Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les rapports de force entre bien et mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Les rapports de force entre bien et mal   Mer 16 Avr 2014 - 13:00

Je me suis toujours posé une question. Quel est le rapport de force entre le bien et le mal? Sachant que le camp du bien est composé d'anges, avec de manière totalement figurative et passive Dieu à sa tête, et le camp du mal est composé du diable et de démons.

La guerre entre ces deux camps, prévue pour la fin des temps, est largement décrite sur tout ce qui concerne les humains entre 2 feux, mais est très vague concernant les camps eux-mêmes. On sait juste que le camp du bien est destiné à gagner, mais sans savoir comment. Par contre, ce qui concerne les humains, là, il y en a des pages et des pages (didjouuu ce que c'est anthropocentrique, ces prophéties!).

Du coup, je me demande s'il y a une mesure de puissance pour les anges et les démons. Et si c'est le cas, comment se détermine le résultat d'un combat isolé entre un de chaque?
Et aussi, comment a évolué au cours du temps le rapport de force?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26798
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Mer 16 Avr 2014 - 13:27

Le bien et le mal ont besoin l'un de l'autre pour exister, il ne faut pas chercher à éradiquer le mal,il faut chercher le parfais équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Mer 16 Avr 2014 - 13:30

c'est à dire une force égale? C'est à dire que la moyenne des démons fait match nul avec celle des anges?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26798
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Mer 16 Avr 2014 - 14:45

l'intondable a écrit:
c'est à dire une force égale? C'est à dire que la moyenne des démons fait match nul avec celle des anges?

C'est le but, mais ceux qui luttent pour le bien comme ceux qui luttent pour le mal cherchent la destruction de leurs adversaires, ce qui fait que l'égalité ne sera jamais possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Mer 16 Avr 2014 - 16:42

Mais alors, on va tous mourir une 2eme fois?
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Mer 16 Avr 2014 - 16:55

Les forces du "bien" et celles du "mal" ont toujours existé et existeront toujours. Elles font partie de la bipolarité naturelle de notre monde.
La solution n'est donc pas d'éradiquer ces forces du mal (nous ne le pouvons pas), mais de les dompter, de les maitriser (comme une bête féroce) et de les utiliser pour le bien. C'est un véritable challenge que nous avons à relever.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26798
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Mer 16 Avr 2014 - 19:05

Lilith a écrit:
Mais alors, on va tous mourir une 2eme fois?

Pourquoi donc ?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Mer 16 Avr 2014 - 20:03

Sujet passionnant.


La lutte entre les forces de lumière et les forces des ténèbres fait partie de toutes les mythologies, de tous les contes et légendes de tous les peuples, et fait aujourd'hui le succès du cinéma, parce que c'est l'histoire éternelle et la plus fascinante du monde de la dualité. Cette lutte se déroule dans tout l'univers, sur des plans subtils, mais peut aussi se matérialiser sur le plan terrestre car l'homme qui se situe au milieu est un enjeu pour les deux car du point de vue spirituel, la terre est le lieu ou les hommes peuvent choisir leur avenir, pencher d'un côté ou de l'autre.
 
Il y a des époques du cycle où ce sont les forces du bien et de l'esprit qui dominent et on appelle cela un âge d'or, et inversement il y a des époques ou le matérialisme, l'athéisme et le dénigrement de la religion, de la spiritualité dominent. Les forces ténébreuses sont incarnés par des démons qui sont des anti dieux, antichrist, ou anti dharma, des ascètes noirs, des dirigeants matérialistes athées. Leur but est de saboter le plan de Salut que les Grands Initiés ont conçu pour l'éveil de l'humanité. Ils se servent des désirs les plus bas, des instincts les plus éloignés du divin, tels que l'égoïsme, la soif de pouvoir et de richesse, l'argent, la célébrité, la débauche etc...

Il faut savoir qu'à chaque fois qu'une aube nouvelle de spiritualité ou qu'un prophète apparaît, les forces démoniaques et matérialistes se déchaînent. Elles tentent de freiner ou de fausser l'évolution spirituelle afin de maintenir les âmes conditionnées sous leur domination.

Mais leur action est indispensable car elle s'intègre dans un plan qui permet de régler le karma collectif d'un peuple, d'une nation, voire de l'humanité, ce qui sur le plan de la dualité, n'absout pas un serviteur des ténèbres pour autant. Bizarrement nous sommes dans une phase négative du cycle, mais c'est dans cette période sombre, étant donné les circonstances, que paradoxalement le Salut se trouve facilité pour ceux qui choisissent cette voie. 


Sur le plan de l'Absolu, c'est différent, tous les antagonismes, les contraires se fondent, il n'y a plus ni bien ni mal, mais nous n'en sommes pas là.   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 9:06

Le "bien" et le "mal" n'existent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 9:18

Dans l'absolu oui, mais dans le monde il y a bien deux forces qui s'opposent, on peut les appeler comme on veut mais les mythes et les religions en parlent comme du bien et du mal, des forces de lumière et de ténèbres, des dieux et des démons. Force de cohésion qui assemble, et force de dispersion qui détruit.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 10:31

hiram83 a écrit:
Le "bien" et le "mal" n'existent pas.

Oui, dans l'absolu, le bien et le mal n'existent pas.
Mais, à l'échelle humaine, ils existent bel et bien.
Le bien et le mal sont des notions purement humaines : Torturer quelqu'un, c'est faire du mal. Soulager la souffrance de quelqu'un, c'est faire du bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 11:02

Le souci, c'est que les notions de bien et de mal peuvent differer d'une culture a l'autre. Il faudrait qu'on ait des bases communes pour theoriser.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 11:25

Il peut, en effet, y avoir des variantes concernant les notions du bien et du mal, en fonction des cultures et des périodes.
Mais tous les êtres humains, quelles que soient leur culture ou leur époque, ont toujours un certain nombre de notions qu'ils considèrent comme bien et d'autres qu'ils considèrent comme mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 917
Age : 68
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 12:00

Brahim a écrit:
hiram83 a écrit:
Le "bien" et le "mal" n'existent pas.

Oui, dans l'absolu, le bien et le mal n'existent pas.
Mais, à l'échelle humaine, ils existent bel et bien.
Le bien et le mal sont des notions purement humaines : Torturer quelqu'un, c'est faire du mal. Soulager la souffrance de quelqu'un, c'est faire du bien.

"C’est toi qui as appelé le bien et le mal.
Choisis le bien et le mal disparaît,
Car il n’y a personne pour le créer."
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26798
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 12:06

Ce n'est pas pour rien que l'on dit que l'enfer est pavé de bonnes intentions.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 12:25

Lilith a écrit:
Le souci, c'est que les notions de bien et de mal peuvent differer d'une culture a l'autre. Il faudrait qu'on ait des bases communes pour theoriser.
Si ça peut aider, le concept généralement accepté du bien par les croyants du dieu abrahamique est tout ce que veut ce dieu. Et par complémentarité, tout ce que n'aime pas ce dieu est défini comme "mal". On pourrait remplacer ces mots par des couleurs que ce serait pareil, en ce qui me concerne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 12:36

Pour moi le bien est ce qui rapproche de Dieu (le dharma dans les religions orientales) et le mal ce qui nous en éloigne et je crois que toutes les religions convergent à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 12:43

JR a écrit:
Pour moi le bien est ce qui rapproche de Dieu (le dharma dans les religions orientales) et le mal ce qui nous en éloigne et je crois que toutes les religions convergent à ce sujet.
C'est différent de ce que j'ai dit?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 13:20

Il y a une nuance, si on pense que Dieu demande d'exterminer un peuple comme dans l'ancien testament, là j'ai plus que des doutes sur ce "dieu".   
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 917
Age : 68
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 13:38

JR a écrit:
Pour moi le bien est ce qui rapproche de Dieu (le dharma dans les religions orientales) et le mal ce qui nous en éloigne et je crois que toutes les religions convergent à ce sujet.

On ne peut pas détruire le péché.
En vérité, il n’y a pas de péché.
Le nom du péché : « Ce qui n’est plus bon. »
C’est cela le nom de tous les péchés.
On peut mettre fin au péché.
« Ce qui n’a pas encore été bon » met fin au péché.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 14:15

Autrement dit, un fruit trop jeune combiné à un fruit pourri donne un fruit comestible.
Ben figures-toi que j'ai essayé, et ça ne marche pas
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 917
Age : 68
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 14:44

l'intondable a écrit:
Autrement dit, un fruit trop jeune combiné à un fruit pourri donne un fruit comestible.
Ben figures-toi que j'ai essayé, et ça ne marche pas

Vous confirmez bien que ces Paroles ne s'adressent pas aux esprits matérialistes ...!
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 14:53

Gilbert_gmg a écrit:

"C’est toi qui as appelé le bien et le mal.
Choisis le bien et le mal disparaît,
Car il n’y a personne pour le créer."

Cette façon de voir les choses est valable lorsqu'il s'agit d'un "mal" qui m'arrive à moi. On peut dire que c'est moi qui l'ai appelé et qui l'ai créé et qu'il suffit que je change d'attitude pour qu'il disparaisse. Je suis d'accord.

Mais qu'un est-il d'un mal qui arrive à l'autre ?
Prenons un cas concret : je constate que mon voisin maltraite son enfant (ce que je considère comme étant du mal),
Peut-on dire que c'est moi qui ai appelé ce mal ?  Pourtant, je ne me sens pas responsable du mal que fait mon voisin à l'égard de son enfant.
Peut-on dire que c'est moi qui l'ai créé ?  Je ne pense pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 15:02

Gilbert_gmg a écrit:
l'intondable a écrit:
Autrement dit, un fruit trop jeune combiné à un fruit pourri donne un fruit comestible.
Ben figures-toi que j'ai essayé, et ça ne marche pas

Vous confirmez bien que ces Paroles ne s'adressent pas aux esprits matérialistes ...!

D'un autre côté faut pas rêver, sur terre, rien n'est entièrement noir ou blanc, ce serait trop facile de désigner les bons et les mauvais, tout est gris plus ou moins nuancé, si nous sommes ici, c'est justement à cause de ce mélange et grâce à ce mélange de bien et de mal qu'on peut apprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 917
Age : 68
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 15:36

Brahim a écrit:
Gilbert_gmg a écrit:

"C’est toi qui as appelé le bien et le mal.
Choisis le bien et le mal disparaît,
Car il n’y a personne pour le créer."

Cette façon de voir les choses est valable lorsqu'il s'agit d'un "mal" qui m'arrive à moi. On peut dire que c'est moi qui l'ai appelé et qui l'ai créé et qu'il suffit que je change d'attitude pour qu'il disparaisse. Je suis d'accord.

Mais qu'un est-il d'un mal qui arrive à l'autre ?
Prenons un cas concret : je constate que mon voisin maltraite son enfant (ce que je considère comme étant du mal),
Peut-on dire que c'est moi qui ai appelé ce mal ?  Pourtant, je ne me sens pas responsable du mal que fait mon voisin à l'égard de son enfant.
Peut-on dire que c'est moi qui l'ai créé ?  Je ne pense pas.

Vous avez "créé" (rendu "nécessaire" pour vous) tout ce qui vous "environne" ...!
Il y a ce qui vous touche directement et personnellement ; il y a ce qui ne fait que "vous effleurer", ce qui ne vous touche pas directement mais qui "entre dans votre univers" (famille, voisins etc.) ; et ce qui ne vous atteint que "symboliquement", voire, pas du tout : on sème ...on récolte .

C'est là que les Paroles ci-dessus trouvent leur application: les "mauvaises herbes" que l'on a semé, mais que l'on a cessé "d'arroser" , vont se desséchées .
Si, de plus, en parallèle, nous avons semé encore et encore de bonnes graines (si nous affirmons en actes notre profession de foi) , ces bonnes graines vont lever et finir par "étouffer" toutes les mauvaises herbes que nous aurions dû récolter sans cela.

En d'autres termes, nos mauvaises actions nous serons pardonnées et nous n'aurons pas à en subir les conséquences: ceci est clairement illustré par le larron aux cotés de Jésus : " Luc 23:43 Jésus lui répondit : Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. ".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les rapports de force entre bien et mal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» nietzsche- bien et mal
» La personne de l'Antéchrist
» Rapports sociaux entre musulmans et mécréants
» bien etre entre anneau et sleeve?
» Bien mastiquer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: