Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -30%
Nike Air Zoom Pegasus 38 à 61€
Voir le deal
84 €

 

 Islam et troubles psychiatriques

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Invité
Invité



Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMar 12 Oct 2010 - 16:53

J'ai lu qu'entre les 8ème et 11ème siècle, certains grands penseurs musulmans avaient établi une sorte de siècle des lumières "à l'islamique" en étudiant et développant de nombreuses sciences dont la médecine et sa sous-branche la psychiatrie. Il y a eu de nombreux hôpitaux où l'on soignait les personnes atteintes de troubles du comportement, troubles mentaux et troubles que nous appelons psychiatriques aujourd'hui, d'une façon générale.
Mais il semblerait qu'aujourd'hui avec le durcissement du monde islamique et notamment les pays sous la charia, on ne se préoccupe plus guère de ces choses-là et que, comme par définition tout ce qui peut arriver à un homme est la volonté d'Allah, on laisse à l'abandon voire on assassine purement et simplement les personnes qui posent ce genre de problèmes...
Je me doute et je sais, par ailleurs, que les conditions de vie et les règles draconiennes et absurdes imposées par la charia dans certains pays, beaucoup d'hommes et de femmes perdent pied, sombrent dans la démence et la folie et mettent fin à leurs jours. Qu'en est-il?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 42331
Age : 61
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMar 12 Oct 2010 - 17:16

Que sait t'on des établissements psychiatrique en pays islamique ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 10244
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMar 12 Oct 2010 - 17:32

Une personne peut souffrir de schizophrénie, pas une religion, ça n'a aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMar 12 Oct 2010 - 17:37

florence_yvonne a écrit:
Que sait t'on des établissements psychiatrique en pays islamique ?

J'ai l'impression qu'il n'y en a pas beaucoup. Et si on traite les gens ce doit être comme au 17ème ou 18ème siècle chez nous...
Il ne faut pas non plus que le monde non musulman puisse imaginer qu'il y ait des personnes atteintes de troubles psychiatriques dans l'islam. Ca ferait désordre. tout le monde sait que tous ces terroristes sont des personnes saines, équilibrées et responsables... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMar 12 Oct 2010 - 19:59

J'ai vécu plusieurs décennies en Algérie et j'ai cotoyé de très près les milieux psychiatriques à la fois en Algérie et en France ; mais rassurez-vous, je n'ai jamais été personnellement concerné par ce type de maladie. Aussi, je pense être en mesure de parler sur ce sujet, d'une manière objective et en toute connaissance de cause.

Avant d'être musulmans, catholiques, juifs, bouddhistes, animistes, athées, etc ... nous sommes tous des êtres humains ayant un corps physique, un psychisme, etc. La première des choses à savoir est que les musulmans ne sont ni plus ni moins prédisposés aux maladies mentales que les populations ayant d'autres croyances ou pas de croyance du tout.

En Algérie, pays musulman, les malades mentaux sont traités par des médecins psychiatres, ayant suivi un cursus d'études analogue à celui de leurs confrères des pays occidentaux. Les cas bénins sont traités médicalement, en externe, par des médicaments classiques et mondialement utilisés par la médecine conventionnelle. Les cas les plus graves sont hospitalisés, exactement de la même manière qu'en France.

Il peut cependant y avoir des différences entre l'Algérie et la France en ce qui concerne la qualité des soins ou la disponibilité de tel ou tel médicament. Mais ceci concerne tous les domaines de la médecine et pas seulement la psychiatrie. Cette inégalité est dûe au fait que l'Algérie est encore un pays du Tiers-Monde et n'a pas encore atteint les standards européens.

Cela dit, autour du monde de la psychiatrie conventionnelle, il existe en Algérie (mais aussi dans la plupart des pays, pas forcément musulmans) toute une nébuleuse de guérisseurs, de marabouts, etc, qui prétendent soigner les maladies mentales. Ceux-ci sont d'autant plus sollicités qu'il existe une croyance populaire très répandue, à savoir que les maladies mentales sont provoquées par la possession du malade mental par des esprits maléfiques. Ces guérisseurs proposent toute une gamme de "traitements", parmi lesquels figure l'exorcisme. Beaucoup de familles de malades mentaux ont recours aux deux méthoses en même temps, associant ainsi les traitements proposés par la médecine conventionnelle à ceux des guérisseurs.

Ce phénomène, n'est cependant pas spécifique au monde musulman. En France et en Europe, les guérisseurs (je ne parle même pas des médecines douces) sont très nombreux et ont pignon sur rue ... et je peux vous dire qu'ils sont très sollicités. Il existe même des prêtres catholiques qui pratiquent l'exorcisme.

En ce qui concerne les suicides, je n'ai pas de statistiques exactes concernant les pays musulmans. Ce que je sais, c'est que le suicide est considéré comme un grand péché en islam. Se suicider, pour un musulman, c'est aller à l'encontre de la volonté de Dieu ; c'est refuser la vie que Dieu nous a donnée. Malgré cela, il existe, bien entendu, des cas de suicide en pays musulmans, mais ceux-ci concernent surtout les jeunes. Par contre, les suicides de personnes âgées sont très exceptionnels et quasi inexistants.


Dernière édition par Brahim le Mar 12 Oct 2010 - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 42331
Age : 61
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMar 12 Oct 2010 - 20:03

Moi, j'ai été hospitalisée plusieurs fois (deux fois) en milieu psychiatrique et je n'en ai pas honte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMar 12 Oct 2010 - 20:05

florence_yvonne a écrit:
Moi, j'ai été hospitalisée plusieurs fois (deux fois) en milieu psychiatrique et je n'en ai pas honte
Bien sûr, Florence_Yvonne, qu'il ne faut pas en avoir honte. Les maladies psychiatriques sont des maladies comme les autres et personne n'en est à l'abri.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
Chribou

Masculin Nombre de messages : 11536
Age : 61
Localisation : Le Pays qu'est le Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMar 12 Oct 2010 - 22:26

Merci Brahim pour ce très intéressant et instructif exposé sur l'islam et sa psychiatrie qui nous amène des informations utiles qui peuvent nous aider à mieux nous comparer et aussi peut-être à mieux nous comprendre.Aussi je me pose la question,chez les chrétiens il y a beaucoup de cinglés qui soit se prennent pour la réincarnation du Christ ou celle d'Alexandre Le Grand et de cela je suis certain que vous en connaissez tous mais qu'en est-il chez les musulmans,arrive t-il fréquemment que des personnes se prennent pour Mahomet? 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMar 12 Oct 2010 - 23:13

Chribou a écrit:
qu'en est-il chez les musulmans,arrive t-il fréquemment que des personnes se prennent pour Mahomet?
Bonsoir Chribou. Pour qu'un musulman se prenne pour le prophète Mouhammad, il faut qu'il croie en la réincarnation ; or l'islam ne reconnait pas l'existence de la réincarnation. Personnellement, je ne connais aucun musulman qui se croie être la réincarnation du prophète de l'islam.
Par contre, il existe beaucoup de fanatiques qui se croient mandatés par Dieu pour propager l'islam.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
Chribou

Masculin Nombre de messages : 11536
Age : 61
Localisation : Le Pays qu'est le Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMer 13 Oct 2010 - 0:03

Brahim a écrit:
Chribou a écrit:
qu'en est-il chez les musulmans,arrive t-il fréquemment que des personnes se prennent pour Mahomet?
Bonsoir Chribou. Pour qu'un musulman se prenne pour le prophète Mouhammad, il faut qu'il croie en la réincarnation ; or l'islam ne reconnait pas l'existence de la réincarnation. Personnellement, je ne connais aucun musulman qui se croie être la réincarnation du prophète de l'islam.
Par contre, il existe beaucoup de fanatiques qui se croient mandatés par Dieu pour propager l'islam.
Oui en effet Brahim ta réponse est d'une logique implacable d'ailleurs je me souviens de ma stupéfaction lorsqu'un camarade de classe resté marqué par la consommation de THC  m'avait confié qu'il croyait être la réincarnation de Jésus en raison du fait qu'il s'appelait Yves, qu'il voyait des Y partout et que cette lettre symbolisait la croix.S'il ne m'avait pas "initié" au vocable de "réincarnation" et à l'idée qu'il y avait une course à se faire la réincarnation du Christ qui sait peut-être que cette idée ne m'aurait jamais traversé l'esprit et que je ne vous aurais jamais rencontré sur ce forum non plus!^^ 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMer 13 Oct 2010 - 7:54

Brahim a écrit:
J'ai vécu plusieurs décennies en Algérie et j'ai cotoyé de très près les milieux psychiatriques à la fois en Algérie et en France ; mais rassurez-vous, je n'ai jamais été personnellement concerné par ce type de maladie. Aussi, je pense être en mesure de parler sur ce sujet, d'une manière objective et en toute connaissance de cause.

Avant d'être musulmans, catholiques, juifs, bouddhistes, animistes, athées, etc ... nous sommes tous des êtres humains ayant un corps physique, un psychisme, etc. La première des choses à savoir est que les musulmans ne sont ni plus ni moins prédisposés aux maladies mentales que les populations ayant d'autres croyances ou pas de croyance du tout.

En Algérie, pays musulman, les malades mentaux sont traités par des médecins psychiatres, ayant suivi un cursus d'études analogue à celui de leurs confrères des pays occidentaux. Les cas bénins sont traités médicalement, en externe, par des médicaments classiques et mondialement utilisés par la médecine conventionnelle. Les cas les plus graves sont hospitalisés, exactement de la même manière qu'en France.

Il peut cependant y avoir des différences entre l'Algérie et la France en ce qui concerne la qualité des soins ou la disponibilité de tel ou tel médicament. Mais ceci concerne tous les domaines de la médecine et pas seulement la psychiatrie. Cette inégalité est dûe au fait que l'Algérie est encore un pays du Tiers-Monde et n'a pas encore atteint les standards européens.

Cela dit, autour du monde de la psychiatrie conventionnelle, il existe en Algérie (mais aussi dans la plupart des pays, pas forcément musulmans) toute une nébuleuse de guérisseurs, de marabouts, etc, qui prétendent soigner les maladies mentales. Ceux-ci sont d'autant plus sollicités qu'il existe une croyance populaire très répandue, à savoir que les maladies mentales sont provoquées par la possession du malade mental par des esprits maléfiques. Ces guérisseurs proposent toute une gamme de "traitements", parmi lesquels figure l'exorcisme. Beaucoup de familles de malades mentaux ont recours aux deux méthoses en même temps, associant ainsi les traitements proposés par la médecine conventionnelle à ceux des guérisseurs.

Ce phénomène, n'est cependant pas spécifique au monde musulman. En France et en Europe, les guérisseurs (je ne parle même pas des médecines douces) sont très nombreux et ont pignon sur rue ... et je peux vous dire qu'ils sont très sollicités. Il existe même des prêtres catholiques qui pratiquent l'exorcisme.

En ce qui concerne les suicides, je n'ai pas de statistiques exactes concernant les pays musulmans. Ce que je sais, c'est que le suicide est considéré comme un grand péché en islam. Se suicider, pour un musulman, c'est aller à l'encontre de la volonté de Dieu ; c'est refuser la vie que Dieu nous a donnée. Malgré cela, il existe, bien entendu, des cas de suicide en pays musulmans, mais ceux-ci concernent surtout les jeunes. Par contre, les suicides de personnes âgées sont très exceptionnels et quasi inexistants.

Merci Brahim, mais je pense aussi à l'Iran, Afghanistan et Pakistan... Ce ne doit pas être pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMer 13 Oct 2010 - 7:55

florence_yvonne a écrit:
Moi, j'ai été hospitalisée plusieurs fois (deux fois) en milieu psychiatrique et je n'en ai pas honte

Il n'y a pas lieu d'avoir honte d'une maladie. On n'en est pas responsable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyMer 13 Oct 2010 - 9:19

Brahim,
Merci pour ton témoignage clair et objectif.
C'est toujours un plaisir de te lire et "dieu" sait si je suis avare de compliments puisque je préfère critiquer Wink


Amada a écrit:
Mais il semblerait qu'aujourd'hui avec le durcissement du monde islamique et notamment les pays sous la charia, on ne se préoccupe plus guère de ces choses-là et que, comme par définition tout ce qui peut arriver à un homme est la volonté d'Allah, on laisse à l'abandon voire on assassine purement et simplement les personnes qui posent ce genre de problèmes...
...
Je me doute et je sais, par ailleurs, que les conditions de vie et les règles draconiennes et absurdes imposées par la charia dans certains pays, beaucoup d'hommes et de femmes perdent pied, sombrent dans la démence et la folie et mettent fin à leurs jours. Qu'en est-il?
Nous sommes bien devant un apport négatif et rétrograde d'une religion...






Dernière édition par Personne le Ven 15 Oct 2010 - 9:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyJeu 14 Oct 2010 - 12:13

Bonjour Chribou;

[/code] Chribou: "Aussi je me pose la question,chez les chrétiens il y a beaucoup de cinglés qui soit se prennent pour la réincarnation du Christ"[code]

En admettant qu'il y ait une "possibilité" qu'une (entité distincte*) contracte ce genre de phénomène-se sentir investit d'une mission-en la regardant surtout comme une réalité au teintes étranges dans son irréalité son impossibilité rationnelle,(la personne*) en question doit se rendre à l'évidence que la marge d'erreur quand à savoir s'il y a bel et bien investissement et relation avec la "source divine" n'est pas une lacune insondable, il ne faut pas confondre métempsychose et schizophrénie .
DAns le cas d'une erreur de discernement une telle personne peut au moins se dire qu'elle n'est ni atteinte de troubles ni investie d'une mission mais que sa conviction religieuse ou plutôt spirituelle est authentiquement générée par le très haut et peut l'amener à devenir sain mais aussi saint, c'est possible...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyJeu 14 Oct 2010 - 14:19

Pascal a écrit:
Bonjour Chribou;

[/code] Chribou: "Aussi je me pose la question,chez les chrétiens il y a beaucoup de cinglés qui soit se prennent pour la réincarnation du Christ"[code]

En admettant qu'il y ait une "possibilité" qu'une (entité distincte*) contracte ce genre de phénomène-se sentir investit d'une mission-en la regardant surtout comme une réalité au teintes étranges dans son irréalité son impossibilité rationnelle,(la personne*) en question doit se rendre à l'évidence que la marge d'erreur quand à savoir s'il y a bel et bien investissement et relation avec la "source divine" n'est pas une lacune insondable, il ne faut pas confondre métempsychose et schizophrénie .
DAns le cas d'une erreur de discernement une telle personne peut au moins se dire qu'elle n'est ni atteinte de troubles ni investie d'une mission mais que sa conviction religieuse ou plutôt spirituelle est authentiquement générée par le très haut et peut l'amener à devenir sain mais aussi saint, c'est possible...

Oui oui, c'est bien joli tout ça, cette élégante dialectique, mais entre nous si tout le monde avait à bouffer à sa faim sur Terre, de quoi boire à profusion, de quoi se vêtir, se chauffer, se protéger, vivre en paix, en harmonie et en sécurité totale, les dieux de toutes natures auraient beaucoup moins de succès. Tout le monde s'assoirait dessus, quoi, si vous voyez ce que je veux dire...! Very Happy
Le besoin des dieux est très relatif. En fait, même dans la situation présente, il y a beaucoup d'athées. Le besoin de croire est tout de même une faiblesse, une fragilité, une vulnérabilité de l'esprit.
Et les religions l'exploitent comme d'autres exploitent des puits de pétrole... Wink

C'est tout simple, la vie !!!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyVen 15 Oct 2010 - 8:53

Citation :
Amada;Oui oui, c'est bien joli tout ça, cette élégante dialectique, mais entre nous si tout le monde avait à bouffer à sa faim sur Terre, de quoi boire à profusion, de quoi se vêtir, se chauffer, se protéger, vivre en paix, en harmonie et en sécurité totale, les dieux de toutes natures auraient beaucoup moins de succès.

Bin oui je ne dis pas le contraire, mais ce qui est réel, ce qui le semble tout au moins.
Saches également que je ne fais que constater bien souvent,ce qui "est" donc,et loin d'être contrariant
en pesant le pour et le contre vaut mieux, que de prendre une position frontale qui
ne mène qu'aux extrêmes.
Vois ce que je mets souvent entre parenthèse,cela veut dire que ce n'est pas important à
mes yeux et que je pense que des solutions il y en a puisque ce n'est ni important ni compliqué.
Le monde est complexe,pas compliqué.Et un homme n'est pas un (dieu) mais une entité distincte,
je te l'accorde car il n'y a pas de (dieu) dans les premiers enseignement du Bouddha.
Voir mon prochain sujet,Merci. Islam et troubles psychiatriques 307888
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques EmptyVen 15 Oct 2010 - 9:17

Pascal a écrit:
Bin oui je ne dis pas le contraire, mais ce qui est réel, ce qui le semble tout au moins.
Saches également que je ne fais que constater bien souvent,ce qui "est" donc,et loin d'être contrariant
en pesant le pour et le contre vaut mieux, que de prendre une position frontale qui
ne mène qu'aux extrêmes.
Vois ce que je mets souvent entre parenthèse,cela veut dire que ce n'est pas important à
mes yeux et que je pense que des solutions il y en a puisque ce n'est ni important ni compliqué.
Le monde est complexe,pas compliqué.Et un homme n'est pas un (dieu) mais une entité distincte,
je te l'accorde car il n'y a pas de (dieu) dans les premiers enseignement du Bouddha.
Voir mon prochain sujet,Merci. Islam et troubles psychiatriques 307888

Merci à toi !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




Islam et troubles psychiatriques Empty
MessageSujet: Re: Islam et troubles psychiatriques   Islam et troubles psychiatriques Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Islam et troubles psychiatriques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire-
Sauter vers: