Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
NIKE : 25% SUR TOUT LE SITE
Voir le deal

 

 Le divorce et la religion

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38835
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion EmptyLun 7 Juil 2014 - 15:35

Le divorce dans la religion catholique

Dans la religion Catholique, s‘il est possible de se marier devant Dieu, il est en revanche impossible de divorcer devant Dieu. En conséquence, les époux ne peuvent demander au prêtre qui a prononcé leur mariage de prononcer leur divorce.

Il existe néanmoins une possibilité pour les époux de défaire religieusement leur union en demandant une déclaration en nullité de son mariage.

La déclaration en nullité n'est pas un divorce car aux yeux de I'Eglise le mariage ne peut être dissous. Une déclaration en nullité de mariage est un jugement d'un tribunal ecclésiastique, appelé aussi officialité. Ce tribunal ecclésiastique déclare que le mariage apparemment valide, a toujours été nul depuis son début et était juridiquement inexistant aux yeux de l'à‰glise catholique dès lors que les conditions sont remplies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Re: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion EmptyLun 7 Juil 2014 - 16:21

La stérilité est une des conditions qui permettent de déclarer un mariage nul.
Revenir en haut Aller en bas
Guigui
Curieux
Curieux


Masculin Nombre de messages : 7
Age : 31
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/07/2014

Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Re: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion EmptyMer 16 Juil 2014 - 16:08

J'ignorais totalement cette possibilité d'annulation du mariage catholique devant une instance ecclésiastique, encore plus les conditions. Etant un peu surpris par votre réponde hiram83, j'ai fait une petite recherche et voilà les conditions :

Liste des motifs invoqués appelés chefs de nullité :

Les exclusions formelles d’un des éléments essentiels du mariage (fidélité, indissolubilité, accueil des enfants ) ;
La simulation du mariage, c’est-à-dire sans avoir du tout l’intention de réaliser l’engagement qu’il représente ;
L’absence de liberté provoquée par des pressions graves (physiques comme morales) ;
Une tromperie, concernant des questions importantes, afin d’extorquer le consentement du futur conjoint (par exemple on a caché un élément important de sa personnalité) ;
Une incapacité de donner un consentement reposant sur un choix lucide et libre (par exemple une grave immaturité) ;
Une pathologie affectant le psychisme et qui empêche de mettre en place ou d’assumer une vie conjugale (par exemple un complexe d’œdipe prégnant, ou une maladie psychique) ;
Une incapacité foncière d’assumer les obligations essentielles du mariage (par exemple un problème d’identité sexuelle).
(http) mariage.croire.com/Annuler-son-mariage-religieux

Ils ont même pensé au complexe d'Oedipe ! Vraiment très surprenant...

Ca ne me concerne pas du tout personnellement, mais la question est intéressante à l'heure où le nombre des divorces explose.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38835
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Re: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion EmptyJeu 17 Juil 2014 - 13:23

Mon instruction catholique m'a appris que une fois le mariage religieux consommé, seule la mort de l'un des deux époux pouvait y mettre fin.
Revenir en haut Aller en bas
Guigui
Curieux
Curieux


Masculin Nombre de messages : 7
Age : 31
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/07/2014

Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Re: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion EmptyJeu 17 Juil 2014 - 14:47

Oui, c'est ce que j'avais appris aussi, d'où ma surprise et ma curiosité pour le sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Re: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion EmptyVen 18 Juil 2014 - 4:01

Nous avons pas mal d'exemples dans notre histoire où des souverains ont fait annuler leur mariage pour pouvoir en conclure un autre après s'être rendu compte que leur union était stérile.
Canon 1101, paragraphe 2
"l'exclusion".
Mariage selon ECAR: 3 propriétés soit l'unité (fidélité à 1 seul conjoint), indissolubilité (impossible de défaire un mariage), et fertilité (accueil d'enfants). Si une des 3 propriétés est compromise, une demande de déclaration de nullité peut être faite.....et acceptée.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38835
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Re: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion EmptyVen 18 Juil 2014 - 12:13

hiram83 a écrit:
Nous avons pas mal d'exemples dans notre histoire où des souverains ont fait annuler leur mariage pour pouvoir en conclure un autre après s'être rendu compte que leur union était stérile.
Canon 1101, paragraphe 2
"l'exclusion".
Mariage selon ECAR: 3 propriétés soit l'unité (fidélité à 1 seul conjoint), indissolubilité (impossible de défaire un mariage), et fertilité (accueil d'enfants). Si une des 3 propriétés est compromise, une demande de déclaration de nullité peut être faite.....et acceptée.


Ce n'était dans ce cas, ni un divorce, ni une annulation de mariage, mais de répudiation, les épouses répudiées étant fervemment invitées à se retirer de la cour pour passer le reste de ses jours dans un couvent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Re: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion EmptyVen 18 Juil 2014 - 13:19

florence_yvonne a écrit:
hiram83 a écrit:
Nous avons pas mal d'exemples dans notre histoire où des souverains ont fait annuler leur mariage pour pouvoir en conclure un autre après s'être rendu compte que leur union était stérile.
Canon 1101, paragraphe 2
"l'exclusion".
Mariage selon ECAR: 3 propriétés soit l'unité (fidélité à 1 seul conjoint), indissolubilité (impossible de défaire un mariage), et fertilité (accueil d'enfants). Si une des 3 propriétés est compromise, une demande de déclaration de nullité peut être faite.....et acceptée.


Ce n'était dans ce cas, ni un divorce, ni une annulation de mariage, mais de répudiation, les épouses répudiées étant fervemment invitées à se retirer de la cour pour passer le reste de ses jours dans un couvent.
L'ECAR a pourtant prononcé une déclaration de nullité à chaque fois. Sans elle, aucun autre mariage n'aurait pu être.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38835
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Re: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion EmptyVen 18 Juil 2014 - 13:24

hiram83 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
hiram83 a écrit:
Nous avons pas mal d'exemples dans notre histoire où des souverains ont fait annuler leur mariage pour pouvoir en conclure un autre après s'être rendu compte que leur union était stérile.
Canon 1101, paragraphe 2
"l'exclusion".
Mariage selon ECAR: 3 propriétés soit l'unité (fidélité à 1 seul conjoint), indissolubilité (impossible de défaire un mariage), et fertilité (accueil d'enfants). Si une des 3 propriétés est compromise, une demande de déclaration de nullité peut être faite.....et acceptée.


Ce n'était dans ce cas, ni un divorce, ni une annulation de mariage, mais de répudiation, les épouses répudiées étant fervemment invitées à se retirer de la cour pour passer le reste de ses jours dans un couvent.
L'ECAR a pourtant prononcé une déclaration de nullité à chaque fois. Sans elle, aucun autre mariage n'aurait pu être.

je ne connais pas l'ECAR.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Re: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion EmptySam 19 Juil 2014 - 16:03

florence_yvonne a écrit:
je ne connais pas l'ECAR.
ECAR: Eglise Catholique Apostolique et Romaine.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38835
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Re: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion EmptySam 19 Juil 2014 - 16:41

hiram83 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je ne connais pas l'ECAR.
ECAR: Eglise Catholique Apostolique et Romaine.

Il faudra que je demande à ma mère si elle connait ce sigle.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 38835
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Re: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion EmptySam 19 Juil 2014 - 16:43

En 30 ans de mariage, tout n'a pas été tout rose ni pour moi, ni pour mon mari, mais nous avons fait des efforts chacun de notre coté.

Maintenant, on change d'époux comme de chemise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le divorce et la religion Empty
MessageSujet: Re: Le divorce et la religion   Le divorce et la religion Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le divorce et la religion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: