Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ d’achat
Voir le deal

 

 gouvernement maçonnique mondial

Aller en bas 
+11
Loganj
indian
Pandore
Dédé 95
bluenote
sfi
mister be
imed
Attila
Hugues
Cré20diou
15 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité




gouvernement maçonnique mondial - Page 4 Empty
MessageSujet: gouvernement maçonnique mondial   gouvernement maçonnique mondial - Page 4 EmptyMar 22 Oct 2013 - 20:46

Rappel du premier message :

Au premier rang des fantasmes conspirationnistes se trouve celui d'une gouvernance mondiale et occulte de la franc-maçonnerie, tellement opaque que 99% des frères en ignoreraient l'existence.
Je propose de travailler sérieusement cette proposition à la lumière de ce que je connais de la franc-maçonnerie étant moi-même franc-maçon.
Reprenons les choses depuis le début.
Au moyen-âge, les gens chargés de la construction de bâtiments étaient denrée rare. Dans un monde médiéval régit par un système politique féodal, les personnes qui construisaient jouissaient de "privilèges". Ils pouvaient librement se déplacer de ville en ville au grès des chantiers alors que le reste de la population était "verrouillée" par le statut de servage au domaine du noble local. Ils étaient exemptés de certains impôts, ceux notamment dus à l’Église parce que cette dernière était "bonne cliente" de ces confréries de bâtisseurs. A cette époque, l’Église mais aussi les ordres monastiques étaient gourmands en constructions de pierres. Pensez que l'Ordre des Templiers, par exemple, a fait construire en moins de 30 ans plusieurs milliards de mètres-carrés de bâtiments, forts, fermes, sur tout le territoire européen et sur la route de Jérusalem. Ces confréries de bâtisseurs avaient déjà, inspirées aussi par l’Église, leur propre code de conduite que l'on connait sous le nom des "old charges" littéralement "vieux devoirs". Église et ces confréries se sont donc échangés des titres honorifiques. Ainsi peut on admirer le titre de "souverain pontife" de l’Évêque de Rome reconnu comme bâtisseur de ponts, principalement au dessus du Rhône lorsque les papes résidaient en Avignon. En "échange" nous avons certains grades maçonniques représentant une charge ecclésiastique tout à fait reconnue par Rome, à son grand dépit d'ailleurs. Cette "bonne entente" entre les bâtisseurs et l’Église prit fin avec l'arrestation des Templiers. Ces derniers avaient physiquement protégé les ouvriers pendant leur travail de construction, notamment lorsque le Krac des Templiers fut attaqué alors que les ouvriers n'avaient pas fini de monter les murs. A l'arrestation des Templiers sur le Royaume de France c'est le contraire qui s'est passé. Déguisés en maçons, ils ont traversé le Royaume pour se rendre sous des cieux plus favorables bénéficiant de la liberté de circulation accordée aux constructeurs. Les uns au Portugal ou un ordre leur fut créé pour eux, l'Ordre du Christ, les autres en Allemagne trouvant refuge chez les Teutoniques, d'autre encore en Écosse comme le prieur de la Province d'Auvergne, un certain Pierre d'Aumont, que l'on retrouve ferraillant contre l'Anglais aux cotés d'un certain Robert Bruce. D'autres encore absorbés par l'ordre de Malte et celui des hospitaliers qui héritèrent officiellement des possessions Templières. L'idéal chevaleresque des pauvres chevaliers du Christ a survécu tant bien que mal à travers des rituels qui se transmettaient cahin-caha.
Le "chevalier errant" est un concept purement maçonnique sublimé par le romantisme du siècle des lumières. La franc-maçonnerie est devenue le réceptacle d'une spiritualité chrétienne fortement marquée tant de discipline monastique que de discipline militaire qui fit d'ailleurs le succès de la franc-maçonnerie dans les troupes royales anglaises et françaises (on "charge les colonnes" avec de la "poudre noire" et on "aligne" pour dire qu'on remplit nos verres de vin rouge et que l'on va "tirer" une santé). En 1717, trois loges londoniennes décident de s'assembler en 1ère grande loge. Il leur fallait constitution et règlements, ce fut fait en 1723 quand le pasteur Anderson rédigea ses constitutions, toujours en vigueur aujourd'hui à la grande loge unie d'Angleterre. Les autres grandes loges s'en inspirèrent pour rédiger leurs propres constitutions.
Derrière cette histoire, on trouve les rites maçonniques. Le tuileur de vuillaume, ouvrage commencé en 1820 et constamment mis à jour depuis, répertorie 52 rites pratiqués dans le monde.....autant de rites que d'apocryphes bibliques.
Ces rites sont divers et possèdent chacun leur esprit intrinsèque. Les uns sont œcuméniques et peuvent convenir à n'importe quelle Foi, les autres sont exclusifs comme le rite écossais rectifié qui ne s'adresse qu'aux chrétiens, d'autres conviennent aux athées, d'autres encore cultivent une particularité. Ainsi trouveras-t-on un rite des marins ou des francs-marins se rassemblent dans la carré, que les surveillants sont des maîtres d'équipage et où il n'y a pas d'orient ni d'occident. On peut trouver aussi un rite "forestier" où les bons cousins charbonniers (carbonari pas vrai?) s'assemblent en plein air. En cherchant bien, je suis persuadé de pouvoir trouver un "rite zingueur ancien et tuyauté" pour des frères francs-plombiers!
De cette diversité, on trouve un certain nombre de gens célèbres qui étaient aussi francs-maçons. Que trouves-t-on?
Des hommes politiques de tous bords du Khan Mongol Aga 3ème à Mustapha Kemal en passant par Bill "big dick" Clinton! Des philosophes, mais aussi des artistes. Peintres comme Van Gogh, sculpteurs comme Bartholdi, musiciens de Bethoven à Louis Amstrong, écrivains comme Bernardin de St Pierre ou Christian Jack, poètes comme Rudyard Kipling. Des iconoclastes, des humoristes comme Pierre Dac et même le clown Zavata!
Se peut-il concevoir un idéal commun derrière cette mosaïque d'expressions humaines qui soit qualifié de maçonnique?
Bien sur que oui.
Chaque rite possède sa propre culture, chaque groupement de maçons, chaque loge, à son identité particulière collective et c'est la raison pour laquelle il ne peut pas y avoir de commandement suprême de la franc-maçonnerie, son "champ d'action" étant beaucoup trop vaste. Chaque "courant" maçonnique se gère seul.
Parlons maintenant de la franc-maçonnerie américaine.
Chaque état possède sa grande loge. La maçonnerie actuelle aux USA ressemble plus à un "club" de bourgeois aisés avides de s'acheter une conscience en faisant des dons à des œuvres de charité. On ne compte plus le nombre d'écoles, d’hôpitaux, de maisons de retraite, de centres sociaux, financés par la franc-maçonnerie. Très peu de loges comprennent réellement le contenu de leurs rituels et s'intéressent à l'Europe, mère de la tradition maçonnique. D'autant que la franc-maçonnerie américaine ne se cache pas. Les temples sont éclairés de néons en forme d'équerre et de compas, les panneaux d'information indiquent l'adresse du temple maçonnique, les frangins portent des tee-shirt et des casquettes à l'effigie de leur grande loge et font imprimer l'équerre et le compas sur leurs plaques d'immatriculation de bagnole! Il est de bon ton que tous les responsables politiques américains soient francs-maçons, ça prouve leur "bon coeur" même s'ils sont riches. Aux USA, tu peux te faire initier et passé maître dans la même journée contre un chèque de 5000$, si tu en rajoute 5000 de plus, tu sera "mystic shrine" la semaine suivante!
Comment en est-on arrivé là?
Il faut remonter à l'époque où les états-unis étaient encore colonie anglaise, la franc-maçonnerie locale était constituée de bourgeois ayant fait fructifier son patrimoine et aimant à singer la "royal society" anglaise. Les frères se rassemblaient pour discuter de leurs affaires commerciales en sirotant un thé, pas pour travailler un idéal maçonnique qui restait à peine en filigrane dans leurs préoccupations. C'était le temps, tant aux Amériques que sur le vieux continent, des "masonic party" dénoncées par JB Willermoz dans sa "lettre à un candidat" ou la franc-maçonnerie était devenue des rassemblements de notables locaux qui passaient leur temps à se congratuler mutuellement de leurs réalisations en abusant des plaisirs de la vie.
Puis vint "l'affaire" des taxes de la compagnie des Indes, société royale britannique qui décida d'augmenter radicalement les taxes sur les produits commercialisés dans toutes les colonies de sa Majesté, notamment le thé, et qui donna une "masonic party" transformée en "Boston tea party" dont on connait la suite des évènements.
Cet aspect "royal society" n'a jamais quitté la maçonnerie américaine avec tous les travers qu'on peut lui connaitre.
Devenus américains, les francs-maçons se sont "réveillés" et ont fabriqué un nationalisme américain basé sur une notion de liberté individuelle, d'un Dieu qui serait la référence suprême sans le nommer (la devise des USA est "in god we trust", "En Dieu nous faisons confiance") et d'un état non interventionniste dans la vie quotidienne des américains, le coup de la compagnie des Indes ayant marqué les esprits d'autant que la fortune de beaucoup de francs-maçons était construite sur l'esclavage des noirs (comme notre "bon" Albert Pike qui était, en plus, un abominable raciste qui accordait à peine à un nègre les facultés cognitives d'une bête de somme). La franc-maçonnerie américaine s'est trouvée divisée entre les partisans de l'esclavage et les abolitionnistes militants, elle s'est trouvée divisée dans la guerre mais à survécu à travers la nouvelle union, cette "nouvelle alliance" qui donna naissance à la nouvelle structure fédérale des états-unis. La franc-maçonnerie a pu servir de ciment pour rendre ça viable.
En Europe, la franc-maçonnerie prit un tour différent.
Tirée d'un coté par des "traditionalistes" et de l'autre par des "progressistes", elle s'est transformée aujourd'hui en "auberge espagnole idéologique" ou chacun peut trouver son bonheur. Étant tiraillée de l'intérieur par des courants multiples, elle ne peut pas là non plus être dotée d'un commandement unique.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
dedale
Expert
Expert



Nombre de messages : 1663
Date d'inscription : 30/10/2013

gouvernement maçonnique mondial - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: gouvernement maçonnique mondial   gouvernement maçonnique mondial - Page 4 EmptyLun 27 Jan 2020 - 11:21

Loganj a écrit:
Le plus grand menteur franc-maçon ..Pasteur Louis (1822-1895)

Ah? Il était franc-maçon, Louis Pasteur? Première nouvelle.
Je pense que c'est une confusion avec le pasteur Louis (Louis-Victor Gabriac)  qui, lui, vivait à la même époque que Louis Pasteur, mais était un protestant franc-maçon.

Citation :
n’était pas médecin, ni même biologiste, il n’était que “agrégé-préparateur de chimie” Bravo le top

"n'était que..."?
Tu sais ce que c'est une agrégation physique option chimie? Ben faut sortir des thèses validées par l'académie des sciences.
Bien souvent, l'agrégation donne la capacité d'occuper une chaire universitaire, ce qu'a fait Pasteur dans les années 1840-50 à l'université de Strasbourg. Puis ensuite, il est devenu doyen de l'université de Lilles. A 30 ans, il est reconnu par ses pairs comme l'un des plus grands chercheurs français.
Pasteur est pour ainsi dire le pionnier mondial de la microbiologie et de la biologie moléculaire.

Ensuite pour ce qui est de sa "célébrité" que les new-ageux critiquent encore aujourd'hui, il faut savoir que lorsque les autorités publiques lui ont demandé de résoudre le problème de la pébrine, il s'est lui-même considéré comme incompétent.
Mais aucun médecin, aucun biologiste de l'époque, ne parvenait à trouver de solution. Il a donc fini par accepter sous la pression publique : L'opinion le considérait comme l'un des meilleurs chercheurs. Et quoi qu'il en soit, ses résultats montrent qu'il était loin d'être le plus mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
Loganj


Masculin Nombre de messages : 9358
Age : 53
Localisation : Pluton .
Date d'inscription : 19/11/2013

gouvernement maçonnique mondial - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: gouvernement maçonnique mondial   gouvernement maçonnique mondial - Page 4 EmptyLun 27 Jan 2020 - 11:33

Ok, je me doutai que ce lien était louche, mais bon, je crois aux vaccins mais une seule fois pour les grands virus et, avec du phosphate de calcium et non de l'aluminium qui est un danger pour le cerveau .
Et pas des vaccins bourrés de cochonneries .
Revenir en haut Aller en bas
dedale
Expert
Expert



Masculin Nombre de messages : 1663
Age : 60
Localisation : aquitaine (france)
Date d'inscription : 30/10/2013

gouvernement maçonnique mondial - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: gouvernement maçonnique mondial   gouvernement maçonnique mondial - Page 4 EmptyLun 27 Jan 2020 - 14:37

Il n'y a pas de grands ou de petits virus. Peut être certains sont-ils moins virulents que d'autres mais ils ont tous la faculté de muter et les mouvements de population (voyageurs, commerce, etc) font qu'il y a toujours un grand risque d'épidémie à grande échelle.

Ensuite, les composants des vaccins évoluent mais il faut bien se dire qu'il n'y aura jamais un composant parfait ne présentant absolument aucun risque pour personne. Par exemple le phosphate de calcium présente un risque cardio-vasculaire, il est minime, quasi improbable dans le cas d'un vaccin mais certaines personnes peuvent toujours avoir une réaction à ce composant notamment dans le cas d'une insuffisance rénale . C'est la nature qui est faite comme ça, d'anomalies et d'irrégularités.

Puis cette affaire de myofasciite à macrophages, associée à la vaccination+sels d'alumine, est très particulière.
Sur le RAPPORT DE L'ACADEMIE de 2016, il y a écrit :
-  même si certaines manifestations cliniques sévères ont pu être associées à des injections vaccinales, aucun lien de causalité n’a pu être établi, à ce jour, avec les adjuvants aluminiques, d’autant que ces manifestations paraissent limitées dans le temps (non identifiées avant 1990 et semblant en extinction depuis 2012) et dans l’espace (la France a cumulé la quasi-totalité des cas décrits dans le monde).

Etrange, c'est localisé géographiquement et dans le temps pour une période. Même si théoriquement, on sait que les additifs aluminium peuvent représenter une nocivité, peut être s'agirait-il de savoir si d'autres facteurs ne sont pas la cause de ces myofaciites. Tout le monde semble certain que cette maladie est causée par les sels d'alumine des vaccins qui sont toujours présents dans l'organisme lorsqu'on découvre un cas. Mais il semble également que lorsqu'on étudie en détail ces symptômes, cela devient beaucoup plus flou, et les causes bien plus difficiles à déterminer. D'autant plus qu'aujourd'hui, des saletés pouvant causer des dégâts, il y en a partout, dans l'alimentation, l'atmosphère, l'eau, etc. Pas évident.

Le sels d'aluminium, il n'y en n'a pas que dans les vaccins : Dans les déodorants, les anti-transpirants, nombre de cosmétiques, dans le traitement de l'eau, dans les conservateurs, les colorants, les additifs... bref, il y en a partout aussi ben artificiellement que naturellement. Voilà le problème. On ne peut pas réellement savoir si le vaccin est coupable.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





gouvernement maçonnique mondial - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: gouvernement maçonnique mondial   gouvernement maçonnique mondial - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
gouvernement maçonnique mondial
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Autres religions-
Sauter vers: