! Dans les deux cas on fait le choix le plus lâche dans le sens qu'on fuis la difficulté en préférant perdre sa propre vie ou celle d'un être à venir qui aurait gâché la notre. C'est comme déclarer forfait dans un jeu qu'on pense trop dur pour nous.

D'ailleurs me viens une question quel autre être vivant, espèce animale en arrive à se suicider ou à tuer ou abandonner ses petits dès la naissance? Car finalement c'est de l'auto-destruction l'homme serait il en phase terminal de dégénérescence? Bientôt la fin qui sait?!! LE suicide et l'avortement.   - Page 2 2555641116 LE suicide et l'avortement.   - Page 2 U_thin7e



Revenir en haut Aller en bas
Pas-cale
Etudiant
Etudiant
Pas-cale

Féminin Nombre de messages : 416
Age : 60
Localisation : Jérusalem
Date d'inscription : 21/07/2012

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 17:47

Le suicide et l avortement ont toujours existé chez l homme, et l homme est toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 17:59

Il parait que le suicide existe aussi chez les animaux.
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
obie 1

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 50
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 18:15

septour a écrit:
MANOU
TU es prise au piége dans des croyances tirées d'un livre on ne peut plus ''tripoté''.
TU n' as pas compris que DIEU étant a l'origine de ttes choses ne peut RIEN ignorer.
IL te faudrait réfléchir un peu plus avant de dire ou d'écrire des choses qui ne tiennent pas la route. Sers toi donc de la simple logique, tu verras comme c'est facile.

septour , je souligne une incohérence :

Dieu peut ignorer une chose en nous donnant le libre arbitre : NOS CHOIX LIBREMENT CONSENTIS , sinon nous sommes ses choses et non ses creatures

IL est l'egalité et la justice suprême , sinon il ne serait pas DIEU , il ne peut avoir créer la vie pour le seconder dans ses oeuvres et en même temps créer le SUICIDE , car DIEU serait incohérent lui même : à peine une tache nous est insupportable , on se pend et tout va bien , aucun compte à rendre , ce serait trop simple

quand à parler du suicide des animaux , il ne faut pas oublier qu'une chose nous séparent d'eux : LA RESPONSABILITE
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38848
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 18:47

manou a écrit:
florence_yvonne a écrit:
manou a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Comment peut-on refuser la délivrance à un être que l'on aime, qui agonise dans la souffrance, sous prétexte qu'on veut le garder un peu plus longtemps près de soi ?

C'est d'un égoïsme édifiant.

c'est ton avis à toi suivant ta croyance à toi et je le respecte. je connais la foi de ceux qui s'imagine la mort comme une délivrance, sauf que si tout le monde était convaincu que la mort était une délivrance, tout le monde se suiciderait pour vite se délivrer de cette vie pénible et dur.

pour moi, la vie n'est qu'un rêve, rien n'est réél ni durable, tout tient a un fil, on peut posséder, tout et tout perdre du jour au lendemain, on a l'impréssion de somnoler, des fois on se demande si tout ça est vraiment vrai. la mort serait un réveil. sachant que l'on avait du pouvoir sur notre rêve, et là on regrettra de ne pas avoir fait l'effort nécessaire pour notre vie éternelle.

tu t'imagine que la nuit quand tu rêves, tu as l'impréssion que ton rêve est réel, des fois tu en transpire, ou tu rigole toute seule, ou tu as l'impréssion de tomber de 10 étages, ou qu'un chien de poursuit, et tu cours, ect.... et cela dure des heures, tu peux même avoir l'impréssion de vivre ton rêve des jours, et au réveil tu te rend compte que tu n'a révé que quelques minutes et que tu as le coeur qui bat fort tellement c'était réel.

la vie c'est la même chose, c'est un rêve et on va bien tôt se réveiller........

Quand tu rêves, tu ne souffres pas, tu compares deux choses qui ne sont pas comparables.


ah bon t'as jamais révé que tu avais mal, ou peur et le matin tu te dis ouf c'était qu'un rêve ou un cauchemar.

mais ce que je t'ai raconté n'est qu'une métaphore, bien sûr un exemple, pour se faire une idée de cette vie.

je comprends ce que tu dis en faisant lumière sur une personne hyper malade et qui souffre et qui n'en peut plus.

pour toi elle a raison de se suicider, pour moi non et j'en donne les raisons.

on est pas d'accord, pas de problèmes. respect.



Non, je n'ai jamais rêvé que j'avais mal, car c'est impossible, d'ailleurs ne dit-on pas pince moi que je vois si je ne rêve pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 18:55

NON OBIE
La création matérielle fut faite avant la création du vivant et RIEN ne nous manque.
Quand le vivant arriva, tout avait été pensé et rien ne manquait.
IL ne faudrait pas oublier que quand DIEU nous fit LIBRE tout avait été pensé avant L'AVÉNEMENT de l'homme, RIEN, donc ne pouvait étre EN dehors de ce que dieu avait créé.
Ne pas oublier que nous sommes non pas des créatures, mais des parties de DIEU comme tout ce qui vit et ne vit pas, donc aussi libres que le créateur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 19:01

OBIE
RIEN absolument RIEN ne peut étre en dehors de la volonté de DIEU, RIEN, RIEN !!! et le suicide n'est pas une invention, mais une volonté du pére,RIEN, RIEN ne peut étre en dehors de ce que DIEU a créé, la création est un tout, un tout qui vient de LUI et de LUI seul!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 19:14

Impossible de vous départager. Very Happy

Je pense aussi que tout ce qui arrive fait partie du plan de Dieu, rien ne peut être sans sa volonté. Alors le suicide effectivement me pose un problème LE suicide et l'avortement.   - Page 2 7999

mais quel est ce plan de Dieu ? Je pense aussi comme manou que cette vie est un rêve, qu'elle n'est pas réelle, du moins c'est comme un film dont on s'éveille à la fin. Le scénario du film est déjà écrit. On a signé un contrat avant, et se suicider, c'est comme dire "pouce, j'en ai marre, je ne veux plus jouer ! "

Le thème du suicide pose beaucoup de questions.

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38848
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 19:27

Le suicide, c'est mal, on devrait condamner à mort les gens qui veulent se suicider.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 19:29

Oui effectivement ce serait une solution Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
obie 1

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 50
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 EmptySam 28 Juil 2012 - 22:40

septour a écrit:
NON OBIE
La création matérielle fut faite avant la création du vivant et RIEN ne nous manque.
Quand le vivant arriva, tout avait été pensé et rien ne manquait.
IL ne faudrait pas oublier que quand DIEU nous fit LIBRE tout avait été pensé avant L'AVÉNEMENT de l'homme, RIEN, donc ne pouvait étre EN dehors de ce que dieu avait créé.
Ne pas oublier que nous sommes non pas des créatures, mais des parties de DIEU comme tout ce qui vit et ne vit pas, donc aussi libres que le créateur.

tu ne peux pas affirmer ça , tu parles de notre dimension mais DIEU c'est X dimension et comme il est de toute éternité......tu parles de matières mais il y a l'anti-matière , la matière noire et on a pas tout sondé .... le monde des Esprits, ou des rêves , il est bien fait de quelquechose

nous ne sommes pas des parties de Dieu car ça diviserai Dieu , il ne serait plus UNICITE !

on sait grace aux sciences que la matière s'organise , elle evolue dans differentes directions , elle aussi est libre , je ne pense pas que Dieu à definit les choses à l'avance , ça n'a pas de sens , si tout est pensé à l'avance , la liberté n'existe plus pour les etres et les choses
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE suicide et l'avortement.    LE suicide et l'avortement.   - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LE suicide et l'avortement.
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: