Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
169.99 €
Voir le deal

 

 Jésus vu par un regard bouddhiste

Aller en bas 
+5
florence_yvonne
Râm
moi
Soleil Levant
Compagnon
9 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptySam 31 Déc 2016 - 17:46

Rappel du premier message :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Jésus vu par un regard bouddhiste

Ajahn Candasiri nous fait part de son regard bouddhiste sur Jésus et sur sa conviction que la souffrance de Jésus est illustrée dans de nombreux enseignements bouddhistes.

Ajahn Candasiri est une nonne senior au monastère bouddhiste d'Amarâvatî dans le Hertfordshire dans la tradition des monastiques de la forêt.

"Sa Sainteté le Dalaï Lama, parlant à un public réceptif dans l'Albert Hall en 1984 unit instantanément ses auditeurs avec un simple énoncé: «Tous les êtres veulent être heureux, ils veulent éviter la douleur et la souffrance." J'ai été impressionnée par la façon dont il avait réussi à toucher ce que nous partageons toutes et tous en tant qu'êtres humains. Il a affirmé notre humanité commune, sans pour autant rejeter les différences évidentes.

Lorsque j'ai été invitée à regarder Jésus avec des yeux bouddhistes, j'avais imaginé que j'utiliserai une approche de comparaison et de différence, un peu comme un essai scolaire. J'ai grandi en tant que chrétienne et je me suis tournée vers le bouddhisme au début de ma trentaine, alors bien sûr j'ai des idées sur les deux traditions: celle dans laquelle j'ai grandie et dont je me détournais, et celle que j'ai adoptée et que je continue à pratiquer. Mais après avoir relu quelques-unes des histoires de l'Évangile, j'ai voulu rencontrer Jésus à nouveau avec des yeux neufs, et examiner dans quelle mesure lui et le Bouddha offraient en fait le même enseignement, même si les traditions du christianisme et le bouddhisme peuvent apparaître assez différentes en surface.

Quelques mots sur la façon dont j'en suis venue à être une nonne bouddhiste :

Après avoir essayé avec sincérité à approcher mon cheminement chrétien d'une manière qui ait du sens dans le contexte de la vie quotidienne, j'avais atteint un point de profonde lassitude et de désespoir. J'étais fatiguée de la complexité apparente de tout cela ; le désespoir avait surgi parce que je n'avais pas réussi à trouver un moyen de travailler avec les états défavorables qui surgissaient spontanément dans l'esprit: l'inquiétude, la jalousie, la mauvaise humeur, et ainsi de suite. Et même des états positifs pouvaient basculer et se transformer en fierté ou en orgueil, ce qui était bien entendu également indésirable.

Finalement, j'ai rencontré Ajahn Sumedho, un moine bouddhiste d'origine américaine, qui venait d'arriver en Angleterre après une formation de dix ans en Thaïlande. Son maître était Ajahn Chah, un moine thaïlandais de la Tradition de la forêt qui, en dépit de son peu d'éducation formelle, a gagné le cœur de milliers de personnes, y compris un nombre important d'Occidentaux. J'ai participé à une retraite de dix jours au Centre bouddhiste Oakenholt, près d'Oxford, et j'étais à l'agonie, assise sur un tapis sur le plancher de la salle de méditation pleine de courants d'air, avec environ 40 autres retraitants de différentes formes et tailles. En face de nous était Ajahn Sumedho, qui a présenté les enseignements et nous a guidés dans la méditation, avec trois autres moines.

Ce fut un moment décisif pour moi. Bien que l'expérience ait été extrêmement difficile - à la fois physiquement et émotionnellement - je me suis sentie extrêmement encouragée.
Les enseignements étaient présentés dans un style merveilleusement accessible, et me semblaient relever du bon sens. Il ne m'est pas venue à l'idée que c'était du «bouddhisme». En outre, ces enseignements étaient extrêmement pratiques et comme pour le prouver, nous avions, directement en face de nous, des professionnels - des gens qui avaient pris l'engagement de vivre ces enseignements vingt-quatre heures par jour. J'étais totalement fascinée par les moines: par leurs robes et leur tête rasée, et par ce que j'entendais de leur mode de vie de renonçant, avec ses 227 règles à suivre. J'ai vu aussi qu'ils étaient détendus et heureux - c'était peut-être la chose la plus remarquable, et même un peu déroutante, à leur sujet.

Je me suis sentie profondément attirée par ces enseignements, et par la vérité qu'ils pointaient : la reconnaissance du fait que, oui, la vie est fondamentalement insatisfaisante, nous éprouvons de la souffrance ou du mal-être, mais il existe un moyen qui peut nous conduire à la fin de cette souffrance. En outre, bien que l'idée ait été assez choquante pour moi, j'ai senti s'éveiller en moi un désir de faire partie d'une communauté monastique.

Alors maintenant, après plus de vingt ans en tant que nonne bouddhiste, qu'est-ce que je trouve quand je rencontre Jésus dans les récits de l'Évangile?

Eh bien, je dois dire qu'il apparaît comme beaucoup plus humain que dans mon souvenir. Bien qu'on parle beaucoup de lui en tant que fils de Dieu, cela ne semble pas aussi important que le fait qu'il soit une personne - un homme d'une grande présence, avec une énergie et une compassion énorme, et des pouvoirs psychiques importants.

Il a également une grande capacité pour transmettre des vérités spirituelles sous forme d'images, en utilisant des choses les plus quotidiennes pour illustrer les points qu'il souhaite exposer : du pain, des champs de blé, du sel, des enfants, des arbres. Les gens ne comprennent pas toujours sur le moment, mais se retrouvent avec une image à méditer. Aussi, il a une mission - de ré-ouvrir le chemin de la vie éternelle; et il est tout à fait intransigeant dans son engagement pour, comme il le dit, "réaliser la volonté de son Père".

Son ministère est court mais mouvementé. Quand j'en lis le récit à travers Marc, je me sens fatiguée quand j'imagine les demandes incessantes sur son temps et sur son énergie. C'est un soulagement de trouver une référence occasionnelle où il a du temps seul ou avec ses disciples immédiats, et de lire comment, comme nous, il a parfois besoin de se reposer.

Une histoire que j'aime beaucoup est celle où, après une journée fatigante à donner des enseignements à une foule immense, il s'est endormi dans le bateau qui l'emmène avec ses proches disciples sur la mer. Son calme en réponse à la violente tempête qui éclate quand il dort, je trouve utile d'y penser quand les choses sont turbulentes dans ma propre vie.

Je me sens très touchée par le drame de sa vie; il y a une chose après l'autre. Les gens l'écoutent, aiment ce qu'il a à dire (ou dans certains cas, sont perturbés ou irrités par ses paroles) et sont guéris. Ils ne peuvent pas se lasser d'entendre ce qu'il a à partager avec eux. Je suis touchée par sa réponse aux 4000 personnes qui, après avoir passé trois jours avec lui dans le désert en écoutant son enseignement, sont fatigués et affamés. Réalisant cela, il utilise ses dons psychiques pour multiplier des pains et des poissons afin que tous aient à manger.
Jésus meurt jeune. Son ministère commence quand il a autour de trente ans (j'aurai aimé en savoir plus sur la formation spirituelle qu'il a sans doute reçue avant cette date), et se termine abruptement quand il a seulement trente-trois ans. Heureusement, avant la crucifixion, il est en mesure d'instruire ses disciples immédiats par un rituel simple par lequel ils peuvent réaffirmer leur lien avec lui et entre eux (je parle, bien sûr, de la dernière Cène) - fournissant ainsi un support central à la dévotion et à la nourriture spirituelle de ses disciples, jusqu'à notre époque.

J'ai l'impression qu'il ne désire pas particulièrement convertir les gens à sa façon de penser. Il s'agit plutôt d'enseigner ceux qui sont prêts ; ce qui est intéressant, c'est que souvent les gens qui le cherchent sont issus de milieux très modestes ou débauchés. Il est tout à fait clair que, pour Jésus, la pureté est une qualité du cœur, pas quelque chose qui vient d'une adhésion inconditionnelle à un ensemble de règles morales.

Sa réponse aux pharisiens quand ils critiquent ses disciples pour avoir omis de respecter les règles de pureté autour du repas exprime parfaitement cela: "Il n'y a rien venant de l'extérieur qui puisse souiller un homme" - et à ses disciples, il est tout à fait explicite pour ce qui concerne la nourriture consommée. "Au contraire, c'est de l'intérieur du cœur que viennent les souillures." Malheureusement, il n'explique pas ce qu'il faut faire à ce sujet.

Ce que nous connaissons de ses dernières heures : le procès, les railleries, l'agonie et l'humiliation d'être déshabillé et cloué sur une croix pour mourir - est un récit extraordinaire de patience, de volonté de supporter l'insupportable sans aucun sentiment de culpabilité ou de malveillance. Cela me rappelle une comparaison utilisée par le Bouddha pour démontrer la qualité de metta, ou bienveillance, qu'il attendait de ses disciples: «Même si les voleurs vous attaquent et vous coupent les membres un à un, si vous cédez à la colère, vous ne suivez pas mes conseils ". Un défi de taille, mais que clairement Jésus a accompli à la perfection: "Père, pardonne-leur car ils ne savent ce qu'ils font."
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Compagnon
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 609
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyJeu 12 Jan 2017 - 16:59

Kevalin a écrit:
comp. a écrit:
tu méconnais apparemment un certain nombre d'information concernant par exemple le fonctionnement d'une Sangha ou certaines pratique propre au Zen, comme les Koans.

Pourquoi veux-tu que cela m'intéresse ? Oui, les koans je connais, mais ne faisant pas de zen comme un membre du forum ici ( Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 279563 ), ce domaine m'est étranger.


Cela t'éviterais de dire des choses non-fondées comme ci-dessus concernant la remise en cause de conceptions et un prétendu refus de la confrontation. Wink

Quand on fait de telle affirmations ou que l'on prête de telle comportements à quelqu'un sans rien connaître de sa pratique véritable on risque fort des dire des choses infondées et de passer pour... (ce que tu veux).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyJeu 12 Jan 2017 - 17:07

Je trouve gonflé en tant que Bouddhiste d'aider des Chrétiens dans leur foi; en sachant que ce Vietnamien n'a rien d'un Bhakti en plus.. C'est du grand n'importe quoi.

Quant à ton allusion du message au-dessus, je n'ai pas compris. Surtout que tu n'as jamais sorti un seul koan ici ou alors j'ai raté un épisode Wink
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 41758
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyJeu 12 Jan 2017 - 18:37

Vous avez tous tellement l'air d'avoir raison, vous ne doutez jamais ?
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyJeu 12 Jan 2017 - 18:46

florence_yvonne a écrit:
Vous avez tous tellement l'air d'avoir raison, vous ne doutez jamais ?

Si, bien sûre, entre deux fois ou l'on a raison ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Soleil Levant
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 83
Age : 42
Localisation : France
Date d'inscription : 08/09/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyVen 13 Jan 2017 - 1:27

Paix,
Kevalin a écrit:
SL a écrit:
Concernant la seconde partie de ma phrase, je n'ai pas bien compris ce que vous exposez et ce qui vous gène dans le plus haute perfection du Bouddha correspondant à une stade plus avancé, plus accompli en quelques sortes, de ses origines spirituelles hindous ? Car ceci aussi, c'est ainsi !
Je vous ai donné ma vision et la différence fondamentale (le Soi ou Atma) qui fait du Bouddhisme une doctrine inférieure et basique au regard des textes du Sanatana Dharma. Donc j'attends que vous me disiez en quoi le Bouddhisme serait supérieur à l'Hindouisme ou un "stade plus avancé" ? Parce qu'émettre un avis sans être capable de l'expliciter cela risque d'être une position très inconfortable pour vous dans les discussions à suivre... Wink
Il faut y voir davantage une évolution qu'une supériorité !
Je n'ai pas développé pare que ce n'étais pas directement le sujet du fil.
Sinon, il y a aussi la Sotériologie qui est davantage précisée par le Bouddha, l'apport de la Foi dans les Êtres d' Éveil y devient plus important, et la Voie est précisée au point que l' Ahimsa développée a été Accomplie Parfaitement par Jésus Christ au point de Livrer Sa Vie Parfaite en Offrande pour bénéficier et Faire bénéficier de la Vie Éternelle (Libération du Samsara)  !

"Ayez foi en moi, ô Çâriputtra; je dis ce qui est, je dis la vérité, je ne dis pas le contraire de la vérité." Bouddha Lotus 2.80

« C’est par la foi que l’on peut traverser les courants. Et c’est par la sagesse que l’on obtient la pureté.  » Bouddha


Sinon, je me range assez sur quelques réponses faites récemment par Compagnon !

Rq : « Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.» Bouddha


Compagnon a écrit:
En tout cas le Bouddha était conscient de l'impermanence de son enseignement, puisqu'il y a la prophétie de Maitreya. Qui plus est le Dharma est sensé être une aide temporaire pour atteindre l'Eveil et ensuite cette aide peut être abandonnée et même doit l'être. Je connais peu d'autre spiritualité qui planifie elle même sa propre fin. Aucune pour être précis.
Avez-vous foi dans les Prophéties du Bouddha ?
Savez-vous que le Bouddha Amitabha et le Bouddha Maitreya Y sont intimement liés ?


Ft
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Zarathoustra
Chercheur
Chercheur
Zarathoustra

Masculin Nombre de messages : 86
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/01/2017

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyVen 13 Jan 2017 - 15:41

Dédé 95 a écrit:
Citation :
C’est par la foi que l’on peut traverser les courants.
Et non c'est par la réalité, même si le dicton dit: La foi soulève des montagnes, ce ne sera jamais qu'en théorie....pas en pratique!

Pas besoin de vous faire un dessin, je suppose que vous m'avez compris, je vous sais NON endoctrinés!

Hi hi... J'ai connu un type du PS qui voulait traverser les courants... Il s'est noyé. Razz
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 41758
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyVen 13 Jan 2017 - 18:34

Dédé 95 a écrit:
Citation :
C’est par la foi que l’on peut traverser les courants.
Et non c'est par la réalité, même si le dicton dit: La foi soulève des montagnes, ce ne sera jamais qu'en théorie....pas en pratique!

Pas besoin de vous faire un dessin, je suppose que vous m'avez compris, je vous sais NON endoctrinés!

Est-ce que la réalité existe au moins ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptySam 14 Jan 2017 - 9:24

SL a écrit:
Il faut y voir davantage une évolution qu'une supériorité !

Je vois plutôt une régression car la doctrine Bouddhiste nie le Soi Permanent. Et on s'empêtre dans une spiritualité athée laquelle attire les Français car c'est bien connu que les Français déteste Dieu mais préfère les approches basées sur la psy.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 9089
Age : 52
Localisation : Pluton .
Date d'inscription : 19/11/2013

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptySam 14 Jan 2017 - 9:44

Si certains scribes ou écrivains de DIEU n'avaient pas mis leurs idées personnelles dans les textes Hiératiques on y aurait vu plus clair .
Jésus parlait de réincarnation mais bref ...
Et Bouddha n'a jamais affirmé que l'esprit ou âme ou soi disparaissait .
J'ai des tas de preuves réfutées . Réfutées en plus . Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 276936
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 41758
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptySam 14 Jan 2017 - 15:26

Kevalin a écrit:
SL a écrit:
Il faut y voir davantage une évolution qu'une supériorité !

Je vois plutôt une régression car la doctrine Bouddhiste nie le Soi Permanent. Et on s'empêtre dans une spiritualité athée laquelle attire les Français car c'est bien connu que les Français déteste Dieu mais préfère les approches basées sur la psy.

C'est bien connu ? expliques toi.
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptySam 14 Jan 2017 - 16:12

Il est vrai que l'approche parfois très cartésienne, pragmatique, pratique de certaines formes de bouddhiste peut séduire des français.

Pour être précise, le Bouddha affirme qu'il n'existe aucun soi permanent et indépendant. Mais il n'impose sa vérité à personne comme un dogme absolu incontestable, il invite chacun a tester ses paroles à l'aune de sa propre expérience personnelle.

Afin d'être précis :

Anātman (en sanskrit IAST ; devanāgarī : अनात्मन् ; pali : Anattā ; japonais : Mugan) est le concept bouddhique d'impersonnalité, par opposition à la croyance hindoue de l'ātman. D'après la théorie bouddhique, il n'existe aucun soi (ātman) à trouver, pas d'« entité-ego », mais une simple agrégation de phénomènes corporels et mentaux conditionnés.

Donc en effet pour le bouddhisme il n'y a aucun "âme" dans le sens de quelque chose de permanent, éternel et indépendant.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 41758
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptySam 14 Jan 2017 - 16:24

Compagnon a écrit:
Anātman (en sanskrit IAST ; devanāgarī : अनात्मन् ; pali : Anattā ; japonais : Mugan) est le concept bouddhique d'impersonnalité, par opposition à la croyance hindoue de l'ātman. D'après la théorie bouddhique, il n'existe aucun soi (ātman) à trouver, pas d'« entité-ego », mais une simple agrégation de phénomènes corporels et mentaux conditionnés.

Définie moi l'agrégation de phénomènes corporels et mentaux conditionnés
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptySam 14 Jan 2017 - 16:45

Pour faire très simple, le bouddhisme use de la métaphore du char (tu sais l’attelage avce des chevaux, je précise pour que nous soyons bien d'accord).

Si on te montre un char, dis moi ce qu'est un char ?
"Char" en lui même n'existe pas. Il n'est qu'un assemblage temporaire : chevaux, roues, essieux, reines, etc... Retire un des éléments et le char n'est plus utilisable.

Les chevaux ne sont pas le char, les roues ne sont pas le char, l'essieux n'est pas le char etc... rien dans les constituant du char n'est "char" mais pourtant nous disons que le char existe. En fait "char" n'est qu'un concept, une notion, dénuée d'existence propre. "Char" n'est qu'un assemblage d'autres éléments dont aucun n'est "char" à lui seul. D'ailleurs ces éléments constituants eux aussi n'existent ppas "en soi" (mais ne compliquons pas).

Le bouddhisme dit que le "soi" est pareil, il est composé uniquement d'éléments assemblés temporairement, ce que l'on appel les 5 agrégats : la forme, les sensations, les perceptions, les volitions (ou formations mentale, en gros les pensées) et la conscience. Et chacun de ces éléments ne sont assemblées que sous conditions (temporaires). Ainsi un être humain finit tôt ou tard par se "désagrégé" car les conditions nécessaires au fonctionnement de cet être humains ne sont plus réunies (le corps atteint un degrés de vieillissement ou la mort est inévitable).

Donc pour le bouddhisme ce que certains pourrait appeler "âme" n'est qu'un assemblage temporaire d'éléments dont aucun n'est "âme" et dont tous sont réunis ensemble sous conditions temporaires.

Pour faire très simple.

Remplace "âme" par "ego" si tu préfères.
Est ce que cela t'éclaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptySam 14 Jan 2017 - 17:34

COM a écrit:
il invite chacun a tester ses paroles à l'aune de sa propre expérience personnelle.


Je connais un Arhat Américain (par le web) qui en effet de manière empirique confirme bien l'existence d'un Soi Permanent. Il connait les 8 Jhanas et quitte son corps toutes les nuits. Même s'il est Bouddhiste, il infirme l'approche du Bouddha par expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptySam 14 Jan 2017 - 17:40

florence_yvonne a écrit:
Kevalin a écrit:
SL a écrit:
Il faut y voir davantage une évolution qu'une supériorité !

Je vois plutôt une régression car la doctrine Bouddhiste nie le Soi Permanent. Et on s'empêtre dans une spiritualité athée laquelle attire les Français car c'est bien connu que les Français déteste Dieu mais préfère les approches basées sur la psy.

C'est bien connu ? expliques toi.

Le Français décline son approche spirituelle d'une manière mentale et est peu enclin aux débordements affectifs de la dévotion. De ce fait, il se coupe d'une grande partie de sa spiritualité pour se rallier plus volontiers à une recherche de type Bouddhiste et athée ou par un néo-védantisme mal compris et appliqué.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 41758
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyDim 15 Jan 2017 - 15:17

Kevalin a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Kevalin a écrit:
SL a écrit:
Il faut y voir davantage une évolution qu'une supériorité !

Je vois plutôt une régression car la doctrine Bouddhiste nie le Soi Permanent. Et on s'empêtre dans une spiritualité athée laquelle attire les Français car c'est bien connu que les Français déteste Dieu mais préfère les approches basées sur la psy.

C'est bien connu ? expliques toi.

Le Français décline son approche spirituelle d'une manière mentale et est peu enclin aux débordements affectifs de la dévotion. De ce fait, il se coupe d'une grande partie de sa spiritualité pour se rallier plus volontiers à une recherche de type Bouddhiste et athée ou par un néo-védantisme mal compris et appliqué.  

Cela n'engage que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Soleil Levant
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 83
Age : 42
Localisation : France
Date d'inscription : 08/09/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 0:57

Paix,

Kevalin a écrit:
SL a écrit:
Il faut y voir davantage une évolution qu'une supériorité !

Je vois plutôt une régression car la doctrine Bouddhiste nie le Soi Permanent.
Je vous rappelle ce que vous continuez à Ignorer, à savoir que le Bouddha avait remis le Discernement "Définitif" au Bouddha Amitabha (Jésus Christ) !

Et Jésus Christ a fait Évoluer et Aboutir  le Bouddhisme et l'Hindouisme à leur Perfection !

Aussi, Jésus a dit concernant l'âme : « Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. » Matthieu 11.29

«  Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne. » Matthieu 10.28

Vous ne souhaitez voir cette Vérité là, Kevalin ? Elle semble pourtant conforme à votre compréhension ! ?

Ft
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 7:43

Ne connaissant pas la totalité des Français personnellement, intimement, je suis dans l'incapacité de m'exprimer sur la totalité de ceux-ci et je ne le ferais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 7:47

Il y des points de ressemblance intéressants je trouve en effet entre l'école de la Terre Pure et le christianisme (et pas seulement entre eux), mais personnellement, je reste prudent. On peut parfaitement faire coexister des liens avec ressemblances et différences. Sans pour autant tout fusionner dans quelque chose au final d'incompréhensible. Je progresse à mon rythme sur ma propre voie d'observation, j'en tire mes propres conclusion ou impressions et je ne prétends nullement qu'elles soient Vérité.
Je suis devenu très très méfiant lorsque l'on évoque une "Vérité Unique".
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
Râm

Masculin Nombre de messages : 2118
Age : 67
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 10:51

Soleil Levant a écrit:
Je vous rappelle ce que vous continuez à Ignorer, à savoir que le Bouddha avait remis le Discernement "Définitif" au Bouddha Amitabha (Jésus Christ) !

Et Jésus Christ a fait Évoluer et Aboutir  le Bouddhisme et l'Hindouisme à leur Perfection !

Encore des délires synchrétistes ... Vous feriez mieux d'apprendre à respecter les religions avec leurs différences. (Jésus a fait évoluer et aboutir le bouddhisme et l'hindouisme ... c'est complètement faux   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 717651 ).

Du point de vue de la morale, Jésus peut à la limite être vu comme un bodhisatva car la morale enseignée par Jésus à ses disciples est proche de celle que le Bouddha préconise aux siens mais les comparaisons s'arrêtent là, l'enseignement de Jésus diffère totalement de celui du Bouddha. Du point de vue chrétien, il n'existe aucun lien, le bouddhisme est de toutes les religions la plus éloignée du christianisme. Niant l'existence de Dieu, au sens où nous l'entendons dans l'Occident chrétien, les bouddhistes nient en conséquence la divinité de Jésus. Mais si on veut rechercher absolument des parallèles, le dogme chrétien serait plus proche de la bhakti vaishnava que du bouddhisme.


Dernière édition par Râm le Mer 18 Jan 2017 - 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 9089
Age : 52
Localisation : Pluton .
Date d'inscription : 19/11/2013

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 11:34

Râm :

Comment nier l'existence d'un créateur ; ( Dieu ) et dire sur le web :

Le Dalaï-Lama qui est le chef de la variante de la religion bouddhiste qui est pratiquée principalement au Tibet, est considéré non seulement comme un dieu vivant, mais aussi comme un chef politique, depuis le XVe siècle.

Mais également le Bouddha est adoré comme le serait une divinité .

Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
Râm

Masculin Nombre de messages : 2118
Age : 67
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 11:46

Le bouddhisme ne nie pas les divinités mais ne leur confère pas un rôle très élevé, ils sont une des six catégories d'êtres prisonniers du samsara.

Par contre pour l'hindouisme, Bouddha est le 9ème avatar de Vishnou, le saint soleil absolu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 15:04

Soleil Levant a écrit:
Je vous rappelle ce que vous continuez à Ignorer, à savoir que le Bouddha avait remis le Discernement "Définitif" au Bouddha Amitabha (Jésus Christ) !

Et Jésus Christ a fait Évoluer et Aboutir  le Bouddhisme et l'Hindouisme à leur Perfection !

Oui je continuerais à ignorer vos dérives lesquels reposent sur une ignorance des religions en question.

Je vous ai dit que le Bouddha nie le Soi car sa Doctrine est athée. Je ne sais pas ce qu'il vous faut de plus pour vous montrer les différences que vous saisissez très mal. Il n'y a pas de "discernement définitif", je ne sais pas où vous allez piocher toutes vos idées car elles sont sans fondements.

J'ai déjà dit par ailleurs la différence essentielle entre Bouddha qui représente l'Aspect Sagesse illuminatrice et l'Aspect Amour porté à son paroxysme par le Christ en Jésus.

Et si Bouddha est l'avatar de l'Orient, le Christ l'est pour l'Occident, et je ne vois pas en quoi Jésus-Christ ferait évoluer et aboutir le Bouddhisme et l'Hindouisme à leur perfection en sachant que cette dernière relève du Sanatana Dharma et est la Mère des Religions que Jésus serait d'ailleurs allé étudier en Inde auprès des Brahmanes.

Donc ces deux religions orientales n'ont vraiment pas besoin du Christ pour évoluer "vers leur perfection" !! C'est un non-sens absolu ! En plus ces religions n'ont pas à évoluer, tout est dit, et rien n'est à rajouter mais seulement à Réaliser.

Quant au Bouddhisme, son école de la Terre Pure basée sur la Foi est née de sa rencontre avec des missionnaires Chrétiens en Chine et ne représente en rien la vraie pensée de Bouddha qui n'a jamais fait miroiter l'idée qu'il fallait répéter son nom pour être libéré. Cette école est une dérive Bouddhique Christianisée qui séduit d'ailleurs de plus en plus car il n'y qu'à se laisser porter par sa Foi en Bouddha pour espérer Le rejoindre dans l'Astral...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 41758
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 15:15

Depuis quand assimile t'on Jésus à Bouddha ?
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 15:34

Loganj a écrit:
Râm :

Comment nier l'existence d'un créateur ; ( Dieu ) et dire sur le web :

Le Dalaï-Lama qui est le chef de la variante de la religion bouddhiste qui est pratiquée principalement au Tibet, est considéré non seulement comme un dieu vivant, mais aussi comme un chef politique, depuis le XVe siècle.

Mais également le Bouddha est adoré comme le serait une divinité .


Parce que la personne qui a écrit cela est mal informée.
La Dalaï-lama est considéré par les tibétains comme une manifestation d'un des bodhisattva majeur du bouddhisme : Chenrezig, connu aussi sous le nom d'Avalokiteshvara, le bodhisattva de la compassion. Une "émanation" dans le sens d'une manifestation. Cela ne fait pas du Dalaï-lama un dieu, loin de là. Les tibétains en principe de par leur culture éprouve un profond respect pour sa personne, pour ce qu'il représente, du moins c'était le cas jusqu'a l'invasion chinoise, depuis je ne sais pas trop. En occident on ne sait pas trop quel titre lui donner, alors on l'appelle en France "Votre sainteté", mais lui même n'a jamais prétenu être saint ou quoi que ce soit de ce genre. D'ailleurs on lui reproche parfois certaines décisions ou prises de positions ou de parole et il lui est arrivé de reconnaître qu'il pouvait se tromper, preuve qu'il n'était pas parfait.

Vénérer le Bouddha comme une dieu relève d'une manifestation de respect grossière tolérée parmi le peuple peu ou pas instruit dans le Dharma, tant que cela ne fait de mal à personne, sitôt que l'on croit dans la connaissance du Dharma on apprend à ne plus considéré le Bouddha comme une divinité. On lui voue un profond respect mais on sait très bien qu'il était un homme, né homme et mort homme.

Le bouddhisme ne nie pas l'existence des dieux, il nie qu'il puisse y avoir une cause unique à l'apparition de l'univers (cela va même plus loin que cela mais je ne pousse pas plu avant), il ne peut donc pas y avoir un seul dieu créateur de tout. Au fur et à mesure que le bouddhisme s'est rependu géographiquement il a intégré des religions locales y compris chamaniques et polythéistes et a parfois fait de certaines divinités locales de bodhisattva ou des protecteurs ou guides spirituels dans la pratique.

Le Bouddha ne se soucie d'offrir qu'une chose : la libération définitive de toute souffrance (au sens bouddhiste du terme). C'est son seul engagement. Il laisse tout discours d'ordre théologique ou métaphysique à d'autres. Et il est dit que les dieux, à la base, sont incapables spontanément de se libérer eux même de la souffrance, pire encore, du fait de leur puissance, de leur longévité, c'est plus difficile encore pour eux d'atteindre l'Eveil car il s ont a combattre une nature profonde encore plus rétive que l'homme. Il ne faut donc pas compter sur eux pour obtenir ce que propose le Bouddha. Sauf si bien sûre ce sont des divinité "éveillées" reconnues. Là elles peuvent servir d'aide, de guide, mais de toute façon l'effort final relève de l'individu. Personne ne peut vous "éveillé" et vous libérer de la souffrance à votre place, pas même le Bouddha.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 41758
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 16:00

Compagnon a écrit:
Personne ne peut vous "éveillé" et vous libérer de la souffrance à votre place, pas même le Bouddha.

Pourquoi, nous dormons ?
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 16:23

florence_yvonne a écrit:
Compagnon a écrit:
Personne ne peut vous "éveillé" et vous libérer de la souffrance à votre place, pas même le Bouddha.

Pourquoi, nous dormons ?

Sans rire oui :) On peut dire les choses comme ça :)
On peut les exprimer grossièrement et superficiellement comme ça oui :)

"bouddha" en sanskrit signifie "éveillé".

Un bouddha est, entre autre chose, quelqu'un qui a ouvert les yeux et regardé la réalité telle qu'elle est. (Et non pas telle que nous nous imaginons qu'elle est). Qui n'est plus dans l'illusion ou le sommeil si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 16:53

Compagnon a écrit:
Et il est dit que les dieux, à la base, sont incapables spontanément de se libérer eux même de la souffrance, pire encore, du fait de leur puissance, de leur longévité, c'est plus difficile encore pour eux d'atteindre l'Eveil car il s ont a combattre une nature profonde encore plus rétive que l'homme.

Sérieux, tu crois à cette farandole ? Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 3752840762
Tu connais des Dieux qui ne sont pas des Dieux en fait ?
Des Dieux non libérés ?
Des Dieux qui ne connaissent pas l'éveil ?
Au fait, en-dehors de tes répétitions de textes que tu comprends pas toujours, c'est quoi "un" "Dieu" ou "Dieu" pour toi ? Ou dans l'optique de ce que tu racontes ?
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 18:11

Sérieux, tu crois à cette farandole ?

Que j'y "crois" ou non que t'importes ?

Tu connais des Dieux qui ne sont pas des Dieux en fait ?

Je ne connais personnellement aucun "dieu" et encore faudrait-il savoir exactement ce que l'on entend par "dieu" (ou divinité). Ou en tout cas personne qui ce soit ouvertement manifesté à moi comme tel. J'ai bien vécu il y a longtemps une expérience peut être de l'autre du mystique mais pas en rapport avec le "divin", plus en rapport avec l'humain. Enfin je crois. Difficile de savoir exactement.

Des Dieux non libérés ?
Des Dieux qui ne connaissent pas l'éveil ?


Voir réponse ci-dessus.

c'est quoi "un" "Dieu" ou "Dieu" pour toi ?

Actuellement... si je devais essayer de donner une définition qui bien évidemment ne pourrait être que subjective... un forme d'existence ? de vie ? d'intelligence ? peut être vivant dans un dimension voisine de la nôtre mais capable de communiquer avec la nôtre, peut être. Communiquer ne voulant pas dire se faire comprendre ou être comprise. Des formes de vies donc ayant peut être des capacités physiques et mentales largement supérieures aux nôtres peut être un longévité plus grande ou carrément une expérience du temps et de l'espace différente de la nôtre, si ils "vivent" dans une dimension proche de la nôtre peut être que les lois physiques ne sont pas les mêmes qui sait ? Des êtres ayant donc un mode de pensée très très différent du nôtre et probablement pas compréhensible par nous. Et il est possible que eux non plus ne soient pas en mesure de nous comprendre. Même si, pour une raison ou une autre, il y aurait un besoin ou désir ou une possibilité de communiquer dans un sens ou dans l'autre ou dans les deux.
Mais cela reste supposition de ma part. Une supposition qui me convient, personnellement. Et que je ne force personne à adopter :)

Et toi Kevalin as tu quelque chose à "vendre" ? As tu des opinions ? Voir des certitudes ? Dont tu veux convaincre les autres car tu estimes toi être dans le vrai et donc les autres forcément dans l'erreur si ils n'ont pas le même point de vue que toi ? :)
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 41758
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 18:43

Dieu est un esprit parfait qui a tout pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 18:50

@compagnon

Citation :
Et il est dit que les dieux, à la base, sont incapables spontanément de se libérer eux même de la souffrance, pire encore, du fait de leur puissance, de leur longévité, c'est plus difficile encore pour eux d'atteindre l'Eveil car il s ont a combattre une nature profonde encore plus rétive que l'homme. Il ne faut donc pas compter sur eux pour obtenir ce que propose le Bouddha. Sauf si bien sûre ce sont des divinité "éveillées" reconnues.

L'erreur c'est quand on commence à définir ces "Dieux"; en partant de ce constat, on ramène le Dieu en question a des caractéristiques qui appartiennent à l'humain sur son plan de conscience. Autant parler dans le vide car en fait les Dieux (qui sont pour moi des Logos) dépassent tellement la conscience d'un humain que c'est totalement ridicule de dire qu'ils ne peuvent pas se libérer et toutes les choses que tu as dit sur eux ou dans la citation de ton texte Bouddhiste citée au-dessus.

Ce texte qui laisserait entendre que les Dieux auraient moins de chances que nous.. C'est du pur dogmatisme idiot, excuses le qualificatif mais là on est à ras des pâquerettes du dogmatisme religieux. C'est comme le dogme que nous pourrions revenir dans un corps animal dans notre prochaine vie, ce genre d'affirmations Bouddhistes est à ranger dans le tiroir des archaïsmes désuets, ces affirmations avaient pour objectif de faire peur à des peuples incultes du passé, rien d'autre. C'est de toute façon le but avoué des religions, formater les consciences si l'on reste en superficie (approche exotérique) alors que l'approche ésotérique se destine aux initiés. J'espère @compagnon que tu ne vas pas rester en surface et t'arrêter à la lettre en négligeant l'esprit ?

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 41758
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 19:00

Kevalin a écrit:
@compagnon

Citation :
Et il est dit que les dieux, à la base, sont incapables spontanément de se libérer eux même de la souffrance, pire encore, du fait de leur puissance, de leur longévité, c'est plus difficile encore pour eux d'atteindre l'Eveil car il s ont a combattre une nature profonde encore plus rétive que l'homme. Il ne faut donc pas compter sur eux pour obtenir ce que propose le Bouddha. Sauf si bien sûre ce sont des divinité "éveillées" reconnues.

L'erreur c'est quand on commence à définir ces "Dieux"; en partant de ce constat, on ramène le Dieu en question a des caractéristiques qui appartiennent à l'humain sur son plan de conscience. Autant parler dans le vide car en fait les Dieux (qui sont pour moi des Logos) dépassent tellement la conscience d'un humain que c'est totalement ridicule de dire qu'ils ne peuvent pas se libérer et toutes les choses que tu as dit sur eux ou dans la citation de ton texte Bouddhiste citée au-dessus.

Ce texte qui laisserait entendre que les Dieux auraient moins de chances que nous.. C'est du pur dogmatisme idiot, excuses le qualificatif mais là on est à ras des pâquerettes du dogmatisme religieux. C'est comme le dogme que nous pourrions revenir dans un corps animal dans notre prochaine vie, ce genre d'affirmations Bouddhistes est à ranger dans le tiroir des archaïsmes désuets, ces affirmations avaient pour objectif de faire peur à des peuples incultes du passé, rien d'autre. C'est de toute façon le but avoué des religions, formater les consciences si l'on reste en superficie (approche exotérique) alors que l'approche ésotérique se destine aux initiés. J'espère @compagnon que tu ne vas pas rester en surface et t'arrêter à la lettre en négligeant l'esprit ?


En quel animal voudrais-tu te réincarner ?
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 19:11

@Kevalin : merci de me montrer ce que toi tu as a proposé comme vision des choses. C'est ton droit de voir les choses ainsi. Et je n'essaierais pas de te faire changer d'avis. A moins que tu ne le demande. Ce qui n'est pas le cas.

De mon coté je cherche à ma façon, à mon rythme, par moi même, je préfère voir par moi même ce qui me convainc ou pas, je peux, par soucis d'égalité de traitement, faire preuve du même esprit critique que le tiens appliqué à ta vision des choses à toi. Mais je n'en ferais rien. Car j'estime que ce n'est pas à moi de dire aux autres ce qu'ils doivent croire ou non, penser ou non. Si chacun est heureux avec sa vision de choses et fait le bonheur autour de soi, c'est la seule chose qui compte.

Je ne fournis que des explications (quand je le peux) ou des précisions ou des corrections ici. Rien de plus. On a envie d'en savoir plus ? J'essais de répondre, si je n'y arrive pas je le dis. On a pas envie d'en savoir plus, pas de problème. On trouve le bouddhisme intéressant ? Très bien. On trouve cela stupide . Aucun problème.

Pour le moment je suis plutôt satisfait par mes choix spirituels actuels je ne cherche donc pas à en changer ni à être convaincu de quoi que ce soit d'autre. Si cela change un jour, je le ferais savoir.
Tenir compte de ce que je viens de dire la ligne au dessus relève du respect. Tout simplement.

PS : il n'y a pas de "réincarnation" dans le bouddhisme. C'est un terme impropre qui induit en erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 19:22

Je te demande pas de te justifier dans tes choix et postures mais de m'expliquer comment tu peux adhérer à des inepties pareils ? Ou du moins de développer ta pensée ? C'est le but du dialogue sinon on remballe le matériel et on rentre chacun chez soi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 9089
Age : 52
Localisation : Pluton .
Date d'inscription : 19/11/2013

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 19:24

Le Bouddha n'a jamais émis de pensée sur la question de Dieu, pour moi il n'est pas athée et pour Marc Desmedt aussi . Compagon, voilà .

Râm :

Dans les religions on parle d'esprits, d'âmes, d'anges d'archanges, de dieux, d'envoyé X, etc etc, mais nous sommes en réalité des entités pratiquement identiques .

Ce n'est pourtant pas compliqué, il y a le corps physique, l'éthérique, l'astral, le causal ou âme ou esprit, et L'âme Suprême qui est le Dieu créateur qui s'associe à la matière brute pour créer .
C'est pour cette raison que bon nombre de chercheurs aujourd'hui prônent l'universalisme comme par exemple Soleil Levant .

Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
Râm

Masculin Nombre de messages : 2118
Age : 67
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 19:24

Compagnon a écrit:
PS : il n'y a pas de "réincarnation" dans le bouddhisme. C'est un terme impropre qui induit en erreur.

S'il n'y a pa de réincarnation qu'est-ce qu'un tulkou si ce n'est pas la réincarnation d'un maitre ou d'un grand lama ? Dans cas pourquoi recherchet-t-on la réincarnation d'un lama ? Tu peux appeler ça "renaissance" mais c'est la même chose. Tu peux appeler "flot de conscience " pour parler de l'être distinct qui prend des corps successif dans les 6 catégories d'êtres, c'est la même chose. Qu'est-que le samsara si ce n'est pas le cycle des naissances ?

Décidément le bouddhisme est bien tordu, il joue sur les mots, je me demande si les bouddhistes eux mêmes s'y retrouvent Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 7999
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 19:33

com a écrit:
PS : il n'y a pas de "réincarnation" dans le bouddhisme. C'est un terme impropre qui induit en erreur.

PS : exprimes-toi compagnon, ouvres un sujet et on viendra te rendre visite mais dépasses un peu tes textes en réfléchissant un peu à ce que tu dis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 20:03

@Râm : le bouddhisme tibétain est une forme assez complexe et ésotérique, parfois très intellectuel, donc oui, il est normal que cette forme de bouddhisme puisse apparaître comme compliquée, surtout quand la traduction des termes en français est approximative ou par défaut. Il y a d'autres expressions du bouddhisme beaucoup plus simple. De plus tous les courants bouddhistes ne sont pas tout à fait unanime en ce qui concerne ce qui éventuellement "passe" d'une vie à l'autre.


Matthieu Ricard sur son site, lui qui est moine et interprété du Dalaï Lama a justement un article ou il répond a des question sur la réincarnation. Je t'invite à y aller si tu veux. C'est un article du 7 mai 2011.

Mais à la rigueur, la question de la "re-manifestation" est secondaire, l'important c'est la mise en pratique des méthodes concrètes au quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 20:06

Kevalin a écrit:
com a écrit:
PS : il n'y a pas de "réincarnation" dans le bouddhisme. C'est un terme impropre qui induit en erreur.

PS : exprimes-toi compagnon, ouvres un sujet et on viendra te rendre visite mais dépasses un peu tes textes en réfléchissant un peu à ce que tu dis Wink

Il y a déjà une section consacrée au bouddhisme ici. Quand à réfléchir... tu ne connais rigoureusement rien de moi, c'est pourquoi je mettrais sur le compte de ton ignorance fondamentale cette remarque sur mes capacités ou non de réflexion car elles sont à 1000 lieues de la réalité.

C'est a peu prêt aussi véridique que de dire à un oiseau qu'il devrait un peu penser à voler parce qu'on ne l'a vu que 5 secondes en train de picorer des graines au sol :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 20:07

Citation :
Questions sur la réincarnation- 1ere partie
Par Matthieu Ricard le 7 mai 2011

Question posée dans une lettre reçue :

« Il me semblait que le bouddhisme ne croyait pas en l'âme et en la transmigration des âmes puisque la pratique bouddhique permettrait d'échapper aux cycles des réincarnations à travers en se libérant du karma. Comment dans ce cas expliquer les réincarnations de grands maîtres spirituels ? Je dois avouer que je rame un peu là! Est-ce une pratique culturelle, une croyance ?

Réponse :
Concernant la réincarnation, les méprises sont fréquentes et nombreuses même parmi les bouddhistes. Selon le bouddhisme, effectivement, il n'y a pas d'âme et il n'y a pas non plus de ‟personne” considérées comme des entités distinctes. Il n'y a qu'un flot dynamique d'expérience, instant après instant, que l'on appelle la conscience. Dans le monde de l'inanimé, il est admis que « rien ne se crée, rien de ne perd ». Il n'y a que des transformations. La matière ne peut naître ex nihilo. Selon le bouddhisme, il en va de même de la conscience, qui ne peut ni surgir de rien ni passer de l'existence phénoménale au néant. D'où l'idée d'un continuum de conscience qui se poursuit d'état d'être en état d'être.

Ce continuum n'implique nullement l'existence d'une âme ou d'un ‟moi”, pas plus qu'il n'existe une entité ‟Ganges” distincte du flot sans cesse changeant que l'on appelle le fleuve ‟Ganges”. Le ‟moi” n'est qu'une ‟désignation conceptuelle”, dénuée d'existence propre, attachée au flot de conscience. La ‟personne” est l'histoire d'un flot de conscience particulier, le vôtre étant diffèrent du mien.

Les êtres ordinaires n'ont guère de maitrise sur le flot de leur conscience et ne comprennent pas la nature fondamentale de la conscience. De ce fait, cette conscience est emportée comme une plume au vent par le Karma, en direction de divers modes d'existence.

Celui qui a réalisé la nature de la conscience est libéré de l'ignorance et des toxines mentales (haine, désir, arrogance, jalousie, etc.) et n'accumule plus de karma négatif. Le flot de son esprit est à la fois limpide (grâce à la connaissance) et flexible (grâce à l'entraînement). Un tel être est libéré du samsara et n'est plus contraint de se réincarner en raison de ses actes karmiques. C'est mû par une compassion sans limite pour les êtres qui souffrent dans le samsara qu'il fait voeœu de renaître volontairement pour accomplir le bien des êtres et les délivrer de la souffrance.

Je fais ton boulot compagnon.. Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Icon_rol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 20:09

Compagnon a écrit:
Kevalin a écrit:
com a écrit:
PS : il n'y a pas de "réincarnation" dans le bouddhisme. C'est un terme impropre qui induit en erreur.

PS : exprimes-toi compagnon, ouvres un sujet et on viendra te rendre visite mais dépasses un peu tes textes en réfléchissant un peu à ce que tu dis Wink

Il y a déjà une section consacrée au bouddhisme ici. Quand à réfléchir... tu ne connais rigoureusement rien de moi, c'est pourquoi je mettrais sur le compte de ton ignorance fondamentale cette remarque sur mes capacités ou non de réflexion car elles sont à 1000 lieues de la réalité.

C'est a peu prêt aussi véridique que de dire à un oiseau qu'il devrait un peu penser à voler parce qu'on ne l'a vu que 5 secondes en train de picorer des graines au sol :)

Heu oui sauf que quand tu cites un truc que je trouve absurde, tu ne réponds pas en explicitant ta pensée, te contentant de justifier ta posture patati et patata.. De là j'en déduis que tu n'es pas tjs capable d'avoir un dialogue sur ce que tu avances..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 20:20

Ricard a écrit:
Un tel être est libéré du samsara et n'est plus contraint de se réincarner en raison de ses actes karmiques.

compagnon a écrit:
PS : il n'y a pas de "réincarnation" dans le bouddhisme. C'est un terme impropre qui induit en erreur.

Tiens je croyais que la réincarnation n'existait pas dans le Bouddhisme Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Icon_rol

N'importe quoi.... Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 717651
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 20:35

J'ai simplement évité le hors sujet. Je respecte, enfin j'essais, les sujets des topics. De plus chacun est libre d'aller lire sans qu'on lui impose une lecture dans un topic non adéquat.

Heu oui sauf que quand tu cites un truc que je trouve absurde, tu ne réponds pas en explicitant ta pensée, te contentant de justifier ta posture patati et patata.. De là j'en déduis que tu n'es pas tjs capable d'avoir un dialogue sur ce que tu avances..


Déduis tout ce que tu veux :) Si cela t'apportes quelque chose...

Simple question de choix de mots. Les mots surtout traduits peuvent beaucoup induire en erreur. Quand on connais la pratique du dharma on comprends pourquoi certains niveaux de langages doivent être adoptés en fonction du lectorat ou des auditeurs. Alors on emploi des termes que l'on a sous la main faute de mieux. Quand on a un public plus versé dans la connaissance du Dharma celui ci alors sait de quoi l'on parle et ne se laisse pas abusé des des mots qui peuvent sembler mal choisis.

Maintenant Kevalin, je te laisse à tes jugements de valeurs divers et variés :)
Si tu t'épanouis dedans, tant mieux, persévère.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
Pandore

Féminin Nombre de messages : 7963
Age : 56
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyMer 18 Jan 2017 - 21:20

mais le Dalaï Lama est la quatorzième incarnation physique du Bodhisattva de la compassion
le Bouddha en devenir ,la lignée des dalaï-lamas est la plus importante lignée de réincarnation
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 41758
Age : 60
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyJeu 19 Jan 2017 - 17:00

On est loin de Jésus là.
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyJeu 19 Jan 2017 - 18:14

Que peux t-on ressentir vis à vis d'une personne qui semble prendre plaisir et se réjouir des difficultés d'autrui a partager/expliquer des concepts difficiles car éloignés de la pensée occidentale ?

Quel état d'esprit faut-il avoir pour se moquer de la spiritualité d'autrui et se réjouir des difficultés de cet autrui à exprimer celle-ci ? Surtout quand cet autrui ne pratique cette spiritualité que depuis relativement peu de temps ?

Pour essayer de raccrocher un peu au sujet car florence-yvonne a raison, nous nous éloignons, Jésus comme Bouddha se sont volontiers tournés vers leurs contemporains dans la détresse. Notamment les discriminés socialement. Le Bouddha traitait avec parfaite égalité "l'intouchable", le marchand, le prince, le brahmane.. Jésus est allé au devant de la prostituée, de la femme adultère, des lépreux, des publicains... Et Jésus à bien dit qu'il venait pour les pécheurs. Jésus comme Bouddha ont dit qu'il était peu souhaitable comme attitude d'aller chercher les défauts des autres, la "paille dans l'oeil du voisin" et qu'il valait mieux s'atteler à ses propres défauts. Jésus a dit qu'il venait justement pour ceux qui fautaient de cette manière par exemple.

C'est pourquoi, est-il vraiment souhaitable de traquer la faille dans le discours des autres ? De blâmer ce que l'on trouve incohérent ou peu crédible à nos propres yeux dans les croyances des autres ?

Jésus répond : non ce n'est pas souhaitable, car ainsi nous jugeons ainsi nous serons jugés.
Le Bouddha dit a peu prêt la même chose, certes pour lui il n'y a pas de "juge" extérieur, mais il y a la production du karma. Nos paroles produisent du karma, nos pensées, nos actes, si ils ne sont pas bienveillants, si ils ne sont pas emprunts de sagesse, de compassion, de compréhension, alors nous nous condamnons nous même à un jour nous retrouver dans le rôle du blâmé et non plus du blâmeur.

Jésus dit que son Père justifiera qui il veut le moment venu si il le souhaite et que l'homme n'a pas à juger le serviteur d'autrui. Si ce serviteur tombe, son Père le relèvera si il le souhaite. Et lui seul, le Père, est apte à juger.

Le Bouddha dit : il est souhaitable de ne pas blâmer la croyance des autres, ainsi on ne fait de tort à personne. Il est même des circonstances ou l'on peut louer chez autrui une croyance que l'on ne partage pas.

Peut être Kevalin en effet, je m'embrouille un peu, c'est possible. Tu cherches à me donner une leçon apparemment ? Es tu capable d'écouter celle que j'écris ci-dessus ? Car à se comporter en donneur de leçon, on s'expose à se voir soi même donné de leçons non ?

Suis je vraiment incapable d'accepter certains de tes propos ? Et toi es tu capable d'accepter les miens ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyJeu 19 Jan 2017 - 18:24

Je ne critique pas ta personne mais certains de tes propos et c’est le but des forums de faire évoluer ses conceptions ou pas, en tout cas d'apprendre à les présenter clairement aux autres ce qui nous fait aussi évoluer dans notre propre conceptualisation mentale de nos croyances. Peu importe, mais laisse moi la liberté de réagir quand je perçois des erreurs dans tes approches. On est tous débutant en quelque chose et on le reste toute sa vie car le mystère de la vie ne se résout jamais même en étudiant les religions c'est pourquoi je préconise une approche empirique en posant des hypothèses proposées par les enseignements!
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyJeu 19 Jan 2017 - 18:57

laisse moi la liberté de réagir quand je perçois des erreurs dans tes approches.

Cela ne revient-il pas à se positionner en maître ?

Seul un maître chevronné peut s'autoriser à corriger quelqu'un sur un point de conception ou de pratique. J'exclu les cas ou quelqu'un ne pratiquant pas une certaine spiritualité dit des choses fausses dessus. Là un pratiquant peut se permettre de dire : non cela est inexacte.

Donc se positionner comme correcteur d'une personne sur une spiritualité que primo on ne partage pas et sur laquelle secondo on a exprimé le plus profond mépris (voir un post antérieur) - et là en général on dit "non je n'ai pas dit cela" et les propos ne sont jamais assumé, on refuse de voir ses propos tels qu'ils sont, j'ai vu cela tellement de fois... - n'est ce pas se montrer sous un jour pour le moins peu crédible et donc se dé servir soi même ?

Pour l'anecdote, postant depuis un moment sur un forum spécifiquement bouddhiste, comme il n'y a aucun maître reconnu d'inscrit, nous avons tous la courtoisie et l'humilité de ne jamais nous positionner les uns vis à vis des autres en "correcteur" des vues du voisin. Au pire nous questionnons et nous mettons en avant des textes de références venant d'érudits et de spécialistes.

Faire la distinction entre une personne et ce qu'elle dit pour justifier ses  propres propos parfois durs me fait toujours sourire comme posture. Cela permet de se dédouaner aisément là encore de ne pas assumer des propos. On peut ainsi dire tout ce que l'on veut, y compris le pire, en disant : ah mais non, je ne vise personne, je vise le discours ! Evidemment le discours lui est dans l'incapacité de se défendre par lui même. C'est pratique.


Un chrétien te diras je pense que sa foi et lui même ne font qu'un. Parce qu'il la vit.
Un bouddhiste pourrait te dire la même chose je pense. Un bouddhiste vit sa spiritualité au quotidien. Elle fait partie de lui.
Même chose pour un musulman. Et n'importe quel spiritualité pratiquée.

Selon les tendances spirituelles chacun trouvera plus ou moins légitime de réagir plus ou moins vivement aux propos tenus à l'encontre de sa spiritualité car au travers d'elle c'est aussi la personne qui se sentira visée.

Les spiritualités sincèrement pratiquées par des adeptes relèvent de l'investissement personnel. Critiquer la dite spiritualité c'est critiquer l'investissement personnel de l'individu. Et donc prendre le risque de le blesser, toute spiritualité confondue. Hors prendre le risque de blesser autrui c'est aussi s'exposer au risque d'être blessé soi même un jour.

Impression personnelle générale : quand un personne se place en position de "corriger" autrui, c'est très souvent l'ego qui parle, l’orgueil, la prétention, rarement un attitude vraiment altruiste, désintéressée et emprunte de compassion et de désir sincère du bonheur de l'autre. Dire : "je fais cela pour faire évoluer" masque très souvent en fait : je fais cela pour rallier autrui à mes vues en décrédibilisant les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyJeu 19 Jan 2017 - 19:39

Je vais m'exprimer différemment, disons que je réagis sur des choses avec lesquelles je ne suis pas d'accord. Comme çà je ne me positionne pas en tant que maître. Juste un chercheur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
Compagnon

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 46
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 EmptyJeu 19 Jan 2017 - 20:19

Je n'ai cessé de le dire (et je ponctue régulièrement mes propos de ces remarques) : on a le droit de ne pas être d'accord avec ce que je partage, mais en effet il y a façon et façon.

Toutefois, soyons clairs, je crains de te décevoir, je ne suis pas là pour discuter du bien fondé ou non bien fondé du Dharma. Vu que c'est quelque chose qui me convainc petit à petit et m'apporte un mieux être, je ne vais pas chercher à saper ce qui m'apporte un mieux être. Cela relèverait du masochisme.

Donc je crains de ne pas être le bon interlocuteur en la matière. Je pratique le Dharma petit à petit et j'en ressens un effet réel, sensible et positif sur moi. Après chacun a ses propres besoins. Ce qui marche pour moi ne marche pas forcément pour les autres. C'est pour moi devenu une évidence. C'est pourquoi je m'efforce de ne plus jamais chercher à détourner qui que ce soit de la posture spirituelle qu'il a choisit. Si il est heureux ainsi, alors tant mieux. Qu'il poursuive.

Je partage ici dans un but d'information, j'essais toutefois de moins en moins de donner des opinions personnelles car j'apprends petit à petit à quelle point elles sont subjectives, relatives et donc... ne valent pas grand chose.

De plus, je répugne de plus en plus à vouloir convaincre qui que ce soit de quoi que ce soit.

Je m'exerce autant que possible à la non-discrimination en tout. C'est difficile mais cela participe d'une pratique visant justement à ne pas causer de tort. Aussi bien pour ménager autrui que moi même. L'un ne va pas sans l'autre. Avec le temps je me suis lassé des discussions sans fins sur des confrontations d'opinions plus ou moins étayées. Cela me pompe une énergie folle... pour rien, au fond. On n'arrive jamais vraiment à convaincre qui que ce soit si il n'a pas déjà plus ou moins envie d'être convaincu.

Enfin, je cherche surtout les points de convergence, ce qui rassemble, uni, dans le respect, l'harmonie et la paix, non la confrontation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jésus vu par un regard bouddhiste   Jésus vu par un regard bouddhiste - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus vu par un regard bouddhiste
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Religions orientales-
Sauter vers: