Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 

 L'imposture des monothéismes

Aller en bas 
+3
Cré20diou
damien85
dan 26
7 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité




L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyMer 13 Aoû 2014 - 10:27

Rappel du premier message :

Je vous livre un texte que j'ai écrit récemment :

POURQUOI LES MONOTHEISMES SONT-ILS DES IMPOSTURES ?
(Réflexions sur des idéologies phallocrates et misogynes)


Ça fait 3 ans maintenant que je traîne mes guêtres sur les forums où on discute de religions, spiritualités et autres.

De toutes les discussions que j'ai pu avoir, ou lire, avec des membres d'âges, de conditions sociales et d’appartenances religieuses et ethniques différentes, il en ressort les mêmes types de discours, bien huilés. A croire que l'argumentation s'arrête au dernier bourrage de crâne à la mode.

Une fois qu'on a compris ça, les lectures des différents posts prennent une autre dimension. Il ne suffit pas d'être éduqué pour faire preuve d'intelligence.

Quand j'étais une fervente musulmane, je pensais qu'Allah avait crée le monde, Adam et Eve, que le paradis et l'enfer nous attendaient après la mort, car il était inconcevable pour moi d'exister un jour et de disparaître le lendemain. Après tout, je n'étais pas un animal...

Mais j'ai toujours été pour la paix des peuples, quelle que soit leur croyance. Ainsi au Lycée que je fréquentais, deux jeunes israéliennes étaient venues nous parler de leur vie dans leur pays. Nous étions en 1992, l'année de mon bac. Je me rappelle avoir discuté avec elles, leur avoir dit mes origines et ma confession. Elles m'ont répondu « Si tout le monde était comme toi, on n'aurait pas besoin d'être en guerre ».

Mais pourquoi cette affirmation ?

Du temps a passé, j'ai apostasié et Al-Qaïda est venu assombrir les cieux qu'Allah avait crée. Al-Qaïda ou affiliés, quel que soit leur bord, ces gens avaient besoin de verser le sang. Face à cet extrémisme, les deux autres extrémismes ont redoublé d'efforts.

Ainsi, aux USA, le musée du créationnisme a vu le jour. Le musée du créationnisme, ou comment matérialiser une théorie qu'aucun scientifique ne peut prouver.

Mais qu'est ce qui se passe dans le monde ?

Alors, j'ai demandé à mon « cerveau de femme » (ça c'est pour les machos qui aiment dézinguer les femmes, car bien sûr, elles ne peuvent pas penser, sinon, elles sont forcément moches ou lesbiennes), je lui ai demandé de faire un effort et de ranger son soutif au placard, pour se libérer des contraintes de sa condition, et faire son boulot : s'informer et réfléchir.

J'ai commencé à remonter le fil du temps. Qu'est -ce qui est à l'origine de tous ces énervés qui défendent leur « Dieu » à coups de lois misogynes et à coups de guerres, d'accoutrements qui les amènent à s'identifier à leurs idéologies respectives ?

Le judaïsme : couper l'humain de ses racines

Avant les monothéismes, se pratiquaient des religions polythéistes et animistes sur toute la surface de la Terre, chaque peuple avait son panthéon et ses croyances, ses superstitions. A l'époque, les peuples ne savaient pas que de l'autre côté des océans se trouvait un autre continent. Et pourtant, à bien y regarder, ces histoires de création du monde et des hommes avaient des similarités étonnantes.

Mais voilà qu'un matin, un type, Adam, a priori, le premier homme, crée par Yahvé, fait à partir d'argile (il avait un atelier loisirs et création là haut?) est venu planter le décor... « C'est moi qui l'ait fait » s'est alors écrié Yahvé... Puis, il lui a arraché une côte (hey, ça fait mal!) et a crée Eve... La douce et soumise Eve. L'histoire ne dit pas bien sûr que Yahvé s'est inspiré d'Eve pour créer différentes sortes de volatiles : Dindes, Poules, Bécasses, j'en passe et des meilleures...

Mais qui se souvient vraiment de la première version de la création des humains ? Celle où Adam a été crée avec Lilith, tous deux faits d'argile, crées à égalité...

Lilith a eu le malheur de refuser de pratiquer la position du missionnaire. Alors Adam, en homme courageux (sic!), est allé voir Yahvé « Papa !!!! Elle veut pas ! » Occupé qu'il était à faire sa comptabilité, Yahvé baissa ses lunettes et dis à Lilith « Maudite sois-tu », Renvoyée la gonzesse, aux enfers !

Voilà comment a débuté la misogynie, officialisée par la malédiction de la femme indépendante.

Alors, selon le mythe, Eve aurait convaincu Adam de goûter à l'arbre de la connaissance. Paf ! Maudite aussi ! Même soumise, ça ne va pas.

Quelques temps plus tard, Abraham, le père des monothéismes, reçu l'appel de Yahvé « Abraham, bordel répond ! » Et il répondit... Yahvé, pour une raison qui échappe à l'entendement, a voulu tester la foi de ce pauvre patriarche... « Tue ton fils pour me prouver que tu m'aimes » (Yahvé, déconne pas, c'est son gamin!) Et Abraham a entrepris de sacrifier son fils, alors Yahvé, convaincu, lui envoya un bélier, pour le sacrifice, en lieu et place de son fils.

Les animaux sont devenus nos inférieurs.

L'humain crée à partir d'argile, le sacrifice des animaux. Nous nous sommes coupés de nos racines. De notre Terre, qui d'après cette « grande » religion, a été le refuge momentané, l’hôtel « formule 1 » d'Adam et Eve, il ne reste qu'un mépris que les monothéistes trimbalent comme on trimbale un sac de houx qui pique en prétendant que c'est du coton.

Puisque la vraie vie, c'est celle qui vient après la mort, l'éternité...

Le christianisme : la déification de l'humain


« Bonjour, je m'appelle Jésus, t'as pas 100 balles, il faut que j'aille prêcher, mais j'ai la dalle »...

Jésus, fils de Dieu. Né d'une vierge, Marie. Enfin, une vierge mariée à Joseph... Marie mis au monde cet enfant. Échappant au massacre qu'ordonna Hérode, Jésus a du grandir protégé et aimé. Car le message qu'il a délivré, est tellement à l'encontre de sa religion d'origine, le judaïsme, qu'il va même jusqu'à aimer les prostituées, au travers de Marie-Madeleine.

Jésus pouvait faire des miracles, guérir des maladies, multiplier les pains (non, pas ceux qu'on met dans la gueule de quelqu'un), pardonner, toujours et encore. Menacer aussi, quand il se fait rejeter... Que voulez-vous, c'est un homme... Mais globalement, Jésus est un mec gentil. On ne peut pas lui enlever ça. Il s'est sacrifié pour sauver les hommes.

Et ils le lui ont bien rendu par la suite (sic!), lorsqu'ils sont partis assassiner, imposer leur croyance et demander aux femmes de vivre dans le silence.

Il fini sur la croix, ressuscite et disparaît... « Hey, t'as pas vu Jésus ? » « Si, mais il court vite, je n'arrive pas à le rattraper ».

Alors qu'à bien y regarder, de par son histoire, sa naissance, ses actes et son message, Jésus est la représentation la plus aboutie, au sein des monothéismes, de la déesse-mère païenne des origines. Celle qui donne naissance,  aime, guérit, pardonne. Qui se sacrifie pour ses enfants.

Jésus est fils de Dieu, nous sommes toutes et tous enfants de Dieu, avec lui... Nous sommes les enfants de cette déesse-mère travestie par le christianisme.

L'islam : l'accomplissement du masculin phallocrate


Il est difficile de parler de l'islam, sans le lier directement aux Arabes.

En remontant à l'époque d'Abraham, la légende dit que celui-ci aurait fait un enfant à une esclave, à la demande de sa femme Sarah qui ne pouvait pas en avoir. Mais jalouse, cette dernière fit comme Adam, et alla se plaindre à Yahvé « Papa !!! Il l'aime plus que moi ! »

Yahvé lui permit donc d'enfanter (c'est quoi ce Dieu qui cède aux caprices?) et l'esclave et son gamin furent chassés. De ces exclus, descendraient les Arabes... Après, on se demande pourquoi les Arabes de notre époque se sentent tout le temps victimes de rejet (il suffit de lire les commentaires faits sur ma réponse à la tribune de N. Polony).

Mais passons...

Donc, à cette époque, en Arabie, cohabitaient des tribus arabes polythéistes (avec leur Dieu lunaire Houbal, ses 3 filles Al-Manat, Al-Lat et Al-Uzza), des juifs et des chrétiens, (et certainement d'autres tribus encore). Près de 24 Kaabas étaient réparties sur le territoire, où différents dieux étaient adorés. Celle de la Mecque étant la principale.

Ces tribus nouaient et dénouaient des alliances au gré de leurs intérêts, allant jusqu'à se faire des guerres... Bref, des trucs de mecs.

Et là, apparu un jeune caravanier, orphelin apparemment, donc, je suppute, n'ayant pas pu recevoir l'amour de ses parents, comme Jésus avait bénéficié.

Il épousa une femme plus âgée et très riche. La légende dit qu'elle était veuve. Mes recherches sur l'Arabie pré-islamique montrent qu'à l'époque, différentes unions pouvaient exister au sein des tribus. Y compris, celles où des femmes mariées pouvaient contracter des unions temporaires avec des chefs puissants, et en ayant leur enfant, acquérir un meilleur statut... Du coup, je me demande si elle était vraiment veuve.

Puis, Gabriel serait venu lui dire qu'Allah (Dieu en arabe) avait un message pour lui, qu'il devait accomplir ce message, car fatigué d'envoyé des prophètes, Allah a décidé que Mohammed serait le dernier. « Mais alors, dit-il, c'est la der des ders ! Après, vous allez vous débrouiller ! »

Mohammed a donc diffusé ce message, de manière super diplomatique (sic!), puisqu'il est allé détruire les idoles qui entouraient la Mecque. Ce qui, bien sûr, énerva ses compatriotes, qui l'ont chassé.

D'exil, en razzias, il a constitué ses troupes, diffusé ce qu'il appela l'islam, la soumission au Dieu unique, Allah, celui qui aurait crée Adam.

Et, revenu dans sa ville d'origine, il imposa sa croyance, limita le rôle des femmes à celui de « champs de labour », d'épouses, et de femmes soumises à l'homme et à Allah.

S'il en était autrement, quelle raison Allah aurait-il eu à faire descendre toute une sourate consacrée à la femme ? Autorisant même le mari à lever la main sur celle-ci, si elle s’obstinait à lui désobéir (verset 34 de la sourate des femmes).

Voilée, doublement soumise, la femme n'est plus que l'ombre d'elle même, dans ce monde où l'homme est seulement soumis à Allah, mais où il a le droit d'avoir jusqu'à 4 épouses, à certaines conditions, mais que certains balayent d'un revers de main, où il peut se promener tête nue, où il n'a plus le droit de regarder une femme qui n'est pas « légale » pour lui (sœur, femme, fille, mère, tante, etc). C'est même l'homme qui transmet la religion, puisque si l'enfant a un père musulman, il est alors automatiquement musulman.

Et alors, dans tout ça ?


En conclusion, je dirais que les religions monothéistes ont vu le jour, parce que des hommes frustrés et en mal de reconnaissance (sauf peut être Jésus) ont voulu dominer cette force créatrice que seule la femme est capable de produire. Voilà pourquoi, à mon sens, ce sont des impostures.

Il est en effet, impensable qu'un Dieu, quel qu'il soit ait pu offrir ce pouvoir à un être qu'il considère comme « inférieur », ou « tentateur », ou « éternellement pêcheur ».

Mais dans ces 3 croyances, l'élément féminin arrive quand même à faire son chemin et à se révéler : dans le judaïsme à travers la transmission de la religion par la mère, dans le christianisme à travers Marie et Jésus, dans l'islam, à travers Marie et à travers ce hadith qui dit « le paradis est sous les pieds des mères ».

Sources :
- Evangile de saint Matthieu
- Torah : genèse
- Coran
- Hadiths Al-Bukhari
- http://www.scribd.com/doc/32553233/arabie-preislamique
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Mariage_arabe_pr%C3%A9islamique
- Sira du prophète Mohammed
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Cosmogonie
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Mythologie_arabe

Vos commentaires et remarques sont les bienvenus  Wink
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité




L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyVen 5 Déc 2014 - 13:24

Que le Grand Esprit t'entende toi et tes "spécialistes" sortis d'on ne sait où.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyVen 5 Déc 2014 - 13:25

Polythéisme: plusieurs Dieux de rang égal
Hénothéisme: un Dieu majeur entouré de plusieurs caractéristiques divinisées.

Le catholicisme romain est bien de l'hénothéisme selon la définition de ce concept.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité




L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyVen 5 Déc 2014 - 15:58

On évitera donc le fa(fu?)meux Guénon et ses plagiats.
Un nom?
Un paléontologue, par ailleurs curé, Jean-Baptiste Croizet, écrivit noir sur blanc qu'il "est incontestable que l'éveil du fait religieux soit passé par le culte des morts et l'intuition d'une divinité au bas mot régente de l'univers, et une seule, que les écritures qualifient de "Grand Architecte de l'Univers" même si quelque part quelques ouvriers aux ordres de l'architecte en question furent divinisés par la suite."
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité




L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyVen 5 Déc 2014 - 16:02

dan 26 a écrit:

aller puisque tu te dis  franc maçon
Qu'est-ce que ça vient foutre là dedans?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité




L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyDim 7 Déc 2014 - 11:12

spamoi a écrit:

C'est la premiere fois que j'entends ca. Tu parles de la Septante ou d'une version antérieure?
dan 26 a écrit:
la septante est la traduction en grec de l'AT !!!!
amicalement
Et c'était quoi l'Ancien Testament traduit en grec?

Les quelques rouleaux prétendument "Juifs" n'ont pas pour auteurs des scribes  identifiés.
Pour la plupart il leur a été attribué le nom d'un personnage identifié dans le texte ou le nom du premier mot du texte.
Exemple, pour "la genèse" ce sera: "Au commencement"
Remarquez que cela est traduit du grec.
L'écriture hébraïque et sa grammaire n'était pas encore construite.
Le nom "Pharaon" est grec etc....


spamoi a écrit:
On est bien d'acccord. Mais un Ancien Testament rédigé en grec et à Alexandrie, hormis la Septante, je ne vois pas de quoi parle Personne..

Normal, puisque la mise en page de la bible, la compilation des textes n'existait pas.
La plupart des personnes qui s'intéressent aux origines du texte, le font d'après ce que disent des prétendus spécialistes, incapables de remettre en question les donnés imprégnées dans la somme de leurs connaissances.

Même l'éminent "Slamo Sand" qui à raison dans ses découvertes, raisonne selon des idées institutionnalisées.
Il suffit de s'intéresser aux sépultures juives qui se trouvent à Rome, pour constater que les épitaphes étaient écrites en grec.
D'où mon raisonnement que les lettrés juifs des premiers siècles, même s'il parlait dans un dialecte régional, avaient des maîtres grecs pour l'étude de l'écriture.
C'est dans la bibliothèque d'Alexandrie qu'étaient compilés les textes, notamment celui des mésopotamiens sur le déluge, qui a été traduit en grec et non en hébreu.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
spamoi


Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 45
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyDim 7 Déc 2014 - 11:25

Ok tu veux dire qu'il existait bien des textes juifs antérieurs mais qu'il s'agissait de manuscrits epars qui ont été compilés et mis en cohérence au sein de la Septante. C'est ca ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyDim 7 Déc 2014 - 12:21

dan 26 a écrit:
hiram83 a écrit:
dan 26 a écrit:

aller puisque tu te dis  franc maçon
Qu'est-ce que ça vient foutre là dedans?
C'est dans ton avatar, et Dupuis était  franc maçon . amicalement
Et alors?
Je dois donc intellectuellement adhérer aux thèses d'un frangin parce que c'est un frangin?
C'est mal connaitre la franc-maçonnerie et les francs-maçons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyDim 7 Déc 2014 - 12:38

dan 26 a écrit:

Pour etre plus précis l'apparition du sentiment  religieux a été défini,  par les paléontologues au moment   où les humains ont été enterrés avec des ustensiles  de survie .
Pas forcément. Au delà des ustensiles de survie, il a été démontré que des corps ont été ensevelis en position fœtale avec nombre de fleurs bien avant qu'il soit décidé de se séparer de précieux outils pour les confier à un cadavre dans l'hypothèse d'une vie après la mort. Avant l'hypothèse d'une survie post-mortem, il y a eu la tristesse sacralisée et ritualisée avec un usage symbolique des fleurs - perpétué jusqu'à maintenant - compte tenu de la quantité impressionnante de pollens de fleurs fossilisés retrouvés avec certains ossements fossiles. Cet usage démontre une volonté de transcendance de la mort vers "quelque chose" qui fut mentalement unique avant que l'esprit et l'embryon de raison veuille transformer ce "quelque chose" d'unique en "choses" multiples. Avant de penser pluriel, on pense singulier. Ainsi en est de l'évolution de la conscience humaine.
Laissons de coté notre curé paléontologue pour laisser parler le truculent Boris Cyrulnik, dans son "dialogue sur la nature humaine", écrivait que "l'éveil indiscipliné de la faculté de raisonnement passe par l'intuition instinctive que tous les êtres humains sont membres d'une seule unité pensante qu'il a été facile de conceptualiser sous la forme d'un seul et même Dieu. La définition des attributs de cette unique divinité a donné naissance par la suite à la quantité impressionnante de saints, dieux et sous-dieux, plus par volonté d'asseoir et justifier une autorité dominante et ses formes d'aliénation sociale que par véritable dessein de comprendre un environnement complexifié". (Dialogue sur la nature humaine, avec Edgar Morin, Éditions de l'Aube, 2000, page 65)
Grosso-modo, avant de penser qu'il y a plusieurs Dieux, il a bien fallut passer par l'acceptation qu'il y en a au moins un.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyDim 7 Déc 2014 - 12:50

Pas seulement le respect des ancêtres. L'homme maîtrise les éléments. Le feu, l'eau, la terre et l'air. Petite différence notable avec l'animal, trois fois rien.

Ils sont là ses Dieux primordiaux. Oune gaga autour du feu. Le sublime. Oune gaga autour de la foudre, la sublime.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Cré20diou
Exégète
Exégète
Cré20diou


Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 66
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyDim 7 Déc 2014 - 21:16

dan 26 a écrit:
Invité a écrit:
dan 26 a écrit:

Pour etre plus précis l'apparition du sentiment  religieux a été défini,  par les paléontologues au moment   où les humains ont été enterrés avec des ustensiles  de survie .
Pas forcément. Au delà des ustensiles de survie, il a été démontré que des corps ont été ensevelis en position fœtale avec nombre de fleurs bien avant qu'il soit décidé de se séparer de précieux outils pour les confier à un cadavre dans l'hypothèse d'une vie après la mort. Avant l'hypothèse d'une survie post-mortem, il y a eu la tristesse sacralisée et ritualisée avec un usage symbolique des fleurs - perpétué jusqu'à maintenant - compte tenu de la quantité impressionnante de pollens de fleurs fossilisés retrouvés avec certains ossements fossiles. Cet usage démontre une volonté de transcendance de la mort vers "quelque chose" qui fut mentalement unique avant que l'esprit et l'embryon de raison veuille transformer ce "quelque chose" d'unique en "choses" multiples. Avant de penser pluriel, on pense singulier. Ainsi en est de l'évolution de la conscience humaine.
Laissons de coté notre curé paléontologue pour laisser parler le truculent Boris Cyrulnik, dans son "dialogue sur la nature humaine", écrivait que "l'éveil indiscipliné de la faculté de raisonnement passe par l'intuition instinctive que tous les êtres humains sont membres d'une seule unité pensante qu'il a été facile de conceptualiser sous la forme d'un seul et même Dieu. La définition des attributs de cette unique divinité a donné naissance par la suite à la quantité impressionnante de saints, dieux et sous-dieux, plus par volonté d'asseoir et justifier une autorité dominante et ses formes d'aliénation sociale que par véritable dessein de comprendre un environnement complexifié". (Dialogue sur la nature humaine, avec Edgar Morin, Éditions de l'Aube, 2000, page 65)
Grosso-modo, avant de penser qu'il y a plusieurs Dieux, il a bien fallut passer par l'acceptation qu'il y en a au moins un.

et non désolé les premiers dieux imaginés par les hommes etaient liés aux forces de la nature, ils vénéraient  donc les dieux, du vent, de l'orage, de la pluie, de la neige , des animaux etc . Puisque les premières religions préhistoriques montrent une vénération des totems, des cranes, et des restes d'animaux . je te propose a ce sujet de te rapprocher des religions préhistoriques , super intéressant .

Donc strictement aucune trace de vénération d'un  dieu unique Désolé  .

Autre point important toujours d'après  les paléontologues , cette façon d'imaginer la survie, viendrait du fait que les vivants rêvaient des morts après leurs décès , ce qui leur a donné cette idée de la vie après la mort . Il n'y a donc strictement aucune notion de transcendance désolé
La position du fœtus serait liée à la position de l'enfant à la naissance, une forme de retour eu sources en quelque sorte .
Ne pas oublier qu'au départ les etres humain n'etaient pas enterré, ensuite ils ont été recouvert de pierre, (pour eviter les animaux), ensuite enterré et enfin enterré avec des ustensile de survie .  
Cette évolution funéraire semblerait suivre l'évolution du volume crânien, qui a permis de développer le cerveau, ce qui a permis l'apparition d'une certaine intelligence , donc te rêver .

Je te rassure ce n'est pas moi qui le dit, mais de nombreux paléontologues, et des spécialistes des religions .
Amicalement


 

il n'y a pas d'augmentation notable du volume du cerveau parmis les hommes  qui , apparemment organisaient ds sépultures. Même si cela avait été , je doute qu'on aurait fait une  corrélation
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Cré20diou
Exégète
Exégète
Cré20diou


Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 66
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyLun 8 Déc 2014 - 14:03

dan 26 a écrit:


Cré20diou a écrit:

       il n'y a pas d'augmentation notable du volume du cerveau parmis les hommes  qui , apparemment organisaient ds sépultures. Même si cela avait été , je doute qu'on aurait fait une  corrélation

   D'apres Yves Coppens , au moment ou l'homme herectus a commencé a se tenir droit,  la position de la colonne vertébrale par rapport à la boite crânienne  c'est déplacée , et a fait augmenter le volume crânien, qui a permis au cerveau de ce développer plus.
   il suffit  de faire l'exemple position 4 pates pour regarder  la colonne  est à l'arrière du cerveau .
   Position  debout pour regarder le crane se positionne sur la colonne vertébrale  . Cette augmentation du volume de la boite crânienne, a développé le cerveau donc sa capacité cognitive .
   Il y a eu donc lors de l'évolution de l'homme une évolution du volume de la boite crânienne
   amicalement
   .

oui bien sur, mais ce n'est pas de cela que je parlais .
c'est peut etre une méprise.

je ne te reprenais que sur cela :

 
Citation :
Cette évolution funéraire semblerait suivre l'évolution du volume crânien


si tu ne vois pas le probléme c'est peut etre que je ne connais pas la plus ancienne sépulture
j'ai souvenir que les plus anciennes sépultures datent d'un peu plus de 100 000 ans , et je n'ai pas entendu parler d'augmentation du volume du cerveau depuis 100 000 ans (période des hommes modernes et néandertaliens)  sans prendre en compte que l'on considère que néandertalien a un volume trés légèrement supérieur(bien sur, tout le monde sait que le volume a ce léger niveau de différence ne joue pas)

je pense que tu as peut être confondu l'augmentation du cerveau dans le passé et la période des inhumations qui ne couvre que les hommes "modernes" (au maxi les 150 dernier millénaires)enfin, à ma connaissance
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
SoleM
Professeur
Professeur
SoleM


Féminin Nombre de messages : 533
Localisation : France
Date d'inscription : 01/01/2013

L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyLun 8 Déc 2014 - 21:33

dan 26 a écrit:
Puisqu'il y a 2 dieux!!! i

2 dieux - i =  2  deux L'imposture des monothéismes - Page 3 3752840762
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
Cré20diou


Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 66
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyLun 8 Déc 2014 - 23:05

2 dieux ?
non2diou L'imposture des monothéismes - Page 3 3752840762
Revenir en haut Aller en bas
jeandin
Etudiant
Etudiant



Masculin Nombre de messages : 140
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 01/09/2014

L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 EmptyMer 10 Déc 2014 - 1:29

jeandin a écrit:
Lilith a écrit:
Je vous livre un texte que j'ai écrit récemment :
[center]
POURQUOI LES MONOTHEISMES SONT-ILS DES IMPOSTURES ?
)

Quelques temps plus tard, Abraham, le père des monothéismes, reçu l'appel de Yahvé « Abraham, bordel répond ! » Et il répondit... Yahvé, pour une raison qui échappe à l'entendement, a voulu tester la foi de ce pauvre patriarche... « Tue ton fils pour me prouver que tu m'aimes » (Yahvé, déconne pas, c'est son gamin!) Et Abraham a entrepris de sacrifier son fils, alors Yahvé, convaincu, lui envoya un bélier, pour le sacrifice, en lieu et place de son fils.


Il te faudra réfléchire autrement, ne pas être croyant, demande de reprendre les texte à zéro sans préjugé, très très difficile,
Une fois écrit dans la Bible, l’histoire ne représente plus ce passé daté.

Pour comprendre ce Livre tu dois lire attentivement et voir, comprendre c’est pour plus tard.

Abram change de nom, c’est pour le texte, on ne rajoute pas un « H » qui ne se prononce pas, il y a forcement une arrière pensée, prend cela pour une intelligence lié à la lettre même.
Voici les verset :

Genèse 17.5
On ne t'appellera plus Abram; mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d'une multitude de nations.
17.6
Je te rendrai fécond à l'infini, je ferai de toi des nations; et des rois sortiront de toi.

« Toi » représente le contenu de son nom (ton)
comme le « commencement » qui représente un embryon avec ses propre lettres, il se trouve que Dieu sort en premier.

Le fils n’est pas un vrais fils, c’est le produit pour allumer un Feu

Pour comprendre, il est indispensable de voir tous les BUISSON de la Bible (seulement si tu as une logique, et une grande indépendance)

22.13
Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes; et Abraham alla prendre le bélier, et l'offrit en holocauste à la place de son fils.

---C’est bien un bélier, cela lie B et sa mémoire à la lettre « L » le mot « lier » à bélier n’est pas un asard. Jamais c’est un mouton.

Ensuite sache que tout les F c’est du Feu (en rouge) le Fils plus que jamais. (comme un départ)
Juges 3.2
L'ange de l'Éternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. Moïse regarda; et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait point.

Se n’est pas un buisSON ordinaire, il est fait de SONs (ondes) comme le micro onde qui réchauFFe ton « assiette » tu sais que c’est des ondes, le contenu de l’assiette pas l’assiette seul l’eau se met en activité.

Et comme le buisson et fait de son et qu’il évolue, il parlera voici :

Juges 9.14
Alors tous les arbres dirent au buisson d'épines: Viens, toi, règne sur nous.
9.15
Et le buisson d'épines répondit aux arbres: Si c'est de bonne foi que vous voulez m'oindre pour votre roi, venez, réfugiez-vous sous mon ombrage; sinon, un feu sortira du buisson d'épines, et dévorera les cèdres du Liban.

Un certain Feu est réduit, et est prêt à sortir en sens inverse

Osé comparer cela à du passé daté, est une pur folie
Par contre les versets son d’une très grande intelligence, il s’agit d’une évolution admirablement camouflée, une autre langue, un cumule qui n’apparaît pas dans l’immédiat
spamoi a écrit:
Jeandin, ca a l'air super rigolo ton petit jeu avec les lettres mais tu es au courant que la Bible (A.T) a été ecrite en hebreu ?
Cela rend la chose encor plus extraordinaire, faut surtout pas que ce soit un frein pour toi, il ne te reste plus qu’à faire confiance au traducteur qui à choisi les mots en conséquence

Et si le français l'explique mieux en quoi cela dérange t`il ?
Pourquoi tu dis que c'est rigolo ?

Non ce n'es pas un petit jeu, quand il s'agit d'explications, surtout quand cela correspond à ce que je dis, et ce qui est écrit dans la Bible.
et si le français à d'autres explications, pourquoi ne pas en tenir compte, tu n'aimerais pas apprendre d'autres choses, disons plus mécanique.

Si le français le transforme en logiCIEL c'est bien en rapport à la logique des CIELs, tu arrives à voir le mot logique et ciel j'espère, et c’est forcement celui de l’écriture, biblique aussi, é cause du CieL dans le mot

Tu connais une autre langue qui dit de lui-même qu’il est franc, mois je n’en n’est jamais entendu parlé à part le FRANCais qui ce dit afFRANChis.
C’est pour un future, avec des gens très intelligents
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'imposture des monothéismes   L'imposture des monothéismes - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'imposture des monothéismes
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Akhenaton et le monothéisme.
» Des monothéismes et de la régression en religion.
» L'homosexualité comme conséquence directe des monothéismes abrahamqiues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: