Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
-36%
Le deal à ne pas rater :
PLAYMOBIL 5167 – La Maison Transportable
33.93 € 52.93 €
Voir le deal

 

 La loi du Talion

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



La loi du Talion Empty
MessageSujet: La loi du Talion   La loi du Talion EmptyJeu 20 Déc 2012 - 9:05

La loi du Talion régnait, quand Jésus est né. Son enseignement est une suite, ou une répétition des lois juives, mais la grande nouveauté (à mes yeux) est qu'il a aboli la loi du Talion: oeil pour oeil, dent pour dent".

Je pense que les millions de chrétiens qui ont essayé d'appliquer l'enseignement de Jésus ont permis l'évolution du système judiciaire vers un système plus juste (même s'il est encore imparfait).

Et vous, pensez vous que cela a eu une influence dans ce domaine, ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8902
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

La loi du Talion Empty
MessageSujet: Re: La loi du Talion   La loi du Talion EmptyJeu 20 Déc 2012 - 17:14

D'abord il faudrait comprendre ce qu'est réellement la loi du Talion et la manière dont elle était appliquée du temps de Jésus.
Trop souvent on dénigre le judaïsme pour élever le christianisme, alors que le second prend sa source dans le premier et que Jésus fut un juif pratiquant jusqu'au bout des ongles, beaucoup plus que ne le pensent la plupart des chrétiens.
La loi du Talion n'est pas une loi juive, on la retrouve sur la stèle du code d'Hammourabi.
Cette loi n'appelle pas à la vengeance mais la limite. On connaît la loi de la vendetta, je peux l'observer tous les jours ouvrables en cour de récré : tu me tires la langue, je te dis un gros mot, tu me pousses, je te tape, tu me donnes un coup de pied, etc.
La loi d'Hammourabi met une limite à cette spirale : on rend le coup mais pas davantage.
Maintenant, je reprends le texte tel qu'il est écrit dans la bible.
Ex 21
Citation :
22 Si des hommes se querellent, et qu’ils heurtent une femme enceinte, et la fasse accoucher, sans autre accident, ils seront punis d’une amende imposée par le mari de la femme, et qu’ils paieront devant les juges. 23 Mais s’il y a un accident, tu donneras vie pour vie, 24 œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, 25 brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure.
26 Si un homme frappe l’œil de son esclave, homme ou femme, et qu’il lui fasse perdre l’œil, il le mettra en liberté, pour prix de son œil. 27 Et s’il fait tomber une dent à son esclave, homme ou femme, il le mettra en liberté, pour prix de sa dent.
Le v 26 nous fait comprendre comment ce passage était et est toujours interprété : on ne rend pas le mal pour le mal mais on donne un dédommagement.
C'est notre système de dommages et intérêts, tout simplement.
Et c'était déjà le cas au temps de Jésus, celui qui avait crevé un oeil ou cassé une dent n'avait pas en retour l'oeil crevé ou la dent cassée — qu'aurait-on fait s'il avait été aveugle ou édenté ? — il versait un dédommagement à la victime.

D'ailleurs, il suffit de faire un petit tour sur wikipedia :
Citation :

Cette règle indique la nécessité d’une équivalence compensatrice dans le châtiment. Le Talmud dans l’ordre Nézikin, traité Baba Kama, fait valoir l’idée que les versets Exode 21, 23-25 ; Lévitique, 24,17-22 et Deutéronome, 19,21 précités ne sauraient être pris à la lettre étant donné qu’il est impossible de déterminer si, par exemple, les conséquences de la perte d’un œil par une personne équivaudront aux conséquences de la perte d’un œil pour une autre.

Le principe général retenu par la Loi Juive pour tout dommage physique reçu est le paiement de dédommagements pour :

Nezek, la valeur de l’incapacité physique permanente mesurée en termes de manque à gagner professionnel ;
Shevet, la perte de revenu pendant la récupération de la blessure subie ;
Tzaar, le prix de la douleur ;
Ripouy, le coût des frais médicaux ;
Boshet, la honte infligée.

La valeur exacte de ces dédommagements doit être jugée au cas par cas par un tribunal rabbinique.

Le judaïsme rabbinique ne retient ainsi de la loi du talion que l’idée de juste compensation financière, sauf pour les crimes capitaux en vertu du principe que la vie humaine n’a pas de prix et ne peut donc pas être compensée financièrement

Je passe à l'évangile, maintenant
Mt5
Citation :
38 Vous avez appris qu’il a été dit: œil pour œil, et dent pour dent. 39 Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre. 40 Si quelqu’un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. 41 Si quelqu’un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui.
Frapper sur la joue droite avec la main droite (la seule autorisée pour se faire dans une culture où des actes spécifiques sont dévolus aux mains droite et gauche), c'est le frapper avec le dos de la main, un geste particulièrement insultant. C'est avec le dos de la main que l'on écartait de son passage les esclaves et les étrangers.
Tendre la joue gauche, c'est rappeler à son vis-à-vis qu'on est son égal et pas un étranger ou un esclave.
Réclamer la tunique de quelqu'un, c'est mettre quelqu'un pratiquement à poil. Céder le manteau, c'est à dire la couverture qui protège du froid la nuit, c'est mettre le plaideur devant l'outrecuidance de sa demande.
Les militaires romains avaient droit de réquisitionner un civil pour un mille, mais pas deux. Aller lui porter son barda un mille plus loin, c'était le mettre dans de beaux draps, une forme de la désobéissance civile.

Pour ceux et celles qui auraient du mal avec cette explication, je ferai un petit rappel
Jn 18
Citation :
22 A ces mots, un des huissiers, qui se trouvait là, donna un soufflet à Jésus, en disant: Est-ce ainsi que tu réponds au souverain sacrificateur? 23 Jésus lui dit: Si j’ai mal parlé, explique-moi ce que j’ai dit de mal; et si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu?
Jésus n'invite pas le huissier à le tabasser, il le renvoie à lui-même, à la raison de ses actes.


Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
J-P Mouvaux

Masculin Nombre de messages : 11684
Age : 92
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

La loi du Talion Empty
MessageSujet: Re: La loi du Talion   La loi du Talion EmptyJeu 20 Déc 2012 - 17:42

lhirondelle a écrit:

La loi du Talion n'appelle pas à la vengeance mais la limite. On connaît la loi de la vendetta, je peux l'observer tous les jours ouvrables en cour de récré : tu me tires la langue, je te dis un gros mot, tu me pousses, je te tape, tu me donnes un coup de pied, etc.
La loi d'Hammourabi met une limite à cette spirale : on rend le coup mais pas davantage.
Et l'étape suivante dans la "civilisation", c'est : "Tu me frappes sur la joue droite, je te tends la gauche" ; "Tu veux me prendre mon manteau, je te donne aussi ma tunique." Alors, l'adversaire est désarçonné ; ou bien il s 'enfonce dans sa violence ; tant pis pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
Gab aux citrons

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 47
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

La loi du Talion Empty
MessageSujet: Re: La loi du Talion   La loi du Talion EmptyJeu 20 Déc 2012 - 18:03

Je préfère une étape intermédiaire.
Du moment que l'on juge qu'un délit est hors la loi, celui ci ne peut pas devenir légal en cas de préjudice.
Un dédommagement ou une sentence ne sera pas de la même nature que le délit.
L'idée est de refuser de faire les mêmes actes à son tour qui était juger néfaste au départ.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
J-P Mouvaux

Masculin Nombre de messages : 11684
Age : 92
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

La loi du Talion Empty
MessageSujet: Re: La loi du Talion   La loi du Talion EmptyJeu 20 Déc 2012 - 21:21

Y a-t-il une différence fondamentale entre le code d'Hammourabi, repris dans la loi juive, et la loi moderne ?

Une étape essentielle dans la "civilisation" est de confier l'application de la justice à une instance supérieure aux individus ; on sort ainsi du système de la "vendetta" où ce sont les individus qui "se font justice", ce qui entraine une vengeance et contre-vengeance sans fin.

Cette étape se trouve déjà réalisée dans le code d'Hammourabi et la loi juive, il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La loi du Talion Empty
MessageSujet: Re: La loi du Talion   La loi du Talion Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La loi du Talion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: