Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

  Pourquoi certains savants se sont-ils opposés à la religion ?

Aller en bas 
AuteurMessage
indian
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1379
Age : 43
Localisation : canada
Date d'inscription : 23/11/2019

 Pourquoi certains savants se sont-ils opposés à la religion ? Empty
MessageSujet: Pourquoi certains savants se sont-ils opposés à la religion ?    Pourquoi certains savants se sont-ils opposés à la religion ? EmptyVen 13 Déc 2019 - 21:35

Draper, un fameux scientifique américain observe dans l’un de ses livres sur le conflit entre la science et la religion ceci: «l’opposition entre la science et la religion, qui atteint maintenant son point culminant, a commencé quand le Christianisme a commencé à assumer une influence politique puissante en ce monde. Depuis lors religion et science ont lutté l’une contre l’autre et de nombreux personnages distingués se sont joints à cette «confrontation».

L’histoire de la science ne parle pas seulement des découvertes et des inventions mais explique également la nature de l’opposition entre deux puissantes forces. L’une des deux forces est l’intelligence de l’homme et son désir de progrès et l’autre est l’influence des hommes qui ont des idées orthodoxes et des intérêts égoïstes ainsi que les limitations causées par cette influence.»

A partir de la citation précédente, nous pouvons conclure qu’à partir du moment où le Christianisme a été bien répandu et que les prêtres ont eu une pleine maîtrise sur les esprits des chrétiens, l’aliénation de la science pour la religion a commencé. Cette aliénation a progressivement tourné en lutte et conflit¸ et a atteint son apogée lorsqu’un certain nombre d’érudits et de scientifiques se sont référé à la religion comme étant l’unique ennemi de la connaissance et les croyances du monde la seule cause du déclin et de la chute des civilisations.

Si nous étudions les livres écrits sur ce sujet, nous apprendrons que les raisons du conflit n’ont pas été motivées par la vraie nature de la science et de la religion mais que le conflit a eu plusieurs autres causes que nous allons passer maintenant en revue :

1. Quelques scientifiques disent que beaucoup d’assertions bibliques telles que la création de l’univers en six jours, la sorte de création d’Adam et d’Eve et d’autres créatures, la croyance à l’assombrissement du soleil et de la lune, la chute des étoiles lors de la seconde venue du Christ, sont radicalement contraires aux vérités établies de la science.

2. Des scientifiques se plaignent du fait que de nombreux prêtres ont propagé des idées superstitieuses et des croyances contraires à la science. Ce qui a amené beaucoup de chrétiens à s’opposer à la science. Lacdans, un prêtre, s’est opposé à la rotondité de la terre. Il a dit: «Si la terre est ronde, les êtres qui vivent de l’autre côté du globe doivent avoir leurs têtes dirigées vers la terre et leurs pieds vers le ciel, et les plantes et les arbres doivent pousser à l’envers. Aucun homme raisonnable ne croira que la terre est ronde. Si on demande aux nigauds (qui disent que la terre est ronde) pourquoi les objets de la terre ne s’échappent pas du sol vers le haut, leur réponse sera que c’est comme le rayon d’un cercle faisant toujours face au centre, de la même manière les choses lourdes sont attirées vers le centre du globe, et ce ne sont que les objets sans poids comme les nuages et la vapeur qui montent vers le ciel.» Cette erreur n’est-elle pas plus grave que le concept de la rotondité de la terre ?
St Augustin, un des Pères de l’Eglise (354-430 après J-C.) ne croit pas qu’un être humain puisse exister de l’autre côté de la terre parce que dans la sainte Bible il n’en est pas fait mention pour les descendants d’Adam. S’il existait des hommes de l’autre côté de la terre, ils ne pourraient pas voir la seconde venue du Christ. D’où il n’est pas raisonnable de penser que la terre est ronde.
De telles assertions étroites conduisent les gens à l’état sauvage de l’obscurantisme et de la superstition et les privent de la véritable connaissance durant des siècles.

3. Alors que le clergé lui-même mène une vie coûteuse et luxueuse, il prêche pour autrui une vie d’ascétisme et monastique. Ainsi empêchent-ils beaucoup de gens de remplir leurs vrais devoirs humanitaires. Après avoir exploité les sentiments religieux, ils font mauvais usage de la religion en transportant de la terre à partir de Jérusalem et en la vendant très cher ; ils placent aussi certaines icônes et idoles dans des lieux saints d’adoration pour en tirer des donations et des dons des gens. C’est de cette façon que des centaines de mauvaises coutumes ont été instaurées par eux au nom de la religion. Ces coutumes ont été, vraiment, irrationnelles et contraires à la vérité. Elles ont été superstitieuses ; elles ont obscurci la vision spirituelle de l’homme et l’ont privé de la véritable connaissance.

4. Plusieurs historiens ont déploré le mauvais traitement par le clergé des hommes de science et d’érudition. Certains savants considèrent de telles tortures et persécutions comme une évidence du conflit entre science et religion et citent les exemples suivants à l’appui de leurs arguments:

a) la persécution de Copernic (1473-1543)
Copernic a été cruellement persécuté par l’Eglise immédiatement après la parution de son livre sur le mouvement des planètes.

b) la persécution de Galilée (1564-1642)
Galilée, le savant et astronome renommé, a inventé le télescope et en 1609 a observé des protubérances sur la surface de la lune et des satellites de Jupiter ainsi que le halo de Saturne. En 1616 il a enduré le même destin que Copernic et a été condamné. En 1633 il a été forcé de nier de mouvement de la terre. Plus tard il devint aveugle et a été frappé d’ostracisme toute sa vie durant.

c) la persécution de Bruno (1548-1600)
Quand Giordano Bruno, le fameux savant italien a publié son livre sur la science en 1584, la Cour de l’Inquisition l’a déclaré hérétique et l’a fait brûler vif en 1600.

d) la mort d’Hypatie (4-5ème siècle après J-C.)
Hypatie, la fille du fameux mathématicien Théo, a été condamnée à être tuée par St Cyril, le Chef de l’Eglise d’Alexandrie uniquement à cause du fait qu’elle enseignait les mathématiques et la philosophie et répondait à des questions telles que: «Qui suis-je ? Que sais-je ? Où vais-je ?» et qu’elle distribuait la connaissance et la sagesse.

e) la destruction de la bibliothèque d’Alexandrie (391 après J-C.)
Un lieu qui à l’origine faisait partie du temple d’Osiris, a été donné aux chrétiens par Théophile pour la construction d’une église. Lorsqu’on a creusé le sol pour faire les fondations, on a découvert sur un morceau de marbre une inscription païenne. Les chrétiens s’en sont moqué ce qui a exaspéré les païens et les émeutes religieuses ont éclaté à Alexandrie. La violence déclenchée a été terrible, entraînant une multitude d’égorgements. L’empereur a alors envoyé des troupes pour étouffer les émeutes et punir les païens qui avaient cherché refuge dans la région de Serapeum. Théophile, mandaté par l’empereur, a détruit tous les édifices de cette région y compris la fameuse bibliothèque d’Alexandrie.

De tels actes de violence de la part d’hérétiques religieux ont gêné la croissance de l’instruction et de la connaissance. Par exemple, après la mort d’Hypatie, un profond déclin a marqué Alexandrie qui était un centre pédagogique. De la même façon, depuis la destruction de la bibliothèque d’Alexandrie, comme Draper l’a mentionné « l’obscurantisme a commencé à fleurir et en 414 l’enseignement de la philosophie grecque a été interdit, même à Athènes, par l’empereur Justinien et toutes les écoles et collèges ont été fermés.»

Plusieurs historiens ont rapporté les horreurs des Cours de l’Inquisition et ont révélé aux lecteurs les abominables persécutions de ceux qui n’acceptaient pas les croyances orthodoxes et superstitieuses. Ces historiens ont fait naître un sentiment de dégoût et d’horreur en décrivant les crimes commis au nom de la religion. Ils ont exposé que dans plusieurs pays comme l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne et le sud de la France, ces Cours d’Inquisition ont été responsables de la persécution d’érudits, de savants et de ceux qui ne croyaient pas en Christ. Ainsi des milliers de personnes instruites et innocentes ont été injustement torturées et tuées par ces Cours.
Par exemple, en 1481, en Andalousie, deux mille personnes ont été brûlées, et dix-sept mille condamnées à l’emprisonnement à vie, et leurs propriétés confisquées.

Thomas Torquemada (1420-1498), un des chefs de l’Inquisition les plus brutaux, a inventé toutes sortes de souffrances et de tortures pour ceux qui étaient accusés par la Cour. Il a signé lui-même des condamnations à mort de 8.000 personnes, et nombreux sont aussi ceux qui ont été torturés par ses ordre dans des donjons.

Les historiens de l’Inquisition affirment que Thomas Torquemada et ses actions ont fait mourir par le feu 12.220 personnes, marqué au fer rouge 6.806 et torturé 97.320 personne dans le court espace de 18 années. Ils ont également brûlé la Bible écrite en hébreu, et à Salamanca (Espagne), des feux de joie étaient constitués de six mille livres de littérature.

Les papistes de cette époque ont inventé les moyens de soutirer d’importantes sommes d’argent des accusés par des certificats d’absolution.

C’est en se basant sur des vies de luxe, de pompe et d’erreurs de la part de certains membres du clergé, ainsi que les persécutions d’érudits rationnels et scientifiques par des responsables de l’autorité religieuse, que des érudits en sont venus à considérer la religion comme s’opposant à la science.

http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/etude/science-religion-furutan.htm#a4
Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi certains savants se sont-ils opposés à la religion ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: Divers :: Sciences-
Sauter vers: